« ulysse » a été tourné au monastère à nandrin

  • « Ulysse » a été tourné au Monastère à Nandrin

    Lien permanent

    Ulysse.JPG

    Comme nous vous l’annoncions dans notre édition du 30 avril, le collectif The Blaze a débarqué ce samedi sur le parking de la discothèque du Monastère pour réaliser des prises de vues de son clip Ulysse. 
    Le personnage principal est interprété par Samuel, il est trisomique.
     Peu de volontaires avaient répondu à l’appel, mais le hasard a finalement bien fait les choses pour l’équipe de tournage des cousins bruxellois, Jonathan et Benjamin Alric.
     
    C’est dans la soirée de samedi que les cinéastes de The Blaze ont commencé à tourner plusieurs scènes autour du célèbre nightclub nandrinois. 
    «L’accueil est très bon, ici à Nandrin, s’est réjoui Jonathan Alric, co-fondateur du groupe et réalisateur-cinéaste.
     «On nous laisse faire gratuitement notre travail, c’est vraiment bien.
    C’est important pour nous, parce que The Blaze fonctionne sur nos propres fonds, sur notre argent de poche. 
    On le fait par amour de l’image, mais avec du matériel et une intention « de pro ». »
     En témoigne la grue de tournage de 8 mètres de haut, ainsi que la caméra dernier cri, louées à Bruxelles pour l’occasion.
    La quinzaine de personnes qui participent au tournage de ce clip sont tous bénévoles, réunis par la passion du cinéma. 
    Et avec un objectif supérieur : « Notre rôle dépasse le fait de rapporter de belles images, explique Jonathan,on cherche à normaliser les gens, à mettre en avant ceux qui ne le sont jamais dans les clips qu’on voit à la TV.
     Sur MTV, on ne voit jamais de personnes handicapées, de personnes âgées, etc. 
    Nous, on veut sensibiliser le public à ceux-là. »
    L’appel aux volontaires n’a remporté qu’un succès mitigé puisqu’une demi-douzaine de personnes seulement avaient répondu présent pour jouer le rôle de figurants. Néanmoins, un groupe d’une dizaine de jeunes qui passaient par là ont pu être recrutés
    dans l’urgence pour le bien de la scène.
    Un tournage pareil représente une expérience unique, comme l’affirme la Nandrinoise Maité Brocha, assistante-régisseur pour le clip.
     « Je suis une passionnée de ciné et je voulais vivre ça, je trouvais le groupe super chouette.
     Et tourner avec une personne handicapée,c’est quelque chose, il faut dire que Samuel est génial. 
    En fait,il est tellement super qu’on oublie complètement qu’il est handicapé,il se plaint beaucoup moins qu’une personne « normale », en fait. »
    Le clip, dont la scène finale a été tournée ce dimanche au Cadran à Liège, visait à réunir pas moins de 300 personnes. 
    L’avenir dira si ce projet remportera le succès attendu et si Samuel, Ulysse des temps modernes, trouvera son Ithaque. 
     
    Article de BENOÎT VIVEGNIS pour le journal La Meuse H-W le 5 mai 2014
     
    loic.JPG« Dommage qu’on ne soit pas plus »
    Petit coup de stress pour les réalisateurs du clip « Ulysse »: seuls six volontaires avaient fait le déplacement pour faire les figurants lors des scènes à tourner (entrée et sortie de la boîte de nuit) sur le parking
    du Monastère... «C’est dommage qu’on ne soit pas plus nombreux », déplore Christophe, 37 ans et originaire d’Awans.
     « J’ai déjà été figurant dans d’autres films et c’est vraiment marrant, on s’amuse toujours bien. Moi je suis DJ au club du Monastère, c’est comme ça que j’en ai entendu parler. »
    Laura et Gwenaëlle, 17 ans, d’Ocquier  et Seny, sont du même avis : « Je suis vraiment contente d’être venue,c’est une expérience sympa et agréable.
     On se sent à l’aise, bien accueillis.
    » « En plus, on voit l’autre côté des choses, ajoute l’Orétoise Sarah, « le stress de l’équipe, etc.
    Comme c’est la première fois qu’on le fait, on découvre ça. 
    C’est Tiffany,notre amie, qui nous a envoyé l’annonce par Facebook. »
    Au final, tout s’est arrangé pour les cinéastes de The Blaze et leurs amis, puisque, attirés par la Garden Party voisine, plusieurs jeunes ont pu être recrutés au vol pour combler le manque de figurants.
     
    Article de B.V. pour le journal La Meuse H-W du 5 mai 2014