les restaurants

  • Le restaurant de keyaki Condroz célèbre le nouvel an chinois le 24 janvier 2020

    Lien permanent
    Le restaurant de keyaki Condroz célèbre le nouvel an chinois avec la dance de lion vert 21h30,le vendredi 24/01/2020!
    Prix de buffet à volonté25€ /p sans boisson. et 38€ /p boisson comprise.
    Venez nombreux nous rejoindre! Tel 043675888!!
     

    24 kea.jpg

     

    Lire la suite

  • Un nouveau resto à neupré: La Charbonnade de la Botte

    Lien permanent

    Après Loncin en 2014, voici un deuxième restaurant « Charbonnade de la Botte » à Neupré sur la route du Condroz depuis octobre dernier.

    Un système quelque peu différent des restaurants du centre de Liège.


    Depuis peu, le restaurant « La Charbonnade de la Botte » est ouvert sur la route du Condroz à Neupré.

    Il est le second établissement d’une enseigne déjà implantée à Loncin.


    Le principe du « Charbonnade de la Botte », un restaurant ouvert en octobre 2019 sur la route du Condroz à Neupré est particulier : on reçoit sa viande et on la fait cuire sur une grille située au milieu de la table.

    Ce concept est déjà bien connu des Liégeois puisque le restaurant « Les sabots d’Hélène » propose un concept similaire, mais également «La Charbonnade» en Roture, pour ne citer que ces deux emblématiques exemples.


    Toutefois, Julie Hansoulle, la gérante de l’établissement, met en avant sa spécificité face à l’enseigne principautaire. « C’est très différent. Le principe de cuisson est le même mais nous pouvons faire cuire des gros morceaux de viande d’environ un kilo.

    Et en plus de nos viandes et poissons, nous proposons des raclettes et des fondues », explique-t-elle. Et elle ajoute : « Au-delà de la nourriture, l’environnement est assez luxueux. »

    Ce n’est pas le premier établissement à porter ce nom. Un « Charbonnade de la Botte » existe déjà à Loncin depuis 2014. Mais la réputation de cette première antenne n’a pas aidé le succès du nouveau restaurant, qui était bien au rendez-vous.

    « À Neupré, neuf clients sur 10 disent ne pas connaître le restaurant de Loncin, la clientèle est totalement différente. »


    Du reste, l’établissement propose un assortiment de viandes exotiques qui change régulièrement, et est ouvert tous les soirs.


    Par Clément Manguette

     

    Source

  • La Pizza à Papa devient le «Don Camillò» sur la route du Condroz N63 à Nandrin

    Lien permanent

    Il y a du changement sur la route du Condroz à Nandrin. Le 2 janvier, la pizzeria Pizza à Papa a laissé place à une nouvelle enseigne, Don Camillò, avec aux commandes le restaurateur Claudio D’acri (53), bien connu pour avoir été le propriétaire des restaurants La Sila I et II à Liège.
    La cuisine italienne, Claudio ça le connaît. Il possède près de 40 années d’expérience à son actif. C’est pourquoi après le décès de son frère, avec qui il travaillait, le Calabrais désirait ouvrir un restaurant en son hommage. « Avant de reprendre la Pizza à Papa, j’ai eu l’occasion d’y travailler et j’ai pu y voir le potentiel. De plus, cela me tenait à cœur d’ouvrir un restaurant portant le nom de mon frère, une façon de continuer avec lui », souligne le gérant.
    D’une capacité de 100 couverts en salle et 50 en terrasse, l’établissement possède à présent une toute nouvelle cuisine avec au menu des pizzas cuites sur pierre, des plus traditionnelles au plus atypiques, ainsi qu’un large choix de pâtes et de viandes.
    « J’utilise uniquement des ingrédients frais et toutes nos préparations sont faites maison. J’attache également une grande importance aux ingrédients de ma région avec des saucisses calabraises, mais aussi de la burrata, de la mozzarella di bufala ou encore de la crème de truffe».
    Traiteur et événements
    Avec ce nouveau restaurant, Claudio espère créer un établissement convivial et familial où l’ambiance est de mise. Dans le même ordre idée, il propose un service traiteur et privatise le restaurant pour les événements. « La cuisine c’est toute ma vie et je veux au travers de mes plats apporter de la joie et de la gourmandise et ça passe aussi par l’organisation d’événements ».
    Ouvert du lundi au dimanche de 11h45 à 14h et de 18h à 22h, et vendredi et samedi jusque 23h. Fermé le mercredi. Pour toute commande ou réservation, contactez le 04/361.12.61. Plus d’informations sur la page Facebook, Don Camillò Nandrin

    Par La.Ma

     

    Source

     

    B9722196798Z.1_20200112003225_000+GP9F99KCA.1-0.jpg

     

  • Le Quartier Latin a rouvert ses portes rue Saint-Paul à Liège

    Lien permanent

    Mais voilà ! Le Quartier Latin a rouvert la semaine dernière en conservant son ancien nom. Et celui qui relève ce défi, c’est Adrian Boran et son épouse, un couple roumain qui tenait auparavant le « Dracula Café » place Cockerill, puis « Le Bucarest » sur le boulevard Destenay.


    « Depuis la fermeture de notre restaurant en 2016, nous avons fondé une entreprise de nettoyage, explique-t-il. Mais l’Horeca nous manquait et je cherchais un bel établissement à reprendre. Quand j’ai vu cette annonce de location chez Inbev, j’ai sauté sur l’occasion. »

     

    La façade restaurée rue Saint-Paul.


    Mais pas question d’entrer de suite, il fallait bien sûr refaire d’abord toute l’installation électrique et rénover l’intérieur. « Cela a coûté 70.000€, reprend-il. Mais aujourd’hui, le restaurant est aux normes et beaucoup plus lumineux. »


    L’établissement ouvre tous les jours, sauf le dimanche (« pour le moment »), de 9 à 22 heures (« du petit-déjeuner au dîner »).


    Plats roumains et liégeois


    Il propose une carte style brasserie avec des plats classiques, mais aussi quelques spécialités.
    « On a repris à la carte quelques plats roumains qui ont fait le succès du Bucarest comme les choux ou les poivrons farcis avec le potage et le vin roumain. Et nous avons aussi des spécialités liégeoises comme l’incontournable boulet, mais aussi un dessert maison qui connaît déjà un beau succès, à savoir les « cûtes peûres di Lîdje » (les poires cuites). »

     

    Adrian Boran, le nouveau patron.


    Les prix tournent autour de 10 € pour le petit-déjeuner et les entrées et d’une quinzaine d’euros pour le plat principal.


    Au fourneau, Adrian Boran a eu la bonne idée de reprendre Xavier Ruth, le cuisinier des « Jardins de Toscane » de Boncelles, fermé suite à un incendie.


    Avec son épouse, un garçon et une barman en plus, cela donne une équipe de cinq personnes très motivée.

    Xavier Ruth, l’ex-chef des Jardins de Toscane.


    La salle compte actuellement 44 couverts, mais elle passera rapidement à 52. « Et nous dresserons bien sûr des tables en terrasse dans les deux rues dès les beaux jours », ajoute-t-il.


    Avec un prix de location mensuel de 4000 € revu à la baisse par Inbev (NDLR : qui commence enfin à comprendre qu’il est temps de ne plus couper la branche sur laquelle il est assis), Adrian Boran voit l’avenir avec optimisme. « Je peux vous dire que tous les voisins sont contents de me voir arriver.

    Aujourd’hui, il n’y a plus que l’ancienne ING comme surface fermée dans la rue Saint-Paul qui va bientôt devenir une rôtisserie.

    Et ainsi la rue aura retrouvé toute son attractivité. »

    Par Luc Gochel

           Source

     

     

     

     

  • Saveurs & Traditions Nandrin annonce pour des réveillons réussis et en toute sérénité les menus de fêtes

    Lien permanent

     

     

    Pour des réveillons réussis et en toute sérénité voici les menus de fêtes

     

     

     

     

    La cuisine de Philippe Bomersomme, Route du Condroz 129 à Nandrin

    Du mardi au samedi de 08h30 à 18h30.

     

    Si vous voulez bien manger selon votre envie, vous êtes à la bonne adresse. Emportez tous vos plats préférés, dégustez un sandwich sur le pouce, installez-vous et composez votre menu au restaurant, consultez-nous pour tous vos événements professionnels ou familiaux pour un budget sur mesure.


    Route du Condroz 129/2
    4550 Nandrin

    085 23 24 64
     

    st1.jpg

    st2.jpg

     

     

  • Saveurs & Traditions Nandrin annonce pour des réveillons réussis et en toute sérénité les menus de fêtes

    Lien permanent

     

     

    Pour des réveillons réussis et en toute sérénité voici les menus de fêtes

     

     

     

     

    La cuisine de Philippe Bomersomme, Route du Condroz 129 à Nandrin

    Du mardi au samedi de 08h30 à 18h30.

     

    Si vous voulez bien manger selon votre envie, vous êtes à la bonne adresse. Emportez tous vos plats préférés, dégustez un sandwich sur le pouce, installez-vous et composez votre menu au restaurant, consultez-nous pour tous vos événements professionnels ou familiaux pour un budget sur mesure.


    Route du Condroz 129/2
    4550 Nandrin

    085 23 24 64
     

    st1.jpg

    st2.jpg

     

     

  • Saveurs & Traditions Nandrin annonce pour des réveillons réussis et en toute sérénité les menus de fêtes

    Lien permanent

     

     

    Pour des réveillons réussis et en toute sérénité voici les menus de fêtes

     

     

     

     

    La cuisine de Philippe Bomersomme, Route du Condroz 129 à Nandrin

    Du mardi au samedi de 08h30 à 18h30.

     

    Si vous voulez bien manger selon votre envie, vous êtes à la bonne adresse. Emportez tous vos plats préférés, dégustez un sandwich sur le pouce, installez-vous et composez votre menu au restaurant, consultez-nous pour tous vos événements professionnels ou familiaux pour un budget sur mesure.


    Route du Condroz 129/2
    4550 Nandrin

    085 23 24 64
     

    st1.jpg

    st2.jpg

     

     

  • Saveurs & Traditions Nandrin annonce pour des réveillons réussis et en toute sérénité les menus de fêtes

    Lien permanent

     

    Pour des réveillons réussis et en toute sérénité voici les menus de fêtes

     

     

     

     

    La cuisine de Philippe Bomersomme, Route du Condroz 129 à Nandrin

    Du mardi au samedi de 08h30 à 18h30.

     

    Si vous voulez bien manger selon votre envie, vous êtes à la bonne adresse. Emportez tous vos plats préférés, dégustez un sandwich sur le pouce, installez-vous et composez votre menu au restaurant, consultez-nous pour tous vos événements professionnels ou familiaux pour un budget sur mesure.


    Route du Condroz 129/2
    4550 Nandrin

    085 23 24 64
     

    st1.jpg

    st2.jpg

     

     

  • Des Nandrinois lancent un concept original, la fabrication de glaces en rouleau dans un food truck.

    Lien permanent

    Un food truck pour fabriquer des glaces en rouleau à Marchin

    Même si on est à mille lieues des températures estivales, les projets d’été ne manquent pas pour Cynthia Crahay et son compagnon Gaëtan Di Bartoloméo qui lancent bientôt un concept original : la fabrication de glaces en rouleau dans un food truck. Cette crème glacée faite minute est devenue un véritable phénomène mondial.
    Il y a un an, on n’en entendait pas beaucoup parler. Aujourd’hui, elle est partout. La glace faite à la minute, écrasée à la spatule sur une plaque, puis roulée est originaire de Thaïlande et elle a fait le tour du monde.
    Pas en boules, en cônes ou en dômes comme à l’italienne, les glaces bientôt fabriquées par deux Nandrinois, Cynthia Crahay et Gaëtan Di Bartoloméo, auront la forme de rouleaux. Sur une plancha réfrigérée, le couple travaillera les ingrédients en direct, à la spatule puis façonnera des rollers. « Notre plancha est réfrigérée à -30º. Nous avons une base lactée crème et à l’aide de deux petites spatules, nous roulons la glace qui sera 100 % bio, naturelle et sans conservateurs », explique le fondateur, Gaëtan Di Bartoloméo qui a découvert il y a quelques mois, ce concept importé de Thaïlande.
    « Nous n’excluons pas les boules traditionnelles »
    « Nous étions sur Internet quand, avec ma compagne, on est tombés sur cette idée. Nous souhaitions nous lancer dans un projet en commun et en attisant notre curiosité sur différents concepts sur internet, nous sommes tombés sur cette animation originale », poursuit-il. C’est alors que le couple se met rapidement en quête d’une machine et de recettes. « Ni une ni 2, nous avons alors cherché à acquérir une machine et nous l’avons acheté un peu sur un coup de tête ! Quand on l’a reçue, on l’a rapidement essayé. Avec la base lactée, on rajoute ce qu’on veut comme ingrédients ».
    Mais ce que le couple souhaite avant tout, c’est travailler de manière locale. « Pour les fruits, nous allons certainement travailler avec des producteurs de Strée et le Point Ferme à Nandrin », ajoute Gaëtan. Ce qui différencie la glace en rouleau, c’est la fraîcheur. Faite minute, elle ne reste pas pendant deux jours dans un congélateur à tel point qu’on pourrait presque la mâcher. « Après différents tests, nous nous sommes rendu compte que ce n’était pas si simple à faire et que cela demandait beaucoup d’heures de mise au point ! Nous allons certainement en fabriquer un peu à l’avance même si, nous allons en préparer minute. Quant aux goûts, nous n’excluons pas les boules traditionnelles », souligne Gaëtan Di Bartoloméo.
    Avec leur food truck « Rolls Ice », le couple nandrinois sera présent le 13,14 et 15 décembre au Marché de Noël de Wanze. « Nous allons inaugurer notre projet ! Des dégustations seront prévues », se réjouit le fondateur qui prendra également place, tous les vendredis, samedis et dimanches dès le mois d’avril sur la place Belle Maison à Marchin. « Nous avons une place fixe mais nous pouvons aussi nous déplacer pour des anniversaires, mariages ou toutes sortes d’évènements », conclut Gaëtan Di Bartoloméo.
    Par AMÉLIE DUBOIS
     
     
     
    Cynthia et Gaëtan Di Bartoloméo travailleront avec des producteurs locaux.
    Cynthia et Gaëtan Di Bartoloméo travailleront avec des producteurs locaux. - D.R

  • Saveurs & Traditions Nandrin annonce pour des réveillons réussis et en toute sérénité les menus de fêtes

    Lien permanent

     

     

    Pour des réveillons réussis et en toute sérénité voici les menus de fêtes

     

     

     

     

    La cuisine de Philippe Bomersomme, Route du Condroz 129 à Nandrin

    Du mardi au samedi de 08h30 à 18h30.

     

    Si vous voulez bien manger selon votre envie, vous êtes à la bonne adresse. Emportez tous vos plats préférés, dégustez un sandwich sur le pouce, installez-vous et composez votre menu au restaurant, consultez-nous pour tous vos événements professionnels ou familiaux pour un budget sur mesure.


    Route du Condroz 129/2
    4550 Nandrin

    085 23 24 64
     

    st1.jpg

    st2.jpg

     

     

  • Fin août, il ouvre sur la route du Condroz N 63 à Nandrin

    Lien permanent

    Depuis longtemps, la gérance du Connolly’s bar a pour projet d’ouvrir un second établissement sur Nandrin, à l’ancienne boulangerie Michaux.

    Après de longs travaux, nécessitant la construction d’une extension, le Connolly’s Bar devrait renaître de ses cendres fin août, sur la route du Condroz à Nandrin.

    « Les travaux ont pris du temps mais avec la fermeture de l’établissement de Saint-Georges, nous redoublons d’efforts pour terminer les travaux d’aménagement dans les temps », assure Laurent Émond.

    Avec la terrasse et le jardin situés à l’arrière, il espère conserver sa clientèle mais aussi la diversifier.

    « On restera dans la lignée du Connolly’s d’origine qui a forgé notre réputation. Toutefois, le cadre sera plus agréable et l’ambiance plus moderne et cosy ».

    Pour l’occasion, Laurent Émond aimerait également développer la restauration de l’établissement afin de proposer des mets de brasserie haut de gamme.

    Pour en savoir davantage, il faudra attendre l’ouverture de l’établissement.

    Par LA.MA.

    Source 

  • Thé glacé de chez Teatower à déguster au Point Chaud de Nandrin pour la saison d'été

    Lien permanent

    A déguster au Point Chaud de Nandrin pour la saison d'été : 

    Thé glacé de chez Teatower .

    Nous proposons Café frappé et Latté frappé.

    Nous travaillons avec plaisir avec  Teatower,cette entreprise Belge pour consommer local.

    Dès que possible, nous proposerons également les thés chauds Teatower.

    Point-chaud Nandrin

    route du Condroz 123 A (11,39 km)
    4550 Nandrin


    085 84 29 09

  • Le restaurant Paparazzi quitte Nandrin pour Liège

    Lien permanent

    Il y a près de deux mois, le restaurant le Paparazzi a fermé à Nandrin. Le bâtiment qui l’abritait a été vendu et le couple qui le gérait avait dû quitter les lieux. L’établissement va finalement rouvrir mais à Liège, près de la rue de la Casquette, dans le Carré. L’ambiance sera familiale.

    Gérard Miller et sa compagne, Mélissa Septon, ont choisi d’investir l’ancien restaurant grec «Chez Georges», en face des «Sabots d’Hélène» et du «Babylo’s», rue Saint-Jean-en-Isle dans un quartier que le couple estime en devenir: «C’est un bel endroit vivant avec beaucoup de commerces de bouche et une rue piétonne, les lieux s’y prêtent bien», expliquent-ils, « en plus, l’ancien restaurant est un endroit très chaleureux».

     


    La rue Saint-Jean-en-Isle. - L.C.

     

    Là, un nouveau restaurant italien aux décors authentiques, sombres et boisés, «un peu comme dans les films de Scorsese», ouvrira ses portes le week-end prochain (27 et 28 avril). La surface sera plus petite: 30 couverts au lieu des 60 de Nandrin. « On ne vise pas une grosse fréquentation, nous voulons créer une ambiance Trattoria et familiale, un peu comme dans les anciens restaurants italiens des années 60-70», continue le couple, «aujourd’hui, les établissements italiens manquent d’ambiance».

    Les grands classiques de la carte du Paparazzi seront toujours proposés et les plats seront toujours aussi généreux. Spaghettis aux fruits de mer, ragoûts aux truffes et aux légumes, carbonaras, cannellonis: il y aura moyen de s’en sortir pour une vingtaine d’euros. Des spécialités seront également au menu, de quoi attirer une clientèle mixte.

    Un bal rital sur la Batte

    En parallèle, Gérard Miller et Mélissa Septon ont comme projet de lancer un bal rital qui aura lieu chaque semaine sur le quai de la Batte. Il s’agira d’un thé dansant, une guinguette à l’italienne où on dansera et mangera: «Un plat unique à bas prix sera proposé chaque week-end le samedi au soir et le dimanche à midi à l’occasion de La Batte, un peu comme aux Carrioles à l’ancienne poste», termine le couple, «le but est de rassembler les Liégeois autour d’une ambiance à l’italienne, le tout dans un esprit festif».

    L.C.

     

    Source 

  • Les prix de 2008 durant tout le mois de mars chez Saveurs & Traditions Nandrin

    Lien permanent

    Les prix de 2008 durant tout le mois de mars pour les plats à emporté et sur les sandwichs

     Saveurs et Traditions

    La cuisine de Philippe Bomersomme, Route du Condroz 129 à Nandrin 
    Du mardi au samedi de 08:30 à 18:30.
    Emportez tous vos plats préférés, dégustez un sandwich sur le pouce, installez-vous et composez votre menu au restaurant, pour tous vos événements professionnels ou familiaux pour un budget sur mesure.
    Route du Condroz 129/2 
    4550 Nandrin
     
    085 23 24 64
     
     

     

    st2.JPG

  • Potée aux choux maison chez Saveurs et Traditions Nandrin

    Lien permanent

    Saveurs et Traditions Nandrin ont le plaisir de vous proposer notre magnifique potée aux choux maison à l'occasion du mardi gras de ce 05/02. Prix: 7,50/pièce 
    Réservation vivement souhaitée au magasin ou par téléphone au 085/23.24.64 ou au 0495/15.15.39. 

    Source 

    Route du Condroz 129/2
    4550 Nandrin
     
    085 23 24 64

  • Menu de la Saint-Valentin Chez Saveurs et Traditions Nandrin disponible 14,15 et 16 février 2019

    Lien permanent

     

    Réservation souhaitée au 085/23.24.64.

    Disponible le 14,15,16/02/2019

    Route du Condroz 129/2 
    4550 Nandrin
     
    085 23 24 64

    Toutes les infos sur la page Facebook   Saveurs et Traditions

    52353340_584094772063301_890596455629193216_n.jpg

  • Menu de la Saint-Valentin Chez Saveurs et Traditions Nandrin disponible 14,15 et 16 février 2019

    Lien permanent

     

    Réservation souhaitée au 085/23.24.64.

    Disponible le 14,15,16/02/2019

    Route du Condroz 129/2 
    4550 Nandrin
     
    085 23 24 64

    Toutes les infos sur la page Facebook   Saveurs et Traditions

    52353340_584094772063301_890596455629193216_n.jpg

  • les secrets des prix de vos friteries à Nandrin et ailleurs

    Lien permanent

    « La mayonnaise, sur les frites ou à part ? » À l’heure où de nombreux Belges seraient prêts à se diviser sur cette question, gros plan sur le prix du paquet de frites ! Et pour cause : suite à la sécheresse de 2018, la production de pommes de terre a connu un net recul et les prix se sont envolés.

    Mais cette hausse va-t-elle se répercuter sur le prix du cornet au fritkot du coin ? La réponse est, bizarrement, non ! « À chaque hausse du prix de la pomme de terre, beaucoup de clients nous interpellent par rapport à cette question », lance Bernard Lefèvre de l’Unafri, l’Union nationale des frituristes. « Et ça fait des années que l’on explique que la pomme de terre n’intervient que dans 10 % du prix de revient d’un cornet de frite. 90 % du prix, c’est les autres charges comme la main-d’œuvre, la location des locaux, le matériel, les emballages, le traitement des déchets… »

    La frite ne rapporte pas

    Pour faire simple, si un frituriste décidait d’offrir gratuitement la pomme de terre à ses clients, le prix de ses cornets ne baisserait que de 10 %. « À l’époque, certains frituristes n’étaient pas focalisés sur leur comptabilité », lance Bernard Lefèvre. « Du coup, quand ils lisaient dans les journaux que les prix des patates augmentaient, ils en profitaient pour faire le point et estimaient que c’était le moment d’indexer leurs prix. Mais c’était une erreur. Car, l’année suivante, si le prix de la pomme de terre diminuait, ces frituristes devaient faire face à des clients mécontents… Depuis, on leur conseille de ne pas agir de la sorte. Et cette pratique disparaît depuis une dizaine d’années. »

    Si le fritkot fait partie de notre patrimoine, la frite ne permet pas à elle seule de vivre. « Pour un fritkot, un tiers du résultat financier provient des frites », ajoute Bernard Lefevre. « Comme la marge générée sur ce produit est faible, un établissement qui ne vendrait que des frites ne tiendrait pas longtemps. »

    Du coup, les frituristes se rattrapent sur les produits annexes comme les sauces. Comme notre enquête le montre, il faut prévoir en moyenne 60 cents pour un petit ravier de mayonnaise. Or, un seau de 10 litres de mayonnaise de luxe est vendu 24 € chez un célèbre grossiste. Autrement dit, en 48 petits pots, ce gros pot sera… rentabilisé.

    Frituriste, un métier en or ?

    Tous les amateurs de frites connaissent la légende : les frituristes rouleraient sur l’or. Mieux : ces snacks seraient les commerces les plus rentables du secteur HoReCa. Un mythe que relativise Bernard Lefevre : « Tout métier que l’on fait bien mérite récompense. Mais tenir une friterie, c’est loin d’être la garantie de gros revenus. Comme pour les avocats, il y en a qui en vivent bien, et d’autres où ça va nettement moins bien… »

    Quand les prix sont élevés…

    Selon les chiffres de l’Unafri, il y aurait 4.700 fritkots en Belgique. Nous avons fait, dans chaque région de Wallonie et à Bruxelles, un sondage sur le prix des frites. Tous n’ont visiblement pas les mêmes politiques tarifaires. Chez Family & Frit’s, à Frameries, on admet aisément que l’établissement se retrouve parmi les plus chers de la région. Si le grand cornet coûte 3,5 €, c’est parce qu’il est prévu pour être partagé par trois ou quatre personnes. « Voire davantage, si ce sont des petits mangeurs », lance Paola Salli, la gérante. « Nos prix sont plus élevés parce que nos portions sont plus grandes que celles des concurrents. » Dans notre sondage, non exhaustif, la frite la moins chère se trouvait chez Texas Frites à Erezée.

    Son prix ? 1,30 €. Un petit prix pour les petits mangeurs.

    Article de GUILLAUME BARKHUYSEN, CAMILLE MICHALSKIET LES RÉDACTIONS LOCALES

    Source 

    frite.JPG

  • Il Cervinia fête ses deux ans avec un spectacle aujourd'hui 12 janvier 2019

    Lien permanent

    Ouvert depuis deux ans route du Condroz à Nandrin, le restaurant italien Il Cervinia souffle ses deux bougies ce samedi 12 janvier à partir de 19 heures.

    Sandro Giusto, le patron, organise pour l’occasion une soirée à thème, avec un transformiste (Gloria Anderson) et DJ Baron, de Nandrin.

    « Propriétaire du Caffettino à Liège que j’ai tenu pendant 27 ans et dont j’ai remis le fonds de commerce à mes petit-cousin et petite-cousine, Annabelle et Renato Bonanni, je suis très content d’être aujourd’hui installé à Nandrin.

    Pour remercier nos clients, nous organisons une soirée thématique pour notre deuxième anniversaire. » Le menu spécial, réalisé par l’ancien cuisinier du Vieux Chênée, Giuseppe Caruso, se compose de bruschetta, de lasagne au saumon, de saltimbocca avec polenta et tiramisu, pour 36 euros. Le spectacle est compris dans ce prix.

    « Le limoncello est offert par la maison », ajoute-t-il. La salle de restaurant peut accueillir 70 places. Il est préférable de réserver au 0474/ 89.70.56. -

    Article par A.G

    Source 

  • Pour fêter les 2 ans du Il Cervinia, une soirée dansante avec show transformiste et menu spécial

    Lien permanent

     

    Une soirée dansante avec show transformiste 

     Pour fêter les 2 ans du Il Cervinia

    Au menu :

    Entrée : Lasagne au saumon 
    Plat : Saltimbocca alla romana 
    Dessert : Tiramisu 

     Réservation au 0474/89.70.56
    Prix : 36 eur

     

     
  • Choucroute garnie du 1 er janvier au Terminus de Nandrin

    Lien permanent

    Pour bien commencer 2019,
    Déguster notre choucroute 
    Service midi et soir.
    Réservation souhaitée au:
    04/361 29 02

     

    Source 

    Le Terminus

  • Les menus pour les fêtes de fin d’année chez Saveurs & Traditions Nandrin

    Lien permanent

     Les menus pour les fêtes de fin d’année. 
    N’hésitez pas à commander par téléphone au 085232464 ou par email à commandes@saveursettraditions.be
    (Les réservations de Noel se culture le 19/12 et celles du réveillons le 26/12) 
     la page Saveurs et Traditions

    Clic sur le Menu 

    47388994_547577012381744_6342687237490081792_n.jpg

    47578869_547577709048341_5682037120366018560_n.jpg

  • Choucroute garnie du 1 er janvier au Terminus de Nandrin

    Lien permanent

    Pour bien commencer 2019,
    Déguster notre choucroute 
    Service midi et soir.
    Réservation souhaitée au:
    04/361 29 02

     

    Source 

    Le Terminus

  • Les menus pour les fêtes de fin d’année chez Saveurs & Traditions Nandrin

    Lien permanent

     Les menus pour les fêtes de fin d’année. 
    N’hésitez pas à commander par téléphone au 085232464 ou par email à commandes@saveursettraditions.be
    (Les réservations de Noel se culture le 19/12 et celles du réveillons le 26/12) 
     la page Saveurs et Traditions

    Clic sur le Menu 

    47388994_547577012381744_6342687237490081792_n.jpg

    47578869_547577709048341_5682037120366018560_n.jpg

  • Les menus pour les fêtes de fin d’année chez Saveurs & Traditions Nandrin

    Lien permanent

     Les menus pour les fêtes de fin d’année. 
    N’hésitez pas à commander par téléphone au 085232464 ou par email à commandes@saveursettraditions.be
    (Les réservations de Noel se culture le 19/12 et celles du réveillons le 26/12) 
     la page Saveurs et Traditions

    Clic sur le Menu 

    47388994_547577012381744_6342687237490081792_n.jpg

    47578869_547577709048341_5682037120366018560_n.jpg

  • Un chalet de Noël aux saveurs Italienne et autres sur la N 63 route du Condroz à Nandrin !!!!

    Lien permanent

    Bières italiennes, prosecco, vin chaud, quatre sortes de Champagne Pommery, toasts au champignon, au foie gras, au saumon, arrosticini (brochettes d’agneau qui seront cuites au barbecue), arancini (boulettes de riz à la bolognaise), porchetta (cochon farci maison) et, en dessert, panettone (brioche fourrée): voilà l’assortiment qui attend les gourmands au chalet de Noël du restaurant italien de la route du Condroz, Il Cervinia. «  Nous allons fêter nos deux ans d’ouverture et j’avais envie de proposer quelque chose de différent, commente Sandro Giusto (53), le patron. J’ai un ami liégeois qui fabrique des chalets et je lui en ai commandé un. Il reste tout le mois de décembre. Ça entre dans le changement de concept du restaurant » qui ouvre désormais midi et soir, 7 jours sur 7. «  J’ai aussi changé la carte, le personnel et j’ai engagé un cuisinier réputé du Vieux Chênée, Giuseppe Caruso  », ajoute-t-il. Une région de l’Italie est par ailleurs mise à l’honneur chaque mois, en décembre, ce sont des plats typiques du Frioul (nord-est de l’Italie) qui sont proposés. 

    Le chalet ouvre de 11h à la fermeture du restaurant. Les clients peuvent y prendre l’apéro (à l’extérieur donc, mais avec un champignon pour se réchauffer) ou la pause café. « Il n’est pas obligatoire de venir manger au restaurant, tout le monde est le bienvenu  », souligne Sandro Giusto.

    Le Nandrinois, toujours propriétaire du restaurant Il Caffettino qu’il loue désormais, est ravi de son déménagement à Nandrin. «  Il a fallu le temps de se faire connaître mais je suis content.  »

    Pour fêter les deux ans d’existence du Cervinia, une soirée à thème sera organisée le 12 janvier prochain.

    Par AG 

    Photos et article complet 

    chal.JPG

  • Table d'hôtes le 24 mai 2018 à Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    Lors d’une réunion, la Teignouse et le PCS ont proposé à Caroline DERWA du CPAS, organisatrice de l’atelier cuisine de Nandrin, de mettre sur pied une table d’hôtes.

    Ce projet a vite été accepté par toute l’équipe qui décide de prendre tout en charge, juste aiguillée par Caroline.

    Le but de ce projet est de permettre aux personnes de toutes générations d’oser sortir de chez aux, sachant que la mobilité n’est pas un frein.

    Ces rencontres apportent un échange humain, culturel créent de amitiés et permette d’oublier la solitude.

    Une première table d’hôte a eu lieu au mois de novembre 2017…

    Fort de cette expérience, du succès et du ressenti de chaque participant, "nous avons décidé d’organiser une deuxième table d’hôte".

  • Le Victoria’s à Nandrin : un bar pour aider les sportifs

    Lien permanent

    Parce qu’ils ont le sentiment que la Wallonie n’aide pas suffisamment ses sportifs et parce que gérer un club de sport revient cher, Mickaël R. et Thierry D. se sont réunis afin de créer un bar à cocktails, route du Condroz 145 à Nandrin, au concept original. Son nom : le Victoria’s.

    Pas un bar traditionnel

    À ne pas confondre avec une boite de nuit ou un café traditionnel, « le Victoria’s a pour vocation d’aider les clubs de sports et les sportifs les plus démunis, valides et non-valides », nous expliquent les deux fondateurs. Comment  ? En redistribuant les bénéfices obtenus par le bar, qui est également une ASBL  :  « L’endroit est ouvert à tous et à toutes, les lieux sont chaleureux et conviviaux, l’idéal pour prendre un verre», précise Mickaël, 33 ans, « Notre but premier est de réunir des fonds puis nous envisagerons des partenariats dans le futur ».

    Et les exemples de situations pour lesquelles les nécessiteux pourront demander de l’argent ne manquent pas  :  « Ça peut aller de la rénovation de la buvette d’un club à une demande de financement pour du matériel ». Un dossier devra être rendu.

    En créant cet endroit, les deux hommes ont effectué un premier grand pas  : « Il nous a fallu environ deux mois de travail pour mettre sur pied cet espace mais l’idée germait déjà depuis un moment », indiquent-ils. Les raisons qui les y poussés sont nombreuses  : « Je trouve honteux que les joueurs de futsal belges soient obligés de payer leur voyage eux-mêmes pour participer à la coupe d’Europe », précise Thierry.

    Face à une situation qu’ils jugent catastrophique, les deux amis ont donc voulu réagir :  « Quand on a parlé de notre projet, un bel élan de solidarité s’est formé », se remémore Mickaël, fort reconnaissant. « Le peintre, Olivier Gratia, a fait la déco gratuitement, la propriétaire du bâtiment a été fort conciliante avec nous pour le loyer, Antonio Rizuto, un restaurateur, nous a fait don d’un frigo et l’entreprise Bustin a fourni beaucoup de matériaux pour l’aménagement ... C’est magnifique. »

    Thierry, qui est très actif dans le milieu du sport (il est T2 de l’équipe de futsal d’Engie CHU Liège), espère obtenir des sponsorings de grandes enseignes de sport de la région. « C’est en projet mais rien n’est fait », nous confie-t-il. C’est le mari de la cousine de Mickaël. Ensemble, ils font la paire et se complètent  : ce dernier est ouvrier dans le secteur de la construction, aime le social et la rencontre. Thierry, lui, a les contacts et le carnet d’adresses.

     

    Heures d’ouverture  : du jeudi au dimanche de 17h à minuit. Inauguration officielle samedi 19h.

    LAURENT CAVENATI

    « Le Victoria’s » à Nandrin : un bar pour aider les sportifs article complet et photos clic ici

     

  • Menu de Saint-Valentin à emporter le 14, 15, 16,17 février 2018 chez Saveurs et Traditions Nandrin

    Lien permanent

     6.jpg

     

    Waterzooi de poissons

    et asperges vertes

    ----------------

     

    Steak de veau jus nature

    poêlée méditerranéen

    gratin dauphinois

     

    ------------------

     

    Le parfait amour

    au framboise et vinaigre balsamique

     

                                                                                    

    28 euro p/pers.

     

    Uniquement sur réservation

    Tel : 085/23 24 64

    Saveurs et Traditions Clic ici

     

     

    Route du Condroz 129/2
    4550 Nandrin
    085 23 24 64
  • Pour vos voyages au sport d'hiver ou autres,vos aliments en emballage sous vide chez Saveurs et Traditions Nandrin

    Lien permanent

    1.jpg Saveurs et Tradition vous informent que pour vos voyages au sport d'hiver ou autres voyages .

    Vous pouvez bénéficier du large choix alimentaire, menu, etc en emballage sous vide .

     

    Saveurs et Traditions clic ici

     

    Route du Condroz 129/2 (11,35 km)
    4550 Nandrin
    085 23 24 64