école

  • De nombreuses écoles vont rouvrir leurs portes d’ici quelques jours , la rentrée scolaire est trop risquée ?

    Lien permanent

    Sylvia Gibilaro est maman deux enfants, Alessandro (en 2ème secondaire) et Maëva (en 6ème primaire). Il y a quelques jours, elle a décidé qu’ils ne retourneraient pas à l’école avant le mois de septembre. L’annonce de la rentrée pour certaines classes le 18 mai prochain est une décision prématurée selon la Saint-Georgienne.
    De nombreuses écoles vont rouvrir leurs portes d’ici quelques jours. Un retour progressif en classe dans des conditions restrictives afin de limiter les risques de propagation du coronavirus.
    Certains parents restent inquiets et ne veulent pas renvoyer leurs enfants à l’école. Parmi ces parents, on retrouve Sylvia Gibilaro, maman de deux enfants, scolarisés à l’école communale de Verlaine et à l’Agri de Saint-Georges.
    Pour cette maman, le retour à l’école est bien trop prématuré. « Mes deux enfants sont concernés. Mon fils est en deuxième secondaire et ma fille en 6ème primaire. Il me semble qu’il y a trop de risques. Mes enfants ne reprendront pas le chemin de l’école avant le mois de septembre », indique Sylvia, originaire de Saint-Georges.

    Les devoirs à la maison
    Pour Sylvia, les mesures de distanciation sociales ne pourront pas être respectées par ses enfants. « Ma fille est très tactile et câline avec ses copines. Ce n’est pas possible pour elle de prendre ses distances », ajoute Sylvia.
    Suite à cette décision, les deux établissements scolaires ont bien réagi. « Les directrices ont dit qu’elles comprenaient très bien mon choix. Quand j’ai expliqué que remettre ses enfants à l’école n’était pas une obligation, les écoles m’ont donné raison. Je préfère prendre toutes les précautions nécessaires », continue la Saint-Georgienne.
    Une décision parentale qui n’a pas, dans un premier temps été facile à accepter pour ses enfants.
    « Mes enfants sont confinés depuis 10 semaines. Quand j’ai expliqué mon point de vue, ils étaient un peu tristes de ne pas pouvoir revoir leurs amis. Mais ils ont compris que même s’ils retournaient à l’école, ils ne pourraient pas serrer leurs amis dans les bras, que tout allait changer et ils ont mieux réagi ».
    Jusqu’en septembre, cette maman continuera à travailler avec ses enfants à domicile. « Nous continuerons à envoyer les devoirs par mail. J’ai pris contact avec d’autres parents qui sont du même avis que moi. Il y a beaucoup d’élèves qui vont manquer à l’appel le 18 mai prochain ».
    Les deux enfants, Maëva et Alessandro devront patienter encore quelques mois avant de reprendre le chemin de l’école.


    Article et rédaction par Amélie Dubois

    Source

    Lire la suite

  • Il faut surtout réinventer l’école ?

    Lien permanent

    Jean-Pierre Coenen: «Il faut surtout réinventer l’école»

    Président de la Ligue des Droits de l’Enfant, Jean-Pierre Coenen n’est pas opposé à une reprise des cours lundi prochain.

    Ce qui ne signifie pas qu’il l’accueille avec enthousiasme et sans commentaire.

    Sa position, c’est plutôt un « oui mais… » et un « mais » en lettres grasses auxquelles il donne beaucoup de consistance.


    « Reprendre l’école, c’est important, car elle a un rôle social au-delà des apprentissages. La situation actuelle est difficile à vivre, surtout pour les enfants confinés dans de petits appartements sans terrasse ni jardin », dit Jean-Pierre Coenen. « Mais il faut voir tous les aspects et aussi ce que l’on va faire à l’école. »


    Faire le tri


    Pour le responsable de la Ligue des Droits de l’Enfant, tout ce qui n’a pas été vu au cours des dernières semaines ne représente qu’un faible pourcentage de toute une vie scolaire.

    « Faisons le tri dans ce qui doit être vu et n’hésitons pas à dire qu’il y a des choses vues à l’école qui n’ont pas beaucoup de sens », dit-il.

    « Cela n’a pas de sens d’essayer de rattraper les mêmes choses pour tout le monde.

    Je pense qu’il faut réinventer l’école, c’est le moment ; réinventer la certification et que cette question soit reposée chaque année.

    Inventer une école plus juste qui prend chaque élève en compte.

    Qu’apprend-on aux élèves qui peut leur être utile pour plus tard ?

    Comment apprend-on en équipe ou comment fait-on de la remédiation avec une distanciation sociale d’un mètre et demi ? »

    Jean-Pierre Coenen veut une école plus équitable vis-à-vis de tous les élèves « et qui protège tout le monde : les enseignants, les enfants, les parents aussi ».

    Il pense que recommencer l’école sans tester tous les enseignants, c’est prendre un risque.
    Le débat sur les risques est loin d’être épuisé.

    Article Par D.SW

    Source

     

  • Il n’y a pas eu le rush redouté sur les garderies ce lundi 11 mai 2020

    Lien permanent

    Pas de rush sur les garderies

    D’après les premiers comptages, il n’y a pas eu le rush redouté sur les garderies ce lundi 11.
    La réouverture des commerces avait créé une certaine inquiétude. Vendredi, un responsable syndical nous disait encore que l’on pourrait constater quatre à cinq fois plus d’enfants présents que la semaine précédente : les coups de sonde effectués dans certaines écoles laissaient supposer l’accueil de 6 à 7 % des élèves (plusieurs dizaines de milliers donc).


    Le 4 mai, les 15 écoles officielles de la Ville de Liège avaient accueilli 59 élèves en garderie, là où il y en avait 41 la semaine précédente. Il y en avait 93 ce lundi 11 mai.

    À Charleroi, on a enregistré hier la présence de 60 enfants là où il y en avait 36 (sur dix mille enfants dans les écoles du réseau officiel) huit jours plus tôt. À Bruxelles-ville, on est passé de 20 enfants à 60 (sur 13.000 élèves) le lundi 4 mai, puis à 96 ce lundi 11.


    Personne ne poussera un « ouf ! » de soulagement trop bruyant. Les autorités précisent qu’elles restent vigilantes.

    Il est clair qu’un afflux des enfants en garderie rendrait plus compliqué l’accueil des enfants qui effectueront leur rentrée scolaire le lundi 18. En classe ou en garderie, les enfants sont à traiter selon les mêmes règles sanitaires (maximum dix enfants par local, etc.).

    Article et rédaction Par D.SW.

    Source

  • Aujourd'hui samedi 11 novembre 2017Bourse aux vêtements et jouets école Saint-Martin Nandrin

    Lien permanent

    BOURSE AUX
    VÊTEMENTS & JOUETS
    Entrée libre
    Bar et petite restauration
    ð Emplacement : 8€/2,5 m
    ð Réservation : par mail comite.saintmartin@gmail.com
    ou par tél. au 0477/29.42.48.
    Rue de la Rolée, 4 – 4550 NANDRIN

    11nov st m.JPG

  • Distribution des repas chauds aux enfants de maternelle et de primaire de l’école communale de Villers-le-Temple (Nandrin).

    Lien permanent

    Jeudi passé et pour la troisième fois consécutive, sept bénévoles étaient présents pour assurer la distribution des repas chauds aux enfants de maternelle et de primaire de l’école communale de Villers-le-Temple (Nandrin).

    L’opération pilote a en effet pour particularité d’être encadrée par une équipe de bénévoles. Parmi eux, cinq mamies dont les petits-enfants ne sont pas forcément inscrits à Villers mais qui apprécient la compagnie des petits bouts. La formule semble fonctionner !

     

    Article de AG voir l'article complet clic ici 

     

     

     

  • La marche aux lampions contée aujourd'hui vendredi 27 octobre à Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent


    Chantal Devillez, fileuse de mots, tisseuse d'histoires, souffleuse de rêves, conteuse, alias Madame Citrouille, et ses comparses, Céline et Régis, vous attendront sur le parcours.

    Plusieurs départs sont prévus : à 18 h 15, 18 h 30, 18 h 45, 19 h, 19 h 15 et 19 h 30. Point de départ : la cour de l’école communale de Saint-Séverin. 

    Hot-dogs et boissons vous seront proposés à des tarifs démocratiques.

    Les lampions (3 euros) doivent être réservés à l’aide du talon de réservation de l’annonce glissée dans les mallettes ou par courriel à reservations@comitescolairests.be avant le 13 octobre.

    Soyez présent 30 min avant l’heure de départ.

    N'hésitez pas à vous déguiser pour l'occasion !

    Nous vous attendons nombreux !



    Marche aux lampions contée clic ici

  • Le remplacement des containers à Villers le Temple Nandrin , réclamé par l’opposition, sera l’investissement prioritaire en 2018

    Lien permanent

    À l’issue de son premier mandat de bourgmestre, Michel Lemmens, élu depuis 23 ans à Nandrin, aura mené à terme deux projets d’envergure : le dossier du foot, entamé lors de la précédente législature par Benoît Ramelot, et la nouvelle administration communale, dossier très polémique.

    La personnalité de Michel Lemmens, bourgmestre, divise.

    Soit on apprécie sa franchise (« Il dit les choses comme elles sont et tant pis si ça ne plaît pas »), son intelligence (même reconnue par Marc Evrard), ses relais et sa force et sa qualité de travail, soit on dénonce son ton tranchant, son manque de communication personnelle et communale (il n’y a pas eu d’inauguration des terrains synthétiques, par exemple) et son caractère de division.

    Un bourgmestre étant censé rassembler les forces vives autour de lui, Michel Lemmens n’aura pas réussi à garder un PS nandrinois uni, en vue des élections.

    « Que voulez-vous faire ?

    Quand votre femme vous trompe, vous ne pouvez pas la forcer à rester…», réagit-il. Certes, mais les torts ne sont-ils pas souvent partagés ?

    « Rien n’est jamais tout noir, ou tout blanc », consent-il.

    SÉCURITÉ ROUTIÈRE

    Malgré ses bagarres avec Marc Evrard (« Nous sommes les Lucky Luke et Joe Dalton de Nandrin ») qu’il décrit comme « une guerre permanente », Michel Lemmens dit prendre encore du plaisir à monter des dossiers.

    Des dossiers souvent polémiques mais qui avancent.

    Citons le bouclage du foot, la construction de la nouvelle maison communale regroupée avec le CPAS contestée par les deux oppositions, les zones d’immersion temporaire, les rénovations de voiries (« presque 1,5 million investi »), une nouvelle maison de village à Villers (finie au printemps 2019), la création d’un hall relais, et le parking multimodal.

    Échevin des finances et du budget depuis 1994, Michel Lemmens se targue par ailleurs d’avoir amélioré des finances déjà saines.

    Les gros enjeux de la prochaine législature sont avant tout la construction d’un bâtiment en dur à l’école de Villers-le-Temple pour abriter les deux classes actuellement dans des containers, la prise en charge de la population vieillissante de Nandrin (via la construction d’une résidence-services notamment), l’augmentation du nombre de logements sociaux (à l’ancienne Gendarmerie, au Péry) et la sécurité routière.

    La route du Condroz est du ressort de la Région, mais l’histoire a montré que la commune a un rôle à jouer.

    Des thèmes de travail (sécurité routière, vieillissement de la population, enseignement primaire, création de logements pour tous) cités dans les résultats de notre sondage, non exhaustif.

    Les sondés réclament aussi une dynamisation de la vie communale, une relation avec le citoyen, une meilleure information et des routes rénovées. 

    Article de ANNICK GOVAERS

    Article Complet clic ici 

     

  • Les repas chauds, ça commence le 12 octobre 2017 à Villers le Temple Nandrin

    Lien permanent

    Cela ne concerne que Villers

    L ’opération pilote de distribution de repas chauds à l’antenne villersoise de l’école communale de Nandrin a été entérinée par le conseil communal lundi soir, malgré 3 abstentions d’UPN qui juge la mesure discriminatoire puisqu’elle n’est appliquée qu’à Villers-le-Temple et pas à Saint-Séverin. L’échevin Pollain temporise et veut d’abord tester la constance des bénévoles dans la mesure où toute l’initiative repose sur leurs épaules. 

     

    Le 12 octobre, 60 élèves de maternelle et primaire inscrits à l’école de Villers-le-Temple bénéficieront pour la première fois d’un repas chaud (plat et dessert) à midi.

    Une collaboration hebdomadaire (le jeudi uniquement) avec l’ASBL d’intégration socioprofessionnelle Devenirs pensée et mise en place par l’association de parents de Villers. Ce n’est ni l’école ni la commune qui assumera l’encadrement des enfants de 11h30 à 13h30, mais bien des bénévoles, quatre précisément et trois de réserve. La réservation des repas se fera, elle, directement sur le site de Devenirs (3€ en maternelle, 3,80€ en primaire).

    La commune met «simplement» à disposition la cafétéria du hall des sports et achète trois bains-marie et du mobilier adapté aux petits de maternelle. Lundi soir, les élus nandrinois ont appuyé ce projet pilote jusqu’à la fin de l’année scolaire, même si le groupe d’opposition Union Pour Nandrin s’est abstenu.

    Selon leur chef de file, la mesure est « discriminatoire ».

    «Il n’y a qu’une école communale à Nandrin et elle a deux antennes.

    Si on met quelque chose en place à Villers, il faut le faire aussi à St-Séverin, quitte à l’imposer en tant qu’autori
    té, par mesure d’équité », a estimé Marc Evrard.

    L’échevin de l’enseignement, Daniel Pollain, a souligné que l’initiative venait de l’association de parents de Villers et que celle de Saint-Séverin n’avait pas souhaité y souscrire lorsque la proposition leur a été faite.

    « Je rappelle que le projet repose sur le bénévolat. S’il n’y a pas de retour, on ne peut pas forcer les gens », a ajouté le bougmestre.

    « Il faut d’abord voir si la sauce prend. Je me souviens d’initiatives comme la préparation de soupes par des bénévoles qui n’a fonctionné que trois mois.

    J’espère que les repas chauds vont marcher, mais il faut d’abord tester et nous verrons ensuite. Si l’opération est concluante à Villers, on l’envisagera aussi à Saint-Séverin », a conclu Daniel Pollain.

    ANNICK GOVAERS article complet clic ici 

    1147395687.25.JPG

     

  • Attention Hausse de la phobie scolaire

    Lien permanent

    5 % à 10 % des ados souffrent de ce mal-être à cause des réseaux sociaux

    L a rentrée a réveillé des angoisses chez certains jeunes. Les certificats pour phobie scolaire déferlent dans les écoles. Leur nombre a explosé en dix ans.

    Tremblements, crises d’angoisse, vomissements, cauchemars… Voilà ce que vivent ces jeunes qui se sentent incapables d’aller à l’école. La simple idée d’y mettre un pied les fait entrer dans une panique indescriptible. Leur diagnostic, ils souffrent de phobie scolaire. Selon les pédopsychiatres contactés, ce phénomène touche 5 % des élèves. Dans certaines régions, comme Mons et Liège, ce taux monte même à 10 %. Bien qu’il n’existe pas de statistiques précises à ce sujet, les médecins constatent que ces cas sont de plus en plus nombreux d’année en année. Il y a dix ans, seul 1 % des enfants scolarisés endurait cette phobie. Tous s’inquiètent de cette évolution. LES 12-15 ANS PLUS TOUCHÉS « Ce phénomène est en forte hausse. Les deux grands symptômes les plus connus sont le décrochage scolaire et le repli sur soi. Ce qui est marquant ces dernières années, c’est que le décrochage perdure de plus en plus longtemps. S’il y a dix ans, il ne durait que quelques mois. Aujourd’hui, cela peut aller d’un an à, parfois, trois ans », explique Anne Pochet, responsable des programmes thérapeutiques pour les adolescents de l’Hôpital Vincent Van Gogh, à Charleroi La phobie scolaire doit être traitée le plus vite possible. Dès les premiers signes, il est essentiel de consulter un médecin car la peur peut s’étendre à d’autres choses ou induire une dépression.

    DES FORMES DE HARCÈLEMENT

    Mais comment expliquer l’apparition de cette phobie ? Les raisons sont aussi diverses que variées. Elle peut être due à du harcèlement, à une séparation des parents, au décès d’un camarade, à la maladie d’un parent… « La phobie pure de l’école est difficile à évaluer et est aujourd’hui extrêmement rare. La raison, elle est majoritairement liée à d’autres problèmes sous-jacents qui induisent une phobie sociale.

    Beaucoup de médecins parlent donc de refus scolaire plutôt que de phobie », affirme Sophie Maes, pédopsychiatre dans le Groupe Jolimont. Ces refus touchent surtout les ados entre 12 et 15 ans. Alors qu’ils doivent faire face aux changements de leur corps, le milieu scolaire n’est pas un refuge. « Il leur paraît insécurisant.

    Ils sont face à un apprentissage qui leur échappe où ils sont soumis à des évaluations et un rapport anxiogène avec les adultes. Ils doivent aussi affronter les enjeux sociaux qui leur posent bon nombre de questionnements (est-ce que je fais les bonnes études, est-ce que le modèle de vie qui m’est imposé me plaît…) Le jeune ne se retrouve plus non plus dans l’enseignement qu’il juge parfois désuet et hors de ces habitudes modernes.

    À tout cela s’ajoute les réseaux sociaux, où le harcèlement qui est né à l’école continue, voire est amplifié », continue la pédopsychiatre. « Sains d’esprit, ces ados ne veulent plus aller dans leur école qui est un lieu de danger, de stigmatisations et qui incarne une forme de maltraitance. Par ce refus, ils s’adaptent donc aux dysfonctionnements perçus ».

    TROIS MOIS DE THÉRAPIE

    Pour soigner ces enfants et adolescents, des ateliers thérapeutiques sont mis en place. « Il y en a trois types à suivre : d’analyse où on cherche à étudier leur situation et à comprendre l’origine de leur phobie, de libération de la parole et d’interaction avec les pairs », explique Anne Pochet, du CHU Charleroi.

    « Ce traitement dure trois mois. À la fin, le jeune recommence à exprimer des projets scolaires. »

     ALISON VL

    1147395687.25.JPG

  • Le petit-déjeuner de la rentrée 2017-2018 à Nandrin en photos

    Lien permanent

     

    Pas de pluie ni de larmes,aujourd'hui 1er septembre 2017 pour la rentrée des classes 2017-2018 à Nandrin implantation Saint-Séverin .

     Un petit déjeuner suivi par le discours du Directeur ainsi que l'échevin de l'enseignement .

     L'affaire était dans le sac , allais hop l’au revoir à papa, maman !!!

     En avant pour la découverte de cette nouvelle année scolaire .

     Une organisation du comité scolaire, qui profite de l'occasion pour faire l'annonce qu'Yves Terryn devient nouveau président du comité . Comité Scolaire de Saint-Séverin (Nandrin)

     

    Album photos Clic ici 

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/le-petit-dejeuner-de-la-rentree-2017-2018-a-nandrin-en-photo/

  • Travaux de vacances école Saint-Martin Nandrin le module de psychomotricité n’est pas un luxe…

    Lien permanent

    Travaux de vacances

    Le module de psychomotricité n’est pas un luxe…

    Cela faisait plusieurs années que le coin des petits dans la cour de récréation n’avait pas été remis à neuf. C’est chose faite. Cette fois, l’accent a été mis sur le bois.

    Les petits de la classe d’accueil et de 1e maternelle ont une nouvelle maison... Le travail a été réalisé par Quentin Bertrand, le beau-fils de madame Cécile, qui est institutrice en M1. Ce dernier a opté pour la qualité et la solidité. Le résultat est bluffant. Quelques accessoires font office de mobilier.

    Les profs se sont donné comme mission de remettre en état les barrières. Avec un aspect multicolore, celles-ci ne passent plus inaperçues. Gageons que les enfants respecteront le matériel, pour que les petits profitent le plus longtemps possible de cet espace de détente et d’apprentissage.

    Le comité de foot et le comité de parents ont soutenu généreusement ce magnifique projet.

  • Fancy-Fair de l'école Saint Martin de Nandrin le 23 et 24 juin 2017

    Lien permanent

    VENDREDI 23 JUIN
    Célébration de fin d’année à l’école à 14h30
    16h00: Tournoi de Mölkky
    17h00: Match de foot pour les anciens élèves
    18h00: Tournoi de foot pour les parents
    19h00: Tournoi de volley (Inscriptions à l'école)
    Bar – Barbecue Organisation : Club de foot SMN
    SAMEDI 24 JUIN
    15h00: Ouverture des stands (stands pour enfants, grimage, parcours à vélo)
    Petite restauration – glaces – pâtisseries
    15h00: Tournoi de foot et de basket pour les enfants
    16h00: Activités pédagogiques
     Visite du coin élevage et de la mare  Visite de l’exposition des 3es maternelles  Présentation de l’asbl Vent d’ENFAN 17h00: SPECTACLE DES ENFANTS
    Dès 19h00: Souper barbecue
    Inscriptions obligatoires au 085/51 21 28 ou comite.saintmartin@gmail.com
    Dès 21h00: Soirée dansante avec dj betterfood
    Visitez notre site: www.saintmartinnandrin.be
    Avec le soutien de l’administration communale de Nandrin

  • Bon CEB aujourd'hui jeudi 15 juin 2017 aux élèves à Nandrin et ailleurs

    Lien permanent

     Le CEB (certificat d’études de base qui ouvre les portes du secondaire) : il porte sur le français, les maths et l’éveil (sciences, histoire, géo). Il concerne, entre autres, les élèves de 6e primaire. Les épreuves se dérouleront les matinées des jeudi 15, vendredi 16, lundi 19 et mardi 20 juin.

     Le CE1D (liée à l’octroi du certificat d’enseignement secondaire du premier degré). Obligatoire depuis 2013, cette épreuve concerne tous les élèves de 2e année commune et complémentaire et ceux de 3e année de différenciation et d’orientation. Depuis 2015, l’épreuve porte sur le français (vendredi 16), les maths (lundi 19), les langues modernes (mardi 20 pour l’écrit, entre les 14 et 21 pour l’oral) et les sciences (jeudi 15).

     Le CESS (liée à l’octroi du certificat d’enseignement secondaire supérieur) est obligatoire depuis 2015. L’épreuve de français aura lieu le jeudi 15, celle d’histoire, le vendredi 16 juin. Les mesures prises en 2016, afin de garantir la sécurisation des épreuves, ont été maintenues à l’identique en 2017. Cela devrait éviter les fuites sur les réseaux sociaux qui ont entraîné l’annulation d’épreuves en 2015.

    1147395687.25.JPG

     

  • Dédoublement des classes à Villers et Saint-Séverin école communale de Nandrin

    Lien permanent

    «  Le PO de Nandrin va intervenir pour 35 périodes (ce qui équivaut à un peu moins d’1,5 temps plein) afin de renforcer l’encadrement scolaire.

    Cela va permettre d’organiser 6 classes primaires à Villers-Le-Temple au lieu de 5 si le PO s’était contenté des périodes octroyées par la Fédération Wallonie-Bruxelles et 6 classes primaires également à Saint-Séverin au lieu de 4  », annonce Daniel Pollain, échevin de l’enseignement de Nandrin.

    Conséquence, les classes visées seront moins peuplées.

    «  C’est la première année que le PO intervient pour autant de périodes. La Fédération Wallonie-Bruxelles paie les enseignants en fonction du nombre d’élèves (212 en tout à Nandrin) et cela évolue d’année en année.

    Face au constat de certaines classes surpeuplées, soit on ne fait rien, soit on intervient pour soulager les classes et assurer un meilleur encadrement. On a choisi la deuxième option  », poursuit-il.

    Le nombre de périodes octroyé à l’enseignement primaire à Nandrin par la Fédération Wallonie-Bruxelles est de 258 pour la rentrée 2017-2018.

    En équivalent temps plein, 258 périodes plus 35 périodes représentent une quinzaine d’emplois.

    AG

     

    1147395687.25.JPG

     

  • Aujourd'hui Fancy-fair samedi 20 mai 2017 à école communale de Nandrin implantation Saint Séverin

    Lien permanent

    image_preview.jpg14 h Spectacle des enfants
    15 h 30 Stands de jeux - animations diverses - châteaux gonflables - parcours aventure - bar et petite restauration - grimage
    19 h Souper boulets sauce tomate ou lapin, frites, salade, compote et dessert

    Repas adulte (2 boulets) : 10 €
    Repas enfant (1 boulet) : 5 €
    Jeton jeux : 0,5 €
    Ticket boissons : 1,50 €

    Réservations par e-mail (ecole@nandrin.be), par téléphone (085/51 12 33) ou par le talon reçu dans les mallettes avant le 8 mai

    Paiement sur le compte BE90 0689 0073 2832 du comité scolaire avant le 12 mai.

    Source info Fancy-fair 2017 - C'est quoi l'thème ?

  • Fancy-fair le 20 mai 2017 à école communale de Nandrin implantation Saint Séverin

    Lien permanent

    image_preview.jpg14 h Spectacle des enfants
    15 h 30 Stands de jeux - animations diverses - châteaux gonflables - parcours aventure - bar et petite restauration - grimage
    19 h Souper boulets sauce tomate ou lapin, frites, salade, compote et dessert

    Repas adulte (2 boulets) : 10 €
    Repas enfant (1 boulet) : 5 €
    Jeton jeux : 0,5 €
    Ticket boissons : 1,50 €

    Réservations par e-mail (ecole@nandrin.be), par téléphone (085/51 12 33) ou par le talon reçu dans les mallettes avant le 8 mai

    Paiement sur le compte BE90 0689 0073 2832 du comité scolaire avant le 12 mai.

    Source info Fancy-fair 2017 - C'est quoi l'thème ?

  • Marine Delmotte de Nandrin dans un spectacle à Sainte-Marie Huy aujourd'hui vendredi 21 et samedi 22 avril à 21h15

    Lien permanent

    1175088670.3.JPGCes vendredi 21 et samedi 22 avril à 21h15, l’Institut Sainte-Marie de Huy présente son spectacle annuel dans la cour jardin de l’école : un mélange de théâtre, son et lumière, chants et danses articulé autour du thème de l’année : la diversité culturelle.

    Une cinquantaine d’élèves de 4e, 5e et 6e participent, comme comédiens, danseurs, accessoiristes ou techniciens. Parmi eux, Marine Delmotte, la jeune candidate nandrinoise à The Voice Belgique, récemment éliminée.

    « Elle interprétera une chanson de Bashung vendredi, dans une petite mise en scène autour d’un télé-crochet  »

    PAF : 8 euros. Réservation possible au 085/21.79.26.

    1147395687.25.JPG

  • Portes ouvertes en maternelle le dimanche 23 avril 2017 à St Martin Nandrin

    Lien permanent

    portes ouvertes st martin.JPG

    15h à 17h

    Choisir nos écoles, c'est choisir un enseignement de qualité,
    qui permet à chacun de grandir et s'épanouir.
    Venez nous rencontrer pour découvrir notre école,
    nos activités, nos projets.

    Rue de la Rolée, 4
    4550 Nandrin
    085 51 21 28
    saintmartin.nandrin@gmail.com

     

  • Grande brocante de Saint Martin Nandrin le 28 mai 2017

    Lien permanent

    brocante st martin.JPG

    La 3ème grande brocante annuelle arrive à grand pas …

    Elle aura lieu le dimanche 28 mai 2017 de 8h à 17h dans le cœur du village de Nandrin et à l’école Saint-Martin (arrivée possible à partir de 4h30 pour les exposants).

     

     

    Nous avons déjà un bon nombre de réservations. Il est donc grand temps de réserver votre emplacement.

    3 types d’emplacements vous sont proposés en prévente :

    -       intérieur avec table de 2m20 au prix de 10 €

    -       extérieur couvert (préau)  de 2m50 avec table comprise au prix de 10 €

    -       extérieur pour un emplacement de 3m X 3m (incluant la possibilité de laisser votre véhicule sur votre emplacement) au prix de 6 €.

     

    Veuillez confirmer votre réservation soit :

    -       par téléphone : 0477/29.42.48

    -       par mail : comite.saintmartin@gmail.com

    => La priorité sera donnée par ordre de réservations et de paiements.

  • Portes ouvertes en maternelle le dimanche 23 avril 2017 à St Martin Nandrin

    Lien permanent

    portes ouvertes st martin.JPG

    15h à 17h

    Choisir nos écoles, c'est choisir un enseignement de qualité,
    qui permet à chacun de grandir et s'épanouir.
    Venez nous rencontrer pour découvrir notre école,
    nos activités, nos projets.

    Rue de la Rolée, 4
    4550 Nandrin
    085 51 21 28
    saintmartin.nandrin@gmail.com

     

  • Jérôme de Warzée nouveau spectacle le 18 mars 2017 à Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    de w.jpg

    À l'initiative du Comité scolaire de Saint-Séverin, Jérôme de Warzée sera présent pour une soirée unique placée sous le signe de la bonne humeur, au cours de laquelle il nous présentera son tout nouveau spectacle intitulé "Retour à la normale". Il incarne, toujours avec humour, des personnages hauts en couleur qui ne manqueront pas de vous dérider les zygomatiques.

    Réservations : https://www.weezevent.com/jerome-de-warzee-retour-a-la-normale-nouveau-spectacl

    Comité Scolaire de Saint-Séverin (Nandrin)

  • Mise en conformité de l’installation électrique des écoles communales de Nandrin

    Lien permanent


    ecole,electrique,conseil communal,exp c,pn,evrard,lemmens,pollain133.589 euros pour refaire l’électricité des deux écoles.

    Mardi soir, les élus nandrinois ont approuvé, à l’unanimité, la mise en conformité de l’installation électrique des écoles communales de Saint-Séverin et de Villers-le-Temple.

    « Ces travaux s’inscrivent dans le cadre d’un programme d’aide aux établissements scolaires. Nous avons mis en avant des problèmes urgents liés aux risques d’incendie et à la sécurité des bâtiments scolaires, l’un des 5 critères de recevabilité» , a retracé Daniel Pollain, échevin de l’enseignement qui rappelle que les installations électriques ont entre 40 et 50 ans.

    Les travaux sont estimés à 133.589 euros TVAC, avec un taux de subsidiation de 80%. À Saint-Séverin, l’essentiel des travaux sera réalisé dans la Maison Léonard et sur le tableau général.

    Montant estimé: 54.780 € TVAC.

    À Villers-le-Temple, les travaux concerneront tous les bâtiments, sauf les préfabriqués qui sont conformes.

    Montant estimé: 78.808€.

    Les travaux seront réalisés pendant les congés scolaires. « Nous les espérons en juillet et août », a précisé l’échevin.

    « En 10 ans, ce sont près de 2 millions d’euros qui ont été injectés dans des travaux d’amélioration de nos infrastructures scolaires, ainsi que des investissements de type «car scolaire» ou «achat de matériel et équipement informatique» », a-t-il encore souligné.

    villers le temple.JPG« N’en profiterait-on pas pour installer la climatisation dans les préfabriqués? », a suggéré Marc Evrard, d’uPN.

    « Seuls les containers sont conformes, quoi que vous en pensiez, ils ne sont pas si effrayants!

    Ma fille y est et s’en porte très bien.

    Il n’y a pas de plainte », a lancé Michel Lem
    mens, le bourgmestre EC.


    «Courant 2018, les locaux de la nouvelle Maison du village seront mis à disposition de l’école communale et de l’Accueil temps libre.

    Le temps des travaux (4 ou 5 ans), il faudra sûrement louer d’autres containers. Mais la volonté est bien de remplacer les préfabriqués par un bâtiment en dur qui abritera l’ensemble des classes maternelles. La climatisation existe dans l’un des containers de Villers mais n’est pas utilisée… », a ajouté Daniel Pollain.

    « Pourquoi voulez-vous remplacer les containers s’ils sont si satisfaisants, comme le prétend le bourgmestre? Cela ne s’apparenterait-il pas à une dépense inutile ?», a rétorqué Marc Evrard.

    Article de A.G. Source Sudinfo 

  • La problématique des sodas dans les écoles

    Lien permanent

    Info SI.jpgÉcoles secondaires: les sodas disparaîtront des distributeurs.

    L’union sacrée de trois ministres

    Les distributeurs de produits sucrés ne disparaîtront pas de nos écoles secondaires… Mais leur contenu va évoluer. La ministre Schyns se place dans la foulée de sa collègue du nord du pays, Hilde Crevits, et veut un accord avec le secteur de la distribution pour que les produits vendus soient plus amicaux pour la santé de nos ados. Les trois ministres compétentes en matière d’enseignement (avec le germanophone) ont d’ailleurs décidé de travailler ensemble à cette problématique.

    Les trois ministres (représentant les communautés française, flamande et germanophone) se sont rencontrés il y a quelques jours. « La problématique des sodas dans les écoles a été abordée », explique la ministre francophone de l’Éducation, Marie-Martine Schyns (cdH).

    « M me Crevits nous a présenté sa manière de travailler avec les différents secteurs professionnels pour une école «sugar free» (sans sucre, NdlR). Dans la presse, nous avons pu lire qu’une interdiction complète des sodas serait effective. En fait, les distributeurs existent mais avec des boissons moins sucrées. Cette solution résulte des accords trouvés avec les pouvoirs organisateurs. Les équipes de nos trois cabinets se verront très prochainement pour mettre au point une stratégie vis-à-vis du secteur. »

    Un élève sur cinq en surpoids, des boissons sucrées bues à longueur de journée qui peuvent aussi avoir, à terme, des conséquences sur la dentition des enfants ou leur (mal)chance d’attraper le diabète, maladie dont souffre un demi-million de Belges… Si les distributeurs ne représentent plus un problème dans les écoles primaires, tant au sud qu’au nord du pays, ce n’est pas le cas dans les écoles secondaires.

    Cela fait plus de dix ans que les responsables de l’enseignement parlent de les bannir des enceintes scolaires. Marie Arena leur déclarait déjà la guerre au début des années 2000, du temps où elle gérait le département.

    Elle s’était cassé les dents sur le dossier. En 2012, Marie-Dominique Simonet relançait le débat, dans le cadre de la malbouffe à l’école. Un vaste plan avec une échéance: 2015… Mais les distributeurs sont toujours là et ils ne disparaîtront pas. En Flandre, Hilde Crevits a adopté une autre stratégie: y placer des boissons moins sucrées, du lait, des fruits, etc.

    Elle a obtenu un accord de principe du secteur alimentaire. À noter que des
    écoles francophones ont déjà mené ce type d’expérience et cela n’a pas toujours été un franc succès.


    EAU AROMATISÉE

    Mais c’est bien à ce genre d’accord que songe maintenant Marie-Martine Schyns. « Éliminer les distributeurs ne va rien changer au problème, les enfants iront acheter ces produits à la librairie ou à l’épicerie qui se trouve sur le trottoir d’en face », explique-t-on au cabinet de la ministre de l’Éducation. « Il ne suffit pas de remplacer une boisson gazeuse par sa version light, les spécialistes indiquent que cela ne change rien à l’appétence pour ce produit. Mais on pourrait très bien remplacer ces boissons gazeuses par de l’eau, même aromatisée. Pourquoi pas? » L’union sacrée est donc de mise entre les ministres de tout le pays.

    Il leur reste à trouver un accord avec les distributeurs pour que quelque chose change enfin dans ce dossier aux allures de monstre du Loch Ness… qui a aussi une incidence sur le budget des écoles: les petits profits acquis grâce aux distributeurs ne font pas de mal au budget d’une direction.

    Article de DIDIER SWYSEN source Sudinfo 

  • Spectacle jeune public uniquement pour la classe d’accueil de madame Christine école Saint Martin Nandrin

    Lien permanent

    4.jpg

    « Petite Inuit » Sabine Vandersmissen

    Dans le ciel,un nuage sème des flocons. Un doux flocon se pose sur la neige endormie…

    Une fillette sort de son igloo tout rond. Ses bottes tracent des petits pas dans la neige endormie...

    Elle part à la pêche au poisson. Qu’y a-t-il là-dessous, sous la neige endormie ?

     

    Le  spectacle est suivi d’une animation : jeux sensoriels & psychomotricité fine . Le tout-petit devient alors un vrai petit inuit. Ses pieds découvrent différentes textures de neige et de glace. Brrr…

    Vite, ses mains préparent un bon feu et mmm… son bidou se régale de bons poissons grillés.

     

    Retrouvez la vidéo du spectacle : www.youtube.com/watch?v=uGk7CTdaAT0

     1.jpg

     

     

    2.jpg

    3.jpg

    4.jpg

     

  • Jérôme de Warzée nouveau spectacle le 18 mars 2017 à Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    de w.jpg

    À l'initiative du Comité scolaire de Saint-Séverin, Jérôme de Warzée sera présent pour une soirée unique placée sous le signe de la bonne humeur, au cours de laquelle il nous présentera son tout nouveau spectacle intitulé "Retour à la normale". Il incarne, toujours avec humour, des personnages hauts en couleur qui ne manqueront pas de vous dérider les zygomatiques.

    Réservations : https://www.weezevent.com/jerome-de-warzee-retour-a-la-normale-nouveau-spectacl

    Comité Scolaire de Saint-Séverin (Nandrin)

  • Voici quand se dérouleront les congés scolaires jusqu'en 2019

    Lien permanent

    agda.jpgLa Fédération Wallonie-Bruxelles a officialisé, ce mercredi, via décret, les calendriers scolaires des années 2017-2018 et 2018-2019. Les congés scolaires pour ces deux périodes sont donc officialisés. Avant de grands changements ?

    Les congés scolaires des années 2017-2018 et 2018-2019 ont enfin été officialisés par un décret déposé par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Comme l’explique la DH, les congés prolongés à la Toussaint et à Carnaval ne seront pas encore entérinés durant ces deux prochaines années scolaires, comme le souhaitait à l’origine la ministre de l’Enseignement Marie-Martine Schyns (cdH). Cette dernière aimerait en effet que les élèves profitent de deux semaines de congés à Toussaint et à Carnaval, contre une seule actuellement.

    Les congés scolaires seront donc de la même durée qu’actuellement jusqu’en 2019. Et les élèves auront droit à des périodes de travail bien différentes au fil des mois... Ainsi, entre Noël et Carnaval 2019, les élèves seront en classe durant huit semaines alors qu’entre Carnaval et Pâques, ils ne seront à l’école que quatre semaines !

     

    Voici tous les congés prévus jusqu’en août 2019.

     

    Source Sudinfo clic ici 

    calendrier scolaire 2018 à 2019.jpg

    calendrier scolaire 2018 à 2019 Clic ici 

  • « Retour à la normale » Jérôme de Warzée le 18 mars 2017 Salle communale de Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    CLIN-D-OEIL.jpgUne idée pour vos cadeaux de Noël ...
    À l'initiative du Comité scolaire de Saint-Séverin, Jérôme de Warzée sera présent pour une soirée unique placée sous le signe de la bonne humeur, au cours de laquelle il nous présentera son tout nouveau spectacle intitulé « Retour à la normale ». Il incarne, toujours avec humour, des personnages hauts en couleur qui ne manqueront pas de vous dérider les zygomatiques.

    Comité Scolaire de Saint-Séverin (Nandrin)

     

    BILLETTERIE

    https://www.weezevent.com/jerome-de-warzee-retour-a-la-normale-nouveau-spectacle

     

    Info Sudinfo Sur Jérôme de Warzée

    Jérôme de Warzée est l’humoriste qui monte! Les scores de son «Grand Cactus» sont là pour le prouver.

    Mais l’homme parvient aussi à doper l’audience des émissions auxquelles il participe. Ainsi ce jeudi, il était l’invité principal de «69 Minutes Sans Chichis».

    L’émission présentée par Joëlle Scoriels a réussi à séduire 190.350 téléspectateurs (10,7% de parts d’audience).

    C’est le meilleur score de la saison pour le talk-show dont la moyenne se situe plutôt à 7,2% (soit 118.067 téléspectateurs).

    Mieux encore: le score de ce jeudi est la deuxième meilleure audience depuis le lancement de «69 Minutes sans chichis»! En fait, seul le numéro du 9 janvier 2014 avait fait mieux (11,5% et 205.833 téléspectateurs), avec comme invité… un Elio Di Rupo qui était alors encore Premier ministre!

  • « Retour à la normale » Jérôme de Warzée le 18 mars 2017 Salle communale de Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    CLIN-D-OEIL.jpgUne idée pour vos cadeaux de Noël ...
    À l'initiative du Comité scolaire de Saint-Séverin, Jérôme de Warzée sera présent pour une soirée unique placée sous le signe de la bonne humeur, au cours de laquelle il nous présentera son tout nouveau spectacle intitulé « Retour à la normale ». Il incarne, toujours avec humour, des personnages hauts en couleur qui ne manqueront pas de vous dérider les zygomatiques.

    Comité Scolaire de Saint-Séverin (Nandrin)

     

    BILLETTERIE

    https://www.weezevent.com/jerome-de-warzee-retour-a-la-normale-nouveau-spectacle

  • C'était les 20 ans pour le Marché de Noël de l'école Saint Martin Nandrin

    Lien permanent

     

    DSC_0776.JPG

    Et oui déjà 20 ans et toujours la même dynamique .

    Cette année une fois de plus l'ambiance de Noël était au rendez-vous dans la salle de l'école de Saint Martin Nandrin .

    µEntre de superbes compositions et les bricolages très professionnels , tout était prévu pour une décoration parfaite d'une période magique de l'année .

    L’explosion et réalisation des crèches toutes plus belles les unes des autres .

    Et nous ne pourrions clôturer cet article sans parler du comité de Parents !!! uni solide aux multiples idées pour les plaisirs de la bouche

    L'album photos clic ici 

     

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/20-ans-pour-le-marche-de-noel-de-l-ecole-saint-martin-nandri/

  • Marché de Noël le 9 décembre 2016 à l'école Saint Martin de Nandrin

    Lien permanent


    marché de Noel.JPGCe vendredi 9 décembre de 16h00 a 23h00 

     

    Plusieurs artisans seront présent...

    Tartiflette, foie gras, saumons ,vin chaud, soupe a l oignon, etc....a prix raisonnable..Venez nombreux.....

    http://www.saintmartinnandrin.be/ecole/