une créche de 24 enfants

  • Une crèche privée route du Condroz à Nandrin

    Lien permanent

    surce sudinfo n 63.JPGLe Collège n’a pas suivi l’avis de la Région : le permis est accordé

    L e terrain inoccupé et le petit parking en face du rond-point des Vaches laisseront bientôt place à de nouvelles surfaces commerciales. 1.080 m2 de commerces avec des bureaux à l’étage sont prévus dans le permis accordé par le Collège nandrinois, en dépit de l’avis défavorable du fonctionnaire délégué de la Région wallonne. Le promoteur BMB nous annonce l’ouverture d’une crèche pour 24 bambins, ainsi que d’un salon de coiffure et d’une boulangerie-croissanterie.

     

    Le Collège communal nandrinois vient d’accorder le permis au promoteur BMB pour la construction de 2 x 540 m2 de surfaces commerciales au rond-point des Vaches, route du Condroz à Nandrin.

    Le dossier a mis du temps à aboutir, le premier et le second projet ayant jusque-là été rejetés par la majorité.

    «À l’inverse de la première demande de permis qui concernait une crêpe sur un seul niveau complètement fermé, le bâtiment comprend ici trois petits volumes sur deux niveaux.

    Nous préférons cette configuration qui s’intègre mieux au paysage », commente Charlotte Tilman, échevine de l’urbanisme à Nandrin.

    Le Collège a donc décidé de ne pas suivre l’avis défavorable du fonctionnaire délégué de la Région wallonne qui préconisait un grand volume fermé sur deux niveaux.

    « Cela aurait trop écrasé le carrefour. Depuis le premier projet, beaucoup de corrections ont été apportées par le promoteur, il a fait de beaux efforts », justifie Charlotte Tilman.

    «Au terme de l’enquête publique, trois réclamations de riverains ont été introduites. Elles étaient en relation avec des propriétés privées », ajoute-t-elle.

    Au printemps prochain, devrait donc démarrer la construction de ces nouveaux commerces. Mais aussi l’aménagement d’un parking à usage public de 50 places.

    « C’est une condition au permis. En plus de leur propre parking, ils doivent créer un parking multimodal et verdurisé, avec une borne de recharge électrique, sur le terrain du MET. Ce parking est destiné au public qui pourra s’en servir pour le covoiturage », indique-t-elle.

    Il remplacera le petit parking actuel.

    « Celui-ci, en macadam, n’est ni joli ni pratique. » Quels commerces verront le jour dans ce nouveau mini-complexe ?

    « Je l’ignore, nous ne pouvons pas décider de l’occupation des surfaces », répond l’échevine.

    Renseignements pris auprès du promoteur BMB (Benelux Master Builders), le salon de coiffure Coiff’Men et une boulangeriecroissanterie au moins occuperont le rez-de-chaussée tandis qu’une partie de l’étage (250 m2 ) sera transformée en crèche privée pour 24 enfants.

    « Je préfère ne pas dévoiler les enseignes pour l’instant, pour la crèche, il s’agit d’un grand groupe. Quant au reste des surfaces, nous sommes en négociation.

    Il s’agira en tout cas de petits commerces complémentaires par rapport à ce qui existe déjà route du Condroz, en misant sur l’hyperproximité. Pas d’alimentaire donc », indique Bastien Binet, administrateur de BMB, forcément ravi de l’obtention du permis.

    « Cela faisait longtemps qu’on l’attendait… »

    Source Sudpresse Sudinfo article de  ANNICK GOVAERS

     

    http://journal.sudinfo.be/