la carte

  • Nandrinois,la carte Tec it Easy s’installe doucement

    Lien permanent

    la carte,tec,it easyÇa bouchonne à l’entrée des bus du TEC. 

    Depuis ce début de semaine, la nouvelle carte à puce « Tec it Easy » vient en effet d’être lancée sur tout le réseau wallon. 
    Le système va toutefois prendre un peu de temps à se mettre en place, car toutes les cartes ne fonctionnent pas encore.
     De quoi créer quelques embouteillages au moment de la montée dans le bus…
     OBLIGATOIRE DÈS LE 21/4
    La nouvelle carte à puce « Tec it Easy » sera obligatoire à partir du 21 avril. 
    Grâce à elle, terminé le pointage avec son titre de transport en papier.
     Il suffira de passer sa carte devant les nouvelles bornes installées dans les bus pour valider son voyage. 
     
    UNE PHASE D’INFORMATION
     
    Pour préparer les usagers à cette obligation, le TEC a fait appel a des agents.
     Positionnés à des arrêts de grande affluence, ils expliquent le nouveau fonctionnement aux navetteurs, n’hésitant pas à monter avec eux dans les véhicules pour les aider à valider. 
    Les chauffeurs rappellent aussi le fonctionnement à chacune des montées. 
    Une phase d’information né- cessaire, qui augmente forcé- ment le temps d’attente à l’entrée des bus aux heures de pointe. 
    Surtout que toutes les cartes ne fonctionnent pas encore, et les usagers s’interrogent… « Ça pose un peu des questions sur le fonctionnement », estime Pamela Giles, utilisatrice. 
    « Comment faire pour recharger la carte ? 
    On a un peu peur que ça bugge.»
     
     
    ENCORE QUELQUES JOURS…
     
     Toutes les cartes devraient fonctionner d’ici quelques jours. 
    Deux ou trois selon les chauffeurs de bus. 
    Il est toutefois demandé aux utilisateurs de continuer à valider leur voyage à chaque montée, pour tester la carte jusqu’à ce que le système soit pleinement effectif. 
    En cas de contrôle, les navetteurs disposent dans tous les cas de leur coupon d’abonnement papier avec la carte. Les cartes pourront par la suite être rechargées via smartphone ou grâce aux nouvelles bornes placées devant certains arrêts. 
    Sans elles, le prix du billet acheté dans le bus ne sera plus de 1,90 mais de 2,10 euros.
     
    Source sudpresse
    Article de  A.F.
     

    Journal en PDF

    Jeudi 2 Avr. 2015

    Jeudi 2 Avr. 2015