pas brulé

  • Ne faudrait-il pas mettre le feu au lieu de mettre de l’eau

    Lien permanent

    20170313_094549-bûcher 3.jpg

    De tous les bûchers du Condroz, Nandrin est le seul qui n'a pas flambé semble il, faut il y voir un signe.
    La macrale elle a quand même brûlé ouf. 
    Le dicton dit mettre de l'huile sur le feu.

    Dans beaucoup de hameaux, la tradition veut que ce soit les derniers mariés de l’année qui enflamment le brasier.

    Cela a pour vocation de leur porter bonheur tout au long de l’année à venir. Cette pratique remonte très certainement à un rite associé à la fertilité et au renouveau. 

    S’il n’y pas eu de mariage récemment, ce sont les nouveaux habitants, le responsable de la jeunesse, le bourgmestre ou encore une personnalité qui ont l’honneur d’allumer le feu.

    Ensuite, il est convenu de se grimer le visage à l’aide d’un bouchon en liège noirci.

    Croyances et superstitions

    Les légendes des grands feux remontent à la nuit des temps. L’une d’entre elles explique qu’apercevoir 7 feux en même temps est un présage de bonheur pour l’année à venir.

    C’est ce qu’organisent, encore aujourd’hui ,nos voisins namurois de Bouge.

    Une autre coutume consiste à sauter par-dessus le brasier affaibli pour se préserver des maux de ventre.

    Pour finir, le grand feu était autrefois placé à un point culminant, et le plus souvent sur un ancien site sacré, pour qu’on puisse le voir le plus loin possible.

    Le grand feu était annoncé samedi 11 mars 2017,mardi 14 mars 2017 fin de journée le grand feu est toujours debout à Nandrin .

    Source d'info : http://traces-memoire.luxembourg-belge.be/les-grands-feux-une-tradition-ardenne/

    20170313_152733.jpg