trois excès de vitesse à sa sortie de prison

  • Trois excès de vitesse à sa sortie de prison

    Lien permanent

    lantin.JPGUn Nandrinois de 33 ans a fait opposition hier au jugement du tribunal de police de Huy qui le condamne à une première amende de 480 euros pour trois excès de vitesse à Nandrin (entre janvier et février 2012) et à une seconde amende de 1200 euros et à une déchéance de permis de conduire de deux mois pour plusieurs défauts d’assurance, de contrôle technique, d’immatriculation, et de permis de conduire.
    «Mon client venait de sortir de prison après 42 mois de détention, a plaidé son avocat Me Justine Seleck. Il avait l’obligation du Tribunal d’Application des Peines de retrouver un travail. Le problème,
    c’est qu’il ne disposait pas assez d’a
    gent pour les prendre. » Il a donc emprunté le véhicule d’un ami sur lequel il a mis les anciennes plaques d’immatriculation d’une de ses connaissances… qui les avait radiées.
    Détenu depuis lors pour d’autres faits, le Nandrinois s’était fait représenter par son avocat pour plaider l’indulgence du tribunal.
    «Sa situation financière est difficile», a fait savoir Me Seleck.
    Le problème c’est que, compte tenu de ses antécédents judiciaires, Jérôme n’a plus droit au sursis.
    «Vu sa détention actuelle, pour la peine de travail, j’ai des doutes qu’elle soit faisable», a ajouté le ministère public.
    Dans ces conditions, le tribunal n’a finalement pas eu d’autre choix que de déclarer l’opposition recevable mais non fondée. 
    La lourde peine d’amende est donc confirmée. 
    Article de M-CL.G. dans le journal La Meuse de H-W du 1 er octobre 2013