mélanome

  • Nandrinois attention danger

    Lien permanent

    Explosion du nombre de mélanomes

    En 2014, 1.193 hommes et 1.732 femmes ont développé un mélanome, le cancer de la peau. Selon des projections du Registre du cancer, qui compile les chiffres pour notre pays, ces chiffres pourraient être en 2025, de 1.835 hommes et 2.271 femmes. « On constate une augmentation chaque année », dit Julie Francart, directrice adjointe du Registre du cancer. « Il y a une augmentation annuelle moyenne d’environ 5 %. »

    En cause : l’exposition au soleil, bien entendu, mais aussi le vieillissement, des dépistages plus fréquents et les centres de bronzage. La députée wallonne PS Déborah Géradon va interroger le ministre régional de la Santé, Maxime Prévot, alors que l’été s’installe. « J’avais interpellé le ministre en demandant notamment que l’on mette des affiches sur les risques encourus dans les centres de solarium », rappelle Mme Géradon.

    « La réponse est un peu décevante. »

    AVERTIR LES JEUNES

    Le ministre renvoie vers le plan de prévention en cours d’élaboration au niveau wallon et vers le fédéral qui gère l’exploitation des centres de bronzage, via le SPF Économie (et pas le SPF Santé). « Les chiffres sont pourtant interpellants », reprend Déborah Géradon.

    « En 2014, en Wallonie, 370 hommes et 566 femmes ont développé un mélanome malin. Ça augmente constamment. Les jeunes ne sont pas assez informés des effets à long terme. Il faut vraiment une prévention vers eux, un axe d’attaque orienté vers les jeunes.

    Je vais interroger Maxime Prévot en question d’actualité au parlement wallon. Parce qu’il faut faire une campagne avant l’été.

    Maintenant. Que ce soit pour ces jeunes qui s’exposent déjà au soleil ou ceux qui veulent préparer leur peau pour l’été. » La députée PS avance aussi d’autres chiffres pour appuyer son propos : « 22 % des mélanomes sont diagnostiqués avant 45 ans chez les hommes.

    C’est 30 % avant 45 ans chez les femmes. Il est donc important d’informer les jeunes. » Madame Géradon demandera aussi une concertation avec le fédéral concernant les centres de bronzage. Pour elle, ils devraient être du ressort de la Santé publique, pas du SPF Économie. -

    B.JACQUEMART

    1147395687.25.JPG