Nandrin - Page 5

  • Stages été 2020 au TC Templier juillet et août 2020

    Lien permanent

    Les stages de tennis ont bien lieu au TC Templier cet été, dans le respect des mesures de sécurité liées au virus (taille et nombre de groupes limités, notamment : ne tardez donc pas !) Pour toute demande d'inscription ou d'information supplémentaire, veuillez me contacter soit via gsm ( 0497/69.80.90), soit via email ( laurentverdenet@hotmail.com ).

     

     TC Templier.
    Laurent Verdenet

  • Les signalements relatifs à de faux bureaux de recouvrement explosent !!!

    Lien permanent

    Fausses factures impayées : les signalements ont triplé !

    Les signalements relatifs à de faux bureaux de recouvrement explosent ! L’an dernier, l’Inspection économique en a reçu 2.583, soit trois fois plus qu’un an auparavant, selon les chiffres communiqués par la ministre de l’Économie, Nathalie Muylle. Leur méthode est la suivante : ils vous contactent pour la location d’une maison, un voyage bon marché ou encore des réductions pour des produits. Vous ne signez aucun contrat mais vous acceptez de recevoir des informations sur l’offre. Et quelques mois plus tard, on vous réclame une facture impayée de quelques centaines d’euros. Parfois, il n’y a même pas de contact préalable mais juste l’appel réclamant le paiement d’une soi-disant facture impayée.

    Chaque année, la pratique fait des victimes. En 2019, le préjudice financier se chiffrait à quelque 164.622,9 euros. Là aussi, la hausse est considérable puisqu’en 2018, il n’atteignait pas les 14.000 euros. Il faut toutefois préciser que ce montant ne représente certainement que la partie émergée de l’iceberg, les plaignants ne mentionnant pas toujours leur préjudice.

    Suite aux signalements, 55 contrôles ont été effectués et 5 procès-verbaux ont été dressés. Cela peut paraître peu face au nombre de signalements, d’autant que les contrôles et procès-verbaux étaient plus nombreux par le passé. Mais il convient de souligner que certains signalements peuvent concerner le même faux bureau de recouvrement. Lorsque c’est le cas, un seul contrôle est réalisé. Quant aux procès-verbaux, la Belgique doit malheureusement se limiter à son territoire. Or, de nombreuses arnaques ont lieu au départ d’autres pays, et notamment des Pays-Bas. Et dans ce cas, il n’est pas possible de dresser procès-verbal.

     

    Vérifiez avant de payer

    Au niveau de l’Inspection économique, on s’attelle surtout à faire en sorte que les faux bureaux de recouvrement ne puissent plus sévir en Belgique. Cela passe alors par un blocage du numéro de téléphone ou de l’adresse e-mail.

    Lorsque vous êtes contacté par un prétendu bureau de recouvrement, le SPF Économie conseille tout d’abord de vérifier si vous connaissez l’entreprise ou si vous y avez une dette à régler. Il est également important de s’assurer que le bureau de recouvrement est bien enregistré auprès du SPF Économie. S’il ne l’est pas, « ne payez surtout pas la facture » !

    Si vous avez déjà payé, le mieux est de prendre contact directement avec votre banque et de signaler les faux bureaux de recouvrement via pointdecontact.belgique.be. N’oubliez pas non plus de faire une déposition à la police. Revoir la couleur de son argent est cependant loin d’être garanti. Mieux vaut donc prévenir que guérir.

    Article et rédaction par SA.B.

    Source

  • Mesures afin de freiner la propagation du Coronavirus du 30 JUIN 2020,Arrêté ministériel portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19

    Lien permanent

    30 JUIN 2020. — Arrêté ministériel Clic ici.pdf

     

    Décisions du Conseil National de Sécurité

    Le Conseil National de Sécurité a présenté le vendredi 24 avril 2020 sa stratégie de déconfinement.

    La phase 4 de cette stratégie est mise en œuvre à partir du 1er juillet 2020.

    Les mesures en vigueur depuis le 18 mars dernier ont été actualisées par Arrêté ministériel en date du 30 juin 2020.

    Les consignes d’hygiène personnelle ainsi que les mesures de distanciation sociale restent les meilleures actions que chacun doit respecter. Leur strict respect par tous, des plus jeunes aux plus âgés, est une nécessité pour contrer le virus. Le sens civique de chacun et l’esprit de solidarité envers les plus faibles sont indispensables.

    Arrêté ministériel du 30 juin 2020 (mesures applicables à partir du 1er juillet 2020)

    1. Pour l'application de l'arrêté, l'on entend par:

    • "Entreprise" : toute personne physique ou personne morale poursuivant de manière durable un but économique ;
    • "Consommateur" : toute personne physique qui agit à des fins qui n'entrent pas dans le cadre de son activité commerciale, industrielle, artisanale ou libérale;
    • "Protocole" : le document déterminé  par  le ministre compétent en concertation avec le secteur concerné, contenant des règles à appliquer par les entreprises et associations dudit secteur dans l'exercice de leurs activités.

    2. Le télétravail à domicile est recommandé dans tous les entreprises, associations et services, quelle que soit leur taille, pour tous les membres du personnel dont la fonction s'y prête.

    Si le télétravail à domicile n'est pas appliqué, les entreprises et associations non-essentielles prennent les mesures visées au paragraphe 2 pour garantir le respect maximal des règles de distanciation sociale, en particulier le maintien d'une distance de 1,5 mètre entre chaque personne. Si le télétravail à domicile n'est pas appliqué, les entreprises des  secteurs  cruciaux  et  les  services  essentiels  visés  à l'annexe de l'arrêté ainsi que les producteurs, fournisseurs, entrepreneurs et sous-traitants de biens, travaux et services essentiels à l'activité de ces entreprises et ces services prennent les mesures visées au paragraphe 2, afin de mettre en œuvre les règles de distanciation sociale dans la mesure du possible.

    Les entreprises, associations et services adoptent en temps utile des mesures de prévention appropriées, en vue de garantir l'application des règles prévues au paragraphe 1"' ou, si cela n'est pas possible, afin d'offrir un niveau de protection au moins équivalent. Ces mesures de prévention appropriées sont des prescriptions de sécurité et de santé de nature matérielle, technique et/ou organisationnelle telles que définies dans le « Guide générique en vue de lutter contre la propagation du COVID-19 au travail», mis à disposition sur le site web du Service public fédéral Emploi, Travail, Concertation sociale, complété par des directives au niveau sectoriel et/ou de l'entreprise, et/ou d'autres mesures appropriées qui offrent un niveau de protection au moins équivalent. Les mesures collectives on toujours la priorité sur les mesures individuelles.

    Ces mesures de prévention appropriées sont élaborées au niveau de l'entreprise, de l'association ou du service et adoptées dans le respect des règles de concertation sociale en vigueur, ou à défaut, en concertation avec les travailleurs concernés et en concertation avec les services de prévention et de protection au travail.

    Les entreprises, associations et services informent en temps utile les travailleurs des mesures de prévention en vigueur et leur dispensent une formation appropriée. Ils informent également les tiers en temps utile des mesures de prévention en vigueur.

    Les employeurs, les travailleurs et les tiers sont tenus d'appliquer les mesures de prévention en vigueur dans l'entreprise, l'association ou le service.

    Les inspecteurs sociaux de la Direction générale Contrôle du bien-être au travail du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale sont chargés d'informer et d'accompagner les employeurs et les travailleurs des entreprises et associations non-essentielles et, conformément aux Code pénal social, de veiller au respect des obligations en vigueur dans ces entreprises et associations.

    3. Dans le cadre de l'application des mesures prescrites dans le présent arrêté et pour autant que les nécessités opérationnelles l'exigent, les dérogations aux dispositions relatives à l'organisation du temps de travail et de repos prescrites dans la partie VI, Titre I de l'arrêté royal du 30 mars 2001 portant la position juridique du personnel des services de police sont autorisées pour la durée de l'application du présent arrêté.

    4. Sans préjudice de l'article 5, les entreprises et associations offrant des biens ou des services aux consommateurs exercent leurs activités conformément au protocole ou aux règles minimales qui ont été communiquées sur le site web du service public compétent.

    A défaut d'un tel protocole, les règles minimales suivantes doivent être respectées:

    • l'entreprise ou l'association informe les clients et les travailleurs en temps utile des mesures de prévention en vigueur et dispensent une formation appropriée aux travailleurs;
    • une distance de 1,5 mètre est garantie entre chaque personne;
    • des masques et d'autres moyens de protection personnelle sont en tout temps fortement recommandés, et sont utilisés si les règles de distanciation sociale ne peuvent pas  être respectées en raison de la nature de l'activité exercée;
    • l'activité doit être organisée de manière à éviter les rassemblements;
    • l'entreprise ou l'association met à disposition du personnel et des clients les produits nécessaires à l'hygiène des mains;
    • l'entreprise ou l'association prend les mesures d'hygiène nécessaire pour désinfecter régulièrement le lieu de travail et le matériel utilisé ;
    • l'entreprise ou l'association assure une bonne aération du lieu de travail;
    • une personne de contact est désignée et rendue publique afin que les clients et les membres du personnel puissent signaler une éventuelle contamination par le coronavirus COVID-lg afin de faciliter le contact tracing.

    Dans les établissements relevant du secteur Horeca, au moins les modalités spécifiques suivantes s'appliquent à l'accueil des clients:

    • les tables sont disposées de manière à garantir une distance d'au moins 1,5 mètre entre elles, sauf si les tables sont séparées par une paroi en plexiglas ou une alternative équivalente, d'une hauteur minimale de 1,8 mètre;
    • un maximum  de 15 personnes par table est autorisé;
    • seules des places assises à table sont autorisées;
    • chaque client doit rester assis à sa propre table;
    • le port du masque ou, si cela est impossible pour des raisons médicales, d'un écran facial est obligatoire pour le personnel de salle;
    • le port du masque ou, si cela est impossible pour des raisons médicales, d'un écran facial est obligatoire pour le personnel de cuisine, à l'exclusion des fonctions pour lesquelles une distanciation de 1,5 mètre peut être respectée ;
    • aucun service au bar n'est autorisé, à l'exception des établissements unipersonnels dans le respect d'une distance de 1,5 mètre;
    • les terrasses et espaces publics sont organisés conformément aux prescriptions édictées par les autorités communales et dans le respect des mêmes règles qu'à l'intérieur;
    • les débits de boissons et les restaurants peuvent rester ouverts à partir de leur heure d'ouverture habituelle jusqu'à une heure du matin, sauf si l'autorité communale impose de fermer plus tôt, et doivent, à partir d'une heure du matin, rester fermés durant une période ininterrompue d'au moins cinq heures consécutives.

    6. Les entreprises ou les parties des entreprises suivantes restent fermées :

    • les jacuzzis, cabines de vapeur et hammams, sauf si leur utilisation est privative;
    • les discothèques et les dancings.

    7. Dans les centres commerciaux, au moins les modalités spécifiques suivantes s'appliquent à l'accueil des clients :

    • un client est autorisé par 10 m2 pendant une période ne dépassant pas le temps nécessaire et habituel;
    • le centre  commercial  met à disposition  du personnel et des clients les produits nécessaires à l'hygiène des mains à l'entrée et à la sortie ;
    • le centre commercial facilite le maintien d'une distance de 1,5 mètre par des marquages au sol et/ou des signalisations.

    8. Les magasins peuvent rester ouverts aux jours et heures habituels.

    Les magasins de nuit peuvent rester ouverts à partir de leur heure d'ouverture habituelle jusqu'à 1 heure du matin.

    9. Sans préjudice des articles 4 et 7 et sans préjudice des missions des services de secours et d'intervention, l'accès aux centres commerciaux, aux rues commerçantes et aux parkings est organisé par les autorités communales compétentes, conformément aux  instructions du ministre de l'Intérieur, de manière à respecter les règles de distanciation sociale, en particulier le maintien d'une distance de 1,5 mètre entre chaque personne. 

    10. Les autorités communales compétentes peuvent autoriser des marchés, en ce compris les brocantes et les marchés aux puces, et des fêtes foraines selon les modalités suivantes:

    • le nombre maximum de visiteurs autorisés dans le marché ou la fête foraine s'élève à un visiteur par 1,5 mètre courant d'étal;
    • les marchands, les forains et leur personnel sont pour la durée d'exploitation d'un étal tenus de se couvrir la bouche et le nez avec un masque, toute autre alternative en tissu ou, lorsque cela n'est pas possible pour des raisons médicales, avec un écran facial;
    • les autorités communales compétentes mettent à disposition les produits nécessaires à l'hygiène des mains, aux entrées et sorties du marché ou de la fête foraine;
    • les marchands et les forains mettent à la disposition de leur personnel et de leurs clients les produits nécessaires à l'hygiène des mains;
    • les marchands et les forains peuvent proposer à la consommation sur place de la nourriture ou des boissons dans le respect des modalités prévues par l'article 5 ;
    • une organisation ou un système permettant de vérifier combien de clients sont présents sur le marché ou la fête foraine est mis en place ;
    • un plan de circulation à sens unique est élaboré, avec des entrées et des sorties distinctes sur le marché ou la fête foraine, sauf dérogation motivée accordée en cas de circonstance exceptionnelle par les autorités locales compétentes qui déterminent une solution alternative.

    Sans préjudice des articles 4 et 7 et sans préjudice des missions des services de secours et d'intervention, l'accès aux marchés et aux fêtes foraines est organisé par les autorités communales compétentes, de manière à respecter les règles de distanciation sociale, en particulier le maintien d'une distance de 1,5 mètre entre chaque personne, ainsi que les mesures de prévention appropriées, qui sont au moins équivalentes à celles du "Guide générique relatif à l'ouverture des commerces pour prévenir la propagation du virus COVID-19".

    11. Sauf disposition contraire prévue par le présent arrêté, les rassemblements de plus de 15 personnes sont uniquement autorisés dans les conditions prévues et pour les activités autorisées par le présent article.

    Un maximum de 50 personnes peut assister aux activités suivantes :

    • les activités dans un contexte organisé, en particulier par un club ou une association, toujours en présence d'un entraîneur, encadrant ou superviseur majeur;
    • les camps et les stages d'été dans le respect des règles prévues à l'article 15.

    Un maximum de 50 personnes jusqu'au 31 juillet 2020 inclus et de 100 personnes jusqu'au 31 août 2020 inclus, peut assister aux réceptions et banquets assis, à caractère privé, qui sont assurés par une entreprise  professionnelle de catering/traiteur, dans le respect des modalités prévues par  l'article  5, et sans préjudice de l'article 4 ou du protocole applicable.

    Un maximum de 200 personnes jusqu'au 31 juillet 2020 inclus et de 400 personnes à partir du 1"' août 2020 peut assister aux activités suivantes :

    • les mariages civils;
    • les enterrements et les crémations sans possibilité d'exposition du corps;
    • l'exercice collectif du culte et l'exercice collectif de l'assistance morale non confessionnelle, ainsi que les activités au sein d'une association philosophique-non­ confessionnelle, dans le respect des règles prévues à l'article 14.

    Un public de maximum 200 personnes jusqu'au 31 juillet 2020 inclus et de maximum 400 personnes à partir du 1er août 2020 peut assister à des événements, représentations, réceptions et banquets assis accessibles au public, et compétitions, pour autant qu'ils soient organisés en intérieur, dans le respect des modalités prévues par l'article 4 ou par le protocole applicable, et sans préjudice de l'article 5.

    Un public de maximum 400 personnes jusqu'au 31 juillet 2020 inclus et de maximum 800 personnes à partir du 1er août 2020 peut assister à des événements, représentations, réceptions et banquets assis accessibles au public, et compétitions, pour autant qu'ils soient organisés en extérieur, dans le respect des modalités prévues par l'article 4 ou par le protocole applicable, et sans préjudice de l'article 5.

    Lorsqu'un événement, une représentation, une réception ou un banquet assis accessibles au public, ou une compétition est organisé pour un public de plus de 200 personnes ou sur la voie publique, l'autorisation préalable des autorités communales compétentes conformément à l'article 13 est requise.

    Un maximum de 400 participants jusqu'au 31 juillet 2020 inclus et de 800 participants à partir du 1er août 2020 peut assister à des manifestations statiques qui se déroulent sur la voie publique, où la distanciation sociale peut être respectée, et qui ont été préalablement autorisées par les autorités communales compétentes conformément à l'article 13.

    Sans préjudice d'un éventuel protocole et sans préjudice des directives et/ou des limitations déterminées par l'autorité communale compétente, toute personne peut participer aux compétitions sportives.

    Lorsqu'une compétition sportive est organisée pour plus de 200 participants ou sur la voie publique, l'autorisation préalable des autorités communales compétentes conformément à l'article 13 est requise.

    12. A partir du 1er août 2020, les autorités communales compétentes peuvent autoriser les exploitants d'infrastructures permanentes à accueillir pour un événement, une représentation, ou une compétition, un public assis supérieur  au nombre de personnes visé a l'article 11, en concertation avec le(s) ministre(s) compétent(s), après consultation d'un virologue et dans le respect du protocole applicable. La demande doit être adressée au bourgmestre compétent.

    13. Les autorités communales compétentes utilisent la matrice visée par le Conseil national de Sécurité lors de sa réunion du 24 juin 2020, qui a été mise à leur disposition, lorsqu'elles prennent une décision d'autorisation concernant l'organisation d'un événement, d'une représentation ou d'une compétition visé à l'article 11;

    Les fêtes foraines, les réceptions et banquets assis, les événements, représentations et compétitions, les manifestations ainsi que les compétitions sportives ne peuvent avoir lieu entre 1 heure du matin et 6 heure du matin.

    14. Sont autorisés, l'exercice collectif du culte et l'exercice collectif de l'assistance morale non confessionnelle et des activités au sein d'une association philosophique-non-confessionnel, ainsi que les visites individuelles des bâtiments de culte et des bâtiments destinés à l'exercice public de l'assistance morale non confessionnelle.

    Les organes représentatifs des services de culte et des organisations qui fournissent une assistance morale selon une conception philosophique non-confessionnelle adoptent les mesures nécessaires, et prévoient les lignes directrices, dans le respect des conditions suivantes:

    • le  respect   des   règles  de  distanciation   sociale,  en particulier le maintien d'une distance de 1,5 mètre entre chaque personne, sauf pour les personnes qui vivent sous le même toit;
    • le respect du nombre maximum, fixé au préalable, de personnes par bâtiment, avec un maximum de 200 personnes par bâtiment jusqu'au 31 juillet 2020 inclus et de 400 personnes à partir du 1er août 2020;
    • l'interdiction de contacts physiques entre personnes et d'objets par plusieurs participants;
    • la mise à disposition, à l'entrée et à la sortie, des produits nécessaires à l'hygiène des mains.

    15. Les camps et stages d'été avec ou sans nuitée, ainsi que les activités dans les plaines de jeux sont autorisés, sous réserve de l'autorisation des autorités communales compétentes.

    Ces camps, stages et activités peuvent être organisés pour un ou plusieurs groupes de maximum 50 personnes comprenant les   participants et les encadrants. Les personnes rassemblées dans le cadre de ces camps, stages et activités doivent rester dans un même groupe et ne peuvent pas être mélangées avec les personnes d'un autre groupe.

    Les encadrants et les participants de plus de 12 ans respectent dans la mesure du possible les règles de distanciation sociale, en particulier le maintien d'une distance de 1,5 mètre entre chaque personne.

    16. Les transports publics sont maintenus. Toute personne à partir de l'âge de 12 ans est obligée de se couvrir la bouche et le nez avec un masque ou toute autre alternative en tissu dès l'entrée dans l'aéroport, la gare, sur le quai ou un point d'arrêt, dans le bus, le (pré)métro, le tram, le train ou tout autre moyen de transport organisé par une autorité publique. Lorsque le port d'un masque ou d'une alternative en tissu n'est pas possible pour des raisons médicales, un écran facial peut être utilisé.

    Par dérogation à l'alinéa 2, le personnel roulant des sociétés de transport en commun n'est pas obligé de se couvrir la bouche et le nez, pour autant d'une part que le conducteur soit bien isolé dans une cabine et d'autre part qu'une affiche et/ou un autocollant indique aux usagers la raison pour laquelle le conducteur ne porte pas de masque.

    17. Les établissements de l'enseignement supérieur et de l'enseignement de promotion sociale peuvent reprendre leurs leçons et activités conformément aux directives des Communautés et aux mesures supplémentaires prévues par le gouvernement fédéral. Uniquement si la configuration des infrastructures le permet, les Communautés peuvent décider de reprendre l'enseignement artistique à horaire réduit, le cas échéant avec des limitations dans le cadre de la sécurité.

    18. Les voyages non essentiels au départ de la Belgique et vers la Belgique sont interdits.

    Par dérogation au paragraphe premier et sans préjudice de l'article 20, il est autorisé :

    • de voyager au départ de la Belgique vers tous les pays de l'Union européenne, de la zone Schengen et du Royaume Uni, et de voyager vers la Belgique au départ de ces pays;
    • d' organiser des camps d'été à une distance maximale de 150 kilomètres des frontières belges ;
    • de voyager au départ de la Belgique vers les pays qui figurent sur la liste publiée sur le site web du Service public fédéral Affaires étrangères et de voyager vers la Belgique au départ de ces pays.

    19. Sauf disposition contraire prévue par le présent arrêté, toute personne prend les mesures nécessaires pour garantir le respect des règles de distanciation sociale, en particulier le maintien d'une distance de 1,5 mètre entre chaque personne.

    Les règles de distanciation sociale ne sont pas d'application:

    • aux personnes  vivant  sous  le même toit entre elles;
    • aux enfants jusqu'à l'âge de 12 ans inclus entre eux;
    • aux personnes qui se rencontrent dans le cadre de l'article 20 entre elles;
    • entre les accompagnateurs d'une part et les personnes ayant besoin d'une assistance d'autre part.

    20. Sans préjudice de l'article 11, outre les personnes vivant sous le même toit, toute personne est autorisée à rencontrer maximum 15 personnes différentes par semaine dans le cadre de réunions privées, en ce compris celles qui ont lieu dans les lieux accessibles au public.

    21. Le port d'un masque ou de toute autre alternative en tissus permettant de se couvrir la bouche et le nez est autorisé à des fins sanitaires dans les lieux accessibles au public.

    Découvrez les réponses aux questions fréquemment posées.

    Mesures prises par le Gouverneur

    Report des événements

    Les manifestations et évènements, se déroulant en tout ou partie sur le territoire de la province de Liège, qui ont été annulés, en application des arrêtés ministériels des 13 et 23 mars 2020 portant des mesures d'urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19, ne pourront être reportés dans les deux cas suivants:

    • lorsqu'ils nécessitent une gestion coordonnée sous la régie des autorités compétentes telle que prévue dans la circulaire ministérielle OOP 41 concernant l'opérationnalisation du cadre de référence CP 4 relatif à la gestion négociée de l'espace public relativement aux événements touchant à l'ordre public du 31 mars 2014;
    • lorsqu'ils nécessitent la mise en place d'un dispositif préventif spécifique policier ou médical.

    Il peut être dérogé à ces dispositions dans le cas de manifestations ou d'événements soumis à des accords à portée nationale ou internationale, lesquels seraient mis à mal si ces manifestations et événements ne pouvaient pas être reportés.

    Report des confirmations et des premières communions

    Les Evêques de Belgique informent que les célébrations de confirmation et des première communions prévues entre Pâques et la Pentecôte n'auront pas lieu à la date prévue.

    Les confirmations sont reprotées aux mois de septembre et d'octobre. Les premières communions sont reportées à la prochaine année scolaire.

    Brochure relative à l'organisation des fêtes culturelles et philosophiques durant les mesures de lutte contre la propagation du coronavirus

    Concernant les personnes à risque

    Les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes diabétiques, présentant des maladies cardiaques, pulmonaires ou rénale et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont considérées à risque. Il leur est donc conseillé d’éviter tout déplacement non impérieux et surtout d’éviter les rassemblements de foule. Il est également préférable pour ces personnes d’éviter les contacts avec les enfants qui peuvent facilement transmettre le virus.

    Respectez les règles d'hygiène

    Les autorités communales rappellent également quelques règles élémentaires d’hygiène :

    • Lavez-vous régulièrement les mains avec de l’eau et du savon de préférence ;
    • Utilisez toujours des mouchoirs en papier et jetez-les une fois utilisés, si possible dans une poubelle fermée ;
    • Si vous n’avez pas de mouchoir à portée de main, éternuez ou toussez dans le pli du coude ;
    • Évitez de serrer la main ou d’embrasser votre interlocuteur ;
    • Restez chez vous si vous êtes malade et contactez votre médecin généraliste afin qu’il pose un diagnostic. De nombreuses maladies saisonnières circulent également pour l’instant.

     

    Pour toute information, consultez le site www.info-coronavirus.be.

  • Des devoirs sont en cours pour l'accident d'Hamoir pour comprendre comment ces jeunes, dont certains mineurs, ont pu consommer de l’alcool avec excès

    Lien permanent

    Accident mortel à Hamoir: les regards se tournent vers le restaurateur

    L’accident a eu lieu dans un tournant, vraisemblablement pris trop rapidement : le véhicule, qui contenait six personnes, a percuté la façade d’une maison. Benjamin (20) et Tom (17), qui étaient passagers arrière, ont été tués sur le coup.

    Deux autres jeunes ont été grièvement blessés.

    Le chauffard n’avait pas de permis de conduire, et il a fui à pied après s’être extirpé du véhicule…

    Il est sous bracelet électronique et sa détention sous bracelet a été confirmée ce lundi.

    Le jeune homme, confie Me Philippe Zevenne qui le défend, est menacé par des proches des victimes et il a d’ailleurs quitté Hamoir : « Il y a énormément de rumeurs qui circulent, et il est nécessaire d’y mettre fin », explique l’avocat.

    « Le seul à n’avoir rien bu »

    « D’abord, il faut savoir que ce groupe d’amis est resté au restaurant jusqu’à trois heures du matin.

    Des devoirs sont en cours pour tenter de comprendre comment il est possible, en ces temps de Covid, que cet établissement soit resté ouvert si tard et pourquoi ces jeunes, dont certains mineurs d’âge, ont ainsi pu consommer de l’alcool avec excès.

    Sans parler du fait que le restaurateur les a laissés repartir en voiture… »

    « Ensuite, reprend l’avocat, il faut savoir que mon client est le seul du groupe qui n’avait rien bu du tout, c’est pourquoi ils ont décidé que c’est lui qui allait prendre le volant.

    On a raconté beaucoup de choses, certains ont parlé de drogue : les résultats de la toxicologie ont montré de légers résidus de cannabis (NDLR : une barrette sur un test rapide de 5 barrettes) qui remontaient à la soirée du samedi.

    Si le cannabis reste détectable dans le corps pendant plusieurs jours, les effets avaient évidemment complètement disparu puisque cela faisait plus que 48 heures ! ».

    Le jeune homme n’était pas connu des services de la jeunesse ; il avait cependant déjà connu un problème en roulage avec son vélomoteur.

    Le jeune reconnaît le délit de fuite, mais quand il est parti il y avait déjà des témoins au chevet des victimes, « qu’il n’a donc pas abandonnées-là sans aucune aide », poursuit Me Zevenne.

    Quant à l’état d’esprit de son client, l’avocat confie que l’adolescent « s’en veut énormément » des conséquences de cet accident : « tout en ayant le sentiment d’être traité pour ce qu’il n’est pas. »

    Prochaine chambre du conseil dans un mois.

    Article et rédaction Par LWs

    Source

  • Attention !!! Ils proposent de tester COVID-19 les personnes âgées à leur domicile !!!

    Lien permanent

    De faux infirmiers proposent de faux tests Covid-19

    Ils proposent de tester les personnes âgées à leur domicile. Une fois chez elle, l’un prépare le prétendu test pendant que l’autre fouille les lieux à la recherche d’objets de valeur et de numéraire. La ruse ne connaît aucune limite mais il faut bien admettre que les malfrats redoublent d’imagination pour coller au mieux à l’actualité et ainsi tirer profit d’une situation sanitaire compliquée.

    En effet, le Covid-19 a secoué le pays depuis un peu plus de trois mois et les personnes âgées ont payé un lourd tribut au virus. En jouant sur cette peur de la maladie, certains esprits retors ont développé un véritable business de la crainte. « Un peu partout dans l’arrondissement judiciaire de Liège, les services de police ont constaté un nouveau type de vol par ruse », signalait la police fédérale. « Des personnes font du porte à porte. Elles se présentent comme étant infirmière et infirmier en proposant de réaliser, sur place, des tests de dépistage du Covid-19. »

    Repérage

    Il est évident que les personnes ciblées étaient très souvent des personnes âgées et isolées. Elles avaient, plus que probablement, été choisies lors de missions de repérage. « Une fois introduits à l’intérieur des habitations, l’un des malfrats attire alors l’attention de l’occupant de la maison en préparant le pseudo-test de dépistage du Covid-19. Pendant ce temps, son ou ses complices en profitent pour fouiller les lieux et dérober des objets de valeur, des bijoux ou du numéraire avant de prendre la fuite. »

     

    Lorsque les personnes âgées réalisent que la situation est bizarre, le dernier « infirmier » prend congé. Il ne reste alors à la victime qu’à effectuer le tour de son habitation pour vérifier ce qui a disparu et a appeler les policiers pour déposer une plainte.

    Et la police fédérale de préciser : « Nous vous rappelons qu’en aucun cas des spécialistes de la santé ne peuvent démarcher la population pour réaliser ce type de test. Nous vous recommandons la plus grande vigilance si vous êtes confrontés à de tels individus. Refusez donc le test et surtout ne permettez à personne de pénétrer chez vous. Assurez-vous, ensuite, que ces personnes ne peuvent entrer dans la maison à votre insu, par une fenêtre laissée ouverte, par exemple. Enfin, prévenez immédiatement votre police locale ! »

    Plusieurs cas

    Le message de la police fédérale a été relayé par plusieurs zones de police afin de mettre en garde la population. Plusieurs vols ou tentatives de vols par ruse ont été signalés au cours des dernières semaines dans l’arrondissement de Liège.

    Article et rédaction par A.B.

    Source

  • La piscine de Rotheux réouvre ses portes, aux Neupréens uniquement dans un premier temps !!!

    Lien permanent

    Commune de Neupré

    Vous informe 

     

    La piscine de Rotheux réouvre ses portes, aux Neupréens uniquement dans un premier temps pour éviter une trop forte affluence et ce, à partir du 1er juillet avec toute une série de précautions pour votre sécurité

  • Dès demain 1 er juillet 2020 dans les idées sorties !!! Le Mont Mosan

    Lien permanent

    Mont Mosan L'annonce 

     

    Nous l'attendions tous avec impatience et finalement les portes du Mont Mosan ouvrirons le 1 juillet ! 

    ‼️ Nous comptons sur vous pour respecter les règles:

    · Gardez une distance de 1,5 m

    · Lavez-vous les mains régulièrement

    · Jetez vos papiers/mouchoirs dans la poubelle

    · Le port du masque est obligatoire dans les attractions/spectacles à partir de 12 ans

    · La friterie et la cafétéria du parc sont ouvertes

    Infos et réservations 

    montmosan@skynet.be ou 085 23 29 96

    Plaine de la Sarte 22 
    4500 Huy
    085 23 29 96

  • Si votre compteur est bloqué et que vous n'êtes plus approvisionné en énergie, la seule possibilité pour rétablir votre alimentation

    Lien permanent
    Resa 

    Vous informe 

     

    AVIS AUX UTILISATEURS DE COMPTEURS À BUDGET 

    Dans le cadre des mesures liées au COVID et en raison des opérations encodées dans votre compteur pour assurer la suspension de la fonction prépaiement entre le 18 mars et ce 30 juin 2020, certains compteurs à budget se sont coupés automatiquement ce mardi 30 juin 2020 à 9h faute d’avoir répondu aux nombreuses sollicitations afin de procéder aux démarches de remise en route avant le 30 juin.

     Si votre compteur est bloqué et que vous n'êtes plus approvisionné en énergie, la seule possibilité pour rétablir votre alimentation est un passage en nos locaux rue Louvrex 95 à 4000 Liège (ouvert du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 12h45 à 16h) afin de procéder à la reprogrammation de votre carte.

    Lors de votre visite, vous devez vous munir de votre carte de rechargement (si vous venez sans, un duplicata vous sera facturé 19 €) ainsi que d’un masque dont le port est obligatoire en nos locaux.

    Cette absence d’énergie n’étant pas considérée comme une panne, il est inutile de contacter notre service technique.

     

    compteur.png

     

  • Soyez prévoyants !!! travaux route d'Esneux Neupré voir plan !!!

    Lien permanent

    Source Commune de Neupré

    Chantiers route d'Esneux:
    Cet après midi, déviation suite aux travaux de revêtement de la voirie route d'Esneux, du 15 au 29 juin sous réserve de conditions climatiques favorables.
    Vendredi 3 juillet: pose de revêtement. Une déviation sera mise en place et la chaussée sera réouverte pour le week-end.
    Merci de respecter la déviation mise en place (voir plan).

    Photo prétexte 

    Commune de Neupré

  • Attention dès le 6 juillet et dans toute la Belgique !!!

    Lien permanent

    Interdit de fumer en auto avec des mineurs

    Fini d’écraser sa cigarette et de la rallumer selon que l’on roule en Flandre, en Wallonie ou à Bruxelles, et que l’on transporte dans sa voiture des adolescents de 16 et 17 ans !

    À partir du 6 juillet prochain, il sera désormais interdit de fumer dans une voiture en présence de mineurs d’âge, quel que soit leur âge et quel que soit l’endroit où vous vous trouvez en Belgique !

    Incohérences

    La nouvelle loi fédérale, parue au Moniteur belge ce vendredi, jette automatiquement à la poubelle les décrets régionaux qui avaient déjà été votés.

    Une très bonne nouvelle puisque ces décrets ne disaient pas la même chose.

    Bruxelles et la Flandre interdisaient de fumer en présence de mineurs âgés de moins de 16 ans ; la Wallonie l’interdisait avec des mineurs de moins de 18 ans.

    Aujourd’hui, on passe tous au régime « 18 ans ».

    « J’avais poussé à cette proposition car certaines régions avaient devancé le Fédéral mais avec des âges différents », rappelle la députée Catherine Fonck (cdH).

    « Il y a un réel enjeu de santé publique derrière tout cela. La toxicité, pour un jeune, est très importante en raison d’une sensibilité pulmonaire accrue.

    En plus du danger de la nicotine, il y a un risque accru de dépendance pour le jeune non fumeur.

    Je rappelle que le tabagisme passif tue chaque année en Belgique quelque 2.000 personnes ».

    Fumer en présence d’un moins de 18 ans en voiture peut entraîner une amende allant de 208 à 8.000 euros !

    Autre changement par rapport au tabac : la fin totale de toute publicité pour le tabac, en janvier 2021.

    Fonck : « Un comble ! »

    On parle ici de la fin des enseignes publicitaires sur les devantures de magasins vendant du tabac ou des présentoirs et affiches en magasins.

    Ces supports avaient échappé à l’interdiction de la publicité pour le tabac.

    Ils vivent donc leurs dernières heures.

    « La date du 1er janvier 2021 n’a pas été choisie au hasard », poursuit Mme Fonck.

    « C’est également jusqu’à cette date que les commerçants peuvent épuiser leurs stocks de paquets de cigarettes classiques, alors que le paquet neutre est déjà en vigueur.

    Aujourd’hui, c’est le comble du comble : on vend des paquets neutres dans des présentoirs publicitaires ! »

    Article et rédaction par F. DE H.

    Source

  • Permis de conduire, Le personnel a beau mettre les bouchées doubles, les retards se résorbent lentement

    Lien permanent

    À cause de la crise sanitaire, il n’est plus possible de passer son permis théorique sans rendez-vous.

    À cause du nombre de candidats limités et des normes d’hygiène, les délais s’allongent.

    Êtes-vous prêt à faire des dizaines de kilomètres pour passer votre examen théorique au permis B, plutôt de patienter de longues semaines ?

    La question va se poser aux candidats qui trépignent à la perspective de décrocher leur permis provisoire
    en ce début de vacances scolaires.

    Les temps d’attente peuvent varier fortement d’un centre d’examen à l’autre.


    Selon un tour d’horizon effectué ce vendredi, il restait des places disponibles ce lundi au centre
    AutoSécurité de Namur.

    Toujours au sein du réseau d’Auto-Sécurité, les habitants de la région de Lobbes devront attendre 
    jusqu’au 7 juillet, ce qui est mieux que Tournai (10 juillet), Liège (13 juillet), Tihange (22 juillet) et Eupen (27 juillet).

    Du côté du réseau AIBV, les échéances sont respectivement le 2 juillet à Mariembourg, le 22 juillet à Couillet et le 4 août à Braine-le-Comte.


    DAVANTAGE D’HEURES PRESTÉES


    Pour faire face au rush, AIBV a mis en place un nouveau système de réservation en ligne pour les examens théoriques et a augmenté le nombre d’heures prestées par le personnel (diminution du nombre de jours de
    récupération ou de congé pendant la période de « rattrapage » qui court jusqu’à novembre prochain).

    « Les claviers d’ordinateur sont désinfectés après chaque épreuve », rappelle Joël Theunissen, directeur pour le
    permis de conduire chez Auto-Sécurité.

    Les salles d’examen peuvent accueillir moins de personnes à cause de la distanciation sociale. Les candidats sont
    tenus au port du masque.

    Par contre, la chasuble destinée à empêcher les tricheries n’est plus en vigueur.


    Pour l’examen de test de perception des risques, dont la réussite est obligatoire pour présenter le
    pratique, on tourne plutôt aux alentours du 7-9 juillet dans beaucoup de centres d’Auto-Sécurité.

    Chez AIBV, les disponibilités débutent le 2 juillet à Mariembourg, contre le 22 à Couillet et le 23 à Braine-leComte.


    Pour le pratique, la première date accessible est le 14 juillet chez AIBV.

    $Chez Auto-Sécurité, il faut plutôt attendre la deuxième, voire la troisième semaine de juillet pour pouvoir
    choisir son créneau horaire dans la plupart des centres.

    « Nous devons absorber près de huit semaines d’examens annulés et il ne nous est pas possible d’augmenter le nombre d’examinateurs disponibles.

    Ceux-ci doivent être formés », indique Joël Theunissen d’AutoSécurité.


    À cause du Covid, la validité des documents provisoires délivrés après la réussite d’un examen a été prolongée jusqu’au 30 septembre, si leur échéance était tombée pendant le confinement.

    « Attention, il faut une carte d’identité en règle pour pouvoir passer une épreuve, nous avons eu des cas de personnes qui ne l’avaient pas renouvelée à temps », prévient Joël Theunissen. 


    Article et rédaction par YANNICK HALLET

    Source

     

  • Attention !!! Ne laissez pas votre chien dans la voiture !!!

    Lien permanent

    On ne le répétera jamais assez : ne laissez pas votre chien dans la voiture lorsqu’il fait chaud !

    L’an dernier, un couple avait laissé son bouledogue français dans le coffre pendant qu’il participait à une marche Adeps dans la région d’Anhée.

    Malgré l’intervention d’une marcheuse qui avait réussi à ouvrir la portière, le chien n’a pas survécu…

    Lors d’une campagne lancée en 2018, Gaia rappelait qu’en plein soleil, la température pouvait rapidement atteindre les 50 degrés à l’intérieur de l’habitacle.

    Une chaleur insupportable pour tout le monde, mais encore plus pour nos amis à 4 pattes.

    « Les chiens et les chats ont un mécanisme de régulation de leur température corporelle plus lent que l'homme : ils ne transpirent que des coussinets et du museau », rappelle Gaia.

    Le risque d’un coup de chaleur est donc beaucoup plus grand pour eux… Et non, ouvrir la fenêtre n’y changera pas grand-chose.-

    Article et rédaction SA.B.

    Source

  • Protection juridique ou garde d’enfant rapportent... fiscalement !!!

    Lien permanent

    Avec le confinement, davantage de personnes se sont tournées vers la formule électronique. « À la date de ce vendredi, nous avons enregistré 849.339 déclarations déposées par des particuliers et 130.629 par des mandataires.

    Ces chiffres étaient respectivement de 828.423 et 109.685 l’année dernière au même moment », compare Florence Angelici, porte-parole SPF Finances.

    Si vous êtes en ordre avec votre devoir fiscal, il est peut-être temps de réfléchir à quelques dépenses qui donneront lieu, l’année prochaine, à des réductions d’impôts.

    « Grâce à une loi du ministre de la Justice, l’assurance protection juridique est désormais fiscalement déductible pour le consommateur si elle répond à un certain nombre de conditions relatives aux matières couvertes, aux plafonds et aux seuils de couverture », explique Laurence Gijs d’AG Insurance.

    Concrètement, la prime d’assurance protection juridique permet une réduction d’impôts jusqu’à 124 €.

    Si vous avez fait preuve de générosité pendant la crise sanitaire du Covid-19 en donnant des masques, du matériel ou des ordinateurs par exemple, vous pourrez bénéficier une déduction en 2021. Cette disposition vient d’être publiée au Moniteur belge.

    Titres-services : intéressant !

    Conservez donc bien toutes les preuves de vos dons.

    « Leur traitement fiscal ne sera pas le même selon que vous soyez salarié ou indépendant.

    Mais c’est toujours bon à savoir », précise la porte-parole d’AG.

    Au-delà de ces deux nouvelles dispositions, des dépenses demeurent intéressantes sur le plan fiscal. Laurence Gijs en a pointé trois, accessibles à tous.

    En Wallonie, un titre-service pour une aide-ménagère coûte 9 € dont vous serez remboursés de 0,9 € (pour les 150 premiers titres).

    En Région de Bruxelles-Capitale, un titre-service de 9 € revient au final à 7,65 € après réduction d’impôt (pour les 163 premiers titres).

    Une réduction très courante et largement sollicitée est l’épargne-pension via une assurance ou un fonds. « L’avantage fiscal est de 30 % sur les versements effectués cette année, pour autant que ces versements ne dépassent pas 990 €.

    Si vous versez entre 990 et 1.270 € la réduction d’impôts sera de 25 %. On peut donc économiser jusqu’à 317,5 € », souligne notre interlocutrice.

    Troisième dépense : déduire les frais de garde est un vrai jeu d’enfant !

    N’oubliez pas de demander l’attestation en fin de stage ou de camp : une partie des frais peut être récupérée via la déclaration fiscale de l’année prochaine.

    Vous pouvez déclarer 11,20 € par jour, par enfant (jusqu’à 12 ans), et vous bénéficierez d’une réduction d’impôts de 45 % sur le montant total.

    Article et rédaction YANNICK HALLET

    Source

  • Habitués aux projets dans des pays lointains, les Pios de Huy-Waremme doivent rester ici

    Lien permanent

    Pour les mouvements de jeunesse de Huy-Waremme, ces derniers mois ont été de véritables montagnes russes émotionnelles.

    Dans l’importante communauté scoute de la région, l’annonce de l’autorisation des camps d’été a suscité un grand soulagement.

    Ensuite, il a fallu tempérer l’excitation et plancher sur l’adaptation des camps en intégrant les règles de sécurité imposées par la crise sanitaire.

    Mais le plus grand changement se trouve du côté des Pionniers, la section qui regroupe les jeunes de 16 à 18 ans vêtus de leur emblématique chemise rouge.

    Pendant toute l’année, les animés travaillent avec leurs animateurs pour réaliser un grand projet, souvent à l’étranger, à l’occasion du camp d’été.

    Pas de camp en Islande pour les Waremmiens

    Quand la crise du Covid-19 a éclaté, les Pios de l’unité scoute de Waremme ont vite compris qu’il faudrait tirer un trait sur l’idée de leur camp itinérant en Islande.

    « On se doutait qu’on ne pourrait pas partir si loin, donc on a d’abord imaginé remplacer le voyage par un canoe trip dans les pays scandinaves, » se souvient Quentin Jamoulle, animateur.

    « Quand les règles des camps sont tombées, on a bien compris qu’on ne pourrait pas partir à l’étranger, donc on a imaginé faire un tour de Wallonie en dormant dans les camps le soir, mais la Fédération interdit de visiter les autres camps. »

     

    Finalement, les animés iront prêter main forte aux animateurs des autres sections, un exercice qui leur permettra de se préparer à leur futur rôle de chef.

     

    La joie d’être ensemble prime sur la destination

    Du côté de l’unité de Villers-le-Bouillet, les Pionniers ont dû se résoudre à annuler leur voyage en Croatie.

    Ils ont trouvé un gîte à Sprimont en dernière minute.

    « Au début, c’était une grande déception, mais ils comprennent tout à fait.

    Il était impensable de maintenir le camp à l’étranger, » explique Sophie Devillers, animatrice d’unité.

    « Le sentiment qui prime est tout de même la joie de pouvoir passer 15 jours ensemble, peu importe la destination. »

    Les pionniers de l’unité scoute de Nandrin-Tinlot devaient eux aussi se rendre 2 semaines en Croatie pour un projet humanitaire.

    Finalement, leur camp se passera en Belgique, mais ils ont retrouvé un projet social.

    « La première semaine, ils iront apporter leur aide dans une ASBL liégeoise en préparant les déjeuners et le tri des vêtements pour les sans-abris, » explique l’animatrice d’unité Valérie Gordenne.

    « Ils ont été déçus, d’autant qu’ils avaient bossé pour se payer les billets d’avions.

    On cherche une solution juridique car les vols ne sont pas annulés et donc on ne pourra pas être remboursés. »

    Dès le 1er juillet, la saison des camps sera officiellement ouverte et il ne faudra donc pas s’étonner de croiser plus de chemises rouges que d’habitude dans notre plat pays.

    Wanze s’associe à Verlaine pour pimenter ce camp “à domicile”

    Les 21 Pios de l’unité scoute de Wanze devait se rendre une semaine pour placer des panneaux pédagogiques dans une réserve naturelle en Croatie.

    Finalement, leur camp se déroulera au bercail, dans un gîte à Jalhay.

    Afin de donner une autre dimension au camp, malgré l’absence de dépaysement, les Wanzois ont décidé de se joindre aux 15 Pionniers de l’unité de Verlaine.

    « On ne pourra pas voyager, sortir de notre bulle. On avait peur que le camp s'essouffle sur la longueur et que les jeunes tournent en rond, » explique Valentin Bernard, animateur responsable à Wanze.

    « En s’associant avec les Pionniers de Verlaine, nous ne dépassons pas la bulle des 50, mais nous serons plus nombreux et ça permettra de se rencontrer. »

    Les deux unités accompagneront la commune de Jalhay dans des travaux de foresterie et aideront des fermiers pour divers petits boulots.

    « Réunir les 2 unités nous paraissait une bonne idée pour des animations plus adaptées qu’à 15, » souligne Nathalie Gerard-Frippiat, animatrice d’unité à Verlaine.

    Article et rédaction Par Pierre Tar Source

  • Attention Infractions Covid : si, si, la police verbalise toujours !!!

    Lien permanent

    Samedi soir, la police d’Anvers a verbalisé plus de 60 jeunes, rassemblés dans un appartement pour une lockdown party.

    Elle avait été appelée sur place pour tapage nocturne et a découvert ce rassemblement interdit.

    Pour rappel, les rassemblements privés de plus de 10 personnes sont toujours interdits en raison des mesures prises pour lutter contre le coronavirus.

    Ce quota passera à 15 personnes mercredi.


    Malgré le déconfinement et les assouplissements des mesures, la police continue donc de sévir.

    Les statistiques du collège des procureurs généraux montrent en effet que certains jours de la semaine dernière, on a dépassé les 900 p.-v. (989 lundi) sur une seule journée.

    Certes, c’est beaucoup moins que lors du pic de la crise où l’on a dépassé plusieurs fois les 2.300 p.-v. par jour (semaine du 16 au 23 avril), mais cela reste important tout de même.


    « AUTRE CHOSE À FAIRE »


    « En mars et avril, les règles étaient plus strictes, c’était blanc ou noir », indique le commissaire Philippe Van Den Hole, porte-parole de la zone Bruxelles-Ixelles.


    « À présent, les mesures sont plus souples.

    Mais on continue à verbaliser tout rassemblement interdit, une fête avec un trop grand
    nombre de personnes dans un appartement par exemple.

    On verbalise aussi dans l’Horeca quand l’heure de fermeture (1 heure du matin), n’est pas respectée. »


    À Braine-l’Alleud, on n’a pas dressé un seul p.-v. Covid la semaine dernière.

    « S’il y a des rassemblements, on se montre et on fait preuve de pédagogie mais on ne sort plus le carnet », nous dit le commissaire Michel Buchelot.


    « On a autre chose à faire, car la vie criminelle classique a repris son cours.

    On ne fait donc plus le tour des restos.

    On ne réagit plus qu’au tapage nocturne. »


    Selon le collège des procureurs généraux, les parquets correctionnels et auditorats du travail du pays totalisent 74.731p.-v. pour infractions Covid.

    Les parquets jeunesse (quand l’auteur est mineur) totalisent, eux, 9.989 p.-v. Soit, un total (sur 3 mois environ)
    de 84.820 infractions aux règles sanitaires émises par le Conseil  national de sécurité. 


    Article et rédaction par F. DE

    Source

  • Attention une année record des nids de guêpes !

    Lien permanent

    Nids de guêpes : «Une année record !» selon un pompier de Hamoir

    Le retour des fortes chaleurs de ces dernières semaines marque également la prolifération d’un nuisible qui affectionne tout particulièrement nos toitures, corniches et abris de jardin. Les nids de guêpes se multiplient à actuellement à une vitesse qui étonne David Legros, pompier professionnel de la zone de secours Hemeco qui s’est récemment spécialisé dans la destruction de nids de guêpes et de frelons.

    Alors qu’il vient tout juste de créer la société DL Guêpes à la mi-mai, l’homme du feu hamoirien en est déjà à près de 60 interventions, une sollicitation beaucoup plus forte que ce à quoi il s’attendait. « Je pensais faire une cinquantaine d’intervention sur l’ensemble de la saison, qui s’étale de juin à la mi-septembre. J’ai déjà atteint ce palier alors que la saison vient à peine de de débuter. Je peux vous dire que je ne vais pas m’ennuyer cet été ! ».

    Conséquence d’un hiver trop doux

    Selon David Legros, la saison débute habituellement vers le début du mois de juillet. Mais il a déjà fait face à une quantité de nids étonnante en mai et juin. « Cette année va être une année record parce qu’on a pas eu d’hiver. Du coup, il y a plus de guêpes. Il m’est arrivé de faire 25 interventions en une semaine. »

    Dans la plupart des cas pour lesquels il a été appelé, les guêpes s’étaient installées dans l’abri de jardin. Il arrive également régulièrement des les retrouver dans les sous-toitures et les aérations. Certaines s’établissent dans le sol, mais c’est plus rare.

    La taille d’un ballon de basket

    « Les dimensions sont variables, ça dépend de quand les gens s’en aperçoivent. La plupart font la taille d’un melon quand j’interviens mais ça peut vite devenir un ballon de basket. »

    Certains particuliers tentent de retirer eux-même les nids en les arrachant, quand ils sont plus petits, mais il est recommandé de ne pas s’y risquer sans un équipement de protection. Les guêpes sont très réactives et agressives.

    Info : www.dlguepes.be (prix : 49€)

    Article et rédaction par Pierre Tar 

    Source

     

    Les guêpes adorent s’établir dans les abris de jardin.

    Les guêpes adorent s’établir dans les abris de jardin. - DR

  • Madame Lyly, traiteuse aussi !!!

    Lien permanent

    Les salades de Lyly

    Préparer une salade dans un bocal, c’est le concept atypique lancé par Lydia Meunier, propriétaire de « Madame Lyly, traiteuse aussi », à Tavier.

    « J’avais comme projet de réaliser des conserves stérilisées de sauces tomates et de boulets dans des bocaux.

    J’ai ensuite réitérer l’expérience en tentant de conserver des salades composées », raconte cette passionnée de cuisine.

    Pour pallier l’absence de cuisiner de « L’Atelier du Théâtre du Pain », Lydia Meunier leur a proposé ses salades.

    Les particuliers peuvent transporter leur salade aisément.

    Les salades de Lydia Meunier comportent près de dix aliments positionnés du plus lourd au plus léger tels que du chou chinois, des carottes, de la mangue, des cacahuètes, du poulet, du thon, des légumineuses de saison... « Certains aliments sont proscrits comme les graines de germes ou les poissons crus qui ne se conservent pas. », souligne-t-elle.

    « Le fil conducteur de mes salades est une vinaigrette que je réalise moi-même », ajoute-t-elle.

     
    Les salades sont vendues entre 8,50€ et 10 au pub « Deux ours » (2 Place Georges Hubin, à Modave) et « L’Atelier du Théâtre du Pain » (18 rue de l'Aérodrome, à Dolembreux).
     
    Commandes possibles via la page FB « Madame Lyly, traiteuse aussi».

    Article et rédaction par FIONA SORCE

    Source

  • Attention !!!, dès aujourd’hui, vous devez vous rendre sur un site différent pour préparer vos voyages en bus

    Lien permanent

    Du changement dans la préparation de vos voyages avec le TEC

    Jusqu’à présent, les utilisateurs des transports en commun se rendaient sur le site « infotec.be » pour préparer leurs voyages.

    Mais c’est désormais du passé.

    Ce lundi, le TEC a en effet lancé son nouveau site officiel, letect.be.

    Comme l’explique la société par voie de communiqué, ce site a été développé dans le cadre du programme GO DIGITAL visant à proposer des solutions digitales et innovantes aux clients et au personnel du TEC.

    Il propose plusieurs nouveautés :

    · Un compte client unique pour le site, l’E-SHOP et prochainement l’application TEC avec, entre autres, une gestion personnalisée des favoris et des notifications.

    · Un E-SHOP intégré pour une expérience client homogène.

    · Des informations en temps réel afin de fournir aux clients un aperçu dynamique de l’état du réseau TEC.

    · Une navigation simplifiée afin de faciliter l’accès au contenu et aux informations du TEC.

    · Une ergonomie mobile pour offrir une expérience de lecture et de navigation optimale pour les clients, et ce, quel que soit leur appareil (PC, tablettes, smartphones, etc.).

    · Une procédure de recrutement en ligne qui permet aux demandeurs d’emploi de postuler aux offres du TEC de manière rapide et simplifiée.

    «  Le TEC prend le train de la digitalisation et avance maintenant à grands pas vers toujours plus de services de qualité aux voyageurs  », se réjouit le Ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry.

    Depuis la fusion des 6 entités le 1er janvier 2019, il n’est plus question de « Groupe TEC », « des TEC » ni même de « la TEC », mais bien d’une seule et même entreprise : le TEC.

    Le lancement du nouveau site letec.be est l’occasion de repositionner et de moderniser la marque TEC tout en matérialisant cette fusion auprès des usagers.

    Source clic  ici 

    letec.be 

     

  • Il ne faut jamais perdre espoir !!! la preuve !!! Belle histoire de Tiana

    Lien permanent

    Belle histoire à Neupré: Tiana le chat, de retour après un an de disparition

    Un an !

    Pendant une année, jour pour jour, Virginie n’a eu aucune nouvelle de Tiana, sa chatte tigrée aujourd’hui âgée de 7 ans.

    « Elle a toujours eu l’habitude de s’absenter », nous explique Virginie Boulanger, une habitante de Neupré.

    « Nous vivons dans une petite rue, à l’orée du bois de Rognac.

    Ses escapades duraient parfois quelques jours, puis elle rentrait.

    Mais nous nous sommes rendu compte que cette fois, Tiana ne revenait pas…

    À l’époque, plusieurs chats avaient disparu dans notre quartier.

    L’un des nôtres ne donnait d’ailleurs plus signe de vie depuis 3 ans.

    À la longue, on a essayé de se faire une raison. »

    Tiana est un chat que Virginie a recueilli auprès de l’ASBL « Poils et Moustache », où elle était bénévole.

    Un animal avec lequel elle était très fusionnelle… « Le soir, elle venait sur mes genoux. 

    Je la reconnais entre mille. »

     

    Il y a un mois, comme un signe avant-coureur, elle pense d’ailleurs l’apercevoir aux abords de sa maison.

    « Il faisait noir mais j’ai vu une ombre.

    Je me suis accroupie, et elle est venue.

    J’ai vu qu’il s’agissait d’elle, avant qu’elle ne s’échappe.

    Je l’ai appelée pendant une semaine, tout le temps, en espérant qu’elle m’entende.

    Je trouvais ça bizarre de ne plus retomber sur elle.

    Je me suis dit que c’était foutu, que ce n’était finalement peut-être pas Tiana… »

    Virginie était angoissée.

    Car la Neupréenne déménage prochainement et quitte Neupré définitivement.

    Samedi, avec son compagnon, elle revient justement de leur future maison quand elle aperçoit un chat qui traverse la rue.

    « J’ai tout de suite dit à mon compagnon que c’était elle ! », poursuit Virginie.

    « Elle était à l’avant d’une maison, je l’ai appelée et elle s’est dirigée vers moi.

    Elle s’est laissée prendre et elle s’est blottie dans mon cou. »

    « Bien nourrie »

    Dans le chef de Tiana, aucun stress.

    Elle ne semble par ailleurs pas avoir erré dans la nature pendant des mois… « Elle est magnifique, bien ronde, bien nourrie.

    Quelqu’un se l’est certainement appropriée dans le quartier.

    Depuis  samedi, elle dort ! (Rires).

    Elle est restée 2 heures en dessous du fauteuil, vraiment zen.

    Maintenant, elle se balade dans la maison. »

    Chaque jour, de nombreux chats sont portés disparus.

    Certains reviennent rapidement alors que pour d’autres, c’est toujours l’inconnue.

    « Après un an, on perd espoir. Et pourtant, Tiana est la preuve qu’il ne faut pas.

    C’est vraiment un miracle et une grande joie. »

    Article et rédaction Par A.MA (avec M.G)

    Source

  • Suite à l’accident mortel à Hamoir, le bourgmestre de Hamoir a pris l’initiative de mettre sur pied un moment d’échanges de paroles ouvert à tous demain mardi 30 juin 2020

    Lien permanent

    Après l’accident mortel à Hamoir, un moment d’échange organisé ce mardi

    « Le drame qui touche nos villages cette semaine marque terriblement les esprits de nombreux jeunes mais aussi de parents, » explique Patrick Lecerf.

    « À l’aide des services qui collaborent avec notre commune, comme le Planning familial, le service d’aide aux victimes de la zone de police ou encore l’ASBL La Teignouse, une prise de parole sera organisée.

    On ressent une douleur terrible dans la jeunesse et on prend une initiative pour les aider. »

    Sur les réseaux sociaux, les messages d’empathie, de soutien et de souvenirs d’amitié se sont multipliés. Benjamin était connu dans la commune comme le fils des propriétaires du camping du Rocher de la Vierge, à Comblain-la-Tour.

    De son côté Tom était investi dans le football régional comme membre du club RSC Anthisnois, qui a également tenu à lui rendre hommage sur les réseaux sociaux.

    Organisée en collaboration avec plusieurs services spécialisés dans le soutien psychologique, la prise de parole libre de ce mardi sera l’occasion pour chacun de venir exprimer son ressenti et/ou de rendre hommage à leur ami, frère, ou enfant.

    Ce moment d’échange de paroles aura lieu au hall omnisports, rue du Moulin 11B, à partir de 17h.

    Article et rédaction par Pierre Tar 

    Source

     

  • Contrôle technique, attention les délais s’allongent !!! soyez prévoyants

    Lien permanent

    Selon un état des lieux réalisés dans le courant de la semaine, il était encore possible de présenter sa voiture au contrôle technique au centre AIBV avant la fin juin.

    Par contre, il fallait attendre jusqu’au 8 juillet à Montignies-sur-Sambre, au 9 juillet à Fleurus et au 14 juillet à Braine-le-Comte et Mariembourg.

    La Louvière clôturait la marche avec le 15 juillet.

    Chez Auto-Sécurité, la première station à avoir encore quelques places libres était celle de Mont-St-Guibert, le 1er juillet.

    Pour plusieurs centres, les premiers rendez-vous étaient aux alentours du 7 juillet.

    « Dans nos stations les plus chargées, comme Liège ou Namur, le temps d’attente est de quatre semaines », indique Vincent Klingeleers, responsable du contrôle technique chez Auto-Sécurité.

    « Les délais sont en train de s’allonger », reconnaît notre interlocuteur, tout en précisant que, depuis la réouverture des centres, 350.000 rendez-vous ont pu être assurés, tous les types de contrôles techniques confondus.

    Call-centers renforcés

    « Notre call-center est très chargé, malgré le fait que nous soyons passés de 14 à 24 personnes pour répondre aux appels, permis de conduire compris.

    Par moment, on ne peut pas nous joindre alors que 90 lignes sont ouvertes au lieu de 60 habituellement » détaille Vincent Klingeleers.

    AIBV a également étoffé son équipe du call-center, tandis que le nombre d’heures prestées par le personnel était augmenté selon le même principe que les examinateurs du permis.

    « Pour servir le plus grand nombre, nous sommes passés à quatre soirées.

    Nos centres sont ouverts jusqu’à 19 heures, au lieu de 17 heures », explique le responsable d’Auto-Sécurité.

    AIBV a également élargi ses capacités : elles sont de 125 % par rapport à 2019.

    À cause des fermetures prolongées, la durée des certificats de validité a été prolongée de six mois pour les véhicules concernés.

    Les personnes qui se rendent à l’étranger peuvent toujours demander un certificat réadapté (payant) si elles redoutent des ennuis avec la police locale en cas de contrôle.

    Rappelons toutefois que ce type de prolongations est en vigueur dans toute l’Europe.

    Les forces de l’ordre sont donc au courant.

    Article et rédaction Y.H.

    Source

  • L’agence immobilière Bertrand s’apprêtait à investir ses nouveaux locaux à Nandrin

    Lien permanent

    Depuis le déconfinement, l’immobilier à Huy-Waremme a la cote

    En mars dernier, quand le confinement a débuté, l’agence immobilière Bertrand s’apprêtait à investir ses nouveaux locaux situés au 151 de la Route du Condroz à Nandrin.

    Malheureusement, sans connexion internet, le déménagement a été repoussé pour finalement ouvrir 25 mai dernier, à la sortie du confinement.

    « Je me souviens, on attendait que Proximus vienne nous raccorder pour finaliser le déménagement mais avec la pandémie, tout a été mis à l’arrêt.

    Par chance, nous avons utilisé ce temps à bon escient en retravaillant notre communication marketing, mais également en proposant nos services d’expertises virtuelles gratuites avant l’ouverture officielle le 25 mai dernier », explique Xavier Bertrand.

    Ouverture récente ou effet positif du confinement, il en ressort qu’à peine un mois après la fin confinement, la nouvelle agence immobilière a enregistré une cinquantaine de nouveaux biens dans son catalogue et vendus environ quarante biens en un mois à peine.

    « Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

    Nous avons eu quelques déboires avec l’emménagement mais l’ouverture nous montre que la nouvelle agence à sa place dans la région avec de nombreuses ventes dans le Condroz, notamment sur Nandrin et Strée », renchérit l’agent immobilier.

    « Nous avons pu constater durant le confinement un véritable changement en ce qui concerne l’immobilier. Les gens ont réfléchi au type de logement qu’ils désiraient réellement, certains préférant quitter la ville pour la campagne et inversément ».

    Maison en campagne

    Une tendance que confirme l’agence hutoise Trevi Rasquain avec une croissance de 50% de ventes en quelques semaines. « Comme beaucoup de nos confrères, en cette période, nous n’avons pas à nous plaindre.

    Nous avons réalisé près de 80 ventes de biens immobiliers en un mois. Le déconfinement a eu l’effet de causer une véritable hystérie immobilière impulsée par le désir de nombreux vendeurs de retrouver le calme de la campagne avec un extérieur », souligne Quentin Delloye de l’agence Trévi Rasquain.

     

    Toutefois, l’agent immobilier assure que les activités devraient peu à peu reprendre leurs cours normal. « Après deux mois d’arrêt, vendeurs et acheteurs se sont précipités sur les biens. Ici avec la période estivale, qui est d’ordinaire plus calme, cela devrait revenir à la normale. Nous avons toutefois enregistré une augmentation du marché et depuis plusieurs semaines, la période est idéale pour vendre mais compte tenu de la situation, nous ne savons pas estimer jusqu’à quand », conclut Quentin Delloye.

     

    Article et rédaction par La MA 

    Source

  • Stages Juillet et août 2020 à Villers le Temple Nandrin places limitées

    Lien permanent

    Vous cherchez un stage pour votre enfant alliant plaisir, découverte, apprentissage et bien-être dans un cadre verdoyant !?

    C'est exactement ce que je vous propose comme formule pour cet été !


    Hâte de vous rencontrer!
    Audrey Vranckx

    Arbre or et sens by Audrey Vranckx,

    0472 37 15 59

     

  • Offre d'emploi !!! à vos CV pour le 15 juillet 2020 au plus tard

    Lien permanent

    Poste d’informaticien (orientation bureautique) ouvert à mi-temps au Contrat de Rivière Meuse Aval et affluents (H/F)


    VOTRE FONCTION
    Le Contrat de Rivière Meuse Aval et affluents (CRMA) recherche un informaticien.
    Sous l’autorité du CRMA, l’agent assume la gestion et la mise à jour des outils informatiques de l’ASBL :
    -gestion et optimisation des outils de bureautique existant (tableur Excel de prestations et participations,
    évaluation des programmes d’actions, bases de données Access, comptabilité…)
    -maintenance et mises à jour des sites Internet du CRMA (www.meuseaval.be et www.monepuration.be)
    -aide et conseil au personnel pour l’utilisation des bases de données et des outils de terrain
    -le conseil en matière de matériel informatique (remplacement du matériel, amélioration du réseau...)
    VOTRE PROFIL
    -Permis de conduire : B (vous disposez d'un véhicule)
    -Etudes : Baccalauréat Informatique ou CESS assorti d’une qualification informatique (une expérience
    utile en informatique est un atout)
    -Français : Très bonnes connaissances écrites et orales
    VOS CONNAISSANCES NECESSAIRES
    -Très bonne maîtrise de la Suite Microsoft Office (et Visual Basic for Applications)
    -Très bonne connaissance des langages CMS (Joomla)
    -La connaissance des logiciels de cartographie est un atout
    -Très bonne capacité de rédaction
    VOTRE CONTRAT
    -Contrat: A durée indéterminée - Projet MARIBEL
    -Date de début: le 1/09/2020
    -Régime de travail: Temps partiel 1/2 temps
    -Lieu de travail principal : Wanze
    -Echelle barémique B3 du SPW – pécule de vacances et prime de fin d’année
    LA PROCEDURE DE RECRUTEMENT
    -Les candidatures doivent être transmises pour le 15 juillet 2020 ;
    -Une première sélection sera effectuée sur CV ;
    -Un examen écrit sera organisé le lundi 27 juillet 2020 ;
    -Le Conseil d’Administration se réserve le droit de procéder à une épreuve sur PC en fonction du
    nombre de candidatures reçues ;
    -Une épreuve orale sera organisée au mois d’août.
    VOTRE CONTACT
    CONTRAT DE RIVIERE DE LA MEUSE AVAL ET AFFLUENTS
    Mme LAMBERT Edmée (Coordinatrice Principale)
    administration@meuseaval.be
    Place Faniel 8, 4520 WANZE
    Bureau : 085/71.26.55
    Envoyez un CV, une lettre de motivation et copie du diplôme par courrier ou par mail
    pour le 15 juillet 2020 au plus tard

     

    https://www.meuseaval.be/

    Source

  • Conseil Communal délocalisé aujourd'hui lundi 29 juin 2020 à Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    Conseil Communal délocalisé lundi 29 juin 2020 à 20h à Saint-Séverin Nandrin

     Rue Engihoul 17 à Saint-Séverin .

    Il y a 23 points à l'ordre du jour , 17 points publique  et 6 en hui-clos .

    http://www.nandrin.be/vie-politique-citoyenne/le-conseil-communal/ordres-du-jour/2020

     

  • Vous voulez faire vos masques en tissu vous-même pour limiter vos déchets?

    Lien permanent

    Vous voulez faire vos masques en tissu vous-même pour limiter vos déchets?


    Vous trouverez un modèle validé par le gouvernement ici  : 

    https://faitesvotremasquebuccal.be/


    Attention de bien respecter les conditions d'utilisation !


    Il vous est toujours possible de télécharger et/ou commander l'affiche pour sensibiliser vos voisins et votre entourage : https://bit.ly/2BcodQl

     

    Wallonie Plus Propre dynamisé par Be Wapp asbl

     

  • Votre défi de l'été: prendre soin de vous et de votre santé!

    Lien permanent

    Votre défi de l'été: prendre soin de vous et de votre santé!
    .
    Faites-vous plaisir en vous faisant du bien avec les "Défis Santé" proposés par TipTop de notre département de Promotion Santé - Province de Liège
    .
    Retrouvez nos défis www.provincedeliege.be/fr/node/15727

    Province de Liège

  • Malgré le contexte du zéro phyto, et trois mois de confinement sauf pour la végétation, les cimetières de Nandrin maîtrisent la situation

    Lien permanent

    Après des mois de confinement, votre Blogueuse comme beaucoup d'entre vous, est allée se recueillir sur ses défunts en se dernier week-end de juin à Nandrin .

    Et à la grande surprise, malgré le contexte confinement et zéro phyto, les cimetières de Nandrin et ses entités, non pas eu à souffrir comme dans bien d'autres communes du Huy-Waremme d'un sentiment d'abandon .

    106017999_292748401872646_6230731477581663204_n.jpg

    Bien au contraire !!! n'oublions pas que le personnel communal a souvent en cette période Covid- 19  été affecté à de multiples autres taches, distribution de maques , entretien parfois à effectif réduit , gestions de résidents imprévu dans la commune etc .

    Petit rappel : Il n'est pas interdit  d'entretenir vos parcelles, qui elles aussi ont eux à subir le confinement avec un abandon forcé en cette période exceptionnelle.

    Cette crise du Codid-19 aura eu le mérite de démontrer qu'a Nandrin, ni les élus de tout bords, ni le personnel ne se tarisse de propos sur les réseaux sociaux, mais sont efficace dans l'action .

    "Si tu veux connaître quelqu'un n'écoute pas ce qu'il dit, mais regarde ce qu'il fait."

    Dalaï Lama

    Félicitations aux hommes, qui font office d'un métier qui existe depuis des générations, les Fossoyeurs !!!

    Arrêtons le Blabla voici quelques photos de nos cimetières Saint-Séverin , Nandrin Villers-le-Temple samedi et dimanche 27 et 28 juin 2020 .

    Album photos clic ici 

  • Ouverture de So'Esthétique le 04 juillet 2020 chez Extrapharm Nandrin

    Lien permanent

    Ouverture le 04 juillet 2020 d'un Centre Esthétique à la Pharmacie/Parapharmacie "Extrapharm Nandrin"

    Quand ?
    Mardi au Vendredi : 11h - 19h30
    Samedi : 9h30 - 17h

    Où ?
     Extrapharm Nandrin
    Route du Condroz 322, 4550 NANDRIN

    Services proposés :


    Epilation LASER
    Rehaussement des cils - Yumi Lashes
    Extension des cils (cil à cil et volume russe)
    Epilation/Restructuration des sourcils
    Microneedling
    Soin du visage personnalisé
    Soin du dos
    Soin des mains et ongles
    Soin des pieds et ongles

    Route du Condroz, 322
    4550 Nandrin
     
     
    0474 31 43 04

    Un rendez-vous ou plus d'informations ?


    0474 31 43 04


    so.esthetique@hotmail.com


    via Messenger

  • Deux tranches d’âge bien spécifiques concernées, dans l'augmentation des cas de coronavirus en Belgique

    Lien permanent

    Augmentation des cas de coronavirus en Belgique: deux tranches d’âge bien spécifiques concernées, selon Yves Van Laethem

    Selon les rapports de Sciensano, si le nombre de décès et d’hospitalisations est en baisse en Belgique, les cas d’infections repartent à la hausse. Les nouveaux cas de contamination concernent deux tranches d’âge bien spécifiques selon Yves Van Laethem.

    Le nombre de contaminations au nouveau coronavirus augmente en Belgique.

    Selon Yves Van Laethem, porte-parole fédérale pour la lutte contre le coronavirus, cette tendance à la hausse concerne deux tranches d’âge bien spécifiques.

    « On a effectivement, sur la moyenne des sept derniers jours, une hausse de 6 % du nombre de cas.

    Ces 6 % sont essentiellement chez les enfants de 0 à 9 ans – dû à la réouverture des écoles, mais elles vont bientôt fermer – et chez les adultes de 30 à 40 ans – des gens jeunes qui ont eu peut-être plus de contacts ces derniers temps effectivement », a-t-il expliqué à nos confrères de RTL Info.

    Faut-il s’inquiéter de cette augmentation ?

    « C’est réparti des deux côtés du pays et dans différentes provinces.

    Donc il n’y a pas de foyer, ce n’est donc pas inquiétant.

    Cela demande d’être suivi, mais tous les indicateurs vont dans le bon sens, on le voit », conclut Yves Van Laethem.

    Source