nandrinois pharmacies de garde : un numéro unique !

  • Nandrinois Pharmacies de garde : un numéro unique !

    Lien permanent

    537001537.12.2.jpgDès le 1er janvier, il faudra passer par un call center

    Les pharmacies de garde ne sont pas des night-shops. Pour éviter que les pharmaciens ne soient réveillés en pleine nuit pour un bête lait pour bébé ou un somnifère, il
    faudra, dès 22h, passer par un call center pour connaître l’adresse de la pharmacie de garde de votre région.
     
    Le rôle de garde est loin d’être… 
    drôle pour les pharmaciens qui en ont marre d’être réveillés en pleine nuit pour délivrer… une tétine, un préservatif, un spray nasal ou, pire encore, un somnifère !
    Cet été, ils ont eu la possibilité de dire ce qu’ils pensaient du service de garde.
     «Nous nous attendions à recevoir quelques réponses. 
    Nous en avons eu un nombre considérable, sans oublier les appels et les marques de soutien. 
    Cela confirmait ce que nous savions déjà : les pharmaciens souhaitaient qu’il y ait une action », témoigne Alain Chaspierre, le secrétaire général francophone de l’A.P.B (Association Pharmaceutique Belge).
    UN BESOIN… URGENT
    Il y a d’abord eu, à la mi-septembre, la campagne « La pharmacie de garde n’est pas un nightshop ». Une action rappelant à la population que, la nuit, les pharmaciens de garde assurent un service pour répondre à tout besoin urgent de médicaments. 
    Ils soulignent bien le caractère urgent de la chose.
    « Je parle de mon cas personnel.
    Entre 30 et 40 % des patients qui s’adressent à mon officine la nuit le font pour des urgences qui n’en sont pas. 
    Mais cela a tendance à diminuer. Peut-être est-ce dû à notre campagne ? »
    La deuxième action et les changements qui vont avec entreront en vigueur le 1er janvier 2015. 
    Les horaires de garde vont être uniformisés.
    « Et ce, afin que les patients s’y retrouvent un peu mieux. 
    La garde est redéfinie comme une période de 24 heures qui court de 9 heures du matin à 9 heures du matin le lendemain.
    »
    La notion de « nuit profonde » va être définie. « C’est la période de la nuit où les recours à la garde sont beaucoup moins fréquents. 
    Cette période s’étendra, pour toutes les pharmacies, de 22 heures à 9 heures du matin. »
    Durant cette période, les pharmacies de garde ne seront plus mentionnées sur le site officiel Pharmacie.
    be qui reçoit la visite de 200.000 personnes par mois.
    «Nous allons instaurer un call center qui renseignera les pharmacies de garde à partir de 22 heures », nous apprend Alain Chaspierre.
     Il s’agit d’un numéro unique national : le 0903 99 000. Le passage obligé par un call center après 22 heures, espère-t-on à l’APB, devrait décourager les recours injustifiés au service de garde durant la nuit.
    Le call center sera accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. 
    « Il n’a pas encore été décidé si le call center appellera ensuite le pharmacien de garde pour le prévenir de l’arrivée d’un patient car, si ce dernier ne passe pas, on l’aura réveillé pour rien. »
    Toutes ces mesures, précise Alain Chaspierre, sont faites pour permettre aux patients de bénéficier du meilleur service possible… s’il y a urgence. 
     
    Article de PIERRE NIZETpour la Meuse