mottet

  • Nandrin « Je n’ai pas l’intention de changer de groupe politique »

    Lien permanent

    politique.JPG

    La sortie de Guy Mottet (Tous Ensemble) en compagnie de Marc Evrard (Pour Nandrin) vendredi dernier dans la
    presse, a fait tiqué les membres de son groupe.

    L’ex-président du CPAS annonçait apporter son aide à Marc Evrard qui entamera son mandat de conseiller de l’action sociale en mai, laissant présager un rapprochement entre les deux hommes.

    Benoît Ramelot, chef de file TE, s’est fendu d’un communiqué pour rappeler que « les propos de M. Mottet
    sont à prendre en son nom propre (ce que l’intéressé soulignait par ailleurs NDLR) et en aucun cas au nom du groupe Tous Ensemble. »

    «Nous n’avons pas été avertis de cette « aide », nous en avons pris connaissance en lisant le journal.

    Quant aux supputations d’alliance entre les deux groupes d’opposition, aucune prise de contact n'a eu lieu avec un quelconque groupe politique,et surtout pas Pour Nandrin dont nous ne cautionnons pas l’attitude au conseil communal », déclare Benoît Ramelot qui s’étonne au passage que Marc Evrard ait besoin d’un coaching.

    «Après 22 ans de carrière au conseil communal et pour quelqu’un qui s’autoproclame candidat bourgmestre, c’est étrange.

    Je n’ai pas vu le même élan de solidarité de la part de Guy Mottet envers la conseillère TE Carmela Nesca,pourtant plus inexpérimentée que M.Evrard », pointe-t-il.

    De quoi se poser des questions sur le positionnement politique de Guy Mottet?

    «Peut-être nous repoche-t-il une opposition trop passive?

    Nous devrons nous réunir pour connaître la raison de cette sortie.

    Je ne le sens pas moins actif dans le groupe mais j’ai besoin de savoir où il se situe.
    Je n’ai pas envie que l’autre opposition soit au courant des dossiers que nous préparons. »


    guy.JPGDu côté du principal intéressé, «il n’y a pas de quoi fouetter un chat.

    J’ai juste accepté d’épauler Marc Evrard au CPAS, fort de mon expérience de président.
    C’est le premier à m’en faire la demande.

    Ça n’engage que moi,je n’oriente pas le groupe », insiste Guy Mottet.

    Un rapprochement personnel alors ?

    « Je ne vois pas la différence avec un conseiller qui dit « M. le bourgmestre,tout ce que vous faites est bien », on pourrait aussi y voir un rapprochement avec la majorité...

    Je n’ai pas l’intention de changer de groupe politique.


    Nous n’avons pas désaccord, sans doute en partie parce qu’on évite les sujets « touchy » au nom de la cohésion. »-

    Article de ANNICK GOVAERS source Sudpresse du 24 mars 2016 

     

    Nandrin CPAS : clic ici Guy Mottet va assister Marc Evrard