Intradel

  • Fin

    Lien permanent

    Merci 2020.jpg

    0 commentaire Catégories : 02 808 96 54 Covid-Solidarity, 0800 14 689 Coronavirus, 0800 30 030 #Arrête, 1 Le Drive-in Dépistage Covid-19, 1 page Soutenons nos indépendants, 112, 1718, 1722, À donner, À la découverte de nouveautés, A vendre, À vous la parole, AA de Nandrin, Accident à Nandrin, Accident de la route, Accueil temps libre de Nandrin, Action Laïque, Activités seniors, Actu des communes voisines, Actualités Enfants, Actualités jeunesse, Actualités sportives, Administratif, Agenda, Agriculteurs, Agriculture et produits, Al-Anon Nandrin, Alcooliques Anonymes de Nandrin, Alerte info, Alimentaire, Animaux, Annulations suite du covid-19, Appel, Arnaques, Artistes, ASBL, Associations, Attention, Avis décès de la région, Avis de disparition, Baby-sitters ,crèches, Balades, Battues, Be alert.be, Bénévolat, Bénévolat à Nandrin, Bibliothèque Nandrin, Bpost, Brocante, BUS, Cambriolage, Centrale Nucléaire, Centre Culturel, Changement d'heure, Chasse, battue, CHR Huy, Cimetière, Ciné Club à Nandrin, Cinéma, circulation routière, Citations du Blog de Nandrin, Climat, comité d’action laïque du CONDROZ, Concert, Concours, Condroz, Conférence, Conseil Communal, Conseil Communal Par la Blogueuse, Convocation du conseil communal, Coupe du monde 2018 à Nandrin, Coupe du monde En Russie 2018, CPAS, Dans l'histoire, Dans le journal Huy-Waremme, Dans les communes voisines, Décès, Déconfinement, Dégâts, Des Condrusiens vu à la TV, Des infos sur les routes, Des mots devenus des mots de tous les jours, Destination Voyage sur le Blog Villageois, DNF, Don de sang, Dossier Justice, Éco Responsable, Écoles, Enquête publique, Eolien, Euro 2020, Evolution à Nandrin, Fermeture, Festivals de musique, Finances, Foot, GAL, HEMECO, Hôpitaux, Humour sur le Blog, Idées sorties, IDEN Nandrin, Incendie, Incivilités, Intradel, Jeux ou Concours, Jogging à Nandrin, Jumelage, Ki Cé Cé Où, Kicécékoi, l'art et la culture, La poste à Nandrin, La Rubrique de L'électeur, La rubrique des photos insolites, La rubrique du lecteur, Le Poste Médical de Garde, Le recyparc, Le top 3 des articles les plus vus de la semaine, Le week-end sur Nandrin, les animaux à Nandrin, Les Balades, Les cérémonies patriotiques, Les chemins de la mémoire sur le Blog, Les Chorales sur le Condroz, les comités ou collectifs sur Nandrin, Les commerces, Les communales 2018 chez nos voisins, Les divers, Les fêtes ...., Les grèves, Les intercommunales, Les journées de ......, Les Marches à Nandrin, les milieux d'accueil enfants à Nandrin, Les noces d'or, Les nouvelles mesures, Les petites histoires du Blog, Les rendez-vous de la semaine, Les rendez-vous du week-end, les restaurants, Les stages, Les toutes boîtes sur Nandrin, les trucs et astuces, Les trucs et astuces Jardin, Les utiles, Location, Location de salle, logement, Logements sociaux, Loris Demarteau, lotto, Manifestation patriotique, Marché, Médecins, Médecins de garde, Météo, N63 à Nandrin, Nandrin dans l'histoire, Nandrin et le Black Out, Nandrin la mobilité, Nature, Neige à Nandrin, Nouveau sur le Condroz, Nucléaire, Nuisances, Offre d'emploi, On nous demande de vous informer de, Organisations festives, Organisations festives Nature, Paroisses catholiques, Patrimoine, Patrimoine immobilier, PCS de Condroz, Perdu, Pharmacies, Police, Politique, Politique à Nandrin, Population, Portrait, PPNa, Projet éolien, RESA, Rétrospective sur le Blog de Nandrin, Rubrique culinaire, Rubrique Lecture, Rubrique Mode, Santé, Social, Sondage, Spectacles à Nandrin, Sportifs Nandrinois, Stage enfant, Télé Service du Condroz, Test d’alerte Seveso, Travaux, TSC, Unité pastorale du Condroz, Urbanisme, Vandale, Villages-Solidaires.be, Vu à la TV, Zone Police Imprimer
  • Intradel Réveillon du nouvel an les horaires d'accès et infos

    Lien permanent

    recyparc.jpgv attention.jpg

     
    Réveillon du nouvel an - HORAIRE D’ACCÈS
    Le réveillon du nouvel an approche et voici un petit rappel des horaires d'accès :
     RECYPARCS : Ils seront fermés ce jeudi 31/12 toute la journée, ainsi que le 1/01
     BIOCENTRES de GRACE-HOLLOGNE et de LIXHE : Ils fermeront leur porte à 12h ce jeudi 31/12, ainsi que le 1/01
     BIOCENTRE de SOUMAGNE : Fermeture annuelle jusqu'au 3/01/2021 inclus
    Nos équipes vous accueillent tous les autres jours aux horaires habituels.
    Merci de votre compréhension et surtout, nous vous souhaitons déjà une belle année 2021
     

    Lire la suite

  • Impact de la grève du 10/12 dans nos recyparcs

    Lien permanent

    Ce jeudi 10/12 la FGTB annonce des arrêts de travail dans tout le pays : Impact sur nos recyparcs

    En raison de l’organisation d'actions syndicales, certains recyparcs de la zone Intradel seront exceptionnellement fermés ce jeudi 10 décembre.

    Actuellement, nous savons que 19 recyparcs devraient être fermés ce JEUDI 10/12 :

    Toutes les infos clic ici 

    Nous mettons tout en œuvre pour assurer l'ouverture du plus grand nombre de nos sites.
    Néanmoins, la situation pouvant évoluer, n’hésitez pas à téléphoner à votre recyparc pour vous assurer de son accessibilité avant de vous y rendre.

    Pour les coordonnées complètes ou pour trouver un autre recyparc accessible, rendez-vous ICI

    Les collectes de déchets en porte-à-porte ne devraient connaître aucune perturbation.

    Nous vous remercions pour votre compréhension

  • Les étrennes des éboueurs en fin d’année, c’est toute une tradition… fortement compromise en cette année

    Lien permanent

    Les étrennes des éboueurs de Huy-Waremme compliquées: le porte-à-porte est interdit

    À Marchin et dans des quartiers de Huy, ils ont déposé une enveloppe dans les boîtes aux lettres

    L’Amaytois David Frison est éboueur depuis plus de 15 ans. Il travaille pour la société wanzoise Vanheede qui dessert une grande partie des communes de l’arrondissement de Huy-Waremme. David a en charge trois tournées : celles de Lincent, Saint-Georges et Amay.

    Chaque année, à l’approche des fêtes, avec ses collègues, dans ces 3 communes, il collecte les étrennes de fin d’année. Une tradition ancestrale qui permet à la population de remercier les éboueurs pour le travail difficile et ingrat qu’ils accomplissent par tous les temps. Et dans des conditions qui sont encore bien plus compliquées cette année 2020 frappée par la crise sanitaire.

    Problème : suivant les mesures imposées par le gouvernement fédéral pour lutter contre la propagation du virus, le porte-à-porte est interdit. Pas question pour les éboueurs d’aller sonner aux portes et de demander la petite dringuelle de fin d’année. Que faire alors ?

    Pas d’assouplissement en vue

    Récemment, lors d’une réunion en visio-conférence des 84 bourgmestres de la province de Liège avec le gouverneur Hervé Jamar, plusieurs bourgmestres de la province de Liège se sont inquiétés de cette situation. « Le gouverneur Hervé Jamar lui-même a reconnu qu’il y avait dans cette pratique un aspect humain à ne pas négliger. C’est un métier qui est loin d’être simple », note Jean-Yves Segers, son porte-parole.

    Il a promis de relayer cette préoccupation au niveau Fédéral : « A ce jour, nous n’avons pas encore obenu de réponse », fait savoir Jean-Yves Segers. « Or, seul le Fédéral peut apporter un assouplissement de la mesure. Sans cela, l’interdiction du porte-à-porte reste d’application », a-t-il ajouté.

    En attendant, le bourgmestre d’Amay, Jean-Michel Javaux, a invité David Frison à se montrer créatif. « En indiquant par exemple les heures de leur passage pour que la population qui le souhaite puisse glisser une enveloppe dans la boîte-aux-lettres ou l’accrocher au containeur. Une formule innovante comme l’ont fait des associations caritatives. Il faut s’adapter tout en respectant les mesures », insiste-t-il.

    A Marchin et dans certains quartiers de Huy, les éboueurs ont glissé une enveloppe vide dans les boîtes-aux-lettres. Chacun est libre d’y laisser la dringuelle qu’il le souhaite.

    Pour David Frison, pas question d’enfreindre les mesures. Mais il regrette le porte-à-porte « qui permet aussi de rencontrer les citoyens. Sans le porte-à-porte, on part vers l’inconnu », conclut-il. ».

     

    Article de M-GI  G

    Article complet Sudinfo Clic ici 

  • Informations INTRADEL concernant le porte-à-porte !!!

    Lien permanent

    Informations concernant le porte-à-porte 
     Nous tenions à vous informer que le règlement de travail des ouvriers qui collectent les déchets, interdit à ceux-ci de faire du porte-à-porte pour obtenir des étrennes (les collecteurs Terre, Suez et SLS sont sous-traités par Intradel).
     Aucune demande d'étrenne ne peut donc effectuée en leur nom.
    De plus, au vu des mesures sanitaires liées au Covid, le démarchage et le porte-à-porte sont interdits (Cf Moniteur belge)
     
     
     

    Lire la suite

  • Le centre de tri des déchets des sacs bleus va quitter Seraing et s’installer dans le zoning industriel d’Hermalle-sous-Huy

    Lien permanent

    Les déchets des sacs bleus bientôt triés dans le zoning de Hermalle-sous-Huy

     

    Papier, carton, verre, canette, boîtes métalliques, plastique dur, nous trions toujours plus et mieux avec cette conséquence : le volume des matières à recycler ne cesse d’augmenter.

    Et ce volume va encore augmenter lorsque les plastiques souples d’emballage viendront alourdir les sacs bleus, comme le souhaite Fost Plus. En région liégeoise, c’est déjà le cas dans 7 communes : Liège, Flémalle, Seraing, Saint-Nicolas, Herstal, Ans et Grâce-Hollogne.

    Dans les 65 autres communes liégeoises, cela passe par une phase transitoire, un sac bleu pour les plastiques rigides, un transparent pour les plastiques souples qui sont actuellement traités dans un centre de tri flamand, du côté de Tongres. Cette phase transitoire se termine dans une vingtaine de mois.

    25.000 tonnes par an

    « La difficulté pour Intradel (l’intercommunale en charge de la collecte et du traitement des déchets) est de parvenir à absorber ce nouveau flux », explique Jean-Jacques De Paoli, en charge de la communication. Le centre de tri des PMC à Seraing a 20 ans, il n’a pas l’infrastructure pour absorber, avec ce nouveau flux, l’ensemble des sacs PMC d’1 million de citoyens, ni en termes de stockage, ni techniquement ».

    À Seraing, la capacité de tri actuelle est de 17.000 tonnes par an. « Une fois que les consignes de tri relatives aux PMC seront pleinement intégrées par les citoyens, les projections établies sur base du projet pilote mené pendant 3 ans à Marchin et à Hannut font état de 25.000 tonnes par an ».

    Un tonnage qui pourrait encore augmenter. « D’autres intercommunales de gestion de déchet comme celle du Luxembourg (IDELUX) et du Limbourg (Limburg.net) sont également concernées par cette extension et souhaitent s’associer avec un centre de tri wallon afin de trier leurs emballages. Le gisement potentiel total pourrait donc avoisiner les 35 à 40.000 tonnes par an » ajoute le porte-parole.

    D’où la nécessité d’adapter les équipements actuels.

    Début d’exploitation en juin 2022

    Intradel a prévu un investissement de 40 millions d’euros. Un nouveau bâtiment sera construit dans le zoning industriel de Hermalle-sous-Huy, sur un terrain de 3,6 ha exploité jusqu’ici en agriculture. Il appartient à la SPI. L’acte de vente doit être signé dans le courant de ce mois de décembre.

    « SITEL y sera stratégiquement positionnée afin de développer des synergies avec les partenaires concernés, notamment en exploitant la voie d’eau toute proche », commente le porte-parole qui assure que le déménagement à Engis était l’option la moins chère pour Intradel. « Rester à Seraing en créant une extension impliquait une dépollution des sols que le propriétaire ne voulait pas prendre en charge ».

    Le début de l’exploitation à Engis est prévu en juin 2022. Actuellement, une vingtaine de travailleurs sont employés au tri des déchets à Seraing. « Notre objectif est de maintenir cet emploi. Une augmentation n’est pas envisagée pour l’instant. »

    Article de Par Marie-Claire Gillet

    Article complet Sudinfo clic ici 

  • Les infractions environnementales seront, à l’avenir, plus sévèrement punies

    Lien permanent

    DEMANDE DES COMMUNES  Un uniforme pour constater les infractions environnementales
     
     
    Les infractions environnementales seront, à l’avenir, plus sévèrement punies puisqu’un projet d’arrêté prévoit que le montant pouvant être perçu par l’agent constatateur de la commune sera doublé.
     
    Au lieu de payer 100 euros pour avoir abandonné un mégot, une canette ou un chewing-gum, l’auteur de l’infraction paiera donc 200 euros. Et au lieu de 150 euros pour l’abandon d’un sac-poubelle par exemple, ce sera 300 euros.
     
    Ces augmentations sont une bonne chose pour l’environnement à condition que cela puisse s’appliquer dans les faits. Outre le fait que « la majorité des communes ne disposent pas d’un agent constatateur », l’Union des Villes et des Communes souligne « le manque de légitimité des agents constatateurs aux yeux de la population ».
     
    Vaincre les réticences
     
    L’UVCW considère qu’il y a notamment un problème de reconnaissance de ces agents puisque, contrairement aux agents de police par exemple, ils ne portent pas d’uniforme. C’est pourquoi elle demande de remédier à cette faible visibilité.
     
    Selon elle, cela permettra aussi de lutter contre la réticence des agents constatateurs à réclamer une somme d’argent aux auteurs d’infractions environnementales. De même, elle plaide pour que la région aide les communes à acquérir le matériel « nécessaire à la mise en place d’une procédure de transaction efficace ».
     
    La ministre favorable
     
    La ministre de l’Environnement, Céline Tellier, se dit favorable à l’uniforme « car cela permet d’identifier et rendre plus crédible les agents sur le terrain ».
     
    Selon son cabinet, une carte de légitimation pourrait également être envisagée. Par ailleurs, la ministre prévoit de mettre en place « un système de subventions permettant l’engagement ou le maintien d’agents constatateurs communaux » mais aussi la mise à disposition d’outils pratiques tels que des formations.
     
     
    Article de par  SA.B.
     
     

  • À cause du confinement, le volume des déchets à trier augmente

    Lien permanent

    Davantage de télétravail, de petits plats cuisinés à la maison, tout cela impacte nos poubelles. Intradel a fait ses comptes : en mars, lors du 1er confinement, la quantité de PMC a augmenté de 14 % sur les 6 communes qui collectent en 1 sac bleu, « cela représente 124 tonnes en plus sur le premier trimestre 2020 », complète Jean-Jacques De Paoli.

    Sur les 65 autres communes qui collectent en 2 sacs (bleu et transparent), cette augmentation de PMC est de 9 %, soit 228 tonnes en plus sur le premier trimestre 2020

    Soit une hausse globale pour les 72 communes prises en charge par l’intercommunale liégeoise de 9 %, ce qui représente 397 tonnes en plus sur le premier trimestre 2020.

     

    Article de par Par Marie-Claire Gillet

     

    Article Complet Sudinfo Clic ici 

  • Intradel annonce Le 1er et le 10 décembre, la FGTB annonce des arrêts de travail dans tout le pays, les collectes qui ont lieu ce mercredi 2 décembre risquent d'être perturbées mais pas ajournées!

    Lien permanent

     
    Info collecte - Impact de la grève du 1/12 sur les collectes en porte-à-porte des déchets
    Le 1er et le 10 décembre, la FGTB annonce des arrêts de travail dans tout le pays. Ces arrêts de travail toucheront le secteur privé (le 1er décembre) et le secteur public (le 10 décembre).
     Concrètement, les collectes qui ont lieu ce mercredi 2 décembre risquent d'être perturbées mais pas ajournées! Vos déchets seront collectés mais peut-être plus tard que d'habitude donc ne vous tracassez pas...
     

    Lire la suite

  • Déchets spéciaux saturés !!!!Certains contenants vides vont dans les PMC

    Lien permanent

    Déchets spéciaux saturés.Certains contenants vides vont dans les PMC

    Le contexte sanitaire actuel et ses multiples conséquences impactent particulièrement la gestion des "déchets spéciaux" :

    Nous demandons donc aux citoyens désireux d’apporter ce type de déchets dans les recyparcs de postposer leurs visites afin de pouvoir résorber le « retard ».


    Nous sommes très attentifs à l'évolution de cette situation et nous mettons tout en œuvre afin de dégager toutes les pistes de solutions utiles (tant en interne qu'avec notre collecteur) afin de revenir, rapidement à une situation "normale" pour les citoyens désireux d'apporter de tels déchets.


    En effet :

    •  les quantités apportées par les particuliers ont augmenté de manière très significative, parfois jusqu'à 50%, en raison sans doute de la "gestion du temps" des citoyens, affectée par la crise sanitaire (confinement, mises en quarantaine, télétravail, prolongation des périodes de congés scolaires), alors que la météo était (est) particulièrement clémente. Cette période a été mise à profit par beaucoup afin d'entamer des travaux de rénovation, de rafraîchissement, avec à la clé la production accrue de déchets spéciaux et des apports beaucoup plus importants dans nos recyparcs;
    •  les enlèvements à opérer par notre collecteur pour ce type de déchets sont affectés par des absences liées au "covid-19", tant chez les chauffeurs que dans le centre de traitement, cela affectant les plannings d'enlèvement et le suivi au niveau du traitement.


    Si notre équipe logistique s'attelle à veiller à ce que les enlèvements de conteneurs et les vidanges concernés par cette fraction soient réalisées dans les meilleurs délais afin de pouvoir assurer la continuité de service, ceux-ci sont régis par un marché public auquel nous sommes tenus de nous conformer, dans un cadre qui n'invite pas toujours à la flexibilité "idéale", a fortiori lors de la survenance de situations exceptionnelles et indépendantes de notre volonté.

    Nous demandons donc aux citoyens désireux d’apporter ce type de déchets dans les recyparcs de postposer leurs visites afin de pouvoir résorber le « retard ».
    Nous sommes très attentifs à l'évolution de cette situation et nous mettons tout en œuvre afin de dégager toutes les pistes de solutions utiles (tant en interne qu'avec notre collecteur) afin de revenir, rapidement à une situation "normale" pour les citoyens désireux d'apporter de tels déchets.

     

    Source info clic ici 

    Intradel - Accueil

    MAIS avant tout, savez-vous que de nombreux contenants vides sont acceptés dans votre sac PMC?

    Pour en savoir plus < SUIVEZ LE GUIDE

    tri.jpg

  • Il y a eu 9394 jouets triés et collectés dans les recyparcs grâce à votre générosité, annonce Intradel

    Lien permanent
    Intradel L'annonce 
     
    MERCI! 9394 JOUETS vont connaître une seconde vie et feront des heureux grâce à vous!
    72 bénéficiaires, constitués d'écoles, de CPAS, d’ASBL et associations diverses sont venus chercher les jouets triés et collectés dans les recyparcs grâce à votre générosité. 
    Merci également à tout le personnel des recyparcs qui, grâce à leur précieuse collaboration, font de cet événement un joli succès de solidarité.
    Le réemploi, c'est aussi une manière de réduire les déchets, parce que le meilleur déchet reste celui qui n'existe pas!
     
     

  • Intradel distribue des films alimentaires réutilisables, ici la liste des communes concernées !!!

    Lien permanent

    Réduire sa quantité de déchets est aujourd’hui devenu une évidence, tant pour l’impact économique qu’écologique que cela représente.

     

    Mais il est toujours bon de sensibiliser au maximum la population à cette problématique via, notamment des actions menées dans nos communes par le biais d’Intradel, gestionnaire de récoltes.

    Ce dernier vient d’ailleurs d’annoncer une nouvelle initiative qui vient d’être mise en place, qui se veut à la fois ludique et favorable au « zéro déchet », car elle vise à réduire sa quantité de déchets liés aux emballages à usage unique (aluminium, cellophane, etc.).

    De quoi s’agit exactement ?

    D’un film alimentaire réutilisable, enduit à la cire d’abeille. Concrètement, « il permet de recouvrir un plat, un bol mais aussi d’envelopper directement les aliments pour les conserver sainement et durablement.

     

    Il évite l’utilisation de films alimentaires jetables.

     

    C’est un emballage imperméable et respirant à base de cire d’abeille qui est un antiseptique et antifongique naturel.

     

    Il protège votre concombre, recouvre vos plats… mais ne remplit pas vos poubelles », détaille Intradel.

    Et, détail tout de même important, ce film alimentaire est aussi… local, puisque sa conception est belge, via la société WRAPI situé à Leuze-Eghezée.

     

    Ainsi, ce sont 70 communes de la province de Liège qui vont recevoir un tel produit. Au total, 40.000 films réutilisables vont leur être distribués. À chacun de ces communes, ensuite, de les redistribuer à ses citoyens.

    Voici la liste des communes concernées :

    Amay, Ans, Anthisnes, Aubel, Awans, Aywaille, Baelen, Bassenge, Berloz, Beyne-Heusay, Blegny, Braives, Burdinne, Chaudfontaine, Clavier, Comblain-au-Pont, Crisnée, Dalhem, Dison, Donceel, Engis, Esneux, Eupen, Faimes, Ferrières, Fexhe-le-Haut-Clocher, Flémalle, Fléron, Grâce-Hollogne, Hamoir, Hannut, Herstal, Herve, Huy, Jalhay, Juprelle, Kelmis, Limbourg, Lincent, Lontzen, Marchin, Modave, Nandrin, Neupré, Olne, Oreye, Ouffet, Oupeye, Pepinster, Plombières, Raeren, Remicourt, Saint-Georges-sur-Meuse, Saint-Nicolas, Seraing, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Thimister-Clermont, Tinlot, Trooz, Verlaine, Verviers, Villers-Le-Bouillet, Visé, Wanze, Waremme, Wasseiges et Welkenraedt.

    Article de ED 

    Source et article complet Sudinfo clic ici 

     

     

  • Attention Ils sont interdits dans les PAPIERS/CARTONS de vos recyparcs & en collecte porte-à-port info ici

    Lien permanent
    Rappel tri! Info COVID
     
    Les MASQUES et GANTS > DÉCHETS RÉSIDUELS
     
    Ils sont interdits dans les PAPIERS/CARTONS de vos recyparcs & en collecte porte-à-porte
     
    Ils sont interdits dans le conteneur ORGANIQUE
     
    MOUCHOIRS :
     
    RAPPEL! Ils sont INTERDITS dans les papiers/cartons
     
    Pour protéger les collecteurs, nous comptons sur vous pour :
     
     
     EMBALLER vos déchets ménagers résiduels dans un SAC fermé avant de les placer dans le conteneur à puce ou dans votre sac communal payant > C'est le principe de DOUBLE PROTECTION 
    Merci à tous pour vos efforts de tri

     

    Lire la suite

  • Les recyparcs resteront ouverts selon les horaires

    Lien permanent

     
    Info RECYPARC
    Les recyparcs resteront ouverts selon les horaires habituels tant que nous le pourrons.
    La situation peut évidemment évoluer en fonction des éventuels cas de covid qui toucheraient nos préposés.
     Maintenons nos efforts.
    Nous rappelons que ces consignes d'accès restent essentielles et doivent impérativement être respectées :
     Portez votre MASQUE (sur le nez ET la bouche )
     Présentez votre CARTE par la FENÊTRE
     Respectez la DISTANCIATION sociale 
     Max. 2 personnes/véhicule 
    MERCI à tous nos collègues de continuer à assurer ce service dans ce contexte difficile 
    MERCI d'avance à tous nos visiteurs pour votre patience et pour le respect des ces consignes 
    Plus d'informations ici  https://bit.ly/35OJIC1
     
     
     

  • Intradel Info RECYPARC !!!

    Lien permanent

     

     

     

     

    Info RECYPARC - Maintenons nos efforts
     
    Un rappel des bonnes pratiques
     
     Portez votre MASQUE (et correctement )
     
     Emportez VOTRE propre MATÉRIEL
     
     Présentez votre CARTE par la FENÊTRE
     
     Respectez la DISTANCIATION sociale 
     
     Max. 2 personnes/véhicule 
     
    MERCI à tous de continuer à assurer ce service dans ce contexte difficile 
     
     

  • Collecte de jouets le 17 octobre 2020 dans votre Recyparc Intradel Rue Haie des Moges, 4550 Nandrin

    Lien permanent

    Collecte de jouets en bon état, à l'exclusion des peluches et jouets à piles

    120322267_2778594645710209_3417906076693667251_o.jpg

    Recyparc, Rue Haie des Moges, 4550 Nandrin

    https://www.intradel.be/

    Catégories : Intradel Imprimer
  • Collecte de jouets le 17 octobre 2020 dans votre Recyparc Intradel Rue Haie des Moges, 4550 Nandrin

    Lien permanent

    Collecte de jouets en bon état, à l'exclusion des peluches et jouets à piles

    120322267_2778594645710209_3417906076693667251_o.jpg

    Recyparc, Rue Haie des Moges, 4550 Nandrin

    https://www.intradel.be/

    Catégories : Intradel Imprimer
  • Les langes jetés dans les organiques un an de plus en province de Liège

    Lien permanent

    La mesure visant à obliger les citoyens à jeter les langes usagés dans les sacs ou les conteneurs réservés aux déchets ménagers résiduels pourra être reportée d’un an.
     
    Ce sera le cas notamment à Liège, où le collège a également décidé d’exonérer de la taxe urbaine 2020 les ménages à bas revenus.
     
     
    Jusqu’à présent, les langes usagés peuvent être jetés dans les sacs ou les conteneurs réservés aux déchets organiques. Mais tout est en passe de changer.
     
    Vu leur composition actuelle, ces langes, transformés en compost, risquent de créer des problèmes environnementaux.
     
    Le nouveau plan wallon des déchets prévoit donc de les diriger, dès le 1 er janvier 2021, vers la filière des déchets ménagers résiduels, qui sont quant à eux incinérés.
     
    Seul souci, et de taille pour les familles qui ont des enfants en bas âge, ce changement de conteneur entraînera un coût important, qui peut monter à plusieurs centaines d’euros par an dans certaines communes.
     
    Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège, par ailleurs président d’Intradel, avait déjà annoncé dans nos pages l’intention de l’intercommunale de temporiser, histoire de « trouver le moyen de mettre en place des mesures d’accompagnement pour faire en sorte que les citoyens ne soient pas impactés par ce changement ».
     
     
    C’est maintenant chose faite. Comme il l’a annoncé lundi soir lors du conseil communal de Liège, cette mesure pourra en effet être reportée d’un an.
     
     
    « J’ai exigé, et obtenu, un report à 2022 de l’entrée en vigueur de l’interdiction des langes dans les conteneurs verts. Ce report doit permettre aux communes de revoir leurs règlements-taxes pour éviter que ces volumes de langes n’engendrent une hausse des factures », a-t-il ainsi expliqué.
     
    Un courrier à l’Europe
     
    Dans le même temps, le conseil d’administration d’Intradel a décidé d’envoyer un courrier aux représentants à l’Europe, « afin de les sensibiliser à la problématique et de les inciter à légiférer sur l’obligation, pour les producteurs de langes, de retrait des matières plastiques et des produits chimiques nocifs en termes de santé. »
     
     
    « Une volonté sociale, mais aussi de responsabiliser les producteurs, estime Willy Demeyer. Mais c’est l’Europe qui peut légiférer à cet égard. »
     
    Si le retour éventuel des édiles européens risque de prendre du temps, le report au 1 er janvier 2022 permettra de soulager immédiatement le portefeuille des jeunes parents installés dans la zone Intradel.
     
    A moins toutefois que leur commune n’ait déjà pris des mesures pour leur éviter un coût supplémentaire, auquel cas ce changement pourrait quand même intervenir dès le 1 er janvier prochain.
     
    « Mais une communication spécifique, commune par commune, sera mise en place rapidement », promet le président d’Intradel.
     
    Article par  GEOFFREY WOLFF
     
     

  • Apportez jusqu’à 2m3 désormais au recyparc à partir du 1er octobre 2020

    Lien permanent

    L'apport journalier autorisé a doublé

    Apportez jusqu’à 2m3 au recyparc à partir du 1er octobre.

    Parce qu’une de nos missions est l’amélioration continue, Intradel propose désormais aux citoyens d'apporter jusqu'à 2m3/jour au recyparc, tous matériaux confondus.

    Des travaux dans la maison ? Un déménagement ? Le nettoyage de printemps ou une grande surface extérieure à entretenir ?

    Nous pouvons désormais répondre à l’attente de nombreux citoyens et permettre de déposer plus de ressources en une visite, dans le respect des quotas annuels. La limite de 1m3 par jour devient 2m3 dans l’ensemble des recyparcs.

    Quelles sont les avantages de l’augmentation de ce volume quotidien ?

    -          Gain de temps pour les visiteurs : 1 visite au lieu de 2

    -          Réduction de l’impact environnemental : Moins de déplacement

    -          Réduction des files au recyparc : Moins de visiteurs

    -          Atmosphère plus sereine : Réduction des refus

    Un plus grand volume journalier, donc plus de déchet au final ?

    Non, car les quotas annuels restent inchangés. N’hésitez pas à vous adresser aux préposés pour connaître l’état de vos apports.

    Voici les catégories de déchets pour lesquels il existe un quota annuel :

    • Encombrants et Encombrants non combustibles : 4m³/an
    • Les déchets de bois : 3m³/an
    • La frigolite : 1m3/an
    • Les déchets inertes : 5m³/an
    • Les déchets de construction contenant de l’amiante : 3m³/an
    • Les déchets de jardin : 13m³/an
    • Pneus : 5pièces/an

    J’ai plus de 2m3 à évacuer pour un dépôt journalier. Que faire ?

    • Pour les déchets de jardin au-delà de 2m3, vous pouvez vous rendre au Biocentre de Soumagne ou de Grâce-Hollogne  +INFOS
    • Pour les déchets inertes, vous pouvez également vous rendre au Biocentre de Soumagne qui accepte jusqu’à 5m3 +INFOS
    • Pour de très grandes quantités de déchets, vous devez vous adresser à des centres de tri privés

    Je n’ai plus de quotas mais je souhaite encore me rendre dans un recyarc. Que puis-je faire ?

    Il est possible d’effectuer une commande pour un « pack » de quotas supplémentaires. + INFOS

    Un dépôt par voiture reste autorisé :

    Quel que soit le nombre de personnes présentes dans le véhicule ou de cartes d’identité présentées, la limite de 2m3 reste valable par jour, par recyparc et par véhicule

     

     

    Source clic ici 

     

    intra 2 m.jpg

     

    intradel double 1 octobre.jpg

  • Fermeture exceptionnelle le 30 septembre 2020 du recyparc de Huy (Flèche Wallonne)

    Lien permanent

    30.09 - Fermeture exceptionnelle du recyparc de HUY
     
    En raison de l'organisation (sous réserve) de la course cycliste "La Flèche Wallonne", le recyparc de Huy sera fermé le mercredi 30.09
     
    Merci pour votre compréhension et bcp de succès et bonne chance à ces courageux sportifs!
     
    N'hésitez pas à vous rendre dans un recyparc voisin. Consulter notre carte pour connaître le recyparc le plus proche : ICI
     
    Source info 

  • Ils ne pourront plus aller dans le conteneur vert à partir de 2021

    Lien permanent

    300 euros en plus par an pour jeter des langes  

     

    En région liégeoise, le passage des langes pour enfant du conteneur vert au conteneur noir pourrait, sans mesure adaptée, avoir un impact, en moyenne, de 300 euros supplémentaires par an et par enfant. Ce passage est prévu pour 2021. Les communes doivent trouver une solution dans l’urgence. Explications.  

    Le traitement des langes pour enfants pourrait coûter cher aux Liégeois. Pour comprendre, il faut se tourner vers le nouveau plan wallon des déchets. Celui-ci prévoit de ranger les langes pour enfants non plus dans les déchets organiques (conteneur vert), mais bien dans les déchets ménagers résiduels (conteneur noir). Intradel, l’intercommunale liégeoise qui gère les déchets de 72 communes, a prévu d’opérer ce changement dès le 1 er janvier 2021.
     
    Variable d’une commune à l’autre
     
     
    Mais le problème, c’est que rien n’est prêt et que sans mesures sociales adaptées, ce changement pourrait avoir un impact considérable sur le portefeuille des habitants.
     
    Dans un document interne à l’intercommunale qui nous est parvenu, Intradel estime la consommation de langes à 400 kilos par an et par enfant.
     
    Forcément, le règlement de taxe étant différent d’une commune à une autre, toutes ne seraient pas impactées de la même manière.
     
    Mais dans certains cas, ce changement de régime pourrait alourdir considérablement la facture.
     
    A Olne, un citoyen serait amené à payer 400 euros supplémentaires : « Je déplore le fait qu’on nous ait mis au courant au dernier moment alors que la décision a été prise au mois de juillet.
     
     
    Nous allons trouver une solution pour que les citoyens ne ressentent pas l’impact de ce changement », lance Cédric Halin, bourgmestre.
     
    « A Seraing, on travaille à modifier le règlement de taxe pour que ce soit le plus neutre possible pour le citoyen. Nous envisageons de transférer les aides qui existent dans le règlement pour amortir le coût du traitement des langes dans le conteneur noir », explique Laura Crapanzano, échevine de l’Environnement de Seraing.
     
    « Ce changement ne se fera pas tant que les communes n’auront pas trouvé un système d’aide adapté qui devrait faire en sorte que les citoyens ne ressentent pas ce changement », explique de son côté Intradel.
     
    Les communes pas prêtes
     
    Mais la solution est encore loin d’être trouvée !
     
    A l’occasion d’une réunion organisée la semaine passée entre Intradel et les représentants des villes et communes, on apprend que certains représentants communaux s’étonnaient de ne pas avoir été avertis plus tôt de ce changement. Les communes se retrouvent ainsi contraintes d’adapter leur règlement de taxe au maximum pour le mois de novembre prochain.
     
     
    « Le dossier a été bloqué ce jeudi matin au bureau exécutif.
     
    On a demandé de temporiser. Il faut trouver le moyen de mettre en place des mesures d’accompagnement pour faire en sorte que les citoyens ne soient pas impactés par ce changement.
     
     
    Et si nous devons être la dernière intercommunale à s’adapter, et bien tant pis.
     
    J’en assumerai la responsabilité. Mais il faut trouver une solution socialement acceptable », explique Willy Demeyer, président du conseil d‘administration d’Intradel.
     
    Le conseil d’administration se réunira ce jeudi pour débattre une nouvelle fois de la question.
     
    D’après nos informations, il envisagerait de reporter le passage des langes au conteneur noir à l’année 2022.

    « Un enjeu environnemental »  

    Mais pourquoi devrez-vous jeter vos langes usagés dans les conteneurs noirs, et non plus dans les conteneurs verts, comme vous aviez pourtant l’habitude de le faire ?
     
    « Pour des raisons environnementales », explique Intradel.
     
    « Car depuis une dizaine d’années, la composition du lange a évolué.
     
    Aujourd’hui, les langes pour enfants sont composés à 100 % de matière plastique. Le problème, c’est qu’aujourd’hui, ces langes ne peuvent plus être intégrés dans le traitement des déchets organiques.
     
    Puisque qu’avec ces déchets organiques, nous produisons du compost qui est utilisé pour fertiliser les champs.
     
    Si nous laissons les langes dans la fraction organique, on rejetterait plus ou moins 250 particules fines, inférieures ou égales à cinq millimètres de plastique, par mètre carré cultivable.
     
    Il y a donc un enjeu environnemental. Dans cette logique-là, on a réfléchi à transférer les langes qui traditionnellement allaient dans le conteneur vert, vers les déchets ménagers résiduels pour éviter de polluer les sols ».
     
    Si Intradel n’a pas encore adopté ce changement, d’autres intercommunales sont déjà passées au nouveau régime.
     
     

    Article par STEFANO BARATTINI
     
     
     
     
  • Nouveaux sacs bleus : certains devront attendre !

    Lien permanent

    Cela va maintenant faire un an que le « nouveau sac bleu » a fait son entrée en Wallonie.
     
    C’est l’intercommunale namuroise (BEP) qui a été la première à rejoindre l’aventure le 1 er octobre, suivie par la province de Liège (Intradel) deux mois plus tard et la Wallonie Picarde (Ipalle), Aiseau-Presles et Farciennes (Tibi) le 1 er janvier 2020.
     
    Pour rappel, ce nouveau sac accueille beaucoup plus de déchets plastiques que les anciens.
     
    Pots de yaourt, barquettes de champignon, raviers de beurre, tubes de dentifrice… y trouvent désormais leur place. Et cela se ressent dans les collectes.
     
    Selon FostPlus, responsable de la collecte et du recyclage des emballages ménagers en Belgique, 8 kg de déchets plastiques supplémentaires sont collectés grâce aux nouveaux sacs bleus.
     
    Grâce à lui, la Belgique atteindra déchets un taux de 50 % de recyclage des déchets plastiques en 2020, contre 46 % en 2019.
     
    En Wallonie, deux intercommunales doivent encore passer au nouveau sac pour une partie de leur commune.
     
    C’est le cas d’Ipalle pour les 7 communes du Sud-Hainaut et de Tibi pour pas moins de 12 communes.
     
    Mais aucune date n’a encore pu être année. La première indique que ce sera dans le courant 2021 tandis que la seconde parle d’ores et déjà du second semestre…
     
    Les trois autres intecrommunales qui fonctionnent toujours avec l’ancien sac ne sont pas plus avancées. Dans le Brabant wallon (InBW), ce ne sera plus mi-2021 mais plutôt fin 2021.
     
    Dans la région de Mons et du Centre (Hygea), on table sur la fin de l’année prochaine.
     
    Et pour le Luxembourg (Idelux), il faudra certainement attendre le dernier trimestre 2021.
     
    Bref, pas de nouveaux utilisateurs attendus avant l’été 2021 !
     
    L’élargissement de la mesure dépend en réalité directement de la capacité de nos centres de tri.
     
    Cinq nouveaux centres sont en cours de construction, dont celui de Ghlin qui ne sera finalement pas terminé avant la fin de l’été 2021. Un centre dont Ipalle dépend pourtant pour élargir sa zone de couverture du nouveau sac bleu.
     
    Dans le Brabant walllon, InBW attend pour sa part l’augmentation de la capacité du centre de tri Valtris à Couillet.
     
    Actuellement, 4,1 millions de Belges utilisent le nouveau sac bleu.
     
    « Une fois déployé dans toute la Belgique, il permettra de collecter et de recycler 85.000 tonnes d’emballages en plastique supplémentaires par an, soit une augmentation de presque 50 % », se réjouit FostPlus.
     
     
    Article par  SABRINA BERHIN
     

  • Des objets encore en bon état qui vous encombrent ?

    Lien permanent
    Des objets encore en bon état qui vous encombrent? 
     
    NE JETEZ pas NOM DE ZEUS!! 
     
    Déposez-les dans 5 de nos recyparcs, dans l'espace "réemploi"!
     
    LES AVANTAGES??
     
    Ils ne seront pas comptabilisés dans votre quota
     
    Ils connaîtront une nouvelle vie grâce à La Ressourcerie du Pays de Liège
     
    QUOI? En bon état :
     
    Objets de déco
     
    mobilier
     
    vaisselle, casseroles, ..
     
    objets de puériculture...
     
     
    OÙ? Dans 5 recyparcs pr l'instant :
     
    - Beyne-Heusay
     
    - Flémalle 1
     
    - Hannut
     
    - Liège-Angleur
     
    - Plombière
     
    Campagne #backtothereemploi 
     
     
     

    intra2.jpg

     

    intra3.jpg

     

     
  • Machines à canettes : l’enthousiasme s’estompe dans plusieurs communes

    Lien permanent

    La semaine dernière, on apprenait que le projet pilote de « prime retour » pour les canettes était abandonné à Bruxelles.
    Parmi les raisons qui ont poussé les autorités bruxelloises à arrêter les frais, le fait qu’il n’y ait pas eu de réelle amélioration en matière de propreté publique.
     
    Mais qu’en est-il en Wallonie ?
     
    En 2018, le ministre Di Antonio lançait le projet « Prime de retour pour les canettes abandonnées dans la nature ».
     
    Le principe, simple : les citoyens ramènent les canettes abandonnées sur les chemins, le long des routes, dans la nature, sur les trottoirs.
     
    Ils peuvent les déposer dans une machine spécialement conçue ou auprès du personnel communal des communes participantes.
     
    Pour 100 canettes ramassées, on reçoit un bon d’achat de 5 euros à dépenser dans un commerce local.
     
    Départ en fanfare
     
    Le projet avait démarré à Neufchâteau dont le bourgmestre de l’époque se montrait très enthousiaste.
     
    Le démarrage dans cette commune avait d’ailleurs été impressionnant avec des chiffres de ramassage énormes.
     
    Cet enthousiasme est bien retombé, au point que l’on est en droit de se demander si l’expérience sera prolongée en Wallonie.
     
    Tout d’abord, sur 24 communes pilotes, il n’en reste que 19. Cinq communes ne participent plus au projet.
     
    À La Hulpe, le bourgmestre nous a même expliqué que ça n’avait jamais démarré.
     
    Les autorités locales ont jeté l’éponge à cause d’incessants changements dans le lancement même du projet.
     
     
    À Bastogne, qui était en binôme avec Neufchâteau, la commune a arrêté depuis qu’elle collecte les PMC en porte-à-porte.
     
    Pourtant, les machines à canettes n’étaient pas prévues pour récolter les canettes que les citoyens déposent dans les sacs bleus, mais celles traînant dans la nature.
     
    Et c’est bien là un autre problème du système, que l’on pressentait d’ailleurs depuis le lancement du projet : comment faire la distinction entre une canette consommée à la maison et une autre trouvée le long d’une rivière ?
     
    Et que faire si des habitants de communes voisines viennent avec leurs canettes ?
     
    Pour limiter les abus, un quota de 200 canettes par mois a été instauré pour les particuliers (1.000 pour les associations).
     
    Selon une enquête menée à Bruxelles et répercutée par « La Capitale », près de la moitié des canettes déposées dans l’un des quatre sites de la région provenaient d’une consommation à domicile.
     
    Positif
     
    À Étalle, par contre, la commune est satisfaite de l’expérience. Et le projet continue.
     
    Ce mardi à 15h, selon le site officiel « walloniepluspropre.be », plus de 1,860 million de canettes ont été rapportées.
     
     
    Après recyclage, elles pourraient devenir 2.777 vélos ou encore 38 voitures (taille non précisée).
     
     
    Le projet pilote est prévu pour deux ans : il s’achève donc à l’automne pour les premières communes participantes. En 2021 pour les dernières. Il faudra à ce moment faire une évaluation et décider de la suite.
     
    La ministre Céline Tellier (Environnement) ne veut pas s’exprimer pour le moment. Mais on sait qu’il existe d’autres idées, comme la consigne, souvent évoquée.
     
    Article de BENOÎT JACQUEMART
     

  • Après Nandrin, c’est la commune d’Amay qui va réceptionner la machine de récolte des canettes ramassées dans la nature

    Lien permanent

    La machine de collecte des canettes abandonnées sera accessible dès septembre à Amay

    Dans le cadre du projet-pilote de prime de retour sur les canettes usagées, la commune d’Amay participe depuis 2019, en binôme avec la commune de Nandrin, à cette expérience d’une durée de 24 mois.

    Le but de cette opération en faveur de la propreté publique est avant tout de dissuader l’abandon de déchets dans la nature et sur la voie publique, et de réduire leur nombre en encourageant le ramassage des canettes abandonnées.

    Amay a commencé par la reprise manuelle la première année et va poursuivre cette année par la reprise des canettes à l’aide de la machine. Celle-ci sera opérationnelle dès septembre. « La machine va arriver cette semaine, et sera en principe accessible dès le 1er septembre », annonce Didier Marchandise, responsable du service Environnement de la commune amaytoise.

    Mode d’emploi

    Concrètement, chaque canette ramassée par un citoyen amaytois donne droit à une prime de retour de 5 centimes. Cette prime de retour se traduit par des bons d’achat à faire valoir dans les commerces locaux participants de la commune (un bon d’achat de 5 € est acquis après le dépôt de 100 canettes - avec un maximum autorisé de 200 canettes par mois pour les citoyens).

    Les commerces partenaires de l’opération sont :

    - La Maison Leroy, 91 chaussée de Liège à Ampsin

    - Bureau Mélon sprl, 6 rue Paul Janson à Amay

    - L’Amayson – Friterie - Restaurant, 19 Chaussee Roosevelt à Amay

    - L'Ode - Brasserie-restaurant-bar à vin, 3 Place Ste Ode à Amay

    - Opticien Lambotte P., 202 Chaussée de Tongres à Amay

    Au service Environnement

    Vous avez ramassé des canettes abandonnées ? Ramenez-les dans la machine de reprise (située devant le bâtiment du service Environnement, 67 rue de l’Industrie) accessible tous les jours (y compris les week-ends).

    Pour bénéficier de la prime de retour, chaque déposant s’inscrit sur le site www.primeretour.be. Les bons seront adressés par BeWaPP par voie postale (2 au minimum pour limiter les frais d’envoi). Ce site permet de comptabiliser les canettes qui auront été rapportées et de commander des bons d’achat d’une valeur de 5€.

    10.000 canettes collectées l’an dernier

    A Amay, la collecte manuelle a permis de récupérer plus de 10.000 canettes, comptabilise Didier Marchandise. « Elles ont été rapportées par une quinzaine de contributeurs réguliers », ajoute-t-il. Un beau et triste bilan à la fois. « C’est bien que des personnes se mobilisent pour ramasser ces déchets mais c’est dommage qu’elles le fassent parce que d’autres les jettent par terre... L’idéal serait que tout le monde dépose ses canettes dans une poubelle. »

    L’avantage de la machine par rapport au comptage manuel est que les citoyens ne devront pas respecter les heures de permanence du service Environnement, puisque la machine est accessible tous les jours 24 heures sur 24 et qu’il ne faut plus attendre d’avoir un sac complet de 200 canettes pour venir les déposer.

     

    Source

     

     

     

  • La galère avec les asticots ! Déchets organiques et chaleur

    Lien permanent

    De plus en plus de communes optent pour un tri sélectif avec une collecte spécifiquement dédiée aux déchets organiques. Une collecte qui, avec la chaleur, peut s’avérer problématique.
     
    Mouchettes et vers blancs ont certainement fait leur apparition dans des nombreuses poubelles organiques ces derniers jours.
     
    Si on ne peut lutter contre la nature, quelques petits trucs et astuces pourraient bien vous faciliter la vie.
     
    Avant de jeter vos déchets organiques, l’intercommunale namuroise BEP conseille de les emballer dans des sacs à pain ou du papier journal.
     
    Évitez aussi de jeter des déchets trop chauds ou trop humides et stockez le sac dans un espace aéré. Dans le fond du sac ou du contenant, vous pouvez aussi placer un paquet de papier journal et 2 grosses cuillères à soupe de bicarbonate, précise l’intercommunale de la région de Mons-Borinage-Centre, Hygea.
     
     
    Huiles essentielles
     
    L’intercommunale carolo Tibi rappelle aussi de bien jeter dans les déchets organiques ses essuie-tout et serviettes de table qui vont absorber l’excédent d’humidité.
     
    Pulvériser du vinaigre blanc sur le couvercle, le bord et le fond de la poubelle est aussi conseillé pour lutter contre les asticots.
     
    Quant aux mouches, elles n’apprécieront pas les huiles essentielles : diluez trois ou quatre gouttes de lavande, citronnelle, menthe poivrée ou Tanaisie dans 1 litre d’eau et aspergez l’intérieur du conteneur, conseille Hygea.
     
     
    Pour ce qui est du conteneur, vidangez-le plus régulièrement pendant l’été.
     
    « Nous remarquons que la plupart des citoyens n’utilisent pas le nombre de vidanges annuelles du conteneur à puce « vert » dont ils bénéficient et qui sont comprises dans le service minimum de leur taxe déchet », souligne-t-on du côté de Tibi.
     
    S’il vous reste de la place dans le congélateur, vous pouvez aussi congeler certains déchets en attendant la collecte.
     
    Et enfin, last but not least : une des solutions est évidemment d’éviter au maximum le gaspillage alimentaire pour réduire vos déchets.
     
    Article par SA B 
     

  • Intradel l'annonce il fait très chaud dans les files d’attente qui sont longues, reportez votre visite

    Lien permanent

     

    Intradel L'annonce

    Comme sur certaines autoroutes  trop de voitures  créent des bouchons... aussi dans la gestion des apports.
    Reportez votre visite (il fait très chaud  dans les files d’attente qui sont longues)
    Merci de votre compréhension et vos efforts de tri

  • Durant la période fortes chaleurs annoncées , nous vous rappelons que les collectes de vos déchets peuvent être avancées

    Lien permanent

    Chers usagers,

    Durant la période estivale et en cas fortes chaleurs annoncées , nous vous rappelons que les collectes de vos déchets  peuvent être avancées pour faciliter le travail de nos équipes sur le terrain.

    Nous vous conseillons donc de sortir vos poubelles la veille, au soir.

    Suivez notre actualité ici https://bit.ly/2CW6aPq

    Merci pour votre collaboration.

     

     
  • ARRÊT TEMPORAIRE dans TOUS LES RECYPARCS de la collecte de L'AMIANTE à partir du 28juillet 2020

    Lien permanent

    La collecte sélective des déchets contenant de l'amiante ou asbeste-ciment dans les recyparcs requiert le port d' un équipement de protection individuel (EPI) spécifiques pour notre personnel.
    La situation sanitaire actuelle fait que ces équipements sont toujours aujourd'hui réservés prioritairement aux établissements hospitaliers et de soins de santé.

    Malgré des commandes enregistrées auprès de nos fournisseurs depuis plusieurs mois, nous sommes en rupture de stocks.
    Nous n'avons d'autre choix que d'arrêter temporairement cette collecte jusqu'à réapprovisionnement en EPI.

    Actuellement, nous n'avons d'autre choix que d'arrêter temporairement cette collecte jusqu'à réapprovisionnement en EPI.

    Comment pouvez-vous les conserver en attendant que cette situation se rétablisse?

    Les déchets d’amiante ciment doivent être stockés dans des sacs étanches et fermés pour les conduire au recyparc. Lors de la manipulation de ce matériau, veillez toujours à:

    Ne jamais couper, poncer ou disquer les matériaux;

    Ne pas mélanger vos déchets d’amiante avec d’autres déchets;

    Ne pas aspirer des matériaux à base d’amiante;

    Ne pas nettoyer des matériaux à base d’amiante à haute pression.

    Pour l'amiante, il existe des filières privées d'élimination.

    Vous pourrez trouver ici les Collecteurs agréés pour la collecte d'amiante-ciment.

     

    Source et infos clic ici 

    https://www.intradel.be/

  • Formation "Récolte et conservation des légumes du potager"

    Lien permanent

    Quand est-il idéal de collecter ses légumes pour mieux les conserver?

    Frigo ou cave?

    Combien de temps puis-je les garder?


    La lacto fermentation, quesako?

    Vous vous posez ces questions? Vous voulez en savoir plus?

    Alors, participez à notre formation gratuite.

    Parce qu'avoir un potager et conserver ses légumes dans des supports réutilisables, c'est aussi une démarche Zéro déchet. 

    Infos et inscription :

    Quoi? Formation en ligne, gratuite et dédiée à la récolte et la conservation de vos légumes

    Quand?
    Mercredi 5/08 de 13h à 16h -> Inscription OBLIGATOIRE ici : https://bit.ly/2W15hep

    Dimanche 30/08 de 9h30 à 12h30 -> Inscription OBLIGATOIRE : https://bit.ly/3gLtbTn
    -> Si vous n'avez pas complété le formulaire, votre inscription ne sera pas valide

    Organisées où?
    En ligne! Sur internet et sur le programme de vidéo conférence RAINBOW qu'il est obligatoire d'installer pour assister à la formation.

     Après votre inscription, un email vous sera envoyé par le formateur avec un lien et un tutoriel d'explication.

    Avec quel spécialiste?
    Stéphane Mostenne, technicien en permacutlure à la Province de Liège, Service Agriculture. Formation assurée dans le cadre du projet INTERREG VA Noé-Noa

    Infos complémentaires? dl@intradel.be

     

    Chaussée Verte 25/3
    4460
    04 240 74 21

    Jardin Ressources

    Formation "Récolte et conservation des légumes du potager"