Paroisses catholiques

  • Fin

    Lien permanent

    Merci 2020.jpg

    0 commentaire Catégories : 02 808 96 54 Covid-Solidarity, 0800 14 689 Coronavirus, 0800 30 030 #Arrête, 1 Le Drive-in Dépistage Covid-19, 1 page Soutenons nos indépendants, 112, 1718, 1722, À donner, À la découverte de nouveautés, A vendre, À vous la parole, AA de Nandrin, Accident à Nandrin, Accident de la route, Accueil temps libre de Nandrin, Action Laïque, Activités seniors, Actu des communes voisines, Actualités Enfants, Actualités jeunesse, Actualités sportives, Administratif, Agenda, Agriculteurs, Agriculture et produits, Al-Anon Nandrin, Alcooliques Anonymes de Nandrin, Alerte info, Alimentaire, Animaux, Annulations suite du covid-19, Appel, Arnaques, Artistes, ASBL, Associations, Attention, Avis décès de la région, Avis de disparition, Baby-sitters ,crèches, Balades, Battues, Be alert.be, Bénévolat, Bénévolat à Nandrin, Bibliothèque Nandrin, Bpost, Brocante, BUS, Cambriolage, Centrale Nucléaire, Centre Culturel, Changement d'heure, Chasse, battue, CHR Huy, Cimetière, Ciné Club à Nandrin, Cinéma, circulation routière, Citations du Blog de Nandrin, Climat, comité d’action laïque du CONDROZ, Concert, Concours, Condroz, Conférence, Conseil Communal, Conseil Communal Par la Blogueuse, Convocation du conseil communal, Coupe du monde 2018 à Nandrin, Coupe du monde En Russie 2018, CPAS, Dans l'histoire, Dans le journal Huy-Waremme, Dans les communes voisines, Décès, Déconfinement, Dégâts, Des Condrusiens vu à la TV, Des infos sur les routes, Des mots devenus des mots de tous les jours, Destination Voyage sur le Blog Villageois, DNF, Don de sang, Dossier Justice, Éco Responsable, Écoles, Enquête publique, Eolien, Euro 2020, Evolution à Nandrin, Fermeture, Festivals de musique, Finances, Foot, GAL, HEMECO, Hôpitaux, Humour sur le Blog, Idées sorties, IDEN Nandrin, Incendie, Incivilités, Intradel, Jeux ou Concours, Jogging à Nandrin, Jumelage, Ki Cé Cé Où, Kicécékoi, l'art et la culture, La poste à Nandrin, La Rubrique de L'électeur, La rubrique des photos insolites, La rubrique du lecteur, Le Poste Médical de Garde, Le recyparc, Le top 3 des articles les plus vus de la semaine, Le week-end sur Nandrin, les animaux à Nandrin, Les Balades, Les cérémonies patriotiques, Les chemins de la mémoire sur le Blog, Les Chorales sur le Condroz, les comités ou collectifs sur Nandrin, Les commerces, Les communales 2018 chez nos voisins, Les divers, Les fêtes ...., Les grèves, Les intercommunales, Les journées de ......, Les Marches à Nandrin, les milieux d'accueil enfants à Nandrin, Les noces d'or, Les nouvelles mesures, Les petites histoires du Blog, Les rendez-vous de la semaine, Les rendez-vous du week-end, les restaurants, Les stages, Les toutes boîtes sur Nandrin, les trucs et astuces, Les trucs et astuces Jardin, Les utiles, Location, Location de salle, logement, Logements sociaux, Loris Demarteau, lotto, Manifestation patriotique, Marché, Médecins, Médecins de garde, Météo, N63 à Nandrin, Nandrin dans l'histoire, Nandrin et le Black Out, Nandrin la mobilité, Nature, Neige à Nandrin, Nouveau sur le Condroz, Nucléaire, Nuisances, Offre d'emploi, On nous demande de vous informer de, Organisations festives, Organisations festives Nature, Paroisses catholiques, Patrimoine, Patrimoine immobilier, PCS de Condroz, Perdu, Pharmacies, Police, Politique, Politique à Nandrin, Population, Portrait, PPNa, Projet éolien, RESA, Rétrospective sur le Blog de Nandrin, Rubrique culinaire, Rubrique Lecture, Rubrique Mode, Santé, Social, Sondage, Spectacles à Nandrin, Sportifs Nandrinois, Stage enfant, Télé Service du Condroz, Test d’alerte Seveso, Travaux, TSC, Unité pastorale du Condroz, Urbanisme, Vandale, Villages-Solidaires.be, Vu à la TV, Zone Police Imprimer
  • A vos fourneaux ! La galette des rois

    Lien permanent

    120106071551139362-thumb.gif

    A vos fourneaux ! La galette des rois


    Pour 8 personnes - Préparation : 15 min - Cuisson 25 min.
    Ingrédients :
    2 pâtes feuilletées – 2 oeufs – 100 gr de sucre semoule
    200 gr de poudre d’amandes – 70 gr de beurre ramolli – 1 fève.
    1. Préchauffez le four à 180 ° C (thermostat 6).
    2. Préparer la frangipane : dans un saladier, mélangez le sucre et le beurre jusqu’à obtenir une consistance de pommade. Incorporez un oeuf entier et un blanc (réservez le jaune pour la dorure), puis ajoutez la poudre d’amandes.
    3. Déroulez une pâte feuilletée sur la plaque recouverte d’un papier sulfurisé. Etalez la frangipane sur la pâte en laissant un bord de 1 cm environ. Placez la fève.
    4. Couvrez la frangipane avec la seconde pâte feuilletée. Repliez les bords des 2 pâtes pour bien les souder.
    Avec un couteau, faites de légères incisions en forme de quadrillages pour décorer la galette.
    5. A l’aide d’un pinceau, badigeonnez le dessus de jaune d’oeuf délayé avec une cuillère à soupe d’eau.
    6. Enfournez et laissez cuire 20 à 25 min. Servez tiède ou froid.
    Transmis par C. G.
    www.cathocondroz.be cathocondroz@hotmail.com 085 51 12 93

  • Célébrations domestiques pour l’Epiphanie

    Lien permanent

    Célébrations domestiques pour l’Epiphanie


    Vous trouverez sur notre site www.cathocondroz.be et dans les églises ouvertes une célébration domestique pour fêter l’épiphanie.


    Deux versions existent : l’une pour adultes seuls, l’autre comporte des pistes pour intégrer les enfants dans la démarche.

    Cathocondroz – Site des paroisses catholiques d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot

  • Une prière pour bien commencer l’année 2021

    Lien permanent

    Seigneur, tu m’offres cette nouvelle année comme un vitrail à rassembler avec les 365 morceaux de toutes les couleurs qui représentent les jours de ma vie.

    J’y mettrai le rouge de mon amour et de mon enthousiasme ,le mauve de mes peines et de mes deuils, le vert de mes espoirs et le rosé de mes rêves, le bleu ou le gris de mes engagements ou de mes luttes, le jaune et l’or de mes moissons…


    Je réserverai le blanc pour les jours ordinaires et le noir pour ceux où tu seras absent.


    Je cimenterai le tout par la prière de ma foi et par ma confiance sereine en toi.


    Seigneur, je te demande simplement d’illuminer, de l’intérieur, ce vitrail de ma vie par la lumière de ta présence et par le feu de ton Esprit de vie.


    Ainsi, par transparence, ceux que je rencontrerai cette année, y découvriront peut-être le visage de ton Fils bien-aimé Jésus-Christ, Notre-Seigneur.

    Amen


    Gaston Lecleir

    Cathocondroz – Site des paroisses catholiques d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot

    Brèves spéciales du 01 janvier 2021[5811].Clic ici pdf

  • Dès le 1er février, l’abbé Nguyen sera remplacé par Thomas Sabbadini au poste d’administrateur paroissial d’Amay.

    Lien permanent

    amay rv.jpg

    Thomas, le nouveau jeune curé d’Amay, fait des vidéos sur YouTube!

    Début novembre, le curé de l’unité pastorale d’Amay, Fernand Nguyen, a été frappé par le Covid-19. Âgé de 67 ans, l’administrateur paroissial garde aujourd’hui des séquelles. N’ayant plus la force nécessaire pour travailler normalement, le prêtre a demandé à être relevé de ses fonctions. Il continuera de célébrer l’Eucharistie jusqu’à la fin du mois de janvier 2021.

     

    Une promotion pour le religieux de 32 ans.
    Une promotion pour le religieux de 32 ans. - D.R.

    Qui va donc prendre la relève de l’unité pastorale – comprenant les églises d’Amay, Thiers, Jehay, Ampsin, et Flône – dès le 1er février 2021 ?

    C’est Thomas Sabbadini, curé de 32 ans originaire de Jupille, qui se chargera de cette mission. Il quitte son poste de vicaire de l’Unité Pastorale Verviers-Sud, qu’il occupait depuis 5 ans et demi.

    Suivi sur les réseaux sociaux

    « Il y a du travail, mais il est motivé pour relever le défi », se réjouit le bourgmestre Jean-Michel Javaux. « Il est préparé car il vient de Verviers, où il y a plusieurs dizaines de milliers d’habitants. En plus, il a une bonne expérience des mouvements de jeunesse, il a beaucoup d’humour et il est très suivi sur les réseaux sociaux ».

     

     

    En effet, le nouveau curé d’Amay casse les codes du prêtre traditionnel de par son jeune âge, mais aussi en tirant profit des outils de communication modernes comme Facebook et YouTube.

    « Des loisirs normaux »

    « Mon but n’est pas de dire : « regardez comme l’Église est cool, venez ! » », tient-il à préciser. « J’essaie juste de montrer qu’il y a une énorme diversité dans l’Église, pour casser son image réactionnaire et les a priori. Les gens s’interrogent quand ils voient un jeune gars bien dans sa peau, qui a des loisirs normaux. Pour certains, c’est une contradiction. On m’a déjà demandé au premier degré si j’avais le droit de manger du chocolat ! ».

     

    Ce qui contribue à nourrir l’enthousiasme du prêtre est que sa nouvelle mission à Amay correspond en quelque sorte à une promotion. À Verviers, Thomas Sabbadini était vicaire, soit le numéro 2 de la paroisse. À Amay, il sera désormais le curé. « Ça veut dire que ma hiérarchie me fait confiance, ce qui fait plaisir », souligne-t-il.

    Dès janvier, le prêtre s’installera dans un presbytère à deux pas de la collégiale et débutera sa nouvelle vie amaytoise. « L’Église est en train de changer profondément, à tous les niveaux. Il y a beaucoup de défis à relever. D’ici deux ans, je pourrai dire plus précisément quels sont les chantiers à mener à Amay. Il faudra surtout motiver tout le monde à partager la joie de la bonne nouvelle », annonce-t-il.

    Il a sa propre chaîne YouTube


    Des thèmes variés. - YT

    Même s’il reconnaît que les réseaux sociaux ont beaucoup de défauts, Thomas Sabbadini considère qu’il s’agit d’outils formidables pour échanger avec une communauté.

    Prêtre « digital native », il a grandi en jouant aux jeux vidéo et continue de s’adonner à des parties en ligne avec ses amis dans son temps libre. « Il ne faut pas avoir peur d’assumer qui on est », estime le nouveau curé d’Amay. « Il faut puiser dans tout ce qui est à notre disposition dans le monde. Pendant le confinement, je fais des messes en live sur YouTube à 15h. Je m’inspire des streamers de jeux vidéo sur Twitch pour construire quelque chose qui fonctionne, avec un décor derrière moi ».

    Cette année, Thomas Sabbadini s’est également mis à produire des vidéos explicatives sur des thématiques variées comme l’Avent, la chaire de vérité, les hosties ou encore le mariage. « On arrive à rendre n’importe quel sujet important pour autant qu’on arrive aussi à faire des vannes. J’essaie de faire quelque chose qui parle aux gens, même quand ils ne connaissent pas du tout le sujet ».

    Toutes les vidéos du prêtre sont visibles sur la chaîne Youtube : « Thomas Sabbadini », ou sur sa page Facebook du même nom.

     

    Article de P Tar 
  • Quelques crèches extérieures dans le Condroz Complément aux brèves spéciales n°15

    Lien permanent

    Quelques crèches extérieures dans le Condroz


    Complément aux brèves spéciales n°15 (20 décembre 2020)

    Clavier (rue Forville)
    Clavier (rue d’Atrin)
    Fraiture (rue de la vieille forge)
    Nandrin (rue Sylvain Gouverneur)
    Ouffet (rue de Temme)
    Pair (devant la chapelle)
    Ramelot (rue du Village)
    Villers-aux-Tours (rue du village, devant la chapelle)
    Warzée (intérieur de l’église) (clé au presbytère de Warzée)
    Transmis par L. H. et A.R. Transmis par M. L. G.

    Cathocondroz – Site des paroisses catholiques d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot

  • Du 4 au 30 décembre ont été célébrées dans l’intimité familiale les funérailles de :

    Lien permanent

    Mr Roger GALAND, célibataire d’Anthisnes (Les Floxhes).
     Mme Marie-Thérèse BODSON, veuve de Mr André DAWANCE d’Ochain.
     Mr Marcel DE BLECKER, époux de Mme Gisèle MANTEAU d’Ouffet.
     Mr Antoine BIEMONT, veuf de Marie-Paule GERARD de Nandrin.
     Mr Axel MODAVE, époux de Mme Sabine DELLOY d’Ouffet.
     Mme Marie GIET, veuve de Mr Victor BLAVIER de Tinlot.
     Mr Jean-Pierre JEUKENNE, époux de Mme Pierina CASCIELLA de Nandrin.
     Mme Annie LEHNEN, veuve de Paul MARCOURT d’Ouffet.
     Mme Suzanne HALLEUX, veuve de Mr Georges VAN HESCH de Fraiture.

    dc.jpg

    Cathocondroz – Site des paroisses catholiques d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot

  • Les églises ouvertes et heureuses de vous accueillir à Noël

    Lien permanent

    Les églises ouvertes et heureuses de vous accueillir à Noël

    Vu la crise sanitaire que nous traversons, Noël sera très particulier cette année pour nos familles mais également pour nos communautés chrétiennes et nos églises, toute célébration publique rassemblant plus de 15 personnes étant interdite. Pourtant, avec ou sans Covid, Noël aura lieu et plusieurs églises de notre Unité pastorale seront ouvertes et heureuses de vous accueillir la veille ou le jour de Noël.

    Si vous souhaitez vivre individuellement, en couple ou en famille un temps de recueillement devant la crèche, tout sera mis en œuvre pour vous accueillir au mieux dans le respect des règles sanitaires en vigueur : l’église sera chauffée et éclairée, des chants de Noël seront prévus en fond musical, des livrets de prière seront à votre disposition. N’hésitez pas à passer la porte et à vous arrêter quelques instants.

    Et pour que Noël soit un jour de fête et de joie pour tous, même pour les plus démunis de notre région, un panier sera à votre disposition près de la crèche pour recueillir vos dons (vivres périssables ou non).

    Les églises ouvertes le 24 décembre de 10h à 18h et le 25 décembre de 10h à 17h :

    Anthisnes, Fraiture, Hody, Les Avins, Nandrin (oratoire de l’église), Ocquier, Ouffet, Saint Séverin, Scry (oratoire du prieuré), Seny, Terwagne et Villers-le-Temple.

    La chapelle de Pailhe sera également ouverte le 24 décembre de 14h à 16h.

    Fêtez Noël Eglises Ouvertes  Clic ici .pdf

  • Les églises ouvertes et heureuses de vous accueillir à Noël

    Lien permanent

    Les églises ouvertes et heureuses de vous accueillir à Noël

    Vu la crise sanitaire que nous traversons, Noël sera très particulier cette année pour nos familles mais également pour nos communautés chrétiennes et nos églises, toute célébration publique rassemblant plus de 15 personnes étant interdite. Pourtant, avec ou sans Covid, Noël aura lieu et plusieurs églises de notre Unité pastorale seront ouvertes et heureuses de vous accueillir la veille ou le jour de Noël.

    Si vous souhaitez vivre individuellement, en couple ou en famille un temps de recueillement devant la crèche, tout sera mis en œuvre pour vous accueillir au mieux dans le respect des règles sanitaires en vigueur : l’église sera chauffée et éclairée, des chants de Noël seront prévus en fond musical, des livrets de prière seront à votre disposition. N’hésitez pas à passer la porte et à vous arrêter quelques instants.

    Et pour que Noël soit un jour de fête et de joie pour tous, même pour les plus démunis de notre région, un panier sera à votre disposition près de la crèche pour recueillir vos dons (vivres périssables ou non).

    Les églises ouvertes le 24 décembre de 10h à 18h et le 25 décembre de 10h à 17h :

    Anthisnes, Fraiture, Hody, Les Avins, Nandrin (oratoire de l’église), Ocquier, Ouffet, Saint Séverin, Scry (oratoire du prieuré), Seny, Terwagne et Villers-le-Temple.

    La chapelle de Pailhe sera également ouverte le 24 décembre de 14h à 16h.

    Fêtez Noël Eglises Ouvertes  Clic ici .pdf

  • Les églises ouvertes et heureuses de vous accueillir à Noël

    Lien permanent

    Les églises ouvertes et heureuses de vous accueillir à Noël

    Vu la crise sanitaire que nous traversons, Noël sera très particulier cette année pour nos familles mais également pour nos communautés chrétiennes et nos églises, toute célébration publique rassemblant plus de 15 personnes étant interdite. Pourtant, avec ou sans Covid, Noël aura lieu et plusieurs églises de notre Unité pastorale seront ouvertes et heureuses de vous accueillir la veille ou le jour de Noël.

    Si vous souhaitez vivre individuellement, en couple ou en famille un temps de recueillement devant la crèche, tout sera mis en œuvre pour vous accueillir au mieux dans le respect des règles sanitaires en vigueur : l’église sera chauffée et éclairée, des chants de Noël seront prévus en fond musical, des livrets de prière seront à votre disposition. N’hésitez pas à passer la porte et à vous arrêter quelques instants.

    Et pour que Noël soit un jour de fête et de joie pour tous, même pour les plus démunis de notre région, un panier sera à votre disposition près de la crèche pour recueillir vos dons (vivres périssables ou non).

    Les églises ouvertes le 24 décembre de 10h à 18h et le 25 décembre de 10h à 17h :

    Anthisnes, Fraiture, Hody, Les Avins, Nandrin (oratoire de l’église), Ocquier, Ouffet, Saint Séverin, Scry (oratoire du prieuré), Seny, Terwagne et Villers-le-Temple.

    La chapelle de Pailhe sera également ouverte le 24 décembre de 14h à 16h.

    Fêtez Noël Eglises Ouvertes  Clic ici .pdf

  • Les églises ouvertes et heureuses de vous accueillir à Noël

    Lien permanent

    Vu la crise sanitaire que nous traversons, Noël sera très particulier cette année pour nos familles mais également pour nos communautés chrétiennes et nos églises, toute célébration publique rassemblant plus de 15 personnes étant interdite.


    Pourtant, avec ou sans Covid, Noël aura lieu et plusieurs églises de notre Unité pastorale seront ouvertes et heureuses de vous accueillir la veille ou le jour de Noël.


    Si vous souhaitez vivre individuellement, en couple ou en famille un temps de recueillement devant la crèche, tout sera mis en œuvre pour vous accueillir au mieux dans le respect des règles sanitaires en vigueur : l’église sera chauffée et éclairée, des
    chants de Noël seront prévus en fond musical, des livrets de prière seront à votre disposition.

    N’hésitez pas à passer la porte et à vous arrêter quelques instants.


    Et pour que Noël soit un jour de fête et de joie pour tous, même pour les plus démunis de notre région, un panier sera à votre disposition près de la crèche pour recueillir vos dons (vivres périssables ou non).


    En ces temps si froids, n’hésitons pas à apporter des denrées festives et des douceurs qui réchauffent le coeur (chocolats, biscuits salés et sucrés, chips, gaufres, pralines, bonbons, friandises, etc).


    Les églises ouvertes le 24 décembre de 10h à 18h et le 25 décembre de 10h à 17h : Anthisnes, Fraiture, Hody, Les Avins, Nandrin (oratoire de l’église), Ocquier, Ouffet, Saint Séverin, Scry (oratoire du prieuré), Seny, Terwagne et Villers-le-Temple.


    La chapelle de Pailhe sera également ouverte le 24 décembre de 14h à 16h.


    Temps d'adoration le jour de Noël de 14h à 16h dans les églises d’Anthisnes, Fraiture, Ouffet et Terwagne.


    Si vous souhaitez vivre individuellement le sacrement du pardon, un prêtre sera à votre disposition le jour de Noël de 14h à 16h
    dans les églises d’Anthisnes, Fraiture et Terwagne.


    Dans plusieurs églises, une permanence et un accueil seront prévus les 24 et 25/12.


    Vous souhaitez assurer une présence pendant ½h ou 1h ?


    Voici les personnes à contacter : 
     Anthisnes : Lucienne HUBERT (04 371 22 44).
     Fraiture : Malou MODAVE (085 51 18 98) et François BINON (085 51 30 78).
      Hody : Josette PARIS (04 343 38 42 ou 0479 41 91 93).
    Les Avins : Danielle PICARD (086 75 10 08)
    Nandrin (oratoire de l’église) : Françoise REGINSTER (085 51 14 58).
    Ocquier : Madeleine THYSSEN (086 34 49 62) et Elisabeth COUCHARD (086 34 42 95).
     Ouffet : Pascal ENGLEBERT (0474 95 91 36).
     Saint Séverin : Marie-Paule DEJARDIN (04 371 40 35 ou 0472 34 45 66).
     Scry (oratoire du prieuré) : Myriam DEFLANDRE (085 51 23 05 ou 0479 66 54 05).
    Seny : Rita et Jean-Marie KERSTEN (085 51 16 24).
    Terwagne : André WARNOTTE (085 41 11 34) et Agnès PARIS (085 41 24 59).
    Villers-le-Temple : Jean-Marie BEAUJEAN (085 51 22 61).


    Eglises ouvertes les sam. 26 et dim. 27 décembre


    Fraiture, Les Avins, Nandrin (oratoire), Ocquier, Ouffet, Terwagne, Saint-Séverin, Scry (oratoire) et Seny.


    Eglises ouvertes uniquement le dim. 27 décembre :


    Anthisnes et Hody (de 10h à 12h), Villers-le-Temple (de 10h à 17h).

    http://www.cathocondroz.be/

  • Quatre jours de messe pour célébrer Noël

    Lien permanent

    Les fêtes de fin d’années approchant à grands pas, la question des célébrations des messes de Noël se pose.
     
    Au sein des dix églises de la Ville de Huy, 28 messes seront étalées sur quatre jours, du 24 au 27 décembre.
     
    Afin de pouvoir organiser les célébrations dans le respect des mesures sanitaires en vigueur, 15 personnes (maximum deux par famille) seront autorisées à y assister.
     
    Les horaires des cérémonies de chaque église et des personnes de contact auprès desquelles s’inscrire sont disponibles sur le site www.uphuy.com.
     
    « Nous avons essayé de contenter le plus de citoyens possibles. Au total, nous accueillerons 420 participants », explique André Dawance, le doyen de Huy. « Habituellement nous regroupons 900 citoyens à Noël. »
     
     
    Certaines églises proposeront également des rendez-vous culturels. La Collégiale Notre-Dame de Huy accueille une exposition consacrée aux crèches espagnoles, ouvertes tous les jours sauf le lundi de 10 à 12h et de 13 à 16h.
     
     
    Les églises Saint-Remy, Saint-Pierre et la Collégiale revêtiront une parure de lumignons et de lumières valorisant leur patrimoine, le 23 décembre de 18h à 20h et du 24 au 27 décembre de 15h à 19h.
     
     
    Enfin, le 24 décembre à 18h, François Amel chantera Noël en visitant virtuellement les églises de Huy, tandis que Jean-Hubert Stegen et Jean-Denis Piette feront sonner les orgues des Églises Saint-Remi, Saint-Pierre et de la Collégiale.
     
     
    DES CONTENUS EN LIGNE
     
     
    Depuis le mois de novembre, l’Unité pastorale de Huy s’est adaptée pour répondre aux attentes de ses fidèles, malgré la distance. « Tous les dimanches de l'Avent, nous avons posté une capsule vidéo intitulée "Préparons Noël, tenons le cap !", ainsi qu’une Liturgie dominicale de la Parole », explique André Dawance.
     
    « Même si c’est plus compliqué à travers un ordinateur, nous essayons de rester en contact avec nos paroissiens d’une manière ou d’une autre. »
    NOTRE-DAME DE LA NATIVITÉ
     
     
    Les églises de Huy ne sont pas les seules à ouvrir leurs portes pour célébrer la messe de Noël. C’est également le cas de Notre-Dame de la Nativité à Burdinne.
     
    L’église sera ouverte les 23 et 24 décembre de 15h à 18h pour permettre à ses fidèles de se recueillir et admirer la crèche. La messe de Noël sera, quant à elle, célébrer le 25 décembre à 11h par l'Abbé Daniel Nsabimana. 15 personnes seront autorisées à y assister en s’inscrivant au préalable auprès de l’Unité Paroissiale via « up.notredameauxchamps@gmail.com » ou au 085/71.41.93.
     
    Comme à Huy, d’autres églises de la commune ouvriront leurs portes les 24 et 25 décembre pour accueillir les citoyens.
     
    Article de  F.S.
     

  • Lumière de la paix 2021

    Lien permanent

    Lumière de la paix 2021
    la Lumière de la Paix est allumée dans la grotte de la nativité à Bethléem et partagée en relais à travers le monde.


    Elle est arrivée en Belgique ce 14 décembre.


    Où trouver la Flamme ?


    Dans les églises d’Anthisnes, Fraiture, Ouffet et Scry (oratoire du prieuré).


    Si vous souhaitez l’emporter chez vous, munissez-vous d’une bougie et d’une lanterne.

    Cathocondroz – Site des paroisses catholiques d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot

  • Quelques crèches extérieures dans le Condroz

    Lien permanent

    Plusieurs crèches extérieures ont été installées par des bénévoles de nos villages.
    En voici quelques-unes à découvrir (liste non exhaustive).
    Anthisnes (rue du centre, façade du presbytère)
    Borsu (rue de Borsu, devant l’église)
    Clavier Station (rue du marché, devant l’église)
    Ouffet (entre l’école saint Joseph et la place)
    Saint-Séverin (rue d’Engihoul, près de la salle communale)
    Saint Séverin (sur la place du village)
    Saint Séverin (rue d’Engihoul, à l’entrée de la rue du Bosquet)
    Scry (place de l’église, devant le prieuré)
    Tinlot (rue de l’église, devant l’église)
    Villers-le-Temple (rue de la chapelle, devant la chapelle de Fraineux)
    Villers-le-Temple (rue de la Tourette, devant l’église)
    Xhos (rue de Xhos, place du village)
    Yernée (route d’Ombret)
    « Arrêtons-nous devant l’Enfant de Bethléem. Laissons notre coeur s’émouvoir » (pape François).

    http://www.cathocondroz.be/

  • Belles réalisations d'illumination par l équipe voirie à Nandrin !!! Merci à eux !!!

    Lien permanent

    Nous sommes tous essentiels, infirmières, boulangers, médecins, éboueurs, dentistes, chimistes, notaires, avocats, restaurateurs, chanteurs, artistes , coiffeurs etc etc etc .....

    Dans la vie de tous les jours, un grand nombre de personnes illuminent nos journées, sans même que nous, nous rendions compte.

    En cette fin d'année  particulière de 2020, prenons encore plus conscience de toutes les personnes qui sont essentielles à notre vie !!!

    La plus belle des façons, déjà nous rendre compte des réalisations !!! 

    Il était agréable dans notre enfance d'être félicité pour de bons résultats scolaires ! 
    Il en est de même à l'âge adulte,  ne croyez pas que tout est normal ! 

    J'entends souvent les gens dirent, je paie mes impôts donc ! 
    Et bien oui ! mais un MERCI, un BRAVO, FELICITATIONS ne coûtent rien !

    N'hésitez pas !!!

    Samedi fin de journée, une petite balade dans les entités de Nandrin,  les yeux remplis de milliers d'illuminations, c'était magique, beau, réconfortant !
    Et puis une reconnaissance aux personnes qui ont réalisé ses décorations .

    Pas Seulement à Noël, mais merci et félicitations pour les jours d'orages ou pendant la tempête vous dégagez les arbres, les jours de neige nos routes, les jours de toussaints les tombes de nos défunts.

    130984977_312667139902764_3687628262996724517_n.jpg

    IMG_1259.JPG

     

    Tout comme les  infirmières, boulangers, médecins, éboueurs, dentistes, chimistes, notaires, avocats, restaurateurs, chanteurs, artistes etc. etc. etc .

    MERCI aux personnels communal, aux hommes de la voirie, aux dirigeants de la commune de Nandrin..

     

    Album Belles réalisations d'illumination 2020 clic ici 

     

     

  • La crèche vivante de Saint-Séverin en 1949, il y a 71 ans cette année du Jeu de Bethléem de Saint-Séverin en Condroz !!!

    Lien permanent

    Nous fêterons cette année 2020, les 71 ans de la création de cette formidable aventure humaine, alliant folklore local adapté à la signification religieuse de Noël.

    Aventure qui a largement dépassé les espoirs de son créateur, sur tous les points de vues.

    Bonne lecture !

    ü Les premiers pas d’un petit garçon en « culottes courtes » !

    En ce temps-là, il y a quelques décades, un petit garçon en culottes courtes, lors de l'approche de Noël, courait les rues de notre vieux « D'jud'la Mouse » (au-delà de la Meuse), fasciné par les « crèches vivantes », les potales, et tout le folklore religieux encore en honneur de nos jours.

    Le petit garçon grandit, fit son service militaire et ses mois de camps; puis se décide à se préparer à la prêtrise.

    Jeune vicaire dans la paroisse ouvrière d'Ans Saint-Martin, où le cœur du peuple bat si généreusement, il fit précéder la messe de Noël d'une paraliturgie (préparation de l'assemblée à l'office de la fête), qui permettait de mieux comprendre le mystère divin et participer à la célébration de la sainte messe.

    ü Déjà en 1946, des bribes d’une « Maison de rencontres entre les générations » à Saint-Séverin !

    Ce petit garçon en « culottes courtes », nommé curé à Saint-Séverin en novembre 1946, il était nécessaire tout d'abord de remettre en ordre le presbytère et l'église en commençant progressivement l'organisation des différentes œuvres : service des acolytes, patronage mixte des enfants, cercle des jeunes, cercle des adultes en organisant, en hiver, les activités qui s'adressent à la population (concerts, bals, séances de Saint-Nicolas, dramatiques, etc...). Il y avait bonne humeur, émulation et délassement. Mais l'autorité religieuse demande de supprimer concerts mixtes et bals : le curé obéit et renonça à ses projets audacieux pour cette époque. Mais toute la vie paroissiale s'en ressentit : il n'y avait plus rien qui puisse attirer les jeunes et leurs familles; les échecs se succèdent et, finalement, c'est le vide et l'isolement.

    Mais chez le curé actif, des souvenirs d'autrefois reviennent à la mémoire : sa famille, au temps où père et mère, et les neuf enfants, « passaient » toute la nuit de Noël à cuire et faire sauter les « bouquettes », à boire quelques verres et surtout à prier et à chanter des vieux chants de Noël interrompus par le tir des carabines, en attendant la grand-messe solennelle de 5 heures du matin, en l'église paroissiale de Robermont. Ou encore ces randonnées anciennes du 24 décembre : rendez-vous à Aubel de la famille et de nombreux voisins, puis en cortège vers l'abbaye de Val-Dieu, marche, éclairée de quelques lampes tempêtes, animée de conversations, de prières et surtout de chants. Nous arrivions devant la porte du couvent, il fallait exhiber la carte d'invitation (seuls les couvents avaient alors l'autorisation de célébrer la messe à minuit).

    Et combien d'autres souvenirs de ces « crèches vivantes » du pays de Liège, tellement bien vivantes que saint Joseph recevait du public des cadeaux et des pintes de bière, l'enfant des bonbons et la Vierge des pralines, et des groupes improvisés exécutaient des vieux Noëls à plusieurs voix assez discordantes. Tout n'était pas du meilleur goût, ni d'un sens religieux authentique.

    Une idée surgit : rendre à Noël un sens plus profond, plus chrétien et purifier l'aspect folklorique : il y avait là occasion de présenter au public la beauté, la poésie de la fête du Noël chrétien, et donner à une représentation théâtrale toute la valeur d'un enseignement artistique et religieux.

    Nouvelle perspective pastorale qui permettrait d'établir des contacts plus directs, avec la jeunesse et la population toute entière. Il suffisait de vouloir et de commencer le travail.

    ü Les vrais débuts de la crèche vivante de Saint-Séverin en 1949.

    En novembre 1949, il faut rassembler dans la salle, de la paille, du foin, des animaux, des troncs d'arbres, des sapins, etc. et le bras droit du curé, le brave Fernand Delvaux, sera le pionnier de la réalisation de

    Noël. Un premier principe est admis : il y aura autant de séances qu'il y aura eu de baptêmes au cours de l'année.

    En 1949, le jeu était muet. En 1950, il va s'enrichir de chants de chœurs, de dialogues et conservera cette forme jusqu'à nos jours. Les collaborateurs précieux (de 10 à 15) et les acteurs nombreux (60 à 70) viendront travailler au succès toujours croissant du Jeu de Bethléem à Saint-Séverin.

    ü La troupe se déplace pour des représentations extra-muros comme au temps des théâtres ambulants du moyen.

    Les déplacements annuels se multiplient, véritable caravane ambulante, camions, camionnettes, autocars qui assurent le transport des décors, des installations électriques, des animaux, des costumes et des quatre-vingts participants. En 1950 représentations à Liège, en 1951 à Ans, en 1952 à Huy, en 1953 à Namur, en 1954 à Ciney. Que de travaux! Mais aussi que de souvenirs pittoresques ! Théâtre ambulant comme au Moyen-Age !

    ü Site magnifique et exceptionnel pour le 20ème anniversaire et de nombreux remerciements.

    A l'occasion du 20ème anniversaire de cette entreprise (1969), le Jeu de Bethléem sera représenté à l'intérieur même de ce cadre prestigieux qu'est l'église romane de Saint-Séverin. Ce jeu a si souvent contribué dans le passé à faire connaître l'église, ce monument classé et à soutenir financièrement tous les travaux entrepris, à sa restauration et à son embellissement. Que tous ceux et celles qui ont apporté leur dévouement et leur savoir à la réussite du Jeu, trouvent ici notre profonde gratitude et notre admiration dans tous leurs travaux, si obscurs qu'ils fussent, ils ont œuvré pour la prédication du mystère de Noël, pour la gloire de Dieu et pour un esprit d'union et de charité entre toutes les familles. « Gloria in excelsis Deo » et paix sur la terre aux hommes que Dieu aime !

    ü Le prologue d’une représentation.

    Donnons quelques explications des mimiques, des attitudes et nous verrons de quoi il s'agit.

    Les représentations sont précédées de quelques vieux « Noëls Wallons », chantés par une vingtaine de fillettes costumées en « botteresses ».

    • [Botteresses :
      Derrière un symbole très liégeois (même si le personnage est aussi hennuyer), derrière le folklore wallon, qui sont les botteresses, solides porteuses sur le dos desquelles marchandises diverses et correspondance circulaient ? Les livres d'histoire ont oublié ces femmes; l'exposition «Porteurs ! Histoires de Wallonie et d'ailleurs» au Musée de la vie Wallonne en 1997, nous proposait de les redécouvrir, retraçant ainsi des siècles de l'histoire sociale de notre région.]
    • 2.jpg

    Ce prologue habituera le public au savoureux wallon liégeois et « le mettra dans l'ambiance; elles sont accompagnées de l'accordéon du « Tchantchèt ».

    ü Le jeu commence, bien évidemment, par l’« Annonciation ».

    Puis sur l'arrière-scène quelques mystères préalables, l'Annonciation, la Visitation.

    Des anges descendent alors sur l'avant-scène où Marie et Joseph, refoulés de partout, pitoyables dans leur pauvreté, sont misérablement assis au bord du chemin. Joseph découvre l'étable au moment même où les anges accueillent l'Enfant-Dieu. L'hommage des bergers et des rois mages suit alors et Marie offre son bébé, fait douloureux d'une mère qui sait à quelles destinées sanglantes est destiné son divin Fils.

    3.jpg

    Une musique douce souligne les faits et gestes des soixante figurants. Le jeu s'adresse d'abord au peuple et doit garder toute sa simplicité si on veut comprendre le sens profond de Noël. Chaque représentation d'ailleurs remue les assistants et c'est là, sans conteste, un apostolat magnifique. Trois cents fois déjà, ce fut, en même temps qu'un succès, l'occasion de faire pénétrer les leçons et les enseignements de Noël dans des milliers de cœurs.

    4.jpg

    ü La perfection vient avec l’expérience et la passion !

    A la lumière des précédentes expériences, le Jeu acquiert une perfection nouvelle au gré des ans. Dès octobre, le cercle (et maintenant l'église) se transforme en vrai chantier, tandis que dans la douce tiédeur des maisons de Saint-Séverin s'organise en famille une sainte émulation. D'un côté, hommes, gosses et jeunes gens s'affairent, scient, clouent, peignent. Partout on coupe, on ajuste les tissus, on procède aux essayages au milieu de la joie générale.

    Les colonnettes de la scène sont remarbrées, l'ensemble est rafraîchi, la crèche reconstruite avec les écorces et les troncs de la nouvelle fournée. Les familles se disputent l'honneur de prêter leur nouveau-né pour figurer l'Enfant-Jésus. La veille de Noël, le presbytère de Saint-Séverin ressemble à une ruche bourdonnante, voire à une pouponnière.

    • [Remarbrer :
      Dessiner ou peindre de nouveau pour imiter les veines du marbre.]

    ü Souvenirs et anecdotes.

    Au cours des représentations, les surprises d’une part d'improvisation allaient laisser la note juste de l'étonnement. Ainsi, l'émotion de la Vierge se mettant à pleurer devant le geste si frais, si spontané du petit berger couvrant de sa petite peau de mouton les pieds de l'Enfant. Ou encore ce bambin de 3 ans qui s'aventure sur la scène à la recherche de l'Enfant-Jésus et qui, chemin faisant, joue avec les moutons, donne la main à un petit berger et, finalement, découvre le pauvre berceau de l'Enfant-Dieu.

    5.jpg

    ü Le plaisir de vivre un beau Noël ne s’arrête pas après les représentations !

    Le Jeu semble prendre une finale inattendue au moins pour les acteurs qui circulent à leur aise partout au rez-de-chaussée du presbytère, de la salle à manger au bureau, en passant par le hall et la cuisine où pétille un grand feu de bois. Femmes, hommes, enfants s'attardent au plaisir d'être ensemble, de se retrouver ou de se connaître.

    On rince les bols au robinet, on est bien, on est comme chez soi, on ne forme plus qu'une grande famille.

    ü Douce nuit ! Sainte nuit !

    Puisse ce Jeu, créé au sein de notre population si généreuse, continuer longtemps encore à rassembler les bonnes volontés et les cœurs dans un même idéal de charité, d'union et réaliser dans le Condroz cette paix promise par Dieu, par la voix des anges, aux hommes de bonne volonté.

    ü Pour faire vivre ce texte, nous avons besoin de vous !

    Nous nous arrêterons ici, ce texte qui est déjà bien long à lire et surtout que le texte écrit par l’Abbé Pierre Thunus se termine en 1969 ainsi que les représentations (selon les informations inscrites sur la pierre commémorative offerte par les paroissiens lors du décès de « leur curé » qui se trouve sur le mur du fond de l’église, à droite en entrant.

    Pour agrémenté notre texte nous avons besoin de vos témoignages et mieux, de souvenirs, des anecdotes ou encore mieux des photos pour narrer la « version populaire » du Jeu de Bethleem dans l’esprit de son créateur.

    Il nous manque surtout le « pourquoi » et le « comment » se sont arrêtées les représentations.

    Vous pouvez nous laisser un commentaire sous cet article et faire parvenir vos éventuelles photos à l’adresse de notre Blog : nandrin.blog@gmail.com

    ü Sources

    • Texte fortement inspiré de la brochure écrite par l’Abbé Pierre Thunus, Curé de Saint Séverin de 1946 à 1971 et qui s’intitule « 1949-1969 SAINT-SÉVERIN en Condroz ; son Jeu de Bethleem ».
    • Internet pour les explications précédées du symbole i.
    • La mémoire d’anciens participants que nous remercions.

    Article de l’Équipe du Blog.

    Merci de nous lire et si cet article vous a plu, partagez-le pour permettre à d’autres d’en profiter !

     

     

    847187144.jpg

    Le Jeu de Bethléem de Saint-Séverin en Condroz, témoignage de Marie-Noelle et des photos de l'année 1963-64

     

    Histoire des 20 ans du Jeu de Bethleem de Saint-Séverin en Condroz. (1949 à 1969).

     

     

    Complément d'information par madame Myriam LURQUIN sur l'histoire du Jeu de Bethleem de Saint-Séverin en Condroz

     

    1.79.2 uijuhnb.jpg

    2020 

    131287572_667615990575458_7683248289630652000_n.jpg

     

  • Le père Scholtès tente de calmer les révoltés, Messe à 15personnes

    Lien permanent

    Le petit assouplissement des mesures Covid concédé aux cultes, suite à un recours devant le Conseil d’État, ne suffit pas aux yeux de tous.
     
    Du côté catholique, deux paroisses bruxelloises (à Uccle et Ixelles), ont envoyé une lettre au Premier ministre De Croo, afin de pouvoir accueillir plus de 15 personnes dans les églises.
     
    « Dès l’instant où l’on respecte le principe de 1 personne pour 10 m², quel est le sens d’une telle limitation pour une église de 300 places ou une cathédrale de 1.000 places assises ?
     
    Est-il normal d’imposer un même nombre pour une chapelle et un énorme édifice ?
     
    La liberté du commerce, la liberté de l’industrie et la liberté de culte ne seraient plus garanties de la même manière ?
     
    N’y-a-t-il pas discrimination de fait ? », s’interrogent les responsables des deux paroisses, qui ont joint une pétition de 13.000 signatures à leur lettre.
     
    Le père Tommy Scholtès, porte-parole des Évêques de Belgique, comprend cette réaction, mais il ne s’associe pas à la demande.
     
    « Soyons solidaires »
     
    « La situation sanitaire est trop préoccupante. Même en respectant les distances et avec le masque, rester 1 h tous ensemble dans une église, peut être un souci pour la propagation du virus », dit-il.
     
    « Il faut faire preuve de solidarité avec les gouvernants, avec les experts et avec ceux qui sont dans la souffrance (malades, personnel soignant, indépendants qui ont dû arrêter leurs activités...), il faut accepter cette triste réalité qui nous fait mal.
     
    Nous allons vivre un Noël de souffrance. Et nous tenterons d’organiser de petites messes de Noël à 15 personnes maximum. »
     

  • Dès dimanche 13 décembre les célébrations religieuses pourront avoir lieu avec 15 personnes maximum

    Lien permanent

    À partir de dimanche, l’exercice collectif du culte pourrait à nouveau avoir lieu en présence de 15 personnes. Le ministre fédéral de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open Vld) et les représentants des cultes reconnus ont élaboré une proposition en ce sens, mercredi.

    Le Conseil d’État a estimé mardi que cette mesure violait la liberté de culte. La législation doit être adaptée au plus tard d’ici dimanche.

    Cette proposition sera présentée jeudi en « kern » aux différents ministres, avant un nouveau Comité de concertation, vendredi. 

    Article complet Sudinfo  Clic ici 

  • « Besoin d’aide ? A qui s’adresser ? »

    Lien permanent

    Complément à l’article « Besoin d’aide ? A qui s’adresser ? »


    Depuis peu, il y a aussi une assistante de vie sur la commune de Clavier.


    Le PCS Condroz a également mis en place plusieurs projets lors du confinement (ex: appel téléphonique aux personnes isolées, ateliers virtuel divers,...).

     

    Contact : Ines MOOREN – PCS Condroz – 0474/ 77 46 42

     

    Cathocondroz – Site des paroisses catholiques d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot

  • Confiné mais pas isolé : 2 contacts par semaine ?

    Lien permanent

    Si beaucoup de personnes souffrent d’une perte de revenu, d’autres souffrent principalement de la solitude :


    pas de visite, pas de petits-enfants, contact avec des soignants masqués, …


    Certains d’entre vous ont choisi de soutenir les personnes seules en leur écrivant une petite carte ou en téléphonant. Imitons-les !


    Si chacun de nous prend deux contacts au hasard par semaine … cela fera des dizaines, des centaines de personnes sorties de leur isolement !


    N’attendez pas que les autres le fassent.

     

    Lancez-vous !

     

    www.cathocondroz.be cathocondroz@hotmail.com 085 51 12 93

  • Les croyants se mobilisent pour la messe en public pour Noël

    Lien permanent

     Nous sommes prêts à multiplier les messes et à être créatifs si vous nous en donnez les moyens et que vous vous ouvrez aux solutions alternatives (célébration en extérieur pour Noël par exemple) », s’engagent les signataires d’une lettre ouverte au Premier ministre Alexander De Croo.
     
    Lancée ce mardi, elle avait récolté hier près de 10.000 signatures.
     
     
    Elle plaide pour la reprise des cultes en public.
     
    « Depuis le 1 er décembre, on peut aller faire ses courses, aller à la piscine ou musée le dimanche matin, mais on ne peut pas aller à la messe », s’étonnent les deux prêtres d’Uccle, coauteurs de la lettre avec le président de la Fabrique d’une église d’Ixelles. Ils rappellent que Pâques, l’Ascension, la Pentecôte et la Toussaint ont été célébrées en mode confinement.
     
    « Noël n’est pas une fête uniquement commerciale », écrivent-ils.
     
    « Une maladresse »
     
    « Cette lettre n’est pas pilotée en sous-main par les évêques de Belgique », précise Éric de Beukelaer, vicaire général du diocèse de Liège.
     
     
    Il comprend l’initiative de ses confrères bruxellois : « Ce qui nous a choqués avec le Comité de concertation du 27 novembre, c’est qu’il n’y a pas eu un seul mot sur les cultes.
     
    C’était une maladresse.
     
    Il aurait été plus adroit d’en parler un peu pour éviter que les fidèles n’aient l’impression d’être le dernier des derniers soucis de nos gouvernants ».
     
     
    Les chrétiens ne sont pas les seuls concernés. La communauté juive célèbre Hanoukka, la fête des lumières, une semaine avant la Noël.
     
     
    Après le Comité de concertation, les Évêques de Belgique avaient réagi, par voie de communiqué.
     
    Tout en exprimant leur solidarité par rapport aux mesures du gouvernement pour lutter contre la pandémie, ils disaient toutefois ressentir « ce lockdown des célébrations religieuses publiques dans les églises comme une limitation au vécu » de leur foi.
     
     
    Ils expliquaient aussi vouloir reprendre le dialogue avec les services gouvernementaux.
     
     
    Un message mesuré dans une situation délicate, mais qui aux yeux d’une partie des fidèles n’est pas suffisant.
     
     
    Article par  Y.H.
     
     
     

  • Et les crèches devant nos maisons ?

    Lien permanent

    De nombreux médias nous annoncent un Noël tristounet. L’angoisse d’un Noël confiné monte. Et pourtant Noël, c’est une fête de mémoire, d’amour familial et d’espoir !
    Il y a quelques années, les villages du Condroz étaient inondés de crèches dans les rues. Où sont-elles passées ? C’est le moment de les ressortir, ou d’en reconstruire avec nos voisins. Mettons du soleil dans nos rues, et montrons à tous que l’espoir d’un monde meilleur et solidaire est bien vivant chez nous.
    A la nuit tombée, pourquoi pas une balade en famille pour admirer les guirlandes et crèches des voisins, et un passage à l’église … avec un colis pour les plus démunis ?
    Avec ou sans Covid, Noël c’est merveilleux, fraternel et plein d’espérance !

    Cathocondroz – Site des paroisses catholiques d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot

  • Du 17 novembre au 3 décembre ont été célébrées les funérailles de :

    Lien permanent

    Du 17 novembre au 3 décembre ont été célébrées les funérailles de :


     Mr Jean-Pierre LESCEUX de Terwagne.


     Mr Jean-Pierre HANSOUL, époux de Mme Pierrette PLUMIER de Nandrin.


     Mme Odette LUYMOEYEN, veuve de Mr Camille VANKERKHOVEN de Fraiture.


     Mme Enrica AVENANTE, veuve de Mr Serge Ledent de Comblain-au-Pont.


     Mr Edward REGINSTER DIEDEREN de Marchin.

     

     

     

    Cathocondroz – Site des paroisses catholiques

    d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot

     

    En mon nom et au nom de l'équipe du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances Aux familles .

     

     

  • Voici les églises ouvertes qui sont heureuses de vous accueillir !!! Tous en route vers Noël !

    Lien permanent

    Tous en route vers Noël !
    En cette période troublée de pandémie, il est peu probable que nous puissions nous réunir en grand nombre la veille ou le jour de Noël dans nos églises pour célébrer la naissance du Christ. Nous vivrons l’Avent (et peut-être Noël ?) confinés chez nous, quelque peu frustrés de ne pouvoir vivre ce temps fort de la vie ecclésiale comme les années précédentes.
    Faute de pouvoir nous rassembler « en présentiel », nous vous proposons de réaliser un santon à votre effigie et de venir le déposer durant le mois de décembre dans l’église de votre choix, près de la crèche.
    Ces personnages-santons exprimeront notre souhait de nous mettre en route vers Noël et d’accueillir dans nos vies Celui qui se fait petit enfant. Ils seront aussi pour tout un chacun une invitation à entrer dans une église ouverte et à vivre un temps de prière et de recueillement.
    Et si les santons provençaux viennent rarement les mains vides à la crèche, nous aussi, nous pouvons accompagner notre personnage d’une prière, d’une intention, d’un colis alimentaire pour les personnes défavorisées ou d’un don pour les prisonniers.
    Comment réaliser son santon ? Ci-après, vous trouverez une proposition à partir d’une bouteille en plastique ainsi que deux modèles (au choix) à découper et à personnaliser. Vous pouvez aussi trouver sur internet d’autres modèles à imprimer ou réaliser votre personnage à partir d’autres supports (rouleau de papier WC, pâte à sel, pâte Fimo, etc).
    Voici les églises ouvertes qui sont heureuses de vous accueillir :


    Sur la commune d’Anthisnes : les églises d’Anthisnes et de Hody : les dimanches et le jour de Noël de 10h à 12h (à partir du 29 novembre et durant tout le mois de décembre).

    Sur la commune de Clavier : les églises des Avins, Ocquier et Terwagne : tous les jours.
    Sur la commune de Nandrin : les églises de Nandrin (oratoire) (tous les jours), de Saint-Séverin (tous les jours) et de Villers-le-Temple (les dimanches et le jour de Noël de 10h à 17h à partir du 22 novembre et durant tout le mois de décembre).


    Sur la commune d’Ouffet : l’église d’Ouffet : les samedis et dimanches ainsi que le jour de Noël de 10h à 17h.


    Sur la commune de Tinlot : les églises de Fraiture, Scry (oratoire) et Seny : tous les jours.
    Malgré les conditions où nous sommes, à tous, nous souhaitons un temps d’Avent riche et fécond !

     

    Cathocondroz – Site des paroisses catholiques d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot

  • Confiné mais pas isolé : « Papote fenêtre » dans le Condroz !!! Dans cette pandémie qui n’en finit pas : Besoin d’aide ? A qui s’adresser ?

    Lien permanent

    Vous connaissez dans votre quartier des personnes isolées ou qui ont moins de contacts avec leur famille ?


    Vous n’osez pas y aller de peur de la contamination ?


    Et puis, avec ce masque, ce n’est pas agréable de se parler…


    Pourquoi pas une « papote fenêtre » ?


    Vous sonnez à la porte d’entrée, puis passez à la fenêtre sur le côté.


    En respectant la distanciation, en enlevant le masque, en ouvrant légèrement la fenêtre … vous pourrez vous parler presque !!!comme avant !!!

     

    Dans cette pandémie qui n’en finit pas : Besoin d’aide ? A qui s’adresser ?


    Avec qui partager un moment de « papote », un contact humain ?


    CPAS (dans chaque commune)


    Fournit en priorité une aide matérielle et/ou financière, ainsi qu’une assistance pour remplir des dossiers administratifs.


    En cette période « COVID-19 », certains CPAS ont aussi développé des services spécifiques auprès des aînés et isolés : livraison de courses à domicile, repas chauds à prix modéré, transport pour rendez-vous médical, prêt de tablettes (ordinateur), …


    ASSISTANTE de VIE (Anthisnes & Tinlot)


    En lien avec le CPAS, s’occupe des personnes de plus de 65 ans afin de les rencontrer, les écouter, les aider à analyser leurs besoins et être le relais de leurs demandes.


    Contact : via CPAS (A partir de février 2021, l’Ass. Vie de Tinlot aura numéro direct)
    GAL www.galcondruses.be/bien-vieillir-au-pays-des-condruses/


    Organisme créé par les communes avec l’aide de la Région Wallonne.


    Dans son projet « Bien vieillir au pays des condruses » a (notamment) développé des programmes tels que : Assistante de vie , le taxi social, une Plate-forme d’entraide citoyenne (« Villages solidaires ») pour mettre en contact des bénévoles avec des personnes ayant besoin d’un petit bricolage à domicile, …
    Contact : 085 / 27 46 12 chantal.courard@galcondruses.be

     


    (Le GAL travaille en collaboration avec le plan de cohésion sociale – PCS)


    TELE-SERVICE DU CONDROZ


    Aide pour les déplacements (et déménagements), accueil (à Ouffet) et écoute
    Contact : 086 / 36 67 18 (matin) patriciahotte@hotmail.com


    UNITE PASTORALE DU CONDROZ


    Distribution de vivres 1 ou 2 fois par mois (vous devez faire la demande initiale auprès de votre CPAS). Possibilité parfois de recevoir aussi des vêtements et couvertures.
    Contacts :
    Anthisnes : (Unité pastorale du Condroz) Josette PARIS 0479 / 41 91 93


    Clavier : (Croix Rouge) Ghislaine SACRE 0495 / 77 17 52


    Nandrin/Tinlot : (St Vincent de Paul) Lucy DUMONT 085 / 51 10 35


    Ouffet : (Unité pastorale du Condroz) Pascal ENGLEBERT 0474 / 95 91 36 (après 16 hr)


    ST-Séverin : (St Vincent de Paul) André PETERS 085 / 51 19 77


    POUR TOUT TYPE DE QUESTION :
    L’AVIQ (service officiel Wallonie) a créé un site www.luttepauvrete.wallonie.be ainsi qu’un numéro simplifié 1778 (appel gratuit).


    SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE : Télé-accueil : 107
    « Ecoute et soutien » (diocèse de Liège) : 0486 / 13 60 61


    « Toutes ces aides sont fournies dans la plus grande discrétion. »

    Cathocondroz – Site des paroisses catholiques d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot

  • Prier et participer aux célébrations liturgiques grâce aux médias catholiques

    Lien permanent

    Chapelet: tous les jours à 20h00 (Lourdes).

    Prière du soir: tous les jours à 20h30 (prière monastique).
    Capter RCF- Liège sur 93.6 FM ou sur www.rcf.be

    Messe : du lundi au sam. à 7h25 (Marseille), à 10h (Lourdes) et à 18h15 (Paris)


    sam. à 18h (Paris) ; dim. à 10h (Lourdes) et à 18h30 (Paris).


    Prière du matin : du mardi au samedi à 7h (Paris).


    Office du milieu du jour : du mardi au samedi à 12h30 (Paris).


    Chapelet : tous les jours à 15h30 (Lourdes).


    Capter KTO : en streaming sur www.ktotv.com sinon sur décodeur TV : Proximus (Canal 215), Voo (Canal 147), Telenet (FWB) (Canal 36), Orange (Canal 98).

    Messe TV: tous les 15 jours à 11h sur La Une, tous les dimanches à 11h sur France 2.
    Messe Radio: tous les dimanches à 11h sur La Première.
    Capter la RTBF : https://www.cathobel.be/messes/ sur la Première RTBF www.rtbf.be/radio/liveradio/lapremiere, en TV sur la Une ou la Deux RTBF www.rtbf.be

  • Rester solidaire pendant la crise !!!

    Lien permanent

    La tendresse, c’est l’amour qui se fait proche et se concrétise.
    C’est un mouvement qui part du coeur et qui arrive aux yeux, aux oreilles, aux mains.
    La tendresse est le chemin à suivre par les femmes
    et les hommes les plus forts et les plus courageux.

    Au-delà de toute apparence, chaque être est infiniment sacré
    et mérite notre affection et notre dévouement.
    C’est pourquoi, si je réussis à aider une seule personne à vivre mieux,
    cela justifie déjà le don de la vie.
    Extraits de l’encyclique Fratelli Tutti du pape François

     

    http://www.cathocondroz.be/

  • Les « déconfinés » de l’aide alimentaire dans le Condroz

    Lien permanent

    J’avais faim et tu m’as donné à manger… »


    Les « déconfinés » de l’aide alimentaire


    Dans notre Unité pastorale, les conférences de Saint Vincent de Paul de Nandrin/Tinlot et Saint-Séverin, des bénévoles d’Ouffet et d’Anthisnes de même que la Croix Rouge de Clavier continuent à fournir de l’aide alimentaire à des personnes dans le besoin.

     


    Compte tenu des pertes d’emploi et de revenus qui pendant longtemps encore vont frapper les personnes déjà fragilisées, l’U.P. vous invite à être attentifs à ces familles qui, malgré l’aide bienvenue des CPAS, rencontrent de grandes difficultés pour nouer les deux bouts.

     

    Si vous souhaitez aider discrètement des personnes de nos villages, voici la liste des bénévoles auxquels vous pouvez proposer votre aide sous quelque forme que ce soit :


    Conférence de Nandrin/Tinlot : Lucy DUMONT-JACOBY Tél. : 085 51 10 35


    Conférence de Saint Séverin : André PETERS Tél. : 085 51 19 77


    OUFFET : Pascal ENGLEBERT Tél. : 0474 95 91 36 (après 16h)


    ANTHISNES : Josette PARIS Tél. : 0479 41 91 93


    CLAVIER : Ghislaine SACRE Tél. : 0495 77 17 52

     

    http://www.cathocondroz.be/

  • Du 8 au 16 novembre ont été célébrées dans l’intimité familiale les funérailles de :

    Lien permanent

    Mr Alfred NEUVILLE, époux de Mme Berthe GENGOUX d’Ouffet.
    Mr Pierre ROMAIN, veuf de Mme Jeanine BODSON d’Ochain.
    Mme Gabrielle RENARD de Seny.
    Mr Jean NIVARLET, époux de Mme Marie JADOT d’Ochain.
    Mr Marcel SEPTON, veuf de Mme Bernadette LAMER d’Ocquier.
    Mr Jules RINGLET, époux de Mme Jeanine GOSSET d’Ouffet.
    Mme Juliette SMAL, veuve de Mr Alexandre DEVILLE de Neupré.
    Mr René BALTUS, époux de Mme Paula DELMELLE de Liège.
    Mr Jean CASSART, époux de Mme Hélène SIMON de Seny.
    Mme Josette LAMSOUL, veuve de Joseph GODEFROID d’Ochain.

     

    En mon nom et au nom de l'équipe du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances aux familles .

     

    http://www.cathocondroz.be/

  • Prier et participer aux célébrations liturgiques grâce aux médias catholiques

    Lien permanent

    Chapelet: tous les jours à 20h00 (Lourdes).

    Prière du soir: tous les jours à 20h30 (prière monastique).
    Capter RCF- Liège sur 93.6 FM ou sur www.rcf.be

    Messe : du lundi au sam. à 7h25 (Marseille), à 10h (Lourdes) et à 18h15 (Paris)


    sam. à 18h (Paris) ; dim. à 10h (Lourdes) et à 18h30 (Paris).


    Prière du matin : du mardi au samedi à 7h (Paris).


    Office du milieu du jour : du mardi au samedi à 12h30 (Paris).


    Chapelet : tous les jours à 15h30 (Lourdes).


    Capter KTO : en streaming sur www.ktotv.com sinon sur décodeur TV : Proximus (Canal 215), Voo (Canal 147), Telenet (FWB) (Canal 36), Orange (Canal 98).

    Messe TV: tous les 15 jours à 11h sur La Une, tous les dimanches à 11h sur France 2.
    Messe Radio: tous les dimanches à 11h sur La Première.
    Capter la RTBF : https://www.cathobel.be/messes/ sur la Première RTBF www.rtbf.be/radio/liveradio/lapremiere, en TV sur la Une ou la Deux RTBF www.rtbf.be