nandrin vibre au rythme du jazz en septembre 2013

  • Nandrin vibre au rythme du jazz en septembre 2013

    Lien permanent

    dp.JPGNandrin est une commune qui depuis des décennies ne cesse de faire la part belle à la musique. 
    On l’a connue rock, avec son légendaire festival rock. On l’a découverte façon clubbing (David Guetta, Garden Party…).
    Et voilà que cette commune rurale plonge aux sources du jazz.
    Le 3ème week-end de septembre,Nandrin vibrera au rythme de son 1er festival de jazz.
     Un festival qui emportera les participants à la (re)découverte de musiciens de chez nous que sont Greg et son papa Steve Houben,
    Quentin Liégeois, Chrystel Wautier, Jacques Pirotton, Cédric Raymond, Samson Schmitt, Dany Willem et Antoine Pierre.
    Cet événement mènera aussi les participants à la découverte de sites exceptionnels (église romane de Saint-Séverin, parc de la commanderie des Templiers à Villers-le-Temple, la place dédiée au musicien de renommée internationale Ovide Musin)
    qui pour quelques heures se convertiront en écrin jazzy.
    «Trois lieux pour trois concerts différents sont organisés par la commune. 
    En final, une jam’ session sera mise en place par et chez l’initiateur de la démarche de ce festival jazz, Franck Pirotte», se félicitent Michel Lemmens, le bourgmestre (ex-organisateur du festival rock) et Daniel Polain, échevin nandrinois et… saxophoniste de jazz reconnu.
    Si l’idée d’organiser un tel festival émane du Verlainois Franck Pirotte, ce dernier peut compter sur l’enthousiasme de ses amis,le trompettiste Steve Houben et l’échevin-saxophoniste Daniel Polain.
     « Nous voulons lancer un festival et mettre le patrimoine en valeur », indique Franck Pirotte. Le Liégeois Steve Houben confie : « Oui, je crois qu’en milieu rural, un tel projet peut attirer de nombreux amateurs et passionnés de jazz. 
    C’est permettre aux spectateurs de faire un tour de la commune tout en appréciant des prestations.
     L’endroit est typique, hors des réseaux habituels des concerts de jazz. 
    Dan et Franck me font confiance pour la programmation ».
    « Tout est à l’image de l’esprit jazz… Et, sachez que ce sera gratuit pour les spectateurs. 
    C’est un plus pour Nandrin », conclut Daniel Polain. 
    Article écrit par SONIA KOZLOWSKI pour le journal La Meuse 

    Le jazz, une histoire de famille pour Franck Pirotte

    Dans la famille Pirotte, qui n’a pas été baigné dans l’art ? Tantôt, il se décline pictural comme chez David (à voir chez Pol) ou jazzy comme pour Franck ou sa sœur Anne ?
    « C’est mon papa, Pol, qui a créé, dans les années ’60, le club de jazz La Pierre levée, à Liège. 
    Mes mercredis, je les passais chez le cousin, Michel Dickenscheid dans son studio d’enregistrement (avec des micros de sa fabrication), où défilaient Houben, Pelzer…», se souvient Franck Pirotte.
    Épicurien, cuisinier, importateur de vins, il a ouvert « Chez Pol » une cave à vins où, « comme dans les années ’20, la musique vit au milieu des gens », dit-il.
    Ainsi, comme ce 21 avec Big Noise, un vendredi par mois, s’y rencontrent jazzmen et amateurs pour un concert au cœur d’une bibliothèque emplie de vins.
     Bientôt, les étages de Chez Pol serviront de tremplin aux jeunes artistes avec expositions, récitals, lectures… 
    K.S
    À NOTER Rappel :  2-3 août, le Nandrin le Alive ,le 14 septembre 2013 Music 4 a While Festival, we du 21 septembre, le jazz Festival 


  • Nandrin vibre au rythme du jazz en septembre 2013

    Lien permanent

    dp.JPGNandrin est une commune qui depuis des décennies ne cesse de faire la part belle à la musique. 
    On l’a connue rock, avec son légendaire festival rock. On l’a découverte façon clubbing (David Guetta, Garden Party…).
    Et voilà que cette commune rurale plonge aux sources du jazz.
    Le 3ème week-end de septembre,Nandrin vibrera au rythme de son 1er festival de jazz.
     Un festival qui emportera les participants à la (re)découverte de musiciens de chez nous que sont Greg et son papa Steve Houben,
    Quentin Liégeois, Chrystel Wautier, Jacques Pirotton, Cédric Raymond, Samson Schmitt, Dany Willem et Antoine Pierre.
    Cet événement mènera aussi les participants à la découverte de sites exceptionnels (église romane de Saint-Séverin, parc de la commanderie des Templiers à Villers-le-Temple, la place dédiée au musicien de renommée internationale Ovide Musin)
    qui pour quelques heures se convertiront en écrin jazzy.
    «Trois lieux pour trois concerts différents sont organisés par la commune. 
    En final, une jam’ session sera mise en place par et chez l’initiateur de la démarche de ce festival jazz, Franck Pirotte», se félicitent Michel Lemmens, le bourgmestre (ex-organisateur du festival rock) et Daniel Polain, échevin nandrinois et… saxophoniste de jazz reconnu.
    Si l’idée d’organiser un tel festival émane du Verlainois Franck Pirotte, ce dernier peut compter sur l’enthousiasme de ses amis,le trompettiste Steve Houben et l’échevin-saxophoniste Daniel Polain.
     « Nous voulons lancer un festival et mettre le patrimoine en valeur », indique Franck Pirotte. Le Liégeois Steve Houben confie : « Oui, je crois qu’en milieu rural, un tel projet peut attirer de nombreux amateurs et passionnés de jazz. 
    C’est permettre aux spectateurs de faire un tour de la commune tout en appréciant des prestations.
     L’endroit est typique, hors des réseaux habituels des concerts de jazz. 
    Dan et Franck me font confiance pour la programmation ».
    « Tout est à l’image de l’esprit jazz… Et, sachez que ce sera gratuit pour les spectateurs. 
    C’est un plus pour Nandrin », conclut Daniel Polain. 
    Article écrit par SONIA KOZLOWSKI pour le journal La Meuse du 17 juin 2013

    Le jazz, une histoire de famille pour Franck Pirotte

    Dans la famille Pirotte, qui n’a pas été baigné dans l’art ? Tantôt, il se décline pictural comme chez David (à voir chez Pol) ou jazzy comme pour Franck ou sa sœur Anne ?
    « C’est mon papa, Pol, qui a créé, dans les années ’60, le club de jazz La Pierre levée, à Liège. 
    Mes mercredis, je les passais chez le cousin, Michel Dickenscheid dans son studio d’enregistrement (avec des micros de sa fabrication), où défilaient Houben, Pelzer…», se souvient Franck Pirotte.
    Épicurien, cuisinier, importateur de vins, il a ouvert « Chez Pol » une cave à vins où, « comme dans les années ’20, la musique vit au milieu des gens », dit-il.
    Ainsi, comme ce 21 avec Big Noise, un vendredi par mois, s’y rencontrent jazzmen et amateurs pour un concert au cœur d’une bibliothèque emplie de vins.
     Bientôt, les étages de Chez Pol serviront de tremplin aux jeunes artistes avec expositions, récitals, lectures… 
    K.S
    À NOTER Rappel : 7 juillet le Festimix (sur le site des Templiers), 2-3 août, le Nandrin Alive Festival, we du 21 septembre, le jazz Festival