nandrin boucherie

  • Degard et la Jardinière toujours bien ouverts à Nandrin

    Lien permanent

    La jardiniere nandrin.JPGLe trio, boucherie de la Jardinière, fruits et légumes de la Jardinière et la pâtisserie-boulangerie Degard, n’est plus depuis avril déjà.

    En effet, le magasin des fruits et légumes situé au milieu de la lignée a fait faillite. Conséquence: la fréquentation (et le chiffre d’affaires) des deux autres commerces a diminué.

    «Tous les jours, le gérant sortait ses étals de fruits et légumes sur le devant du magasin.

    C’était un point de repère pour les gens. Ils savaient que c’était ouvert et prenaient la peine de s’arrêter» , explique Nathalie Maréchal de la boulangerie.

    Cette dernière a subi bien moins de perte que la boucherie, elle explique cela par les rénovations et la mise en couleur du bâtiment.

    «C’est moins évident que pour la boucherie, on ne voit pas que c’est ouvert.

    C’est sombre.»

    C’est pourquoi la boucherie a décidé d’améliorer sa communication en créant une page Facebook.

    «On a lancé des promos pour justement donner envie aux gens de venir. Même si je pense que le fond du problème c’est qu’ils ne savent pas qu’on existe toujours» , explique Laurence Descamps, gérante de la boucherie.

    L’ancien commerce de fruits et légumes est désormais à remettre.

    Les deux commerçantes espèrent vivement qu’un commerce semblable viendra s’y installer afin de recréer ce trio «parfait» .

    «Les trois magasins se complétaient à merveille.

    Les gens venaient chercher de la viande, charcuterie ou fromage, passaient prendre leurs légumes et finissaient par le pain et éventuellement une bonne pâtisserie» , poursuit la bouchère.

    «On met en avant de bons produits de qualités.

    Ce serait dommage que cela disparaisse au profit des grandes surfaces» , conclut elle.

    Article CY.C. Source Sudinfo