tirette obligatoire sous peine d’amende à nandrin aussi !!!

  • Tirette obligatoire sous peine d’amende à Nandrin aussi !!!

    Lien permanent

    Tirette.JPGVous avez compris le fonctionnement d’une tirette de pantalon ?
     Alors vous comprendrez facilement le principe de la tirette sur autoroutes. 
    D’ici quelques semaines, lors du rétrécissement d’une route, le passage en alternance d’une voiture d’une file puis d’une voiture de l’autre sera obligatoire.
     Plus concrètement,cela signifie qu’en cas de suppression de la bande de droite, chaque conducteur qui circule sur la bande de gauche doit laisser passer, avant le point de suppression, une voiture venant de sa droite.

     Attention, le conducteur qui circule sur la bande de droite devra rouler le plus loin possible avant de s’intercaler dans la file de gauche.
    «Ce principe sera bientôt inscrit dans le code de la route par arrêté royal », nous confirme Isabel Casteleyn, la porte-parole du secrétaire d’État à la Mobilité, Melchior Wathelet. 

    «L’objectif vise à sensibiliser l’automobiliste car ce principe permet d’éviter la formation de files. »
    Lorsque cette règle fera partie intégrante du code de la route et que ces ajouts seront publiés au Moniteur Belge, soit dans quelques semaines, toute personne qui ne respectera pas la tirette commettra une infraction du premier degré.
    Résultat : un policier pourra lui infliger une amende de 55 euros !
    TOURING SATISFAIT DE LA NOUVELLE
    Du côté de Touring, qui défend notamment les intérêts des automobilistes, on se félicite de cette décision.

    «Pour nous c’est vraiment quelque chose de positif », explique Isabelle Noro, porte-parole. 

    «Cela devrait normalement se faire de façon naturelle, par fair-play. Hélas, on peut constater que cette règle n’est actuellement pas appliquée sur les routes. 
    On sait bien qu’il n’y aura pas systématiquement des policiers à tous les coins de rue pour verbaliser les personnes qui n’appliquent pas la tirette. 
    Mais en la rendant obligatoire, le nombre d’automobilistes qui l’appliqueront de façon naturelle sera plus élevé.

    Cela faisait plusieurs années qu’on demandait cela. »
    Si Touring reconnaît que ce principe permettra de fluidifier le trafic, il estime qu’il faut voir plus loin : «Il y a de petites mesures qui sont prises, mais les embouteillages restent toujours au même niveau.
    La Flandre a décidé d’élargir le ring.
    Une décision que nous saluons.

    Mais pour améliorer la mobilité, il faudrait une vraie coordination entre toutes les Régions et la création de parkings de dissuasion autour de Bruxelles. » 

    article de GUILLAUME BARKHUYSEN dans le journal La Meuse du 12  novembre 2013