salaire

  • Nandrinois Bonne nouvelle 2 % de bonus pour fonctionnaires et pensionnés

    Lien permanent

    Bonne nouvelle pour les fonctionnaires et les allocataires sociaux ainsi que les pensionnés. L’indice pivot a été dépassé en mai, selon le SPF Économie.

    Ce qui signifie, en pratique, que les allocations sociales ainsi que les pensions augmenteront de 2 % dès ce mois de juin.

    Les traitements des fonctionnaires suivront à hauteur du même niveau en juillet. Pour les salariés, ce sera pour plus tard et dépendra, comme toujours, des conventions en vigueur dans les secteurs. Le même indice pivot avait déjà été dépassé en mai 2016. On en est donc à la deuxième année consécutive d’indexation.

    D’après le Bureau du plan, le prochain palier ne devrait être franchi qu’en 2019. Cette fois, l’indexation a surtout été provoquée par la hausse des prix des voitures, de la viande, des voyages organisés, des médicaments, du lait, des fromages et des œufs.

    Par contre, les prix des fruits, des carburants, des légumes, des billets d’avion, des chambres d’hôtel et des villages de vacances ont plutôt tiré l’index à la baisse.

    « CHEVAUX ET AVOINE »

    De son côté, le patronat flamand n’a pas perdu de temps. Son association, le Voka, a rappelé au gouvernement Michel son engagement à réformer le mécanisme d’indexation dans l’accord de majorité. Selon lui, cela risque d’annuler rapidement l’amélioration de la compétitivité des entreprises.

    Or, le gouvernement Michel a prévu de consacrer d’ici la mi-juillet un nouveau Conseil des ministres spécial à la problématique de la compétitivité et de l’emploi. L’occasion idéale, selon le Voka, pour s’accorder sur une révision du mécanisme.

    On pourrait par exemple, à ses yeux, en ôter certains effets fiscaux, à défaut de pouvoir le supprimer purement et simplement.

    Le patronat flamand aimerait y substituer des augmentations salariales individuelles.

    En le résumant par cette formule fleurie : « Les meilleurs chevaux méritent l’avoine ». En flamand dans le texte…

    CH. C

    1147395687.25.JPG

     

  • Les salaires vont un peu gonfler

    Lien permanent

    CLIN-D-OEIL.jpgUne bonne nouvelle pour les travailleurs, il y aura une indexation des salaires en 2017.

    Pour cela, il faut que l’indice pivot fixé à 103,04 points soit dépassé. Hier, le SPF Économie nous apprenait que l’indice santé lissé était passé de 101,81 points en décembre 2016 à 102,05 points en janvier 2017. Selon les prévisions du Bureau du Plan, l’indice pivot devrait être dépassé au mois de mai 2017.

    «Cela voudrait dire que les allocations sociales et les salaires dans la fonction publique seraient adaptés au coût de la vie, et donc augmentés de 2%, respectivement en juin et en juillet».

    Pour les salaires dans le privé, la date est fixée par la commission paritaire. Rappelons qu’un accord est intervenu entre les syndicats et les patrons.

    Le salaire pourra être augmenté de 1,1% durant la période 2017-2018. Avec l’indexation des salaires en plus, cela fait deux bonnes nouvelles pour votre portefeuille!

    Article de P. N. Source sudinfo 

  • Des hausses de salaire de 1,1% en 2017 et 2018

    Lien permanent

    salaire ,hausse des salaires ,nandrin ,condroz ,fédéral Les partenaires sociaux ont conclu un projet d’accord interprofessionnel (AIP) mercredi soir au terme d’une nouvelle réunion longue de plus de huit heures.

    La marge salariale est fixée à 1,1% pour les deux années à venir, ont-ils annoncé peu après 23h.

    « Nous avons conclu un accord équilibré », a annoncé Michèle Sioen, présidente du Groupe des 10 à l’issue de la réunion.

    Selon nos confrères du Soir, l’accord prévoit aussi que les prépensions à 55 ans sont acquises pour les restructurations annoncées en 2016. Les salariés de Caterpillar y auront donc droit. Mais dès 2017, l’âge minimum de la prépension va augmenter en cas de restructuration.

    Il sera de 56 ans en 2017 et 2018 et passera d’un coup à 60 ans en 2019.

    Pour les personnes qui ont exercé un métier pénible ou ont eu une longue carrière, l’âge de la prépension va passer à 58 ans en 2017, à 59 ans en 2018 et à 60 ans en 2019.

    Enfin, une série d’allocations sociales devraient être revalorisées pour un montant total de 170 millions en 2017 et 507 millions en 2018.

    Il y aura aussi des mesures concernant le burn out, l’absentéisme et la mobilité, mais elles doivent encore être précisées.

    Rappelons que la nouvelle loi Peeters, en cours d’examen au Parlement, rendra la norme salariale bientôt plus contraignante, avec notamment de nouvelles amendes administratives pour les employeurs qui la dépasseront.

    Le projet d’accord conclu sera présenté ce jeudi au gouvernement. Il fera ensuite l’objet de consultations dans les différentes instances. La CSC et la FGTB se prononceront le 31 janvier.

    Article de G.BARK source S.I