tests

  • Championnat de la section Liégeoise Aspirants et tests Minimes le 4 juin 2017 à Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    coloriage,velo,course,cycliste,casquette.gifContre la montre à partir de 10 H pour les aspirants 12-13-14 ans
    Tests pour minimes à partir de 12H30
    Circuit pour Aspirants à partir de 14H15

    Événement Facebook 

    Championnat De La Section Liegeoise clic ici Aspirants Et Tests Minimes

     

     

    Renseignements pour le Championnat de la section liegeoise pour aspirants et tests pour minimes :
    4550 SAINT-SEVERIN (NANDRIN) le DIMANCHE 04 JUIN 2017

    Inscriptions : Tonnelle - coin de la place et rue des Houssales.

    Inscriptions aspirants 12-13-14 ans de 8H30' à 9H30'

    Départ CONTRE-LA-MONTRE
    12 ans - 10H00 - 1 Tour de 1.7 km
    13 ans - 10H30 - 1 Tour de 1.7 km
    14 ans - 11H00- 2 Tours de 1,7 km soit 3.4 kms

    Inscriptions Minimes : de 10H30' à 11H45'

    Départ CIRCUIT :
    Minimes 7-8-9 ans - 12H30' - 2 T de 1,7 km soit 3.4 kms
    Minimes 10 ans - 13H00 - 5 T de 1.7 km soit 8.5 kms
    Minimes 11 ans - 13H30' - 8 T de 1.7 km soit 13.6 kms

    Aspirants 12 ans - 14H15' - 10 T de 1.7 km soit 17 kms
    Aspirants 13 ans - 15H15 - 15 T de 1.7 km soit 25.5 kms
    Aspirants 14 ans - 16H15' - 20 T de 1.7 km soit 34 kms

  • Contre la fraude technologique, des premiers tests ont été effectués à Villers-le-Temple Nandrin

    Lien permanent

    MS Sudpresse.JPG

    Infaillible contre les moteurs

    Loin de l'agitation fiévreuse qui réchauffait les rues de Gand et monts flamands samedi, la Fédé- ration Cycliste Wallonie-Bruxelles a défloré la saison amateur belge à Villers-le-Temple (Nandrin, province de Liège) en dévoilant sa dernière trouvaille pour lutter contre les tricheurs mécaniquement assistés.

    Elle s'appuie sur un produit 100 % wallon, puisque développé par Teledyne ICM, une entreprise de Thimister spécialisée dans les technologies sécuritaires par rayon X (déminage pour police et armée, contrôles de sécurité aux aéroports, …), qui a élargi l'éventail des applications possibles de sa machinerie suite à la découverte de fraude au Mondial de cyclo-cross de Zolder.

    L'équipement, transportable dans une imposante valise, est certes moins compact que les procédés exploités jusqu'à présent par l'UCI. « Une simple application de détection de masse, disponible sur toutes les tablettes», détaille Thierry Maréchal.

    Les commissaires devaient donc, comme ce fut le cas à Zolder, effectuer un premier test. Et en cas de suspicion, exiger le dé- montage du vélo pour s'assurer de l'absence de matériel suspect. « Désormais, la technique se veut « infaillible », selon Gilles Stevens, responsable chez ICM.

    « Grâce à un générateur de rayons X (en gris), qui projette durant cinq secondes un faisceau sur un détecteur (plaque noire), nous obtenons immédiatement à l'écran une image de l'intérieur du cadre. Comme une radiographie à l'hôpital (voir photo).

    Il est donc impossible de dissimuler des éléments dans le cadre, même avec des maté- riaux absorbants les rayons. » Testé avec succès samedi sur une trentaine de machines, l'appareillage doit désormais parvenir à convaincre les multiples fédérations de consentir à un investissement s'élevant entre 35.000 et 45.000 euros. Des contacts ont déjà été entrepris avec les fédérations wallonne, flamande et belge ainsi qu'avec l'UCI.

    « Nous espérons trouver un accord, de concert, avec d'autres fédérations afin de réduire le coût unitaire », avoue le président de la FCWB -

     

    Article et photo  de MAXIME SEGERS source Sudpresse .

    http://journal.sudinfo.be/