mret ps dissociés

  • Nandrin:MRet PS dissociés, qui sur quelle liste?

    Lien permanent

     
    MRN Mariane et Marc.JPGPour se présenter au suffrage d’octobre, c’en sera fini du partenariat (de 18 ans au sein de la majorité)entre le PS et le MR(Nandrin Deux Mille puis Union Pour Nandrin).
    Le libéral, Marc Evrard (60 ans),conseiller communal et président de la locale MR, sort du bois après de longs mois de silence.
    L’homme confie qu’il ne serait pas contre le fait de gérer la commune avec le PS -“notre partenaire privilégié”, dit-il.
    Cependant, Marc Evrard précise que la section locale du MR,appelée Mouvement Réformateur Nandrinois(MRN),aura sa propre liste.
    “Pour nos fédérations communes,il doit y avoir deux listes!
    ”, indique ce libéral. “Pour ces élections (NDLR: et contrairement aux élections précédentes),les fédérations PS et MR sont très présentes et manifestent leurs desiderata.
    Mais non, Luc Gustin, Hervé Jamar, Didier Reynders... ne m’ont jamais téléphoné pour me dire que j’allais trop loin. ”
    Alors cette liste MRN? Dix-sept candidats doivent y figurer.
    Il reste des places à prendre.
    Si Marc Evrard ne nie pas qu’il y sera pour la gagne, il suggère que la tête de liste soit proposée à une femme.
    Serait-ce Marianne Delrée, seule présente à ses côtés lors de cette interview exclusive?
    Outre celle-ci, Isabelle Cornélis, Jacques Daubenton sont annoncés sur la liste.
    L’échevine Sophie Vaessen nous avait déjà confié ne plus se représenter pour raisons professionnelles.
    Qu’en est-il des échevin Benoît Ramelot et président du CPAS Guy Mottet?
    Selon Marc Evrard et Marianne Delrée, ils n’auraient pas encore décidé.
    Se joindraient-ils à une autre liste?
    “Tous trois, à titre individuel, avons été contactés par Expressions Communes ”, admet Marianne Delrée.
    MÉLI-MÉLO
    Alors?
    Interpellés dimanche, Benoît Ramelot note:“ La seule certitude, à ce moment, est que je me représente.      Sur quelle liste?
    Encore un peu de patience... ”
    “Au diable les bruits! ”, lance Guy Mottet.“Pour ce qui est de la campagne 2012, vous en savez déjà bien plus que moi, puisque vous m’apprenez que mon président de locale a constitué sa propre liste...
    La communication de nos jours, ce n’est vraiment plus une priorité pour certains!
    Personnellement, je continue à assumer mon mandat de président du CPAS au service de nos concitoyens.”
    À l’instar d’Expressions Communes (majoritairement annoncée avec des socialistes), la liste MRN s’ouvre aux candidats venus d’ailleurs.
    Oups, quel embrouillamini!
    Quant au programme de MRN:
    “On est entrain de l’affiner ”,affirme Marianne Delrée.
    Que redoutent Marc Evrard et Marianne Delrée?
    “De ne pas être dans la majorité et de ne pouvoir réaliser un certain nombre de choses pour le citoyen.

    Article de Sonia K dans  la Meuse papier mardi 13 mars 2012