templiers tennis

  • Margaux Bovy en exhibition au Tennis Club Templier Villers le Temple Nandrin

    Lien permanent

    bovy.JPG

    2014 marque le quarantième anniversaire de la création du Tennis Club Templier de Nandrin.
     Un anniversaire qui sera fêté en grande pompe dans les prochaines semaines. 
    L’un des points forts de la célébration est déjà prévu ce samedi avec le match d’exhibition de Margaux Bovy, la Liégeoise qui est un des grands espoirs francophones du tennis féminin.
    Une rencontre un peu spéciale pour la jeune fille de 16 ans dans un club dont l’histoire est en partie liée à sa famille. 
    «Mon grand-père est l’un des fondateurs de ce club.
     Il s’agit aussi d’une personne qui compte énormément pour moi.
     Mon papa a aussi vécu toute sa jeunesse au sein de ce club. 
    Il a donc de nombreux souvenirs au TC Templier », commente la tenniswoman.
    Margaux Bovy est donc très heureuse d’avoir été choisie par les responsables du club pour la célébration de cet anniversaire.
    «C’est un honneur pour moi et cela me fait vraiment plaisir que les organisateurs aient pensé à moi. »
    Un choix tout à fait naturel pour Thierry Delvaux, administrateur du club et organisateur des festivités.
    «Nous n’avons pas pensé à quelqu’un d’autre.
     Margaux est un bel exemple de travail, tout le monde la connaît et elle a réalisé des résultats forts intéressants. »
    Ce match d’exhibition contre son entraîneur sera aussi l’occasion pour Margaux Bovy de retrouver le rythme d’une rencontre après ses examens scolaires et avant sa tournée européenne du mois de juillet. 
    «J’ai continué à m’entraîner durant mes examens, mais j’étais plus fatiguée avec l’étude. 
    Tout s’est bien déroulé et je passe en rhéto. 
    Je serai bien entendu là ce samedi pour jouer un bon match, mais surtout pour m’amuser.
     Ensuite, j’aurai l’occasion de taper la balle avec des jeunes du club. 
    Je ne suis pas encore une star, mais cela fait plaisir », conclut Margaux Bovy.

    templiers 2.jpg

     
    Article de CÉDRIC WILLEMS dans le journal la Meuse du 25 juin 2014
     
    Margaux est prête
     
    Margaux Bovy a connu un début d’année en demi-teinte. 
    «Depuis le mois de janvier, je n’ai pas beaucoup gagné.
    Ma meilleure performance est un quart de finale dans un tournoi de grade 4, en Suède.
     Le niveau des compétitions est plus élevé. 
    Je retrouve enfin mon niveau de jeu. » De bon augure pour sa tournée européenne qui débute dans une semaine, en Tchéquie, avant l’Allemagne, l’Autriche et des tournois à 25.000 dollars, où Margaux Bovy a l’intention de briller.
    Article de C.W.