le nandrinois benjamin bobon dans le journal tv de 13 h sur la r

  • Le Nandrinois Benjamin Bobon dans le journal TV de 13 h sur la RTBf

    Lien permanent

    BB.JPG

     

    Nandrin :Handicapé, il va partir en voyage avec une inconnue clic ici 

    Benjamin Bobon de Nandrin et Laura Monteforte partent à l’aventure façon « Intouchables » 

    Sur un coup de tête, Benjamin Bobon a décidé de voyager avec une inconnue.
    Handicapé, il part Maroc avec une jeune fille qu’il aura rencontré au moment d’embarquer. 
    Ce Nandrinois s’est inspiré du film « Intouchables » et a trouvé Laura, originaire d’Anthisnes. 
    Elle sera son « Driss ». 
     
    «Ils ne se connaissent pas, l’un est handicapé l’autre légèrement fêlé et pourtant ils décident de partir ensemble en voyage. »
     C’est par ces mots que Benjamin Bobon présente son projet, démarré sur un coup de tête jeudi passé.
     Après avoir vécu un coup dur dans sa vie privée, cet entrepreneur de 36 ans a décidé de rebondir : «Tout s’est fait en trois minutes.
     J’ai touché le fond et en un instant, une idée m’est venue. 
    J’ai choisi de partir à l’aventure malgré mon handicap », raconte Benjamin Bobon.
    Mais il ne s’attendait pas à recevoir autant de réponses : «Ce message posté sur Facebook aurait pu être un parmi tant d’autres.
     Or, il a été partagé une soixantaine de fois.
    Par la suite, une vingtaine de personnes ont pris contact avec moi et j’ai eu le temps de discuter et d’échanger avec chacun. »
    Ce Nandrinois, chef de trois entreprises dans les secteurs de l’informatique et de l’internet, a adoré le film « Intouchables » et s’en est inspiré pour son aventure : «Je me suis reconnu dans cette histoire.
     J’ai mis une annonce sur Facebook pour partir et partager des moments avec un inconnu, à la façon dont les personnages de François Cluzet et Omar Sy l’ont fait dans le fim. »
     À tel point qu’il ne s’attendait pas à recevoir autant de messages : «Les réactions ont été nombreuses. 
    Ces réponses me font plaisir, car cette aventure soulève la question du handicap.
     J’ai pu communiquer avec beaucoup d’inconnus, mais je cherchais une personne plus jeune avec un caractère plus fou que le mien.
     J’aime être actif et faire plein de choses tout en restant responsable.
    Je voulais quelque chose de différents de tous les voyages entrepris précédemment,car tous étaient organisés à l’avance.
     Ici, on part sur un coup de tête », indique Benjamin Bobon.
    Et le Nandrinois a opté pour le Maroc : «J’ai choisi cette destination, car je connais un peu le pays, mais on va faire toutes sortes d’activités.
    Le but n’est pas de bronzer autour d’une piscine.
     Contrairement à mes habitudes de partir avec des personnes qui savent comment fonctionner avec une personne invalide, cette aventure s’annonce enrichissante des deux côtés.
    Je vais pouvoir appréhender la façon dont un inconnu, qui plus est non-initié à vivre quotidiennement avec un handicapé, se débrouille. »
    Et si ce schéma de vacances se déroule au mieux, Benjamin Bobon ne s’opposerait pas à repartir selon cette formule. 
     
    Article de JULIEN MARIQUE 

     

     

     

    Voir la vidéo Journal de 13 h RTBf clic ici 

     

    10603790_712174848830057_3074512056045731615_n.jpg