Paroisses catholiques du Condroz

  • Voici les églises ouvertes qui sont heureuses de vous accueillir !!! Tous en route vers Noël !

    Lien permanent

    Tous en route vers Noël !
    En cette période troublée de pandémie, il est peu probable que nous puissions nous réunir en grand nombre la veille ou le jour de Noël dans nos églises pour célébrer la naissance du Christ. Nous vivrons l’Avent (et peut-être Noël ?) confinés chez nous, quelque peu frustrés de ne pouvoir vivre ce temps fort de la vie ecclésiale comme les années précédentes.
    Faute de pouvoir nous rassembler « en présentiel », nous vous proposons de réaliser un santon à votre effigie et de venir le déposer durant le mois de décembre dans l’église de votre choix, près de la crèche.
    Ces personnages-santons exprimeront notre souhait de nous mettre en route vers Noël et d’accueillir dans nos vies Celui qui se fait petit enfant. Ils seront aussi pour tout un chacun une invitation à entrer dans une église ouverte et à vivre un temps de prière et de recueillement.
    Et si les santons provençaux viennent rarement les mains vides à la crèche, nous aussi, nous pouvons accompagner notre personnage d’une prière, d’une intention, d’un colis alimentaire pour les personnes défavorisées ou d’un don pour les prisonniers.
    Comment réaliser son santon ? Ci-après, vous trouverez une proposition à partir d’une bouteille en plastique ainsi que deux modèles (au choix) à découper et à personnaliser. Vous pouvez aussi trouver sur internet d’autres modèles à imprimer ou réaliser votre personnage à partir d’autres supports (rouleau de papier WC, pâte à sel, pâte Fimo, etc).
    Voici les églises ouvertes qui sont heureuses de vous accueillir :


    Sur la commune d’Anthisnes : les églises d’Anthisnes et de Hody : les dimanches et le jour de Noël de 10h à 12h (à partir du 29 novembre et durant tout le mois de décembre).

    Sur la commune de Clavier : les églises des Avins, Ocquier et Terwagne : tous les jours.
    Sur la commune de Nandrin : les églises de Nandrin (oratoire) (tous les jours), de Saint-Séverin (tous les jours) et de Villers-le-Temple (les dimanches et le jour de Noël de 10h à 17h à partir du 22 novembre et durant tout le mois de décembre).


    Sur la commune d’Ouffet : l’église d’Ouffet : les samedis et dimanches ainsi que le jour de Noël de 10h à 17h.


    Sur la commune de Tinlot : les églises de Fraiture, Scry (oratoire) et Seny : tous les jours.
    Malgré les conditions où nous sommes, à tous, nous souhaitons un temps d’Avent riche et fécond !

     

    Cathocondroz – Site des paroisses catholiques d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot

  • Confiné mais pas isolé : « Papote fenêtre » dans le Condroz !!! Dans cette pandémie qui n’en finit pas : Besoin d’aide ? A qui s’adresser ?

    Lien permanent

    Vous connaissez dans votre quartier des personnes isolées ou qui ont moins de contacts avec leur famille ?


    Vous n’osez pas y aller de peur de la contamination ?


    Et puis, avec ce masque, ce n’est pas agréable de se parler…


    Pourquoi pas une « papote fenêtre » ?


    Vous sonnez à la porte d’entrée, puis passez à la fenêtre sur le côté.


    En respectant la distanciation, en enlevant le masque, en ouvrant légèrement la fenêtre … vous pourrez vous parler presque !!!comme avant !!!

     

    Dans cette pandémie qui n’en finit pas : Besoin d’aide ? A qui s’adresser ?


    Avec qui partager un moment de « papote », un contact humain ?


    CPAS (dans chaque commune)


    Fournit en priorité une aide matérielle et/ou financière, ainsi qu’une assistance pour remplir des dossiers administratifs.


    En cette période « COVID-19 », certains CPAS ont aussi développé des services spécifiques auprès des aînés et isolés : livraison de courses à domicile, repas chauds à prix modéré, transport pour rendez-vous médical, prêt de tablettes (ordinateur), …


    ASSISTANTE de VIE (Anthisnes & Tinlot)


    En lien avec le CPAS, s’occupe des personnes de plus de 65 ans afin de les rencontrer, les écouter, les aider à analyser leurs besoins et être le relais de leurs demandes.


    Contact : via CPAS (A partir de février 2021, l’Ass. Vie de Tinlot aura numéro direct)
    GAL www.galcondruses.be/bien-vieillir-au-pays-des-condruses/


    Organisme créé par les communes avec l’aide de la Région Wallonne.


    Dans son projet « Bien vieillir au pays des condruses » a (notamment) développé des programmes tels que : Assistante de vie , le taxi social, une Plate-forme d’entraide citoyenne (« Villages solidaires ») pour mettre en contact des bénévoles avec des personnes ayant besoin d’un petit bricolage à domicile, …
    Contact : 085 / 27 46 12 chantal.courard@galcondruses.be

     


    (Le GAL travaille en collaboration avec le plan de cohésion sociale – PCS)


    TELE-SERVICE DU CONDROZ


    Aide pour les déplacements (et déménagements), accueil (à Ouffet) et écoute
    Contact : 086 / 36 67 18 (matin) patriciahotte@hotmail.com


    UNITE PASTORALE DU CONDROZ


    Distribution de vivres 1 ou 2 fois par mois (vous devez faire la demande initiale auprès de votre CPAS). Possibilité parfois de recevoir aussi des vêtements et couvertures.
    Contacts :
    Anthisnes : (Unité pastorale du Condroz) Josette PARIS 0479 / 41 91 93


    Clavier : (Croix Rouge) Ghislaine SACRE 0495 / 77 17 52


    Nandrin/Tinlot : (St Vincent de Paul) Lucy DUMONT 085 / 51 10 35


    Ouffet : (Unité pastorale du Condroz) Pascal ENGLEBERT 0474 / 95 91 36 (après 16 hr)


    ST-Séverin : (St Vincent de Paul) André PETERS 085 / 51 19 77


    POUR TOUT TYPE DE QUESTION :
    L’AVIQ (service officiel Wallonie) a créé un site www.luttepauvrete.wallonie.be ainsi qu’un numéro simplifié 1778 (appel gratuit).


    SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE : Télé-accueil : 107
    « Ecoute et soutien » (diocèse de Liège) : 0486 / 13 60 61


    « Toutes ces aides sont fournies dans la plus grande discrétion. »

    Cathocondroz – Site des paroisses catholiques d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot

  • Prier et participer aux célébrations liturgiques grâce aux médias catholiques

    Lien permanent

    Chapelet: tous les jours à 20h00 (Lourdes).

    Prière du soir: tous les jours à 20h30 (prière monastique).
    Capter RCF- Liège sur 93.6 FM ou sur www.rcf.be

    Messe : du lundi au sam. à 7h25 (Marseille), à 10h (Lourdes) et à 18h15 (Paris)


    sam. à 18h (Paris) ; dim. à 10h (Lourdes) et à 18h30 (Paris).


    Prière du matin : du mardi au samedi à 7h (Paris).


    Office du milieu du jour : du mardi au samedi à 12h30 (Paris).


    Chapelet : tous les jours à 15h30 (Lourdes).


    Capter KTO : en streaming sur www.ktotv.com sinon sur décodeur TV : Proximus (Canal 215), Voo (Canal 147), Telenet (FWB) (Canal 36), Orange (Canal 98).

    Messe TV: tous les 15 jours à 11h sur La Une, tous les dimanches à 11h sur France 2.
    Messe Radio: tous les dimanches à 11h sur La Première.
    Capter la RTBF : https://www.cathobel.be/messes/ sur la Première RTBF www.rtbf.be/radio/liveradio/lapremiere, en TV sur la Une ou la Deux RTBF www.rtbf.be

  • Rester solidaire pendant la crise !!!

    Lien permanent

    La tendresse, c’est l’amour qui se fait proche et se concrétise.
    C’est un mouvement qui part du coeur et qui arrive aux yeux, aux oreilles, aux mains.
    La tendresse est le chemin à suivre par les femmes
    et les hommes les plus forts et les plus courageux.

    Au-delà de toute apparence, chaque être est infiniment sacré
    et mérite notre affection et notre dévouement.
    C’est pourquoi, si je réussis à aider une seule personne à vivre mieux,
    cela justifie déjà le don de la vie.
    Extraits de l’encyclique Fratelli Tutti du pape François

     

    http://www.cathocondroz.be/

  • Les « déconfinés » de l’aide alimentaire dans le Condroz

    Lien permanent

    J’avais faim et tu m’as donné à manger… »


    Les « déconfinés » de l’aide alimentaire


    Dans notre Unité pastorale, les conférences de Saint Vincent de Paul de Nandrin/Tinlot et Saint-Séverin, des bénévoles d’Ouffet et d’Anthisnes de même que la Croix Rouge de Clavier continuent à fournir de l’aide alimentaire à des personnes dans le besoin.

     


    Compte tenu des pertes d’emploi et de revenus qui pendant longtemps encore vont frapper les personnes déjà fragilisées, l’U.P. vous invite à être attentifs à ces familles qui, malgré l’aide bienvenue des CPAS, rencontrent de grandes difficultés pour nouer les deux bouts.

     

    Si vous souhaitez aider discrètement des personnes de nos villages, voici la liste des bénévoles auxquels vous pouvez proposer votre aide sous quelque forme que ce soit :


    Conférence de Nandrin/Tinlot : Lucy DUMONT-JACOBY Tél. : 085 51 10 35


    Conférence de Saint Séverin : André PETERS Tél. : 085 51 19 77


    OUFFET : Pascal ENGLEBERT Tél. : 0474 95 91 36 (après 16h)


    ANTHISNES : Josette PARIS Tél. : 0479 41 91 93


    CLAVIER : Ghislaine SACRE Tél. : 0495 77 17 52

     

    http://www.cathocondroz.be/

  • Du 8 au 16 novembre ont été célébrées dans l’intimité familiale les funérailles de :

    Lien permanent

    Mr Alfred NEUVILLE, époux de Mme Berthe GENGOUX d’Ouffet.
    Mr Pierre ROMAIN, veuf de Mme Jeanine BODSON d’Ochain.
    Mme Gabrielle RENARD de Seny.
    Mr Jean NIVARLET, époux de Mme Marie JADOT d’Ochain.
    Mr Marcel SEPTON, veuf de Mme Bernadette LAMER d’Ocquier.
    Mr Jules RINGLET, époux de Mme Jeanine GOSSET d’Ouffet.
    Mme Juliette SMAL, veuve de Mr Alexandre DEVILLE de Neupré.
    Mr René BALTUS, époux de Mme Paula DELMELLE de Liège.
    Mr Jean CASSART, époux de Mme Hélène SIMON de Seny.
    Mme Josette LAMSOUL, veuve de Joseph GODEFROID d’Ochain.

     

    En mon nom et au nom de l'équipe du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances aux familles .

     

    http://www.cathocondroz.be/

  • Prier et participer aux célébrations liturgiques grâce aux médias catholiques

    Lien permanent

    Chapelet: tous les jours à 20h00 (Lourdes).

    Prière du soir: tous les jours à 20h30 (prière monastique).
    Capter RCF- Liège sur 93.6 FM ou sur www.rcf.be

    Messe : du lundi au sam. à 7h25 (Marseille), à 10h (Lourdes) et à 18h15 (Paris)


    sam. à 18h (Paris) ; dim. à 10h (Lourdes) et à 18h30 (Paris).


    Prière du matin : du mardi au samedi à 7h (Paris).


    Office du milieu du jour : du mardi au samedi à 12h30 (Paris).


    Chapelet : tous les jours à 15h30 (Lourdes).


    Capter KTO : en streaming sur www.ktotv.com sinon sur décodeur TV : Proximus (Canal 215), Voo (Canal 147), Telenet (FWB) (Canal 36), Orange (Canal 98).

    Messe TV: tous les 15 jours à 11h sur La Une, tous les dimanches à 11h sur France 2.
    Messe Radio: tous les dimanches à 11h sur La Première.
    Capter la RTBF : https://www.cathobel.be/messes/ sur la Première RTBF www.rtbf.be/radio/liveradio/lapremiere, en TV sur la Une ou la Deux RTBF www.rtbf.be

  • J’étais seul(e)… Vous m’avez écouté

    Lien permanent

    Besoin de parler?

    Depuis ce 3 novembre, le diocèse de Liège a mis en place un numéro de téléphone pour soutenir et écouter ceux qui en ont besoin.


    Les moments de silence, les cris de détresse, le doute, le sentiment de solitude en particulier lors qu’on est en quarantaine…

    Une nouvelle ligne téléphonique vient de s’ouvrir pour accueillir tous ces questionnements et proposer une oreille attentive en échange.

    A l’autre bout du fil, des aumôniers hommes et femmes se relaient chaque jour de 10h à 20h pour soutenir moralement et spirituellement les personnes en détresse.


    Cette initiative est née du vicariat « Evangile et Vie » et du vicariat de la santé du diocèse de Liège.

    Les deux services diocésains se sont retroussé les manches pour mobiliser une équipe de répondants, des prêtres et des laïcs habitués à exercer l’écoute.

    Ces aumôniers reflètent une diversité de situations, certains sont habitués à côtoyer les migrants, d’autres travaillent auprès des prisonniers, d’autres encore auprès des malades…


    Le numéro est: le 0486 13 60 61 (coût d’un appel normal)

    http://www.cathocondroz.be/

  • Depuis la semaine dernière, le curé de l’unité pastorale Fernand Nguyen a été placé sous oxygène après avoir contracté le Covid-19.

    Lien permanent

    Le prêtre d’Amay Fernand Nguyen a dû être remplacé: il a contracté le Covid

    Depuis plusieurs semaines, la Belgique fait face à une hausse de décès liés à l’épidémie du coronavirus. Si les réceptions après les funérailles sont interdites, conformément aux mesures gouvernementales, les funérailles peuvent quant à elles être célébrées dans les églises, mais toujours dans le respect de la distanciation sociale avec un maximum de 15 personnes.

    Les curés et prêtres travaillent sans relâche pour que les célébrations puissent avoir lieu. Cependant, le prêtre de l’unité pastorale d’Amay, Fernand Nguyen est tombé malade après avoir contracté le Covid-19.

    Alité depuis une semaine, à son domicile et placé sous oxygène, le curé, âgé de 67 ans, devrait être absent pour plusieurs semaines.

    Seul hic… Il est le seul curé de l’unité pastorale pour la commune (l’église d’Amay, Jehay, Ampsin).

    Une situation compliquée puisque de moins en moins de prêtres sont ordonnés chaque année dans notre pays. Le nombre de prêtres a baissé de manière continue et aujourd’hui, entre 3 et 8 prêtres entrent en fonction chaque année.

    Ce manque de renouvellement du personnel ecclésiastique entraîne plusieurs problèmes organisationnels pour les prêtres.

    Christian Moyse en renfort

    « Les pompes funèbres sont débordées et ce n’est pas toujours évident de retrouver quelqu’un.

    Mais nous avons la grande chance d’avoir pu trouver le soutien d’un célébrant de funérailles laïques dans l’unité pastorale, Christian Moyse qui termine son stage à l’unité pastorale de Huy.

    Il est Amaytois et il a célébré sa première absoute il y a peu. Il devait normalement venir ces moments-ci pour se répartir les funérailles avec Fernand Nguyen.

    Mais au vu de l’absence du prêtre Nguyen, Christian Moyse s’occupera de l’ensemble des funérailles », nous indique Jean-Louis Matagne, modérateur de l’unité pastorale.

    Depuis le 2 novembre, plus aucune cérémonie religieuse ne peut avoir lieu.

    Cependant, les églises restent ouvertes pour y prier, s’y recueillir ou y allumer une bougie.

    La Collégiale d’Amay sera bientôt accessible le mercredi et le dimanche de 15h à 17h ainsi que le samedi de 10h à 13h.

    L’église d’Ampsin est quant à elle ouverte le samedi de 15h à 17h.

    « Nous envisageons d’ouvrir ces deux églises pour répondre aux souhaits des gens qui viennent y faire une pause, par petit groupe de 4 personnes. Nous avons réussi à obtenir la collaboration de quelques volontaires qui vont permettre l’ouverture quelques heures par semaine », poursuite Jean-Louis Matagne.

    Article de par 

    Par Amélie Dubois

    Journaliste à La Meuse Huy-Waremme
     
  • Mgr Delville a adressé un message aux fidèles

    Lien permanent

    En tant qu’Eglise, nous sommes porteurs de solidarité et de fraternité
    En ce 3 novembre, jour de la fête de saint Hubert, patron de la ville de Liège, Mgr Delville a adressé un message aux fidèles, animateurs pastoraux et aux clercs de son diocèse.

     

    Dans son message, Mgr Delville précise d’emblée que jamais sans doute depuis la dernière Guerre mondiale nous n’avons ressenti à ce point notre fragilité ni vécu aussi intensément une épreuve collective.

    « La crise du coronavirus dans sa deuxième vague assaille toute la société et ne se concentre pas sur un secteur précis. Les enfants sont moins touchés, heureusement. Les autorités civiles ont pris la décision courageuse de confiner la population, de la manière la plus humaine possible », écrit-il en posant ces questions: comment assumer ce confinement et comment l’évangile nous éclaire-t-il?


    Que sommes-nous en train de vivre ?


    « La pandémie entraîne de grandes souffrances et suscite de grandes peurs.

    Pour les personnes atteintes de la Covid, les souffrances se prolongent parfois et s’aggravent ; certains malheureusement y laissent la vie ; tous doivent se battre pour résister ; beaucoup, par bonheur, en sortent progressivement guéris. L’angoisse de la mort fait alors place à une grande joie, pour ceux qui sont « passés par la grande épreuve » et pour leurs proches qui les ont aidés. Les personnes contaminées vivent une grande solitude et une mise à l’écart ; certaines éprouvent un sentiment de culpabilité. Sachons les contacter et les aider de notre mieux », poursuit l’évêque de Liège, soulignant aussi que ceux qui ne sont pas malades du Covid peuvent souffrir pour d’autres raisons.


    Il rappelle que pour les personnes qui accompagnent les malades, « la tâche est rude et pénible ». « Le personnel hospitalier et médical est au maximum de ses forces et de ses efforts. Mais chacun de nous est aussi mis à contribution pour soutenir les malades de son entourage. Cela entame nos forces et pèse sur notre moral.

    Les prêtres, les diacres et les équipes de deuil, en particulier, sont en première ligne pour affronter ces situations et rencontrer les familles éprouvées. Les équipes d’aumônerie d’hôpital et de prison font un travail exceptionnel de présence là où c’est possible et consolent les malades par l’amitié et la prière. Elles le font au nom de l’Eglise ». Et d’ajouter : « A travers elles, c’est toute l’Eglise qui est présente et bien branchée sur Dieu ».


    Mgr Delville poursuit en s’adressant à ceux qui ont des responsabilités pastorales, reconnaissant que « le découragement ou la lassitude peuvent peser à certains moments face à l’ampleur des initiatives à prendre, au nombre de personnes à accompagner, aux célébrations à assumer (ou à ne plus assumer) ». Il aborde aussi la privation de célébrations, l’absence de réunions et la suspension de nombreuses activités. « On sera privé de sacrements, de communion, de liturgies. Il faudra reporter de nouveau des célébrations prévues. Cela est frustrant pour tous. Cela nous rappelle combien sont importantes nos rencontres quand nous avons la chance de pouvoir les vivre librement. Et combien l’esprit de communauté doit toujours être travaillé », écrit-il.


    Comment le Christ nous éclaire-t-il ?


    « Ce pic de la pandémie et ce confinement tombent au jour de la Commémoration des fidèles défunts, comme le premier pic était tombé le vendredi saint de cette année 2020. Ce cadre de prière nous invite à nous tourner vers le Seigneur dans la foi. Mais notre foi est fragile: comment croire vraiment à la vie éternelle et à la résurrection des morts, à l’ère de la technologie? Mais comment ne pas croire au message d’amour du Christ qui sauve l’humanité de ses errements et de ses fautes? », s’interroge l’évêque. « Seule la foi en un Dieu père, qui fait de nous tous des frères et des soeurs peut sauver l’humanité. Et cette foi transcende la mort », poursuit l’évêque. Il passe alors en revue les initiatives qui se mettent en place au niveau du diocèse.


    Quelle espérance globale apporter?


    « En tant qu’Eglise, nous sommes porteurs de solidarité et de fraternité: nous découvrons combien nous en avons vraiment besoin maintenant. Nous devons également découvrir Dieu comme celui qui nous appelle, qui nous procure un idéal et nous donne la force de faire face aux problèmes. C’est ce message d’espérance que nous devons apporter. Nous ne devons pas seulement nous focaliser sur les pourcentages d’infections, mais aussi chercher des orientations pour l’avenir. C’est là que le message chrétien apparaît dans son authenticité.

     

    Face à la finitude, à la souffrance et à l’échec, nous continuons à nous demander: qu’est-ce qui est essentiel dans la vie?

     

    Alors nous découvrons que l’amitié et la spiritualité peuvent vraiment aider. Nous devons donc apporter le message évangélique dans notre monde d’une manière renouvelée et différenciée », poursuit Mgr Delville, en invitant à prier pour que ces épreuves s’écartent, en citant également les attentats terroristes récents et les tremblements de terre en Turquie et en Grèce.

     

    Jean-Jacques DURE, www.cathobel.be


    Le communiqué intégral de Mgr Delville est disponible sur notre site internet : www.cathocondroz.be

     

  • Du 15 octobre au 8 novembre ont été célébrées les funérailles de :

    Lien permanent

    Du 15 octobre au 8 novembre ont été célébrées les funérailles de :


    • Mr Roger MALMEDY, époux de Mme Marie Hélène GILLOT de Limont (Anthisnes).


    • Mme Olga TASSIN, épouse de Mr Omer CORNET d’Ocquier.


    • Mme Christiane LAMALLE, veuve de Mr Patrick LEFERT d’Anthisnes.


    • Mme Anna LOWIES, veuve de Mr Joseph BALTUS de Villers-le-Temple.


    • Mr Maurice DELHEZ, époux de Mme Viviane LAMER d’Angleur.


    • Mr Michel GERDAY, célibataire, de Charleroi.


    • Mme Maria GILLET, veuve de Mr Victor DEVILLE de Fraiture.


    • Mr Angelo MONTEFORTE, époux de Mme Ursula FORSTER de Seny.


    • Mme Marie-Louise QUINET, veuve de Mr Joseph PREVOT de Tavier.


    • Mr Michel VERRECK, veuf de Mme Nelly DETILLEUX de Nandrin.


    • Mr Marc COLLIGNON, époux de Mme Myriam ORBAN d’OCquier.


    • Mme Marie HANKART, épouse de Mr Edmond FRAIPONT d’Ouffet.


    • Mr René CAES, époux de Mme Bruna MILAS d’Anthisnes.


    • Mme Juliette LIEUTENANT, veuve de Mr Hubert ORBAN d’Ochain.

     

    En mon nom et au nom de l'équipe du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances aux  la famille .

     

    http://www.cathocondroz.be/

  • Les lieux de prière restent ouverts !!!

    Lien permanent

    Les lieux de prière restent ouverts mais aucun service religieux. Rassemblements de maximum quatre personnes, moyennant port du masque et respect des distances. 

     

    Funérailles avec maximum 15 personnes présentes, interdiction d’organiser un repas ou une réception après la cérémonie. 

     

    Les églises peuvent rester ouvertes, mais plus aucun service religieux n’est autorisé.

    Les Eucharisties publiques de la Toussaint (avec max 40 personnes) seront donc les dernières.

    Les célébrations prévues le lundi 2 novembre à Tinlot et à Ouffet ne pourront pas avoir lieu.

     

    Il est toujours autorisé de se recueillir dans les églises, mais à maximum quatre personnes, moyennant port du masque et respect des distances.

     

    Les funérailles ne pourront dépasser 15 personnes.

    Un arrêté ministériel devrait préciser le lieu (église ou cimetière).

     

    Les rassemblements de plus de 4 personnes ne sont pas autorisés.

    Ceci rend toute activité paroissiale collective impossible.

    Les rencontres et réunions prévues sont donc annulées.

     

    Ces mesures entrent en application dès ce lundi 2 novembre pendant une période d’un mois et demi, jusqu’au dimanche 13 décembre inclus.

     

    Les semaines qui viennent s'annoncent difficiles.

    Vivons-les autant que possible dans la paix et la sérénité.

    Gardons courage, foi et espérance!

     

    Soutenons ceux qui se battent pour la santé de tous.

    Soyons attentifs les uns aux autres et restons en communion de prière.

     

    L'équipe pastorale du Condroz

    Toutes les infos clic ici 

  • Horaire des célébrations de la Toussaint

    Lien permanent

    Samedi 31 octobre


    17h00 : eucharistie à l’église de Hody, d’Ocquier et de Saint-Séverin.


    Dimanche 1 novembre


    09h00 : eucharistie au presbytère d’Ouffet, à l’église de Borsu et de Tavier.


    10h30 : eucharistie à l’église d’Anthisnes, de Nandrin et de Terwagne.


    11h00 : célébration de la Parole à la clinique de Fraiture et à la chapelle de Xhos.


    14h00 : eucharistie à l’église des Avins, de Villers-le-Temple et de Warzée.


    15h00 : célébration de la Parole à l’église de Fraiture.


    15h30 : eucharistie à l’église de Clavier-Village et de Seny.


    Lundi 2 novembre


    10h30 : eucharistie à l’église d’Ouffet et de Tinlot.


    A l’entrée des églises ou des cimetières, des prières et des rameaux de buis bénis seront à votre disposition


    pour vous aider à vivre un temps de recueillement près de la tombe de vos défunts.


    Dans certains cimetières, après la célébration prévue à l’église,
    une personne se tiendra à votre disposition pour la bénédiction des tombes.

     

    Horaire à confirmer en fonction de l’évolution de la pandémie.

    http://www.cathocondroz.be/les-breves/

  • Ignace, un « nouveau » serviteur souriant…

    Lien permanent

    Je n’hésite pas à utiliser ce titre pour évoquer ce jour de fête qui illumina, malgré une météo incertaine, l’église Saint Martin de Nandrin. En effet, ce dimanche 4 octobre, jour de la Saint François d’Assise, Cocou Ignace Ametonou a franchi une étape capitale sur son chemin de service : l’ordination diaconale en vue du presbytérat.

    Longtemps, ses « oui, je le veux ! » et son « je le promets ! » résonneront dans les coeurs de la nombreuse assemblée que les incontournables mesures sanitaires n’avaient pas réussi à décourager. Dès l’entrée de Monseigneur Delville, précédé des prêtres et diacres conviés à l’assister, chacun et chacune fut saisi par cette ferveur si particulière à toutes célébrations d’ordination.


    Cette ferveur, cette « prise à la gorge », connut son apothéose lors de la « litanie des Saints » ; nous étions intégrés, si je puis dire, à deux mille ans de piété, de don de soi et d’Évangile en action.

     

    Après l’imposition des mains et la prière d’ordination, la remise des « outils de travail » (dixit Olivier Windels, l’habituel et efficace cérémoniaire) fit d’Ignace un serviteur de « la Table » et de « la Parole » prêt à affronter les imprévus et de Dieu et de la Mission.


    Soyons-en certain, il le fera le sourire aux lèvres, le rire à pleine gorge, car voilà bien les attributs naturels de son credo personnel ! En effet, Il considère le bonheur comme un devoir, où que l’on soit, peu importe ce que l’on vit et qui l’on rencontre.

    Point d’angélisme béat dans la démarche ! Ignace, malgré son parcours « délicat » entre son Bénin natal et notre « vieux » diocèse, veut irradier ce bonheur. Son engagement diaconal prend ici sa pleine mesure ; il sera au service de la « Bonne Nouvelle » dans toute son exceptionnelle positivité.


    Oui, le vent d’automne soufflait à Nandrin. Dehors, il faisait froid. Dans l’église, la brise tiède de l’espérance agitait la promesse d’un monde nouveau, un monde de frères et de soeurs, où le « oui » au service commun est délivré de tout calcul.

    Ce dimanche, les célébrants et les fidèles, les amis d’Ignace et les paroissiens, ont vu cette « pierre d’angle que les bâtisseurs avaient rejetée » : elle était posée en clé de voûte d’un édifice intemporel qu’Ignace est prêt à consolider, par sa présence active, là où il sera envoyé.


    Merci à lui et merci aussi à tous ceux et celles qui contribuèrent à la réussite de la célébration.

    Organiste, flutiste, choristes, personnel d’accueil, équipe pastorale locale, hommes et femmes de bonne volonté, Monseigneur Delville et le clergé présent, tous, nous avons fait « peuple de Dieu ».

    Parce que l’un d’entre nous a osé dire « oui » à un appel capable de transcender toute peur et de « démasquer », en l’offrant au monde, ce que nous avons de meilleur en nous… Frédéric GRÄTZ


    Vous trouverez sur notre site www.cathocondroz.be les photos de la célébration et l’homélie de notre évêque.


    Ignace vous dit « MERCI ! »


    Quelle belle célébration que celle au cours de laquelle j’ai reçu l’ordination diaconale !

    Et quelle assemblée priante ! J’en suis profondément touché et ému.

    Votre présence, votre participation à tous les niveaux dans la préparation et l’organisation de la célébration, vos cadeaux, votre aide financière, vos prières, vos mots et vos cartes … m’ont apporté beaucoup de joie.


    Chers soeurs et frères condruziens, tous et toutes, vous avez donné à cette célébration son caractère merveilleux, à la fois priant et festif.

    De tout coeur, je vous en REMERCIE INFINIMENT et me confie toujours à vos prières.

    Que Dieu notre Père, dans son immense Amour vous comble au quotidien de ses Grâces, (vous et tous les vôtres).

    Amen.


    Ignace, votre stagiaire

     

  • Célébrations des professions de foi 2020 dans notre Unité pastorale

    Lien permanent

    Ont professé leur foi le dimanche 20 septembre à l’église d’Ouffet :

    Baptiste HANSENNE, Lylou HELLA, Thomas LACROIX, Alix MARCHAL, Juliette RASQUIN, Mathieu RUTTEN et Alexandre SIMONIS.


    Ont professé leur foi le dimanche 27 septembre à l’église de Nandrin :

     

    Lénaïc BOVY, Charline CANNELS, Paul COMTE, Antonin DE BRIER, Juliette DE LEVAL, Amaëlle DONNE, Emma ETIENNE, Pauline GRAINDORGE, Félix GUSTIN, Nathan HOLLAY, Clémence LECOMTE, Mathéo LEJEUNE, Manon LOUVIAUX, Maëlle MARTIN, Louis MELOTTE, Maël RASIR, Paul-Loup RICAIL, Célia STASSAIN, Tom VANDENHEEDE, Lilou VENCENCIUS, Audran WATELET et Lucie WULLEMS.


    Ont professé leur foi le dimanche 27 septembre à l’église de Terwagne :

     

    Amandine DERIVAUX, Timothy ÉTIENNE, Lucien GODEFROID, Tom LEMAL, Antoine NEUFCOEUR, Gaelle POUCET, Lois RAMET, Clémence RASQUIN, Julie ROUELLE, Noémie et Clément SLUYSMANS, Antoine THIEREN et Kiara WADELEUX

     

     

    http://www.cathocondroz.be/

     

    cc1.jpg

    cc2.jpg

    cc3.jpg

     

  • Conférence du lundi 12 octobre à 20 h L’Evangile dans la chair par Myriam Tonus

    Lien permanent

    Conférence du lundi 12 octobre à 20 h :

    « L’Evangile dans la chair » par Myriam Tonus. Vous trouvez les détails sur l’affiche jointe.

                 

         Les activités sont organisées dans le strict respect des mesures sanitaires du CNS. Les inscriptions sont souhaitées.

     

               Bienvenue à toutes et tous !  

     

    invitation Conférence M Tonus 12-10-20 clic ici .pdf

     

  • Horaire des célébrations de la Toussaint

    Lien permanent

    Samedi 31 octobre


    17h00 : eucharistie à l’église de Hody, d’Ocquier et de Saint-Séverin.


    Dimanche 1 novembre


    09h00 : eucharistie au presbytère d’Ouffet, à l’église de Borsu et de Tavier.


    10h30 : eucharistie à l’église d’Anthisnes, de Nandrin et de Terwagne.


    11h00 : célébration de la Parole à la clinique de Fraiture et à la chapelle de Xhos.


    14h00 : eucharistie à l’église des Avins, de Villers-le-Temple et de Warzée.


    15h00 : célébration de la Parole à l’église de Fraiture.


    15h30 : eucharistie à l’église de Clavier-Village et de Seny.


    Lundi 2 novembre


    10h30 : eucharistie à l’église d’Ouffet et de Tinlot.


    A l’entrée des églises ou des cimetières, des prières et des rameaux de buis bénis seront à votre disposition


    pour vous aider à vivre un temps de recueillement près de la tombe de vos défunts.


    Dans certains cimetières, après la célébration prévue à l’église,
    une personne se tiendra à votre disposition pour la bénédiction des tombes.

     

    Horaire à confirmer en fonction de l’évolution de la pandémie.

    http://www.cathocondroz.be/les-breves/

  • L'ordination diaconale d'Ignace Ametonou, le dimanche 4 octobre à 15h à l'église de Nandrin !!!

    Lien permanent

    Pour le service du Christ et de l’Eglise, Par l’imposition des mains et le don du Saint-Esprit, Monseigneur Jean-Pierre Delville, Evêque de Liège ordonnera diacre en vue du sacerdoce : Cocou Ignace Ametonou

    Le dimanche 4 octobre 2020 à 15h00
    en l’église Saint-Martin de Nandrin,
    Rue du Presbytère, 1
    4550 Nandrin
    Prêtres et diacres: pour une organisation adéquate,
    inscrivez-vous à l’adresse
    cathocondroz@hotmail.com
    ou 0466 36 24 59 - 085 51 12 93
    et apportez étole verte.

     

    à l'ordination diaconale d'Ignace Ametonou, séminariste stagiaire dans notre Unité pastorale, qui aura lieu le dimanche 4 octobre à 15h à l'église de Nandrin (et non pas à l'église d'Anthisnes comme annoncé précédemment).

     

    ordinat .jpg

  • Conférence d'aujourd'hui reportée à une date ultérieure

    Lien permanent

    Guillaume Lohest ne peut assurer la conférence ce soir.

    Il s'en excuse .


    Ce n'est que partie remise.

    L'équipe du Prieuré Saint-Martin de Scry.

     

    21 scry.jpg

     

  • Professions de foi 2021 : réunions d’informations et d’inscription

    Lien permanent

    Votre enfant vient d’entrer en sixième primaire et y suit le cours de religion.

    Il serait donc en âge de se préparer à sa profession de foi.

    Suite aux changements récents, cette préparation ne se déroule plus que sur un an.

    La célébration des -professions de foi aura donc lieu au printemps 2021.

    Le parcours proposé comprend :


     quatre rencontres d’une journée (souvent le dimanche) en « équipe KT » autour d’un thème à chaque fois différent.


     deux rendez-vous intergénérationnels (une matinée « Sacré Dimanche » et une journée de découvertes, de jeux, de prières, de partage au sanctuaire de Banneux, le tout dans la bonne humeur!)


     la participation aux temps forts de l’année liturgique et aux « messes des familles ».


     Il y a aussi, en point d’orgue, l’indispensable retraite de deux jours à Banneux.


    Si vous avez choisi avec votre enfant qu’il suive cette préparation (ou si vous souhaitez de plus amples

    renseignements sur le parcours proposé), nous vous invitons à une réunion d’informations et d’inscription pour les parents (de préférence sans les enfants) :


    - Le mardi 22 septembre à 20h à l’église d'Anthisnes (local de réunion) pour les parents des communes d’Anthisnes et d’Ouffet.


    - Le jeudi 24 septembre à 20h au prieuré de Scry pour les parents des communes de Nandrin et Tinlot.


    - Le mardi 29 septembre à 20h à la salle de la chorale à Ocquier pour les parents de Clavier.


    Si vous êtes dans l’impossibilité de participer à la réunion, n’hésitez pas à nous contacter.


    Pour l’ensemble de Clavier : Jocelyne Blavier-Mignolet : mignoletjo@hotmail.com – 0486 312 694.


    Pour l’ensemble d’Anthisnes/Ouffet : Ignace Ametonou ignaceamet@gmail.com – 0466 36 24 59.


    Pour l’ensemble de Nandrin/Tinlot : Jocelyne Blavier-Mignolet : mignoletjo@hotmail.com – 0486 312 694.

    http://www.cathocondroz.be/

  • Célébration de l’Assomption à la grotte de Pailhe

    Lien permanent

    Aménagée en 1882, quelques années après les apparitions à Lourdes, la grotte de Pailhe est la première grotte dédiée à Notre-Dame de Lourdes en Belgique.


    Jusqu’au milieu du 20ème siècle, un très grand nombre de pèlerins y venait en autocar de tous les coins du pays. C’est en ce lieu porteur, chargé de foi et d’histoire qu’une eucharistie a été célébrée ce 15 août, fête de l’Assomption.


    La bénédiction d’une nouvelle statue de sainte Bernadette Soubirous (l’ancienne ayant été endommagée) en
    fut l’occasion.

    Grâce à l’investissement de plusieurs pailhois, du comité du village et de la Fabrique d’église, le site a pu être nettoyé et aménagé pour accueillir sous un beau soleil une assemblée nombreuse (près de 90 personnes) et recueillie.

    A refaire l’année prochaine ?

    Oui, sans aucun doute !

    http://www.cathocondroz.be/

  • L'ordination diaconale d'Ignace Ametonou, le dimanche 4 octobre à 15h à l'église de Nandrin !!!

    Lien permanent

    Pour le service du Christ et de l’Eglise, Par l’imposition des mains et le don du Saint-Esprit, Monseigneur Jean-Pierre Delville, Evêque de Liège ordonnera diacre en vue du sacerdoce : Cocou Ignace Ametonou

    Le dimanche 4 octobre 2020 à 15h00
    en l’église Saint-Martin de Nandrin,
    Rue du Presbytère, 1
    4550 Nandrin
    Prêtres et diacres: pour une organisation adéquate,
    inscrivez-vous à l’adresse
    cathocondroz@hotmail.com
    ou 0466 36 24 59 - 085 51 12 93
    et apportez étole verte.

     

    à l'ordination diaconale d'Ignace Ametonou, séminariste stagiaire dans notre Unité pastorale, qui aura lieu le dimanche 4 octobre à 15h à l'église de Nandrin (et non pas à l'église d'Anthisnes comme annoncé précédemment).

     

    ordinat .jpg

  • Du changement à l’aumônerie de la clinique de Fraiture

    Lien permanent

    Dans l’Eglise, tout ministre ordonné qu’il soit diacre, prêtre ou évêque est déchargé de ses fonctions à 75 ans.

    Le 29 mai dernier, Willy Maréchal a atteint l’âge canonique d’une retraite bien méritée.

    Même si ce n’est pas sans pincement au coeur, il quitte donc ses fonctions d’aumônier à la clinique de Fraiture.

    Nous lui sommes reconnaissants pour ses 36 années de ministère diaconal dans le Condroz.


    Que de personnes malades ou âgées visitées !


    Que de célébrations de la Parole nourrissantes et réconfortantes prises en charge durant toutes ces années !


    Nous ne pouvons que te remercier, Willy, pour tous les services rendus dans l’Unité pastorale du Condroz et
    plus particulièrement à la clinique de Fraiture, pour ta générosité et ta disponibilité sans faille tout au long de
    ses années.

    Espérons que la situation sanitaire s’améliore au plus vite pour que nous puissions te remercier comme tu le mérites.

    Nous associons dans nos remerciements ton épouse et tes enfants qui t'ont soutenu et qui ont permis que tu nous rejoignes plus de 1800 dimanches !


    La pastorale au sein de la clinique va se poursuivre. Une équipe d’aumônerie se met en place. La responsable sera dorénavant soeur Bérengère Noël, Fille de la Charité, actuellement responsable de l’équipe d’aumônerie du CHU Sart Tilman et du CHU Esneux.
    Nous lui souhaitons la bienvenue ! Dans sa nouvelle mission, elle pourra compter sur l’aide précieuse et fidèle de plusieurs bénévoles de notre Unité pastorale.


    Armand Franssen (curé) et Caroline Werbrouck (déléguée épiscopale)

    http://www.cathocondroz.be/

  • Notre Unité pastorale à la recherche de fabriciens

    Lien permanent

    Nées du concordat signé entre le pape Pie VII et Napoléon au lendemain de la tourmente révolutionnaire, les fabriques d’églises ont pour mission de veiller à l’entretien et à la conservation des églises et chapelles, d’administrer les biens et les fonds affectés à l’exercice du culte, d’assurer l’exercice du culte et le maintien
    de sa dignité. Pour réaliser ces missions, les fabriques peuvent compter financièrement sur les revenus de leur patrimoine, sur les collectes et les dons ainsi que sur un subside communal lorsque les revenus propres sont insuffisants.


    Constituées en vertu de la loi et non en vertu d’une convention entre personnes privées (comme le serait, par
    exemple, une asbl), les fabriques d’église sont des établissements publics qui relèvent du droit public en général,
    et du droit administratif en particulier.

     

    Leur organe de gestion, le Conseil de fabrique, pose des actes sous une double tutelle: celle de l’évêché et celle des autorités publiques. Elles sont composées de 5 ou 9 personnes selon la taille de la paroisse. Le bourgmestre et le curé sont membres de droit, au-delà du nombre des fabriciens.


    Notre Unité pastorale a la chance de pouvoir compter sur un nombre important de fabriciens bénévoles (21
    conseils de Fabrique rassemblant plus de 80 fabriciens). C’est une mission parfois ingrate mais ô combien
    nécessaire pour que nos églises soient entretenues et que la dignité du culte soit assurée.


    Plusieurs Fabriques d’église (Bois, Borsu, Fraiture, Nandrin, Saint-Séverin, Seny, Tavier et Villers-le-Temple)
    sont à la recherche de nouveaux membres. Intéressé(e) ? N’hésitez pas à téléphoner au secrétariat qui pourra
    vous renseigner les personnes à contacter. Vous pouvez aussi vous rendre sur notre site internet
    www.cathocondroz.be, dans le menu principal :« Qui sommes-nous ? » - « Les Fabriques d’église », vous
    trouverez les noms et coordonnées des fabriciens de chaque paroisse.

  • Du 16 août au 8 septembre 2020 ont été célébrées les funérailles de ....

    Lien permanent

    Du 16 août au 8 sept. ont été célébrées les funérailles

    de Mr Emile HENRARD, veuf de Mme Nelly LIZIN d’Anthisnes

     

    http://www.cathocondroz.be/

  • Modification dans l’horaire provisoire des eucharisties !!!

    Lien permanent

    Modification dans l’horaire provisoire des eucharisties

    A partir de début octobre, l’eucharistie célébrée habituellement le 2ème dimanche du mois à 9h à Warzée et déplacée provisoirement à l’église d’Ouffet aura lieu à nouveau à l’église de Warzée

     

     

    http://www.cathocondroz.be/

  • Prieuré Saint Martin de Scry Conférence - débat Lundi 21 septembre 2020 à 20 H.

    Lien permanent

    Prieuré Saint Martin de Scry
    Conférence - débat
    Lundi 21 septembre 2020 à 20 H. Accueil dès 19 H45
    Entre démocratie et populisme :
    une époque troublée
    Par Guillaume Lohest
    Guillaume Lohest n’est ni politicien ni politologue. Il est chargé d’études en éducation populaire et rédacteur pour la revue d’écologie Valériane, a écrit plusieurs séries d’articles pour Nature et Progrès. Il est l’auteur de « Entre démocratie et populisme, dix façons de jouer avec le feu » (Couleur Livres, 2019).
    « Elle naît du sentiment qu'elle ne peut être vraiment réelle, ou qu'elle est réelle mais pas ici » chantait Leonard Cohen dans Democracy.
    Depuis quelques années, l’impression de ne pas vivre vraiment en démocratie est très répandue, tandis que des forces populistes grandissent et conquièrent le pouvoir partout dans le monde, au sein des démocraties et au nom même de la démocratie.
    Que nous arrive-t-il ? Pourquoi cette tendance semble-t-elle en train de l’emporter ? Y a-t-il un « bon » populisme possible ? Quelle est la force des discours de Trump, Salvini, Poutine, Erdogan, Orban ou Le Pen ? Comment expliquer que la Wallonie et Bruxelles semblent épargnées par ce phénomène ? La pandémie de Covid-19 a-t-elle changé la donne ? Quelle est la juste attitude à adopter face à des paroles et à des stratégies d’extrême droite ?
    Conférence, centrée sur l’actualité et le ressenti des citoyen.ne.s
    tel qu’il s’exprime, notamment, sur les réseaux sociaux ou dans les conversations de tous les jours.
    Invitation cordiale à tous !
    Mesures sanitaires respectées suivant CNS du moment
    - PAF libre – www.prieure-st-martin.be -

  • L’église d’Ocquier fermée pour vandalisme

    Lien permanent

    Dans le but de s’ouvrir à un plus large public, la Fabrique de l’église d’Ocquier avait décidé de laisser l’église ouverte en permanence, en accord avec le curé Armand Franssen, depuis le mois de mai.
     
    De plus, pour faire face à la canicule durant l’été, les membres avaient proposé aux habitants de s’y arrêter et de s’y rafraîchir librement.
     
    La Fabrique avait également transformé une partie de son bâtiment en salle d’étude en installant des tables et des chaises pour permettre aux étudiants d’y travailler dans le calme.
     
     
    Malheureusement, durant la dernière semaine du mois d’août, des actes de vandalisme ont été commis sur la table d’autel et près du tabernacle. Des bougies ont notamment coulé sur des fils de micro placés dans le chœur de l’église, risquant de mettre le feu au bâtiment.
     
     
    FERMETURE TEMPORAIRE
     
     
    Afin d’assurer la sécurité de tous et éviter que de tels accidents se reproduisent, la Fabrique d’Ocquier a décidé de fermer l’église pour mettre en place des mesures.
     
    « Nous allons installer une banderole devant le chœur et une caméra pour conscientiser le responsable. Nous retirerons aussi les bougies et les allumettes pour limiter les risques de tentation », précise le trésorier de la Fabrique.
     
     
    Le claviérois essaie de relativiser. « Je suis convaincu que ce n’est pas un acte de vandalisme volontaire ou criminel mais qu’un jeune a joué avec des allumettes sans faire attention », explique-t-il.
     
    « Ce n’est pas bien grave et ce n’est pas dramatique, mais les conséquences auraient pu être plus grandes. »
     
     
    Une fois ces mesures mises en place, l’église d’Ocquier espère rouvrir ses portes début octobre. En attendant, il est toujours possible de se rendre dans la tour ou de s’adresser à la sacristine (installée dans le presbytère, en face de l’église) pour se recueillir.
     
     
    Article et rédaction de Fiona Sorce
     

  • Les premières communions et confirmations, reportées en raison du coronavirus, auront lieu cet automne

    Lien permanent

    Les premières communions ainsi que les confirmations, qui n’avaient pu être célébrées au printemps en raison de l’épidémie de coronavirus, vont pouvoir avoir lieu.

    Chaque diocèse s’y prépare maintenant concrètement, indique vendredi la conférence épiscopale.

    La pandémie de coronavirus et les mesures de confinement avaient en effet contraint les autorités ecclésiastiques à reporter les célébrations des premières communions et des confirmations qui se déroulent habituellement entre Pâques et la Pentecôte.

    Les évêques avaient alors décidé le report des confirmations aux mois de septembre ou octobre de cette année et celui des premières communions à la prochaine année scolaire 2020-2021.

    Les évêques, réunis jeudi en téléconférence, ont confirmé qu’au vu de la situation actuelle, le timing prévu pourra être effectivement respecté.

    «On attendait également les décisions du Conseil national de sécurité.

    Celui-ci a en effet autorisé les célébrations religieuses réunissant jusqu’à 200 personnes à partir de lundi, en fonction de la taille de l’église et à condition que les mesures de sécurité (comme le respect des distances et le port du masque à partir de 12 ans) soient respectées», explique le porte-parole Geert De Kerpel.

     

    Chaque diocèse se prépare maintenant concrètement aux célébrations des premières communions et des confirmations. Les responsables ecclésiaux locaux seront informés sous peu et transmettront bientôt les informations détaillées aux parents et enfants concernés.

    Les traditionnelles fêtes familiales entourant les communions ne peuvent toutefois avoir lieu en raison des restrictions appliquées aux fêtes (maximum 10 personnes et selon les règles en vigueur dans l’horeca).

     

    Source

  • Professions de foi 2021 : réunions d’informations et d’inscription

    Lien permanent

    Votre enfant vient d’entrer en sixième primaire et y suit le cours de religion.

    Il serait donc en âge de se préparer à sa profession de foi.

    Suite aux changements récents, cette préparation ne se déroule plus que sur un an.

    La célébration des -professions de foi aura donc lieu au printemps 2021.

    Le parcours proposé comprend :


     quatre rencontres d’une journée (souvent le dimanche) en « équipe KT » autour d’un thème à chaque fois différent.


     deux rendez-vous intergénérationnels (une matinée « Sacré Dimanche » et une journée de découvertes, de jeux, de prières, de partage au sanctuaire de Banneux, le tout dans la bonne humeur!)


     la participation aux temps forts de l’année liturgique et aux « messes des familles ».


     Il y a aussi, en point d’orgue, l’indispensable retraite de deux jours à Banneux.


    Si vous avez choisi avec votre enfant qu’il suive cette préparation (ou si vous souhaitez de plus amples

    renseignements sur le parcours proposé), nous vous invitons à une réunion d’informations et d’inscription pour les parents (de préférence sans les enfants) :


    - Le mardi 22 septembre à 20h à l’église d'Anthisnes (local de réunion) pour les parents des communes d’Anthisnes et d’Ouffet.


    - Le jeudi 24 septembre à 20h au prieuré de Scry pour les parents des communes de Nandrin et Tinlot.


    - Le mardi 29 septembre à 20h à la salle de la chorale à Ocquier pour les parents de Clavier.


    Si vous êtes dans l’impossibilité de participer à la réunion, n’hésitez pas à nous contacter.


    Pour l’ensemble de Clavier : Jocelyne Blavier-Mignolet : mignoletjo@hotmail.com – 0486 312 694.


    Pour l’ensemble d’Anthisnes/Ouffet : Ignace Ametonou ignaceamet@gmail.com – 0466 36 24 59.


    Pour l’ensemble de Nandrin/Tinlot : Jocelyne Blavier-Mignolet : mignoletjo@hotmail.com – 0486 312 694.

    http://www.cathocondroz.be/