Nature

  • Apprendre les techniques de survie dans la nature à Nandrin le 27 avril 2019

    Lien permanent

    Envie d’apprendre à survivre dans la forêt ? Ce samedi 27 avril, une journée d’initiation organisée par Sur’Event vous apprendra les techniques élémentaires de survie dans la nature, à Nandrin. Guidé par un animateur, l’initiation se basera sur les réactions à avoir en cas d’urgence, sans mise en situation réelle : « Nous débuterons par une séance d’orientation en nous arrêtant à différents endroits. Nous essaierons de reconnaître les plantes. En avançant progressivement dans la forêt, le groupe apprendra les règles principales : se protéger du froid, pouvoir boire de l’eau potable et se nourrir. Dans l’ordre, on peut mourir d’hypothermie en 3 heures, de soif en 3 jours et de faim en 3 semaines. C’est la règle des 3 », confie Simon Hauser, cofondateur de Sur’Event.

    L’initiation à la survie s’adresse à tous ceux qui le souhaitent, à partir de 12 ans. Lors de la journée, l’animateur montrera comment faire un abri avec des éléments présents autour de soi en le rendant le plus étanche possible et faire un feu à l’archet. Une dégustation d’insectes (grillons, sauterelles, criquets) conclura l’expérience : « Je les amènerai pour être sûr d’en avoir, car le nombre dans la nature n’est encore pas suffisant », précise Simon.

    Lancé il y a 11 ans, le concept de Sur’Event était déjà dans la tête de Simon et son ami Benoit De Vooght, cofondateur de l’entreprise : « À la base, je suis ingénieur forestier. J’ai fait un constat de carence concernant l’homme et sa relation à la nature. Nous sommes déconnectés et j’ai pourtant vite remarqué la possibilité de pouvoir se créer un confort relatif, assez aisément. Au tout début, nous avons fait un week-end de survie avec l’armée et nous avons parfait notre formation en France ».

    Pour l’occasion, Simon vous donne des petits conseils de survie en urgence, sans batterie de GSM : « Ce qui est primordial c’est de pouvoir avoir un abri et créer du feu. L’idéal est d’avoir une gourde métallique. Vous pouvez bouillir de l’eau, qui deviendra potable, après avoir fait du feu. Pour faire du feu, vous pouvez utiliser la batterie du GSM. Le Lithium présent dedans prendra feu au contact de l’air. Ce n’est pas très écologique, mais quand il faut lutter pour sa survie… ».

    En plus des journées initiations, Sur’Event propose des stages sur 3 ou 6 jours. Pour samedi prochain à Nandrin, la journée débutera à 9h et se terminera à 17h et est ouverte à tous les participants âgés d’au moins 12 ans (jusqu’à 18 ans, le jeune doit être accompagné d’un adulte). Le prix est de 60 € et, cette initiation peut accueillir jusqu’à 20 personnes.

    MAXIME GILLES

    Source 

  • Les Jeunes Naturalistes du Condroz vous invitent à la Le samedi 20 AVRIL 2019

    Lien permanent

    Les Jeunes Naturalistes du Condroz vous invitent à la Le samedi 20 AVRIL 2019
    À FRAITURE E/C


    10h : BALADE NATURE (sur inscription) : À la découverte de la nouvelle réserve naturelle de Nandrin (La Falie – Rue des Martyrs) Créée en 2018, la réserve est située sur un coteau orienté plein sud. Sur un sol calcaire se développeront peu à peu des plantes thermophiles. Quelques mois après le déboisement du site, il sera intéressant de découvrir les espèces pionnières.
     Inscription par mail : eloypaul@gmail.com
    À 16h : VISITE DU CENTRE NATURE des classes maternelles de l’école SaintMartin de Nandrin Ateliers pour les enfants de 3 à 8 ans : jeux, constructions, activités sensorielles…


    À 16h30 : DÉMONSTRATION de TOURNAGE par Tom Leroy Jeune artisan autodidacte, Tom réalise toutes sortes d’objets en bois. Vous le verrez à l’œuvre : champignons, écuelles, toupies, bouchons, porte-clefs… Du grand art ! À 18h00 : BARBECUE (réservation obligatoire au 085/512836) À 21h00 : ANIMATION MUSICALE

    Adresse de la fête : Rue Bouhaye n°36 à Fraiture/Condroz

  • Visite des réserves naturelles de Nandrin Samedi 20 avril 2019

    Lien permanent

    Samedi 20 avril

    Visite des réserves naturelles de Nandrin

    RONCINE et LA FALIE

    Comme prévu, ce samedi, dans le cadre de la fête de la nature, nous découvrirons les réserves naturelles de Nandrin.

    Rendez-vous à 9h45 au local du club nature (rue Bouhaye n°36) ou à 9h55 à l’entrée du tige des Fossettes à Fraineux. Avec Frédéric, nous partirons découvrir la réserve de Roncine, ses mares, son ruisseau, ses sources et ses habitants.

    A 11h, nous reprendrons les véhicules pour rejoindre la toute récente réserve de La Falie. Nous serons sur place entre 11h15 et 11h30, rue des Martyrs. Nous y découvrirons les toutes premières plantes qui ont élu domicile sur le coteau calcaire, fraichement dénudé. Nous participerons activement aux premiers travaux de gestion en ensemençant le site avec des graines de fleurs indigènes, inféodées au milieu.

    Fin de l’activité prévue vers 12h30.

    Inscription obligatoire : eloypaul@gmail.com

  • L’école communale de Nandrin va bannir les PMC et privilégier les collations non emballées

    Lien permanent

    Les poubelles disparaissent des cours de récréation, place au « zéro déchet »

    Le 15 mars dernier, l’école communale de Nandrin organisait une journée zéro déchet. Pauline, Romane et Aurore, élèves en 5e année à Villers-le-Temple, ont constaté une nette différence dans la quantité de déchets à l’école et sont allées trouver le directeur pour lui demander de poursuivre dans cette voie. « Elles souhaitaient qu’on passe tous à la gourde et qu’on continue à diminuer la quantité de déchets », revient Yves Melin, directeur des deux implantations communales.

    Le directeur et le corps enseignant ont donc décidé d’embrayer.

    Dès la rentrée, le 23 avril, les poubelles bleues seront bannies de l’école, tous les jours. Plus possible dès lors d’apporter ses canettes, petits jus en berlingot ou bouteilles en plastique, à moins de les rapporter chez soi en fin de journée… « J’ai demandé à l’IDEN (Intercommunale de Distribution d’Eau de Nandrin, Tinlot et environs) d’équiper nos écoles de fontaines à eau », ajoute le directeur.

    En parallèle, l’école va organiser une journée zéro déchet chaque vendredi. Concrètement, cela signifie que les parents sont invités à glisser un fruit dans la mallette plutôt qu’une collation emballée. « En maternelle, c’est une habitude bien instaurée. Elle se perd malheureusement en primaire. Nous souhaitons la réinstaurer pour produire moins de déchets. » Les emballages apportés à l’école devront être rapportés chez les parents. Cela ne déplace-t-il pas le problème ? « Si, mais nous souhaitons faire prendre conscience aux parents qu’il y a moyen de donner d’autres collations aux enfants, de changer les habitudes de consommation. Nous souhaitons y aller progressivement, pour ne brusquer personne », répond le directeur.

    À la fancy-fair de l’école, les gobelets réutilisables vont faire leur apparition et les chips seront remplacées par des pâtisseries « maison ».

    L’objectif est de devenir une école zéro déchet à la rentrée de septembre.

    Par ANNICK GOVAERS

    Source 

  • L’école libre Saint-Martin, à Nandrin « zéro déchet »

    Lien permanent

    Une quantité de déchets divisée par 4 à St-Martin!

    L’école libre Saint-Martin, à Nandrin, entre pour sa part dans sa troisième année « zéro déchet ». Concrètement, les enfants reçoivent un fruit de l’école une fois par semaine, et sont invités les autres jours à apporter une collation sans emballage dans une boîte. Les gourdes sont aussi de mise, et des fontaines à eau ont été installées par le comité de parents.

    Il n’y a carrément plus de poubelle du tout à Saint-Martin, dans la cour de récréation mais aussi dans la plupart des classes. « Nous avons par contre mis des seaux à compost pour recevoir les restes de légumes et de fruits », précise le directeur, Paul Eloy. « Il reste quelques petites poubelles dans certaines classes et les sanitaires pour recevoir les mouchoirs en papier. »

    De la sorte, l’école a vu sa quantité de déchets divisée par… quatre ! «En 2011, nous en comptions 3.409,5 kg, en 2018 nous sommes tombés à 790,5 kg », chiffre le directeur.

    Le concept est inscrit dans le projet d’établissement depuis 2015 mais les efforts se sont accentués au fil des années, jusqu’à bannir tout emballage. Comment ont réagi les parents ? « Au début, cela a été compliqué. Aujourd’hui, 99% des parents ont compris le principe, nos raisons, et veulent agir pour la planète. On est contents quand on voit que certains élèves qui venaient auparavant avec des « mauvaises » collations, apportent à présent des biscuits ou des petits gâteaux maison. Tous les parents n’ont évidemment pas le temps de faire eux-mêmes les collations mais beaucoup achètent différemment : ils vont chercher des gâteaux ou biscuits en grande quantité et les répartissent sur toute la semaine », félicite Paul Eloy.

    Saint-Martin récupère aussi les piles, les batteries, les bouchons, les cartouches d'imprimantes pour les recycler. Une partie des déchets génère un petit bénéfice pour l’école.

    Par A.G.

    Source 

     

  • Point de collecte des canettes trouvées dans la nature à Nandrin

    Lien permanent

    Le service est en place depuis lundi dernier. Il n’y a pas encore foule. « Jusqu’à présent, seuls deux Nandrinois sont venus. Le premier a apporté 85 canettes et le deuxième 240. Ce sont des particuliers, pas des associations, qui se soucient de l’environnement et de la propreté », recense Philippe Dessers, contremaître du service travaux à Nandrin. Ce dernier est présent deux jours par semaine (au Thier des Raves, à 50 mètres de l’administration communale) pour réceptionner les canettes: le lundi de 14h30 à 16h30 et le mardi de 14h30 à 17h30.

    Pour rappel, seuls les Nandrinois peuvent rapporter des canettes. Celles-ci ne peuvent pas venir de sacs PMC, elles doivent avoir été ramassées dans la nature ou sur le bord de la route. « Les deux Nandrinois ont par exemple « nettoyé » la rue Tige Paquette et la rue de la Gendarmerie », précise-t-il. En échange, vous recevez un bon d’achat valable dans quelques commerces locaux, à savoir Q8 Shop & Go, Intermarché, Joué Club, Mazout Prévot, Hair Concept et Deux pois, deux mesures. Un bon d’achat de 5 € est acquis après le dépôt de 100 canettes, avec un maximum autorisé de 200 canettes par mois (pour les associations, le quota est de 1.000 canettes par mois). « Nous sommes en train de réfléchir à proposer une prime supplémentaire pour motiver les troupes, surtout les associations. On sait que les scouts notamment avaient envie de participer », annonce Michel Lemmens.

    Dans les mois à venir, Nandrin devrait recevoir la fameuse machine qui permettra le calcul automatique du nombre de canettes déposées. « Mais nous n’avons eu aucune info à ce jour... », glisse le mayeur.

     

    Article PAR ANNICK GOVAERS

    Source

    Alberte ,une volontaire afin de maintenir son quartier de Nandrin propre.

  • Les Jeunes Naturalistes du Condroz vous invitent à la Le samedi 20 AVRIL 2019

    Lien permanent

    Les Jeunes Naturalistes du Condroz vous invitent à la Le samedi 20 AVRIL 2019
    À FRAITURE E/C


    10h : BALADE NATURE (sur inscription) : À la découverte de la nouvelle réserve naturelle de Nandrin (La Falie – Rue des Martyrs) Créée en 2018, la réserve est située sur un coteau orienté plein sud. Sur un sol calcaire se développeront peu à peu des plantes thermophiles. Quelques mois après le déboisement du site, il sera intéressant de découvrir les espèces pionnières.
     Inscription par mail : eloypaul@gmail.com
    À 16h : VISITE DU CENTRE NATURE des classes maternelles de l’école SaintMartin de Nandrin Ateliers pour les enfants de 3 à 8 ans : jeux, constructions, activités sensorielles…


    À 16h30 : DÉMONSTRATION de TOURNAGE par Tom Leroy Jeune artisan autodidacte, Tom réalise toutes sortes d’objets en bois. Vous le verrez à l’œuvre : champignons, écuelles, toupies, bouchons, porte-clefs… Du grand art ! À 18h00 : BARBECUE (réservation obligatoire au 085/512836) À 21h00 : ANIMATION MUSICALE

    Adresse de la fête : Rue Bouhaye n°36 à Fraiture/Condroz

  • Semaine du vrac pour zéro déchet du 30 mars au 7 avril 2019

    Lien permanent

    Du 30 mars au 7 avril, Intradel lance une nouvelle action de prévention après la sensibilisation au frigo zéro gaspi, après le jeu coopératif « Professeur zéro déchet » (1225 jeux distribués dans 357 écoles primaires, 20 ludothèques et 61 écoles de devoirs) et après les formations « produits ménagers naturels » (avec le SAFPA Verviers, ISOSL, la CSD et le service de développement durable de la Province).

    Intradel va distribuer dans 66 communes des sacs-à-vrac en coton biologique, lavables en machine et réutilisables pour permettre aux habitants d’acheter leurs produits (fruits, légumes, fruits secs, ...) en vrac chez les commerçants dans le cadre de la semaine du vrac.

    Elle invite les commerçants à s’inscrire sur son site internet www.intradel.be et ils recevront gratuitement le sticker qui annonce leur démarche zéro déchet auprès de leur clientèle. De quoi réduire encore la facture du traitement des poubelles.

    Par - M.G

    Source 

  • Wallonie plus propre 31 mars 2019 reportage photo et vidéo dans les bois de Amay ,Ombret , Nandrin

    Lien permanent

    La 5e édition du « Grand nettoyage de printemps » en Wallonie est en passe de battre tous les records ce week-end. Pas moins de 163.055 citoyens répartis en 6.000 équipes se sont inscrits à l’opération, pour nettoyer bords de route, parcs et places publiques.

    En famille, avec les voisins, avec la troupe scout, avec le conseil communal , avec l’école, en solitaire… : toutes les formules étaient bonnes pour participer au grand nettoyage de printemps, lancé par la Région wallonne. Cette 5e édition a battu tous les records .

    Sur les photos une initiative spontanée de Pascal Jamsin conseiller communal d'Amay  rejoins par Isabelle Hallut  conseillère de l'action sociale à Amay , ainsi que Anaïs Masillon ,Steven Cabu et sa famille , Geneviève de Groot ainsi que les enfants .   

    Dans le bois Ombret , Amay , Nandrin 

    Les photos clic ici 

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/wallonie-plus-propre-31-mars-2019/

    Photos et vidéo par Piron Jeanine Jeannick 

     

     

    «Wallonie plus propre»: record battu! article de FRANÇOISE DE HALLEUX clic ici 

     

     

  • Wallonie plus propre aujourd'hui samedi 30 mars 2019 à Nandrin

    Lien permanent

     

    Rencontre à Nandrin avec une famille qui avait fait une inscription spontanée, avant le vendredi 22 mars à minuit.

    Donc cette famille avait tout l'équipement Wallonie plus propre, mais surtout la motivation .

    Les enfants avaient également été informés dans le milieu scolaire.

    De nombreux endroits de la commune témoignent de la mobilisation citoyenne .

    Voir l'Album photo clic ici 

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/wallonie-plus-propre-30-mars-nandrin/

    Le Grand Nettoyage de Printemps est une grande mobilisation citoyenne qui vise à sensibiliser les Wallons à la problématique de la propreté publique afin de rendre nos lieux de vie et notre environnement quotidien plus propres.  

    Durant 3 joursles 29, 30 et 31 mars 2019, tous les Wallons – citoyens, écoles, clubs de sports, mouvements de jeunesse, entreprises et associations diverses – vont se mobiliser autour d’un objectif commun : ramasser les déchets qui jonchent nos rues, nos chemins de campagne, pistes cyclables et autres pour que notre région soit plus agréable à vivre.

    Lancée en 2015 à l’initiative du Ministre wallon de l’environnement, Carlo DI ANTONIO, cette grande action de sensibilisation mobilise chaque année un nombre croissant de citoyens. De 10.000 participants en 2015 à plus de 110.000 participants en 2018 !

    En 2018365 tonnes de déchets sauvages composés de 115 tonnes de PMC et de 250 tonnes de déchets « tout-venant » ont pu être ramassés.

    Les inscriptions  se sont  clôturé le vendredi 22 mars  à minuit.

     

    Wallonie Plus Propre

     

    Source 

     

    22ma.jpg

  • Aujourd'hui 30 mars 2019 éteindre les lumières rejoignez-nous ou que vous soyez

    Lien permanent
     
    ENSEMBLE, CONNECTONS-NOUS À LA TERRE

    Nous aimons cette planète et tout ce qui vit dessus. Rejoignez-nous et, ensemble, engageons des conversations jamais tenues sur la nature et la diversité unique de la vie avec laquelle nous partageons notre maison!

    Quelle meilleure façon de célébrer qu'avec l'énergie électrisante de l'heure de la Terre alors qu'elle sillonne la planète? N'oubliez pas de vous éteindre en solidarité avec les efforts mondiaux visant à protéger la nature et notre maison: le 30  mars à 20 h 30 . Il est temps de # Connect2Earth.

    Sydney à Dubai , Rio ou Mexico, Earth Hour, opération annuelle d'extinction des lumières,  rappel aujourd'hui samedi l'impact de nos dépenses énergétiques sur le climat et le rôle de la nature dans la survie, souligne le WWF.

    Chaque année, des millions de personnes, entreprises et sites historiques réservent une heure pour organiser des événements, éteindre la lumière et faire du bruit en faveur du mouvement Une heure pour la Terre. Cette année, nous voulons célébrer la diversité de la vie sur Terre et inviter vos amis et votre famille à célébrer avec nous!

     

     

  • Pour des cours de récréation nature, Ose le vert, recrée ta cour

    Lien permanent

    Pour des cours de récréation nature « bienvenue » et conviviales dans les écoles
    maternelles et primaires de Wallonie.

    La nature, partout, par tous ! 
    Et pourquoi pas aussi à l'école ? Qu'une école soit 100% béton, 100% nature ou, plus probablement entre les deux, nous souhaitons relever ce défi avec elle. Pour plus de nature et de biodiversité ? 

    Oui mais bien plus que ça !
     
    Pour sensibiliser les enfants, les reconnecter aux cycles des saisons, apporter de la couleur et de la convivialité, développer un coin nature didactique, un support pédagogique ou encore un espace de jeu naturel, renforcer un projet pédagogique, les actions et aménagements liés aux cours de récréation ...

    Il y a 1001 raisons et manières d'apporter plus de nature à l'école. D'autant plus dans les cours de récréation que les enfants fréquentent plusieurs heures par semaine, plusieurs fois par jour durant les récrées, les temps de midi, les garderies du matin ou du soir ...

    Nous ne sommes pas les seuls à le penser ... 
    L'engouement que suscite la campagne « Ose le vert recrée ta cour » est sans précédent pour un projet d'aménagement nature et d'éducation relative à l'environnement. Pour les deux premiers appels à projets, les écoles maternelles et/ou primaires de Wallonie ont introduit un peu plus de 800 candidatures.
     
    Source 
     
     

    Retrouvez la liste des écoles sélectionnées pour 
    « Ose le vert, recrée ta cour 3.0 »

    Nous avons reçu 181 dossiers de candidatures pour le volet "Ecoles Fondamentales" et 12 candidatures pour le volet "Hautes Ecoles". Le jury a sélectionné les 130 écoles fondamentales et les 5 Hautes Ecoles qui recevront une bourse (entre 1000€ et 3500 €) et seront accompagnées pour réaliser leur projet et ainsi amener plus de biodiversité de contact avec la nature et de convivialité dans les espaces extérieurs de leur école. L'accompagnement personnalisé se déroulera de septembre 2019 à novembre 2020.
     
  • Des fruits et légumes bios chez nos voisins

    Lien permanent

    Issus du monde de la mode et du cinéma, à première vue, ces deux jeunes Modaviens ne se prédestinaient pas au travail de la terre pourtant, aujourd’hui ils ne se voient pas faire autre chose. « Ce qui nous attire tout particulièrement dans ce travail, c’est le retour à la terre, faire un travail qui a du sens et revaloriser les villages avec de petits marchés de fruits et légumes locaux, cultivés à proximité des riverains tout en leur fournissant une nourriture saine », souligne Juliette.

    Culture sur sol vivant

    Aux Jardins de Juan et Juliette, on ne retrouve que des légumes frais, bios et de saison. En ce moment, le couple propose notamment de l’ail et des oignons, mais aussi du brocoli, du chou-fleur, des navets, des radis, des pommes de terre et des patates douces, de la salade, des topinambours, des épinards, des carottes ainsi que des pommes et des poires. Ils proposent également des œufs frais. « Notre objectif est de faire croître l’économie locale et montrer que les produits frais bios ne sont pas plus chers qu’ailleurs. Pour obtenir des produits de qualité, nous cultivons sur sol vivant, c’est-à-dire qu’on remplace le travail de l’outil sur la terre par celui des organismes comme les vers qui vont mieux gérer la fertilisation, l’irrigation, la santé des plantes et la qualité du sol cultivé que les outils », explique Juan.

    Pour retrouver les produits des Jardins de Juan et Juliette rendez-vous chaque vendredi de 16 à 19h à l’Espace maraîcher de Strée derrière la station essence Total mais aussi chaque samedi à la Ferme de la Commanderie de 9h à 13h. Le couple propose également leurs légumes au magasin « Bio dis-moi » à Tihange ainsi que des paniers de légumes frais avec recettes en partenariat avec la diététicienne Cyrielle Lizée de Cynergie.

    Plus d’informations sur les fruits et légumes disponibles chaque semaine via la page Facebook « Les Jardins de Juan et Juliette » ou par téléphone au 0487/28.34.37.

    Article de PAR LAMA

     

    de fruits et légumes bios 

     

  • Les gros pollueurs ? Smartphones, PC et tablettes

    Lien permanent

    Les jeunes brosseront une nouvelle fois les cours ce jeudi pour faire entendre leurs revendications pour aider la planète. Des jeunes qui, peut-être, ne se doutent pas que leur technologie préférée, à savoir internet, est un énorme énergivore.

    Savez-vous qu’un iPhone consomme davantage d’électricité qu’un réfrigérateur si l’on tient compte des besoins en énergie de sa batterie, du wifi, ou encore des téléchargements et échanges de données ?

    Voici donc quelques petits trucs pour diminuer votre consommation d’énergie quand vous utilisez votre PC, votre tablette ou votre smartphone.

    1. Je vide ma boîte mail. Ne conservez que les e-mails vraiment utiles. Les autres, direction la corbeille. Une corbeille qu’il faut vider tous les jours. Si tout le monde agit ainsi, cela libérera des millions de téraoctets (car toutes nos données sont stockées en double en cas de bug) et donc on économisera énormément d’énergie.

    2. Je limite les applications sur mon smartphone. Et surtout j’élimine les plus gourmandes comme par exemple les jeux. Et je connecte le GPS uniquement quand j’en ai besoin.

    3. Je déconnecte le wi-fi et le Bluetooth quand ils ne servent pas. En respectant les points 2 et 3, la batterie des appareils se décharge moins vite.

    4. Je choisis un moteur de recherche écologique. Il y a par exemple Ecosia. Ecosia fonctionne comme n’importe quel moteur de recherche classique, mais avec une différence de taille : les bénéfices sont utilisés pour planter des arbres. En 2017, les responsables ont même décidé de construire leur propre centrale solaire. afin que leurs serveurs fonctionnent toujours à base d’énergie 100 % renouvelable.

    5. Je limite l’utilisation du streaming. Regarder un film en streaming nécessite la connexion avec un serveur pendant toute la durée du visionnage. Des études ont montré que regarder un film haute définition en streaming émet autant de gaz à effet de serre que la fabrication, le transport et la lecture d’un DVD. En 2015, le streaming a capté 63 % du trafic Web mondial et captera 80 % à l’horizon 2020, selon un rapport de Greenpeace.

    6. Je mets Messenger en mode sombre. C’est une fonction cachée de Messenger. Elle est désormais disponible pour tous les utilisateurs de Facebook. Il suffit d’envoyer un emoji croissant de lune à quelqu’un. Une fois l’emoji envoyé, un pop-up apparaît au-dessus de l’écran qui permet alors d’activer le mode sombre. Toutes les conversations et le menu de Messenger prennent un fond noir. En plus d’avoir un certain avantage pour les yeux, le mode sombre permet aussi de réduire la luminosité et donc de prendre moins de batterie.

    7. Je ne conserve sur le cloud (stockage sur serveur en ligne) que les fichiers importants. Le stockage de données sur Internet est en forte croissance, prenant peu à peu la forme d’un nuage de pollution. L’apparence infinie du cloud entraîne le dépôt de fichiers souvent lourds, qui nécessitent l’utilisation 24h/24 de serveurs pour les stocker.

    Ce sont 7 petits gestes qui peuvent paraître parfois contraignants ou anodins mais qui ont leur importance pour le bien de notre planète.

    Article de M.PAREZ

     

    Source 

  • Inscrivez-vous avant le 22 mars 2019 à minuit au Grand Nettoyage de Printemps

    Lien permanent

    54525557_587220485117801_7662242959101788160_n.jpg

    Le Grand Nettoyage de Printemps est une grande mobilisation citoyenne qui vise à sensibiliser les Wallons à la problématique de la propreté publique afin de rendre nos lieux de vie et notre environnement quotidien plus propres.  

    Durant 3 joursles 29, 30 et 31 mars 2019, tous les Wallons – citoyens, écoles, clubs de sports, mouvements de jeunesse, entreprises et associations diverses – vont se mobiliser autour d’un objectif commun : ramasser les déchets qui jonchent nos rues, nos chemins de campagne, pistes cyclables et autres pour que notre région soit plus agréable à vivre.

    Lancée en 2015 à l’initiative du Ministre wallon de l’environnement, Carlo DI ANTONIO, cette grande action de sensibilisation mobilise chaque année un nombre croissant de citoyens. De 10.000 participants en 2015 à plus de 110.000 participants en 2018 !

    En 2018365 tonnes de déchets sauvages composés de 115 tonnes de PMC et de 250 tonnes de déchets « tout-venant » ont pu être ramassés.

    Les inscriptions sont dès à présent ouvertes et elles se clôtureront le vendredi 22 mars inclus à minuit.

    Dans la carte ci-dessous, vous trouverez l'ensemble des zones déjà sélectionnées pour le prochain Grand Nettoyage de Printemps. Vous y trouverez également les équipes déjà créées. 

    Vous souhaitez participer à cette nouvelle édition du Grand Nettoyage de Printemps? 

    INSCRIRE UNE ÉQUIPE       REJOINDRE UNE ÉQUIPE

     

    Wallonie Plus Propre

     

    Source 

     

    22ma.jpg

     

  • Entre le 1er et le 4 avril 2019 Collecte des vieux GSM dans les écoles

    Lien permanent

    Dans la foulée du Grand nettoyage de printemps auquel devraient participer plus de 100.000 Wallons, les jeunes sont appelés à se mobiliser une semaine de plus entre le 1er et le 4 avril. « Tout le monde a chez soi deux ou trois téléphones portables qui traînent dans les tiroirs. Selon les estimations, cela représente entre un et deux millions d’appareils. Nous invitons les élèves à les récolter et à les ramener dans leur établissement scolaire où Récupel aura mis en place des collecteurs », annonce Carlo Di Antonio, ministre wallon de l’Environnement. L’opération est menée conjointement avec son homologue Jean-Luc Crucke, en charge du Climat et de l’Énergie.

    70 matériaux différents

    Les appareils seront tirés. Une partie sera réparée et reconditionnée pour avoir une seconde vie. Récupel a signé une convention avec une série de structures pour les remettre en état. Les GSM inutilisables sont démontés pour récupérer toutes une série de composants et les recycler. « L’opération est assez complexe. Mais cela vaut la peine », explique le ministre Di Antonio. Un smartphone comprend 70 matériaux différents dont près de 50 métaux, et pas des moindres comme le plomb, le cuivre, le nickel, l’indium ou de l’aluminium. L’or est aussi présent (notre infographie).

    « L’objectif n’est pas seulement la collecte. Il s’agit aussi de sensibiliser les jeunes à l’aspect de surconsommation. Aujourd’hui, cela va un peu trop vite dans le remplacement des GSM », note Carlo Di Antonio. « Si les jeunes veulent être proactifs en matière d’environnement, ils doivent aussi associer les discours aux actes. C’est l’occasion d’attendre un peu plus longtemps avant de répondre aux messages des publicitaires et de remplacer son smartphone par le dernier modèle », estime le ministre.

    Les matières premières des téléphones portables sont extraites en Asie du Sud-Est, en Australie, en Afrique centrale et en Amérique du Sud. Elles sont envoyées, entre autres, vers les États-Unis et l’Europe où sont fabriqués les principaux composants qui prennent à leur tour le chemin de l’Asie pour y être assemblés avant de partir à la conquête des consommateurs du monde entier. Les distances parcourues sont considérables, l’équivalent que quatre tours du monde. « L’empreinte écologique d’un smartphone est considérable », conclut Carlo Di Antonio.

    Les impacts écologiques, sociaux et sanitaires contribuent à l’épuisement des ressources, à la réduction de la biodiversité due aux rejets toxiques et à l’émission de gaz à effet de serre.

    Dans une tonne de GSM, on retrouve 300 grammes d’or. Or, pour produire 5 g d’or, il faut une tonne de minerai. « Personne ne veut supprimer l’utilisation des smartphones par les jeunes. Mais quand on aura compris comment ils sont fabriqués, on sera plus respectueux quant à leur usage » souligne de son côté le ministre Crucke.

    Le mettre en mode éco

    Au-delà de la surconsommation de ce type de produit, il s’agit aussi de repenser sur son utilisation. « On peut le mettre en mode économie d’énergie pour éviter de devoir le recharger trop souvent. Cela passe aussi par une meilleure gestion de ses messageries en envoyant des messages avec des pièces jointes moins volumineuses, en supprimant les pièces jointes une fois leur utilité obsolète ou en limitant le nombre de destinataires », détaille Jean-Luc Crucke. Il rappelle que l’envoi d’un courriel avec une pièce jointe d’un Mo génère 35 g de CO2.

    « C’est facile de dire que la responsabilité est ailleurs. Mais chacun peut agir à son niveau. Si on consomme moins, les multinationales produiront moins et donc pollueront moins », conclut Carlo Di Antonio.

    Actuellement, 35 établissements scolaires, des écoles mais aussi des universités, ont décidé de participer à l’opération Call to action de récupération des vieux GSM. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 20 mars, via le formulaire www.wallonie.be/fr/calltoaction.

    Article par YANNICK HALLET

    Source 

  • INTRADEL recherche des prestataires d'ateliers Zéro Déchet !

    Lien permanent

    Vous êtes un animateur expérimenté et engagé dans une démarche liée au « ZÉRO DÉCHET » dont vous pourriez témoigner dans le cadre d’ateliers de conscientisation ?

    INTRADEL souhaite initier les citoyens au zéro déchet entre mi-septembre et mi-décembre 2019, en dehors des vacances scolaires, en privilégiant la semaine de la SERD du 16 au 24 novembre.

    Il s'agira de prester des ateliers de 3 heures en soirée en semaine et les samedis en journée.

    Le déroulé exact des ateliers sera mis au point avec Intradel et les prestataires lors de séances de construction collective. Celles-ci sont obligatoires.

    Chaque prestataire réalise l'atelier de manière identique et uniforme à partir de cette construction collective.

    Le cahier des charges précise l'ensemble des modalités de soumission d'une offre, d'exécution du marché et des prestations. Il est votre référence sur les exigences à suivre.

    Cet appel s’inscrit dans le cadre de la réglementation des marchés publics et est publié sur https://enot.publicprocurement.be/enot-war/preViewNotice.do?noticeId=334692. On vous invite vivement à vous enregistrer sur ce site car toute modification de marché peut y être publiée.

    Intéressé ? Toutes les exigences sont décrites dans le cahier des charges disponible sur le portail des marchés publics (lien ci-dessus). Les fichiers ci-dessous reprennent les modalités et le formulaire de réponse.

    1. Cahier des charges

    2. Formulaire de réponse

    Contacts : Gestionnaire du dossier : Laetitia Zacheo / Service juridique : Anais Deville

    Source info 

    https://www.intradel.be/actualites/communication-officielle/intradel-recherche-des-prestataires-d-ateliers-zero-dechet.htm?lng=fr&fbclid=IwAR2rTHzU8bA5ylREwj5A_ScRfWrGHM3Khzo1L7Z632XjsoaO4FZUVI1x2Y8

  • Petit retour sur le rassemblement des JEUNES à Nandrin et ailleurs !

    Lien permanent

    guy m.jpg

    Avec l’actualité dans notre pays, mais aussi dans notre commune de Nandrin, chaque adulte doit être interpellé par la mobilisation sans discontinuer des ados et des plus jeunes pour protéger leur avenir, notre avenir ; nous les félicitons et les remercions de nous ouvrir les yeux.

    Permettez-nous de partager avec vous cette petite réflexion pour vous dire que le BLOG de Nandrin soutient les jeunes, les ados, des enseignants et parfois des écoles dans leur combat !

    Certains d’entre eux le font et le feront encore au risque de ne pas pouvoir présenter leurs examens par excès de jours d’absences ! Un comble pour une cause aussi noble et qui concerne tout le monde !

    Voici cette petite réflexion :

    «
    Depuis quelques mois, notre pays est secoué par des événements qui, par leurs conséquences, pourrait faire vaciller toutes les valeurs sur lesquelles se base notre démocratie.

    Nous ne pouvons nier que des erreurs, des manquements apparaissent au sein de nos institutions ; les médias sont là pour nous le démontrer à longueur de journée.

    Faut-il en conclure que plus rien ne va au royaume de Belgique ?

    Il existe encore et il existera toujours des personnes sur qui nous pourrons compter. Vous et moi nous en connaissons et il y en a encore beaucoup d’autres que nous ne connaissons pas. Si je peux, je me hasarderai à une comparaison : dans un panier de pommes, si une pomme est pourrie, les autres le sont-elles aussi ? Va-t-on les jeter toutes ?

    Je crains que ce soit cette dernière solution que d’aucun voudrait avancer ainsi dans notre pays.

    Vers quelle aventure nous dirigerions-nous alors !

    Vous les JEUNES de maintenant, vous les adultes de demain, réfléchissez, analysez les faits objectivement et malgré tout, gardez confiance pour les années qui se profilent devant vous ! »

    Nous ne voulons pas vous leurrez, ce texte est repris intégralement du CARREFOUR « Hiver 1996 » en page 36 et était écrit par Yvon LECERF après la mise en place du « Conseil Communal des Enfants » installé le 23 octobre 1996 !

    Ce texte a donc près de 25 ans, il date d’une génération, et l’histoire nous rattrape aujourd’hui !

    Pour terminer, nous reprenons les paroles de « Big Flo et Oli » dans leur chanson « Plus tard » :

    «
    On m'disait tu comprendras plus tard, tu comprendras plus tard
    Tu comprendras plus tard mais on est plus tard et je comprends pas
    »

    La photo ci-dessous « de piètre qualité » est aussi tirée du CARREFOUR et représente les Jeunes conseillers du « Conseil Communal des Enfants » encadrés par Marcel GUILLAUME, Yvon LECERF (secrétaire) et Guy MOTTET (Président).

    Pouvez-vous les reconnaitre ?

    guy m.jpg

    Pour l’école de Nandrin : Effectifs - Maxime COLOT, Vicky ERNEST, Nicolas HAOT, Florence MICHELINI, Sophie PASTURE, Alexandra ROMPEN et Robin WILKIN ; Suppléants - Mélanie DEFIZE et Julie GILLET.

    Pour les écoles de Villers et de Saint-Séverin : Effectifs - Cindy COLLARD, Germain DANIELS, Stéphane DESSERS, Charlène GUISSET, Florence MAINIL, Justin RAMELOT et Michel TOURNEUR ; Suppléants -  Hélène VANDENSCHRICK et Jennifer LIBENS.

  • Attention: Dégâts et coupure d'électricité sur Nandrin, l’IRM met en garde contre les rafales de vent un numéro 1722

    Lien permanent

    10m3.jpg

    Des branches d'arbres dans le bois sur la route de Yernée entre Ombret et Nandrin 

    tempete,degats,nandrin,yernée,fraineux,villers le temple,1722

     

    Un cable HT est tombé sur Nandrin source info Jean-Michel Javaux bourgmestre d'Amay 

    tempete,degats,nandrin,yernée,fraineux,villers le temple,1722

    Coupures d'électricités à Fraineux et Villers le Temple, également certains endroits de Nandrin et Favence  

    Le numéro d’appel des secours pour des situations non-urgentes 1722 a été automatiquement réactivé.

    L’ensemble du territoire belge est placé sous le code jaune de vigilance ce dimanche, de 10h à 18h, en raison des fortes rafales de vent, annonce l’Institut royal météorologique de Belgique (IRM). Le code orange, qui invite à suivre les conseils des autorités compétentes, est même prononcé pour le début d’après-midi à la Côte, en Flandre orientale, en Flandre occidentale ainsi qu’en province d’Anvers. Le numéro d’appel des secours pour des situations non-urgentes 1722 a été automatiquement réactivé.

    L’IRM prévoit ce dimanche un vent fort à très fort, voire tempétueux au littoral. Entre 12h et 18h, ces rafales pourront atteindre jusque 100 km/h.

    Déjà fermés samedi, les parcs régionaux bruxellois resteront inaccessibles jusque mardi matin. Bruxelles Environnement recommande d’éviter de circuler dans l’ensemble des espaces verts régionaux (parcs, bois et forêt) et en particulier à proximité des arbres.

    Source 

    Découvrez la carte qui indique quelle sera la force du vent à 14 heures dans votre commune

    10 m1.jpg

    10m2.jpg

  • Attention Soyez vigilants !!! La migration des batraciens a débuté !

    Lien permanent

    Nous y sommes ,comme Chaque année.

    Bientôt les dernières gelées hivernales et le retour de températures nocturnes plus douces , ils sortent d'hibernation pour se reproduire.
    Voici la saison de migration, Natagora appelle à la vigilance sur les routes et invite le grand public à participer aux opérations de sauvetage des batraciens pour les aider à traverser les routes qui sont pour eux meurtriers. 

    Les batraciens risque de se faire simplement écraser, ils peuvent périr par un effet d’aspiration.

    Les automobilistes sont donc invités à redoubler de vigilance ainsi qu' à limiter leurs vitesses,  préserver les batraciens qui traversent nos routes, ainsi que la sécurité des volontaires qui leur viennent en aide.
    participez au sauvetage de milliers de batraciens et trouvez un site d'opération près de chez vous !

    la carte interactive proposée par Natagora du site proche de chez vous.
    Un clic sur le site de votre choix et prenez simplement contact avec le coordinateur mentionné dans la fenêtre qui apparaît !

    http://amphibiens.be/index.php?id=160

  • Réussite le rassemblement pour le climat des élèves de Nandrin, toutes les photos et vidéos ici !!!

    Lien permanent

    L'idée au départ vient de madame Geneviève enseignante maternelle , suivie et soutenue par l'ensemble des enseignants de l'école Saint-Martin Nandrin ainsi que la direction .
    Ils ont lancé l'invitation à l'école communale de Nandrin , les deux implantations ont répondu favorablement et étaient présentes , ils sont venu en vélo de Villers le Temple et Saint-Séverin.

    un rassemblement pour le climat des élèves des établissements scolaires de Nandrin, était organisé devant l’administration communale. Les enfants ont remis une charte pour sauver la planète à Michel Lemmens le bourgmestre .

    Chants ,idées ,récitations et bonnes intentions étaient au menu de cette matinée sur la place du village .

    Le bourgmestre a lu les points de la charte devant toute l’assemblée.

    Nous allons tout faire pour vous aider à réaliser votre projet », a-t-il indiqué aux enfants. « Mais il faut que votre message soit entendu au delà Nandrin.

    Cela doit bien se passer aussi dans les autres communes. »

    Toute l'organisation était encadré par la police de Nandrin 

    Article de JP 

    Un article complet demain dans votre journal Papier  La Meuse Huy-Waremme 

    ou dans la Version Edition digitale clic ici  

    Voir l'Album photos clic ici 

     

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/rassemblement-pour-le-climat-avec-les-eleves-de-nandrin/

    Les vidéos et sur le Facebook Blog Villageois clic ici 

     

     

  • Aujourd'hui jeudi 28 février 2019 à Nandrin ,Rassemblement pour le climat avec les élèves !!!

    Lien permanent

     

    Comme vous l’avez appris par les médias, de nombreux étudiants et citoyens de notre pays se mobilisent chaque semaine pour le climat, conscients de la nécessité de sauver notre planète.

    À Saint-Martin, à l’initiative de quelques enseignants convaincus, nous organiserons un rassemblement pour le climat avec nos élèves le jeudi 28 février.

    Tous les élèves des classes maternelles et primaires participeront, accompagnés de leurs enseignants. Les élèves de l’école communale sont invités à se joindre à nous.

    Les parents et sympathisants de l’école sont également les bienvenus à cette marche.

    Le départ de celle-ci est prévu à 11h sur la place de Nandrin.

    Cet événement se déroulera dans le centre du village.

    Nous nous réunirons ensuite devant le bâtiment de l’administration communale.

    Textes, poésies, chants sont prévus ainsi que la remise d’une charte au bourgmestre de notre commune, Michel Lemmens.

    En espérant que vous soutiendrez cette action, nous nous réjouissons de vous compter parmi nous ce jour-là.

    L’équipe enseignante 

    JP

  • Une manifestation d’étudiants pour le climat à Huy le 28 février

    Lien permanent

     

    Le mayeur a donné son accord, la manifestation aura dès lors lieu le jeudi 28 février et sera ouverte à toutes les écoles de tous les réseaux à Huy.

    À Huy-Waremme, ce sera la deuxième manifestation pour le climat, après celle de Hannut le 24 janvier dernier. Avec le grand nombre d’écoles secondaires sur le territoire mosan, la mobilisation pourrait être impressionnante.

    « J’ai donné mon accord de principe pour cette manifestation, je n’y vois pas d’objection. Je me doutais bien que cela allait arriver à Huy après Hannut.

    Quand il y a des mouvements spontanés tels que celui-là, pour une juste cause, il faut les soutenir. On reproche souvent à tort aux jeunes de ne pas s’intéresser à la chose publique, ici ils prouvent le contraire et c’est très bien », commente Christophe Collignon, bourgmestre PS de Huy qui se tient à la disposition des élèves si une délégation d’entre eux souhaite le rencontrer. «  Les jeunes peuvent apporter beaucoup. Nous sommes peut-être trop dans notre routine, notre méthodologie, eux apportent une rupture et cela nous secoue, positivement », ajoute-t-il.

    Au niveau de l’itinéraire, il devrait faire une boucle à partir de la Grand’Place de Huy et autour des deux ponts.

    Le commissaire Jaumotte, au service circulation de la police locale de Huy, se charge de l’encadrement de la manifestation.

    Article par AG 

    Source 

  • Natagora vous invite à découvrir une réserve le 5 mai 2019

    Lien permanent

    L’Office communal du Tourisme de Flémalle, en collaboration avec Natagora, vous invite à découvrir cette réserve située à cheval entre les communes de Flémalle et Neuville.

    Thème du jour : La forêt au printemps

    Le rendez-vous est fixé à 14h30 à l’entrée de la réserve, rue des Violettes – Neuville.
    Réservation obligatoire par mail.
    Durée : environ 2h.
    GRATUIT.
    Chiens non admis.
    Guide : Philippe Destinay
    Infos et réservations :phdestinay@yahoo.fr – 0497/31.70.20

     

    Source 

    Visite de la réserve naturelle de Rognac

    Public
  • Rassemblement pour le climat avec les élèves le jeudi 28 février 2019 à Nandrin !!!

    Lien permanent

     

    Comme vous l’avez appris par les médias, de nombreux étudiants et citoyens de notre pays se mobilisent chaque semaine pour le climat, conscients de la nécessité de sauver notre planète.

    À Saint-Martin, à l’initiative de quelques enseignants convaincus, nous organiserons un rassemblement pour le climat avec nos élèves le jeudi 28 février.

    Tous les élèves des classes maternelles et primaires participeront, accompagnés de leurs enseignants. Les élèves de l’école communale sont invités à se joindre à nous.

    Les parents et sympathisants de l’école sont également les bienvenus à cette marche.

    Le départ de celle-ci est prévu à 11h sur la place de Nandrin.

    Cet événement se déroulera dans le centre du village.

    Nous nous réunirons ensuite devant le bâtiment de l’administration communale.

    Textes, poésies, chants sont prévus ainsi que la remise d’une charte au bourgmestre de notre commune, Michel Lemmens.

    En espérant que vous soutiendrez cette action, nous nous réjouissons de vous compter parmi nous ce jour-là.

    L’équipe enseignante 

    JP

  • Plan Climat de la Province de Liège,les candidatures sont ouvertes jusqu'au 25 mars 2019

    Lien permanent

     Plan Climat de la Province de Liège 

    Une idée originale, une initiative, protégeant l’environnement ? 
    C'est peut-être vous le vainqueur ? 

    La Province de Liège organise son 4ème concours « Prix de l’Environnement ».

     Objectifs: sensibiliser l’ensemble des acteurs de notre société quant à leur impact sur le climat.

    Les projets/initiatives portent sur les catégories suivantes : 

     Etudiant/établissement scolaire, 
    Citoyen, 
     Association, 
     Entreprise et commune. 

    Le projet le plus prometteur, dans chaque catégorie, se verra récompenser par un montant de 1.500 € . 

     Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 25 mars 2019 au plus tard. On n’attend plus que vous ! 

     Plus d'infos : 
    https://www.facebook.com/events/291278431558258/

     

    Source 

    Province de Liège

  • Les cigognes sont déjà de retour !

    Lien permanent

    Les premières cigognes sont de retour à Planckendael, à Malines, après avoir passé l’hiver sous des cieux plus ensoleillés. Une vingtaine d’individus ont retrouvé leur nid. Environ 110 sont encore en route vers le plat pays. Les dernières cigognes attendues sont celles qui se sont envolées vers l’Afrique, elles ne reviendront pas avant avril.

    Planckendael compte 67 nids dans lesquels environ 130 cigognes peuvent se reproduire. Ces oiseaux attachent beaucoup d’importance à leur nid et retournent ainsi d’abord à celui-ci, avant de chercher un éventuel partenaire.

     

    Source 

  • Nandrin débute la collecte des canettes abandonnées,sans machine

    Lien permanent

    Le service est en place depuis lundi dernier. Il n’y a pas encore foule. « Jusqu’à présent, seuls deux Nandrinois sont venus. Le premier a apporté 85 canettes et le deuxième 240. Ce sont des particuliers, pas des associations, qui se soucient de l’environnement et de la propreté », recense Philippe Dessers, contremaître du service travaux à Nandrin. Ce dernier est présent deux jours par semaine (au Thier des Raves, à 50 mètres de l’administration communale) pour réceptionner les canettes: le lundi de 14h30 à 16h30 et le mardi de 14h30 à 17h30.

    Pour rappel, seuls les Nandrinois peuvent rapporter des canettes. Celles-ci ne peuvent pas venir de sacs PMC, elles doivent avoir été ramassées dans la nature ou sur le bord de la route. « Les deux Nandrinois ont par exemple « nettoyé » la rue Tige Paquette et la rue de la Gendarmerie », précise-t-il. En échange, vous recevez un bon d’achat valable dans quelques commerces locaux, à savoir Q8 Shop & Go, Intermarché, Joué Club, Mazout Prévot, Hair Concept et Deux pois, deux mesures. Un bon d’achat de 5 € est acquis après le dépôt de 100 canettes, avec un maximum autorisé de 200 canettes par mois (pour les associations, le quota est de 1.000 canettes par mois). « Nous sommes en train de réfléchir à proposer une prime supplémentaire pour motiver les troupes, surtout les associations. On sait que les scouts notamment avaient envie de participer », annonce Michel Lemmens.

    Dans les mois à venir, Nandrin devrait recevoir la fameuse machine qui permettra le calcul automatique du nombre de canettes déposées. « Mais nous n’avons eu aucune info à ce jour... », glisse le mayeur.

     

    Article PAR ANNICK GOVAERS

    Source

    Alberte ,une volontaire afin de maintenir son quartier de Nandrin propre.

  • Participez au grand nettoyage de printemps 29,30 et 31 mars 2019

    Lien permanent

     Envie de parler autour de vous de la plus grande mobilisation citoyenne de l’année en Wallonie? Commandez dès maintenant votre affiche sur https://www.walloniepluspropre.be/boutique/. Déjà plus de 46.000 personnes inscrites à l'opération

     
  • Le jardin Helena Nandrin dans le magazine « MON JARDIN & ma maison » de mars 2019

    Lien permanent

    Un honneur et quel bonheur pour Helena Wochen de voir son jardin immortalisé en page de couverture du magazine « MON JARDIN & ma maison » n° 710 de mars 2019 et en illustration du sommaire en page 4 ! 
    L’article est à découvrir en pages 20 à 27 dans la rubrique « Fou de Jardin ».

    Album photos clic ici 

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/jardin-d-helena-nandrin/

     

    C'est aux portes du Condroz, situé dans le village de Nandrin en Province de Liège, que se situe ce jardin . 

    À l'origine de l'ancien parc du château de la Gotte . 
     
     Depuis 1995 que Helena oeuvre à la création des massifs fleuris.
     
    Les plantes de ce jardin  entouré de roses et de glycines parfumées ont été sélectionnées et choisies au gré de coups de cœur lors de visites de jardins et de pépinières en Belgique, Hollande, France et en Angleterre. 
     
    Cette terre s'est transformée en un jardin de fleurs où la pelouse rétrécit d'année en année au gré des plantations.
     
    Les sentiers permettent essentiellement de déambuler entre les massifs de fleurs vivaces, rosiers et arbustes qui structurent la composition et assurent une floraison harmonieuse du printemps à l'hiver.
     
     L'été, le jardin est embaumé par la floraison .
     
     Des chênes majestueux, plus que centenaires. 
     
    Les parterres sont riches de plus de 800 variétés de plantes qui modèlent ce jardin en perpétuelle mutation. 
     
    La visite est conçue comme une promenade longeant les limites du jardin. 
     
     L'arrière est divisé par un jeu de haies de hêtres pourpres. 
     
     La balade suit le dénivelé du terrain et nous amène à emprunter la pente naturelle qui dirige le promeneur vers des aires de repos.
     
    Helena en reçoit,explique,dirige les visiteurs avec un sourire qui illumine également l'endroit.
     
    Moment des plus agréables juste à côté de chez nous ici au parc de la Gotte de Nandrin.
     
    Félicitations pour cette passion
     
    Voir le Jardin d'Helena 
     
    Le jardin est situé à Nandrin à 25 km de Liège. Suivre la N63 en direction de Marche jusqu'au km 15,3 et tourner à gauche rue Le Sabot, puis prendre la première à droite : vous entrez dans le Parc de la Gotte. Le jardin se situe au n° 59. Éventuellement, vous pouvez préparer votre itinéraire avec Google Maps.
     

       Adresse : Parc de la Gotte, 59 à B 4550 Nandrin  - Informations et plan d'accès : www.jardindhelena.be   -

                                Contact : Helena WOCHEN - 0497/ 32.39.11  

     
     
     
    Article de JP