glace

  • Les saints de Glace sont les 11 mai,12 mai et 13 mai !!!

    Lien permanent

    Les Saints de Glace sont les jours de la St Mamert (11 mai), St Pancrace (12 mai) et St Servais (13 mai).

    Les saints de glace correspondent à une certaine période climatologique bien définie dans le temps.
     Chaque année,  les saints de glace auront lieu les 11, 12 et 13 mai 2020..
     Vous pouvez désormais retenir cette date car elle identique l’année prochaine !
     
    Les saints de glace permettent aux agriculteurs de connaitre avec une efficacité plutôt redoutable, les dates de fin de gel de l’année. 
    En effet, les saints de glace définissent la fin de la période hivernale et plus précisément la fin du gel.
     
    D’autres pays fêtent également ces saints mais pas forcément aux mêmes dates.
     
    Saint Mamert introduit la fête des Rogations à partir de 470, afin de mettre fin à une série de calamités naturelles.
    À cette occasion les paysans se retrouvaient et récitaient au cours de processions paroissiales des prières pour protéger les cultures durant ces jours critiques. 
    Le patronage de ces saints ne se révélant pas toujours favorable, ils ont fini par incarner le retour du froid.
     
    La plupart des calendriers mentionnent actuellement d'autres saints à fêter ou invoquer ces jours-là : Estelle, Achille et Rolande. Le changement date de 1960 :
    l'Église catholique a alors décidé de « remplacer » les saints associés aux inquiétudes agricoles (réminiscence de paganisme au regard du Vatican) par d'autres saints et saintes qui n'auraient aucun lien avec ces croyances populaires.
     
    Saint Mamert, fêté le 11 mai, remplacé par Sainte Estelle.
    Archevêque de Vienne en Gaule, mort en 474, a institué les Rogations, qui signifient prières de demande liturgique. Il ordonna trois jours de prières contre les calamités, juste avant l’Ascension.
    Saint Pancrace, fêté le 12 mai, remplacé par Saint Achille.
    Neveu de Saint-Denis martyr, mort en 304 à l'âge de 14 ans. 
    C'est le patron des enfants.
    Saint Servais, fêté le 13 mai, remplacé par Sainte Rolande.
    Évêque de Tongres en Belgique (mort en 384), premier évêque attesté du Civitas Tungrorum. 
    Il fut le premier à disparaître du calendrier, remplacé en 1811 par Saint Onésime et aujourd'hui par sainte Rolande. Saint Gervais est souvent cité en lieu et place de Saint Servais.
    Aux trois premiers saints, les régions plus septentrionales (en Lorraine et Alsace, les gelées plus tardives peuvent aller jusqu'au 25 mai) ajoutent également :
     
    Saint Boniface fêté le 14 mai, à l'origine du dicton « Le bon Saint-Boniface, Entre en brisant la glace ».
    Saint Yves fêté le 19 mai. Considéré comme le dernier saint de glace en Bretagne, il est à l'origine du dicton « Craignez le petit Yvonnet, C'est le pire de tous quand il s'y met ».
    Saint Bernardin le 20 mai, à l'origine du dicton « S’il gèle à la Saint-Bernardin, Adieu le vin »1.
    Sainte Sophie le 25 mai, aussi nommée kalte Sophie en alsacien et en allemand.
    Saint Urbain le 25 mai.
    Dans une région plus méridionale comme la Ligurie en Italie du Nord, ce sont les 12, 13 et 14 mai : San Pancrazio (saint Pancrace), San Servazio (saint Servais) et San Bonifazio (saint Boniface) (cf. Il Bugiardino 2013, lunario rurale e popolare delle terre liguri " - Genova)
     
    Dictons
    « Saints Mamert, Pancrace et Servais sont toujours des saints de glace. »
    « Attention, le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace. »
    « Saints Pancrace, Servais et Boniface apportent souvent la glace. »
    « Avant Saint-Servais, point d'été ; après Saint-Servais, plus de gelée. »
    « Quand il pleut à la Saint-Servais, pour le blé, signe mauvais. »
     
  • Présentation & dégustation des suggestions pour les fêtes le 2,3,4 décembre 2016

    Lien permanent

    glaces.png

    Présentation & dégustation des suggestions pour les fêtes le 2,3,4 décembre 2016

    les propositions de bûches glacées pour noël (pouvant être sous forme de gâteaux pour le nouvel an) ainsi que les différentes confiseries proposées, autour d'un bon vin chaud :-)

    Ces 2, 3 et 4 décembre, de 14h à 20h, chez Déglacez-vous : rue de Dinant, 2 à 4550 Nandrin (au rond point des vaches ;-) )

    Profitez de votre passage pour participer au concours de noël! :-)
    1er prix : une carte de 25 glaces 2 boules crème fraîche (à répartir sur la saison ;-) )
    2ème prix: votre bûche de noël offerte, avec son kit pour vos photos de fêtes
    3ème prix: panier de douceurs gourmandes pour accompagner vos cafés ou aggrémenter vos goûters


    Réservations possibles dès à présent par téléphone 0475661682

    Rue de Dinant 2
    Nandrin
     
    Source info 
    Déglacez-vous
     
  • Combien la boule à Nandrin ?

    Lien permanent

    De 83 cents à 2 euros pour une boule de glace dans l’arrondissement Huy-Waremme. Comment expliquer une si grande disparité de prix entre artisans-glaciers ? Nous avons mené l’enquête.

     

    Les glaciers sont unanimes, les goûts traditionnels tels que vanille, chocolat, pistache et fraise restent une valeur sûre.

    Difficile d’imaginer qu’ils disparaissent du comptoir, contrairement aux goûts plus originaux qui dépendent des tendances du moment.

    Parmi les tendances 2016 notons que:

    > la Vache à glace (Nandrin) propose une glace à la fleur de sel.

    > Gelateria John-John (SaintGeorges-sur-Meuse) a créé Pim’s framboise ou encore un sorbet au litchi.

    L’artisan a récemment conçu un sorbet tomate mais qu’il ne propose que sur commande.

    > Côté Vanille (Nandrin) propose quant à lui les goûts Ferrero Rocher et Kinder Bueno qui remportent un franc succès.

    > Chez Pauly (Verlaine), vous trouverez un sorbet poire rehaussé de spéculoos et garni d’un filet de sirop de Liège.

    Vous y dégusterez également des sorbets basilic et verveine. - C.C. E

    Comme chaque été, lorsque le soleil pointe le bout de son nez, les glaciers nous rappellent qu’ils sont là pour nous apporter fraîcheur et gourmandise.

    Néanmoins, impossible de trouver une certaine uniformité entre les glaciers, tant au niveau de la taille des boules que de leur prix.

    En quête du meilleur rapport qualité-prix, nous avons comparé les tarifs auprès d’un panel (non exhaustif) de glaciers dans l’arrondissement Huy-Waremme. Le constat est sans appel : le prix passe du simple au double selon l’enseigne.

    DU SIMPLE AU DOUBLE

    Le prix d’une boule passe ainsi de 1,1 euros à 2 euros pour la première boule. Notons qu’en géné- ral, les tarifs sont dégressifs. La palme du glacier le moins cher revient au Limont Blanc. Il se partage la première place avec Gelateria John-John de Saint-Georgessur-Meuse. La première boule est effectivement au même prix chez les deux artisans, néanmoins le Limont Blanc se démarque dès la seconde boule.

    Une glace à 2 boules revient à 1,8 € et 3 boules à 2,5 € (soit 83 cents la boule!) contre respectivement 2 et 3 € chez JohnJohn.

    Cette différence s’explique notamment par le coût des infrastructures et du service proposé, souligne Pascal Pontone, artisanglacier du Limont Blanc.

    « On n’a pas de charges excessives. On propose des glaces à emporter.

    On a effectivement une terrasse qu’on met à disposition mais on ne fait pas de service, ce qui permet de payer une TVA à 6% au lieu de 12% ».

    Limont Blanc a fêté ses 10 ans le mois dernier.

    « Depuis le début, je travaille avec les mêmes fournisseurs. Ça a également une influence sur les prix, je collabore souvent avec des producteurs locaux exclusifs ». Pour le glacier le plus cher, citons Capoue à Huy : 2 euros pour une boule de glace, 3,5 euros pour 2 boules et 5 euros pour 3 boules.

    Attention, il s’agit là des prix pour les glaces à emporter, un supplément de 1,5 euro/boule est à comptabiliser à partir de 2 boules si vous choisissez de la déguster sur place. Ces tarifs sont d’application dès aujourd’hui.

    Une nouvelle carte, de nouvelles appellations mais également de nouveaux prix, puisque jusqu’alors, ceux-ci étaient de 1,70 euro/boule pour une glace à emporter, et de 1,9 euro pour une consommation sur place.

    Le coût d’une boule de glace dépend également de critères tels que : le nombre de personnes embauchées, l’emplacement de la glacerie, et le type de lait utilisé.

    Article de  C.CHAROT D source Sudpresse Sudinfo 

  • Réouverture La vache à glace de Villers le Temple Nandrin le 3 juin 2016

    Lien permanent

    glace villers.jpgLa vache à glace réouverture des portes le vendredi 3 juin  2016 à 15 h !
    Il faudra donc être encore un peu patient avant de venir déguster une bonne glace ..

    Caroline et Pierre-Olivier

    Source La vache à glace

    Rue de la ferme de l'abbaye 10, 4550 Villers-Le-Temple
  • Un glacier au rond-point des Vaches de Nandrin

    Lien permanent

    glace.JPGDepuis dimanche, il est à nouveau possible de déguster une glace au rond-point des Vaches de Nandrin.

    « Déglacez-vous » s’est installé à la place de l’ancien Nicoli.

    « Je suis dans la crème glacée depuis 1989.

    D’origine italienne, j’ai appris avec mes cousins qui travaillent dans la glace en Italie et en Belgique.

    Avec mon ex-femme, nous avons sillonné la région avec notre camionnette « Glace Véro », nous avons aussi ouvert une boulangerie à Huy (au coin de la rue d’Angleterre et de la rue Rioul) et un tea-room à Barvaux.

    L’activité a cessé en 2011 et j’ai travaillé dans l’informatique. Je reviens aujourd’hui à mes premières amours », raconte Philippe Savy, le patron de Vyle-et-Tharoul.

    Avec sa nouvelle compagne, Virginie Morue, il replonge donc dans l’univers glacé avec des préparations artisanales à emporter.

    « Il s’agit principalement de crèmes glacées italiennes, que je prépare actuellement chez moi mais bientôt dans l’atelier du magasin ».

    Dans le présentoir, on trouve des glaces (caramel beurre salé, cake citron…) et des sorbets à base de gelées de fruits (par exemple fraise-rhubarbe, deux citrons, ananas…).

    « Je mets un point d’honneur à ne pas ajouter de colorants. »

    Côté prix, une boule coûte 1,5 euro, deux boules 3 euros, 3 boules 4 euros, et la chantilly 1 euro.

    En haute saison, « Déglacez-vous » est ouvert tous les jours de 14h à 21h30.

    Article de ANNICK GOVAERS source Sudinfo http://journal.lameuse.be/