Organisations festives

  • Fin

    Lien permanent

    Merci 2020.jpg

    0 commentaire Catégories : 02 808 96 54 Covid-Solidarity, 0800 14 689 Coronavirus, 0800 30 030 #Arrête, 1 Le Drive-in Dépistage Covid-19, 1 page Soutenons nos indépendants, 112, 1718, 1722, À donner, À la découverte de nouveautés, A vendre, À vous la parole, AA de Nandrin, Accident à Nandrin, Accident de la route, Accueil temps libre de Nandrin, Action Laïque, Activités seniors, Actu des communes voisines, Actualités Enfants, Actualités jeunesse, Actualités sportives, Administratif, Agenda, Agriculteurs, Agriculture et produits, Al-Anon Nandrin, Alcooliques Anonymes de Nandrin, Alerte info, Alimentaire, Animaux, Annulations suite du covid-19, Appel, Arnaques, Artistes, ASBL, Associations, Attention, Avis décès de la région, Avis de disparition, Baby-sitters ,crèches, Balades, Battues, Be alert.be, Bénévolat, Bénévolat à Nandrin, Bibliothèque Nandrin, Bpost, Brocante, BUS, Cambriolage, Centrale Nucléaire, Centre Culturel, Changement d'heure, Chasse, battue, CHR Huy, Cimetière, Ciné Club à Nandrin, Cinéma, circulation routière, Citations du Blog de Nandrin, Climat, comité d’action laïque du CONDROZ, Concert, Concours, Condroz, Conférence, Conseil Communal, Conseil Communal Par la Blogueuse, Convocation du conseil communal, Coupe du monde 2018 à Nandrin, Coupe du monde En Russie 2018, CPAS, Dans l'histoire, Dans le journal Huy-Waremme, Dans les communes voisines, Décès, Déconfinement, Dégâts, Des Condrusiens vu à la TV, Des infos sur les routes, Des mots devenus des mots de tous les jours, Destination Voyage sur le Blog Villageois, DNF, Don de sang, Dossier Justice, Éco Responsable, Écoles, Enquête publique, Eolien, Euro 2020, Evolution à Nandrin, Fermeture, Festivals de musique, Finances, Foot, GAL, HEMECO, Hôpitaux, Humour sur le Blog, Idées sorties, IDEN Nandrin, Incendie, Incivilités, Intradel, Jeux ou Concours, Jogging à Nandrin, Jumelage, Ki Cé Cé Où, Kicécékoi, l'art et la culture, La poste à Nandrin, La Rubrique de L'électeur, La rubrique des photos insolites, La rubrique du lecteur, Le Poste Médical de Garde, Le recyparc, Le top 3 des articles les plus vus de la semaine, Le week-end sur Nandrin, les animaux à Nandrin, Les Balades, Les cérémonies patriotiques, Les chemins de la mémoire sur le Blog, Les Chorales sur le Condroz, les comités ou collectifs sur Nandrin, Les commerces, Les communales 2018 chez nos voisins, Les divers, Les fêtes ...., Les grèves, Les intercommunales, Les journées de ......, Les Marches à Nandrin, les milieux d'accueil enfants à Nandrin, Les noces d'or, Les nouvelles mesures, Les petites histoires du Blog, Les rendez-vous de la semaine, Les rendez-vous du week-end, les restaurants, Les stages, Les toutes boîtes sur Nandrin, les trucs et astuces, Les trucs et astuces Jardin, Les utiles, Location, Location de salle, logement, Logements sociaux, Loris Demarteau, lotto, Manifestation patriotique, Marché, Médecins, Médecins de garde, Météo, N63 à Nandrin, Nandrin dans l'histoire, Nandrin et le Black Out, Nandrin la mobilité, Nature, Neige à Nandrin, Nouveau sur le Condroz, Nucléaire, Nuisances, Offre d'emploi, On nous demande de vous informer de, Organisations festives, Organisations festives Nature, Paroisses catholiques, Patrimoine, Patrimoine immobilier, PCS de Condroz, Perdu, Pharmacies, Police, Politique, Politique à Nandrin, Population, Portrait, PPNa, Projet éolien, RESA, Rétrospective sur le Blog de Nandrin, Rubrique culinaire, Rubrique Lecture, Rubrique Mode, Santé, Social, Sondage, Spectacles à Nandrin, Sportifs Nandrinois, Stage enfant, Télé Service du Condroz, Test d’alerte Seveso, Travaux, TSC, Unité pastorale du Condroz, Urbanisme, Vandale, Villages-Solidaires.be, Vu à la TV, Zone Police Imprimer
  • Neupré a mis ses beaux habits de lumière, à l’approche des fêtes de fin d’année 2020

    Lien permanent

    Quand les illuminations offrent un peu de magie de Noël  !!!

    Les luminaires font leur apparition à divers endroits  à Neupré, pour l'émerveillement de tous .

     

    Album photos clic ici 

  • Un peu de magie de Noël dans le village, Mélanie et Quentin Michel circuleront dans les rues de Modave en calèche

    Lien permanent

    Ces Modaviens passeront en calèche à Noël devant les maisons des personnes isolées

     

    Comment réintroduire un peu de magie de Noël et de lien social en cette période de confinement ? C’est la question que se sont posés Mélanie et Quentin Michel, deux habitants de Modave passionnés d’attelage et d’équitation.

    D’habitude, le couple propose à ses voisins de se retrouver autour d’un verre de Noël, ce qui permet aux gens du quartier de se rencontrer dans la convivialité. Vu que cela n’est pas possible cette année, ils ont décidé de souhaiter de joyeuses fêtes aux personnes isolées du village en circulant dans les rues à bord de leur calèche tilbury de 1910, entièrement remise à neuf l’année dernière.

    « Ça amuse les gens de voir passer la calèche, car c’est un bel attelage. On s’est dit que ça serait un moyen de mettre un peu de sociabilité dans le village », explique Quentin Michel. « On ne peut pas entrer chez les gens. L’avantage de la calèche est qu’on la voit depuis la fenêtre. On fera coucou et on souhaitera un joyeux Noël sans qu’il y ait de contact physique. On s’arrêtera devant chez les gens, simplement dans l’idée qu’il se passe quelque chose le jour de Noël. On déposera nos spéculoos sur le pas de la porte ».

    Professeur à l’université, Quentin (51 ans) a toujours été passionné par l’équitation. Depuis une dizaine d’années, avec sa compagne Mélanie, il a commencé à faire de l’attelage. « On a acheté un traineau il y a 8 ou 9 ans. Malheureusement, on peut toujours rêver pour l’utiliser à Noël, car il faut un sol gelé et de la neige », explique-t-il. « L’essentiel du temps, on sort la calèche. On en a plusieurs, mais celle qu’on utilisera est la plus ancienne, qui a un côté un peu glamour, dans l’esprit de Noël ».

    Le couple a lancé un appel sur les réseaux sociaux ce dimanche pour que les personnes intéressées par le passage de la calèche se manifestent. « La commune ne peut pas nous donner la liste des personnes âgées isolées de la commune, donc on fait un appel. Ça peut-être la personne qui nous contacte directement, ou un voisin par exemple ».

    La démarche de Mélanie et Quentin est totalement gratuite, dans l’objectif de réintroduire l’esprit de Noël dans cette période compliquée. Si vous êtes intéressé ou connaissez quelqu’un à qui cela pourrait faire plaisir, contactez directement Quentin Michel au 0477/50.11.75.

     

    article de P.Tar.

    Article complet Sudinfo clic ici 

    Mélanie et Quentin Michel sont tous deux passionnés d’attelage et d’équitation.

    Mélanie et Quentin Michel sont tous deux passionnés d’attelage et d’équitation. - DR

     

  • Belles réalisations d'illumination par l équipe voirie à Nandrin !!! Merci à eux !!!

    Lien permanent

    Nous sommes tous essentiels, infirmières, boulangers, médecins, éboueurs, dentistes, chimistes, notaires, avocats, restaurateurs, chanteurs, artistes , coiffeurs etc etc etc .....

    Dans la vie de tous les jours, un grand nombre de personnes illuminent nos journées, sans même que nous, nous rendions compte.

    En cette fin d'année  particulière de 2020, prenons encore plus conscience de toutes les personnes qui sont essentielles à notre vie !!!

    La plus belle des façons, déjà nous rendre compte des réalisations !!! 

    Il était agréable dans notre enfance d'être félicité pour de bons résultats scolaires ! 
    Il en est de même à l'âge adulte,  ne croyez pas que tout est normal ! 

    J'entends souvent les gens dirent, je paie mes impôts donc ! 
    Et bien oui ! mais un MERCI, un BRAVO, FELICITATIONS ne coûtent rien !

    N'hésitez pas !!!

    Samedi fin de journée, une petite balade dans les entités de Nandrin,  les yeux remplis de milliers d'illuminations, c'était magique, beau, réconfortant !
    Et puis une reconnaissance aux personnes qui ont réalisé ses décorations .

    Pas Seulement à Noël, mais merci et félicitations pour les jours d'orages ou pendant la tempête vous dégagez les arbres, les jours de neige nos routes, les jours de toussaints les tombes de nos défunts.

    130984977_312667139902764_3687628262996724517_n.jpg

    IMG_1259.JPG

     

    Tout comme les  infirmières, boulangers, médecins, éboueurs, dentistes, chimistes, notaires, avocats, restaurateurs, chanteurs, artistes etc. etc. etc .

    MERCI aux personnels communal, aux hommes de la voirie, aux dirigeants de la commune de Nandrin..

     

    Album Belles réalisations d'illumination 2020 clic ici 

     

     

  • Concours de décoration de façade à Villers-le-Temple Nandrin, une organisation Villers Animations

    Lien permanent

    Concours de décoration de façade à Villers -le Temple Nandrin, une organisation Villers Animations

    Avec le soutien de la commune de Nandrin 

    Infos et règlement Sur  Villers Animations ASBL

     

     

    238_FLYER_VILLERS_LE_TEMPLE_DE_NOEL.jpg

  • Attention La traditionnelle Choucroute de l’an neuf début d’année 2021 à Saint-Séverin est annulée

    Lien permanent

    Dans le cadre des mesures de prévention COVID 19, nous sommes au regret de ne pouvoir nous retrouver en ce début d’année 2021 à Saint-Séverin pour partager la traditionnelle Choucroute de l’an neuf.

     

    choucroute nan .jpg

     

  • «On peut comprendre les mouvements d’humeur émotionnels mais un bourgmestre doit servir d’exemple», a affirmé le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon (PS)

    Lien permanent

    «On comprend les mouvements d’humeur mais un bourgmestre doit servir d’exemple»

    «A Noël, je ne vais quand même pas inviter juste mon fils et refuser à ma belle-fille et à mes petits-enfants de venir», avait déclaré ce dernier, lundi, dans nos colonnes, laissant entendre qu’il ne respecterait pas la bulle sociale limitée à une personne. «On sera prudent en respectant les distances», avait-il néanmoins assuré.

     

    «Ces déclarations sont malvenues. Un bourgmestre doit servir d’exemple et ne pas inciter à la désobéissance. Après, c’est autre chose de débattre des normes décidées par le fédéral», a souligné le ministre Collignon.

    Ce dernier va dès lors envoyer un courrier de sensibilisation à Patrick Lecerf afin de «lui rappeler les différentes missions et le rôle des bourgmestres».

     

    Plus tôt dans la journée, le président du MR, Georges-Louis Bouchez, avait lui aussi répété que «tous les bourgmestres doivent respecter les règles».

     

    Lire aussi

    coronavirus-tous-les-bourgmestres-doivent-respecter-les-regles-rappelle-georges

     Article complet clic ici 

    Polémique autour du réveillon à Hamoir: le bourgmestre rebelle rappelé à l’ordre

     

    En toute franchise, Patrick Lecerf nous avait avoué, ce lundi, son intention de fêter Noël en famille malgré la consigne édictée par le comité de concertation : une cellule familiale + 1 invité seulement.

    « A Noël, je ne vais quand même pas inviter juste mon fils et refuser à ma belle-fille et à mes petits-enfants de venir », nous avait déclaré le bourgmestre MR de Hamoir qui précisait néanmoins : « On sera prudent en respectant les distances », avait-il assuré.

    Une prise de position qui n’a pas manqué de faire réagir. A commencer par son président de parti, Georges-Louis Bouchez. « Je comprends l’émotion que traduisent les propos de Patrick mais les règles sont les règles et, pour le MR, il est clair qu’elles doivent être respectées par tous, d’autant plus quand on est bourgmestre et que l’on est chargé de faire respecter ces règles. J’en ai parlé avec lui et il est dans cet esprit. Cela ne doit toutefois pas empêcher le débat sur ces règles », a souligné Georges-Louis Bouchez interrogé par l’Agence Belga.

    « Malvenu »

    A son tour, le ministre des pouvoirs locaux, qui n’est autre que le Hutois Christophe Collignon (PS), a rappelé Patrick Lecerf à l’ordre. «On peut comprendre les mouvements d’humeur émotionnels mais un bourgmestre doit servir d’exemple», a-t-il affirmé en réaction aux propos controversés du bourgmestre de Hamoir. «Ces déclarations sont malvenues. Un bourgmestre doit servir d’exemple et ne pas inciter à la désobéissance. Après, c’est autre chose de débattre des normes décidées par le fédéral», a souligné le ministre de tutelle.

    Christophe Collignon va envoyer un courrier de sensibilisation à Patrick Lecerf afin de «lui rappeler les différentes missions et le rôle des bourgmestres» et l’inciter à plus de retenue. « Je l’invite à ne pas passer à l acte, ce qui constituerait une infraction. »

    Reste à savoir qui viendrait contrôler le bourgmestre hamoirien, le soir du réveillon, la police locale (sur laquelle il a autorité) serait pour le moins dans une position délicate.

    Le principal intéressé affirme pour sa part avoir voulu attirer l’attention pour relancer le débat sur les fêtes de fin d’année. Il est rejoint en ce sens par Manu Douette, le co-président de la fédération MR de Huy-Waremme et mayeur de Hannut, qui souhaite lui aussi un assouplissement des règles pour les deux réveillons. « Il faut provoquer pour se faire entendre, je voulais simplement relayer ce qu’une part de la population pense et ressent, afin que le débat évolue et que les dirigeants se remettent autour d’une table pour discuter des mesures en fin d’année », nous confie-t-il. « Croulant » sous les réactions, Patrick Lecerf a également publié un message sur Facebook pour préciser sa pensée.

    « J’ai exprimé ce que beaucoup ressentent »

    «Malheureusement, il faut trouver des formules choc pour attirer l'attention jusqu'à Bruxelles, où je trouve nos décideurs parfois trop éloignés du terrain ou cadenassés par les partis. Je croule sous les réactions, parfois indignées mais plus souvent sous forme de Merci. Merci d'avoir exprimé ce que beaucoup ressentent, surtout après les propos de M. Vandenbrouck qui a reporté toute analyse de la situation au 15 janvier, privant d'un brin d'espoir les citoyens qui souffrent de l'application des mesures et qui espéraient un moment de bonheur avec leurs proches. Moment de bonheur qui aurait aussi servi à rendre du courage pour les semaines et peut-être mois prochains qui ne seront pas des plus simples.

    Je comprends la surprise des gens qui travaillent dans les hôpitaux, des policiers, des ambulanciers et je ne dirai jamais assez combien je les admire et les défends dans la mesure de mes petites possibilités.

    « Les dirigeants manquent de coeur »

    Mais il faut qu'ils comprennent aussi qu'il y a une souffrance dans les maisons, dans les ménages et que c'est notre rôle d'élus de la faire entendre à nos dirigeants.

    Ceux-ci font, contrairement à ce que certains crient, un travail remarquable depuis des mois mais manquent parfois de pédagogie et surtout de cœur et d'empathie dans l'expression de leurs positions. Les propos très durs de M. Vandenbroeck ont fait mal, surtout dans un contexte où les efforts de la population commencent à porter leurs fruits.

    L'attente de beaucoup de citoyens était une perspective de fêter Noël avec ses proches si la situation continue de s'améliorer. Au lieu de ça, il a mis la barre tellement haut qu'elle est infranchissable cette année (sauf miracle, dit-il).

    Je constate que de nombreuses personnes influentes, ministres, députés, présidents de partis, épidémiologistes, professeurs d'université, journalistes, rebondissent (parfois en off!) sur la situation pour envisager une réévaluation de la situation dans 2 ou 3 semaines. Et c'est une grande satisfaction. Étant optimiste de nature, je pense que ce geste sera très apprécié par la population qui acceptera plus facilement la décision qui sera prise à la lecture de l'évolution de la situation.

    « Je m’excuse si j’ai choqué »

    Je m'excuse auprès des personnes qui ont pu être choquées mais mon expérience de la chose politique m'a convaincu que la langue de bois et l'obéissance à la loi du silence ne font guère avancer les choses.

    Restons confiants et optimistes mais ne levons pas la garde par rapport au virus. Comme je le préconise depuis le début de cette crise, soyons rigoureux par rapport aux gestes barrières essentiels (distance sanitaire, par du masque, lavage des mains), soyons solidaires et pensons à donner un petit coup de fil à nos connaissances pour simplement prendre de leurs nouvelles. Ce sont souvent les petits gestes qui font le plus grand bien. », conclut-il.

    Confiant, Patrick Lecerf compte bien fêter Noël en famille « en toute légalité ».

    Par A.G. avec Belga

    Article complet Clic ici 

     

     

  • Une incitation à la désobéissance ? Des déclarations maladroites ? Je fais partie de ceux qui sont prudents !!! selon les bourgmestres

    Lien permanent

    Pour les fêtes de fin d’année, pas de grandes réunions familiales. Le comité de concertation l’a annoncé vendredi dernier : on pourra uniquement fêter Noël avec sa bulle et son contact rapproché. Les personnes isolées pourront quant à elles voir deux personnes en même temps. Une décision gouvernementale qui a fait couler de l’encre. Patrick Lecerf (MR), le bourgmestre de Hamoir a d’ailleurs déclaré dans notre édition de ce mardi, qu’il ne respecterait pas les mesures au réveillon de Noël.

    « Je ne vais quand même pas inviter juste mon fils et refuser à ma belle-fille et à mes petits-enfants de venir. On sera prudent en respectant les distances », a-t-il expliqué.

    Suite à ces propos, plusieurs bourgmestres de l’arrondissement de Huy-Waremme ont réagi. Manu Douette, le mayeur de Hannut estime que Patrick Lecerf a poussé un cri venant du cœur. « C’est un cri d’un bourgmestre qui exprime ce que pense la population. Je ne le vois pas comme un appel à la désobéissance », nous confie-t-il.

    En effet, le co-président de la fédération MR de Huy-Waremme prône depuis quelques jours un élargissement des règles pour les fêtes.

    Pour Manu Douette, cela est indispensable pour maintenir l’adhésion de la population aux mesures émises par le gouvernement.

    « Une situation surréaliste »

    « La fête de Noël est la fête par excellence qui s’organise en famille. Pour que les gens continuent de respecter les mesures, il serait grand temps que le CNS revoit cette partie-là, en élargissant la bulle à quatre personnes maximum, par exemple. Restreindre à une personne est assez surréaliste alors que certains virologues expliquent que se voir par bulle ne poserait pas trop de problèmes. La population est en désarroi, elle souffre. Il faut permettre aux gens de passer Noël en famille. Voici mon cri d’alarme, il faut lacher un peu de lest et arrêter d’infantiliser la population. On y gagnerait par la suite ».

    Ces dernières semaines, le gouvernement fédéral a adopté plusieurs mesures à l’égard des commerçants, indépendants et de la population. Souvent peu comprises, Manu Douette estime qu’il y a des incohérences. « La règle du réveillon de Noël n’est pas contrôlable par la police. Comment voulez-vous que les policiers aient contrôler si elle est bien respectée ? », se demande le mayeur de Hannut.

    Les déclarations du bourgmestre de Hamoir ne sont évidemment pas passées inaperçues. Nous avons interrogé la police du Condroz pour comprendre comment les forces de l’ordre envisagent de faire respecter cette nouvelle mesure. « L’objectif visé n’est pas de regarder chez les gens ».

    Article Par Amélie Dubois

    Journaliste à La Meuse Huy-Waremme

     

    Article complet Sudinfo Clic ici 

     

    Le bourgmestre de Hamoir, Patrick Lecerf juge ces mesures trop draconiennes pour les fêtes de fin d’année clic ici

  • Décos de Noël en région liégeoise: des budgets de 1.000 à 320.000€!

    Lien permanent

    En fonction des communes, de leurs centres urbains ou de leur ruralité, le budget est fortement différent en ce qui concerne les décorations et illuminations de Noël. Ainsi, des communes comme Dalhem ne dépensent que 1.000 euros pour ses illuminations, alors que Seraing dépense un peu moins de 50.000 euros et Liège… 320.000 euros ! Des budgets fortement impactés par un choix majeur : faire l’acquisition de ces décorations ou les louer.

    Certaines communes comme Liège, Flémalle ou encore Seraing, fonctionnent avec une société à laquelle ils louent les décorations. Un moyen de renouveler fréquemment les illuminations et créer la surprise auprès du public.

    D’autres Villes et Communes ont opté pour l’achat du matériel, comme c’est le cas pour Esneux, Visé ou encore Sprimont. Lorsque le matériel est acquis, il faut prendre en compte, qu’après quelques années, il doit être renouvelé.

     
     

    Du côté de Soumagne, 48 décorations sont placées sur la commune pour un montant de 15 000 euros. Si les illuminations placées sur la façade de l’administration communale ont été acquises par la commune en 2015, les autres guirlandes sont quant à elles, louées.

    Le traditionnel arbre de Noël est loin de passer à la trappe cette année encore. Les fêtes de fin d’année riment souvent avec tradition et le sapin de Noël ne déroge pas à la règle.

    Ainsi, à Bassenge, des sapins naturels sont placés devant les édifices communaux et un arbre de 6 à 8 mètres est installé sur la place de Roclenge.

    À Fléron, quatre sapins de 4 mètres sont logés sur diverses places et Blegny fait de même en plaçant un arbre imposant dans chaque village.

     

     

    Convivialité et chaleur

    Bien sûr, cette année est une année particulière et cela impacte fortement la période des fêtes. Certaines communes comme Liège, ou encore Herstal ont décidé de ne rien changer au niveau illuminations. Le bourgmestre f.f. de Herstal, Jean-Louis Lefèbvre, a indiqué : « La crise sanitaire n’a pas impacté notre politique de décorations de Noël. L’année 2020 a été difficile pour tout le monde et de nombreux événements ont été annulés. Les illuminations traditionnelles et les sapins sur les places sont une tradition à Herstal et nous tenions à ce que les habitants puissent en profiter en cette fin d’année un peu particulière ».

    À Trooz, l’échevine de la Communication, Joëlle Deglin, a indiqué : « Le budget avait été inscrit avant la crise. Nous l’avons bien entendu maintenu. En effet, le collège a estimé qu’il s’agit d’une action qui contribue au soutien du commerce local, qui a un impact sur le moral des habitants et qui amène un peu de convivialité et de chaleur en ces temps difficiles. »

    D’autres communes ont décidé de placer davantage d’illuminations, comme c’est le cas pour Neupré, qui éclaire davantage la commune pour « mettre du baume au cœur de nos concitoyens », a indiqué la commune.

    C’est également le cas à Seraing où « le budget a été augmenté pour donner plus de lumières à la population en cette période difficile ». Cependant au niveau de la commune, on précise : « Certains points à illuminer ne le seront pas cette année suite à des problèmes techniques (coupure de section sur éclairage public) qui n’ont pu être résolus du fait de la crise sanitaire. »

    Liège se pare de mille feux malgré l’absence de marché

    Place du Marché, à Liège.
    Place du Marché, à Liège. - L.H.

    La Ville de Liège passe des marchés tous les trois ans concernant les décorations de Noël et même si cette année, le légendaire marché de Noël sera absent, il n’est pas question pour l’administration de faire des économies sur les illuminations. Rien ne changera par rapport à l’an dernier.

    Elle dépensera 320.000 euros pour les illuminations de Noël. Cela comprend des décorations majestueuses ou de simples guirlandes de rues comme on peut en voir dans plusieurs artères de la Cité ardente.

    Si la question s’est bien évidemment posée, la Ville n’envisageait pas de couper les illuminations à 22 heures, heure du couvre-feu. « Les décorations sont éclairées de 7 h du matin à 9 h, puis de 15 h à minuit », nous explique-t-on au cabinet de Maggy Yerna, échevin en charge du Développement économique et territorial. « Nous avons pris la décision d’allumer les illuminations jusqu’à minuit. Les couper deux heures plus tôt aurait eu un impact mineur sur la consommation d’électricité. De nombreuses personnes peuvent se trouver dans la rue pendant le couvre-feu, on pense notamment aux policiers, aux infirmières et tous les travailleurs qui ont des horaires décalés. Il faut également tenir compte des riverains qui profitent des illuminations de chez eux. Notons que la consommation des illuminations pour toute la période des fêtes représente la consommation en électricité annuelle de deux ménages de quatre personnes. »

    Le cabinet de l’échevine précise : « Il y a également certains endroits où les illuminations restent allumées toute la nuit. Il s’agit d’une demande spécifique de la police, pour une question de sécurité. »

    Au total, la Ville place 416 décorations, illumine 42 rues, fait scintiller 7 places et a déposé 16 sapins de 5 mètres de haut dans ses différents quartiers. Elle fait également briller d’autres endroits stratégiques grâce à des illuminations féériques comme le binamé ourson de la place Saint-Lambert, ou encore la fontaine de lumières de la place de L’Yser en Outremeuse.

    L.S.

    Les illuminations, le top départ des festivités

    Illumination des galeries Saint-Lambert à Liège.
    Illumination des galeries Saint-Lambert à Liège. - L.H.

    L’arrivée des illuminations de Noël dans les rues est toujours très attendue par les citoyens. Il semblerait que cette année, une certaine impatience plane autour de ces décorations. Nombreuses sont les communes et villes belges qui ont demandé aux installateurs de venir poser les illuminations plus tôt que d’ordinaire. Beaucoup ont déjà fait leur sapin de Noël, sans même attendre le passage du grand Saint. Une situation qu’on pourrait peut-être expliquer par l’impatience de célébrer à nouveau.

    Pour Fabienne Glowacz, professeur de psychologie à l’université de Liège, les décorations dans l’espace public et privé permettent de célébrer et de mettre en scène Noël. Elle indique : « Malgré la situation particulière que nous vivons, les illuminations de Noël permettent de marquer l’entrée dans la période symbolique de préparation des fêtes de fin d’années. La vie se ponctue par des moments clés comme le début et fin d’année scolaire, les fêtes de carnaval, les anniversaires, les mariages… Cette année, ces événements ont été soit reportés, soit annulés. Il est donc important de ne pas manquer Noël. Les gens garnissent leurs maisons, ça leur rappelle que tout n’est pas « perdu », mais aussi qu’ils ont besoin de se réjouir et d’être portés positivement par tout ce qui est associé à ces fêtes ».

    « Les événements de cette année nous ont tous marqués, transformés, mais il est important de créer des ambiances de fêtes et de joies. Bien sûr, nous vivrons un Noël différent, mais surtout ne pas s’arrêter à cette idée d’un Noël foutu, mais d’un Noël « petit », mais grand en défi », clôture Fabienne Glowacz.

    L.S.

    Une entreprise liégeoise fournisseur de fééries

    Fabriqué sur mesure.
    Fabriqué sur mesure. - L.H.

    Il y a une dizaine d’années, François-Xavier Mathoul a créé B »lachère illumination Belgique ». Il a débuté en illuminant le centre de Liège et s’occupe aujourd’hui de mettre en lumière de nombreuses villes et communes belges comme Anvers, Charleroi, Knokke, Herstal ou encore Chaudfontaine. L’homme est aujourd’hui à la tête d’une entreprise qui emploie toute l’année une vingtaine de personnes.

    « J’ai une entreprise active dans la signalisation routière et les panneaux lumineux », explique François-Xavier Mathoul, CEO de Blachère illumination Belgique, située dans le zoning des Hauts Sarts. « Mais chaque année, on avait moins de travail durant les fêtes. J’aimais déjà beaucoup les décorations de Noël et je me suis dit pourquoi ne pas me lancer dans cette aventure. Je suis donc allé à la rencontre du leader mondial d’illuminations de Noël, l’entreprise Blachère dans le sud de la France. C’est notamment eux qui illuminent les Champs-Élysées et la 5e avenue à New York. Durant une saison, j’ai travaillé pour eux sur la Belgique en ayant l’exclusivité et depuis 10 ans maintenant, nous avons créé Blachère illumination Belgique.

     

    Nous pouvons répondre à des budgets allant de mille à des centaines de milliers d’euros. Nous créons des projets sur mesure pour nos clients », explique François-Xavier Mathoul. « Nous travaillons pour Noël toute l’année. Dès février, nous prenons les premiers contacts avec nos clients, pour voir ce qu’ils souhaitent. Nous devons ensuite dessiner les décors, les présenter au client qui prépare son cahier de charges. Dès début septembre, nous entamons la partie technique avec des poses de câbles et la mise en place des produits débute en octobre. »

    François-Xavier Mathoul ajoute : « Cette année, de nombreux clients nous ont demandé de venir installer les illuminations plus tôt, pour apporter une ambiance chaleureuse en ces temps moroses. »

    Article de Laura .Salamon.

     

     

    Article complet et photos Sudinfo Clic ici 

  • Fêter Noël autrement, le Belge a déjà plein d’idées originales !!! et Vous ?

    Lien permanent

    Le Comité de concertation a cassé les espoirs de familles prêtes à enfin se retrouver pour réveillonner.
     
    Mais, certaines d’entre elles ont décidé de conserver la magie de Noël en célébrant l’événement autrement. Voici un petit tour des idées proposées par les internautes.
     
    Des bougies en cœur.
     
    « Ma maman est enfermée dans sa maison de repos depuis des semaines. Le 24 décembre à 20 h, on ira lui souhaiter une bonne fête en mettant dans le jardin de sa résidence des bougies. Elles formeront un cœur. Cela lui réchauffera le cœur tout comme ceux des autres résidents du home », explique Nathalie, une Louviéroise sur Facebook.
     
    Des dessins de ses enfants.
     
    Emma propose, elle, d’aller coller le soir du réveillon des dessins de ses enfants sur toutes les vitres des personnes âgées. « Une surprise originale, pas chère du tout, respectant les distanciations sociales et le couvre-feu. Elle motivera les enfants, apportera un peu de chaleur chez nos proches isolés et rendra ce Noël bien moins morose ».
    DJ de rue et virtuel.
     
    Marc est, DJ.
     
    Il fera danser ses voisins et ses followers.
     
    « Chaque année, je mixe dans une salle et fais danser une centaine de personnes.
     
    Cette année, ce sera pareil.
     
    Je mixerai en direct sur Youtube et, vu l’enthousiasme de mes voisins de danser directement dans la rue chacun devant leur maison pendant 15 minutes, je transmettrai vers 21 h une partie de la soirée via des baffles disposés devant mes fenêtres », explique le Montois à ses abonnés.
     
    Des chants à la mode US.
     
    Maud, une institutrice, propose de célébrer Noël à l’américaine.
     
    « Vous sonnez aux portes avec un bâton pour garder la distanciation sociale nécessaire. Quand les gens ouvrent, malgré le masque, vous leur chantez Noël. ‘Petit Papa Noël’, ‘Let it snow’, ‘All I want for Christmas is you’... Les possibilités sont nombreuses et ces chants donnent toujours le sourire. ça, c’est l’esprit de Noël ».
     
     
    On s’inspire d’émissions.
     
     
    « Nous, on jouera à ‘Un dîner presque parfait’.
     
     
    Chaque membre de notre foyer préparera un plat exotique et il sera noté par les autres.
     
    Le grand gagnant aura un cadeau de plus que ses concurrents », propose un internaute sur un groupe Facebook sur la magie de Noël.
     
     
    Apéros virtuels mais originaux.
     
     
    Enfin, certains proposent de célébrer Noël via les apéros virtuels.
     
    Ils sont devenus une tradition depuis le premier confinement.
     
    Mais, soir de fête oblige, certains vont mettre une touche d’originalité à ces apéros à distance : soirée déguisée, karaoké, jeux de rôle, mime, blind test, concours de la plus belle table et du sapin le plus original…
    Vendredi, les experts de la Santé appelaient tous les citoyens à être inventifs pour fêter Noël.
     
    Les Belges jouent le jeu.
     
    D’ici le 24 décembre, des idées bien plus originales et farfelues verront encore le jour !
     
     
    Article de ALISON VERLAET
     
     
     
     
     
     
     
     

  • Salon Vin & Gastronomie de Nandrin annulé VENTE DIRECT

    Lien permanent

    vin .jpg 11.jpg

     

    Le comité.

    asbl Vin & Gastronomie de Nandrin.

    mail : vinetgastronomienandrin@gmail.com

    site : www.vinetgastronomie.be

  • Vin et Gastronomie Saint-Séverin Nandrin annulé remplacé par une vente en direct

    Lien permanent

    vin.jpg

    Vin & Gastronomie de Nandrin asbl

     

    http://www.vinetgastronomie.be/

  • Fête au Village à St Severin Nandrin la 17 octobre 2020 est Annulée

    Lien permanent

    Annulée en raison de l'augmentation du COVID19 

     

     

    Le 17 octobre 2020 organisation la fête au village avec les règles d hygiène qui s imposent .

    Un moment de convivialité avec des jeux pour petits et grands , château gonflable , grimages , ping-pong , kiker , tir de boules scratch, tir de ballons dans des cibles, puissance 4 géant, petite restauration, crêpes, pop-corn , pains saucisses,  un bar à bières spéciales, sans compter la musique et la bonne humeur...

    Covid-19 oblige inscriptions souhaitées et réservations pour les pains saucisses à

    Claude  0495782521

    Claire 0492949793 

    Adeline 0494084446 

    Organisé par Claude Fagnoul,  Claire Graulich et  Adeline Rubini

     

  • La Foire de Liège est bel et bien autorisée: voici sous quelles conditions!

    Lien permanent

    Depuis plusieurs semaines, le Bourgmestre Willy Demeyer et l’échevin Maggy Yerna, en concertation avec les représentants des Forains, les services de la Ville, la Police et les représentants du monde médical travaillent à un protocole permettant la tenue de la Foire de Liège.

    Depuis ce week-end, Liège a renoué, sur base de protocoles stricts, avec diverses activités sportives et culturelles. Le Standard a retrouvé 7.500 de ses supporters lors du match de dimanche. L’opéra Royal de Wallonie et l’Orchestre Philharmonique de Liège ont donné leurs premières représentations depuis le confinement.

    Le Bourgmestre de Liège a reçu les différents rapports faisant état du déroulement de ces activités et du bon respect des mesures mises en œuvre.

     

    Soucieux de permettre une reprise des activités tout en veillant au bon respect des mesures mises en œuvre dans le cadre de la pandémie, le Bourgmestre a analysé avec attention les différents rapports faisant état du déroulement de ces événements.

    Sur base du protocole proposé par les parties prenantes dans le dossier de la Foire et tenant compte des avis positifs reçus après la reprise des activités d’importants acteurs culturels et sportifs, Willy Demeyer a décidé d’autoriser la tenue de la Foire d’octobre.

    Toutefois, comme pour les autres activités événementielles, la Foire de Liège se déroulera selon des modalités particulières :

    La Foire se tiendra du 15 octobre au 15 novembre ;

    Le port du masque sera obligatoire dans tout le périmètre et du gel hydroalcoolique sera mis à disposition ;

    Le champ de foire sera réparti en 4 zones ;

    Dans chaque zone, un bloc de 400 personnes pourra circuler dans chaque sens, ce qui porte la capacité d’accès du site à 3.200 personnes en même temps ;

    Le comptage sera effectué par caméra, ce qui permettra également une meilleure gestion des files.

    Le Collège de ce vendredi 25 septembre a marqué son accord sur les modalités financières proposées aux forains pour cette édition particulière de la Foire soit une réduction de 50 % de la redevance. Celle-ci leur sera soumise rapidement pour validation, dernière étape pour assurer le déroulement de la manifestation.

    Cette décision est très attendue tant par les forains que par le public. Liège entend ainsi renouer avec des activités grand public permettant à toutes et tous de se divertir.

    La situation épidémiologique reste suivie quotidiennement et le Bourgmestre compte sur le respect par toutes et tous des gestes barrières qui restent indispensables au vu des chiffres actuels.

     

    Source Sudinfo 

  • Saint-Séverin la fête au Village le samedi 17 octobre 2020

    Lien permanent

     Le samedi 17 octobre 2020  la fête au village avec les règles d hygiène qui s imposent.

    Port du masque , gel , distanciation.... pour un moment de convivialité avec des jeux d extérieurs pour petits et grands .

    Château gonflable, ping pong , kicker , tir de boules scratch , tir de ballons dans des cibles , puissance 4 géant ainsi qu'une petite restauration, crêpes, pop-corn, pains saucisses et un bar à bières spéciales, sans compter la musique et la bonne humeur...

     

    Salle Communale de Saint-Séverin Nandrin rue Engihoul 

    Inscription et réservations pour les pain saucisses souhaités :

    Claude : 0495782521

    Claire : 0492949793 

    Adeline: 0494084446 

    Évènement Facebook Clic ici  

  • Bonne nouvelle à Ouffet la fête foraine aura bien lieu sur la Grand’Place

    Lien permanent

    C’est une nouvelle qui réjouira tous les Ouffetois en mal de sorties et d’événements dans leur commune. Le collège communal a finalement décidé de maintenir la traditionnelle Fête locale à Ouffet, qui se déroulera comme d’habitude lors du premier week-end d’octobre sur la Grand’Place.
     
    On y retrouvera les habituels carrousels, la pêche aux canards, les auto-scooters, le luna park et les food trucks, mais aussi le bar à bières spéciales tenu par le Patro Saint-Médard.
     
    « L'événement est d’autant plus incontournable qu’il nous permettra de nous retrouver », se réjouit la bourgmestre Caroline Cassart. Attention toutefois, ces retrouvailles villageoises ne se feront pas n’importe comment.
     
    « Les forains sont revenus vers nous à propos de cette organisation et une évaluation des risques a eu lieu.
     
    Autant certaines activités ne pouvaient pas être maintenues, autant celle-ci, avec le protocole bien spécifique qui est prévu, pourra bien avoir lieu », explique la bourgmestre d’Ouffet.
     
     
    Pas de toilettes et fermeture à minuit
     
    La commune s’est basée sur les avis du CNS en matière de fête foraine.
     
    Elle compte se montrer sévère pour que toutes les mesures soient respectées.
     
    La police locale fera des passages réguliers sur place.
     
     
    Le site de la fête sera entièrement fermé, avec une entrée et une sortie (dotées de gel hydroalcoolique) et un sens de circulation à respecter.
     
    Le port du masque sera bien entendu obligatoire et il n’y aura exceptionnellement aucune toilette « Cathy Cabine » pour se soulager en cas de besoin pressant.
     
     
    Le bar du Patro sera lui-même fermé à l’aide de barrières et les règles en vigueur pour l’Horeca y seront d’application (pas de service au bar).
     
    Des verres en plastique jetables seront utilisés pour éviter toute propagation du virus.
     
    « On a demandé au Patro et aux forains d’être eux-aussi attentifs pour faire respecter les dispositions.
     
    La fête se terminera à minuit plutôt que 2h du matin », explique la bourgmestre.
     
    Pour le collège ouffetois, il était essentiel de maintenir cette fête, non seulement pour proposer un lieu de rencontre aux habitants, mais aussi pour soutenir les forains qui vivent la crise sanitaire de plein fouet depuis le mois de mars.
     
     
    Article de Pierre Tar 
     
     

  • Fête au Village à St Severin Nandrin la 17 octobre 2020

    Lien permanent

    Le 17 octobre 2020 organisation la fête au village avec les règles d hygiène qui s imposent .

    Un moment de convivialité avec des jeux pour petits et grands , château gonflable , grimages , ping-pong , kiker , tir de boules scratch, tir de ballons dans des cibles, puissance 4 géant, petite restauration, crêpes, pop-corn , pains saucisses,  un bar à bières spéciales, sans compter la musique et la bonne humeur...

    Covid-19 oblige inscriptions souhaitées et réservations pour le pain saucisses à

    Claude F 0495782521

    Claire 0492949793 et Adeline 0494084446 ou sur Messenger,

    Organisé par Claude Fagnoul,  Claire Graulich et  Adeline Rubini

     

  • Fête des Voisins Solidaires” Rendez-vous le 18 septembre 2020 pour célébrer la Fête des Voisins !

    Lien permanent
    Rendez-vous le 18 septembre 2020 pour célébrer la Fête des Voisins !
     
     
    Cette année, l’événement est rebaptisée « Fête des Voisins Solidaires”.
     
    Ce sera l’occasion pour les citoyens de remercier celles et ceux qui ont participé aux élans de solidarité et d’entraide depuis plusieurs mois et le début de la crise.

    Cependant, nous demandons à ce que les organisateurs veillent à respecter scrupuleusement les règles imposées pour la création d'un événement en période de COVID19.
     
    Car oui, célébrer la Fête des Voisins dans le respect des mesures : c'est possible !
     
     
    SUIVEZ NOS CONSEILS POUR ORGANISER ET PARTICIPER À LA FÊTE DES VOISINS EN TOUTE SÉCURITÉ !
     
     
     

    L'HISTOIRE DE LA FÊTE DES VOISINS...

    En 1999, Atanase Périfan et l’Association “Paris d’amis” lancent l’opération “Immeubles en Fête” en France. Son slogan : Pas de quartier pour l’indifférence !

    Son objectif : Renforcer les liens de proximité, développer un sentiment d’appartenance à un même quartier, créer une solidarité entre voisins, se mobiliser contre l’isolement et l’exclusion.

    En 2003, la première édition d’Immeubles en fête est lancée en Région bruxelloise, dans le cadre de la Journée européenne des voisins. Le succès est immédiat : plus de 10.000 Bruxellois participent à l’opération.

    L’année suivante, grâce au soutien de nombreux intervenants qui parrainent l’opération, la deuxième édition s’étend au niveau national mobilisant ainsi tous les Belges.

     

     

    Toutes les infos clic ici 

     

    fete des voisin.jpg

     
  • Les bons chiffres Covid-19 permettent d’envisager l’organisation de la foire à Liège

    Lien permanent

    « Chaque fois qu’il a été question de la foire en collège, la situation sanitaire étant extrêmement évolutive, il a été décidé de poser tous les jalons afin d’être en capacité de l’organiser à l’endroit habituel, dans le contexte sanitaire, et éventuellement à la date habituelle. Et il se fait que c’est à cette période-ci qu’on propose les contrats à signer aux forains », a précisé Maggy Yerna, échevine en charge du développement économique. « On procède donc comme les autres années tout en ajoutant deux éléments dans les contrats, c’est-à-dire insister sur le cas de force majeure, selon l’évolution de la situation et des mesures décidées au conseil national, et tenir compte du fait que les forains, en raison de cette situation, n’ont pu exercer leur métier jusqu’il y a peu. »

    Aussi, les contrats tels qu’approuvés lundi soir au conseil communal prévoient le report des deux dates fixées aux forains pour payer la redevance sur leur emplacement, soit logiquement un acompte avant le début de la foire puis le versement du solde au début de la foire. « Ici, en attendant une décision quant à l’organisation, on reporte ces deux dates pour permettre aux forains de commencer à gagner leur vie. »

    A la question de savoir si la foire de Liège pourra se tenir cette année, il a été répondu que cela ne pourra se faire que dans le respect des mesures sanitaires en vigueur. « Le fait qu’il s’agisse d’une des plus grandes foires du pays complique aussi les conditions sanitaires. Aussi, il faut avoir la garantie qu’elle puisse être organisée tant dans des conditions permettant une rentabilité suffisante pour les forains que dans le respect des règles sanitaires pour toutes les générations. Cela fait l’objet d’une discussion avec les forains et cela mènera à un protocole qui devra être approuvé par le bourgmestre », a ajouté Maggy Yerna.

     

    Ainsi, si foire il y a, celle-ci sera organisée sur base de modèles similaires à ce qui a été mis en oeuvre pour la tenue du marché dominical de la Batte.

    Le bourgmestre a fait part de sa « ferme volonté que la foire puisse se tenir ». La date de référence pour prendre une décision se situe vers le 15 septembre.

     

    SourceSudinfo 

  • Fête des Voisins Solidaires” Rendez-vous le 18 septembre 2020 pour célébrer la Fête des Voisins !

    Lien permanent
    Rendez-vous le 18 septembre 2020 pour célébrer la Fête des Voisins !
     
     
    Cette année, l’événement est rebaptisée « Fête des Voisins Solidaires”.
     
    Ce sera l’occasion pour les citoyens de remercier celles et ceux qui ont participé aux élans de solidarité et d’entraide depuis plusieurs mois et le début de la crise.

    Cependant, nous demandons à ce que les organisateurs veillent à respecter scrupuleusement les règles imposées pour la création d'un événement en période de COVID19.
     
    Car oui, célébrer la Fête des Voisins dans le respect des mesures : c'est possible !
     
     
    SUIVEZ NOS CONSEILS POUR ORGANISER ET PARTICIPER À LA FÊTE DES VOISINS EN TOUTE SÉCURITÉ !
     
     
     

    L'HISTOIRE DE LA FÊTE DES VOISINS...

    En 1999, Atanase Périfan et l’Association “Paris d’amis” lancent l’opération “Immeubles en Fête” en France. Son slogan : Pas de quartier pour l’indifférence !

    Son objectif : Renforcer les liens de proximité, développer un sentiment d’appartenance à un même quartier, créer une solidarité entre voisins, se mobiliser contre l’isolement et l’exclusion.

    En 2003, la première édition d’Immeubles en fête est lancée en Région bruxelloise, dans le cadre de la Journée européenne des voisins. Le succès est immédiat : plus de 10.000 Bruxellois participent à l’opération.

    L’année suivante, grâce au soutien de nombreux intervenants qui parrainent l’opération, la deuxième édition s’étend au niveau national mobilisant ainsi tous les Belges.

     

     

    Toutes les infos clic ici 

     

    fete des voisin.jpg

     
  • Fête au Village à St Severin Nandrin la 17 octobre 2020

    Lien permanent

    Le 17 octobre 2020 organisation la fête au village avec les règles d hygiène qui s imposent .

    Un moment de convivialité avec des jeux pour petits et grands , château gonflable , grimages , ping-pong , kiker , tir de boules scratch, tir de ballons dans des cibles, puissance 4 géant, petite restauration, crêpes, pop-corn , pains saucisses,  un bar à bières spéciales, sans compter la musique et la bonne humeur...

    Covid-19 oblige inscriptions souhaitées et réservations pour le pain saucisses à

    Claude F 0495782521

    Claire 0492949793 et Adeline 0494084446 ou sur Messenger,

    Organisé par Claude Fagnoul,  Claire Graulich et  Adeline Rubini

     

  • Simon Gronowski in the WOODS le 5 septembre 2020

    Lien permanent

    Le Kiosque
    Public Organisé par Le Kiosque et in the WOODS
     Soirée jazz avec Simon Gronowski et son groupe 
    Simon Gronowski vous invite le 5 septembre pour une soirée merveilleuse et musicale dans le beau décor du Kiosque.
    Pour résumer brièvement son histoire, Simon est un survivant de l'holocauste devenu avocat. Toute sa vie a été remplie de jazz qu'il a appris de sa sœur. De plus, il a eu la chance de jouer deux fois avec Woody Allen!
    Le groupe est composé de certains des meilleurs jazzmen de Belgique tels que:
    Jan De Coninck (trompette)
    André Ronsse (sax clarinette)
    Bart De Nolf (Basse)
    La représentation débutera à partir de 20 heures.
    A bientôt musicalement

     

    Toutes les infos clic ici 

     

     
    0475 56 27 20
     
    avenue des Genêts (Bois de la Cambre) 1000 Région de Bruxelles-Capitale, Belgique
     

    simon gr even .jpg

  • Des dérogations « possibles » pour certains événements !!!

    Lien permanent

    Huy-Waremme: des dérogations « possibles » pour certains événements

    C’est une des mesures du Conseil National de Sécurité de ce jeudi.

    Comme en juillet, les événements intérieurs peuvent accueillir jusqu’à 200 personnes, et 400 pour l’extérieur.

     

    Mais les bourgmestres peuvent désormais accorder des « dérogations », et ainsi permettre de dépasser cette limite sous certaines conditions, et avec l’accord des autorités supérieures.

    « Je n’ai pas encore de demande, mais je ne suis fermé à rien.

    On peut par exemple penser à des dérogations pour des spectacles du centre culturel », assure le mayeur hutois, Christophe Collignon (PS).

    « Organiser un concert avec 500 personnes en plein air ?

    Pourquoi pas.

    Mais ça sera du cas par cas », continue Michel Lemmens (PS), bourgmestre de Nandrin.

     

    Idem pour le mayeur de Hannut, Manu Douette (MR), qui n’est a priori pas contre les dérogations.

    « Il faut retrouver un peu de l’animation. On va analyser chaque dossier en fonction des obligations sanitaires, à savoir de la distanciation sociale et du port du masque ».

    Selon lui, il faudrait cependant davantage privilégier les petits événements en plein air, comme le « dévernissage » du Centre culturel qui aura lieu le mois prochain devant la maison communale.

    Pour rappel, on ne compte plus les annulations d’événements de la région (festival Les Granges, Nandrin festival, Modave September Fest'…)… et le doute semble déjà planer autour des festivités de fin d’année.

     

    Article et rédaction par Ro.Ma.

     

    Source

     

  • La deuxième édition de la fête à Saint-Séverin en Condroz organisée par l'ASBL B+ sera postposée à septembre 2020

    Lien permanent

    Le président de l'ASBL B+, Claude Fagnoul, nous confirme la tenue de la 2ème fête à Saint-Séverin, nouvelle version.

    En effet, au vu du succès de la première édition en 2019, vous étiez nombreux à demander ce qu’il en serait cette année.

    Prévue initialement début juillet, les événements récents liés au Covid-19 ont toutefois chamboulé les agendas.

    Ainsi, la fête de Saint-Séverin se déroulera finalement le samedi 19 septembre 2020 à la salle de Saint-Séverin, rue d’Engihoul.

    Comme l’année dernière, seront présents des jeux pour enfants, un château gonflable, des barbes à papa, des crêpes, des pains saucisses, un bar à bières spéciales, un kicker, une table de ping-pong, un terrain pétanque, ... Et, surtout, la bonne humeur !

    Bloquez donc cette date dans votre agenda conseille le président organisateur de l'ASBL B+, Claude Fagnoul.

    Affiche et détails bientôt sur le Blog Villageois SudInfo

  • Dans l'histoire et les souvenirs du Blog Villageois les photos de la fête de Saint-Séverin Nandrin en 2013

    Lien permanent

    C'était en 2013 , c'était à Saint-Séverin en Condroz , c'était la fête !!! 

    Car la fête de Saint-Séverin était rythmée par la tradition du premier dimanche après le 2 juillet, ou une histoire semblable , comme toutes les histoires s'oublient, les traditions s'envolent !!! 

    Les archives du Blog Villageois dans la rubrique Dans l'histoire et souvenirs en photos fait revivre les moments du village !!! 

    En plus cette année COVID-19 privent grand nombre de vivre les traditions !!!

    L'album Clic ici 

     

    993525_555020771216019_135544225_n.jpg

    Saint-Séverin en fête le 5,6,7,8juillet 2013 !!! 

    4 soirées avec les entrées gratuites 

    Sous grand chapiteau

    le 5 juillet 2013 vacances Electro DjYoh ,DjCharl-X et Dj Tawfik jusque 2h after au Monastère 

    le 6 juillet 2013 Fiesta Party Dj Ludo jusque 2 h 

    le 7 juillet Goldies Party 

    Dj Marc All Style Mix jusque 2 h 

    Feu d'artifice à 23 h 

    Le 8 juillet 2013, clôture de la fête animations ludiques pour tous .

    Lire la suite

  • En ligne ce mercredi 1 er juillet 2020 Feu vert ou rouge pour votre événement : l’ordi (puis le bourgmestre) vous répond !!!

    Lien permanent

    Feu vert ou rouge pour votre événement? L’ordi vous répond !!!

    Les événements ponctuels devront recevoir l’autorisation préalable du bourgmestre.

    Afin d’aider les organisateurs et les autorités locales, un outil d’évaluation est mis en ligne ce mercredi. Il permettra, sur base de points, de voir si l’événement envisagé ne représente pas un trop gros risque pour la propagation du coronavirus et s’il pourra avoir lieu ou non.

    L’ordi donne son avis mais c’est le bourgmestre qui décide.

    20 critères

    Comme nous l’indiquions en exclusivité dans nos éditions de vendredi, 20 critères (lieu spacieux ou pas, en extérieur ou à l’intérieur, distribution de nourriture ou pas, événement bruyant ou pas…) sont pris en compte pour évaluer votre événement.

    Et selon que vous répondiez « oui » ou « non » aux questions et sous-questions, vous gagnez peu ou beaucoup de points.

    En intérieur ou en extérieur ?

    Vente de boisson ou pas ? Etc.

    Par exemple, si le théâtre en plein air comprend un entracte avec un apéritif, l’événement gagnera moins de points que s’il n’y a pas d’entracte et aucune boisson servie.

    L’organisateur est aussi coté sur la façon dont il va sensibiliser les participants aux gestes barrières, s’il prévoit des masques, s’il diffusera des messages de prudence en direct…

    En fin de questionnaire, une cote sur 100 est obtenue. En dessous de 35 points, c’est le feu rouge. Il faut 70 points au moins pour avoir le feu vert.

     

    Validé par les experts

    « Un manuel de 40 pages en ligne permet aux organisateurs de bien préparer leur événement ou de le corriger s’ils obtiennent le feu orange (de 35 à 70/100) », précise Olivier Trop, porte-parole de l’Alliance des fédérations belges de l’événementiel.

    Cette alliance se trouve à la base de cet outil, qui a été validé par les experts du Gees.

    « Pour un redémarrage sûr »

    Ce test en ligne, baptisé Covid Event Risk Model, permettra d’envisager les fêtes locales, festivals, événements sportifs, foires, salons, événements d’entreprise, kermesse… « C’est un guide qui accompagne les organisateurs vers un redémarrage sûr », a indiqué la ministre flamande du tourisme Zuhal Demir lors de la conférence de presse.

     

    Testez votre événement

    Testez votre événement en vous rendant sur le site internet www.covideventriskmodel.be. Il sera en principe actif à partir de ce mercredi 1er juillet à 8 heures du matin.

     

  • Ne dites plus « Monastère » mais bien « Zone 51 »

    Lien permanent

    L’ex-Monastère complètement transformé à Nandrin: «Zone 51» offre un nouvel espace

     

    Ne dites plus « Monastère » mais bien « Zone 51 » pour la discothèque de Saint-Séverin. Une discothèque devenue propriété du Delhaize voisin mais qui sera désormais exploitée par José Brumenil.

    Ce chef de chantier a toujours été indépendant. « C’est un vieux rêve de 30 ans qui se concrétise ! J’ai toujours dit que je terminerai ma carrière dans un restaurant ou une brasserie. L’opportunité s’est présentée pour cette discothèque et je l’ai saisie. J’ai repris la société le 25 juin dernier et j’ai organisé une inauguration le 12 mars dernier. Puis, le lendemain, le 13 mars, j’ai appris que je devais fermer suite à l’épidémie du coronavirus ! Depuis lors je n’ai plus eu la moindre rentrée alors que les charges continuent », avoue José Brumenil.

    Zone 51

    « L’idée de ce nom est venue à un repas de Noël. Elle a été lancée par ma belle-soeur qui a proposé Zone 51 qui est une zone mystérieuse au Névada (Etats-Unis) où l’armée américaine disposerait d’une base secrète pour tester des appareils expérimentaux. J’ai gardé ce nom pour le côté mystérieux », avoue José Brumenil.

     

    « Nous avons entrepris de gros travaux. Nous avons abattu les énormes colonnes sur la piste de danse, ce qui nous a permis de gagner beaucoup de place. De chaque côté du dj, il y a une estrade en bois. En entrant dans la discothèque, le public disposera toujours d’un vestiare et de toilettes directement sur la gauche. Puis il y aura un espace V.I.P. composé de l’estrade en bois prolongée d’une passerelle vers un autre espace à côté du dj. Le petit podium sera déplacé en face, devant la seconde estrade en bois qui sera un bar à cocktails. L’espace compris entre ce nouveau bar à cocktails et le bar traditionnel, derrière lequel se trouve une chambre froide et la réserve d’alcools, sera fermé puis ouvert s’il y a trop de monde dans la discothèque », détaille José Brumenil.

    Brasserie avec terrasse

    « Tous les écrans LED ont été remis en état ainsi que tous les luminaires et les caméras de surveillance qui nous permettront de contrôler le parking mis à la disposition de nos clients.Nous conservons la cuisine que nous agrandissons et nous aurons un accès direct entre la cuisine et la future brasserie avec sa terrasse pour le personnel », ajoute José Brumenil. Car à côté de la discothèque, il n’y aura plus de « Club » comme auparavant mais bien une brasserie avec 55 places et un comptoir. « Il y aura aussi deux bingos et deux slots (machines de jeux). Il y aura une grande baie vitrée à l’entrée de la brasserie et une porte vitrée ainsi qu’une terrasse extérieure pour 80 personnes. La clôture extérieure actuelle sera enlevée et des plantations seront installées. Il y aura aussi un petit salon pour les apéros. Cette brasserie sera ouverte en semaine dès 9h et proposera une petite restauration », précise encore le patron.

    « En 2021, j’installerai un espace « Beach » à l’entrée gauche du site, à côté de la discothèque, avec terrasse en bois, bar en bois, transats et sable », ajoute José Brumenil

    Réouverture en septembre

    José Brumenil espère ouvrir la « Zone 51 » en septembre prochain. « L’entrée à la discothèque sera interdite aux moins de 21 ans. Et toute sortie sera définitive. Il y aura trois gardes de sécurité. Au départ, nous serons quatre personnes pour faire tourner la brasserie et la discothèque puis on verra si cela fonctionne avant de procéder à d’autres engagements. La commune de Nandrin a accepté d’abolir la taxe sur les discothèques. Il y aura une soirée à thème tous les vendredi et samedi (latino, Rnb, ...) et une fois par mois, nous inviterons une grosse pointure du monde de la nuit. Au total, c’est un investissement de 150.000 euros grâce à l’aide de partenaires tels Bofferding, la Brasserie Makart et Red Bull », conclut José Brumenil.

    Article rédaction et photo Par Marc Gérardy

    Source

  • La deuxième édition de la fête à Saint-Séverin en Condroz organisée par l'ASBL B+ est postposée au mois de septembre 2020

    Lien permanent

    Le président de l'ASBL B+, Claude Fagnoul, nous confirme la tenue de la 2ème fête à Saint-Séverin, nouvelle version.

    En effet, au vu du succès de la première édition en 2019, vous étiez nombreux à demander ce qu’il en serait cette année.

    Prévue initialement début juillet, les événements récents liés au Covid-19 ont toutefois chamboulé les agendas.

    Ainsi, la fête de Saint-Séverin se déroulera finalement le samedi 19 septembre 2020 à la salle de Saint-Séverin, rue d’Engihoul.

    Comme l’année dernière, seront présents des jeux pour enfants, un château gonflable, des barbes à papa, des crêpes, des pains saucisses, un bar à bières spéciales, un kicker, une table de ping-pong, un terrain pétanque, ... Et, surtout, la bonne humeur !

    Bloquez donc cette date dans votre agenda conseille le président organisateur de l'ASBL B+, Claude Fagnoul.

    Affiche et détails bientôt sur le Blog Villageois Sudinfo

    Organisation 2019 en photos 

    Album photo clic ici 

    C'était la fête au village à Saint-Séverin Nandrin hier samedi 13 juillet 2019

     

    Il est encore temps!!! ils sont à faire la fête au village jusque 22 h à Saint-Séverin Nandrin

  • Fêtes de village et kermesses: rien avant août

    Lien permanent

    Le déconfinement ne se terminera pas avec la phase 3 du 8 juin.

    La Première ministre Sophie Wilmès a bien précisé qu’il y aura encore une phase 4 et une phase 5.


    Certaines activités ne reprendront ni en juin ni en juillet mais seulement en août, et encore, il faudra que les chiffres de l’épidémie restent acceptables. On parle ici des fêtes de villages et des kermesses.


    Pour les clubs de nuit et les discothèques, et pour les gros rassemblements de foule (festival,.), rien ne sera autorisé avant le 31 août.

    Manifestations

    Concernant les foules, Sophie Wilmès a même évoqué, lors de la conférence de presse de ce mercredi, les manifestations qui se déroulent un peu partout dans le monde, après le décès atroce de George Floyd, pour dénoncer le racisme policier aux USA.

    On a en effet vu, en France notamment, des manifestants par centaines, se regrouper en rue et tous ne portaient pas le masque… Comme si tous les bons réflexes avaient été oubliés.


    « Il y a d’autres façons d’exprimer son opinion », a déclaré la Première ministre.

    « Tenez compte de votre santé et des conséquences que de tels rassemblements peuvent avoir sur la propagation de l’épidémie. Pensez-y aussi par respect pour le personnel soignant ».

    Article et rédaction F. DE H.

    Source