janvier 2017

  • Le jeudi 19 janvier 2017 de tous les dangers !

    Lien permanent

    attention.pngDamien Ernst est professeur à l’ULg et est spécialisé dans le domaine de l’électricité.

    Le scientifique appréhende le grand froid qui arrive en Belgique.

    Non pas qu’il soit frileux mais cela risque, dit-il, « de chauffer pour la Belgique».

    En cause, un manque d’électricité.

    La pire journée devrait être le jeudi 19 janvier.

    NOTE SALÉE

    Un jour en semaine, où les entreprises fonctionnent à plein rendement et où on annonce des températures bien en deçà du 0 degré, même en journée ! « On joue avec le feu.

    Ce jour-là, selon les estimations, la Belgique devrait atteindre une consommation électrique de 13.500 mégawatts.

    Or, en supposant que la centrale de Doel 4 soit relancée après le pépin technique de cette semaine, notre pays peut produire environ 10.100 mégawatts ».

    Faites le compte, il faudra trouver près de 3.500 MW !

    « On sera proche d’une situation de black-out… Surtout que notre voisin français va devoir acheter beaucoup d’électricité ce jeudi 19.

    La France devrait alors connaître un record historique de consommation électrique avec 101.800 mégawatts prévus ».

    Les deux pays vont se tourner vers le marché de l’électricité. « Et vers les Pays-Bas qui disposent de nombreuses centrales au gaz.

    Les Belges et les Français vont devoir se battre pour leur acheter les quelques milliers de MW manquants. »

    D’où une augmentation des prix.

    « On estime que pour le consommateur lambda qui est client chez un fournisseur dont les prix sont indexés par rapport au marché, la note va être encore plus salée.

    On parle de 40 euros supplémentaires pour un trimestre. » C’est que la rare électricité vaut son pesant d’euros.

    « Le 19 janvier, on estime qu’une heure coûtera entre 700.000 et 1.750.000€ de plus. Un mégawatt se vendra entre 200 et 500€.

    Si on avait eu cette météo il y a un mois et demi, cela aurait été la cata car de nombreuses centrales ne fonctionnaient pas en Belgique ni en France. » Article de  P. NIZET