décédé

  • Le château de Vervoz s’est embrasé dans la nuit de jeudi à vendredi , la compagne du baron décède

    Lien permanent

    Un incendie s’est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi au château de Vervoz à Clavier.

    Les pompiers de la zone Hemeco ont été appelés sur place. Les dégâts sur place sont importants et une personne est décédée.

    Il s’agit de la compagne du baron de Tornaco.

    Dans la nuit de jeudi à vendredi, les pompiers de la zone Hemeco ont été appelés, vers 2h45, pour un incendie au château de Vervoz à Clavier.

    Une personne est décédée. Il s’agit de la compagne du baron de Tornaco, propriétaire du château.

    Victor de Tornaco a été pris en charge par les services de secours mais il est actuellement hors de danger.

    Le bourgmestre de Clavier, Philippe Dubois s’est rapidement rendu sur place. «Le baron âgé de 89 ans a pu s’extraire du château, il se trouvait au rezde-chaussée.

    Il a entendu l’alarme incendie». Le major Hervé Fanuel de la zone Hemeco est rapidement intervenu avec ses équipes. «Les policiers sont arrivés en premier sur place. La dame se trouvait au 1er étage à la fenêtre.

    Les policiers ont exhorté à la dame de se déporter vers la gauche du bâtiment.

    Et puis elle a malheureusement disparu.

    Quand nous sommes arrivés, nous avons déployé une équipe pour la localisation de la victime, et on l’a retrouvée décédée, intoxiquée par les fumées.

    Le baron dont le lit se situe au rez-de-chaussée avait pu sortir mais il a malgré tout inhalé des fumées.

    Il a essayé de prévenir sa compagne mais il ne savait plus monter», rapporte le major.


    «ELLE DORMAIT À L’ÉTAGE»

    La compagne du baron, originaire de Wavre, n’a pas eu cette chance.

    Âgée d’environ 85 ans, elle dormait à l’étage, quand le feu s’est déclenché.

    «Le feu aurait pris dans un feu de bois.

    Il y a énormément de boiseries à l’intérieur. Le feu s’est propagé rapidement», explique le bourgmestre.

    Les dégâts à l’intérieur de cette magnifique propriété sont importants mais ne sont pas spectaculaires.

    Très touché par ce drame, le bourgmestre apporte tout son soutien aux familles endeuillées.

    «J’ai grandi à proximité du château. J’étais sur place quand les proches sont arrivés pendant la nuit.

    C’est vraiment dramatique».

    Le baron de Tornaco est arrivé dans le château, datant du 18ème siècle, au lendemain de la deuxième guerre mondiale.

    «C’est une famille bien connue dans la région.

    Le frère du baron habite également dans la commune.

    Le château n’est pas classé mais le hameau de Vervoz fait partie d’un patrimoine exceptionnel», ajoute Philippe Dubois. L’intervention s’est terminée ce vendredi matin à 8h.

    Quelques sapeurs hamoiriens sont restés sur place pour éviter une éventuelle reprise du feu.

    Le bourgmestre tient d’ailleurs à féliciter les hommes du feu de la zone Hemeco, ceux de Huy et de Hamoir ainsi que les pompiers de Marche venus en renfort.

    «Les pompiers ont fait du très bon travail pour empêcher que le feu ne monte dans la toiture».

    Philippe Dubois tient aussi à souligner le travail de l’assistant social de la police du Condroz ainsi que la police.

    «Il y a tout un accompagnement qui s’est organisé.

    Ils ont pris en charge les familles pour, malheureusement, leur annoncer la très mauvaise nouvelle».

    À ce stade, la piste accidentelle est privilégiée.


    «ILS ÉTAIENT TRÈS ACTIFS»

    À l’annonce de cette bien triste nouvelle, les Claviérois sont très affectés. Annie Luymoeyen, conseillère communale et ancienne bourgmestre, a côtoyé plus d’une fois la famille de Tornaco.

    « Ils venaient régulièrement aux excursions organisées par le comité culturel.

    Ils étaient très intéressés! Ils étaient très discrets sur leur vie de famille.

    C’est en tout cas bien triste», nous confie-t-elle.

    Régulièrement, le couple se rendait également à des activités dans le village.

    «Ce qui arrive est bien triste pour Victor de Tornaco.

    Ils étaient très attentifs à la commune et à de nombreuses choses».

    Article et rédaction de A.D.

    Source

     

    Lire la suite

  • Monsieur Joël Landerwyn était très apprécié sur le Condroz, victime de l'incendie mortel à Neupré

    Lien permanent

     

    C’est vers 1h du matin samedi que les pompiers de Liège ont été appelés à intervenir dans une maison quatre façades située avenue des Frênes, à Neupré.
    Lorsque les hommes du feu sont arrivés sur place, une personne était prisonnière des flammes au premier étage de l’habitation. Elle n’a pas pu être sauvée.

    Monsieur Joël Landerwyn âgé de 61 ans, vivait seul à l’adresse  était dans le milieu de l'enseignement ainsi qu' investi dans l'action Laïque de Nandrin Neupré Condroz  NAL 

    Il était aussi le représentant attitré du père Noël dans le village de Scry.

    « Chaque année, en juillet, il cessait de se raser pour que sa barbichette blanche se transforme en barbe fournie, en prévision du marché de Noël du village », se souvient Guy Winters.

    « Cela lui tenait fort à cœur.

    Suzanne jouait, elle, le rôle de la mère Noël. »

    Le Neupréen était par ailleurs bénévole au sein de Neupré-Nandrin-Condroz Action Laïque (NAL).

    « Il n’était pas membre en tant que tel mais il a participé, entre 2012 et 2016, aux fêtes de la jeunesse laïque (NDLR : un rituel symbolique qui marque le passage de l’adolescence à l’âge adulte) où il était l’un des speakers. Il nous donnait régulièrement un coup de main. C’était un homme joyeux, sympathique, avec lequel on pouvait discuter », rapporte Marcel Eloy, l’ancien président de l’Action laïque.
     Joël Landerwyn participait enfin à l’organisation de la marche Adeps d’Anthisnes, depuis de longues années.

     

    Un mort et un pompier grièvement blessé dans l’incendie d’une habitation à Neupré

    NAL - Neupré Nandrin Condroz Action Laïque

     

    En mon nom et au nom de l'équipe du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

  • le Nandrinois Antoine Demoitié de 25 ans est décédé

    Lien permanent

    Antoine demoitié ,décédé ,nandrin,Gand-Wevelge, nandrinois ,antoine ,demoitié ,accident,vélo, courses ,Le cycliste nandrinois Antoine Demoitié, fauché en pleine course à Gand-Wevelgem, est décédé

    Le Nandrinois, 25 ans, est décédé à la clinique universitaire de Lille des conséquences d’une chute pendant Gand-Wevelgem. Une moto officielle de la course n’a pu éviter le grand espoir de la formation Wanty-Gobert. Le peloton est sous le choc, le cyclisme wallon plus particulièrement.

    Il laisse surtout une famille dans le désarroi dont sa jeune femme, Astrid, qu’il avait épousée l’automne dernier à Nandrin, son village natal. La mort en course est un drame qui terrorise les coureurs dès qu’ils montent sur leur machine. Elle relance le sujet sur la sécurité et sur le nombre de véhicules motorisés. Une enquête est ouverte par la gendarmerie française selon la procédure classique dès lors qu’il y a eu décès sur une route quand bien même il s’agissait d’une course cycliste.

    deces.jpgEn mon nom , au nom du Blog Nandrin Sudinfo, je présente nos sincères condoléances à la famille

     

    Cela s’est déroulé sur la partie française du parcours de Gand-Wevelgem, après 150 kilomètres, près du village de Sainte-Marie-Cappel. Grand animateur de l’échappée du Grand Prix de l’E3, vendredi, le Nandrinois Antoine Demoitié (25 ans) était au chaud, en milieu de peloton, lorsqu’il fut impliqué dans une chute comme quatre autres coureurs. Le puncheur de Wanty-Gobert eut à peine le temps de réagir qu’une moto officielle, de la fédération de surcroît, mais peu importe, n’a pu l’éviter.

    « Les quatre coureurs sont tombés devant la moto », rapporte un témoin, «  et la moto juste derrière, s’est littéralement couchée sur le coureur. »

    La malédiction, la fatalité, la malchance surtout, tout cela à la fois ont transformé cette chute et ses conséquences en catastrophe : le Liégeois a été transféré, d’urgence, au centre hospitalier régional universitaire de Lille où il est décédé dans la nuit de dimanche à lundi (information confirmée par la gendarmerie du Nord-Pas-de-Calais) alors que sa famille l’avait rejoint à son chevet.

    Les circonstances précises de l’accident restent à déterminer mais c’est la fatalité que retiennent les observateurs.

    « J’ai vu une lourde chute devant moi, je n’ai pu l’éviter, j’espère que tout va bien pour tout le monde », postait dimanche soir Mark Renshaw, de l’équipe Dimension Data sur les réseaux sociaux. Un autre que Demoitié aurait pu être là.

    La moto aurait pu passer à côté. Le Liégeois aurait pu tomber dans un fossé et se relever sans une séquelle.

    Mais voilà, c’était lui, ce jeune homme au visage d’ange dont le calme, l’intelligence et la sérénité avaient frappé tous les observateurs dès ses débuts, alors qu’il s’était rapidement distingué par une pointe de vitesse appréciable et un sens évident de la course.

    Source 

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

     

     

     

     

     

    Antoine demoitié ,décédé ,nandrin,Gand-Wevelge, nandrinois ,antoine ,demoitié ,accident,vélo, courses ,D'autres articles sur Antoine parution sur le Blog depuis 5 ans 

    Rencontre avec Antoine Demoitié de Nandrin et Gaëtan

    Antoine Demoitié de Nandrin « Fantastique de passer chez

    Notre Antoine Demoitié de Nandrin 11 ème à Nokere Koerse

    Le Nandrinois Antoine Demoitié a terminé 3e de la 1re

    Encore une victoire pour Antoine Demoitié - Nandrin

    Notre Antoine Demoitié recalé! - Nandrin

    Antoine Demoitié n'arrête plus de gagner - Nandrin

    Antoine Demoitié Nandrinois remporte le Tour du Finistère

    Article sur Cyclisme Revue de chez Sudinfo Blog 

    Adieu Antoine

    Des photos D'Antoine voir l'article 

     

    Des photos d'Antoine dans l'article clic ici 

     

     

  • Avis de décès de Monsieur Joseph Crijns décédé à Nandrin

    Lien permanent

    7x0rg8ta.2.gifMonsieur Joseph CRIJNS
    Décédé à Nandrin
    Décédé le 22 mai 2015 à l'âge de 90 ans
    Né le 10 février 1925

    Publié dans l'édition Liege de La Meuse 
    Publié dans l'édition de La Meuse 

    Centre Funéraire Bemelmans
     
    En mon nom et au nom du Blog Nandrin Sudinfo, je présente nos sincères condoléances à la famille