nandrinois(e)s attention la vignette remplace la taxe de mise en

  • Nandrinois(e)s attention la vignette remplace la taxe de mise en circulation

    Lien permanent

    1378909098_B9725833Z.1_20121017064221_000_GBNAG7V1.1-0.jpgCette fois, ça semble bouclé. 
    Les conducteurs belges devront sans doute payer une vignette routière à partir de 2015.
     Le dossier, qui a connu de nombreux rebondissements, est sur les bons rails.
    Pour les automobilistes wallons, ce n’est pas forcément une mauvaise nouvelle. En effet, ce système permettra surtout de faire payer les conducteurs étrangers qui utilisent aujourd’hui notre réseau gratuitement.
    Par contre, le paiement d’une vignette pour les automobilistes wallons (on parle d’un coût annuel de 60 à 75 euros par an) s’accompagnera de la suppression de la taxe de mise en circulation. 
    C’est ce qu’a confirmé le ministre wallon des Finances André Antoine (cdH) lors d’un débat au parlement wallon. « L’introduction de la vignette pour les voitures sera accompagnée d’une refonte des taxes de circulation (TC) et de mise en circulation (TMC) »,souligne André Antoine. «La suppression de la TMC au profit de son intégration dans la taxe de circulation mérite d’être étudiée. » Pour le ministre, la suppression de la TMC permettra de ne pas augmenter les charges fiscales des conducteurs wallons.
    Par ailleurs, André Antoine entend profiter du transfert de ces compétences aux régions pour réformer en profondeur cette fiscalité qui ramène près de 600 millions par an dans les caisses de la Wallonie. 
    Le ministre souhaite associer les communes dans la perception de la taxe de circulation, ce qui permettrait selon lui d’augmenter le niveau de perception.
    VIGNETTES À LA CARTE
    Le ministre a d’ailleurs reconnu que le dossier avait bien évolué.
     Par exemple, la vignette ne sera pas imposée à tous les conducteurs, mais uniquement à ceux qui veulent emprunter le réseau structurant (autoroutes et routes régionales principales). Les usagers wallons ou étrangers pourront choisir la durée de
    validité de la vignette, on aura la possibilité d’acheter des vignettes pour des séjours courts, moyens ou à l’année.
    Par ailleurs, une note officielle et confidentielle précise que la vignette sera virtuelle (pas d’autocollants sur le parebrise) et liée à un numéro d’immatriculation. 
    La région sera chargée de contrôler les plaques et de placer sur liste noire tous les automobilistes en défaut de paiement. Enfin, l’étude recommande l’installation de 100 à 150 points de vente sur le réseau belge pour permettre aux usagers étrangers de payer cette vignette. l
    Article de D.SCA. dans le journal La Meuse du 04 octobre 2013