tempête

  • Attention: Dégâts et coupure d'électricité sur Nandrin, l’IRM met en garde contre les rafales de vent un numéro 1722

    Lien permanent

    10m3.jpg

    Des branches d'arbres dans le bois sur la route de Yernée entre Ombret et Nandrin 

    tempete,degats,nandrin,yernée,fraineux,villers le temple,1722

     

    Un cable HT est tombé sur Nandrin source info Jean-Michel Javaux bourgmestre d'Amay 

    tempete,degats,nandrin,yernée,fraineux,villers le temple,1722

    Coupures d'électricités à Fraineux et Villers le Temple, également certains endroits de Nandrin et Favence  

    Le numéro d’appel des secours pour des situations non-urgentes 1722 a été automatiquement réactivé.

    L’ensemble du territoire belge est placé sous le code jaune de vigilance ce dimanche, de 10h à 18h, en raison des fortes rafales de vent, annonce l’Institut royal météorologique de Belgique (IRM). Le code orange, qui invite à suivre les conseils des autorités compétentes, est même prononcé pour le début d’après-midi à la Côte, en Flandre orientale, en Flandre occidentale ainsi qu’en province d’Anvers. Le numéro d’appel des secours pour des situations non-urgentes 1722 a été automatiquement réactivé.

    L’IRM prévoit ce dimanche un vent fort à très fort, voire tempétueux au littoral. Entre 12h et 18h, ces rafales pourront atteindre jusque 100 km/h.

    Déjà fermés samedi, les parcs régionaux bruxellois resteront inaccessibles jusque mardi matin. Bruxelles Environnement recommande d’éviter de circuler dans l’ensemble des espaces verts régionaux (parcs, bois et forêt) et en particulier à proximité des arbres.

    Source 

    Découvrez la carte qui indique quelle sera la force du vent à 14 heures dans votre commune

    10 m1.jpg

    10m2.jpg

  • La mère de famille de Nandrin a entendu un gros boum dans son sommeil : J’ai été pétrifiée confie-t-elle

    Lien permanent

    Frappés par la tempête à Nandrin: «Notre fils est un héros»

    La mère de famille a entendu un gros boum dans son sommeil : « J’ai été pétrifiée », confie-t-elle

    Cela fait maintenant trois jours que la famille Vandervoort a été victime de la tempête Eleanor. Ces habitants de la rue sur Haies, à Nandrin, ont littéralement vu leur maison détruite par les fortes rafales de vent qui ont sévi durant la nuit de mardi à mercredi. Depuis, ils ont retrouvé un toit, au sein d’un logement de transit géré par le CPAS de la commune.

    Christina Mbuaya, la maman, n’arrive pas encore à prendre pleinement conscience de ce qu’il s’est passé. «  Ça a été tellement vite  », confie-t-elle, «  que je ne parviens pas vraiment à me souvenir de cette nuit-là. Il était 4 heures du matin, nous étions couchés, et je me souviens m’être réveillée et avoir aperçu comme des lumières bleues qui tournaient autour de la maison, et j’entendais de grands bruits… puis un gros boum !  »

    La mère de famille, qui attend un enfant, déclare ensuite avoir été comme pétrifiée dans son lit. «  J’étais tétanisée, je ne parvenais plus à bouger, et je ne comprenais pas non plus ce qu’il se passait réellement », dit-elle.

    C’est l’arrivée de son fils aîné, Nicolas (20 ans), qui l’a sortie de ce calvaire. «  Il a crié que la maison était en train de s’effondrer et qu’il fallait qu’on sorte  », poursuit Christina Mbuaya. «  Il m’a aidée et m’a soutenue pour avancer, tant j’avais du mal à marcher !  »

    Le jeune homme, au-delà d’apporter son aide à ses parents, s’est aussi occupé de ses deux plus jeunes frères, Joachim (16 ans) et Noé (13 ans), ainsi que sa petite sœur Hosanna-Rose (2,5 ans), et des deux nièces de la famille qui étaient présentes dans la maison pour les vacances. Un vrai héros ! «  S’il n’avait pas été là pour nous réveiller et venir nous chercher, je ne sais pas ce qu’il serait arrivé  », confie, émue, sa maman.

    Réfugiés chez des voisins

    C’est ensuite que la famille s’est réfugiée chez des voisins, avant l’arrivée des secours et de leurs proches.

    Quant à savoir ce qui a bien pu se passer, difficile de comprendre comment les intempéries ont pu autant saccager la propriété. «  Le vent tournait tout autour, il y a eu, comme l’a dit le bourgmestre, une sorte de petite tornade. Quand on voit la maison, c’est comme si elle avait été enroulée, jusqu’à ce que tout le toit se soulève.  »

    La mère de famille reconnaît essayer de garder le moral : «  Je ne vais pas vous mentir, ce n’est pas facile  », dit-elle.

    Dès que l’autorisation de retourner sur les lieux sera donnée par les pompiers, par mesure de sécurité, elle espère pouvoir retourner dans sa maison, et y trouver des effets personnels encore utilisables.

    A visionner : le reportage RTL-TVI

    C’est une année noire pour les catastrophes naturelles. Les scientifiques ont recensé pas moins de 710 catastrophes naturelles cette année, soit une petite centaine de plus qu’en 2016. L’ampleur des dégâts interpelle.

    http://www.rtl.be/info/video/656077.aspx

     

    http://www.rtl.be/info/video/656078.aspx

     

    article de ED Source clic ici 

    vc.JPG

  • Nandrin n’a pas été épargnée par la tempête qui s’est abattue cette nuit du 2 au 3 janvier 2018

    Lien permanent

    D'important fait s’est tout de même produit à Nandrin la nuit du 2 au 3 janvier 2018, rue sur Haies, peu après 5h du matin.

    Un arbre est tombé sur une voiture et sur une partie d’une habitation, au niveau de la cuisine.

    Dès lors, la cheminée s’est effondrée dans la maison et la moitié de la toiture est tombée sur la chaussée. Un câble électrique à haute tension a également été sectionné.

    Le bourgmestre a été prévenu de la situation car les occupants ont dû être relogés.

    Extrait article de ED 

    Voir les photos de LMFP Schroeders G. a ajouté 49 photos à l’album Photos tempête 02-01-18 Nandrin — à Nandrin.

    https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1613819455352664.1073741993.870732099661407&type=3

    Vidéo sur la RTBF 

    https://www.rtbf.be/auvio/detail_les-degats-de-la-tempete-a-nandrin?id=2294988

     

    Huy-Waremme: arbres arrachés et coupures d’électricité (photos)

  • Tempête record à la Côte

    Lien permanent

    v7twg36i.gifLa Côte belge s’apprête à affronter la pire tempête de ces cinquante dernières années. Selon les prévisions de l’Agence des Services Maritimes et Côtiers (MDK), des vents importants, allant jusqu’à 9 beaufort, sont attendus.

    «  Ce sera le cas ce jeudi dans la journée, mais on s’attend aux plus fortes marées pour vendredi. Elles seront plus importantes que lors de la tempête de 2013 », explique Steve Timmermans, de la MDK. Vu l’ampleur de la situation, plusieurs événements ont été annulés.

    À Bredene, le plongeon du Nouvel An et le grand feu de samedi n’auront pas lieu. À Middelkerke, les plages seront fermées au public.

    Les amateurs de surf doivent également ranger leur planche. La commune de Middelkerke conseille aux personnes qui se rendent à la mer d’être prudentes dans les prochains jours et d’éviter la digue et ses environs.  

    Article de MP source S.I .

  • Dégâts de la tempête de vent dimanche 20 novembre 2016 à Nandrin

    Lien permanent

     

    dégâts,tempête,vent,nandrin,fraineux,condroz

    La tempête annoncée par l'IRM depuis quelques jours , a laisser un triste souvenir sur notre Village .

    Fraineux a particulièrement souffert tout au long de cette journée dominicale.

    L'entrée du parc du CPAS au 22 rue tige des saules est victime de cette tempête excessivement violente.

    Un arbre qui ornait l'entrée depuis de longues années n'a pas survécu !!!!

     Dans la chute, l'arbre a emporté les câbles électriques ce qui a occasionné des soucis, qui ont été résolus par une équipe de chez RESA .

    dégâts,tempête,vent,nandrin,fraineux,condroz

    dégâts,tempête,vent,nandrin,fraineux,condroz