Les journées de ......

  • Vous êtes 1,2 million à nous choisir pour vous informer !!!

    Lien permanent

    C’EST NOTRE GRANDE FIERTÉ ET UN PLAISIR DE VOUS SERVIR 

    Vous êtes 1,2 million à nous choisir pour vous informer  

    La nouvelle étude du CIM conforte notre position de leader de la presse francophone 

    Sudpresse est plus que jamais le numéro 1 de la presse quotidienne francophone.
     
    Et de loin… Chaque jour, 1,2 million de personnes choisissent l’un de nos produits pour s’informer.
     
    Ce résultat qui fait notre fierté, nous le devons certes à notre travail acharné, mais aussi et surtout à votre fidélité pour laquelle nous n’avons qu’un mot que nous ne répéterons jamais assez : merci !
     
    La preuve que vous attachez une grande importance aux informations de proximité que nous vous apportons au quotidien.  

     

    Elle est toujours très attendue cette étude du CIM (Centre d’Information sur les Médias) qui le confirme, une fois de plus : La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Éclair, La Capitale et Sudinfo sont les médias préférés des Belges francophones.
     
    Si l’on comptabilise toutes les personnes qui ont un contact quotidien avec l’une de nos marques (lecteur du journal « papier », abonné « papier » ou digital, visiteur de notre site gratuit Sudinfo, etc.), nous touchons donc 1,2 million de Belges francophones chaque jour.
     
    Rossel en force
     
    Si l’on y ajoute les 800.000 contacts quotidiens du journal « Le Soir », cela renforce encore la position de leader du groupe Rossel dans la presse francophone belge.
     
    Suivent ensuite, La DH (783.000), L’Avenir (675.000), La Libre (500.000) et l’Écho (184.000).
     
    Un coup d’œil sur la diffusion payante de nos médias (papier et digital) montre une progression de 15 % en une année pour notre groupe de presse, Sudpresse étant l’un des rares médias en progression (avec La Libre et L’Écho).
    Nous enregistrons même la plus forte hausse parmi tous les quotidiens du pays, y compris en Flandre.
     
    Proximité avec nos lecteurs
     
    « Notre fierté, c’est cette proximité avec nos lecteurs », commente Vincent Brossel, le directeur du marketing. « Les citoyens ont un intérêt de plus en plus marqué pour la proximité.
     
    On le voit avec l’engouement de plus en plus prononcé pour la presse régionale et locale, mais aussi dans leurs centres d’intérêt, ce qui vaut par exemple pour l’alimentation et les circuits courts (...) Nos marques sont présentes partout en Belgique francophone.
     
    Nous avons des rédactions aux quatre coins de la Wallonie, aussi à Bruxelles. Nous sommes les seuls à faire cela et c’est ce qui fait aussi notre force. »
     
    Si Sudpresse est fort dans toute la Belgique francophone, nos titres sont incontournables dans deux provinces : à Liège et dans le Hainaut.
     
    Là, c’est plus d’une personne sur trois qui choisit, jour après jour, une de nos marques pour s’informer.
     
    Belle récompense
     
     
    « C’est la récompense de beaucoup de travail de toutes les équipes, le fruit de toutes les réformes au sein de la rédaction », précise Demetrio Scagliola, directeur des rédactions et rédacteur en chef.
     
    « La proximité et la transformation digitale sont au cœur du projet, c’est aussi la proximité avec les centres d’intérêt des lecteurs et lectrices : l’info de proximité sur leur commune, le sport local avec les résultats des rencontres des jeunes, etc.
     
    On a également fait tout un travail sur la ligne éditoriale et la déontologie qui renforce notre crédibilité. Nous faisons, par exemple, intervenir de nombreux experts dans nos colonnes. »
     
     
    Vincent Brossel insiste sur nos produits numériques, en plein boom (on a doublé notre audience Web en un an), plus encore depuis le début de la crise du Covid-19.
     
    « On vend un petit peu moins de journaux au numéro, mais on stabilise nos abonnés et on les remercie d’ailleurs pour cette fantastique fidélité », reprend le directeur du marketing.
     
    « Et il y a donc de plus en plus de lecteurs pour nos journaux en version numérique, nos applis, nos sites, payant et gratuit, qui jouissent d’un très vif intérêt. »
     
    Et ce n’est qu’un début…
     
    Et on n’en est qu’au début : Pierre Leerschool, administrateur délégué du groupe Sudpresse promet la poursuite de cette montée en puissance.
     
    « On va proposer d’autres services indispensables aux lecteurs (personnalisation de l’information, newsletters thématiques, résultats et vidéos de sport, jeux…).
     
    On se réjouit aussi de voir une communauté de plus en plus jeune s’intéresser à nos médias, c’est très positif. Ici, l’intérêt pour l’info sportive est très marqué, aussi pour l’info de proximité.
     
    C’est un bon choix de leur part, puisque nous sommes numéro 1 en Belgique francophone et nous sommes les seuls à avoir des bureaux dans toutes les régions. Nous offrons une information complète : locale, nationale et internationale. »
     
    Un groupe qui s’agrandit
     
     
    Par ailleurs, depuis le 1 er septembre, notre groupe s’est agrandi en accueillant au sein de ses structures des filiales du groupe Rossel : Vlan, 7Dimanche et le magazine Ciné Télé Revue.
     
     
    « Notre objectif est de renforcer l’identité de chacune de ses marques pour la faire rayonner davantage encore au sein du public wallon et bruxellois », précise Pierre Leerschool.
     
    « Et il est d’ailleurs réconfortant pour moi de voir les très bonnes performances réalisées par ces médias ».
     
     
    Ainsi, dans le segment des magazines, Ciné Télé Revue renforce son leadership en progressant de près de 8 % pour flirter avec la barre du million de personnes (980.000).
     
    Au niveau de la presse gratuite, le 7Dimanche et les éditions du Vlan affichent une belle stabilité.
     
    « Pour ce dernier, le résultat est d’autant plus important que nous travaillons actuellement sur une nouvelle offre éditoriale et commerciale plus qualitative soutenue par une distribution performante » poursuit Pierre Leerschool.
     
     
    Un grand merci
     
     
    Tout cela ne serait pas possible sans vous, lecteurs, internautes, annonceurs, organisateurs d’événements qui nous faites confiance au quotidien et faites vivre nos marques au quotidien .
     
     
     
    LA RÉDACTION
     
     
     
  • Nuit de l'Obscurité demain 10 octobre 2020

    Lien permanent

    Pour la 13ème fois, leurs homologues francophones de Wallonie et de Bruxelles les accompagneront dans cette manifestation afin de sensibiliser le grand public et les responsables politiques du Sud du Pays à cette problématique.


    Toutes les activités (animations et actions) sur notre page Activités

    Les dates des Nuits de l'Obscurité suivent une procédure simple : il s'agit à chaque fois du 2ème samedi du mois d'octobre.

    Donc en 2020 ce sera le samedi 10 octobre, en 2021 le samedi 9 octobre et en 2022 le samedi 8 octobre.

    En Belgique, les éclairages artificiels, qu'ils proviennent de l'éclairage public, commercial, industriel ou résidentiel sont chaque année de plus en plus nombreux.

    Non seulement ils ont un coût énergétique mais ils amplifient également de façon dramatique le problème de la pollution lumineuse.

    Cette pollution a évidemment un impact sur la qualité des observations astronomiques : le ciel noir n'existe plus en Belgique depuis longtemps. Où que vous soyez, même au plus profond de l'Ardenne, vous n'échapperez pas à la vision des halos orangers sur l'horizon. En ville, l'Etoile Polaire est quasiment invisible et rares sont les enfants qui peuvent encore dire « je connais la Voie Lactée car je l'ai vue » !

    Les éclairages nocturnes, souvent trop puissants, trop nombreux, mal orientés et/ou mal utilisés, peuvent avoir des impacts non négligeables sur les écosystèmes mais aussi sur notre santé, ne fût-ce qu'en perturbant la qualité de notre sommeil.

    Toutes les infos clic ici 

     

    Source http://ascen.be/

  • Journée mondiale des enseignant(e)s aujourd'hui 5 octobre 2020

    Lien permanent

     

    "Sans les enseignantes et les enseignants, l'éducation ne remplirait pas le rôle qui lui est assigné, car enseigner ne signifie pas uniquement apprendre à l’ élève une série de faits et nombres.

    C'est inspirer, libérer le potentiel de l'enfant, lui offrir de nouvelles perspectives. Enseigner c'est aider les enfants à concrétiser leurs rêves d'un monde meilleur.

    C'est pourquoi l'Internationale de l'Education insiste tellement sur le droit de chaque enfant dans le monde de bénéficier de l'attention de personnels qualifiés.

    Tout au long des différentes étapes de la scolarité, du jardin d'enfants à l'éducation supérieure, il faut des enseignantes et des enseignants qualifiés pour guider les élèves et les encourager à cultiver des valeurs fondamentales telles que la paix, la tolérance, l'égalité, le respect et la compréhension. Les enseignantes et les enseignants qualifiés aident les enfants, les jeunes et les adultes à devenir des citoyens critiques, responsables, capables d'agir sur le monde qui les entoure. Ils éveillent aussi leur sens du dialogue et leur sentiment de confiance en eux et envers les autres. Les enseignantes et les enseignants constituent les piliers de l'éducation. Enseigner c'est ouvrir les portes d'un monde meilleur.

    De la qualité de l'enseignement dépend la qualité du monde de demain."

     

    La Journée mondiale des enseignants est une journée internationale célébrée le 5 octobre et ayant pour but de sensibiliser à l'importance et au rôle des enseignants dans le système éducatif tout en examinant la qualité du travail des formateurs de par le monde. Organisée chaque année par l'UNESCO depuis 1994, elle commémore la signature de la recommandation concernant la condition du personnel enseignant, signée le 5 octobre 1966 par cette organisation et l'OIT ainsi que, depuis plusieurs années, la signature de la recommandation concernant la condition du personnel enseignant de l'enseignement supérieur, signée le 11 novembre 1997.

     

    Source info http://www.journee-mondiale.com/172/journee-mondiale-des-enseignantes-et-des-enseignants.htm

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Journ%C3%A9e_mondiale_des_enseignants

     

     

     

    #JournéeMondialeDesEnseignants

     

     

  • Journée Découverte Entreprises 2020, c’est aujourd'hui dimanche 4 octobre 2020 !

    Lien permanent

    La Journée Découverte Entreprises revient en 2020 !
     
     
    Visiter une entreprise en famille ou la visiter depuis votre salon ?
     
    Cette année vous avez le choix !
     
    Malgré la crise sanitaire qui a bousculé notre quotidien, Sudpresse et ses partenaires ont tenu à maintenir cet événement parce que c’est aujourd’hui, plus que jamais, que les entreprises ont besoin de notre soutien et de faire parler d’elles.
     
    Cependant, au vu des mesures contraignantes, les organisateurs de la Journée Découverte Entreprises ont dû se réinventer, comme beaucoup, pour maintenir cet événement dans les meilleures conditions possible.
     
    C’est pourquoi, nous avons développé, en plus des visites traditionnelles, un volet digital qui permet aux entreprises qui ne peuvent pas accueillir beaucoup de public de participer malgré tout à la JDE.
     
     
    Cette année, vous aurez la possibilité de découvrir 6 entreprises en live, dans nos studios !
     
    Des entreprises issues de toutes les régions et de tous les secteurs viendront partager, avec le public, les coulisses de leur entreprise !
     
    Ils répondront aussi aux questions des internautes puisque ces lives seront diffusés sur notre page Facebook, les réseaux sociaux de Sudpresse et notre site web !
     
     
    À 13h, un débat animé par Willy Borsus, vice-président de la Wallonie, Olivier de Wasseige, de l’UWE, et Pierre Leerschool, administrateur général du groupe Sudpresse, reviendra sur la crise sanitaire et les opportunités que d’inventifs entrepreneurs ont su se créer pour traverser cette période difficile.
     
    Retrouvez la liste des participants sur www.jde.be
     

  • Journée internationale des aîné(e)s 1er octobre

    Lien permanent

    old.jpgChaque 1er octobre, c’est la Journée internationale des personnes âgées.

    Le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus devrait atteindre 1 milliard en 2020, et peut-être même 2 milliards d'ici à 2050.

  • Faites contrôler votre vue gratuitement du 3 au 10 octobre 2020

    Lien permanent

    Faites contrôler votre vue gratuitement
     
    De plus en plus de Belges se plaignent régulièrement de leur vue sans pour autant consulter un opticien ou un optométriste.
     
    Afin de remédier à cette situation, la population est invitée à faire tester sa vue gratuitement et sans engagement auprès de l’un des 200 professionnels participants à la 16 e édition de la Semaine de la Vision qui se déroulera cette année du 3 au 10 octobre, indique lundi l’Association professionnelle des opticiens et optométristes de Belgique (APOOB).
     
    Les éditions précédentes ont par ailleurs montré qu’un quart des personnes testées avaient été référées à un ophtalmologue tandis que près de la moitié avaient été invitées à vérifier la dioptrie de leurs verres de lunettes ou de leurs lentilles.
     
     

  • Journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie aujourd'hui 17 mai 2020

    Lien permanent

    Dimanche 17 mai, c'est la "journée internationale de lutte contre l'homophobie".

    Soyons respectueux de nos diversités.

    Mot du Gouverneur 

     
     

    Le 17 mai est la Journée internationale de lutte contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie.
    L’objectif de cette date symbolique est de sensibiliser et de mener des actions de prévention pour lutter contre toutes les violences physiques et morales liées à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre.


    Rappelons que malheureusement, dans trop de régions du monde encore, les droits des personnes LGBTQI sont bafoués, et les violences à leur égard sont banalisées.

    Dans trop de pays, elles ne peuvent tout simplement pas exprimer librement leurs identités et leurs sexualités, et doivent les vivre cachées, dans la peur.


    En Belgique, certes, nous sommes loin de ces situations tragiques.

    Notre pays est même un exemple en matière de droits LGBTQI.

    Cela n’empêche pas la violence, la haine, la discrimination voire la bêtise de ressurgir de temps à autre.

    C’est pourquoi l’information, la sensibilisation et la vigilance gardent toute leur pertinence !

     

  • La Journée internationale des familles aujourd'hui 15 mai 2020

    Lien permanent

     

    La Journée internationale des familles 15 mai est une occasion de mieux faire comprendre les problèmes que connaissent les familles et stimuler les initiatives appropriées.

    Elle pourrait devenir un facteur de mobilisation puissant dans tous les pays qui cherchent à apporter une réponse aux problèmes qui se posent aux familles de chaque société.

    La Journée internationale des familles offre également l'occasion de mettre en relief la solidarité qui unit les familles dans leur recherche d'une meilleure qualité de vie.

     

    Citations:

    Fonder une famille, chérir son épouse et ses enfants ; les prendre jour et nuit dans ses bras, leur dire je t'aime, je vous aime, vous êtes tout pour moi, sans vous je n'existe pas, voilà l'unique but d'une vie.

    Citation de" Henri-Frédéric Amiel"


    Rien ne ressemble plus à la famille que le clan uni et solidaire.


    Citation de "Félicité Robert de Lamennais "


    La famille est un asile et un abri, un petit nid où l'on se sent en sécurité, protégé et aimé.

     

    Citation de "Maxalexis "

     

    Source info 

    http://www.journee-mondiale.com

     

    Source image Les Beaux Proverbes

     

    f15mai.jpg

  • Journée Mondiale de la fibromyalgie et Internationale des l'infirmières aujourd'hui 12 mai 2020

    Lien permanent

    Journée Mondiale de la fibromyalgie

    La Fibromyalgie est reconnue par l'Organisation Mondiale de la Santé depuis 1992.
    L'objectif de cette journée est de sensibiliser les gouvernements, les institutions et les media sur la situation des personnes qui souffrent de ces maladies orphelines (c’est à dire, sans traitement, ni prise en charge, et incurable dans l'état actuel des connaissances et des moyens). Cet événement est mené dans 29 pays.
    Historique
    Née le 12 mai 1820 en Grande-Bretagne, Florence Nightingale exerçait le métier d'infirmière lorsqu'elle a contracté une forme grave du Syndrome de Fatigue Chronique et de Fibromyalgie vers l'âge de 35 ans. Elle a passé quasiment les cinquante dernières années de sa vie clouée au lit. Malgré sa maladie, Florence Nightingale est à l'origine de la Fondation de la Croix Rouge Internationale, et elle a également fondé la première école d'infirmières. Elle représente un symbole fort de résistance et de lutte contre la maladie. C'est pourquoi cette date symbole du 12 mai.
    Qu’est-ce que la fibromyalgie ?
    Maladie chronique, caractérisée par une sensation de douleur générale diffuse ou de brûlure de la tête aux pieds, avec un sentiment de fatigue profonde, sans lésion. Une condition douloureuse pouvant devenir invalidante. Cette maladie affecte 3% de la population.
    Elle atteint surtout les femmes :
    9 malades sur 10 sont des femmes
    principalement entre 35 et 45 ans,
    touchées en pleine période professionnelle.
    On retrouve souvent :
    Un sommeil non reposant ; fatigue et raideur au lever ;
    Des maux de tête " ordinaires " ou fortes migraines ;
    Des troubles digestifs, diarrhées et/ou constipation, ballonnements et/ou nausées ;
    Des troubles génito-urinaires ;
    Des états dépressifs ou d’anxiété (plus souvent la conséquence que la cause de la fibromyalgie)
    Ces symptômes sont aggravés par le stress, les émotions, par un manque ou excès d’activité physique ou par un travail trop contraignant ou des tâches répétitives.

    Source

     

    La Journée internationale de l'infirmière est célébrée dans le monde entier le 12 mai, jour anniversaire de la naissance de Florence Nightingale.


    C’est une occasion pour réaffirmer son attachement à vouloir améliorer les conditions de travail des professionnels de l'art infirmier. En effet, la pénibilité de ce métier, notamment dans les hôpitaux, est intenable au point que nombre d'infirmiers et d'infirmières quittent la profession au bout de quelques années, créant par là même, une réelle pénurie auprès du patient, ce qui aggrave encore les conditions de travail.


    Qui est Florence Nightingale ?


    Florence Nightingale a posé les bases de la profession infirmière contemporaine. Ses contributions sont nombreuses : elle a été la première personne à définir que chaque patient a des besoins individuels, que le rôle de l'infirmière vise à satisfaire ces besoins et elle a pris en compte les dimensions santé-maladie des soins infirmiers.

    Elle a fait des soins infirmiers une occupation respectée en établissant une formation, en soulignant l'importance d'une éducation continue, et en distinguant les soins infirmiers de la médecine.

    Elle croyait qu' "une bonne pratique infirmière ne grandit pas seule; elle est le résultat d'études, d'enseignement, d'entraînement, de pratique, qui se finalise dans une base solide qui peut se transférer dans tous les milieux, auprès de tous les patients.


    Objectif


    Durant la Journée internationale de l’infirmière, la FSSS-CSN (Fédération de la santé et des services sociaux de la Confédération des syndicats nationaux), qui représente près de 100 000 syndiqué(es) du réseau de la santé et des services sociaux, souhaite qu’une meilleure organisation du travail dans les soins infirmiers diminue les surcharges de travail et les burn-out dont sont victimes, entre autres, les infirmières. Ces femmes représentent plus du tiers de la main-d’œuvre du réseau de la santé et travaillent dans des conditions difficiles en raison de la pénurie de main-d’œuvre.

    Source

     

    https://www.journee-mondiale.com

  • Aujourd'hui 3 mai Journée mondiale de la liberté de la presse

    Lien permanent

    L'Assemblée générale des Nations unies a proclamé le 3 mai Journée mondiale de liberté de la presse ou tout simplement de la Journée mondiale de la presse pour sensibiliser à l'importance de la liberté de la presse et rappeler aux gouvernements leur obligation de respecter et faire respecter le droit de liberté d'expression consacré par l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme et marquant l'anniversaire de la Déclaration de Windhoek, une déclaration des principes de liberté de la presse mis en place par des journalistes de presse africains écrite en 1991.

    En ce jour, le Prix mondial de la liberté de la presse est aussi remis.

    Tout aussi important, la Journée mondiale de la liberté de la presse est un jour de soutien aux médias qui sont des cibles pour la restriction ou l'abolition de la liberté de la presse.

    C’est également une journée du souvenir pour les journalistes qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leur profession.

    La Journée permet d’informer les citoyens sur les atteintes portées à la liberté de la presse. Dans des dizaines de pays à travers le monde, des publications sont censurées, condamnées, suspendues ou tout simplement n’ont plus le droit de paraître, alors que des journalistes, des rédacteurs en chef et des éditeurs sont harcelés, attaqués, détenus ou même tués.
    A la faveur de cette date, nous pouvons encourager et développer des initiatives en faveur de la liberté de la presse mais également évaluer l’état de la liberté de la presse à travers le monde.

    Source 

    Source2

  • Une bonne fête à tous les secrétaires(H/F) aujourd'hui Jeudi 16 avril 2020

    Lien permanent

    secretaire2.jpgN'oubliez pas de fêter votre ou vos secrétaires homme ou femme aujourd'hui jeudi 18 avril 2020 .

    Je sais qu'ici à Nandrin, la fête de reconnaissance de cette activité n'est jamais oubliée, mais pour les distraits un petit rappel car cette profession mérite admiration et respect .

    Que se soit un balotin de pralines ou une fleur un présent ou tout simplement un mot .

    une intention du jour est toujours apréciable envers la profession .

     

    En Europe, la fête des secrétaires est fêtée tous les ans, chaque 3e jeudi du mois d'avril. 

     En Amérique du Nord la semaine des secrétaires a lieu la dernière semaine complète du mois d'avril (de dimanche à samedi)

     et la journée de la secrétaire a lieu le mercredi de cette semaine.

    La fête des secrétaires est née en 1951 aux États-Unis pour pallier la pénurie nationale en personnel de bureau qualifié. 

    A l’initiative de la campagne de sensibilisation, Mary Barrett, Présidente de l'Association Nationale des Secrétaires des États-Unis (National Secretaries Association) et C.

     King Woodbridge, Président de Dictaphone Corporation, avec l'aide d'Harry Klemfuss, consultant en relations publiques chez Young & Rubicam.

    La 1re semaine des secrétaires s'est tenue du 1er au 7 juin 1952. Un tournant important de l'histoire du secrétariat venait d'avoir lieu. 

    Les objectifs officiels qui ont conduit à la création de la semaine des secrétaires étaient :

    De reconnaître la contribution des secrétaires à l'économie, puisque leurs compétences, 

    leur loyauté et leur efficacité permettent aux entreprises et aux bureaux gouvernementaux d'être en mesure de s'acquitter de leurs activités quotidiennes;

    D'attirer l'attention, à l'aide d'une publicité positive, sur l'immense potentiel qu'offre la carrière de secrétaire.

    C’est en 1991, sous l’impulsion de filiales françaises de groupes américains, que naît en France la Fête des secrétaires et Assistantes,

     le troisième jeudi du mois d’avril. Néanmoins, cet événement ne prendra réellement son essor qu’en 1999 avec la création du site communautaire www.Super-Secretaire.com 

    rassemblant aujourd’hui plus de 200 000 membres actifs et le lancement du magazine professionnel Assistante Plus en septembre 2001.

     Depuis avril 2005, l’événement connaît un retentissement encore plus important avec Assist’expo, le 1er salon National pour les secrétaires et assistant(e)s.

     

    En 2007, Rémy Vandeweghe, secrétaire indépendant, a l'idée de créer le site officiel de la Fête des Secrétaires.

     On y retrouve l'historique de la fête, des vidéos, des annuaires spécialisés et toute l'actualité de la fête (jeux, cadeaux, bons plans...).

    source Wilkipédia

    http://www.lafetedessecretaires.com/2.html

     

  • le Coronavirus ne fera pas oublier l’autisme ! Journée mondiale aujourd'hui 2 avril 2020

    Lien permanent

    Le 2 avril Journée mondiale de l'autisme, un handicap encore mal connu

    On estime qu'un enfant sur 150 développe cette forme de maladie mentale, caractérisée notamment par des troubles plus ou moins graves de la communication. 

    Il ne reste qu’un mot pour cette journée du 2 avril

    "Unissons-nous contre l'Autisme!"

     

    http://www.inforautisme.be/

     http://plan-autisme.be/index.html

    Autisme Liège asbl
    Rue des Sapins 42 - Tél./fax : 04 / 338 04 49 - info@autismeliege.com - www.autismeliege.com
    Autisme Liège a été fondée en 1999 par des parents de jeunes enfants autistes de la région liégeoise. Autisme Liège a pour objectif le soutien des familles et la diffusion d'informations pour une meilleure compréhension de l'autisme et une meilleure prise en charge des personnes autistes.

    Comme chaque année depuis 2008, ce 2 avril nous célébrons la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Dans le contexte de crise lié à la propagation du Coronavirus, cette journée revêt aujourd’hui un caractère ô combien particulier…

    Suite au confinement en cours sur notre territoire, toutes les manifestations et activités organisées par les associations qui défendent les intérêts des personnes autistes et de leurs proches ont été supprimées ou reportées. Mais, pas question de rester les bras croisés pour autant en cette journée mondiale de sensibilisation à l’autisme !

    Ce 2 avril, Inforautisme a, par exemple lancé, une campagne sur les réseaux sociaux. Le but ? Sensibiliser à l’autisme et ses enjeux pour les personnes concernées, ainsi qu’aux besoins pressants des familles. Concrètement, l’asbl invite les utilisateurs de Facebook à publier sur leur profil une photo d’eux ou de leurs enfants et proches habillés en bleu, une couleur qui symbolise l’autisme Une photo avec filtre bleu est une autre possibilité. Si les internautes le désirent, ils ont également la possibilité de poster leur cliché en commentaire dans le post ad hoc qui est disponible ce 2 avril sur la page de l’asbl Inforautisme !

    Source

    https://pro.guidesocial.be

  • Aujourd'hui 20 décembre 2019 Journée internationale du pull de Noël

    Lien permanent

    Commencez par choisir un pull de Noël, en grosse laine, bien chaud, garni de rênes, de sapins, de boules... bref, la totale !

    Les motifs naïfs, les couleurs innommables, les pompons, les guirlandes (sauf électriques svp) sont possibles, le tout est qu'on vous remarque.

    Le pire -ou le plus drôle- c'est que cette journée existe vraiment (depuis 2011) et qu'en plus elle devient tendance.

    Source https://www.journee-mondiale.com/463/journee-internationale-du-pull-de-noel.htm

  • Journée Mondiale des droits de l'homme aujourd'hui 10 décembre

    Lien permanent

    1372_39007688929_7386_n.jpgL’éducation aux droits de l’homme est bien plus qu’un sujet de leçon ou que le thème d’une journée: c’est un processus qui vise à ce que chacun soit équipé pour vivre sa vie dans la sécurité et la dignité.

    En cette Journée internationale des droits de l’homme, continuons ensemble à faire le nécessaire pour que les générations futures aient une culture des droits de l’homme, et à promouvoir la liberté, la sécurité et la paix dans tous les pays.
    Kofi Annan, secrétaire général de l'ONU

    En 1950, l’Assemblée générale des nations unies a invité tous les états et toutes les organisations internationales concernées à célébrer le 10 décembre de chaque année la Journée des droits de l’homme [résolution 423 (V)]. Cette journée marque l’anniversaire de l’adoption en 1948, par l'Assemblée, de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

    Un site à visiter : www.ohchr.org

    source http://www.journee-mondiale.com/10/journee-mondiale-des-droits-de-l-homme.htm

    http://www.amnesty.be/doc/agenda/article/10-decembre-journee-international

  • c'est la journée mondiale contre la violence fait aux femmes aujourd'hui le 25 novembre

    Lien permanent

    25 novembre : Journée Internationale pour l'élimination de la violences à l'égard des femmes




    Si l'on demandait à un citoyen pris au hasard ce que signifie pour lui le 25 novembre, nul doute que cela ne lui évoquerait pas grande chose sauf peut-être la Sainte Catherine s'il a gardé en mémoire de vieilles traditions... C'est pourtant la date choisie par les Nations Unies pour célébrer la Journée Internationale pour l'Elimination de la Violence contre les Femmes.

    fghyh.gif

    Son origine remonte à 1960, lorsqu'en République Dominicaine les sœurs Mirabal furent assassinées parce qu'elles militaient pour leurs droits. Elles devinrent alors les symboles du combat pour éradiquer ce fléau qu'est la violence à l'égard des femmes.

    Quleques décennies plus tard, l'événement ne parvient toujours pas à capter l'attention de la communauté internationale... Pourtant, les sévices et tortures infligés par des hommes à des millions de femmes, sont bien réels et les colonnes de tous les journaux de la terre ne suffiraient pas si l'on voulait recenser la totalité de ces crimes : aux Etats-Unis, une femme est battue par son partenaire toutes les 15 secondes ; en Afrique du Sud, une femme est violée toutes les 23 secondes ; au Bangladesh, près de la moitié des femmes ont subi des abus physiques de la part de leur conjoint, ... 

    Plusieurs organisations humanitaires, au sein desquelles Amnesty International, ont uni leur force pour que cet événement constitue l'occasion d'attirer l'attention de l'opinion publique sur les violences perpétrées quotidiennement à l'encontre des femmes. 

    http://www.journee-mondiale.com/

    25a.jpg

    25b.jpg

  • Aujourd'hui 20 novembre journée des droits de l'enfant

    Lien permanent

    Rien n’est plus important que de bâtir un monde dans lequel tous nos enfants auront la possibilité de réaliser pleinement leur potentiel et de grandir en bonne santé, dans la paix et dans la dignité."
    Kofi A. Annan, secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies
     
    C'est en 1995 que le Parlement français a décidé de faire du 20 novembre la 'Journée Mondiale de défense et de promotion des droits de l'enfant'.
    Cette journée internationale est un moment privilégié pour se rendre compte des nombreuses injustices perpétrées contre les enfants dans le monde.
    Elle tente aussi de faire valoir la convention internationale des droits de l'enfant de 1989.
     
    Une convention et des droits
    La Convention Internationale des Droits de l'Enfant est un texte de 54 articles, adoptée par les Nations Unies le 20 novembre 1989.
     
    Elle affirme qu'un enfant n'est pas seulement un être fragile qu'il faut protéger mais que c'est une personne qui a le droit d'être éduqué, soigné, protégé, quel que soit l'endroit du monde où il est né. Et aussi qu'il a le droit de s'amuser, d'apprendre et de s'exprimer.
    Elle a été ratifiée par 191 pays sur 193.
    Seuls la Somalie et les États Unis ont refusé de s'engager.
     
    Ce texte est très important, mais pas suffisant : il reste beaucoup à faire pour faire des droits des enfants une réalité. Les droits ne sont réels que dans la mesure où ils sont mis en pratique, pour les enfants comme pour tous. Promouvoir les droits des enfants, c'est tout d'abord créer les conditions sociales, économiques et culturelles afin que tous puissent y accéder.
    C'est à ce prix que les droits de l'enfant seront véritablement respectés.
     
    L'UNESCO a toujours accordé une place significative à l'enfant au sein de ses programmes et de ses activités, qui visent notamment au développement optimal de la personnalité dès la petite enfance, au progrès social, moral, culturel et économique de la communauté, à l'appréciation des identités et valeurs culturelles, et à la sensibilisation au respect des droits et des libertés fondamentales.
     
    La situation en France et dans le monde
    La promotion et le respect des Droits de l'Enfant ne doit pas rester un simple idéal, mais doit devenir une réalité au quotidien, que soient enfin reconnus les droits essentiels de l'enfant : droit à la protection, droit à la santé, droit au développement harmonieux, droit à la culture, droit à l'éducation.
     
    Enfant en France :
     
    Un million d'enfants pauvres
    19.000 enfants maltraités
    76.000 sont en danger dans un contexte familial dégradé et qui menace leur développement éducatif et/ou matériel
    quelque 240.000 enfants placés ou pris en charge
    85 000 sont touchés par le saturnisme
    record des suicides des 15-24 ans.
    150 000 filles et garçons quittent chaque année le système scolaire sans aucune perspective
    15 000 ne suivent pas leurs cours alors qu'ils sont inscrits au collège ou au lycée et qu'ils n'ont pas encore 16 ans.
    15 % des enfants qui arrivent au collège ne comprennent pas ce qu'ils lisent
    Même si la France traite globalement bien ses 15 millions de moins de 18 ans, elle "peut mieux faire", résumait récemment le Conseil français des associations pour les droits de l'enfant (Cofrade).
     
    Le 14 décembre, l'Unicef sortira son rapport annuel intitulé "Enfants exclus, enfants invisibles", sur les enfants qui ne sont pas enregistrés à l'Etat civil ou les enfants de la rue. Fin 2004, le même rapport indiquait que plus d'un milliard d'enfants sur Terre, soit plus de la moitié au monde, "souffrent de privations extrêmes liées à la pauvreté, à la guerre et au sida.
     
    En 2005, un enfant meurt encore toutes les 3 secondes. Sans parler des millions d’enfants privés d’éducation, de soins, de nourriture, d’eau potable…
    Parmi les nombreuses oeuvres qui agissent pour que soit reconnue la dignité des pauvres et des enfants du monde entier, l'UNICEF est surement l'une des plus connues, c'est pourquoi nous vous conseillons de découvrir, ou de redécouvrir, l'oeuvre de l'UNICEF.
     
    Un enfant, aussi petit et sans défense soit-il, a droit au respect. 
     
    Les droits de l'enfant ont été fixés le 20 novembre 1989 dans la "Convention internationale des droits de l'enfant".
     
    Cette Convention des droits de l'enfant traite en premier lieu de la relation entre les enfants et les pouvoirs publics. Elle confirme que dans cette relation les enfants ont les mêmes droits que leurs parents. La Convention garantit également des droits aux enfants pour promouvoir leur développement.
     
    La Convention des droits de l'enfant énumère bien évidemment un certain nombre de droits généraux comme : 
    le droit à une vie décente  
    le droit à l'enseignement 
    le droit aux soins de santé 
    le droit à une vie de famille 
    Mais les enfants ont aussi droit à la protection contre : 
    toute forme de violence 
    l'usage de stupéfiants  
    l'enlèvement vers l'étranger 
    toute forme d'exploitation sexuelle 
    le travail des enfants qui est dangereux pour leur santé ou compromet leur enseignement.
    La Convention des droits de l'enfant protège également les mineurs qui sont particulièrement vulnérables, comme par exemple : 
    les enfants souffrant d'un handicap 
    les victimes de violence  
    les réfugiés 
    les enfants soldats  
    les enfants dans les conflits armés

     
     

  • La 13e édition de la Journée de l'Artisan aura lieu le 17 novembre 2019

    Lien permanent

    Les ateliers des artisans ouvriront gratuitement leurs portes aux visiteurs le dimanche 17 novembre partout en Belgique.

    Un évènement à ne pas manquer .....

    Pour faire découvrir leur passion et leur savoir-faire, les artisans organiseront des activités originales et inédites. Organisée depuis 2006, la Journée de l'Artisan a pour but de mettre en avant les talents de milliers d'artisans belges. 

     

    https://www.journeedelartisan.be/fr/

    Les artisans wallons vous ouvrent les portes de leur atelier dans le cadre de cet événement national. Poterie, céramique, travail du bois, du fer et de la pierre… Partez à la rencontre de ces artisans de nos régions aux métiers traditionnels et laissez-vous séduire par leur savoir-faire !

     

    Le 17 novembre 2019 Partout en Wallonie Infos : 080 01 20 33

  • La 13e édition de la Journée de l'Artisan aura lieu le 17 novembre 2019

    Lien permanent

    Les ateliers des artisans ouvriront gratuitement leurs portes aux visiteurs le dimanche 17 novembre partout en Belgique.

    Un évènement à ne pas manquer .....

    Pour faire découvrir leur passion et leur savoir-faire, les artisans organiseront des activités originales et inédites. Organisée depuis 2006, la Journée de l'Artisan a pour but de mettre en avant les talents de milliers d'artisans belges. 

     

    https://www.journeedelartisan.be/fr/

  • Et vous, que faites-vous pour sécuriser votre habitation contre les cambriolages ?

    Lien permanent

    L’action nationale de lutte contre les cambriolages 1 joursans présente sa 6eédition du 14 au 20 octobre.
    L’ensemble des partenaires de la prévention – SPF Intérieur, Police fédérale, Police locale, Services de prévention communaux, Partenariats locaux de prévention et Partenaires privés s’unissent pour sensibiliser un maximum de citoyens.
    Les initiatives de prévention inonderont donc les communes : stands,sessions d’info avec le conseiller en révention vol, promenades de quartier, opérations rosace, …Contexte

    La tendance à la diminution continue depuis 2014. De 72.717 faits (chiffres datant de la 1e édition 1joursans), nous sommes tombés à 51 617 cambriolages enregistrés en Belgique en 2018. Mais cela représente encore
    plus de 141 cambriolages par jour.
    L’objectif de cette campagne est d’interpeller les citoyens, les partenariats locaux de prévention, les communes, les écoles sur ce qu’ils peuvent eux-mêmes entreprendre pour sécuriser leur habitation, leur rue ou leur quartier. Il s’agit par exemple de faire appel à un conseiller en prévention vol pour réaliser un audit gratuit de son habitation (www.conseillerenpreventionvol.be), de créer une page Facebook contenant une foule de conseils pour sa rue ou son quartier, ou encore de se rencontrer entre voisins et de s’entraider.


    L’action 1joursans en 2019


    Cette année l’action 1joursans se déroulera du 14 au 20 octobre avec comme point d’orgue, la journée du vendredi 18 octobre 2019.
    Le moment de l’action coïncide avec le passage à l’heure d’hiver, qui marque traditionnellement le début des mois sombres. Car, malgré ce qu’on en pense, c’est bien durant les mois d’hiver que se commettent le plus de cambriolages. C’est pourquoi il importe de mettre l’accent sur cette période et d’interpeller chacun sur la problématique des cambriolages et sur l’importance de la prévention.

    Plein feux sur les Partenariats Locaux de Prévention (PLP)
    A l’heure actuelle, la Belgique compte 1154 PLP (243 en Wallonie - 8 à Bruxelles
    - 903 en Flandre). Pierre Thomas, Directeur de la Direction Sécurité locale
    intégrale du SPF Intérieur : « Les PLP connaissent un succès grandissant.

    La cohésion sociale dans les quartiers est toujours davantage mise en avant et est essentielle pour détecter des situations suspectes et peut-être ainsi pouvoir éviter un cambriolage. »
    Les conseils de prévention à appliquer Commencez par prendre de bonnes habitudes :
    - Ne dites pas sur les réseaux sociaux que vous n’êtes pas chez vous. En quelques clics, tout le monde peut retrouver votre adresse…
    - Vous avez une tablette, un ordinateur portable, ne les laissez pas à la vue de tous.
    - Vous partez, fermez votre porte à clé. Même si ce n’est que pour 5 minutes.
    - Donnez à tout moment une impression de présence : lumière/musique sur minuterie aléatoire.
    - Demandez à vos voisins de jeter un œil sur votre habitation

    - Vous voyez quelque chose de suspect ?

    N’attendez pas et prévenez immédiatement
    la police au 101.
    Ensuite pensez à renforcer vos portes et fenêtres. Non, ce n’est pas forcément coûteux.
    - Placez un manche en bois dans le rail de votre porte coulissante.
    - Placez des verrous supplémentaires.
    - Installez des poignées à clés sur vos châssis.
    Matériel de campagne
    Tout le matériel de campagne figure sur www.1joursans.be/materiels.

     

    1 jour sans

    Que vole-t-on le plus ? Quels outils utilisent les cambrioleurs ? Quel numéro appeler ? Toutes les réponses dans cet infographique #1joursans

    1 jour sans.png

  • Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté aujourd'hui 17 octobre 2019

    Lien permanent

    Thème 2019 : Agir ensemble pour donner aux enfants, à leurs familles et à la société les moyens de mettre fin à la pauvreté

    Cette année, alors que la Convention internationale des droits de l’enfant célèbre ses 30 ans, il est nécessaire de rappeler que cet engagement historique, adopté le 20 novembre 1989 par les dirigeants internationaux, énonce une série de droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels pour chaque enfant à travers le monde, sans distinction aucune, et indépendamment de toute considération, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue ou de religion.

    Les Etats parties à la Convention ont reconnu le droit de tout enfant à un niveau de vie suffisant pour permettre son développement physique, mental, spirituel, moral et social. Lorsque la pauvreté des enfants est reconnue comme étant un déni des droits de l’enfant, les personnes qui occupent des postes à responsabilités ou des postes de pouvoir sont juridiquement tenues de promouvoir, de protéger et d’œuvrer à la réalisation des droits des enfants. Il est en outre impératif de reconnaître les discriminations qui touchent plus particulièrement les filles à cet égard, et d'y mettre fin.

    Quels sont les enjeux des journées internationales ?
    Chaque journée internationale représente une opportunité d’informer le grand public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont l’occasion pour les pouvoir publics mais aussi la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.

    https://www.un.org/fr/events/povertyday/

     

     

  • Aujour'hui samedi une centaine de lieux seront plongés dans le noir complet pour sensibiliser à la pollution lumineuse

    Lien permanent
    Le samedi 12 octobre 2019, pour la 12ème fois, leurs homologues francophones de Wallonie et de Bruxelles les accompagneront dans cette manifestation afin de sensibiliser le grand public et les responsables politiques du Sud du Pays à cette problématique.
     

     

    http://www.ascen.be/no

    Nuit de l'obscurité le 12 octobre 2019 à Nandrin clic ici

     

    En Belgique, les éclairages artificiels, qu'ils proviennent de l'éclairage public, commercial, industriel ou résidentiel sont chaque année de plus en plus nombreux.
    Non seulement ils ont un coût énergétique mais ils amplifient également de façon dramatique le problème de la pollution lumineuse.
    Cette pollution a évidemment un impact sur la qualité des observations astronomiques : le ciel noir n'existe plus en Belgique depuis longtemps. Où que vous soyez, même au plus profond de l'Ardenne, vous n'échapperez pas à la vision des halos orangers sur l'horizon. En ville, l'Etoile Polaire est quasiment invisible et rares sont les enfants qui peuvent encore dire « je connais la Voie Lactée car je l'ai vue » !
     
     
  • ‎Nuit de l'obscurité le 12 octobre 2019 à Nandrin

    Lien permanent

    .


    Association pour la Sauvegarde du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ASCEN)
    « Le ciel étoilé fait partie intégrante du patrimoine mondial à préserver » (UNESCO - 1992)

     

    En Belgique, les éclairages artificiels, qu'ils proviennent de l'éclairage public, commercial, industriel ou résidentiel sont chaque année de plus en plus nombreux.
    Non seulement ils ont un coût énergétique mais ils amplifient également de façon dramatique le problème de la pollution lumineuse.
    Cette pollution a évidemment un impact sur la qualité des observations astronomiques : le ciel noir n'existe plus en Belgique depuis longtemps. Où que vous soyez, même au plus profond de l'Ardenne, vous n'échapperez pas à la vision des halos orangers sur l'horizon. En ville, l'Etoile Polaire est quasiment invisible et rares sont les enfants qui peuvent encore dire « je connais la Voie Lactée car je l'ai vue » !
    Les éclairages nocturnes, souvent trop puissants, trop nombreux, mal orientés et/ou mal utilisés, peuvent avoir des impacts non négligeables sur les écosystèmes mais aussi sur notre santé, ne fût-ce qu'en perturbant la qualité de notre sommeil.
    Depuis 1995, des astronomes et des naturalistes du Nord du pays organisent chaque année la Nuit de l'Obscurité (Nacht van de Duisternis) avec un succès manifeste.
    Le samedi 12 octobre 2019, pour la 12ème fois, leurs homologues francophones de Wallonie et de Bruxelles les accompagneront dans cette manifestation afin de sensibiliser le grand public et les responsables politiques du Sud du Pays à cette problématique.
     

     

    http://www.ascen.be/no

     

     

     

  • Journée internationale des aîné(e)s aujourd'hui le 1er octobre

    Lien permanent

    Chaque 1er octobre, c’est la Journée internationale des personnes âgées.

    Le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus devrait atteindre 1 milliard d'ici à 2020, et peut-être même 2 milliards d'ici à 2050.

  • Cette année, le thème de la Journée Découverte Entreprises, organisée le 6 octobre par Sudpresse, est le digital

    Lien permanent

    Créé en 1990, Technifutur est un centre de compétences qui développe et propose des formations aux entreprises, aux demandeurs d'emploi, aux enseignants et aux étudiants.

    « Technifutur est le plus gros centre de formation technologique en Belgique francophone, dans le domaine de l’industrie, du numérique et de la mobilité, nous explique Thierry Castagne, administrateur délégué. Il est situé sur deux implantations : la plus importante à Liège, au Sart-Tilman, mais également à Francorchamps. »

    Chaque année, 20.000 personnes fréquentent le centre Technifutur. « 9.000 travailleurs et cadres issus de 750 entreprises, 9.000 élèves, étudiants et enseignants issus de 250 établissements d’enseignement primaire, secondaire et supérieur, et 2.000 demandeurs d’emploi. Cela représente 870.000 heures d’activité. »

    100 personnes travaillent à Technifutur. Et le centre fait appel à 250 formateurs extérieurs. « Ce centre de formation vise non seulement l’activité de formation de courte durée, mais également le moyenne ou de longue durée, suivant les besoins des utilisateurs. Mais c’est aussi un centre de découverte des métiers de sensibilisation. C’est ainsi que les jeunes, qui sont à la recherche d’une orientation scolaire ou professionnelle, peuvent venir découvrir des métiers de l’industrie, du numérique et de la mobilité, sur le site Technifutur du Sart-Tilman, à Liège, mais également sur le site de Francorchamps. »

    Un tiers des activités du centre Technifutur concerne le numérique. « Technifutur s’engage au quotidien dans la transition numérique tant pour les experts que les apprenants. Les formations organisées à Technifuture, mais également la sensibilisation, touchent tous les domaines du numérique. Toute une série d’activités reliées au numérique sont organisées à Technifutur pour les différents publics. »

    Créé en 2006 et fusionné au 1er janvier 2019 avec Technifutur, le Campus Francorchamps, situé au cœur du circuit de Spa-Francorchamps, organise des formations sur les technologies automobiles.

     

    Par NICOLAS DEWAELHEYNS (avec MALIK KORATI) Source

  • La Journée internationale de l’alphabétisation se déroule aujourd'hui 8 septembre 2019

    Lien permanent

    La Journée internationale de l'alphabétisation 2019 est une occasion d'exprimer sa solidarité avec les célébrations de l'Année internationale des langues autochtones 2019  et du 25e anniversaire de la Conférence mondiale sur l'éducation et les besoins éducatifs spéciaux, au cours de laquelle la Déclaration de Salamanque sur l'Éducation inclusive a été adoptée.

    La Journée internationale de l’alphabétisation 2019 sera axée sur « L’alphabétisation et le multilinguisme ». Malgré les progrès réalisés, les problèmes d'alphabétisation persistent, répartis inégalement entre les pays et les populations. La prise en compte de la diversité linguistique dans le développement de l'éducation et de l'alphabétisation est essentielle pour relever ces défis et atteindre les Objectifs de développement durable.

    À l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation 2019, les principales caractéristiques du multilinguisme dans le monde globalisé et numérisé d’aujourd’hui seront discutées, ainsi que leurs implications pour l’alphabétisation dans les politiques et les pratiques afin de parvenir à une plus grande inclusion dans les contextes multilingues.

    Source : UNESCO

     

     

  • "journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie" aujourd'hui 17 mai 2019

    Lien permanent

    Aujourd'hui vendredi 17 mai, la "journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie".

    A cette occasion, et durant plusieurs jours, la Maison communale d'Amay arbore les couleurs du drapeau arc-en-ciel.

    Commune d'Amay

  • La Journée internationale des familles aujourd'hui 15 mai

    Lien permanent

     

    La Journée internationale des familles 15 mai est une occasion de mieux faire comprendre les problèmes que connaissent les familles et stimuler les initiatives appropriées.

    Elle pourrait devenir un facteur de mobilisation puissant dans tous les pays qui cherchent à apporter une réponse aux problèmes qui se posent aux familles de chaque société.

    La Journée internationale des familles offre également l'occasion de mettre en relief la solidarité qui unit les familles dans leur recherche d'une meilleure qualité de vie.

     

    Source image Les Beaux Proverbes

    Source info 

    http://www.journee-mondiale.com/

  • Le conseil communal de Nandrin décentralisé ? Utopie, non mais poisson d'Avril !!!

    Lien permanent

    Vous avez été nombreux a vous rendre sur le site internet de la commune de Nandrin afin d'avoir plus d'info !!! 

    Que neni , il n'y avait rien , c'était un poisson d'Avril .

    1pa.JPGLe conseil communal de Nandrin décentralisé ?

  • Il y a 71 ans aujourd'hui 27 mars pour le droit de vote aux femmes

    Lien permanent

    Aujourd'hui journée anniversaire qui marque le début de la reconnaissance de la femme comme citoyenne, lorsque la Belgique accorde, le 27 mars 1948, le droit de vote aux femmes.

    Elles ont votée la première fois lors des élections du 26 juin 1949.

    La Belgique avait un certain retard par rapport à d'autres pays comme la Nouvelle-Zélande, qui y consent dès 1893, le Royaume-Uni, qui l'a accordé en 1928, les Pays-Bas en 1919 ou même la France en 1944.

    Plus d'info 

  • Portez des chaussettes dépareillées aujourd'hui 21 mars pour la journée mondiale de la Trisomie21

    Lien permanent

    La Journée mondiale de la trisomie 21 est une journée internationale qui se déroule le 21 mars. En ce jour, les personnes atteintes de cette trisomie et celles qui vivent et travaillent avec elles dans le monde entier organisent et participent à des activités et des événements pour sensibiliser le public et créer une seule voix mondiale pour la défense des droits, l'inclusion et le bien-être des personnes atteintes de la trisomie 21.