la ligne à haute tension

  • Nandrin 231 signataires contre la ligne à haute tension

    Lien permanent

    Elia1.JPGComme nous vous l’annoncions le 5 mai dernier, Elia souhaite exploiter de nouveau la ligne à haute tension Gramme-Rimière, hors service depuis 35 ans.

    Cette ligne traverse 5 communes et impacte particulièrement Nandrin.

    « Elle survole 7 zones d’habitat, plus la ferme d’Alain Henry », précise Charlotte Tilman.

    L’enquête publique pour la commune de Nandrin s’est achevée le 12 mai dernier et comme pré- vu, les riverains ne se sont pas laissé faire.

    27 réclamations ont été introduites et l’administration communale a reçu une pétition de… 231 signatures !

    « Nous avons été interpellés par de nombreux riverains qui craignent pour leur santé et la valeur de leur terrain. Nous les comprenons», déclare l’échevine.

    Ce jeudi, le Collège rendra un avis sur la remise en service de la ligne à haute tension, à la Région de prendre ensuite la décision finale.

    « Sans préjuger de ce qui se décidera au Collège, je proposerai de remettre un avis défavorable sur la ligne telle que proposée actuellement. Une alternative surplombant moins de zones d’habitat est préférable.» 

    ANNICK GOVAERS

    Journal en PDF

     

    Jeudi 21 Mai 2015

    Jeudi 21 Mai 2015