fred macquet

  • À Modave, l’espace culturel « Deux Ours » lance sa bière bouteille.

    Lien permanent

    Le pub des «Deux Ours» lance sa propre bière à Modave

    À Modave, l’espace culturel « Deux Ours » lance sa bière bouteille.


    À la mi-février, le mini centre culturel « Deux Ours » fêtait son inauguration lors d’un week-end festif mêlant concerts et soirées « vinyles jam».

    Après 2 mois de travaux acharnés, l’ancien bar de Vierset-Barse « La Grande Chope » s’est transformé en un espace culturel prônant les rencontres et le circuit court, pouvant accueillir 150 personnes dans l’atmosphère chaleureuse d’une cabane de bûcheron canadien.


    Après avoir réalisé ce premier rêve d’enfance, « l’oursien » Fred Macquet, propriétaire des lieux et amoureux des produits locaux, a décidé de proposer sa propre bière dans le pub des Deux Ours.

    « Je n’ai aucun contrat brasserie avec des grandes enseignes, signale le gérant.

    Ma pils vient de Flandre et mon cola est brassé par la Brasserie Minne à Baillonville.

    Je leur ai demandé de me créer une bière ambrée à servir à la pompe. »
    Une ambrée forte et appréciée


    Même s’il n’a pu ouvrir que 14 jours avant de devoir fermer à cause du confinement, Fred Macquet a constaté que sa bière rencontrait un important succès.

    « Je recevais des messages pendant le confinement de personnes qui se réjouissaient de pouvoir boire la Deux Ours à nouveau.

    On a profité de cette période pour lancer une bière bouteille avec la Brasserie Minne.

    On lancera un système de livraison à domicile d’ici une semaine ou deux. »

    La bière Deux Ours est une triple ambrée houblonnée avec un goût épicé et des notes de caramel.

    En plus de la livraison, Fred Macquet espère pouvoir vendre sa bière chez des commerçants locaux.

    Le prix devrait avoisiner les 2€/ bouteille.


    Soutien des habitants du village


    Fermé depuis le 14 mars, à peine un mois après son inauguration, l’espace culturel Deux Ours tient le coup et son propriétaire est enthousiaste pour l’avenir.

    « Je n’ai pas de prêt à rembourser et le propriétaire du bâtiment est patient pour le loyer.

    Je n’ai aucun contrat à payer, je dois juste manger !

    Le droit passerelle m’aide à tenir. Les 14 premiers jours d’ouverture ont été de la folie.

    L’engouement des gens me surprend, je fais ça par passion et je ne calcule pas. »


    Les habitants de Vierset-Barse ont créé un groupe de soutien pour les Deux Ours, heureux de voir de l’activité humaine reprendre dans leur village.

    « ’ai déjà reçu des dons. Je suis heureux d’avoir pu recréer un lieu de vie, en plus d’un lieu culturel. »


    Débordant d’idées, Fred Macquet compte encore aménager la cour intérieure dans un style qui lui est propre.

    Il a déjà bouclé le programme de la rentrée en espérant une possible reprise des activités en octobre.

    Article et rédaction Par P.Tar. 

    Source