Intradel

  • Il n’en sera finalement rien pour la réouverture partielle des recyparcs en Wallonie

    Lien permanent

    En Flandre, les recyparcs rouvriront à partir de mardi.

    Début de semaine, la ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier, nous annonçait plancher elle aussi sur une réouverture partielle et conditionnée à partir de la semaine prochaine.

    Il n’en sera finalement rien. Du moins, pas tout de suite, faute d’accord.

    «La concertation des Intercommunales a fait état de craintes du personnel, relayée par les syndicats, de rouvrir les recyparcs rapidement», indique le gouvernement dans un communiqué.

    «Ce s craintes sont liées notamment à la difficulté de pouvoir gérer de manière sécurisée un afflux prévisible de déchets très important.» La Wallonie ne baisse toutefois pas les bras.

    «La ministre Tellier poursuivra les discussions avec les syndicats en vue d’une réouverture progressive des recyparcs», annonce le gouvernement.

    En attendant, les collectes en porte-à-porte des papiers-cartons et des PMC devront être assurées, là où ce n’était pas ou plus le cas.

    Pour rappel, la réouverture visait notamment à lutter contre la hausse des dépôts clandestins

    Source

  • Recyparcs fermés, que faire de nos déchets verts ?

    Lien permanent

    1 compst .jpg

    Etant donné la fermeture des RECYPARCS, voici quelques idées pour réduire la quantité de déchets verts.

    Le Zéro Déchet : Je m'y mets - avec Intradel

     

     

  • Intradel les Collectes de déchets sont assurées normalement mais les horaires de tournées sont susceptibles d'être modifiés

    Lien permanent

    Intradel l'annonce 

    Statut sur les collectes de déchets
     ACTUELLEMENT, ELLES SONT ASSURÉES NORMALEMENT MAIS LES HORAIRES DE TOURNÉES SONT SUSCEPTIBLES D’ÊTRE MODIFIÉS.
    Petit CONSEIL: sortez vos conteneurs et/ou vos sacs en soirée la veille du jour de collecte et ne vous étonnez pas d’une collecte plus tardive.
    En cas de changement, nous vous informerons sur notre page FB et notre site web
    Pour rappel cela concerne donc :
    La collecte des déchets ménagers et organiques
    La collecte des PMC
    La collecte des papiers - cartons
    Durant la crise, il vous est donc demandé de TOUJOURS emballer uniquement vos déchets ménagers résiduels dans un SAC FERME avant de le placer dans le conteneur à puce ou dans votre sac communal payant.
    C'est le principe de DOUBLE PROTECTION
     RAPPEL: tous les recyparcs sont fermés jusqu'à nouvel ordre.
    Infos complètes sur les mesures par ici https://bit.ly/2ypuW7R

     
     

    Agenda Avril 2020 Clic ici.JPG

     

  • Prolonger la fermeture des recyparcs wallons ? une demande de la CSC

    Lien permanent

    La CSC Service publics demande mardi à la ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier (Ecolo), de prolonger la fermeture des recyparcs wallons.

    Nous vous avons annoncé ce lundi une possible réouverture partielle et conditionnée des parcs à conteneurs la semaine prochaine. Un plan de réouverture est encore à l’étude et les modalités sont en cours de rédaction, pour un passage devant le gouvernement wallon mercredi, a indiqué la porte-parole de la ministre à l’agence Belga.

    Article Complet Clic ici 

  • Réouverture partielle des recyparcs dès la semaine prochaine ?

    Lien permanent

    Réouverture partielle des recyparcs dès la semaine prochaine et sous certaines conditions: «Nous ne sommes pas en train de préparer le déconfinement»

    Fermés depuis le 18 mars, les recyparcs rouvriront partiellement et sous certaines conditions. Cela permettra d’éviter l’accumulation de déchets à domicile mais aussi de lutter contre les dépôts clandestins.

    Article complet clic ici 

  • Confinement OUI –> Dépôts sauvages NON

    Lien permanent
     
     
     
    Intradel l'explique sur la page Facebook 


    Les recyparcs sont toujours fermés et nous sommes conscients qu’il n’est pas toujours évident de stocker certains déchets. Toutefois, nous vivons une période exceptionnelle et des dépôts sauvages ne sont pas une solution.


    Nous vous demandons encore un peu de patience et de garder vos déchets chez vous.


    Que faire des déchets spéciaux des ménages ?


    Stockez-les chez vous dans un endroit sec et aéré (cave, garage…), hors de portée des enfants et des animaux domestiques.


    Ne mélangez jamais les déchets spéciaux entre eux, au risque de provoquer des réactions indésirables.
    Conservez les dans leurs emballages d’origine, placés dans un bac étanche.


    Et pour aller plus loin et éviter de produire trop de déchets, voici quelques trucs et astuces :
    Fabriquer son nettoyant WC ? Voici la recette  :
    Matériel : un flacon vaporisateur de 500 ml, une cuillère à café
    Ingrédients : 1/3 vinaigre blanc, 2/3 eau, 2 cuillères à café d’huiles essentielles
    Utilisation : vaporiser sur les parois du wc, laisser agir 15 à 20 min, brosser.
    Un fond de casserole brûlée ?
    Pour le récupérer : faites bouillir de l’eau avec 2 cuillères à soupe de vinaigre durant 10 minutes.
    Dépolluer l’air de votre maison ?
    Optez pour un dépolluant naturel plutôt que chimique !

    Certaines plantes (cactus, chrysanthème, lierre, ficus,…) peuvent faire office de véritable station d’épuration contre les polluants de l’air.
    Plus d'infos et conseils dans notre brochure : https://bit.ly/2wtUMqL
    Merci à tous pour votre compréhension et votre collaboration.

     
     

     

  • Et pourquoi pas ? ramasser les déchets lors des courtes sorties !!!

    Lien permanent

    Le grand nettoyage de printemps organisé par Be WaPP a été reporté suite à la crise sanitaire. Cependant, il y a quelques jours, le bourgmestre de Hamoir, Patrick Lecerf, a lancé sur son profil Facebook une initiative citoyenne : ramasser les déchets lors des courtes sorties.


    « On a proposé cela car les riverains sont nombreux à sillonner les chemins et sentiers de la commune. Avec le confinement, beaucoup ne savent plus quoi faire pour s’occuper.

    De ce fait, pourquoi ne pas se munir d'un sac poubelle et rendre notre commune plus propre lorsqu’on sort prendre l’air ? », souligne le bourgmestre.

    « À la sortie de l’hiver, les accotements regorgent de déchets et même si nous agissons de notre côté, nous ne sommes pas contre l’aide citoyenne ».


    Toutefois, Patrick Lecerf tient à rappeler les règles en vigueur suite au confinement. « Il ne faut pas en profiter pour se rassembler.

    Il faut agir avec prudence. Soyez précautionneux en utilisant des gants et des pinces. Il est important de lutter pour l’environnement mais en prenant les mesures nécessaires pour se protéger, ainsi que les autres ».


    Pour des gants ou des pinces, vous pouvez vous adresser au service travaux de la commune de Hamoir via le 086/21.99.47. Une fois votre sac rempli, celui-ci doit être déposé près d’une poubelle publique avec un ruban et signaler l’emplacement du sac aux agents communaux.

    Cette idée est également réalisable dans d'autres communes !!!

    Rédaction Par LaMa |

    Source

     

  • Nouvelles dispositions prises concernant les Collectes en porte-à-porte info Intradel

    Lien permanent

    Nous attirons votre attention sur les nouvelles règles de collecte pour assurer un maxmimum la sécurité de nos collecteurs.
    Nous comptons sur votre collaboration pour respecter les mesures suivantes:
    Pour les COLLECTES DE DECHETS RESIDUELS EN CONTENEURS A PUCE : utilisez toujours un sac (non payant) pour mettre les déchets dans le conteneur.
    Pour les COLLECTES DE DECHETS RESIDUELS EN SAC PAYANT : doublez le sac payant avec un second sac non payant placé à l’intérieur du premier.
    Le MOUCHOIR EN PAPIER utilisé va (pendant la période du Covid 19) dans le conteneur noir (ou sac de DMR) pour éviter tout risque de contamination
    Les horaires des tournées de collectes sont susceptibles d’être modifiés. Nous conseillons donc aux citoyens de sortir leurs conteneurs en soirée la veille du jour de collecte et de ne pas s’étonner d’une collecte plus tardive.
    Recyparcs et Biocentres:
    Les recyparcs, le Biocentre de Soumagne et le Biocentre de Grâce-Hollogne sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Pour respecter le travail de collègues et parce que ces mesures sont prises afin de protéger au mieux chacun dans le cadre de la pandémie du COVID-19, nous vous rappelons que tout dépôt sauvage et interdit et est punissable par la lois
    Collectes des plastiques agricoles suspendue :
    La collecte des plastique agricole d'Oufet est suspendue jusqu'à nouvel ordre et les Biocentre de Soumagne, Lixhe et Grâce-Hollogne sont fermés.
    Collecte de La Ressourcerie du Pays de Liège est suspendue :
    La collecte des encombrants organisée par La Ressourcerie du Pays de Liège est également suspendue jusqu'à nouvel ordre.
     Parce que la sécurité des citoyens et de nos collaborateurs est primordiale, nous vous remercions de l'attention porté à ces informations.

     

    Source

  • Les recyparcs seront fermés à partir de ce mercredi 18 mars matin et jusqu’à nouvel ordre.

    Lien permanent

    Alerte info Coronavirus.
    Les recyparcs seront fermés à partir de ce mercredi matin et jusqu’à nouvel ordre.
    Cette décision fait suite aux nouvelles directives du Conseil National de sécurité prises ce mardi.
    Merci de votre compréhension.

     

     

  • Expérience-pilote 160.000 canettes ont été récoltées

    Lien permanent

    Une expérience-pilote menée dans vingt communes de Wallonie doit s’achever en avril. Les personnes qui ramènent des canettes vides touchent 5 cents/p, soit 5 € pour 100 canettes. « À ce jour, 159.463 canettes ont été récupérées pour un total de 3.531 kg, soit l’équivalent du poids de plus de 2.300 vélos », chiffre Carlo Di Antonio (cdH), l’ancien ministre wallon de l’Environnement à la base de l’initiative. L’Écolo Céline Tellier qui a repris le portefeuille doit procéder à l’évaluation du dispositif pour la fin avril. « Le système n’est peut-être pas parfait et peut nécessiter des améliorations, mais il mérite d’être étendu à l’ensemble de la Wallonie. Ce serait dommage de perdre une telle dynamique », estime Carlo Di Antonio.
    Dour, la commune de 17.000 habitants dont il est le bourgmestre, est l’une des vingt entités à participer. « Les services communaux retrouvent moins de canettes abandonnées que par le passé. Les gens ont adapté leur comportement et des mouvements de jeunesse ont procédé à des ramassages et reçu quelques dizaines d’euros. C’est une bonne combinaison : l’engagement citoyen et la récompense », explique Carlo Di Antonio. Les canettes sont récupérées à l’aide d’une machine spécifique qui détecte la matière et/ou la forme. Elles peuvent être abîmées. « Pour celles qui sont écrasées, nous avons organisé une reprise manuelle via le personnel communal », ajoute l’ancien ministre.
    Les 5 cents ne représentent pas une consigne, mais plutôt une prime de retour. « Le système de consigne implique un accord avec les deux autres Régions ce qui devrait prendre des années, la Flandre n’envisageant de se pencher sur la question qu’en 2023. La consigne représente un coût supplémentaire. Des consommateurs pourraient être tentés de faire leurs achats à l’étranger. Ce scénario ne s’est toutefois pas produit dans les pays où la consigne a été instaurée », précise Carlo Di Antonio. Quant à la prime de retour, elle est directement financée par le secteur de l’emballage. Même s’il contribue indirectement au financement, le client ne doit pas sortir la somme de sa poche au moment de payer. Le cdH compte déposer une proposition pour modifier le décret sur les déchets afin de généraliser le principe de la prime avec en ligne de mire 2021 pour l’entrée en vigueur.

    50 % des détritus
    « Les canettes vides et les petites bouteilles en plastique constituent 50 % des détritus ramassés lors du Grand nettoyage de printemps. La prime ne suffira pas. Les fabricants vont travailler sur les emballages », conclut l’ancien ministre de l’Environnement. Cette année, le Grand nettoyage se tient le dernier week-end de mars. Il reste quelques jours pour s’inscrire et rejoindre les 145.000 Wallons qui l’ont déjà fait.


    Rédaction de l'article par Yannick Hallet

    Source

  • Les recyparcs restent ouverts mais les mesures suivantes seront désormais appliquées

    Lien permanent

    Infos sur le COVID19.
    Dans le contexte actuel de l'épidémie "Covid 19", nous tenions à prendre des mesures (par ailleurs conseillées par le SPF Santé) afin de protéger nos employés et les citoyens.
    Nos recyparcs restent ouverts mais les mesures suivantes seront désormais appliquées :
    l’accueil des usagers se fera uniquement en extérieur, avec le PDA
    les usagers ne sont plus acceptés dans le bureau
    les préposés ne prendront pas en mains la carte d’identité des visiteurs
    la carte d’identité est scannée avec le PDA
    en cas de difficulté de scan, le préposé présentera le PDA à l’usager en l’invitant à introduire sa carte d’identité lui-même dans le PDA
    De plus, et jusqu'à nouvel ordre, nous suspendons également les visites de sites (pour le public) et les animations dans les écoles.

     
     

     

     

  • L’industrie alimentaire belge est parvenue à éviter 56.000 tonnes d’emballages par an

    Lien permanent

    Depuis début mars, c’est fini les sacs en plastique dans les grandes surfaces pour emballer les fruits et légumes. Mais le secteur a pris bien d’autres mesures pour limiter les emballages.


    Nous vous le relations dans notre édition de ce vendredi : les grandes surfaces ont dû trouver une alternative aux sacs en plastique pour emballer tout ce qui est en vrac.


    Et, de fait, les entreprises alimentaires belges ont investi ces dernières années dans des innovations et adaptations des lignes de production afin d’utiliser moins d’emballages, des emballages plus légers et davantage recyclables. Ce qui réjouit Fevia, la fédération de l’industrie alimentaire belge, qui sort sa calculette : le secteur est parvenu à éviter 56.000 tonnes d’emballages par an depuis 2004. C’est équivalent à 5 kg d’emballages en moins par année et par personne.


    On consomme plus


    Notons que le volume des produits alimentaires mis sur le marché belge a augmenté de 31 % entre 2004 et 2018. Mais les chiffres de Fost Plus et Valipac montrent que la quantité d’emballages pour l’industrie alimentaire tout entière est restée stable durant cette même période. « Il ressort de ces chiffres que le secteur a pu éviter de mettre sur le marché 56.000 tonnes d’emballages chaque année. À titre de comparaison, c’est l’équivalent en poids des déchets ménagers résiduels que produisent chaque année 385.000 consommateurs, soit les habitants de Charleroi et de Liège réunis », explique Fevia.


    Le plan de prévention emballages que Fevia établit tous les trois ans réunit 150 entreprises alimentaires. Celles-ci représentent près de 60 % de tous les emballages d’aliments et de boissons sur le marché belge.
    « Le défi est de rendre les emballages plus durables sans perdre de vue les fonctions des emballages », déclare M. Buysse, CEO de Fevia. « Ils aident notamment à garantir la sécurité de notre alimentation, à lutter contre les pertes alimentaires et à bien informer les consommateurs. »


    Sans que vous ne le constatiez, les entreprises alimentaires ont investi afin de rendre les emballages alimentaires plus durables, entre autres. De diverses manières (voir ci-dessous).
    Et ce n’est pas fini ! Dans le nouveau plan de prévention pour la période 2019-2022, les entreprises planifient pas moins de 742 mesures. « Nous sommes déterminés à rendre nos emballages alimentaires encore plus durables. Grâce à ‘la Roadmap’, soit l’emballage alimentaire du futur que notre pôle d’innovation Flanders food soutient avec Pack4Food et toute une série de partenaires, nous serons en mesure d’accélérer ce processus dans les années à venir, et ce en innovant et en développant encore davantage les emballages circulaires », conclut Jan Vander Stichele, président de Fevia.


    Parmi d’autres mesures, les entreprises vont pouvoir s’engager à, par exemple, utiliser plus de matériaux recyclés dans les emballages, comme utiliser 25 à 100 % de plastique recyclé dans les bouteilles, raviers ou films.
    Sur le site www.emballages2025.be, vous pourrez voir toutes les entreprises qui ont déjà investi dans des emballages plus durables : Valvert, Nestlé, Coca-Cola, etc.

     

    Rédaction de l'article par Muriel Sparmont 

     

    Source 

    Lire la suite

  • Fermeture de nombreux recyparcs, également Nandrin aujourd'hui jeudi 27 février en raison de Chutes de neige

    Lien permanent

    FERMETURE DE RECYPARCS : En raison d'importantes chutes de neige, de nombreux recyparcs sont malheureusement contraints de fermer leur grille. Nous comptons actuellement les recyparcs de Ferrières, Nandrin, Aywaille, Ouffet, Juprelle, Verviers 2, Clavier et Herve, mais la liste devrait s'allonger vu les conditions climatiques.
    Nous vous conseillons de contacter votre recyparc habituel avant de vous y rendre pour vous assurer de son accessibilité. Nous vous tenons informé de l'évolution de la situation sur nos réseaux sociaux et sur www.intradel.be

     

    Info du 27 février 2020 

    Intradel

  • Sacs transparents refusés: grogne des bourgmestres sur le Condroz !

    Lien permanent

    Jeudi passé , le bourgmestre de Hamoir a découvert une main noire sur son sac transparent Intradel.

    Comme beaucoup d’habitants des communes avoisinantes, il ne comprend par ce refus et estime qu’Intradel manque de pédagogie.


     Jeudi, plusieurs habitants de la commune de Hamoir ont trouvé une mauvaise surprise devant chez eux, y compris le bourgmestre Patrick Lecerf.

    Une main noire a été apposée sur leur sac poubelle transparent (destiné aux emballages en plastique souple), synonyme d’un refus de ramassage par les éboueurs.

    Ce nouveau sac de tri a été instauré en décembre 2019 dans 65 communes de Wallonie, dans le but de séparer les plastiques durs des plastiques souples.


    « C’est normal d’être exigeant, relativise le bourgmestre hamoirien. Mais pour une première tournée de ramassage, qui a demandé beaucoup d’efforts de la part des citoyens, ils auraient au moins du mettre un carton dans la boîte aux lettres pour expliquer les déchets qui ne devaient pas être dans la poubelle.

    Intradel a fait preuve d’une absence totale de pédagogie ! ».

    En plus d’un conseil pour les citoyens ayant commis une erreur de tri, Patrick Lecerf suggère de récompenser ceux qui ont bien trié. « Ils auraient pu glisser une carte de félicitations aux personnes qui ont bien fait leur travail. »


    Réagir avant la prochaine collecte


    La prochaine collecte aura lieu le 16 avril. Sans une communication de la part d’Intradel entre temps, le bourgmestre est persuadé que le problème se présentera à nouveau.

    « Je ne suis même pas certain du déchet qui a posé problème dans mon sac. Les citoyens sont fâchés et Intradel a perdu beaucoup de crédibilité. Il faut qu’ils reconnaissent leur erreur car ils ont découragé la population. »

    Dans certaines communes, comme c’est le cas à Clavier, un agent d’Intradel est venu à l’administration le lendemain du ramassage pour examiner les sacs refusés.

    « Énormément de personnes ont reçu une main noire, regrette le bourgmestre Philippe Dubois. Notre éco-conseillère Béatrice Franck a ouvert des sacs avec un représentant d’Intradel. Dans deux cas, la main noire avait été apposée par erreur. »

    Pour le bourgmestre, l’intercommunale a eu la main lourde sur les mains noires. « Les éboueurs doivent juger en une fraction de seconde !

    Le système doit s’adapter à la réalité de terrain avec un ramassage plus fréquent.

    Intradel devra préparer une communication avant le second ramassage, sans quoi ça va se reproduire. »

    Prochain ramassage à Clavier ?

    Le 31 mars.

     

    Une communication vers la fin du mois de mars

     

    Intradel a prévu de diffuser une nouvelle communication dès que tous les ramassages auront eu lieu une première fois dans les 65 communes concernées.

    « On a exigé que nos collecteurs soient intransigeants car les sacs transparents ne sont pas retriés dans notre centre de Seraing,explique Jean-Jacques De Paoli, responsable communication chez Intradel.

    On les envoie compactés chez le recycleur, qui constate lui-même les éventuels intrus. D’ici fin mars, on aura un aperçu global de la situation et on ajustera notre communication.

    On a effectivement constaté quelques erreurs au niveau des mains noires et on va revoir nos collecteurs pour faire des ajustements avec eux. »

    Si vous avez un doute sur ce qui peut et ne peut pas rentrer dans votre sac transparent, consultez le guide du tri, sur intradel.be.


    Par P.Tar.

     

    Source 

  • Aujourd'hui jeudi 20 février 2020 après-midi Fermeture exceptionnelle de nombreux recyparcs

    Lien permanent

    La CGSP représentée au sein de notre intercommunale a convoqué une assemblée générale de ses affiliés ce jeudi 20 février après-midi.

    Cela entraîne la fermeture de nombreux recyparcs (40 sur 49) à partir de 12h30.

     

    N'hésitez pas à contacter ces recyparcs avant votre visite pour vérifier la disponibilité des conteneurs et vous assurer qu'ils seront en mesure d'accueillir vos déchets. Ils risquent de connaître une forte affluence.

     

    Source info clic ici 

  • Fermeture exceptionnelle de nombreux recyparcs ce jeudi 20 février 2020

    Lien permanent

    La CGSP représentée au sein de notre intercommunale a convoqué une assemblée générale de ses affiliés ce jeudi 20 février après-midi. Cela entraîne la fermeture de nombreux recyparcs (40 sur 49) à partir de 12h30.

     

    N'hésitez pas à contacter ces recyparcs avant votre visite pour vérifier la disponibilité des conteneurs et vous assurer qu'ils seront en mesure d'accueillir vos déchets. Ils risquent de connaître une forte affluence.

     

    Source info clic ici 

  • Deux formats de sacs transparents sont disponibles dans la quasi totalité des magasins, la liste ici !!!

    Lien permanent

    Les rouleaux de sacs transparents sont disponibles dans la quasi totalité des magasins qui en ont fait la demande.
    Retrouvez la liste des magasins dans lesquels trouver les sacs transparents ICI

    - Soit avec une système "d'oreilles"

    Les sacs se présentent sous 2 formes:- soit avec une ficelle noire

    Plus  d'infos clic ici 

    Source Clic ici 

  • Bilan contrasté pour le nouveau sac bleu en province de Liège

    Lien permanent

    Depuis décembre 2019, les sacs PMC peuvent collecter des déchets plus variés qu’auparavant.

    Mais Intradel avait déployé dans 65 communes le « sac transparent », servant à collecter les plastiques « souples » tels que les films plastiques, les sachets, les paquets de chips... Après deux mois, l’heure est au bilan. Et il est mitigé.


    En décembre 2019, 65 communes couvertes par Intradel voyaient arriver le sac-poubelle transparent.

    Complémentaire du PMC bleu bien connu, il vise à collecter les plastiques dits plus « souples », comme les paquets de chips, les sachets ou encore les films plastiques.

    Les PMC normaux eux, avaient vu leur capacité élargie : l’ensemble des plastiques rigides, par exemple les pots de yaourt ou les barquettes de charcuterie peuvent en effet y être jetés.


    Un intérêt citoyen


    Du côté citoyen, le bilan est positif pour Jean-Jacques De Paoli, porte-parole d’Intradel.

    « Forcément on s’attendait à des questions, mais pas à ce point-là.

    Quotidiennement on reçoit énormément de questions par mails, et sur notre page Facebook on a enregistré, depuis le lancement, environ 10.000 questions, et la grande majorité portent sur le tri des PMC. »


    « C’est positif de voir que les citoyens se sentent concernés », se félicite le porte-parole.

    « Certains nous posent parfois mêmes des colles. Par exemple on nous a demandé ce qu’il en était des filtres à café ‘à l’ancienne’, qui doivent être déposés sur la tasse et qui ont un bouchon.

    On n’y avait pas pensé et on a pu leur affirmer que ces filtres allaient dans les ordures ménagères, et pas dans les PMC.

    En plus, notre guide de tri en ligne est très sollicité », se félicite-t-il.

    Des problèmes logistiques


    Tout n’est malheureusement pas positif. Du côté de la collecte de ces nouveaux sachets transparents, des problèmes ont été pointés par OVS, l’entreprise ayant remporté le marché public pour le ramassage des déchets.

    « Deux types de problèmes sont remontés », explique Jean-Jacques De Paoli.

    « Premièrement, un problème d’ordre logistique. OVS a en effet déclaré ne pas disposer d’assez de camionnettes pour assurer le ramassage complet des sacs. »


    Il continue : « Pour comprendre le deuxième problème, il faut comprendre comment ils fonctionnent.

    Pour résumer, ils postent le camion-poubelle à un endroit précis, et les camionnettes de ramassage s’engagent dans les rues avoisinantes.

    Ces camionnettes seraient vite remplies, et il arriverait qu’après être retournés au camion, les ramasseurs aient oublié où ils en étaient dans la collecte, ce qui susciterait des oublis ».


    Des campagnes de communication seront menées en 2020, en prenant compte de l’expérience et des questions des citoyens pour pousser le raisonnement le plus loin possible, et ainsi compléter le guide de tri.


    Par Clément Manguette

     

    Source

  • Aujourd'hui 23 janvier 2020, fermeture exceptionnelle des sites Recyparc le

    Lien permanent

    Comme stipulé dans votre calendrier des collectes, et en raison de l’organisation d’une journée de formation destinée à l’ensemble du personnel d’Intradel, nous vous informons que les recyparcs, le Biocentre de Soumagne, le Biocentre de Lixhe ainsi que le siège administratif de l’intercommunale seront exceptionnellement fermés ce jeudi 23 janvier 2020.
    Nos sites seront ouverts normalement dès le lendemain et aux heures habituelles, de 09h00 à 12h30 et de 13h00 à 17h00.

     

    Source

  • Fermeture exceptionnelle des sites Recyparc le 23 janvier 2020

    Lien permanent

    Comme stipulé dans votre calendrier des collectes, et en raison de l’organisation d’une journée de formation destinée à l’ensemble du personnel d’Intradel, nous vous informons que les recyparcs, le Biocentre de Soumagne, le Biocentre de Lixhe ainsi que le siège administratif de l’intercommunale seront exceptionnellement fermés ce jeudi 23 janvier 2020.
    Nos sites seront ouverts normalement dès le lendemain et aux heures habituelles, de 09h00 à 12h30 et de 13h00 à 17h00.

     

    Source

  • Fermeture exceptionnelle des sites Recyparc le 23 janvier 2020

    Lien permanent

    Comme stipulé dans votre calendrier des collectes, et en raison de l’organisation d’une journée de formation destinée à l’ensemble du personnel d’Intradel, nous vous informons que les recyparcs, le Biocentre de Soumagne, le Biocentre de Lixhe ainsi que le siège administratif de l’intercommunale seront exceptionnellement fermés ce jeudi 23 janvier 2020.
    Nos sites seront ouverts normalement dès le lendemain et aux heures habituelles, de 09h00 à 12h30 et de 13h00 à 17h00.

     

    Source

  • Les bulles à verre désormais enterrées sur la totalité du territoire de Nandrin

    Lien permanent

    Les bulles à verre se font de plus en plus discrètes, celles-ci permettent de diminuer les nuisances visuelles et sonores, ainsi que de lutter contre les dépôts sauvages.

    Elles sont également plus facilement accessibles pour les personnes à mobilité réduite.

    De plus, leur capacité plus importante permet d’espacer les vidanges.

    Les avantages de ces bulles enterrées : la propreté, les nuisances sonores et l’accès aux personnes à mobilité réduite  !!!

     

    Février 2016 

    Des bulles à verres… enterrées à Saint-Séverin Nandrin clic ici

  • Les rouleaux de sacs transparents seront disponibles fin janvier 2020 dans les supermarchés des 65 communes concernées.

    Lien permanent

    Si vous habitez une des 65 autres communes:

    UN SAC SUPPLÉMENTAIRE POUR LA COLLECTE DES EMBALLAGES EN PLASTIQUE SOUPLE ET UN SAC BLEU AU CONTENU ÉLARGI...


    Qu’est-ce qui change exactement ?


    Vous pouvez désormais ajouter les emballages en plastique rigide dans votre sac bleu, à savoir les barquettes, raviers, pots en plastique, pots de fleurs,...
    Le nouveau sac transparent permettra de collecter les emballages en plastique souple, à savoir les films, sacs et sachets en plastique.
    Comment et où se procurer des sacs transparents?
    Les rouleaux de sacs transparents seront disponibles fin janvier 2020 dans les supermarchés des 65 communes concernées.


    Pourquoi 2 sacs?


    A l’heure actuelle, notre centre de tri n’ est pas équipé pour accueillir les emballages en plastique souple et rigide dans un même sac. Une phase de transition est nécessaire pour que notre infrastructure s’adapte... Dans un futur proche, le sac bleu seul suffira pour collecter l’ensemble des emballages.
    Guide du tri sac bleu et transparent clic ici
    Une question précise sur le tri? Voici un petit guide facile d'utilisation! Cliquez ici!

  • Tu ne l'as pas reçu ? Le calendrier de collecte des déchets Intradel, tout savoir ici !!!

    Lien permanent

    Véritable compagnon du quotidien, votre calendrier de collecte vous aide à vous souvenir du jour de collecte, du jour de passage des encombrants pour les uns, du numéro de la Ressourcerie pour les autres, de la présence du recyparc mobile, ...

    Sélectionnez votre commune et vous trouverez toutes les réponses aux questions pratiques relatives aux collectes.

    Clic ici 

    https://www.intradel.be/trier-ses-dechets/mon-calendrier-des-collectes.htm?commune=49

     

    INTRADEL_CAL2020_COMMUNE_NANDRIN CLIC ICI .pdf

     

    Source

     

  • Région liégeoise: de 1.500 à 2.000 tonnes de sapins collectés

    Lien permanent

    C’est officiel, la période des fêtes est déjà bien loin derrière nous, y compris l’Épiphanie, malgré la bonne odeur de galettes des rois qui plane encore dans l’air… Contexte oblige, le démantèlement du sapin de Noël s’est retrouvé au programme de nombreux foyers ce week-end car, oui, les ramassages ont débuté ce lundi.

    Et, en gros, comment ça se passe, en fait ? Et puis, il devient quoi, ce conifère qui a garni nos maisons ? Explications.


    C’est ce lundi qu’ont débuté bon nombre de tournées de ramassages de sapins de Noël, déjà. Débuté, car elles se poursuivront encore tout au long de la semaine, selon votre commune, votre village ou quartier et le modes de collecte choisi par votre administration communale.

    « Certaines communes nous mandatent en effet pour collecter les sapins de leurs citoyens, en plus des collectes habituelles de déchets au porte-à-porte », introduit Jean-Jacques De Paoli, chargé de communication d’Intradel, l’intercommunale gestionnaire du traitement des déchets pour 72 communes de la province de Liège.

    « D’autres, par contre, font appel à une société privée ou gèrent cette organisation par elles-mêmes, via leur service travaux ou propreté », poursuit-il. Comme pour la Ville de Liège où 50 tonnes de sapins ont été ramassées l’an dernier.


    « La règle de départ reste la même : les sapins doivent être déposés sur le trottoir et démunis de toutes décorations et guirlandes, ainsi que d’un pied ou d’un pot, sous peine de ne pas être repris. » Une fois la date passée, c’est à chaque propriétaire, par contre, de se rendre dans son recypark pour y déposer son sapin. Pas d’autres choix.


    Autre point commun ensuite : chaque sapin ramassé dans la province, quel que soit son mode de collecte, est emmené au Biocentre d’Intradel, à Grâce-Hollogne. C’est là qui sont traités tous les déchets verts et les plastiques agricoles. « Ces sapins sont mélangés aux autres déchets. Sont traitées au Biocentre de 70 à 75.000 tonnes chaque année, dont 2 à 3 % de ce flux global, soit entre 1.400 à 2.000 tonnes, sont des sapins de Noël. »


    Trois destinations


    Quant à connaître leur avenir, ce dernier se divise en trois, selon les capacités à écouler. Ces déchets sont principalement transformés en amendement agricole, une sorte de compost utilisé par les agriculteurs, qui se fournissent directement sur place, et l’utilisent dans leurs champs de la région liégeoise.


    Son prix, pour les particuliers, s’élève à 25 € TVAC pour 10x100 litres en vrac, ou 10 sacs de 20 litres. Pour les communes et agriculteurs, la tonne coûte 1 € HTVA.


    Une autre petite partie de ces déchets est transformée en matériau pour chaudière à biomasse, « principalement pour certaines administrations communales équipées de la sorte ou une maison de Horion-Hozémont par exemple ».


    « Mais nous avons aussi un autre projet. Celui de broyer les déchets pour devenir du mulch de BRF (Bois Raméal Fragmenté, NDLR). C’est, en gros, des copeaux de bois utilisés davantage pour les jardins privés ou les plantations communales par exemple. Cela évite aux mauvaises herbes de pousser et cela garde bien l’humidité dans la terre », détaille Jean-Jacques de Paoli.


    « Nous attendons l’agrément de la Région wallonne pour le développer mais nous l’utilisons déjà dans notre jardin ressources. »


    Comme quoi, in fine, on retrouve des poussières de notre sapin de fêtes dans notre environnement liégeois, sans même s’en rendre compte.

    Par ED

     

  • Voici les dates du ramassage des sapins dans votre commune

    Lien permanent

    Les fêtes sont terminées et il est temps de se séparer du sapin de Noël. La récolte a débuté ce lundi à plusieurs endroits. Certaines communes proposent un ramassage et d’autres non. Que se passe-t-il chez vous  ?


    Comme chaque début d’année, la question se pose dans de nombreux foyers  : « Quand et comment va-t-on se séparer du sapin de Noël  ? ».

    Ce symbole épineux des fêtes de fin d’année va souvent faire l’objet d’une collecte organisée par la commune, à une ou plusieurs dates déterminées dans le calendrier des collectes Intradel. Mais certaines communes ne proposent pas ce service de ramassage. Le cas échéant, il est parfois possible de se débarrasser du sapin en le déposant au comité de village qui va s’en servir pour allumer un grand feu. Si aucune de ces deux solutions ne s’offre à vous, il reste bien entendu l’option du Recyparc.


    Rappelons qu’avant d’être déposé devant la maison, le sapin doit répondre à quelques conditions. Il faut bien entendu le sortir de son pot ou de son socle et enlever toutes les décorations. Il est également demandé de veiller à retirer les clous enfoncés dans le bas du tronc, si tel est le cas. Dans le cas où le trottoir à été souillé par le sapin (terre et épines), la personne à qui il appartient est tenue de nettoyer.
    Les dates du ramassage dans votre commune


     AMAY  : mercredi 8 janvier.
     ANTHISNES  : lundi 13 janvier.
     BERLOZ  : lundi 13 janvier.
     BRAIVES  : le ramassage était prévu le lundi 6 janvier. Si vous avez manqué la date, vous êtes invités à aller déposer votre sapin au recyparc.
     BURDINNE  : jeudi 16 janvier.
     CLAVIER  : pas de ramassage prévu. En revanche, le comité de village de Les Avins organise son grand feu annuel, fin mars. Si vous habitez Clavier,
    vous pouvez les contacter au 0473 73 87 74 afin d’éventuellement leur remettre votre sapin, qui servira à nourrir le brasier.
     CRISNÉE  : le ramassage était prévu le lundi 6 janvier. Si vous avez manqué la date, vous êtes invités à aller déposer votre sapin au recyparc.
     DONCEEL  : samedi 11 janvier.
     ENGIS  : mardi 14 janvier.
     FAIMES  : vendredi 10 janvier.
     FERRIÈRES  : pas de ramassage prévu. Vous êtes invités à aller déposer votre sapin au recyparc.
     FEXHE-LE-HAUT-CLOCHER  : vendredi 10 janvier.
     GEER  : jeudi 9 janvier. L’ASBL « Les Filous de Lens Saint-Servais » n’organise pas de grand feu cette année, et donc la récolte des sapins est passée aux mains de la commune.
     HAMOIR  : du 13 au 20 janvier.
     HANNUT  : le ramassage des sapins est prévu le mardi 7 janvier à Hannut, Avernas-le-Bauduin et Villers-le-Peuplier, le mercredi 8 janvier à Avin, Blehen, Lens-St-Remy, Merdorp et Moxhe, le jeudi 9 janvier à Crehen, Thisnes, Grand-Hallet, Petit-Hallet et Wansin, et le vendredi 10 janvier à Abolens, Bertrée, Cras-Avernas, Poucet et Trognée.
     HÉRON  : mardi 7 janvier (sauf Couthuin qui a été ramassée le lundi 6 janvier).
     HUY  : le ramassage a eu lieu le lundi 6 janvier sur la rive gauche. Dans le centre ville, le ramassage est prévu le mardi 7 janvier. À Tihange haut et bas et à la Sarte, le ramassage est prévu le mercredi 8 janvier. À Ben-Ahin, Solières et Gives, ce sera le jeudi 9 janvier.
     LINCENT  : 6 et 7 janvier.
     MARCHIN  : pas de ramassage prévu. Vous êtes invités à aller déposer votre sapin au recyparc.
     MODAVE  : lundi 13 janvier.
     NANDRIN  : pas de collecte prévue. Vous êtes invités à aller déposer votre sapin au recyparc.
     OUFFET  : du lundi 6 janvier au vendredi 10 janvier.
     OREYE  : jeudi 9 janvier.
     REMICOURT  : le ramassage a eu lieu le lundi 6 janvier. Si vous avez manqué la date, vous êtes invités à aller déposer votre sapin au recyparc.
     SAINT-GEORGES  : jeudi 16 janvier.
     TINLOT  : pas de collecte prévue. En revanche, la Maison des jeunes de Fraiture a besoin de sapins pour son grand feu annuel qui aura lieu le 29/02. Vous pouvez aller déposer vos sapins et autres branchages à la Mdj, rue du Tilleul, à Fraiture.
     VERLAINE  : lundi 13 janvier.
     VILLERS-LE-BOUILLET  : lundi 13 janvier.
     WANZE  : vendredi 10 janvier.
     WAREMME  : mardi 14 janvier.
     WASSEIGES  : jeudi 9 janvier.

     

    Par PT |

    Source

     

  • Fermeture des recyparcs le 31 décembre 2019

    Lien permanent

    Un petit rappel! Comme chaque année, les  recyparcs ferment leur portes les mardis 24/12 et 31/12.

    Source

  • Nouveaux sacs transparents chez Intradel à partir de la fin janvier 2020

    Lien permanent

    Depuis ce 1er décembre, les ménages de 65 communes de la province de Liège se retrouvent avec deux sacs pour trier leurs plastiques. Le nouveau sac PMC, dans lequel on peut ajouter des plastiques rigides, et le sac transparent pour les plastiques souples (films, sachets, opercules, paquets de chips…). Mais il semble qu’il suscite pas mal d’incompréhensions chez les habitants.
     
    Pour présenter ce nouveau tri et le sac transparent, chaque ménage des 65 communes concernées a reçu un sac transparent gratuit dans sa boîte aux lettres. Mais depuis quelques jours, beaucoup signalent que ce sac est déjà plein et s’étonnent de ne pas encore pouvoir en acheter dans les commerces. D’autres rouspètent parce que la collecte de ce sac ne se fera pas avant février et qu’une fois toutes les 8 semaines. De plus, en novembre dernier, Intradel avait communiqué sur le fait que les plastiques souples non-alimentaires ne seraient plus repris dans les recyparcs. Du coup, certains ménages se retrouvent avec leur sac transparent gratuit déjà plein, dans l’impossibilité d’en acheter d’autres et ne savent plus quoi faire de leurs plastiques souples puisqu’on leur a dit qu’ils n’étaient plus repris dans les recyparcs.

    Et la raison est simple, Intradel n’a pas pensé à tout. « Le message que nous voulions faire passer c’est « à partir du 1er décembre, vous pouvez commencer à trier vos plastiques souples dans le sac transparent ». Et on avait renvoyé la population au calendrier de collecte pour savoir quand il sera repris », explique Jean-Jacques De Paoli, porte-parole de l’intercommunale qui gère les déchets de 72 communes de la Province.
     
    « Mais malheureusement, nous n’avons pas pris en compte certaines choses, principalement la période de l’année. Ce sont les fêtes et beaucoup de cadeaux sont emballés dans du plastique. De plus, énormément de ménages se chauffent aux pellets. Qu’ils achètent bien souvent par palettes. Donc les sacs de pellets plus le plastique qui entoure les palettes, ça fait du volume. Chez certains, le sac transparent gratuit est donc déjà plein. »
     
    Un report en avril 2020

    Pour aider ces ménages, Intradel a donc quelque peu revu sa copie, les plastiques souples non-alimentaires peuvent être repris dans les recyparcs jusqu’au 1er avril 2020.
     
    « Je peux donc conseiller aux personnes qui ont leur sac transparent déjà rempli d’y enlever tout ce qui est plastique souple non-alimentaire et de les déposer au recyparc. Ils peuvent aussi utiliser d’autres sacs pour collecter les plastiques souples et puis les mettre dans un sac transparent quand ils en auront. »
     
    Quant au rythme de collecte, toutes les 8 semaines, c’est la phase test réalisée dans deux communes qui l’a déterminée. Hormis les cas évoqués ci-dessus, en commençant à remplir son sac transparent le 1er décembre, il n’aurait dû être rempli qu’au bout de 8 semaines. Raison pour laquelle la première collecte est aux alentours de début février.
     
    Vendus dès janvier

    Pour lancer ce nouveau tri, chaque ménage a reçu un bon gratuit pour un rouleau de 5 sacs transparents. « Mais pour des raisons de marché public, ils ne seront disponibles dans les commerces qu’à partir de la fin janvier. » Et en principe, avec ce bon gratuit, la majorité des ménages rencontrera ses besoins durant un an. « D’après notre phase test, un ménage moyen a en effet besoin, par an, de 5 sacs transparents. Pour aider au passage à ce nouveau tri, nous avons décidé d’offrir un rouleau gratuit. » Mais ça ne devrait être qu’un one-shot. Dès 2021, voire avant si un ménage utilise plus de 5 sacs en 2020, il faudra acheter ses propres rouleaux au prix de 1 euro.
    Par AURÉLIE DRION
     
     
     

  • Fermeture des recyparcs les 24 et 31 décembre 2019

    Lien permanent

    Un petit rappel! Comme chaque année, les  recyparcs ferment leur portes les mardis 24/12 et 31/12.

    Source

  • Conférence Zéro Déchet aujourd'hui 17 décembre 2019 Services Environnement & Energie de Neupré‎

    Lien permanent

    La commune de Neupré vous invite à une conférence sur le thème du Zéro Déchet à la salle du coude à coude - avenue Ry Chèra,1 à Neupré - le 17 décembre 2019 à 19h30.

    Maud Blaffart du bureau SEN5 sprl (www.actions-de-bon-sens.be) présentera le sujet et échangera avec vous astuces et conseils.

     

    - Événement gratuit -

     
    Mardi 17 décembre 2019 de 19:30 à 21:30
    Rue Duchêne 30, 4120 Neupré, Belgique

     

    Services Environnement & Energie de Neupré

    Conférence Zéro Déchet