ipp

  • le Nandrinois paye cher son IPP

    Lien permanent

    C’est à Neupré que l’on paie le plus pour son IPP. Mais, chez nous, Nandrin arrive tout juste derrière. C’est ce que permet de constater une publication du Service public de Wallonie, en l’occurrence le « Cahier des finances locales ».

    Pour être tout à fait précis, un Nandrinois paie 488,69 euros annuellement pour régler son impôt des personnes physiques. Précisons d’emblée que cela se traduit par le fait que les revenus des habitants de la localité sont supérieurs à la norme, et qu’ils contribuent donc plus. Autre élément qui joue : la hauteur du taux IPP dans les communes.

    À Nandrin, celui-ci est de 8,5, comme dans de très nombreuses autres entités d’ailleurs. «  Il est évident, pour que les choses soient bien claires, que les personnes qui ont les mêmes revenus paient la même chose à Nandrin ou à Anthisnes, à partir du moment où le taux IPP est le même  », prévient Charles-André Verschueren, grand argentier de Neupré.

    Pour donner une idée, à Wasseiges, qui a également fixé son taux pour les additionnels à l’impôt des personnes physiques à 8,5, chaque habitant doit débourser 335,07 € par an. Les revenus des Wasseigeois sont donc moindres que ceux des Nandrinois.

    De manière globale, dans les trois grandes villes de l’arrondissement, les taux IPP sont de 8, 8 à Hannut, 8,5 à Waremme et de 8 à Huy (hors tableau). Ce qui fait que, très concrètement, un Hannutois débourse 380€/an, contre 335 pour un Waremmien et 267 pour un Hutois.

    Si l’on se réfère au « top » 10 des 262 communes wallonnes où les habitants paient le plus, on retrouve deux communes de l’arrondissement Huy-Waremme : Nandrin, qui truste la deuxième place, mais également Faimes (6e). Notons qu’Anthisnes arrive en… 11e position.

    219 € pour un Engissois

    Manquent dans le tableau joint ci-dessus 11 communes de notre zone : leurs habitants payent donc tous un IPP inférieur à 335 euros, à l’exception des Héronnais. Oubliés dans le listing, ils payent toutefois 352€/an avec un taux de 8,2.

    Enfin, a contrario, les communes où la somme payée pour l’impôt aux personnes physiques est la plus basse sont, en première position, Engis (219€), Oreye ensuite (243€) et Huy (267€).

    1147395687.25.JPG

     

  • La proposition du groupe uPN de diminution de l'IPP et centimes additionnels n'a pas été retenue à Nandrin .

    Lien permanent

    540108062.JPGUne info de Vers l'avenir sous la plume de la journaliste Sarah Janssens voir ici .

    Il semblerait que le point mis à l'ordre du jour par le groupe union Pour Nandrin, en raison des bonnes finances de la commune, une diminution de 'Impot personne physique IPP (8%50) et les centimes additionnels (2650 centimes)n'a pas été retenu par 12 voix Non 1 abstention et 3 voix Oui.


    Il semblerait que le Bourgmestre ai rappelé que la source de revenus de la commune est l'impôt  70 % par les taxes IPP et centime.

     
    La journaliste relate dans ses écris ,cette phrase " Mais disons-le elangage bête et méchant" Si Nandrin va bien ce n'est pas parce que Nandrin est une commune riche, mais parce que Nandrin est une commune de riche"(Sic), suite à aux déclarations et explications du Bourgmestre Michel Lemmens sur les finances.


    Le chef de file et porte-parole du groupe uPN(Marc Evrard ) argumente en disant ,que la diminution des centimes additionnels de 2650 à 2600 en 2017 n'aurait qu'un effort de 26000 € pour la commune , de descendre l'IPP de 8%50 à 8 % en 2018 qui fera 169000 € de moins dans les finances communales.

    Il fait remarquer que cela serait un beau geste envers les citoyens Nandrinois toujours en raison de la bonne santé financière annoncée.

    Ils ont conclu sur un Non de la majorité, également pour des élus du groupe Tous Ensemble Un Non de Benoît Ramelot,Alain Henri ,Eric Cop et une abstention de Vincent Licat ,Guy Mottet étant absent et excusé !!!
    Trois Oui pour uPN Marc Evrard , Bogdan Piotrowski et Didier Maka.

    Le budget 2017 lui a été voter à 9 voix Oui Exp C  et 7 abstentions TE et uPN .

    Le Budget CPAS passera lui en Janvier 2017 annoncé par le bourgmestre Michel Lemmens .

    Source info vers l'avenir , et Facebook Politique .

    Le Conseil Communal  par la blogueuse   

    Point complémentaire Conseil Communal de Nandrin du groupe uPN 19 décembre 2016 proposition de diminution IPP et centimes additionnels

  • Aujourd'hui 19 décembre 2016 Conseil Communal à Nandrin voir toutes les infos

    Lien permanent

    540108062.JPGConseil Communal à Nandrin Clic ici ordre du jour pour le 19 décembre 2016 à 20h 30

     

    Communal de Nandrin du groupe uPN 19 décembre 2016 clic ici proposition de diminution IPP et centimes additionnels

     

    Réunion Conjointe Conseil Communal et Conseil de l'action sociale  clic ici le 19 décembre 2016 à 20h Nandrin

     

    Fin du blocage à Nandrin:clic ici  la conseillère Murielle Brandt (cdH) accède à la présidence du CPAS

  • Des taxes communales de plus en plus chères !!! Nandrin fait-elle partie des entités les plus taxées (carte)?

    Lien permanent

    carte taxes source sudpresse.JPG

    Nandrin IPP (Impôt sur les personnes physiques)8,50 %

    Nandrin PI (Précompte immobilier) 2.650 

    Quand les finances sont dans le rouge, les communes wallonnes n’ont souvent pas le choix. Elles doivent augmenter les taxes !

    Et en la matière, tous les Wallons et Bruxellois ne pas sont pas logés à la même enseigne. Si certains vivent dans de véritables paradis fiscaux, d’autres habitent dans des communes où l’on taxe un maximum…

    Le jeudi 17 décembre 2015 restera un jour historique pour les habitants de Doische.

    Cette petite commune située en province de Namur fait, avec quelques autres entités, figure d’exception.

    Là-bas, la majorité communale a décidé de diminuer les taxes. Une décision plutôt rare dans une époque de véritable incertitude pour les finances communales. «  On nous traitait de fous lorsque nous promettions une baisse de l’IPP avant les élections.

    Mais on y est arrivé  », jubilait alors le bourgmestre MR de Doische Pascal Jacquiez. «  La directrice financière nous a confirmé que le boni était suffisant pour assumer cette perte de rentrées financières.  »

    À Doische, le taux d’additionnels à l’Impôt des personnes physiques (IPP) est passé de 8,5 % à 8 %.

    Les centimes additionnels au précompte immobilier sont passés, eux, de 2900 à 2.600 centimes. Mais si la pression fiscale a été diminuée, on est encore loin de la situation, confortable, des habitants de Waterloo.

    Ces derniers peuvent profiter d’un taux d’additionnels à l’IPP de 5,7 %.

    Lorsqu’on cherche une maison, autant choisir sa commune en connaissance de cause.

    Comment sont calculés ces deux impôts ?

    Il y a d’abord la taxe additionnelle à l’impôt des personnes physiques. Un impôt calculé sur les revenus du contribuable. Imaginons que Roger de Namur doit payer 10.000€ d’impôts. Comme il habite dans une commune où le taux d’additionnels à l’IPP est de 8,5 %, il devra ajouter 8,5 % de 10.000€, soit 850€ de plus pour sa commune.

    Pour les additionnels au précompte immobilier, c’est un peu plus complexe. Rappelons d’abord que chaque propriétaire d’un logement doit payer un précompte immobilier calculé sur base du revenu cadastral.

    Pour obtenir le montant du précompte, il faut d’abord se baser sur un taux régional fixé à 1,25 % du revenu cadastral indexé pour la Wallonie et pour Bruxelles.

    C’est à cette dernière somme qu’il faut multiplier les centimes additionnels pour obtenir le montant destiné à la commune.

    Découvrez notre calcul ainsi que toutes les informations relatives à ce dossier dans nos éditions papiers ou nos versions numériques de ce lundi 18 janvier 2016.