terrains synthétiques

  • Terrains synthétiques : début des travaux en août

    Lien permanent

    bv6juin.JPG

    Le bâtiment qui abrite la cafétéria et des vestiaires sera quant à lui inauguré fin juin
    On s’approche de l’épilogue d’un dossier vieux de 20 ans. 
    Le nouveau bâtiment qui accueille une buvette et 10 vestiaires est presque terminé :nous avons pu le visiter en avant-première. 
    L’aménagement des deux terrains synthétiques sera bientôt entamé puisque le Collège nandrinois vient de notifier le marché à la société Lesuco, qui devrait se mettre à
    l’ouvrage en août prochain.
    Le chantier du Pery s’est fait attendre… vingt ans durant.
     «À l’origine, en 1994 lorsque j’étais échevin des sports, la majorité avait pour idée de construire un
    hall omnisports sur le site des Templiers. 
    Après cinq ans, nous avons obtenu 1,2 million de subsides pour un projet de 2 millions mais,entre-temps, le coût des matériaux avait explosé et on a dû se résoudre
    à laisser tomber », explique le bourgmestre de Nandrin, MichelLemmens.
    La commune s’est alors orientée vers des terrains synthétiques (à l’origine un, puis deux), une buvette et de nouveaux vestiaires, la baraque actuelle laissant plus
    qu’à désirer.
    Une entreprise en faillite plus tard (un surcoût de 200.000 euros tout de même) et des subsides wallons qui ne viennent pas «alors que promis», nous voilà en
    2013.
    Aujourd’hui, le projet voit le bout du tunnel : la nouvelle cafétéria, gérée par Stoffels, est sortie de terre. 
    «La réception définitive aura lieu fin juin», confirme Samuel Dupont, conducteur de chantier pour la commune. 
    Au rez-de-chaussée, 7 vestiaires avec douches et WC (6 pour hommes,1 pour femmes), 3 vestiaires pour arbitres, un WC handicapé, une ventilation à double flux (l’air
    chaud des vestiaires sera réinjecté), une infirmerie, un double accès aux terrains : à gauche le terrain en herbe, à droite, les deux
    futurs terrains synthétiques.
     «Il y a même un local où stocker les fûts de bière, raccordés à l’étage aux pompes. »
    À l’étage, la cafétéria avec vue imprenable sur les terrains, une cuisine, une salle de cours/réunion…
    Quant aux terrains synthétiques,les travaux, menés par un spécialiste, Lesuco, devraient débuter en août prochain. 
    «Le Collège vient en effet de notifier le marché à cette entreprise», indique le mayeur. Ils devraient être opérationnels cet hiver. 
    «Nous serons le seul club de la région à disposer de deux terrains synthétiques», se réjouit-il. 
    Une ASBL paracommunale (moitié club-moitié commune) devrait être créée pour gérer le site. Article écrit par ANNICK GOVAERS pour le Journal La Meuse H-W du jeudi 6 juin 2013

    COMBIEN ÇA COÛTE ?
    2.410.000 euros, en tout

    La note s’élève, tout compris, à 2,41 millions d’euros. Côté subsides, la Région a versé 800.000 € pour les terrains synthétiques et 400.000 € pour la buvette.
    La Province a également participé pour les terrains à hauteur de 110.000 € (pour rappel, le club accueille l’école de foot de la Province).
     La part communale revient à 1,1 million d’ €.
     «Certains disent que c’est trop cher et que cela ne profite pas qu’aux Nandrinois.
    Que je sache, les Nandrinois vont à la piscine de Neupré et on ne nous demande pas de participer. 

    De plus,l’argent a déjà été engagé en 2009 et 2011, il n’y a donc pas de d’impact sur les finances communales», insiste Michel Lemmens.