jeune

  • Foi de jeunes : vivre, partager et transmettre !

    Lien permanent

    Dans le cadre des retrouvailles après la confirmation, plusieurs jeunes de 20 à 25 ans se sont rencontrés au Prieuré de Scry pour réfléchir et échanger sur leur engagement chrétien. Ils nous ont fait part de leurs réflexions.

    La foi se vit en actes, elle est basée sur le commandement : aimer son prochain comme soi-même.

    Et qui dit prochain, dit communauté», affirme Clément qui choisit de s’investir dans la communauté de l’Unité pastorale et bien au-delà.

    Dans le même esprit, Maxime trouve son espérance et renforce sa foi dans un groupe de confirmation qui reste en éveil et qui ne se décourage pas devant les difficultés.

    Pour Maxime, la foi se manifeste aussi en actes et la vie professionnelle (il veut être professeur) est un vrai foyer de vie chrétienne.

    «Enseigner, c’est profiter de l’éducation à donner pour transmettre de vraies valeurs chrétiennes», dit-il.

    Quant à Claire, elle réaffirme son engagement dans le groupe de confirmation afin d’y vivre sa foi avec d’autres. Elle lui permet de se remettre personnellement en question dans des situations différentes : professionnelles et familiales.

    «J’essaye de beaucoup me référer à tout ce que l’on vit ici, dans le groupe pour m’améliorer dans la vie de tous les jours.

    Le fait d’être en communauté m’aide à y arriver», explique-t-elle.

    Un autre regard de jeune avec Hugo qui met en exergue communauté et valeurs chrétiennes.

    «J’ai besoin de rejoindre la communauté de l’Église pour refaire le plein de ses valeurs et de ses idées afin de retourner dans la société et essayer de les vivre.

    C’est un va-et-vient pour faire le plein.»

    Et Hugo de souligner que pour que la communauté existe, il faut que certains s’y engagent.

    «Pour vouloir organiser les rencontres et les faire vivre sur le long terme, eh bien, je suis là !»

    Propos recueillis par AnneMarie Dedave

    Merci à ces jeunes qui croient dans la foi et en ses valeurs, et qui veulent les vivre ensemble.

    Source Cathcondroz clic ici 

    foi des jeunes .jpg

  • Jeunes buveurs Nandrinois : gare à vos bouteilles!

    Lien permanent

    ete.gifLes inspecteurs de la Santé publique pourront saisir à l’avenir les boissons alcoolisées détenues par des mineurs d’âge.

    Le projet de loi adopté hier vise à clarifier l’interdiction de servir de l’alcool à des mineurs de moins de 16 ans et des spiritueux aux mineurs de moins de 18 ans.

    Dans ce cadre, les inspecteurs du service public fédéral (SPF) Santé publique pourront demander des comptes aux supermarchés qui proposent des dégustations d’alcool ou de spiritueux à des mineurs d’âge.

    Ils pourront également demander à voir la carte d’identité de ces derniers et saisir les boissons alcoolisées en leur possession.

    La loi dite de « dispositions diverses » vise par ailleurs à accroître la transparence dans l’octroi de primes et avantages accordés par des entreprises pharmaceutiques à des prestataires de soins.

    Ces entreprises devront déclarer ces primes et avantages (en espèce ou en nature) sur un site internet: betransparent.be.

    Des sanctions seront prévues en cas de manquements. 

    Source info Sudpresse