collectif citoyen

  • Un Nandrinois sur les listes du «Collectif Citoyen» aux élections du 26 mai 2019

    Lien permanent

    Lors des scrutins électoraux du 26 mai prochain, vous pourrez voter pour une nouvelle liste, en Wallonie et à Bruxelles, tant pour les élections régionales que pour les élections fédérales, la liste «Collectif citoyen».

    «C’est le premier mouvement politique de ce type dans le paysage belge. Aucun mouvement n’a débuté comme le nôtre qui rassemble une centaine de candidates et candidats en Wallonie avant de déposer des listes pour les élections régionales et fédérales. Pari tenu. Nous sommes présents partout en Wallonie et à Bruxelles», indique Olivier Carlens, 29 ans, de Lamine (Remicourt), porte-parole du «Collectif citoyen» et tête de liste à Liège pour le fédéral.

    «Ce collectif est né d’une synergie des listes citoyennes locales. La préparation a débuté en novembre et notre assemblée générale constitutive s’est tenue le 20 janvier. Nous avons obtenu plus de signatures qu’il n’en fallait pour chaque niveau de pouvoir et nous avons plus de 70 élus locaux mais aucun parlementaire. Nous ne sommes qu’au début de la participation citoyenne. Et il y a déjà des échanges entre mouvements citoyens de plusieurs pays européens. Nous sommes à un tournant politique et on est écœuré de voir l’attitude des partis traditionnels à l’égard des mouvements citoyens. Nous voulons une meilleure gouvernance avec deux mandats maximum», précise le sexagénaire sprimontois Michel Beaufays, un des fondateurs du mouvement, qui a décidé de ne pas se présenter sur les listes.

    citoyens de tous horizons

    «Le «Collectif citoyen» a pour particularité d’être composé de femmes et d’hommes de tous les horizons (ouvriers, employés, indépendants, médecins, enseignants, retraités, demandeurs d’emploi, ...) en prise avec la réalité et fondamentalement désireux de transformer profondément la méthode ainsi que le projet politique», ajoute Olivier Carlens qui dévoilera le programme plus tard.

    «Il n’y a pas de figure politique en tête de liste, c’est l’une des volontés de notre collectif. Nous voulons mettre en avant des candidats qui ne sont pas des professionnels de la politique et à long terme, nous voulons déprofessionnaliser les politiciens. Nous avons des candidats qui vont se présenter pour la première fois à un scrutin» .

    Blaise Agnello (conseiller communal CIM à Anthisnes) sera tête de liste à la Région pour l’arrondissement de Huy-Waremme: « La particularité de notre arrondissement est que sur les 31 communes, il y en a 12 où il y a des listes citoyennes. L’expertise des conseillers communaux doit être au service des citoyens. On en a marre du système politique actuel. Il faut un vrai discours avec des mesures concrètes. On veut agir avec notre cœur ». Annie Luymoeyen, ex-bourgmestre de Clavier, sera quatrième effective. 

    L’objectif de ce collectif est d’obtenir un élu. « On espère obtenir 5% des voix pour ensuite décrocher une dotation publique », conclut Olivier Carlens.

    MARC GÉRARDY

    Olivier Carlens de Lamine, tête de liste fédérale

     

    A la Région : 1. Blaise Agnello (Anthisnes),

    2. Jeannick Piron (Villers-le-Bouillet),

    3. Pascal Jamsin (Ombret, conseiller communal AmayPlus),

    4. Annie Luymoeyen (Clavier).

    1er suppléant: Manu Lobet (Ouffet),

    2. Clara Loyens (Huy),

    3. Luc Lhoest (Pousset),

    4. Isabelle Havelange (Vyle-Tharoul).

    A la Chambre: 1. Olivier Carlens (Lamine),

    2. Elodie Stas (Lavoir),

    3. Dijon Kraja (Huy),

    4. Nicole Burette (Burdinne),

    5. Florian Gonet (Grâce-Hollogne),

    6. Nathalie Petre (Marchin),

    7. Philippe Mercier (Nandrin),

    8. Anaïs Masillon (Amay).

    Article de MARC GÉRARDY

    Source

    cc blog.JPG