un intermarché de 1.500 m2 : feu vert

  • Nandrin,Un Intermarché de 1.500 m2 : feu vert

    Lien permanent

    inter.JPG

    Le permis pour l’agrandissement est accordé

    L’Intermarché, situé route du Condroz à Nandrin, va passer d’une surface de vente de 1.000 m2 à 1.500 m2. Le Collège a accordé le permis pour cet agrandissement la semaine dernière.
     « En compensation », la grande surface devra financer des radars préventifs dans les rues d'Engihoul et de la Halète.
     
    Il y a du nouveau, route du Condroz.
     L’Intermarché, actuellement d’une surface de vente de 1.000 m2, va en effet passer à 1.500 m2, soit 500 m2 supplémentaires.
    Il s’agit de la deuxième extension du supermarché.
    «Au départ, en 1998,nous avions 400 m2. En 2006, nous avons étendu à 1.000 m2. Désormais,on atteindra 1.500 m2 », précise David Barthelemy, administrateur délégué de l’Intermarché de Nandrin. 
    Objectif : s’imposer (du moins provisoirement)comme le plus gros supermarché de la route du Condroz.
     «Il s’agit d’une démarche défensive par rapport à l’agrandissement du Delhaize, de la venue prochaine du Okay juste en face et de la construction d’un Carrefour à Tinlot.
    C’est une question de survie.
    La taille compte mais nous misons aussi sur plus de services et une offre diversifiée. » Les produits locaux seront mis ainsi à l’honneur.
    La façade sera par ailleurs entièrement modernisée.
    Les travaux devraient commencer d’ici fin d’année et s’achever au printemps 2015.
    « En compensation» de son permis, le magasin s’est vu imposer une charge urbanistique. 
    Elle prend la forme de deux radars préventifs, rues d’Engihoul et de la Halète. 
    «L’extension va générer plus de clientèle, il faut garantir un itinéraire sécurisé pour les usagers doux, donc ralentir la circulation », souligne Charlotte Tilman,échevine nandrinoise de l’urbanisme et de la mobilité.
    AUTRES PROJETS
    En face de l’Intermarché (derrière le home Jour de Mai), deux nouvelles surfaces commerciales vont sortir de terre : un Okay de 810 m2 et un ZEB (magasin de vêtements du groupe Colruyt)
    de 940 m2. Là, le permis a été accordé le 11 septembre dernier.
    «Okay s’engage à aménager des parkings verdurisés et réaliser un bassin d’orage pour récolter les eaux du site mais aussi celles qui ruissellent route du Condroz. »
    Autre projet, dont le permis n’est pas encore délivré : trois surfaces commerciales (avec appartements à l’étage) de 300,200 et 500 m2 aux Quatre Bras.
     «Le projet était déjà venu en début de législature (avec une grosse enseigne de bricolage et un long mur aveugle) mais nous l’avions refusé car il était non adapté au centre.
     On souhaitait de plus petites unités vitrées mieux intégrées au paysage, un trottoir,deux parkings aménagés... », explique Charlotte Tilman.
     Modifié en fonction, le projet pourrait bientôt aboutir.
     «C’est d’abord au fonctionnaire délégué de la Région de délivrer un permis pour le parking qui appartient au MET », indique-t-elle.
    L’échevine se réjouit de la création d’emplois et de commerces de proximité. 
    «Il ne faut pas comparer Nandrin à Boncelles car nous parlons ici de surfaces nettement plus réduites. 
    Et nous respectons l’étude d’aménagement du territoire de Nandrin qui localise les endroits où un développement commercial est possible.
    » 
     
    Article pour le journal H-W de ANNICK GOVAERS
    Voir la suite 

    Journal en PDF

    Samedi 18 Oct. 2014

    Samedi 18 Oct. 2014