premiers coups de pelleteuses aux templiers

  • Premiers coups de pelleteuses aux Templiers

    Lien permanent
    terrain8aout.JPGLe terrassement des futurs terrains synthétiques de Nandrin a commencé ce lundi.
    Les machines ont envahi le site des Templiers. 
    «Les terrains actuels ont un léger dénivelé, on creuse donc 30 à 40 cm pour trouver de la bonne terre que l’on déplace pour équilibrer le tout», explique Michel Lemmens, bourgmestre de Nandrin.
     Une terre de qualité nécessaire à l’assise de la pelouse synthétique. 
    «Il faut que le sol soit suffisamment dur et fixe. Sinon, on verse de la chaux pour compenser ». 
    Des tas de terre ont donc fleuri sur le terrain. Cette terre servira aussi à la réalisation de 2 bassins d’orages. 
    « Des sortes de digues d’un demi-mètre de haut. Le premier bassin se situera dans le prolongement des terrains synthétiques pour faire tampon entre le foot, la route du Condroz et Villersle-Temple, en cas de fortes pluies.
     Le 2e sera aménagé près du magasin La Différence pour protéger le centre de Saint-Séverin. »
    La réalisation des 2 terrains synthétiques devrait être réalisée en 90 jours ouvrables. «Ils ne seront cependant pas accessibles avant la saison prochaine. » 
    Viendront ensuite la pose de l’herbe synthétique, des barrières, de l’éclairage (peut-être LED), la destruction de la vieille buvette, l’aménagement du parking etc. 
     
    Coût de l’opération : 1.666.000 euros TVAC, dont 110.000 euros de la Province et 790.000 euros de la Région wallonne. 

    Article de ANNICK GOVAERS pour le journal La Meuse H-W du 8 août 2013