liste blanche

  • Marc Evrard rejoint la liste citoyenne

    Lien permanent

    marcpn.JPGFin du suspense: le conseiller communal Marc Evrard,également président de la locale MR de Nandrin,s’est décidé. 

    Il rejoint la liste citoyenne “Pour Nandrin”, menée par Jeannick Piron.

    En2009, Marc Evrard avait quitté la majorité UPN (MR + PS) pour siéger en indépendant. 

    Son objectif alors: que le MR se présente seul (et non plus en cartel)aux élections communales.

    Il voulait fonder sa propre liste:MRC.

    Sauf qu’au sein du MR,tout le monde n’a pas marché comme un seul homme dans le sillage de Marc Evrard. 

    L’échevin Benoît Ramelot a ainsi créé sa propre liste.

    “JE RAJEUNIS DE 18 ANS”

    La question était sur toutes les lèvres: qu’allait faire Marc Evrard? Ils’est décidé ce vendredi matin: il rejoint Jeannick Piron et sa liste citoyenne

    “Pour Nandrin”. “Après avoir subi 6 ans de querelles politiciennes et d’immobilisme, rejoindre “Pour Nandrin”, un groupe de personnes qui délivre un message

    résolument POSITIF, quel soulagement!”, souffle-t-il.

    Le sexagénaire (61 ans) avoue avoir hésité à se retirer de la vie politique.

    “Enfait, j’avais trois options: fonder ma propre liste mais j’ai vite abandonné l’idée, le MR est déjà assez éparpillé comme ça;arrêterla politique;

    ou continuer avec uneliste jeune et enthousiaste. 

    J’ai encore le feu sacré en moi,j’ai donc accepté la proposition de Jeannick Piron, tête de liste.

    ”Pas questionde rallier Expressions Commune(s) (PS, cdH, Ecolo) puisqu’il s’était désolidarisé de la majorité en 2009, ni de rejoindre la liste de l’échevin MR Benoît Ramelot:

    “Ni eux ni moi n’en avions envie.” Marc Evrard poussera “Pour Nandrin”à la 17e place. 

    Une place qu’il estime idéale. 

    “Je suis le seul à avoir une expérience politique. 

    On m’aurait demandé d’être tête de liste, je ne me serais pas dérobé mais pousser est encore mieux. 

    Je me vois mal assumer une fonction de bourgmestre,en plus de monmétier de préfet d’athénée. 

    ” Pas de regret, alors?

    “Non,vraiment.

    Jeannick Piron m’a toujours soutenu dans les moments difficiles et je trouve formidable qu’unefemme soit tête de liste, c’est une première à Nandrin! 

    En plus,avec cet te équipe sans arrière-pensée ni exclusive, j’ai l’impression de rajeunir de 18ans!

    Les ambitions personnelles ne doivent jamais primer les intérêts de la population.” 

    article de A.G. Journal La Meuse Huy Waremme du 25 aout 2012