Festivals de musique

  • Un nouveau festival fait son arrivée à Liège !!!

    Lien permanent

    « Notre but est de proposer différents types d’activités », confie Christophe Voisin, un des coordinateurs du projet. « Des concerts et une soirée, bien entendu, mais aussi des événements plus insolites comme une battle de compliments ou une visite guidée de Liège.

    À l’instar des Aralunaires à Arlon ou du festival Beautés Soniques à Namur, nous avons réuni plusieurs associations de la région pour organiser un grand événement sous une bannière commune. Cela permet d’imaginer toutes sortes d’activités, que ce soit pour cette édition ou bien les suivantes. »

    À l’avenir, le festival deviendra en effet un événement récurrent, avec une version australe au printemps et une déclinaison boréale en automne.

    La prochaine édition est d’ailleurs d’ores et déjà prévue du 20 au 24 mai 2020. Mais avant cela, place à ce coup d’essai, dont le programme est aussi varié qu’alléchant.

    Tout commencera le mercredi 9 octobre avec Les Grandes Moustaches, un spectacle pour enfants organisé à La Halte. Le lendemain, place à la projection au cinéma Sauvenière d’un court-métrage et de deux clips de Baloji, l’ancien membre de Starflam.

    Le vendredi 11, c’est à l’Espace 251 Nord que le rendez-vous est fixé, pour un apéro musical suivi d’une battle de compliments, d’une dégustation de pizzas puis d’un concert de The Brums. Vous avez dit surréaliste ?

    La soirée prévue le samedi 12 fera office de point d’orgue du festival. Baloji sera cette fois sur la scène du Manège Fonck pour un live dont il a le secret. Le même soir, on pourra notamment voir à l’œuvre La Fine Equipe, Daddy Cookiz, The Bony King of Nowhere ou encore Glauque, le nouveau phénomène du rap belge.

    Ces cinq jours d’événements tous azimuts s’achèveront le dimanche 13 octobre, avec une découverte insolite de la Cité ardente.

    Au départ de la péniche-spectacle l’Armande sur le Quai Godefroid Kurth, les auteurs du guide de promenade « Liège à pied » vous emmèneront dans une balade ponctuée de pauses musicales et de bières artisanales.

    Y a pas à dire, il y en aura pour tous les goûts.

    Festival Austral Boréal, du 9 au 13 octobre à La Halte, au Cinéma Sauvenière, à l’Espace 251 Nord, au Manège Fonck et à la péniche-spectacle de l’Armande

    Infos et réservations via www.australboreal.be

    Source

     

  • C'était Nandrin et son Bourgmestre aujourd’hui 2 octobre 2019 à l'émission 71 de RTL, le Bourgmestre a-t-il gagné ?

    Lien permanent
    Aujourd'hui mercredi 2 octobre 2019, et le mercredi est le jour des bourgmestres dans l'émission 71 de RTL animée par Jean-Michel Zecca .
     
    Nandrin les participants et leur Bourgmestre Michel Lemmens sur le plateau d'RTL .

    Jean-Michel Zecca ainsi que le Bourgmestre ont fait une sympathique présentation du Village et de ses richesses en patrimoines.

    Ainsi que des cadeaux représentatifs, avec une mise à l'honneur d'artistes vivants ou malheureusement disparus tragiquement du village.

    Le but est de gagné l'émission et les gains vont à une association,  pour Nandrin le Bourgmestre annonce le bénéficiaire sera l'organisateur du Nandrin Festival et grand feu.

    Organisation qui réunit entre 10 000 et 15 000 festivaliers .

    Le Bourgmestre ne laisse pas un grand doute sur l'issue du résultat de l'émission, et déclare que l'opposition lui dit toujours qu'il a réponse à tout.
     

    Un parcours sans faute avec pratiquement tout le public éliminé, sauf 71312287_438286406820700_1473974398791712768_n.jpgLaurent qui réalise depuis le début un parcours sans faute également comme le Bourgmestre.
     

    Le Bourgmestre  va-t-il  faire partie des réusites total du 71 ? 
     

    Que Nenni !!!  voila que le Bourgmestre chute sur la dernière question, Laurent le Nandrinois empoche les 2100 € , par contre l'organisation du Nandrin Festival devra se contenté de 690 €
     

    Mais ne dit-on pas le principal est de participer .
     
     
     

    71335920_404237323622299_6437535512843517952_n (2).jpg

    71912567_668289556999982_3902110936697143296_n.jpg

    71312287_438286406820700_1473974398791712768_n.jpg

    71907869_506902146814073_7842535296661979136_n (2).jpg

    Revoir la vidéo Clic ici 

     

    https://www.rtlplay.be/septante-et-un-p_8533/emission-du-02-10-c_12512053

     

  • Le 30 septembre 2011 David Guetta était à Nandrin, souvenir en photos ici !!!

    Lien permanent

    #LEGENDZREMEMBER En 2011, Legendz débarquait à Nandrin (Liège) avec le plus grand chapiteau d'Europe pour le concert de David Guetta !  

    L'Album photos de 2011 David Guetta à Nandrin Clic ici  

    getta.JPG

     

    Photo : SONY DSC

    Photo : Méga Méga Fuel

    Photo : Ouffff

    Photo : Interview de Michel Lemmens sur RTL

    Photo : David Guetta

    David Guetta met le feu 16.000 personnes vendredi soir, sur le site du Pery à Nandrin des chiffres !!!

    Voir l'album des photos clic ici

    Le compte à rebours est en marche pour la méga soirée The Legendz David Guetta à Nandrin

    Des photos de la soirée David Guetta The Legendz à Nandrin 30 septembre 2011

    Le matin suivant le Syndrome Festival et le The Legendz David Guetta

    Récapitulatif des dernières infos pour la soirée The Legendz David Guetta à Nandrin

    legendz.jpg

     

     

  • L’Unifestival pour les étudiants le 3 octobre 2019

    Lien permanent

    La rentrée des classes des écoles supérieures, c’est déjà la semaine prochaine. Et à l’Université de Liège, on veut accueillir la nouvelle année académique en s’amusant. Ce 3 octobre 2019, dès 15h, se tiendra la 12ème édition de l’Unifestival, un festival de musique organisé par un comité étudiant sur le campus universitaire du Sart Tilman.

    Ces étudiants préparent durant une année cette journée qui tombe au début du mois d’octobre. « Il s’agit non seulement d’un accueil chaleureux des nouveaux inscrits mais une façon de célébrer la nouvelle année avant que les choses sérieuses commencent », déclare le président, Nathan Mafrica.

    Ce 3 octobre, 10.000 personnes sont attendues.

    « C’est un festival gratuit, ouvert à tous, aux étudiants de l’Université et des Hautes Ecoles mais aussi aux Liégeois en général », poursuit le président. « On est avant tout un festival qui met en avant sur trois scènes différentes les artistes étudiants liégeois, en plus des célébrités d’ailleurs. Nous souhaitons aussi donner la voix aux artistes locaux ».

    Cette année, sur la scène rock/rap, on retrouvera les groupes étudiants Dandelion&Burdock – Arctic Monkeys Tribute Band et Golden Foxes mais aussi Eyes Faces. Se produiront également d’autres noms, tels que la tête d’affiche, le rappeur français Youv Dee, 77, dj sonar, Beaver T and Pinch (ayant joué sur la scène de Tomorrowland).

    Le festival permet également aux artistes liégeois d’exposer leurs œuvres dans un endroit spécialement dédié à cet effet, à l’arrière de la scène rap.

    Un festival eco-responsable

    Dans un contexte où les jeunes souhaitent de plus en plus faire attention à leur empreinte écologique, le festival tient également à limiter ses déchets lors de cette journée sur le campus, dans un endroit entouré de verdure : « nous mettons en avant des associations écoresponsables, tout le monde peut venir sur place avec son éco-cup ou alors en acheter pour le prix d’un euro. Il n’y aura aucun ticket papier car nous sommes également cashless. Il n’y aura pas d’échange d’argent liquide, et finalement, nous travaillons avec Intradel pour le tri des déchets »…

    En plus de la musique et de l’art en grande quantité, les festivaliers pourront également se nourrir auprès des food-trucks dans l’allée des saveurs située principalement en face des amphithéâtres et s’abreuver auprès des stands occupés par les cercles de l’université.

    Comme chaque année, les fêtards pourront se rendre au festival en transport en commun, mais aussi en revenir grâce aux navettes (en collaboration avec les TEC), en plus des lignes habituelles 48 et 58 qui rejoignent le centre-ville au Sart Tilman.

    Le festival a déjà commencé puisque dès le début de ce mois de septembre jusqu’au jour du festival, des concours auront lieu sur la page Facebook de l’Unifestival. Un premier concours fait gagner plusieurs places pour une séance de karting, rendez-vous donc sur la page Facebook « Unifestival » et l’événement « Unifestival 2019 » dès aujourd’hui.

    Par E.K.

    Source 

  • Avec son 1er album en tête des ventes, Jean-Baptiste Guégan, sosie vocal de Johnny, se fait un nom

    Lien permanent

    Il est venu au Nandrin Festival.

    Jean-Baptiste Guegan, quelque chose en lui de Johnny au Nandrin Festival

    Photo de Loris Demarteau 

    « Oui, je me devais de dire merci à Johnny »

     

    Jean-Baptiste, comment vivez-vous le succès fulgurant de « Puisque c’est écrit » ?

     

    Je le vis très bien ! Avec amour et plaisir. Et j’avoue : je suis un peu surpris par l’engouement que ça a pris. Ce succès-là n’a rien changé pour moi, c’est médiatiquement que ça change. Et puis, oui, financièrement aussi, il ne faut pas le nier ! (sourire)

    Sur cet album, il y a des chansons qui étaient dévolues à Johnny, et d’autres que Michel Mallory, son ancien auteur-compositeur, a conçues spécialement pour vous aussi, comme le titre « Merci »…

    Pour le titre « Merci », il fallait que je remercie Johnny pour m’avoir appris énormément de choses au cours de ma vie. Qui d’autre que Michel Mallory pouvait comprendre ça ? Ce n’est pas anodin, les changements qui se passent en ce moment… Bien évidemment, dans cet album, il y a des chansons que Michel avait écrites et que Johnny avait adoubées aussi, comme « Retourner là-bas », puisqu’il voulait enregistrer à nouveau à Nashville.

    Votre histoire avec Johnny, quand a-t-elle commencé ?

    Depuis que je suis tout gosse. Je ne me suis pas levé un matin en me disant : « Ah tiens, je vais faire ça ! ». Je pense que c’était écrit. Il m’a montré le chemin…

    Mais vous vous êtes trouvé beaucoup de points communs avec lui, non ? Un chemin de vie pas facile ?

    J’ai été très heureux dans mon enfance. Après, les circonstances de la vie ont fait que… Je suis très fier au final de ce qu’on a accompli. J’ai connu, comme beaucoup, des moments où j’étais dans le creux de la vague. J’ai vécu ça, la solitude, etc. Mais on trouve la force de se relever.

    Ces derniers temps, on a beaucoup évoqué le fait que certains, comme Laeticia, vous mettait des bâtons dans les roues. C’est difficile à affronter ?

    Oh, vous savez, quoi qu’on dise ou quoi qu’on fasse, il faut se battre au quotidien pour rester debout, pour rester au top. C’est comme ça qu’on avance, qu’on parvient à réussir…

    Johnny, vous ne l’avez jamais rencontré mais il savait que vous existiez, comme son meilleur sosie vocal…

    Oui, il savait que j’existais bien sûr mais Johnny, c’était un monde à part. Un monde inaccessible.

    Sur votre album, vous vous appelez tout simplement Jean-Baptiste Guégan, sans la mention « La voix de Johnny ». Exister par votre seul nom, c’est un objectif difficile à atteindre ?

    Non, ce n’est pas un travail compliqué, je l’accepte d’ailleurs volontiers. Mais on est en train de passer un cap. Je deviens un artiste à part entière et pas celui qui fait Johnny. C’est quelque chose d’important qui est en train de se produire. Mais je continuerai toujours à chanter du Johnny, en dehors de mes chansons à moi.

    Cette suite, comment l’envisagez-vous ?

    Si je pouvais faire une dizaine d’albums ! Et si Michel Mallory veut continuer à m’écrire des chansons, oui, volontiers ! Et si d’autres veulent aussi m’en proposer.

    Justement, Michel Mallory, qui connaissait Johnny par cœur dans les années 60 et 70, que vous a-t-il appris ?

    La sagesse ! C’est un sage qui m’a fait confiance, des liens d’amitié se sont créés. Il m’a tout raconté sur Johnny. On s’est rencontré par le biais d’un ami de sa femme qui lui a parlé de moi. Il a accepté de me rencontrer et je l’ai rejoint chez lui, en Corse. Là, on a beaucoup discuté, je lui ai parlé de moi, de Johnny et ça a matché ! Ça passe ou ça casse. Et ça a fonctionné !

    Par CHARLOTTE VANBEVER

    Source 

  • Loris Demarteau de Nandrin et Les Testeurs au Nandrin festival sur RTC en vidéo

    Lien permanent

    Le Nandrinois et les Testeurs ont découvert le Nandrin Festival de cet été 2019  

     

    https://www.rtc.be/video/culture/les-testeurs-nandrin-festival-2-_1502775.html

    Source RTC  https://www.rtc.be/video/culture/les-testeurs-nandrin-festival-2-_1502775.html#

  • Modave September Fest' 2019 en photos, reportage des deux jours par Jack Guisset

    Lien permanent

     

    Bien connu pour de superbes reportages dans le milieu automobile avec http://automag.be/ , Jack Guisset permet au blog Sudinfo de partager ses reportages photo du Modave September Fest'2019 

    Le Blog Sudinfo le remercie pour son partage 

     

    Modave September Fest' 2019 ( Vendredi ) clic ici 

     

    Modave September Fest' 2019 ( Samedi ) clic ici 

  • Le public a été conquis par le Modave September Fest reportage du Nandrinois Loris Demarteau

    Lien permanent

    Appelé sur tous les fronts, Pierre Crochet, l’organisateur du festival modavien, était ravi du déroulement de la soirée de vendredi : « Notre objectif est de faire danser et vibrer le public et surtout pouvoir accueillir toute la population avec des prix très abordables. Nous avons installé deux scènes, comme au Nandrin Festival qui nous inspire beaucoup, une petite scène avec des artistes peu connus ce qui permet au public de découvrir de nombreux artistes, peut-être dont ils ne connaissaient même pas l’existence. La grande scène est une valeur sûre avec des artistes de renom qui attirent du monde. C’est sans conteste Kid Noize qui a attiré le plus de fans. »

    Invité par BJ Scott, Kid Noize, le DJ au masque de singe, a découvert avec plaisir le festival moadvien : « Ce festival est important pour moi car j’aime parfois jouer sur des petites scènes. En étant proche du public, on peut le faire vibrer encore plus et cela permet de vérifier l’accueil des singles par le public. J’aime aussi jouer sur les grandes scènes, je serai bientôt à l’Ancienne Belgique, mais je préfère jouer devant 2000 personnes enthousiastes que 20.000 qui boivent, parlent et qui ne sont pas attentives à ma musique. Bref, content d’être ici ! »

    A cause d’un problème technique lors de son entrée en scène, Kid Noize a dû un peu meubler avant de commencer sa prestation. Il a ainsi avoué, que, lorsqu’il était jeune, il venait chaque semaine, boire un verre à Huy. Un petit clin local qui a fait vibrer le public !

    James Deano : « un honneur ! »

    James Deano, connu pour ses passages dans l’émission le Grand cactus, mais aussi l’auteur du hit « Les Blancs ne savent pas danser », s’est également réjoui d’être sur la scène modavienne : « J’aimerais que les gens ne parlent pas de James Deano seulement comme un humoriste mais aussi un chanteur… Le public a l’air impatient de me voir sur scène et moi aussi ! On a l’impression qu’ici tous les gens sont de la même famille, ils s’entendent tous bien à Modave et aiment la musique. C’est un honneur pour moi d’être ici. »

    Une impression confirmée par Luc, 45 ans, un Liégeois qui vient chaque année au Modave September Fest : « Je viens avec mon épouse et mes enfants. Il s’agit d’un petit festival, familial et où les artistes sont proches du public. Les prix sont aussi démocratiques. » Mireille, 34 ans, venait, elle, de Vierset : « Je trouve très chouette d’avoir un petit festival dans la commune, je n’ai pas l’habitude de fréquenter les festivals mais celui-ci m’intéresse car il y a des artistes connus mais aussi méconnus qui nous invitent à les découvrir. On est proche des artistes et j’apprécie cela. »

    Près de 2.500 personnes ont assisté aux prestations des différents artistes vendredi soir. Un succès qui réjouit Pierre Crochet : « Nous privilégions donc le bouche-à-oreille pour devenir qui sait, pas la suite un festival immanquable de la région ! »

    Par Loris Demarteau 

    Source 

  • Gobelets réutilisables pour les Fêtes de Wallonie

    Lien permanent

    Plus de 115.000 gobelets réutilisables sont prévus pour les bars officiels des Fêtes de Wallonie à Namur.

    Si le projet pilote s’avère concluant, tous les bars des festivités pourraient être contraints à passer à ce type de gobelets à l’avenir, en ce compris ceux qui vendent le célèbre peket.

    L’objectif est d’obliger tous les commerçants namurois actifs lors des Fêtes de Wallonie à passer à ce type de gobelets.

    Source 

  • Modave September Fest' 19 aujourd'hui 31 août 2019 Line-up du festival

    Lien permanent

    SAMEDI 31 AOUT :

    Sur la main stage : Duff à 16h30.

    Toxicity à 18h40.

    Queen à 21heures et Reise Reise à 23 heures.


     Sur la scène déKouverte :

    Fixator à 17h40.

    Dog day’s à 19h50.
    Bugul Noz à 22h15.

    Et pour clôturer l’événement à 00h30, Clark Gables.


    L’entrée est fixée à 10 euros par jour

     KID NOIZE, BJ SCOTT, JAMES DEANO,BANGING SOULS,QUEEN (by Queen on Fire),RAMMSTEIN (by Reise Reise)
    SYSTEM OF A DOWN (by Toxicity),SOLTANTO (Mattéo Terzi de The Voice Belgique),LEO FIFTY FIVE,THE SYND
    US BAND,TYANA P. (Tyana de The Voice Belgique),DOG DAY'S,BUGUL NOZ,CLARK GABLE'S,FIXATOR,DUFF
    MARIE RADOUX,,... and maybe some more to come 

    Prix sur place le vendredi (pour les 2 jours) : 25€.
    Samedi gratuit avant 17h... Passé ce créneau, une entrée de 5€ vous sera demandée sur place (à moins évidement d'être en possession du pass 2 jours).

    Les places pour le MSF19 sont désormais disponibles sur le site internet de la billetterie Night&Day (https://www.librairie.be/tickets/modave_september_fes/), dans tous les shops Night&Day, ainsi qu'à la Fnac et à la pompe Total de Strée.

    Modave September Fest'

    Modave September Fest' 19

     

  • Modave September Fest' 19 aujourd'hui 30 et 31 août 2019 Line-up du festival

    Lien permanent

    VENDREDI 30 AOUT :


     Sur la main stage : A 18h10,US band ouvrira les festivités.

    The Synd à 19h30.

    BJ Scott chantera ses compositions à 21h10.

    James Deano à 23h05.

    Le dj Kid Noize montera sur scène à 00h40.


     Sur la scène déKouverte :


    Marie Radoux à 17h30.

    Léo fifty Five à 18h50.

    Banging Souls à 20h20. Tyana à 22h35.

    Soltanto à 22h55.


    SAMEDI 31 AOUT :

    Sur la main stage : Duff à 16h30.

    Toxicity à 18h40.

    Queen à 21heures et Reise Reise à 23 heures.


     Sur la scène déKouverte :

    Fixator à 17h40.

    Dog day’s à 19h50.
    Bugul Noz à 22h15.

    Et pour clôturer l’événement à 00h30, Clark Gables.


    L’entrée est fixée à 10 euros par jour

     KID NOIZE, BJ SCOTT, JAMES DEANO,BANGING SOULS,QUEEN (by Queen on Fire),RAMMSTEIN (by Reise Reise)
    SYSTEM OF A DOWN (by Toxicity),SOLTANTO (Mattéo Terzi de The Voice Belgique),LEO FIFTY FIVE,THE SYND
    US BAND,TYANA P. (Tyana de The Voice Belgique),DOG DAY'S,BUGUL NOZ,CLARK GABLE'S,FIXATOR,DUFF
    MARIE RADOUX,,... and maybe some more to come 

    Prix sur place le vendredi (pour les 2 jours) : 25€.
    Samedi gratuit avant 17h... Passé ce créneau, une entrée de 5€ vous sera demandée sur place (à moins évidement d'être en possession du pass 2 jours).

    Les places pour le MSF19 sont désormais disponibles sur le site internet de la billetterie Night&Day (https://www.librairie.be/tickets/modave_september_fes/), dans tous les shops Night&Day, ainsi qu'à la Fnac et à la pompe Total de Strée.

    Modave September Fest'

    Modave September Fest' 19

     

  • James Deano sera sur scène ce vendredi 30 août 2019 au Modave September Fest

    Lien permanent

     

    James Deano, on vous a vu énormément à la télévision cette année dans le Grand Cactus. Comment cela se passe-t-il pour vous actuellement ?

     

    J’ai été très occupé avec mon année dans le Grand Cactus. Mais je suis encore sur scène pour chanter. Cela dépend un peu des demandes des gens et des festivals.

    Vous êtes comédien et chanteur… Pensez-vous que ces deux activités sont compatibles ?

    Évidemment. Il s’agit du même processus de création. C’est le même principe quand on écrit une chanson, on la met en forme. C’est pareil lorsque j’écris un spectacle. L’objectif est juste différent. Avec le one-man-show, je veux déclencher le rire et avec la musique, l’objectif est de dire ce qu’on pense et que les gens ressentent les émotions.

    On va d’ailleurs vous retrouver ce week-end au Modave September Fest ?

    Oui, je pense qu’il s’agit de la première fois pour moi là-bas. Je n’y suis encore jamais allé auparavant.

    « Les blancs ne savent pas danser… », une de vos chansons incontournables, le public aura-t-il l’occasion de l’entendre ?

    Oui. Je vais chanter plusieurs morceaux incontournables. Cela me fait toujours plaisir de les rejouer. Il y aura également des freestyles que j’ai réalisés entre 2001 et 2015. Je les avais notamment postés sur des vidéos YouTube. Ce sera l’occasion pour le public de les réécouter. Je jouerai également quelques exclusivités. J’ai envie de les essayer sur scène, face au public.

    Avez-vous des projets en vue ?

    Je n’ai pas de projet officiel à signaler pour le moment. Je suis occupé dans des projets privés et je suis très concentré car la saison du Grand Cactus va recommencer prochainement.

    AMÉLIE DUBOIS

    Source 

  • Modave September Fest' 19 les 30 et 31 août 2019 Line-up du festival

    Lien permanent

    VENDREDI 30 AOUT :
     Sur la main stage : A 18h10,US band ouvrira les festivités.

    The Synd à 19h30.

    BJ Scott chantera ses compositions à 21h10.

    James Deano à 23h05.

    Le dj Kid Noize montera sur scène à 00h40.


     Sur la scène déKouverte :


    Marie Radoux à 17h30.

    Léo fifty Five à 18h50.

    Banging Souls à 20h20. Tyana à 22h35.

    Soltanto à 22h55.


    SAMEDI 31 AOUT :

    Sur la main stage : Duff à 16h30.

    Toxicity à 18h40.

    Queen à 21heures et Reise Reise à 23 heures.


     Sur la scène déKouverte :

    Fixator à 17h40.

    Dog day’s à 19h50.
    Bugul Noz à 22h15.

    Et pour clôturer l’événement à 00h30, Clark Gables.


    L’entrée est fixée à 10 euros par jour

     KID NOIZE, BJ SCOTT, JAMES DEANO,BANGING SOULS,QUEEN (by Queen on Fire),RAMMSTEIN (by Reise Reise)
    SYSTEM OF A DOWN (by Toxicity),SOLTANTO (Mattéo Terzi de The Voice Belgique),LEO FIFTY FIVE,THE SYND
    US BAND,TYANA P. (Tyana de The Voice Belgique),DOG DAY'S,BUGUL NOZ,CLARK GABLE'S,FIXATOR,DUFF
    MARIE RADOUX,,... and maybe some more to come 

    Prix sur place le vendredi (pour les 2 jours) : 25€.
    Samedi gratuit avant 17h... Passé ce créneau, une entrée de 5€ vous sera demandée sur place (à moins évidement d'être en possession du pass 2 jours).

    Les places pour le MSF19 sont désormais disponibles sur le site internet de la billetterie Night&Day (https://www.librairie.be/tickets/modave_september_fes/), dans tous les shops Night&Day, ainsi qu'à la Fnac et à la pompe Total de Strée.

    Modave September Fest'

    Modave September Fest' 19

     

  • J’adore ce festival, il a une vraie âme dit BJ Scott pour Le festival de Modave

    Lien permanent

    BJ Scott, vous participez au festival de Modave dans quatre jours, que signifie l’évènement pour vous ?

    Je suis très excitée à l’idée d’y participer. Ce n’est pas une première pour moi, c’est la troisième fois je pense. C’est un moment de partage avec les gens. J’adore ce festival, il a une vraie âme. Cet évènement de village permet une certaine proximité avec les spectateurs. Un festival comme on les aime. Pierre Crochet, l’organisateur est quelqu’un de dynamique.

    C’est aussi l’occasion pour vous de revoir des connaissances ?

    Evidemment. Je vais revoir énormément d’amis. C’est aussi l’occasion d’échanger avec les artistes, ce sont des moments uniques et insolites. « It’s really fun ». J’ai hâte d’entendre des autres musiques. L’évènement permet de promouvoir les jeunes artistes belges, c’est génial.

    Vous n’avez pas participé à la saison 8 de The Voice Belgique. Vous avez voulu vous consacrer à votre musique ?

    Oui je suis en train de composer mon prochain album mais je ne sais pas encore quand il sortira. J’écris également un livre sur la cuisine. J’adore ! A côté de cela, j’ai également voulu me consacrer à ma famille et mes amis, je n’avais plus beaucoup le temps en étant coach à The Voice. Cela me fait du bien.

    Vous êtes originaire des Etats-Unis, y-a-t’il un pays qui vous inspire le plus pour écrire votre musique ?

    Je voyage entre la Belgique et les USA. J’écris dans les deux endroits, il n’y en a pas un que je préfère ou qui m’inspire le plus.

    Outre l’écriture de votre prochain album et votre de livre de cuisine, vous préparez actuellement une tournée ?

     

    Je fais quelques concerts à gauche, à droite. Dernièrement je me suis produite en France. J’ai revu des gens avec qui j’avais travaillé auparavant. Cela m’a fait très plaisir. J’ai pu renouer avec. J’ai toujours une émission sur Classic 21 le week-end.

    PAR AMÉLIE DUBOIS

    Source 

     

  • Modave September Fest' 19 les 30 et 31 août 2019 Line-up du festival

    Lien permanent

    VENDREDI 30 AOUT :
     Sur la main stage : A 18h10,US band ouvrira les festivités.

    The Synd à 19h30.

    BJ Scott chantera ses compositions à 21h10.

    James Deano à 23h05.

    Le dj Kid Noize montera sur scène à 00h40.


     Sur la scène déKouverte :


    Marie Radoux à 17h30.

    Léo fifty Five à 18h50.

    Banging Souls à 20h20. Tyana à 22h35.

    Soltanto à 22h55.


    SAMEDI 31 AOUT :

    Sur la main stage : Duff à 16h30.

    Toxicity à 18h40.

    Queen à 21heures et Reise Reise à 23 heures.


     Sur la scène déKouverte :

    Fixator à 17h40.

    Dog day’s à 19h50.
    Bugul Noz à 22h15.

    Et pour clôturer l’événement à 00h30, Clark Gables.


    L’entrée est fixée à 10 euros par jour

     KID NOIZE, BJ SCOTT, JAMES DEANO,BANGING SOULS,QUEEN (by Queen on Fire),RAMMSTEIN (by Reise Reise)
    SYSTEM OF A DOWN (by Toxicity),SOLTANTO (Mattéo Terzi de The Voice Belgique),LEO FIFTY FIVE,THE SYND
    US BAND,TYANA P. (Tyana de The Voice Belgique),DOG DAY'S,BUGUL NOZ,CLARK GABLE'S,FIXATOR,DUFF
    MARIE RADOUX,,... and maybe some more to come 

    Prix sur place le vendredi (pour les 2 jours) : 25€.
    Samedi gratuit avant 17h... Passé ce créneau, une entrée de 5€ vous sera demandée sur place (à moins évidement d'être en possession du pass 2 jours).

    Les places pour le MSF19 sont désormais disponibles sur le site internet de la billetterie Night&Day (https://www.librairie.be/tickets/modave_september_fes/), dans tous les shops Night&Day, ainsi qu'à la Fnac et à la pompe Total de Strée.

    Modave September Fest'

    Modave September Fest' 19

     

  • Modave September Fest' 19 les 30 et 31 août 2019

    Lien permanent


     KID NOIZE
     BJ SCOTT
     JAMES DEANO
    BANGING SOULS
    QUEEN (by Queen on Fire)
    RAMMSTEIN (by Reise Reise)
    SYSTEM OF A DOWN (by Toxicity)
    SOLTANTO (Mattéo Terzi de The Voice Belgique)
    LEO FIFTY FIVE
    THE SYND
    US BAND
    TYANA P. (Tyana de The Voice Belgique)
    DOG DAY'S
    BUGUL NOZ
    CLARK GABLE'S
    FIXATOR
    DUFF
    MARIE RADOUX

    ... and maybe some more to come 


    BILLETTERIE 

    Pass MSF 2 jours : 20€
    Pass VIP vendredi : 50€ (places limitées)
    Pass VIP samedi : 30€ (places limitées)

    Prix sur place le vendredi (pour les 2 jours) : 25€.
    Samedi gratuit avant 17h... Passé ce créneau, une entrée de 5€ vous sera demandée sur place (à moins évidement d'être en possession du pass 2 jours).

    Les places pour le MSF19 sont désormais disponibles sur le site internet de la billetterie Night&Day (https://www.librairie.be/tickets/modave_september_fes/), dans tous les shops Night&Day, ainsi qu'à la Fnac et à la pompe Total de Strée.

    Modave September Fest'

    Modave September Fest' 19

     

  • Deux festivals le même week-end Le Golden Age Rock à Liège et le Bucolique à Ferrières du 23 au 25 août 2019

    Lien permanent

    Si vous aimez le bon vieux rock à l’ancienne, vous serez ravis d’apprendre l’arrivée d’un nouveau venu ! Du 23 au 25 août, la Caserne Fonck accueillera en effet la première édition du Golden Age Rock Festival. On doit cet événement à Marc Tombal et Gauthier Henri, deux fans de musique qui ont décidé de partager leur passion. « Nous allons régulièrement voir des concerts à l’étranger », explique ce dernier. « Nous parcourons parfois plusieurs milliers de kilomètres pour applaudir un de nos groupes favoris. Nous avons donc eu l’idée de faire venir ces artistes chez nous, pour permettre au public liégeois de les découvrir. Nous n’avons pas d’expérience dans l’organisation d’événements, mais nous connaissons beaucoup de groupes et de fans de classic rock. D’autres passionnés venus du monde entier seront d’ailleurs là pour assister au festival. On attend beaucoup de Français, mais aussi des Anglais, des Italiens, des Suisses, des Brésiliens et même un Néo-Zélandais ! »

    Pour sa première édition, le Golden Age Rock propose en tout cas une fort belle affiche. On y retrouvera notamment Channel Zero, Foghat, Def Snider, Moxy, Rudy Lenners & Friends, Eagles Road ou encore Doc Holliday. « Nous les avons tous vus sur scène récemment », précise Gauthier Henri. « Parfois, il nous arrive d’être déçus en allant voir des légendes du rock, on a le sentiment qu’ils ont mal vieilli. Nous avons donc constitué notre affiche en prenant cet élément en compte. Ceux qui seront à Liège ont encore le feu sacré. Ils proposeront tous un show de qualité. »

    Les talents de la région au Bucolique

    Le même week-end, place au rock, à la pop et à l’électro, pour la quatorzième édition du Bucolique Ferrières Festival. Organisée sur la Place de Chablis, au centre du village de Ferrières, la grand-messe a prévu deux journées à la programmation aussi alléchante que variée. Les concerts gratuits du vendredi réuniront notamment Whatever !, Glaucque et Charlotte.

    Le lendemain, cet évènement qui mise tout sur les talents et les fournisseurs de la région permettra d’applaudir Juicy, Condore, DJ Sonar, Minor/Minor, Mont Echo ou encore les fous-furieux Experimental Tropic Blues. Le week-end s’annonce d’ores et déjà chargé, mais grandiose.

    GILLES SYENAVE

    Source

    Golden Age Rock Festival, du 23 au 25/08 à la Caserne Fonck.

    Infos et réservations : www.goldenagerock.beBucolique Ferrières Festival, les 23 et 24/08 sur la Place de Chablis à Ferrières. Infos et réservations : www.bucolique.be

  • Bj Scott, James Deano et Kid Noize en tête d’affiche! C’est le rendez-vous musical et familial de la fin des vacances d’été

    Lien permanent

    Durant 2 jours, le vendredi 30 et le samedi 31 août, installé au cœur du village de Modave, le festival propose une nouvelle fois une affiche de qualité, pop rock et rap dans une ambiance très conviviale. En ouverture, on retrouve BJ Scott, James Deano et Kid Noize. Bien que ces artistes soient connus, l’organisateur Pierre Crochet souhaite également mettre l’accent sur les artistes débutants.« Nous souhaitons mettre en avant des artistes qui émergent. Même si certains se produisent sur la petite scène, l’agencement du site permet au public qui se trouve devant la grande scène d’être également devant la petite scène. Il s’agit du même public. C’est aussi l’occasion pour des jeunes artistes comme Marie Radoux, une jeune femme originaire de Strée de se produire pour la première fois », souligne Pierre Crochet.

    Artistes populaires et émergents vont se succéder tout au long du week-end qui s’annonce festif et déjà bien rempli. « Le coin VIP est sold-out. Mais les gens peuvent toujours réserver en ligne ou prendre sur place leurs tickets pour le festival », poursuit l’organisateur. 

     

    « 1 euro par concert »

    Au fil des éditions dont certaines ont été plus florissantes que d’autres, les organisateurs ont réussi à garder le cap. « Nous avons voulu mettre l’accent sur l’accès démocratique à la culture. Quand on a commencé, le festival était gratuit. Désormais, c’est 20 euros pour les deux jours. Cela revient à 1 euro par concert, ce n’est pas énorme », ajoute l’organisateur du festival.

    Avec une programmation variée, le festival risque bien d’accueillir de nombreux amateurs de musique. « L’année dernière, 3000 personnes sont venues sur les deux jours. Nous avons une capacité de 2500 personnes sur le site. On ne saurait pas accueillir davantage », poursuit Pierre Crochet.

    Ils étaient 4 au départ

    Depuis 2014, l’asbl Modave envie espère faire revivre le village de Modave.

    Grâce à ses 4 événements sur l’année, dont le festival September Fest, ce pari lancé par l’asbl semble avoir été tenu. « Au départ, nous étions 4. Mais plus le temps passe et plus les villageois s’approprient les événements. Aujourd’hui, nous avons 92 bénévoles qui nous aident, les mentalités évoluent. On ne s’imaginait pas qu’en 5 ans, cela aurait pris une telle ampleur. Et tant mieux », conclut un des fondateurs du festival.

    PAR AMÉLIE DUBOIS

    Source 

     

  • Emji, la Nouvelle Star du Festival de Nandrin

    Lien permanent

     «Maurane m’avait dit: tu as la même niaque que moi à ton âge, je me revois en toi».

    Mais qui était-elle vraiment avant d’être projetée au-devant de la scène télévisuelle ?

    Emji : Au départ, j’étais modéliste, je faisais des vêtements sur mesure. J’ai arrêté ça vers mes 25 ans pour me plonger complètement dans la musique, de façon presque viscérale. J’ai joué dans le métro parisien pendant deux ans. J’ai appris la guitare très tard, à 25 ans, j’ai rencontré un collectif d’artistes qui jouaient dans la rue. J’ai refait de la musique après l’avoir laissée de côté durant mes études. Et voilà, j’en ai fait mon métier : il fallait bien manger, payer son loyer ! Je me suis fait violence, j’ai monté mon projet avec mes musiciens, on a joué dans les bars, on a fait un premier « Café de la danse », à Paris, la salle était comble avant la date, y arriver sans être connue, c’était très encourageant et très valorisant.

    Le métro, c’est une fameuse école, non ?

    Emji : c’est une école magique parce qu’on y fait des rencontres très fortes, tous publics confondus, ça m’a permis de me connecter avec les vraies valeurs de la vie. Là, il n’y a pas de paillettes, c’est une école difficile : il y a des fois où il n’y a personne qui vous écoute, on se sent terriblement seule ; puis il y a des moments où je vais carrément provoquer des bouchons dans les couloirs ! Quand quelqu’un s’arrête et vient te dire merci, c’est vachement fort. Des gens qui retirent leurs écouteurs et vont finalement passer deux heures à t’écouter : wouaw !

    Qu’est-ce que vous chantiez dans le métro : des reprises ?

    Emji : des reprises, oui, mais j’avais déjà mon propre répertoire, j’alternais. Les gens qui ne me connaissaient pas s’arrêtaient plus volontiers sur un air connu. Puis ils restaient pour découvrir une chanson à moi. Ils me disaient ce qu’ils en pensent, c’est un super test. J’ai ainsi fait de très belles rencontres, il y a de ces gens qui m’ont suivie et me suivent encore aujourd’hui.

    Sur les réseaux sociaux, « La Nouvelle Star » ou « The Voice » ont leurs détracteurs. Que leur répondez-vous ?

    Emji : Très objectivement, j’ai vécu ça de manière très formatrice. On a très peu de temps pour apprendre des chansons, les gens qui font cette émission depuis treize ans sont des directeurs artistiques qui ont une fameuse expérience, c’est des gens à qui il faut faire confiance, sinon, ce n’est pas la peine d’y aller. Ils m’ont proposé des chansons auxquelles je ne croyais pas, et ils avaient raison. Le jour où ils m’ont laissé choisir, je me rendais compte que ce n’était peut-être pas le meilleur choix ! On apprend à travailler avec les caméras, avec des chorégraphes, des coachs, on apprend à répondre à des interviews, c’est une formation très professionnelle que je n’aurais jamais pu me payer. En trois mois, j’ai fait un bon énorme. Je ne me suis pas contentée de me dire : super, je passe à la télé ; non, je me suis donnée à fond. C’est une chance qu’on n’a pas deux fois.

    Et après ?

    Emji : J’ai gardé de très bons contacts avec les gens de l’émission. Puis j’ai eu la chance de signer directement avec Universal. Et là, il y a automatiquement toute une machine qui se met en marche. Mais ça ne veut pas dire que c’est acquis, que tout est servi sur un plateau. Il faut motiver tout son entourage, ne pas croire après un premier album que c’est arrivé.

    Avez-vous un modèle de chanteuse dont le parcours vous fait rêver ?

    Emji : J’avais beaucoup parlé avec Maurane, j’adorais sa personnalité. Quand nous nous sommes croisées à « La Nouvelle Star », elle m’avait dit : « Je t’adore parce que tu as la même niaque et le même naturel que moi, je me revois à ton âge ».

    Le cinéma vous tenterait ?

    Emji : Je n’ai jamais été approchée mais oui, ça me tenterait beaucoup.

    Par Pierre Germay, à Nandrin

    Source

  • Jean-Baptiste Guegan, quelque chose en lui de Johnny au Nandrin Festival

    Lien permanent

    C’est vendredi soir que Jean-Baptiste Guegan, le chanteur à la voix de Johnny, s’est produit sur la scène principale du Festival de Nandrin, pour une première fois en Belgique devant un public enthousiaste à l’idée de passer en revue le répertoire de Johnny.

    Rencontre avec un chanteur qui revendique haut et fort que sur scène, il est Jean-Baptiste Guegan et pas Johnny Hallyday.

    Depuis quand avez-vous compris que vous aviez la même voix que Johnny Hallyday ?

    J-B Guegan : Ce n’est pas moi qui l’ai compris, c’est mon entourage qui s’est aperçu que j’avais la même voix et les mêmes intonations que lui. La chanson, c’est une passion. Mais, à la base, je ne voulais pas en faire mon métier. Chanter, je ne le voyais pas comme un métier. J’ai commencé à chanter lors d’un karaoké, il y a bien des années. Voilà, c’est comme ça que tout a commencé.

    Avez-vous craint de ne jamais pouvoir être vous-même ?

    J-B. Guegan : Pas du tout, j’ai toujours été Jean-Baptiste Guégan. Johnny Hallyday, c’est Johnny Hallyday. J’ai toujours eu envie de garder ma personnalité.

    Est-ce difficile sur scène d’éviter la gestuelle propre à Johnny ?

    J-B. Guegan : Oui, ça peut être très facile mais à l’inverse, ça peut aussi être très tentant. Moi, je ne suis pas dans la caricature, je suis dans le respect, dans l’hommage que je veux rendre à Johnny par rapport à tout ce qu’il m’a apporté, comme à plein de fans, tant avec ses chansons qu’avec sa personne. Quand je monte sur scène, j’interprète Johnny Hallyday mais je suis Jean-Baptiste Guégan.

    Avez-vous pu rencontrer Johnny ?

    J-B. Guegan : J’aurais pu le rencontrer mais malheureusement, il est parti trop tôt, la nature en a décidé autrement.

    Que pensez-vous que le public attend de vos concerts ?

    J.B. Guegan : Il y a un phénomène aujourd’hui lié à la disparition de Johnny. Mais je suis un chanteur, je suis Jean-Baptiste Guégan. Je pense qu’il y a de la curiosité de la part du public, que ce public n’a pas encore fait son deuil de la mort de Johnny et que mes concerts répondent à un besoin encore bien réel pour ses fans. Ils ont besoin d’écouter ses chansons à travers moi.

    Etiez-vous fan de Johnny ?

    J-B. Guegan : Oui, c’est sûr. Pour faire ce que je fais, il faut être fan. Impossible sans cela. J’ai dû le voir une dizaine de fois sur scène. La première fois, c’était à Bercy, je devais avoir neuf ans. Je m’en souviens très bien : j’ai dit à mon père qui m’avait emmené à Bercy : « Plus tard, j’ai envie de faire ça ! » C’est comme des gamins qui rêvent de devenir pompier ou chauffeur de bus. Moi, non, j’avais envie d’être ce bonhomme, ce phénomène. Mon père était très surpris d’une telle volonté, surtout quand on n’a que neuf ans !

    A la demande de Michel Mallory, le compositeur et producteur de Johnny, vous venez d’enregistrer à Nashville l’album que Johnny n’a pas eu le temps d’enregistrer.

    J.B. Guegan : Oui, à Nashville, dans les règles de l’art, en plein hommage à Johnny qui rêvait d’y retourner enregistrer un dernier album. Avec Monsieur Mallory, on a discuté très longuement car il était vraiment très important que je puisse connaître Johnny dans la vie de tous les jours, dans un studio d’enregistrement. Pour un gars comme moi, il était primordial que je connaisse l’homme et pas seulement la star, que je comprenne qui était Johnny, comment il fonctionnait. Et j’ai choisi les chansons, ça a été très réfléchi avec Michel Mallory. Il fallait que je me les approprie vraiment. Michel m’a d’ailleurs dit à la fin « Mon salaud, mes chansons, tu me les as volées ». Pour un chanteur, il n’y a rien de plus beau à entendre de l’auteur-compositeur.

    Mais une fois le ramdam médiatique autour de la mort de Johnny retombé, Jean-Baptiste Guegan pourra-t-il vraiment exister en dehors de Johnny ? C’est tout le défi qui lui est lancé.

    Par Pierre Germay, à Nandrin

    Source 

  • Un week-end anniversaires 50 ans du Festival de Woodstock et 25 ans du Nandrin Festival .....

    Lien permanent


    Le week-end dernier 16, 17, 18 août 2019 était un week-end anniversaire dans le milieu de la musique et festivals .

     

    Woodstock fêtait 50 ans du 15 au 18 août 2019 et le Nandrin Festival lui 25 ans 16, 17, 18 août 2019 .


    Certaine similitude et coïncidence entre les deux festivals, date anniversaire , météo, sold out, etc  ........

    Nandrin Festival :1994 sur la plaine du Pery Fraineux Nandrin 
    Durant trois jours, le festival de Nandrin a pris ses quartiers sur la place de l’Ovide Musin.
    Avec une programmation variée et un public déchaîné, ils étaient environ 4000 à venir écouter le sosie vocal de Johnny Hallyday, Jean-Baptiste Guégan.

    Une tête d’affiche qui n’a pas déçu les festivaliers.


    Article complet photos et vidéo clic ici

     

    Woodstock ; 1969 organisé à White Lake, hameau de Bethel, Comté de Sullivan, dans les montagnes mondialement connu a été récompensé : NME Award du meilleur événement musical de tous les temps.


    Cinquante ans après le lancement de ce festival – un moment mythique de la culture hippie – Santana,
    John Fogerty, Country Joe McDonald et Canned Heat vont reprendre leur guitare,eux qui avaient déjà partagé la scène de la première édition avec notamment Jimi Hendrix,Janis Joplin et Joe Cocker.

    L’événement se tiendra du 16 au 18 août 2019 dans le nord de l’État de New York, à 180 km du site où,
    cinquante ans auparavant, un demi-million de jeunes Américains avaient chanté et fait l’amour, sous la pluie et dans la boue, à grand renfort de drogues et d’espoir d’un futur meilleur.

    L’édition 2019 se chargera toujours de vanter la paix, l’amour et l’unité, mais avec un catalogue de genres plus varié et dans un cadre plus organisé.
    Un spectacle « multi-générationnel », a promis Michael Lang, un promoteur qui a organisé le premier festival.

    Les rappeurs Jay-Z et Common, les rockeurs des Black Keys,la chanteuse R&B Janelle Monae et la troubadour folk Brandi Carlile seront notamment de la partie,ont révélé les organisateurs mardi, tout comme Miley Cirus, Imagine Dragons et Chance the Rapper.


    Source

     

     

  • Nandrin Festival 2019 soirée du vendredi en photo reportage Loris Demarteau

    Lien permanent

    Vendredi c'était 

    18h00 : Monday Penny

    19h00 : Kaptain Oats

    20h00 : EMJI

    21h15 : Jean-Baptiste Guégan

    23h30 : DJ Char-X

    image3.jpeg

    image4 (1).jpeg

    nf3.jpeg

    nf4.jpeg

    nf5.jpeg

    nf6.jpeg

  • Modave September Fest' les 30 et 31 août 2019

    Lien permanent



     Voici le programme détaillé (soumis à quelques possibles modifications minimes) du #MSF19

    Participe à l'event :

    https://www.facebook.com/events/2128002674115959/

    Achète ta place :

    https://www.facebook.com/ModaveSeptemberFest/posts/2214591721911603?__tn__=-R-R

     

    69110166_2318608884843219_8962909985776336896_n.jpg

     

  • Ce samedi après-midi, le groupe liégeois Arden montera sur la scène du « Nandrin Festival »

    Lien permanent

    Un coup de frais au Nandrin Festival avec le duo liégeois «Arden»

    Votre single « Mango Beach» passe à la radio, cela a pris combien de temps pour en arriver là ?

    Diana : En réalité, Arden existe depuis longtemps. On a fait une pause de plusieurs années, avant de recommencer à bosser sur le projet fin 2017.

    Quentin : Aujourd’hui, on est en autoproduction, ce qui nous permet de faire quelque chose qui nous ressemble. A partir de notre passage aux Francofolies, le projet est devenu plus professionnel. On a commencé à bosser avec une agence, qui nous a permis de faire la première partie de Blanche, Charko, Pirouette… Et puis, Mango Beach a commencé à passer à la radio.

    En concert, vous jouez plusieurs compositions originales, un album prévu ?

    Quentin : Un EP de 4 titres est prévu pour début 2020. Notre deuxième single sort à la rentrée. On fait tout nous-mêmes : la réalisation de nos clips, la gestion du site internet et des réseaux sociaux, les photos,… On sait ce qu’on veut, et surtout ce qu’on ne veut pas ! On est libres. Notre but n’est pas non plus d’être célèbres, on veut quand même se préserver.

    On remarque que toutes vos chansons sont en français.

    Diana : Le français est une si belle langue. On peut faire des jeux de mots, qu’on ne pourrait pas se permettre en anglais. On a envie de dire des choses, et c’est plus joli en français. Quentin : En plus, notre inspiration, c’est Serge Gainsbourg et ses textes. D’ailleurs, quand j’ai commencé à chercher une chanteuse, je voulais quelqu’un avec une voix suave comme les muses de Gainsbourg.

    Avant d’y être programmés, vous connaissiez le « Nandrin Festival » ?

    Diana : Je connaissais de nom. Je sais qu’avant, c’était un festival rock. Il a évolué maintenant, je pense que c’est pour cela qu’on y joue d’ailleurs. Comme tous les festivals, il s’adapte au public.

    Quentin : On représente un son plus frais.

    Tous les festivals essaient de moderniser leur image.

     

    PROPOS RECUEILLIS PAR ESTELLE FALZONE

    Source 

  • LE PROGRAMME ET HORAIRES DU NANDRIN FESTIVAL

    Lien permanent

    Pour cette année anniversaire, les organisateurs du « Nandrin Festival » ont misé sur une affiche variée, qui contentera les amateurs de pop-rock, de rap, de chanson française ou encore d’électro.

    Programmation vendredi :

    18h00 : Monday Penny

    19h00 : Kaptain Oats

    20h00 : EMJI

    21h15 : Jean-Baptiste Guégan

    23h30 : DJ Char-X

    Programmation samedi :

    14h00 : Arden

    14h55 : Chicos Y Mendez

    16h05 : A Boy With a Beard

    17h05 : Dead Man Ray

    18h20 : Atomic Spliff

    19h35 : Ykons

    20h45 : Sttella

    22h15 : Eiffel

    23h40 : Manu Lanvin

    Programmation dimanche :

    14h00 : Alterlight

    14h40 : Lylac

    15h30 : Behind the Pines

    16h30 : The Sore Losers

    17h40 : Almighty Mighty

    18h35 : Such a Noise

    19h50 : The Boogie Beasts

    21h00 : Triggerfinger

    22h45 : Curiosity

    PAR PROPOS RECUEILLIS PAR ESTELLE FALZONE

     Source 

     

  • Jean-Baptiste Guegan , ou la Voix de Johnny, ce vendredi 16 août 2019 au Nandrin Festival

    Lien permanent

    Depuis quand êtes-vous fan de Johnny ?

    J’ai été nourri au biberon avec les chansons de Johnny. A 9 ans, en 1992, j’ai assisté à un concert de Johnny pour la première fois, c’était à Bercy. J’ai tout de suite acheté son album, et j’ai commencé à chanter par-dessus. Vers 16 ou 17 ans, j’ai découvert que j’avais la même tessiture vocale que Johnny.

    Comment est né le projet « la Voix de Johnny » ?

    En 2017, mon producteur, Pierre Billon, m’a proposé de faire un hommage à Johnny. J’ai tout de suite accepté. C’était trois mois avant son décès. Quand Johnny est mort, c’est devenu difficile pour tout le monde de continuer. Mais de fil en aiguille, on a monté le spectacle tel qu’il est aujourd’hui. Maintenant, je suis en tournée jusqu’à la fin de l’année 2020. Je ne m’attendais absolument pas à ce que le projet rencontre un tel succès.

    Mais bientôt, ce projet va prendre une autre tournure ?

    Oui, on va passer de la Voix de Johnny à la Voie de Johnny. Au lieu de faire un spectacle autour de Johnny, il s’agira plutôt d’une performance autour de mon expérience, et de la façon dont Johnny m’a montré la voie. Ce n’est encore qu’un projet, mais je sais que ce spectacle racontera une histoire avec des images projetées sur un écran. Il y aura peut-être des duos avec des grands amis de Johnny.

    En ce moment vous êtes en Corse avec Michel Mallory, et vous travaillez justement sur un album ?

    En automne, je vais sortir un album avec des chansons écrites par Michel Mallory, le parolier de Johnny. Ce que je ne savais pas du tout, c’est que cinq des chansons que j’ai choisies pour l’album avaient été écrites à la base pour Johnny. Ce sont des chansons qu’il n’a jamais eu le temps de mettre en boîte. Cela me fait chaud au cœur de savoir que j’ai choisi les mêmes chansons que lui sans le savoir.

    Ce beau succès, il est en partie dû à votre passage dans « La France a un incroyable talent » ?

     

    J’ai fait l’émission juste après le décès de Johnny en 2017. Ils m’ont contacté trois fois, mais j’ai refusé deux fois. J’avais l’impression de marcher sur des œufs après son décès. Finalement, après la 3e proposition, j’ai accepté. Et je ne regrette pas. J’ai rencontré des gens fantastiques, et de là, ça a décollé.

    PAR PROPOS RECUEILLIS PAR ESTELLE FALZONE

     

    Source 

  • Les infos pour le Nandrin Festival du vendredi 16 au dimanche 18 août 2019

    Lien permanent

    3 jours de musique et d’événements du vendredi 16 au dimanche 18 août 2019

    Début 2018, nous annoncions que l’ambition pour les années à venir était de refaire du Nandrin Festival un grand évènement musical régional incontournable et se démarquant des tendances musicales
    actuelles des autres festivals.
    Pari gagné puisque l’édition 2018 fut une grande réussite au niveau affluence (près de 7.000 personnes
    en 3 jours) et en concerts de grande qualité avec des incontournables de la scène pop-rock belge (Front
    242, Allez Allez, Arno T’jens Matie, Piano Club, Les Gauff’s, Delta, Noa Moon, Bacon Caravan Creek, ...
    ), des internationaux (BirdPen - UK, EMJI - FR, We Are Waves - IT, ... ) et des groupes belges en devenir
    (King Chi Id, Elvis Black Star, Bunny Black Bones, ... ).
    En 2019, le Nandrin Festival fête ses 25 ans d’existence avec une affiche -hétéroclite*- exceptionnelle!
    Un esprit sain :
    C’est donc l’ancienne équipe qui a pris le soin de concocter une programmation musicale qui tienne
    la route pour développer un Festival ne faisant aucun compromis sur la qualité des artistes proposés,
    sur la qualité de l’accueil des festivaliers et des artistes en y ajoutant touche conviviale qui caractérisait
    le Festival de Nandrin.
    Un espace bucolique :
    Le Nandrin Festival est désormais implanté en plein coeur du Condroz, au centre du village de Nandrin,
    Place Musin.
    Des concerts sont aussi organisés par la même équipe au« Live & Café» de Nandrin, club d’une capacité de 120 places.
    Le cadre est bucolique : 2 scènes sont installées sur et autour de la Place Musin au coeur de Nandrin
    Il règne une ambiance familiale, avec des animations pour enfants, en plein centre du site sécurisé.
    Des Food trucks de qualité sont présents pour déguster des mets du monde, et la gratuité de l’eau plate
    a été le petit« plus » qui a séduit tout le monde.
    (*)Une affi che volontairement hétéroclite :
    Des artistes des 4 coins de la Belgique et des artistes étrangers, répartis sur 2 scènes.
    VENDREDI 16/08/2019 : Jean-Baptiste Guégan en tête d’affi che
    SAMEDI 17/08/2019 : Sttellla + EIFFEL en tête d’affiche
    DIMANCHE 18/08/2019 : Triggerfinger en tête d’affiche
    Un prix démocratique :
    Prix des places par jour: 30 €
    Pass 3 jours: 60 €
    Enfants - de 14 ans : gratuit !
    Informations et réservations: http://www.nandrinfestival.be
    Infos, contact presse et accréditations:
    Muriel Lombaerts (ComVous) info.comvous@gmail.com +32 487 92 96 76
    2019 NANDRIN

    Source 

  • Dans les idées sorties du Blog, Un festival accessible aux familles

    Lien permanent

    Côté Cour à Bastogne: « Un festival accessible aux familles »

    L’affiche du Côté Cour Festival est complète depuis ce mardi puisque les organisateurs ont dévoilé les deux derniers noms : Hélène Hartman (Saint-Hubert) et Emilie Collard (Rochefort). « Preuve que nous faisons la part belle à la scène belge et même aux groupes et artistes de la province », souligne Matthieu Lambert, le président de l’organisation. « Découvertes et Belgitude, voici ce qui définit notre affiche 2019. »

    Ce leitmotiv, on peut le lire sur le site cotecourfestival.be.

    « Déjà au Ward’In Rock, il y avait cette volonté de faire découvrir des artistes. C’était surtout le cas durant l’après-midi et sur la petite scène. Nous restons dans cette lignée même si, pour les amateurs de musique, Great Mountain Fire et La Jungle ne sont plus au registre des découvertes. Leurs noms ne disent peut-être rien au grand public mais dans le milieu, ils sont fort connus. Great Mountain Fire en est déjà à son deuxième disque tandis que La Jungle balaie actuellement tout sur son passage. »

    Matthieu Lambert se veut plus pragmatique quand il évoque l’aspect budgétaire de l’organisation d’un festival de musique. «Nous ne jouons plus dans la même catégorie qu’avant. La jauge est désormais réduite à 1000 personnes. Nous espérons bien entendu un sold out mais 1000 personnes, cela veut surtout dire que le budget est aussi limité. Nous n’avons plus les moyens de faire venir Charlie Winston ou Tryo. » Les organisateurs du Côté Cour veulent tourner la page mais devront faire preuve de patience. Dans un premier temps, les comparaisons avec le Ward’In Rock seront inévitables. « Pendant une vingtaine d’années, il y a eu le projet Ward’In Rock et aujourd’hui, nous proposons un nouveau projet. Il y aura bien sûr des déçus pour la bonne raison est que le Ward’In a été un événement important pendant des années. »

     

     

    Nouvelle jauge plus réduite, nouvelle localisation au cœur de Bastogne, disparation du fameux camping… Beaucoup de changements à digérer pour les habitués. « Le camping, vu que nous sommes en ville, ne se justifie plus. Il y aura au maximum 1000 festivaliers. S’il y avait un camping, ce serait vraiment un mini-camping. La logique a plutôt été celle d’un festival dans lequel nous maîtrisons tout ce que nous faisons. »

     

     

    Beaucoup de choses vont changer et des nouveautés sont également promises. Comme il n’y aura plus qu’une scène, il faudra toujours compter environ une demi-heure entre deux groupes. « Durant ces changements, il y aura une animation surprise. Nous allons aussi proposer une déco surprenante qui renforcera notre nouvelle identité visuelle. » Le Côté Cour a également voulu renforcer l’aspect familial de l’événement. « Deux concerts seront dédiés aux enfants. Il s’agit du Sysmo Game et des Contes Essentiels. Nous voulons vraiment un festival accessible pour les familles. » Un dernier message du prési ? « Rejoignez-nous, ça va être bien ! »

    Infos et tickets : http://cotecourfestival.be/

    Source