loris demarteau

  • Reportage incendie en photos par Loris Demarteau

    Lien permanent

    La police qui circulait dans le village a aperçu le nuage de fumée et a prévenu les pompiers. Plusieurs véhicules d'intervention sont rapidement arrivés sur place. Vu l'ampleur des flammes, ils ont cherché à limiter les dégâts en empêchant le feu de s'étendre à la maison voisine, contiguë au bâtiment incendié.

    article PAR A.L Reportage photos Loris Demarteau 

    Article complet clic ici 

    46110191_482432638933846_7008674968170921984_n.jpg

    46133131_188048828785559_1110655474476253184_n.jpg

    46150234_681229465605394_7929336147627474944_n.jpg

    46220684_182798416005216_3369615299291643904_n.jpg

     
  • Un Nandrinois a pu poser avec Nicolas Cage

    Lien permanent

     

    Après sept heures d’attente à Chaudfontaine, à deux pas du lieu de tournage du film « Mandy » avec Nicolas Cage, Loris Demarteau a été récompensé, ce lundi.

    Le Nandrinois de 16 ans et demi a pu prendre un selfie avec la star, ainsi qu’obtenir un autographe de sa part. «  J’avais entendu que Nicolas Cage venait jouer des scènes à Chaudfontaine, alors avec ma maman dont c’est la l’acteur préféré, on est venu sur place vers 14h. L’attente a été très longue, il y avait beaucoup de monde et un ballet de voitures et de 4x4 aux vitres teintées. A chaque fois, on se disait qu’il était peut-être dedans !

    A un moment, une camionnette est passée, avec la porte ouverte. On y a aperçu un autre acteur avec des éclats de balle sur le front. La production était sympa mais disait une fois que Nicolas Cage allait venir et plus tard que non, etc.

    Après 7h d’attente, s’il n’était pas sorti nous voir, j’aurais été très déçu  », confie l’adolescent.

    Finalement, c’est vers 21h20 que l’acteur américain s’est dirigé vers ses fans. «  Il a été très sympa, mais ce qui m’a marqué, c’est qu’il avait l’air très fatigué.

    Il avait même une canne avec lui! On lui a d’ailleurs demandé en anglais s’il était fatigué et il a répondu oui.

    Il n’arrête pas de tourner  », rapporte Loris Demarteau qui repart avec de chouettes photos qu’il a immédiatement publiées sur Facebook. Pourquoi un tel intérêt pour un acteur d’une autre génération?

    «  C’est vrai que la plupart de mes copains ne savent pas qui c’est. Mais moi, j’ai vu un de ses derniers films Mom and Dad que j’ai bien aimé.

    Et maman l’adore.

    Et puis, ce que j’aime, c’est voir les célébrités en vrai  », répond-il.

    Le jeune homme n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà réussi à parler et poser avec Marion Cotillard, lors de son tournage à Villers-le-Temple, et Dany Boon à la piscine de Huy.

    «  Avant de les rencontrer, je croyais que les stars étaient tellement protégées qu’elles étaient inaccessibles.

    Or, je me rends compte que ce n’est pas du tout le cas.

    Elles ont été jusque là toutes très gentilles et ont donné du temps pour leur public », conclut-il.

    AG

     

    Des scènes du film de Dany Boon clic ici  tourné à la piscine, dévoilées, Loris Demarteau de Nandrin avait été pris en photo avec Dany Boon à la sortie de la piscine de Huy

    Loris Demarteau de Nandrin en photo avec Dany Boon à la sortie de la piscine de Huy clic ici

     

    Loris (12) : « J’ai rencontré la belle Marion Cotillard » clic ici

    1147395687.25.JPG

  • Des scènes du film de Dany Boon tourné à la piscine, dévoilées, Loris Demarteau de Nandrin avait été pris en photo avec Dany Boon à la sortie de la piscine de Huy

    Lien permanent

    loris.jpg

    Loris Demarteau de Nandrin clic ici en photo avec Dany Boon à la sortie de la piscine de Huy

    «Raid Dingue», le film de Dany Boon tourné en avril dernier à la piscine de Huy vient de sortir.

    Le long-métrage est annoncé sur les écrans le 1er février prochain.

    Dans cette bande-annonce, on voit Froissard (Dany Boon), instructeur au RAID, contraint d’intégrer une femme, par ailleurs fille du ministre de l’Intérieur, dans ses rangs. Une nouvelle recrue (Alice Pol) qui est loin de plaire à l’instructeur… « C’est un danger pour le groupe, une gonzesse! lance-t-il, ça crie ça chiale, ça se coince les cheveux dans le casque…» Le ton de la comédie est donné.

    Lors de la scène tournée à la piscine de Huy, Froissard n’hésite pas à pousser la jeune femme dans l’eau.

    « Faut aller la chercher là», s’inquiète son collègue. Réponse de l’acteur, qui scrute les eaux bleues de la piscine hutoise: «Non, c’est bon, elle fait encore des bulles…»


    La directrice de la piscine Vivienne Wandji se réjouit d’aller voir le film: «Lors du tournage, Dany Boon nous avait dit qu’il inviterait le personnel à une séance privée, mais nous n’avons encore rien reçu.

    Ceci dit, cela va peut-être encore venir…» Si Dany Boon avait atterri à Huy avec son équipe, c’est notamment parce que le Hutois Stéphane Quinet, fait partie de l’équipe de réalisation du film. À l’époque, en tournage dans la région, avait visité plusieurs piscines avant de craquer pour le site hutois.

    La production avait loué l’infrastructure durant une journée pour 1.500 euros.

    Découvrez la bande-annonce sur notre site www.lameuse.be.

     article de A.BT source Sudinfo