Nandrin - Page 3

  • Remerciement de la famille suite au décès de Madame Christelle Rulot

    Lien permanent

     

     

     

     

    2chrisr.jpgAvis décès Madame Christelle Rulot bien connue à Nandrin sœur du DJ Charl-X

    2 rem chr.jpg

  • la Fête de l'Hélicoptère Médicalise demain 14 avril 2019

    Lien permanent

    N'oubliez pas la Fête de l'Hélicoptère Medicalisé qui se déroule à Tohogne ce dimanche 14 avril . Une de nos équipe sera présente sur place pour effectuer une démonstration et présenter ses véhicules. La météo sera de la partie

     POUR SOUTENIR LE CMH } Le comité de soutien de Tohogne se mobilise ce dimanche 14 avril au profit du Centre Médical Héliporté.
    Toutes les infos au 0478/345 845
    Démonstrations de bûcheronnage et sculptures à la tronçonneuse
    Présence des pompiers de HAMOIR (animations de désincarcération, de sauvetage….)
    Baptême de l’air en hélicoptère « ROBINSON » pour40 € par personne (pas de réservation possible)
    Animation « CIRQUE » pour les enfants
    Sonneries de cors de chasse : « ROYAL FORET St HUBERT ».
    Initiation Tir à la carabine à air : URSTB-f à partir de 8 ans.
    Concentration de camions et exposition
    Concentration de vieux tracteurs + balade et exposition.
    Animations musicales 
    Animations de secourisme par la Croix-Rouge de Barvaux sur Ourthe
    Diner à partir de midi (20€/ad - 8€/enf)
    INFOS et RESERVATIONS POUR LE DINER au 0478/345 845

    Zone de Secours Hemeco - Poste de Hamoir

    ASBL Centre Médical Héliporté
  • Vendredi, jour du poisson ? l'Intermarché de Nandrin annonce une nouvelle poissonnerie

    Lien permanent

     Le poissonnier, Philippe, se fera un grand plaisir de vous accueillir.

     

     

     

  • Le Nandrinois disparu depuis une semaine, a été retrouvé ....

    Lien permanent

    Le jeudi 4 avril 2019 vers 17h00, Philippe Nandrinois , un homme âgé de 56 ans, a quitté la « Résidence Host » située rue des Martyrs à Nandrin. Depuis, il ne s’est plus manifesté.

    Philippe est de corpulence mince, a les cheveux foncés et les yeux bleu-vert. Contrairement à la photo diffusée, il ne porte plus de bouc.

    Au moment de sa disparition, il portait une veste orange et un jean.

    Le Nandrinois a été retrouvé sain et sauf.

    PAR RÉDACTION

    Source 

  • L’école communale de Nandrin va bannir les PMC et privilégier les collations non emballées

    Lien permanent

    Les poubelles disparaissent des cours de récréation, place au « zéro déchet »

    Le 15 mars dernier, l’école communale de Nandrin organisait une journée zéro déchet. Pauline, Romane et Aurore, élèves en 5e année à Villers-le-Temple, ont constaté une nette différence dans la quantité de déchets à l’école et sont allées trouver le directeur pour lui demander de poursuivre dans cette voie. « Elles souhaitaient qu’on passe tous à la gourde et qu’on continue à diminuer la quantité de déchets », revient Yves Melin, directeur des deux implantations communales.

    Le directeur et le corps enseignant ont donc décidé d’embrayer.

    Dès la rentrée, le 23 avril, les poubelles bleues seront bannies de l’école, tous les jours. Plus possible dès lors d’apporter ses canettes, petits jus en berlingot ou bouteilles en plastique, à moins de les rapporter chez soi en fin de journée… « J’ai demandé à l’IDEN (Intercommunale de Distribution d’Eau de Nandrin, Tinlot et environs) d’équiper nos écoles de fontaines à eau », ajoute le directeur.

    En parallèle, l’école va organiser une journée zéro déchet chaque vendredi. Concrètement, cela signifie que les parents sont invités à glisser un fruit dans la mallette plutôt qu’une collation emballée. « En maternelle, c’est une habitude bien instaurée. Elle se perd malheureusement en primaire. Nous souhaitons la réinstaurer pour produire moins de déchets. » Les emballages apportés à l’école devront être rapportés chez les parents. Cela ne déplace-t-il pas le problème ? « Si, mais nous souhaitons faire prendre conscience aux parents qu’il y a moyen de donner d’autres collations aux enfants, de changer les habitudes de consommation. Nous souhaitons y aller progressivement, pour ne brusquer personne », répond le directeur.

    À la fancy-fair de l’école, les gobelets réutilisables vont faire leur apparition et les chips seront remplacées par des pâtisseries « maison ».

    L’objectif est de devenir une école zéro déchet à la rentrée de septembre.

    Par ANNICK GOVAERS

    Source 

  • L’école libre Saint-Martin, à Nandrin « zéro déchet »

    Lien permanent

    Une quantité de déchets divisée par 4 à St-Martin!

    L’école libre Saint-Martin, à Nandrin, entre pour sa part dans sa troisième année « zéro déchet ». Concrètement, les enfants reçoivent un fruit de l’école une fois par semaine, et sont invités les autres jours à apporter une collation sans emballage dans une boîte. Les gourdes sont aussi de mise, et des fontaines à eau ont été installées par le comité de parents.

    Il n’y a carrément plus de poubelle du tout à Saint-Martin, dans la cour de récréation mais aussi dans la plupart des classes. « Nous avons par contre mis des seaux à compost pour recevoir les restes de légumes et de fruits », précise le directeur, Paul Eloy. « Il reste quelques petites poubelles dans certaines classes et les sanitaires pour recevoir les mouchoirs en papier. »

    De la sorte, l’école a vu sa quantité de déchets divisée par… quatre ! «En 2011, nous en comptions 3.409,5 kg, en 2018 nous sommes tombés à 790,5 kg », chiffre le directeur.

    Le concept est inscrit dans le projet d’établissement depuis 2015 mais les efforts se sont accentués au fil des années, jusqu’à bannir tout emballage. Comment ont réagi les parents ? « Au début, cela a été compliqué. Aujourd’hui, 99% des parents ont compris le principe, nos raisons, et veulent agir pour la planète. On est contents quand on voit que certains élèves qui venaient auparavant avec des « mauvaises » collations, apportent à présent des biscuits ou des petits gâteaux maison. Tous les parents n’ont évidemment pas le temps de faire eux-mêmes les collations mais beaucoup achètent différemment : ils vont chercher des gâteaux ou biscuits en grande quantité et les répartissent sur toute la semaine », félicite Paul Eloy.

    Saint-Martin récupère aussi les piles, les batteries, les bouchons, les cartouches d'imprimantes pour les recycler. Une partie des déchets génère un petit bénéfice pour l’école.

    Par A.G.

    Source 

     

  • Un moment de « Rêveries ».

    Lien permanent

    L’équipe du Blog vous propose un moment de « Rêveries ».

    Texte choisi en ce printemps naissant !

    Bonne lecture

    ü Naissance et Vie

    Dans cette vie ici sur cette terre
    Qui nous a vu naître à la lumière du jour
    Dans ce foyer uni simple et austère
    D’union ensemencée par le don de l’amour
    C’est le déroulement des jours et des saisons
    D’année en année toujours renouvelé
    D’âge adulte arrivé son développement
    Le travail obligé de quoi se sustenter
    Car la vie engendrée étant très populaire
    Sans trésor engrangé ni bureau festonné
    Un destin d’ouvrier d’une vie sur terre
    Pour un croûton de pain de sueur imprégné
    Une vie cependant son développement
    Heureuse et simple de courage engagé
    D’envie de bien-être le but en soi constant
    Désir inassouvi souvent renouvelé
    Mirobolants désirs et d’espoirs incertains
    Bercent au long des soirs nos pensées intimes
    D’un monde imagé aperçu au lointain
    N’étant que leurre et rêve qu’on s’imagine
    Dans cet état de fait ni riche ni pauvreté
    La vie se façonne et vive l’existence
    Car le bonheur surtout c’est d’avoir la santé
    Richesse suprême dans la vie de ce monde !

     

    ü Sources

    • « Rêveries et Souvenirs ». Dans la marche du temps ; n°6. Auteur : André HARZIMONT.

    Article de l’Équipe du Blog.

    Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager pour en faire profiter d’autres !

  • Pourquoi un arrêt à Huy ? Pour la Marche des Survivantes de la prostitution

    Lien permanent

    Elles ne sont pas nombreuses mais elles font du bruit… Les Survivantes, des québecoises et des françaises, ont débarqué sur une Grand’Place bondée ce dimanche après-midi en scandant : « On veut l’abolition de la prostitution ».

    A contre-courant d’autres organisations féministes, elles ne pensent pas que la légalisation, sous la forme d’Eros Centers, par exemple, serait la solution. « C’est une illusion de croire que légaliser offrirait un cadre plus sécuritaire à ces femmes.

    Même au sein des Eros Centers, elles se font violenter. Il y a toujours des clients et des proxénètes. Le cadre à appliquer, ce serait de criminaliser les clients et les proxénètes. Et dans l’idéal, d’apporter une aide suffisante aux femmes qui souhaitent sortir de la prostitution.

    Il faut comprendre aussi que c’est difficile d’en sortir. Certaines femmes tombent dedans parce qu’elles veulent subvenir à leurs besoins. La prostitution, c’est avant tout un problème social », explique la québecoise Diane Matte, présidente de la coalition internationale pour l’abolition de la prostitution (CAP).

    Pourquoi un arrêt à Huy ?

    Pour la figure d’Anne-Marie Lizin, bien sûr. Ce lundi matin, les Survivantes feront un arrêt sur la tombe de l’ancienne bourgmestre de Huy, et fervente défenseur de l’abolition de la prostitution. Elle a également présidé le Conseil des Femmes Francophones.

    C’est d’ailleurs la « Fondation Anne-Marie Lizin » qui a pris en charge le logement des marcheuses à l’Hôtel du Fort ce dimanche soir. La Ville de Huy a soutenu l’initiative en mettant un local à la disposition des Survivantes. L’échevin, Eric Dosogne, a d’ailleurs tenu à les saluer à leur arrivée.

    La marche est menée par Rosen Hicher, une française de 62 ans. Elle s’est prostituée pendant 22 ans, avant de raccrocher définitivement en octobre 2009.

    « Tant qu’il y aura des clients, il y aura des femmes vendues. Les clients ont la plus grosse responsabilité. Sans les clients, pas de proxénètes. Donc la priorité, c’est de punir les clients », défend Rosen, déterminée.

    « Les prostituées sont en état de survie, constamment.

    Elles subissent la violence sexuelle et économique de la part des clients et des proxénètes.

    C’est pour cela que nous nous appelons les survivantes ».

    Arrêt final de la marche : Bruxelles le dimanche 14 avril.

    «Ce n’est pas marqué sur notre front»

    Judith, 44 ans, s’est prostituée pendant cinq ans, à 20 ans. Un père dans les affaires, une mère dans l’enseignement... Une famille en apparence parfaite mais très dysfonctionnelle. C’est un des facteurs qui l’a poussée à se prostituer : pour « faire chier » ses parents.

    « Maintenant, j’interviens auprès des prostituées. J’ai eu la chance de n’avoir jamais été abusée sexuellement dans mon enfance, de n’avoir jamais consommé de drogues et de venir d’une famille avec des moyens. Cela m’a aidé à m’en sortir », raconte la maman de deux enfants. « J’ai rencontré des centaines de prostituées. La grande majorité fait cela sous la contrainte. A cause de problèmes d’argent, psychologiques, ou sous l’influence d’un proxénète... ».

    Judith décrit une vie de marginalisation, coupée de la société, un cercle vicieux dont certaines n’arrivent jamais à se sortir. « On donne l’illusion d’être Julia Roberts dans Pretty Woman, mais c’est faux. Ce n’est pas marqué sur notre front »

    PAR E.F.

    Source 

  • Plan langue Wallon vers Français : « Qué Match ! ».

    Lien permanent

    Après vous avoir proposé une poésie en wallon, suite à plusieurs demandes, voici la traduction sous la forme d’un « plan langue ».

    Si vous avez une autre traduction pour certains mots ou expressions, nous voulons bien les recevoir en commentaire pour enrichir notre vocabulaire. Déjà MERCI.

    Bonne lecture !

     

    ü Èt poquè nin !

    • Et pourquoi pas !

    ü Qué Match !

    • Quel match !

    Alè èco onk è l’gayoûle !

    • Allez encore un dans la cage !

    Vola dèdja l’cinquinme qui passe !

    • Voilà déjà le cinquième qui passe !

    Noss’ grand Doné è tot macass’

    • Notre grand Doné est tout groggy

    I fê des oûyes come dès sarlètes

    • Il fait des yeux comme des soucoupes

    E veû r’glati cint mèyes blawètes

    • Il voit reluire cent milles étincelles

    Tot long ståré, plat come ine rinne

    • Vautré de tout son corps, aplati de tout son long

    Få bin dîre qui n’è pus lu minme !

    • Faut bien dire qu’il n’est plus lui-même !

    Asteûr, vola tot l’monde qui hoûle :

    • Maintenant, voilà tout le monde qui hurle :

    Canûle, moufrin, faflûte, vindou

    • Incapable, mufle, camelote, vendu

    Alè so pî Bon Dju, rat’min

    • Allez sur pied Bon Dieu et vite

    Ca n’va nin durer disqu’à d’min

    • Ça ne va pas durer jusqu’à demain

    On pô dès gnér ou dès spinå

    • Un peu du nerf ou des épinards

    Tot coulà n’l’î freû nin dè må !

    • Tout cela ne lui ferait pas du mal !

    Atincion, vo n’è chal co onk

    • Attention en voici encore un

    C’è-st-on dandj’reûs, î fa qui plonk !

    • C’est un dangereux, il faut plonger !

    Ca î è, î l’a, l’ôte è so s’cou.

    • Ça y est, il l’a, l’autre est sur son cul.

     

    Noss’ Doné sint sès fwèces riv’nî

    • Notre Doné sent ses forces revenir

    I s’rècrèstèye, pîpe on bon côp

    • Il se rebiffe, respire un bon coup

    E pwis s’ènonde, î l’a fê l’trô

    • Et puis il s’emballe, il a fait le trou

    Come si n’grosse wesse l’aveû piké

    • Comme si une grosse guêpe l’avait piqué

    Lès ôtes nèl vèyè pu passer

    • Les autres ne le voient plus passer

    I coûr, î vole, Dju què côp d’pate

    • Il court, il vole, Dieu quel coup de pied

    Nos ôtes qu’èl prindez’v po n’savate !

    • Nous autres qui le prenait pour une pantoufle !

    Ca î è, î marque, î l’è r’wèri.

    • Ça y est, il marque, il est retapé.

    Mins Bon Dju qui l’î-a-t-î pri ?

    • Mais Bon Dieu qu’est qui lui a pris ?

    Cwiter s’gayoûle, må l’î a prî

    • Quitter sa cage, mal lui a pris

    Ca l’côp d’hûflèt s’a fê r’sinti

    • Parce que le coup de sifflet se fait entendre

     

    Qué match mès djins, fåt-st-assoti.

    • Quel match mes gens, à vous faire devenir fou.

     

    ü Sources :

    • Poésie de Renée CAVRENNE,
    • Traduction de l’équipe du Blog,
    • Le dictionnaire du « Le Wallon Liégeois Contemporain » par Simon Stasse (2ème édition).

     

    Article de l’Équipe du Blog.

    Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager pour en faire profiter d’autres !

  • Histoire des 20 ans du Jeu de Bethleem de Saint-Séverin en Condroz. (1949 à 1969).

    Lien permanent

    Certains se poserons la question « Pourquoi venir sur le Jeu de Bethleem, à 9 mois de Noël » et d’autres auront compris la finesse du choix de cette date !

    Mais surtout, nous fêterons cette année 2019, les 70 ans de la création de cette formidable aventure humaine, alliant folklore local adapté à la signification religieuse de Noël.

    Aventure qui a largement dépassé les espoirs de son créateur, sur tous les points de vues.

    Bonne lecture !

    ü Les premiers pas d’un petit garçon en « culottes courtes » !

    En ce temps-là, il y a quelques décades, un petit garçon en culottes courtes, lors de l'approche de Noël, courait les rues de notre vieux « D'jud'la Mouse » (au-delà de la Meuse), fasciné par les « crèches vivantes », les potales, et tout le folklore religieux encore en honneur de nos jours.

    Le petit garçon grandit, fit son service militaire et ses mois de camps; puis se décide à se préparer à la prêtrise.

    Jeune vicaire dans la paroisse ouvrière d'Ans Saint-Martin, où le cœur du peuple bat si généreusement, il fit précéder la messe de Noël d'une paraliturgie (préparation de l'assemblée à l'office de la fête), qui permettait de mieux comprendre le mystère divin et participer à la célébration de la sainte messe.

    ü Déjà en 1946, des bribes d’une « Maison de rencontres entre les générations » à Saint-Séverin !

    Ce petit garçon en « culottes courtes », nommé curé à Saint-Séverin en novembre 1946, il était nécessaire tout d'abord de remettre en ordre le presbytère et l'église en commençant progressivement l'organisation des différentes œuvres : service des acolytes, patronage mixte des enfants, cercle des jeunes, cercle des adultes en organisant, en hiver, les activités qui s'adressent à la population (concerts, bals, séances de Saint-Nicolas, dramatiques, etc...). Il y avait bonne humeur, émulation et délassement. Mais l'autorité religieuse demande de supprimer concerts mixtes et bals : le curé obéit et renonça à ses projets audacieux pour cette époque. Mais toute la vie paroissiale s'en ressentit : il n'y avait plus rien qui puisse attirer les jeunes et leurs familles; les échecs se succèdent et, finalement, c'est le vide et l'isolement.

    Mais chez le curé actif, des souvenirs d'autrefois reviennent à la mémoire : sa famille, au temps où père et mère, et les neuf enfants, « passaient » toute la nuit de Noël à cuire et faire sauter les « bouquettes », à boire quelques verres et surtout à prier et à chanter des vieux chants de Noël interrompus par le tir des carabines, en attendant la grand-messe solennelle de 5 heures du matin, en l'église paroissiale de Robermont. Ou encore ces randonnées anciennes du 24 décembre : rendez-vous à Aubel de la famille et de nombreux voisins, puis en cortège vers l'abbaye de Val-Dieu, marche, éclairée de quelques lampes tempêtes, animée de conversations, de prières et surtout de chants. Nous arrivions devant la porte du couvent, il fallait exhiber la carte d'invitation (seuls les couvents avaient alors l'autorisation de célébrer la messe à minuit).

    Et combien d'autres souvenirs de ces « crèches vivantes » du pays de Liège, tellement bien vivantes que saint Joseph recevait du public des cadeaux et des pintes de bière, l'enfant des bonbons et la Vierge des pralines, et des groupes improvisés exécutaient des vieux Noëls à plusieurs voix assez discordantes. Tout n'était pas du meilleur goût, ni d'un sens religieux authentique.

    Une idée surgit : rendre à Noël un sens plus profond, plus chrétien et purifier l'aspect folklorique : il y avait là occasion de présenter au public la beauté, la poésie de la fête du Noël chrétien, et donner à une représentation théâtrale toute la valeur d'un enseignement artistique et religieux.

    Nouvelle perspective pastorale qui permettrait d'établir des contacts plus directs, avec la jeunesse et la population toute entière. Il suffisait de vouloir et de commencer le travail.

    ü Les vrais débuts de la crèche vivante de Saint-Séverin en 1949.

    En novembre 1949, il faut rassembler dans la salle, de la paille, du foin, des animaux, des troncs d'arbres, des sapins, etc. et le bras droit du curé, le brave Fernand Delvaux, sera le pionnier de la réalisation de

    Noël. Un premier principe est admis : il y aura autant de séances qu'il y aura eu de baptêmes au cours de l'année.

    En 1949, le jeu était muet. En 1950, il va s'enrichir de chants de chœurs, de dialogues et conservera cette forme jusqu'à nos jours. Les collaborateurs précieux (de 10 à 15) et les acteurs nombreux (60 à 70) viendront travailler au succès toujours croissant du Jeu de Bethléem à Saint-Séverin.

    ü La troupe se déplace pour des représentations extra-muros comme au temps des théâtres ambulants du moyen.

    Les déplacements annuels se multiplient, véritable caravane ambulante, camions, camionnettes, autocars qui assurent le transport des décors, des installations électriques, des animaux, des costumes et des quatre-vingts participants. En 1950 représentations à Liège, en 1951 à Ans, en 1952 à Huy, en 1953 à Namur, en 1954 à Ciney. Que de travaux! Mais aussi que de souvenirs pittoresques ! Théâtre ambulant comme au Moyen-Age !

    ü Site magnifique et exceptionnel pour le 20ème anniversaire et de nombreux remerciements.

    A l'occasion du 20ème anniversaire de cette entreprise (1969), le Jeu de Bethléem sera représenté à l'intérieur même de ce cadre prestigieux qu'est l'église romane de Saint-Séverin. Ce jeu a si souvent contribué dans le passé à faire connaître l'église, ce monument classé et à soutenir financièrement tous les travaux entrepris, à sa restauration et à son embellissement. Que tous ceux et celles qui ont apporté leur dévouement et leur savoir à la réussite du Jeu, trouvent ici notre profonde gratitude et notre admiration dans tous leurs travaux, si obscurs qu'ils fussent, ils ont œuvré pour la prédication du mystère de Noël, pour la gloire de Dieu et pour un esprit d'union et de charité entre toutes les familles. « Gloria in excelsis Deo » et paix sur la terre aux hommes que Dieu aime !

    ü Le prologue d’une représentation.

    Donnons quelques explications des mimiques, des attitudes et nous verrons de quoi il s'agit.

    Les représentations sont précédées de quelques vieux « Noëls Wallons », chantés par une vingtaine de fillettes costumées en « botteresses ».

    • [Botteresses :
      Derrière un symbole très liégeois (même si le personnage est aussi hennuyer), derrière le folklore wallon, qui sont les botteresses, solides porteuses sur le dos desquelles marchandises diverses et correspondance circulaient ? Les livres d'histoire ont oublié ces femmes; l'exposition «Porteurs ! Histoires de Wallonie et d'ailleurs» au Musée de la vie Wallonne en 1997, nous proposait de les redécouvrir, retraçant ainsi des siècles de l'histoire sociale de notre région.]
    • 2.jpg

    Ce prologue habituera le public au savoureux wallon liégeois et « le mettra dans l'ambiance; elles sont accompagnées de l'accordéon du « Tchantchèt ».

    ü Le jeu commence, bien évidemment, par l’« Annonciation ».

    Puis sur l'arrière-scène quelques mystères préalables, l'Annonciation, la Visitation.

    Des anges descendent alors sur l'avant-scène où Marie et Joseph, refoulés de partout, pitoyables dans leur pauvreté, sont misérablement assis au bord du chemin. Joseph découvre l'étable au moment même où les anges accueillent l'Enfant-Dieu. L'hommage des bergers et des rois mages suit alors et Marie offre son bébé, fait douloureux d'une mère qui sait à quelles destinées sanglantes est destiné son divin Fils.

    3.jpg

    Une musique douce souligne les faits et gestes des soixante figurants. Le jeu s'adresse d'abord au peuple et doit garder toute sa simplicité si on veut comprendre le sens profond de Noël. Chaque représentation d'ailleurs remue les assistants et c'est là, sans conteste, un apostolat magnifique. Trois cents fois déjà, ce fut, en même temps qu'un succès, l'occasion de faire pénétrer les leçons et les enseignements de Noël dans des milliers de cœurs.

    4.jpg

    ü La perfection vient avec l’expérience et la passion !

    A la lumière des précédentes expériences, le Jeu acquiert une perfection nouvelle au gré des ans. Dès octobre, le cercle (et maintenant l'église) se transforme en vrai chantier, tandis que dans la douce tiédeur des maisons de Saint-Séverin s'organise en famille une sainte émulation. D'un côté, hommes, gosses et jeunes gens s'affairent, scient, clouent, peignent. Partout on coupe, on ajuste les tissus, on procède aux essayages au milieu de la joie générale.

    Les colonnettes de la scène sont remarbrées, l'ensemble est rafraîchi, la crèche reconstruite avec les écorces et les troncs de la nouvelle fournée. Les familles se disputent l'honneur de prêter leur nouveau-né pour figurer l'Enfant-Jésus. La veille de Noël, le presbytère de Saint-Séverin ressemble à une ruche bourdonnante, voire à une pouponnière.

    • [Remarbrer :
      Dessiner ou peindre de nouveau pour imiter les veines du marbre.]

    ü Souvenirs et anecdotes.

    Au cours des représentations, les surprises d’une part d'improvisation allaient laisser la note juste de l'étonnement. Ainsi, l'émotion de la Vierge se mettant à pleurer devant le geste si frais, si spontané du petit berger couvrant de sa petite peau de mouton les pieds de l'Enfant. Ou encore ce bambin de 3 ans qui s'aventure sur la scène à la recherche de l'Enfant-Jésus et qui, chemin faisant, joue avec les moutons, donne la main à un petit berger et, finalement, découvre le pauvre berceau de l'Enfant-Dieu.

    5.jpg

    ü Le plaisir de vivre un beau Noël ne s’arrête pas après les représentations !

    Le Jeu semble prendre une finale inattendue au moins pour les acteurs qui circulent à leur aise partout au rez-de-chaussée du presbytère, de la salle à manger au bureau, en passant par le hall et la cuisine où pétille un grand feu de bois. Femmes, hommes, enfants s'attardent au plaisir d'être ensemble, de se retrouver ou de se connaître.

    On rince les bols au robinet, on est bien, on est comme chez soi, on ne forme plus qu'une grande famille.

    ü Douce nuit ! Sainte nuit !

    Puisse ce Jeu, créé au sein de notre population si généreuse, continuer longtemps encore à rassembler les bonnes volontés et les cœurs dans un même idéal de charité, d'union et réaliser dans le Condroz cette paix promise par Dieu, par la voix des anges, aux hommes de bonne volonté.

    ü Pour faire vivre ce texte, nous avons besoin de vous !

    Nous nous arrêterons ici, ce texte qui est déjà bien long à lire et surtout que le texte écrit par l’Abbé Pierre Thunus se termine en 1969 ainsi que les représentations (selon les informations inscrites sur la pierre commémorative offerte par les paroissiens lors du décès de « leur curé » qui se trouve sur le mur du fond de l’église, à droite en entrant.

    Pour agrémenté notre texte nous avons besoin de vos témoignages et mieux, de souvenirs, des anecdotes ou encore mieux des photos pour narrer la « version populaire » du Jeu de Bethleem dans l’esprit de son créateur.

    Il nous manque surtout le « pourquoi » et le « comment » se sont arrêtées les représentations.

    Vous pouvez nous laisser un commentaire sous cet article et faire parvenir vos éventuelles photos à l’adresse de notre Blog : nandrin.blog@gmail.com

    ü Sources

    • Texte fortement inspiré de la brochure écrite par l’Abbé Pierre Thunus, Curé de Saint Séverin de 1946 à 1971 et qui s’intitule « 1949-1969 SAINT-SÉVERIN en Condroz ; son Jeu de Bethleem ».
    • Internet pour les explications précédées du symbole i.
    • La mémoire d’anciens participants que nous remercions.

    Article de l’Équipe du Blog.

    Merci de nous lire et si cet article vous a plu, partagez-le pour permettre à d’autres d’en profiter !

  • Voici tous les candidats des élections 2019 à Huy-Waremme

    Lien permanent

     Tous nos articles sur les élections 2019 dans la région de Huy-Waremme

    Election du parlement wallon (Circonscription de Huy-Waremme)

    ECOLO

    Effectifs

    1 DEMEUSE Rodrigue

    2 BLAVIER Géraldine

    3 VIATOUR Luc

    4 DENYS Isabelle

    Suppléants

    1 BERTRAND Cécile

    2 VOLONT Johan

    3 FANIEL Julie

    4 JAVAUX Jean-Michel

    CDH

    Effectifs

    1 WATHELET Damien

    2 KUNSCH-LARDINOIT Françoise

    3 LISEIN Xavier

    4 BOVY-SIMON Séverine

    Suppléants

    1 CARTILIER Benoit

    2 PAULY-FABRY Marie

    3 WANTEN Jean-François

    4 BINET Marie-Claire

    MR

    Effectifs

    1 CASSART-MAILLEUX Caroline

    2 DOUETTE Manu

    3 SIPLET Morgane

    4 DUBOIS Raphaël

    Suppléants

    1 ROLAND Thomas

    2 KLÉE Nathalie

    3 MORDANT Philippe

    4 LARUELLE-VAN KERREBROECK Caroline

    PARTI POPULAIRE

    Effectifs

    1 BAJOUX Adrien

    2 SCANDEREBERG Mélanie

    3 BARBIAUX Arthur

    4 LEROUX Véronique

    Suppléants

    1 PAYGNARD Claude

    2 BACCICHET Aurélie

    3 HAQUET Dorian

    4 LETROYE Véronique

    DéFI

    Effectifs

    1 VIDAL Grégory

    2 RENARD Myriam

    3 THOMAS Patrick

    4 FOSSION Sarah

    Suppléants

    1 LAURENT Daniel

    2 DIDION Valérie

    3 RORIVE Christophe

    4 MALHERBE Mirianne

    PTB

    Effectifs

    1 TONDEUR Maxime

    2 NOBEN Patricia

    3 DENONVILLE Marc

    4 MENDELS FLANDRE Céline

    Suppléants

    1 GASPARD Sophie

    2 PIRON Gregory

    3 PAQUOT Jessica

    4 GARCIA OTERO Ruben

    LISTES DESTEXHE

    Effectifs

    1 MAERCKAERT Jonathan

    2 VANDENHEEDE Anne

    3 MALEMPRÉE Stéphane

    4 DANG Tuong-Vi

    Suppléants

    1 DEBENS Yve

    2 MENCHIOR Céline

    3 PLAINEVAUX Kevin

    4 JANSKI Diana

    PS

    Effectifs

    1 COLLIGNON Christophe

    2 KIPROSKI Stéphanie

    3 BURTON Vincent

    4 DI NOTTE Virginie

    Suppléants

    1 LOMBA Eric

    2 GUISSE Christelle

    3 LÉONARD Frédéric

    4 LENAERTS Christine

    WALLONIE INSOUMISE

    Effectifs

    1 CROIBIEN Bélinda

    Suppléants

    1 BAUS Patrick

    2 SEGERS Jeanne

    3 HICTER Michel

    4 HAYS Marie-Catherine

    Collectif Citoyen

    Effectifs

    1 AGNELLO Blaise

    2 PIRON Jeannick

    3 JAMSIN Pascal

    4 LUYMOEYEN Annie

    Suppléants

    1 LOBET Emmanuel

    2 LOYENS Clara

    3 LHOEST Luc

    4 HAVELANGE Isabelle

    Mouvement Citoyens Libres

    Effectifs

    1 MASAROTTI Pascal

    2 MELIN Virginie

    3 KOLOVOS Maximilien

    4 JACQUART Vanessa

    Suppléants

    1 DAMOISEAU Tom

    2 BOENS Florence

    3 JACOBS Olivier

    4 HENSGENS Dominique

     

    Election de la Chambre (Circonscription de Liège)

    ECOLO

    Effectifs

    1 SCHLITZ Sarah

    2 COGOLATI Samuel

    3 CHANSON Julie

    4 GEMENNE Rémi

    5 DEMIRCI Funda

    6 MAGNERY Marco

    7 d'ANTUONO Margot

    8 HAMDAOUI Khalid

    9 DE BOCK Stefanie

    10 WARLING Xavier

    11 DEPAS Gisèle

    12 VENDY Etienne

    13 VANDEUREN Marie

    14 DUFRANNE Samuel

    15 SAAL Caroline

    Suppléants

    1 PARENT Nicolas

    2 FRENAY Murielle

    3 KLÜTGENS Michael

    4 GAILLARD Sandrina

    5 CONTENT Matthieu

    6 NEUENSCHWANDER Isabelle

    7 ENGLEBERT Eric

    8 GENTEN Arthur

    9 GERKENS Muriel

    CDH

    Effectifs

    1 MATZ Vanessa

    2 BASTIN Jean-Paul

    3 TABBONE Gianni

    4 OZER Cécile

    5 GROSCH-HENNES Madeleine

    6 MANAD Jâmal

    7 JACQMIN Marie

    8 RION Olivier

    9 BALTACI Céline

    10 GRÉGOIRE Raphaël

    11 TEHEUX Rose

    12 PIRON Jacques

    13 PIRARD Vincianne

    14 ANCION Thierry

    15 DEJON Francis

    Suppléants

    1 JACOB Loïc

    2 SERVAES Christine

    3 BONG Teresa

    4 MATHUES Luc

    5 FORTEMPS Anne-Marie

    6 DIRICK-CALMANT Pascale

    7 SAMRAY André

    8 BASTIN Marie

    9 DRÈZE Benoit

    MR

    Effectifs

    1 BACQUELAINE Daniel

    2 JADIN Kattrin

    3 GOFFIN Philippe

    4 FIRKET Cécile

    5 REYNDERS Nicolas

    6 GUYOT-STEVENS Charlotte

    7 WOOLF Julien

    8 TREVISAN Mélissa

    9 DUBOIS Philippe

    10 SAFIA Karima

    11 BLAISE André

    12 DUBOIS Marion

    13 MARAITE Louis

    14 de LAMINNE de BEX Françoise

    15 FIRQUET Katty

    Suppléants

    1 BIHET Mathieu

    2 DOCK Magali

    3 GRIGNARD Michel

    4 DODRIMONT Anna

    5 PONTHIER Joseph

    6 LALOUX-RUELLE Annick

    7 MEURENS Jean-Claude

    8 IKER Laura

    9 FORET Gilles

    PARTI POPULAIRE

    Effectifs

    1 CARCACI Aldo

    2 SNYDERS Sabine

    3 SAIL Michel

    4 COPPENS Pascal

    5 GULLO Concetta

    6 MOMBEEK Mike

    7 DUBRU Marielle

    8 DECABOOTER Jean-Luc

    9 BIRYUKOVA-RYJKO Natalya

    10 MARCHI Daniel

    11 JOIE Michelle

    12 KLOPP Josiane

    13 SALERNO Assunta

    14 SIMONIS Pierre-Jean

    15 REYNDERS Serge

    Suppléants

    1 CHANTRAINE Jérôme

    2 WILMOTS Vanessa

    3 ZEIMES Bernard

    4 LIAGRE Christel

    5 SCHOUMAKER Joseph

    6 BRIVITELLO Anne-Marie

    7 MARECHAL Yves

    8 GODTBIL Sandy

    9 MOREAU Charles

    VLAAMS BELANG

    Effectifs

    1 VAN NIEUWENHUYSEN Luk

    Suppléants

    1 HAMERS Theodore

    2 BUYL Jeannine

    3 VAN NOTEN Gerard

    4 LANCKMANS Hilda

    5 PEETROONS Pierre

    6 VEREYDEN Yvette

    DéFI

    Effectifs

    1 DUQUESNE Renaud

    2 LECLERCQ Julie

    3 PAHAUT Jean-Marc

    4 BAUWIN Valérie

    5 DETHIER Christophe

    6 PIROTTON Corine

    7 MEYERS Aubry

    8 RONCHETTI Sophie

    9 FAVERO Alexandre

    10 MOCKELS Anne

    11 PITON Yohan

    12 HENRIOULLE Claire

    13 NDUWAYEZU Kenny

    14 MARCELLI Dominique

    15 HENEN Michael

    Suppléants

    1 DISTER Diane

    2 MOERMANS Laurent

    3 DUPONT Aurélie

    4 ETIENNE Stacy

    5 CORMAN Sylvie

    6 SOTREZ Philippe

    7 LOUIS Marie-Ange

    8 VANHÉE Dimitri

    9 SOULLIAERT Joëlle

    PTB

    Effectifs

    1 HEDEBOUW Raoul

    2 MOSCUFO Nadia

    3 COLEBUNDERS Gaby

    4 LACOMBLE Catherine

    5 RASSAA Rafik

    6 COSTI Laura

    7 GOMEZ GARCIA Antonio

    8 COTRENA COTRENA Andrea

    9 NIYONZIMA Fidèle

    10 LOTTIN Norine

    11 JORIS Luc

    12 DE BOIS Isabelle

    13 ÉTIENNE Pierre dit Pavé

    14 DI RUTIGLIANO Giovanni

    15 TUNA Léa

    Suppléants

    1 ROBERT Damien

    2 SCHEEN Marie-Christine

    3 HANNOTTE Julien

    4 MERCENIER Anne

    5 DELREZ Marc

    6 JOLIS Marie-Ange

    7 GÉRÔME Geoffrey

    8 PATTI Maria

    9 HEUCHAMPS Valérie

    LISTES DESTEXHE

    Effectifs

    1 DI MARIA Stéphane

    2 MAUCOURANT Loraine

    3 NEYRINCK Georges

    4 MASANGI Sophie

    5 HORNE Guillaume

    6 GERMAY Caroline

    7 KAMPS Edouard

    8 FRAITURE Catherine

    9 ROUSSEAU Patrice

    10 O'CONNOR Christel

    11 JUEN Arnaud

    12 CHAQUEUE Monique

    13 MOMONT Sylviane

    14 LONCIN Pascale

    15 LAMBERT Philippe

    Suppléants

    1 PETERMANN Simon

    2 LOUON Laetitia

    3 VILLE Benjamin

    4 MUZZILLO Vanessa

    5 VANHOYWEGHEN Julien

    6 REMY Elise

    7 MWALABA Damien

    8 YIGITOGLU Ümmü-Gülsüm

    9 THEUNIS Rudy

    PS

    Effectifs

    1 DAERDEN Frédéric

    2 FERNANDEZ FERNANDEZ Julie

    3 LACROIX Christophe

    4 CRAPANZANO Laura

    5 HAPPART Grégory

    6 COLOMBINI Deborah

    7 PHILIPPIN Grégory

    8 FAGNANT Carine

    9 MOINY Samuel

    10 OMARI MWAYUMA Marie-Jeanne

    11 EL MEKEDDEM Ali

    12 RENSON Carine

    13 OSSEMANN Alfred

    14 CELIK Duygu

    15 GOBLET Marc

    Suppléants

    1 BEN ACHOUR Malik

    2 THÉMONT Sophie

    3 RIGOT Hervé

    4 BONAVENTURE Chanelle

    5 BOLLAND Marc

    6 KAYE Aurélie

    7 YAHYAOUI Yahya

    8 GILMAN Delphine

    9 MEGIDO BERNARDO Monique

    DIERANIMAL

    Effectifs

    1 DERZELLE Fabrice

    2 MARÉCHAL Valérie

    3 DE BRUYN Laurence

    Suppléants

    1 WARZÉE Vincent

    2 GROLMAN Vanessa

    3 PONCIN Christian

    4 PHILIPPART Marine

    5 LAUKES Alex

    6 CHEVALIER Claudine

    LA DROITE

    Effectifs

    1 LETOCART Sébastien

    2 DELHEZ Nadine

    3 MANDIAU Alain

    4 DERIVE Dominique

    5 ENGELEN Quentin

    6 DEGEEST Evelyne

    7 SERAFINI Jordan

    8 BURTON Roxanne

    9 KROONEN Kenton

    10 CYPERS Manon

    11 ALVAREZ ALVAREZ Cédric

    12 DENGIS Josiane

    13 LOSLEVER Renaud

    14 COLLARD BOVY Marine

    15 COENEN Benjamin

    Suppléants

    1 ALVAREZ ALVAREZ Sylvie

    2 HOSLET Jean-Pierre

    3 MERCIER Marianne

    4 LETOCART René

    5 FASSIN Anaïs

    6 PYR Joey

    7 LOWARD Cassandra

    8 DARDENNE Allan

    9 FLENER Mégane

    LES BELGES D'ABORD

    Effectifs

    1 LEMMENS Juan

    2 COOMANS Véronique

    3 MARTEAU Pascal

    4 AIMÉ Patricia

    Suppléants

    1 DELCOUCQ Xavier

    2 DETRAUX Joëlle

    3 WAUTERS Jean-Paul

    4 GEHENOT Lise

    5 GEHENOT Thierry

    6 KEYDENERS Céline

    NATION

    Effectifs

    1 DUMALIN Sarah

    2 VARLET Jean-Claude

    Suppléants

    1 DUPONT Corinne

    2 JAMOTTE Steve

    3 COUNE Corinne

    4 CHOLEWA Christian

    5 GILS Micheline

    6 LECARME David

    WALLONIE INSOUMISE

    Effectifs

    1 BRONCKART Guy

    2 BIESMANS Juliette

    3 DEMEUSE Serge

    Suppléants

    1 PAUWELS Dirk

    2 CLOES Nadine

    3 GRÉGOIRE José

    4 LIBIOUL Claire

    5 FRANCHIOLY Jean-Luc

    6 SANTKIN Annick

    COLLECTIF CITOYEN

    Effectifs

    1 CARLENS Olivier

    2 STAS Elodie

    3 KRAJA Ditjon

    4 BURETTE Nicole

    5 GONET Florian

    6 PÉTRÉ Nathalie

    7 MERCIER Philippe

    8 MASILLON Anaïs

    Suppléants

    1 CLOES Alexis

    2 MAESEN Murielle

    3 DELVAUX Pierre-Yves

    4 CARLENS Marie

    5 HICQUET Jimmy

    6 MARCHAND Jessie

     

    Election du Parlement européen (Circonscription électorale wallonne)

    ECOLO

    Effectifs

    1 LAMBERTS Philippe

    2 BRICMONT Saskia

    3 DE SCHUTTER Olivier

    4 HAMZA Malika

    5 LAMBERT Arthur

    6 BOLLENDORFF Esther

    7 GAUDRON Romain

    8 LEPCZYNSKI Stéphanie

    Suppléants

    1 DEWANDRE Nicole

    2 PERRIN Dominique

    3 TORRES Cécilia

    4 DE BRABANDERE Luc

    5 HUYTEBROECK Evelyne

    6 DUPRIEZ Patrick

    CDH

    Effectifs

    1 LUTGEN Benoît

    2 AUBERT-VERHELLE Brigitte

    3 LAARISSI Mounir

    4 KALUBI Andréa

    5 SÉNÉPART Isabelle

    6 MENCACCINI Franco

    7 BOSLY-VANHALEWYN Ghislaine

    8 BLANPAIN François-Xavier

    Suppléants

    1 DU MONCEAU Cédric

    2 MOUCHERON Savine

    3 ERLER Pierre

    4 SCHUMACHER Juliette

    5 LANGENDRIES Raymond

    6 SIMONET Marie-Dominique

    MR

    Effectifs

    1 CHASTEL Olivier

    2 RIES Frederique

    3 BARNIER Nicolas

    4 GONAY Christine

    5 COLLARD Denis

    6 HIDALGO Laura

    7 DEGEY Maxime

    8 DEBORSU Charlotte

    Suppléants

    1 GLATIGNY Valérie

    2 DISTER Christophe

    3 FLAHAUX Jean-Jacques

    4 DESILLE Géraldine

    5 JADOT Jean-Claude

    6 BERTIEAUX Françoise

    PARTI POPULAIRE

    Effectifs

    1 DEHAENE - MODRIKAMEN Yasmine

    2 AGOSTINI Claude

    3 GIUELE Catena

    4 COLE Francis

    5 ZALENSKA Joanna

    6 ALBERT Edmond

    7 BOMBAERTS Anne-Marie

    8 MADDALONI Ciro

    Suppléants

    1 VANDEPONSEELE Carlos

    2 MILLAN DE SILVA Virginia

    3 CANTINEAU Yves

    4 MALILLOS CARRERA Maria

    5 CHAO FERNANDES Modesto

    6 COLLETTE Jeannine

    DéFI

    Effectifs

    1 CASSART Benoît

    2 PERSOONS Caroline

    3 JAVAUX Jean-Claude

    4 LEDERMAN-BUCQUET Véronique

    5 CARTUYVELS Paul

    6 PETI Yaëlle

    7 NIKOLOVA Margarita

    8 MAINGAIN Olivier

    Suppléants

    1 AMEDEO Michele

    2 ESTEVES de SOUSA Marie

    3 T'SAS Christophe

    4 MASSON Florence

    5 CUCURACHI Enio

    6 PAYFA Martine

    PTB

    Effectifs

    1 BOTENGA Marc

    2 LECRON Sophie

    3 BOISDEQUIN Michel

    4 JACQUET Farah

    5 MICHAUX MAIMONE Danaé

    6 SALHI Mehdi

    7 MESSAOUDI Yasmina

    8 PESTIEAU David

    Suppléants

    1 VERBAUWHEDE Michaël

    2 TERRANOVA Rosa

    3 CAVYN Jean-Philippe

    4 MUÑOZ GOMEZ Elisa

    5 FORGET Monique

    6 CASILLAS Y GOMEZ Luis

    PS

    Effectifs

    1 MAGNETTE Paul

    2 ARENA Maria

    3 BOUSETTA Hassan

    4 MAXENCE Coline

    5 ZRIHEN Olga

    6 GJANAJ Amet

    7 MATHIEU Christelle

    8 BRICQ Jérémy

    Suppléants

    1 TARABELLA Marc

    2 ANCIAUX Laurence

    3 HARDY Pierre

    4 LUONGO Cassandra

    5 NIYONZIMA Haridi

    6 CETIN Nermin

    ► Tous nos articles sur les élections 2019 dans la région de Huy-Waremme

     

  • 3ème Mémorial Antoine Demoitié et Gd Prix Administration Communale de Nandrin le 14 avril 2019

    Lien permanent

    Cadets : Départ 13H00 pour 12 circuits de 4.3 kms soit 51.6 kms
    Juniors : Départ 15H00 pour 17 circuits de 4.3 kms soit 73.1 kms
    Inscriptions : Salle La Fanfare - Place A. Botty à 4550 Nandrin
    Départ : coin rue Le Tombeu et rue des Martyrs

    3ème Mémorial Antoine Demoitié et Gd Prix Adm. Com. Nandrin

  • Un premier marché local deux fois par mois

    Lien permanent

    A l’origine du projet ? Un couple de Ferrusiens, Anne-Françoise Brose et Philippe Dethier. Guide nature dans la vie, Anne-Françoise s’intéresse à la provenance des aliments. En mai 2018, avec son mari, ils sont devenus propriétaire d’une salle, au départ, réservée aux fêtes.

    « J’ai voulu profiter de cet espace pour autre chose. Dans notre région, on a la chance d’avoir beaucoup de producteurs locaux. Donc, depuis juin dernier, j’ai écumé les marchés à la recherche de ces producteurs. J’ai pris contact avec eux et en février, j’ai organisé une réunion d’informations. Une quinzaine de personnes sont venues, j’ai été très étonnée », explique Anne-Françoise Brose. La guide nature a rendu visite personnellement à chacun de ces producteurs. « Le marché se déroulera toute l’année et sera couvert, ce point les a séduit ».

    En fin de journée

    Contrairement aux marchés traditionnels, le « Croc’local » ouvrira de 16h à 20h. « J’ai été marchande ambulante et je me rends compte que le matin, il y a de moins en moins de monde sur les marchés. Les personnes qui travaillent n’ont pas le temps le matin. C’est pour cela que j’ai décidé de le faire en soirée », ajoute Anne-Françoise. Et cette formule attire les producteurs : une douzaine a déjà réservé sa place pour l’année à venir.

    Au niveau des produits proposés, il y aura du choix : fruits et légumes, pain, volaille, huile d’olive, fromages, produits en vrac, confiseries naturelles... « Je tiendrai le bar avec mon mari. Mais je ne servirai que des limonades naturelles et des bières locales », précise Anne-Françoise.

    Le marché aura donc lieu à la salle La Cour des Marchandises à Comblain-la-Tour, le 1er mai de 16h à 20h. Entrée gratuite.

    PAR E.F.

    Source 

  • Cette fois, c’est fait , L’arrondi aux 5 cent devient obligatoire

    Lien permanent

    « Les pièces de 1 et 2 cent suscitent souvent un embarras pour de nombreux commerçants et consommateurs », commente le ministre Kris Peeters (CD&V). « Ces pièces sont amassées dans des tirelires, au point que cela s’est même traduit par une pénurie il y a quelques mois. Les commerçants pouvaient déjà arrondir les montants depuis 2014, mais ils faisaient très rarement usage de cette possibilité (30 % d’entre eux selon une enquête du Syndicat neutre des indépendants, NDLR). C’est pourquoi nous rendons obligatoire l’arrondi en cas de paiement en espèces. Les organisations des commerçants soutiennent cette mesure. Selon le montant, les arrondis se font vers le haut (prix se terminant par 3, 4, 8 ou 9 cent, NDLR) ou vers le bas (prix se terminant par 1, 2, 6 et 7 cent, NDLR). En moyenne, le consommateur ne payera donc pas plus qu’aujourd’hui. Les pièces de 1 et 2 cent continueront à avoir cours légal. »

    Paiements électroniques

    C’est une précision très importante : donc même en cas d’arrondi, le consommateur pourra continuer à utiliser les pièces de 1 ou 2 cent pour ses paiements et le commerçant pourra continuer à les utiliser pour rendre la monnaie. L’arrondissement fera qu’il y aura beaucoup moins de pièces en circulation ; ce qui est, bien sûr, l’objectif. Selon une enquête réalisée en 2012, plus de 80 % des Belges étaient favorables à leur suppression.

    Autre précision utile : lors d’un paiement par carte bancaire, l’arrondi demeure une faculté offerte au commerçant. Une proposition déposée par deux députés MR (MM. Calomne et Clarinval) souhaitait rendre l’arrondi obligatoire pour les paiements électroniques également. Ils n’ont donc pas été suivis.

    Article par D.SW.

    Source 

  • Il reste de la place à la nouvelle crèche à l’Athénée d’Ouffet

    Lien permanent

    Cette crèche était souhaitée par la directrice de l’Athénée. Il a fallu 2 ans pour qu’elle soit mise en place : « Il y a eu une collaboration avec les élèves de menuiserie de l’école, de maçonnerie de Verviers et de l’Institut Saint-François pour le logo », précise Sylvia Beaumont. L’équipe de l’ASBL est composée de 4 puéricultrices, une assistance sociale et d’une infirmière de base. La crèche profite des infrastructures de l’Athénée et des clôtures viendront prochainement sécuriser un peu plus les lieux. Mais, il y a une volonté de s’ouvrir au niveau communal et attirer des gens de partout dans la région.

    Différentes activités sont au programme pour les petits bouts, âgés jusqu’à 3 ans : « Nous travaillons les cinq sens, proposons des activités avec les maternelles comme une immersion. Par exemple, les petits ont participé au carnaval avec les classes de maternelles. Concernant les repas, nous mettons en place le circuit court et bio ». L’inauguration du « Nid douillet d’Ouffet » se déroulera le 3 mai prochain à partir de 17h30.

    PAR MAXIME GILLES

     

    Source 

  • Les magasins à vrac ont la cote , Deux pois, deux mesures de Nandrin annonce son changement d'adresse

    Lien permanent

    L’ouverture des commerces à vrac à Huy-Waremme part souvent d’un constat commun de la part des gérants. « Ce qui pousse à ouvrir nos commerces, c’est l’envie de faire un effort supplémentaire pour la planète et d’échanger avec les clients sur les efforts de chacun dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et les déchets plastiques », précise Pauline, du magasin Deux pois, deux mesures à Nandrin, ouvert en 2017.

    L’enseigne nandrinoise ainsi que les magasins Amarres à Huy et Les idées en vrac à Waremme proposent de nombreux produits en vrac comme des fruits et des légumes, du fromage, des produits ménagers, des cosmétiques, des condiments, des produits secs tels que des céréales, des graines, des pâtes, du thé, du café mais aussi des sacs en tissu réutilisables, des films alimentaires et des contenants. « Le petit plus qui fait plaisir, c’est de voir les clients venir avec leurs contenants et se soucier du monde qu’ils désirent laisser derrière eux », lance Olivia, la gérante d’Amarres.

    Les commerçants accordent aussi une grande importance aux méthodes de conservation des aliments. « On reçoit la marchandise sous forme de consignes ou via des sacs de conservation en papier de 25kg », insiste Julien, gérant du magasin Les Idées en vrac.

    Début mai, Séphorah et Pauline, du magasin Deux pois, deux mesures vont déménager à 50m de l’ancienne adresse, à côté du Point Chaud dans le but de proposer une gamme plus large. « On élargit mais on reste sur le circuit court et les petits producteurs pour proposer des prix justes, des produits de grande qualité et réduire les émissions de CO2 », insiste Séphorah.

    Ateliers pour enfants

    De son côté, Amarres, situé rue Sous-le-Château lance dès le 24 avril prochain des ateliers multidisciplinaires le mercredi pour reconnecter les enfants à la nature. Peinture, couleurs, gestion du potager ou encore création d’œuvres d’art en matériaux recyclés et de matières premières trouver dans les bois. En mai prochain, Amarres débute également les ateliers de création de cosmétiques maison et zéro déchet.

  • L’état civil est passé au numérique!

    Lien permanent

    Depuis lundi 1 avril 2019, les actes de naissance ou de mariage en papier feront définitivement partie des livres d’histoire. Ils seront remplacés par des actes numériques, sauvegardés dans une banque de données centrale (BDAEC).

    «Chaque étape vers une numérisation accrue est une importante étape en avant. La numérisation de l’état civil ouvre la voie à une numérisation accrue permettant de rendre aux citoyens des services de meilleure qualité et plus rapides», s’est félicité samedi le ministre de la Justice, Koen Geens.

    Cette numérisation permettra notamment de préserver annuellement 852 arbres (plus de 7 millions de feuilles de papier) et de faire baisser les émissions de CO2 de 1.664 tonnes.

    Depuis des mois, les communes, les tribunaux et les consulats étrangers se sont préparés à l’introduction de la banque de données centrale. Les anciens actes issus des registres locaux ont migré vers la nouvelle banque de données à laquelle 589 registres communaux et 102 postes consulaires à l’étranger ont été intégrés, a précisé le ministre.

    Source 

  • Galgo Miro est retrouvé !!!! Merci !!!

    Lien permanent

     

    Retrouvé 

     

    ******* Galgo Miro******* 
    Belgique- Nandrin

    A fuit de son jardin, dimanche 7 avril.

    ⚠️ Une équipe de la FGR est sur place, Miro n'est en Belgique que depuis janvier 19. 
    Svp ne le pourchassez PAS !

    Vous êtes nos yeux, signalez seulement sa position le plus rapidement possible.
    Déjà merci pour vos partages. 
    Tél: 
    Adoptante: 0471/80.13.58
    Sa fille : 0475/68.87.57
    Présidente FGR 0474/83.93.43

     

    Source et photo 

    Fondation Galgos Rescue

     

  • Soyez prévoyant N 63 Nandrin aujourd'hui 8 avril 2019

    Lien permanent

    Il semblerait qu'il y a des ralentissements aujourd'hui lundi .

    Patience les travaux en sont dans la phase finale 

    La pose avait été prévue pour la  fin de semaine passé 

    Article du 4 avril  sur le Blog 

    "Afin de réaliser les opérations de pose du revêtement, la circulation s’effectuera via des feux alternés dans la zone en chantier sur la N63 ces jeudi 4 et vendredi 5 avril entre 7h30 et 18h."

     

    Article complet et explication ici  

  • N° 4 : Un morceau de l’histoire du ROYAL CERCLE SPORTIF TEMPLIERS (Football).

    Lien permanent

    Cet article est tiré de la brochure éditée pour le 75ème anniversaire du Club en 1996.

    Le 4ème « Souvenir » est une série de souvenirs et anecdotes rapportée par Hugues Dorzée lui-même.

     

    « La génération « Marchal »

    Comme la plupart des gamins du village, mes parents m'avaient inscrit au R.C.S. Templiers. Je me souviens encore de ce terrain pentu, rempli de bosses, dans la campagne de Villers ; de mon premier match sous la pluie et dans la gadoue ; des douches tièdes ; de ce dégagement mémorable de Victor, le keeper de première, qui avait abouti immédiatement dans le but adverse ; de Patrick Dussart, le capitaine des « grands » et de son fameux coup de tête. Peu de temps après, le club a déménagé. Il est venu s'installer dans le village voisin, le mien, Yernée-Fraineux.

    Mes premières années rue du Péry sont associées à un nom, celui d'un homme passionné et généreux, Henri Marchal. « Monsieur Marchal » comme on l'appelait ! Entraîneur, confident, grand-papy, ami, conseiller sportif ; il était tout pour nous. Je le vois encore, avec son inséparable casquette, ses chaussures à crampons et son grand manteau beige. Je l’entends encore, d'ici, nous transmettre tout son savoir, avec une patience immense et une tendresse infime.

     

    Premiers chants de victoire

    Après quoi, il y a eu les « années minimes », dont un titre de champion sous la houlette de Francis Dupont. Que de souvenirs ! Les déplacements dans son Alfa Sprint, les fous rires entre copains, les délicieuses glaces de la Terrasse du Soleil, les encouragements de Roméo, les coups de klaxon de Georges, notre plus fidèle supporter, notre ami à tous, etc... Puis, on est monté en cadets, scolaires et finalement juniors. Toujours avec les mêmes copains. Une fameuse bande. Inséparables, on était. Tous du village, ou presque. Le mercredi et le dimanche, on se retrouvait.

    Le foot, c'était un peu notre deuxième famille. Ensemble, on a grandi. Ensemble, on a traversé un morceau de l'histoire du club. Fidèles et passionnés. Plusieurs années de joies et de bons moments partagés, parmi lesquels, deux titres de champions. Un premier, en 1987, aux côtés de Michel Motter. Un second, l’année suivante, avec Francis Buron. Ah, ce fameux match gagné de justesse à Seraing Athlétique !

    Quelle troisième mi-temps !

    Nos premiers chants de victoire ; la douche arrosée au champagne, sous le regard amusé des parents ; la cuite mémorable de Xavier et celle de Yves quelques semaines plus tard.

     

    Puis, vint le temps de nos premiers pas en équipe première. Encadrés par Gauthier Nakasila, Eddy et Yves Hendrix, Carlos Martinez et les autres. Timidement, un à un, nous nous sommes imposés. Depuis, plusieurs saisons se sont écoulées. Des bonnes et des moins bonnes, comme partout ailleurs. Avec de bons et de moins bons souvenirs. Le plus marquant étant, sans aucun doute, le titre en troisième de 1995. Une mémorable campagne ponctuée par un superbe tour en coupe de Belgique.

    Les organisateurs de la fête de Villers s’en souviennent encore aujourd'hui.

     

    Templiers fête ses 75 ans. (C’était en 1996)

    Le R.C.S. Templiers fête cette année son 75ème anniversaire. Événement est de taille.

    Avec lui, nous fêterons quinze ans de notre histoire. À cette occasion, nous ouvrirons, nous aussi, notre carnet de souvenirs. Celui d'une bande de petits garçons devenus grands... »

    Hugues DORZEE

    t n4.png

    L’équipe championne en 3ème Provinciale de la saison 1994-1995

     

    Le prochain « Souvenir » sera un reportage de la belle saison 1994-95 tiré du journal Communal « Carrefour ».

     

    Article de l’équipe du Blog.

  • Dégustation libre à Nandrin le dimanche 14 avril 2019 de 14h à 20h

    Lien permanent

    Dimanche 14 avril 2019, de 14h à 20h00, nous vous accueillerons à la maison, rue de la Croix André, 37 à Nandrin 4550, pour notre quatorzième ... et peut-être dernière dégustation de printemps !

    Dégustation libre.

     

    Pour faciliter notre organisation, veuillez nous informer de votre visite

     

     

    Importation directe - vente aux particuliers, à l'Horeca et aux commerces de vins fins

    cadeaux d'entreprises                  www.jccdecouvertes.be

    page facebook : jccdecouvertes.be

    GSM +32 473 280 768

    info@jccdecouvertes.be

     

     

    La dégustation sera agrémentée de quelques accompagnements gustatifs

     

     

    Nous aurons le plaisir de vous faire déguster des vins de 2015 et 2016,  ... de belles années ... aussi des vins des années 2011, 2012, 2013, 2014, ... qui ont eu le temps de  s'affiner en bouteilles, alors que souvent, aujourd'hui, pour des raisons de rentabilité, beaucoup de vins sont mis en vente dans les mois qui suivent la vendange ! 

     

    Nous élargissons aussi la gamme de magnums : l'Ad Agio 2008 (Toscane), le Barbera d'Alba Superiore DOC 2015, le Barolo DOCG 2013 (médaille d'argent à Mundus Vini, 90 points chez Wine Enthusiast), le Barolo Riserva DOCG 2011 (médaille de bronze chez Merano Wine Int.), l'Amarone Classico DOCG 2013 ( 3 bicchieri chez Gambero Rosso)

     

    A noter, parmi les formats classiques (75cl), le Negresco 2011 de Ca'Maiol, le Barbaresco DOCG Riserva 2011 : médaille d'or chez Merano Wine Int.; aussi le Chianti Classico 2015 de la Fattoria di Corsignano (Sienne) qui cote 93 chez JamesSuckling et le Chianti Classico Riserva 2013 : 91 points chez James Suckling, le Cabernet Ribo 2014 et le Merlot Carpino 2011 t 2014 de RICCHI


    site web de JCCDECOUVERTES

     

  • Soirée d'info : une unité scoute à Modave vendredi 10 mai 2019

    Lien permanent

     

     

    Les Scouts - Val Mosan Huy

    Soirée d'info : une unité scoute à Modave

    Soirée d'info : une unité scoute à Modave


     · Organisé par Les Scouts - Val Mosan Huy
  • Dans une démarche écologique, l’architecte d’intérieur nandrinoise, Marie Noëlle Godefroid, s’est associée avec un aérogommeur couthinois, Frédéric Collard

    Lien permanent

    Nandrin, Couthuin: ils relookent des meubles de pièces complètes

    Vous avez hérité de la cuisine équipée de votre mamy, de bonne qualité et fonctionnelle mais sombre et pas au goût du jour ? Vous avez déniché une vieille table et ses chaises assorties sur une brocante et ne savez pas comment les intégrer à votre intérieur ? Il vous reste à les relooker. Si un meuble seul reste à la portée de la plupart des bricoleurs, moyennant quelques cours au besoin, quand il s’agit de s’attaquer à toute une pièce, c’est une autre paire de manches. 

    Marie Noëlle Godefroid, architecte d’intérieur qui relifte des meubles depuis plusieurs années, a décidé de se spécialiser dans ces chantiers d’envergure. Pour cela, elle s’est associée avec le Couthinois Frédéric Collard, qui pratique l’aérogommage (projection d’un abrasif naturel à l’aide d'air comprimé à basse pression en vue du décapage ou nettoyage de surface) depuis un an. 

     

    Lui se charge de redonner l’aspect brut du bois, et elle s’occupe des finitions : peindre/huiler/cirer/patiner en fonction de la demande du client. Ils peuvent ainsi refaire tous les meubles d’une salle de bain, d’une cuisine, d’une salle à manger, une cage d’escalier, des portes etc., ou bien des meubles épars. 

    Écologique et économique

    « J’ai tenu une grande surface de décoration à Marche-en-Famenne jusqu’en 2003 où je redonnais vie à de nombreux meubles chinés ou qu’on m’apportait. Aujourd’hui, j’ai envie de repousser cet partie de mon travail, dans un souci d’économie circulaire. Pourquoi jeter des meubles qui n’ont rien? Avec un relooking, ils changent vraiment d’aspect et s’intègrent aux intérieurs contemporains », commente Marie Noëlle (surnommée Mano) Godefroid, Nandrinoise de 58 ans. Cette dernière se rend à domicile, choisit avec les clients les teintes les plus adaptées (et donne des conseils si nécessaire), le nouveau look peut aller du classique au plus excentrique. 

    Moderniser ses anciens meubles représente également un gain financier. « Nous travaillons sur devis, insiste-t-elle, mais pour donner une idée de prix, pour une acheter une cuisine neuve milieu de gamme, il faut compter environ 12.000 euros. Pour un relooking à 2 ou 3.000 euros, vous économisez donc 9 à 10.000 euros. » 

    La Nandrinoise donne aussi des cours de patine et de pochoir à son domicile, pour des petits groupes : 6 séances de 3 heures pour refaire un petit meuble que chaque participant apporte, à 30 euros la séance. Les prochaines dates seront annoncées sur la page Facebook « Espace DECO<UN». Infos au 0473/59.34.03. Pour l’aérogommage seul  : 0472/946.801 ou sur Facebook « Atelier Aérogommage<».

     

    Article par 

    PAR ANNICK GOVAERS

     

    Source 

  • Remerciement suite au décès de Monsieur Jean-Marie Gerard de Villers le Temple

    Lien permanent

    Colette et ses enfants
    vous remercient du fond du coeur
    pour toutes les marques de sympathie
    et les délicates attentions que vous leur avez
    témoignées à la suite du décès de Jean-Marie.
    Jean-Marie Gerard
    21 décembre 1946 – 24 mars 2019

  • Un Nandrinois sur les listes du «Collectif Citoyen» aux élections du 26 mai 2019

    Lien permanent

    Lors des scrutins électoraux du 26 mai prochain, vous pourrez voter pour une nouvelle liste, en Wallonie et à Bruxelles, tant pour les élections régionales que pour les élections fédérales, la liste «Collectif citoyen».

    «C’est le premier mouvement politique de ce type dans le paysage belge. Aucun mouvement n’a débuté comme le nôtre qui rassemble une centaine de candidates et candidats en Wallonie avant de déposer des listes pour les élections régionales et fédérales. Pari tenu. Nous sommes présents partout en Wallonie et à Bruxelles», indique Olivier Carlens, 29 ans, de Lamine (Remicourt), porte-parole du «Collectif citoyen» et tête de liste à Liège pour le fédéral.

    «Ce collectif est né d’une synergie des listes citoyennes locales. La préparation a débuté en novembre et notre assemblée générale constitutive s’est tenue le 20 janvier. Nous avons obtenu plus de signatures qu’il n’en fallait pour chaque niveau de pouvoir et nous avons plus de 70 élus locaux mais aucun parlementaire. Nous ne sommes qu’au début de la participation citoyenne. Et il y a déjà des échanges entre mouvements citoyens de plusieurs pays européens. Nous sommes à un tournant politique et on est écœuré de voir l’attitude des partis traditionnels à l’égard des mouvements citoyens. Nous voulons une meilleure gouvernance avec deux mandats maximum», précise le sexagénaire sprimontois Michel Beaufays, un des fondateurs du mouvement, qui a décidé de ne pas se présenter sur les listes.

    citoyens de tous horizons

    «Le «Collectif citoyen» a pour particularité d’être composé de femmes et d’hommes de tous les horizons (ouvriers, employés, indépendants, médecins, enseignants, retraités, demandeurs d’emploi, ...) en prise avec la réalité et fondamentalement désireux de transformer profondément la méthode ainsi que le projet politique», ajoute Olivier Carlens qui dévoilera le programme plus tard.

    «Il n’y a pas de figure politique en tête de liste, c’est l’une des volontés de notre collectif. Nous voulons mettre en avant des candidats qui ne sont pas des professionnels de la politique et à long terme, nous voulons déprofessionnaliser les politiciens. Nous avons des candidats qui vont se présenter pour la première fois à un scrutin» .

    Blaise Agnello (conseiller communal CIM à Anthisnes) sera tête de liste à la Région pour l’arrondissement de Huy-Waremme: « La particularité de notre arrondissement est que sur les 31 communes, il y en a 12 où il y a des listes citoyennes. L’expertise des conseillers communaux doit être au service des citoyens. On en a marre du système politique actuel. Il faut un vrai discours avec des mesures concrètes. On veut agir avec notre cœur ». Annie Luymoeyen, ex-bourgmestre de Clavier, sera quatrième effective. 

    L’objectif de ce collectif est d’obtenir un élu. « On espère obtenir 5% des voix pour ensuite décrocher une dotation publique », conclut Olivier Carlens.

    MARC GÉRARDY

    Olivier Carlens de Lamine, tête de liste fédérale

     

    A la Région : 1. Blaise Agnello (Anthisnes),

    2. Jeannick Piron (Villers-le-Bouillet),

    3. Pascal Jamsin (Ombret, conseiller communal AmayPlus),

    4. Annie Luymoeyen (Clavier).

    1er suppléant: Manu Lobet (Ouffet),

    2. Clara Loyens (Huy),

    3. Luc Lhoest (Pousset),

    4. Isabelle Havelange (Vyle-Tharoul).

    A la Chambre: 1. Olivier Carlens (Lamine),

    2. Elodie Stas (Lavoir),

    3. Dijon Kraja (Huy),

    4. Nicole Burette (Burdinne),

    5. Florian Gonet (Grâce-Hollogne),

    6. Nathalie Petre (Marchin),

    7. Philippe Mercier (Nandrin),

    8. Anaïs Masillon (Amay).

    Article de MARC GÉRARDY

    Source

    cc blog.JPG

  • La circulation y est impossible, il faudra détruire le pont et le refaire

    Lien permanent

    « Un morceau a été arraché et la moitié du pont s’est effondrée », rapporte Michel Lemmens.

    La stabilité de la construction étant menacée, le bourgmestre a pris un arrêté de police pour bloquer l’accès au pont et à la rue des Forges.

    La circulation y est donc impossible.

    « L’intercommunale va faire intervenir son assurance.

    Il faudra détruire le pont et le refaire, ce devrait être fait pour dans un mois ou deux maximum », estime-t-il.

    Par  A.G.

    Source 

    55865051_827890630922412_1139038104426905600_n.jpg

     

  • Le ministre octroie finalement le permis pour le parc éolien à Clermont-sous Huy

    Lien permanent

    Vent d'ENFAN ASBL pour une participation citoyenne dans le projet éolien d'Engis

    l'annonce sur son site internet .

    NPG Energy avait déposé un recours contre le refus du SPW de voir un parc éolien à Clermont-sous Huy.

     

    Lire  l'info au complet clic ici 

     

    Il y a la possibilité aux Communes ou aux particuliers d’introduire un recours auprès du Conseil d’état.

    Ils ont 60 jours pour le faire.

    Le texte intégral de l’arrêté est consultable à l’administration communale d’Engis http://www.engis.be/

     

  • Les forains voudraient installer un parc permanent

    Lien permanent

    L’année dernière près de 50.000 personnes ont fréquenté la soixantaine de manèges rassemblés au port de Statte du début octobre à la mi-novembre, à l’occasion de la foire à 1 euro. Un succès grandissant qui a incité les forains à imaginer un projet plus important : installer un parc permanent au même endroit : « Le principe serait le même que pour la foire, c’est-à-dire que chaque attraction serait accessible pour 1 euro » détaille Carine Schweig. La foraine est emballée par l’idée de parc permanent : « Si nous obtenons le feu vert, nous sommes prêts ! Les manèges seront assez nombreux, même en période de fêtes foraines. On pourrait imaginer un roulement au sein des attractions. Nous sommes d’accord de nous mettre autour de la table avec la Ville pour discuter d’une location du terrain. Pour le développement touristique de Huy ; ce parc permanent serait un fameux plus ! » Carine Shweig fourmille d’idées : « On pourrait même imaginer le passage d’un petit train touristique (sur route) qui emmènerait les visiteurs du parc jusqu’au centre-ville et inversement. Il y a de nombreuses possibilités. »

    « L’accord du port autonome »

    Précisément, dans sa déclaration de politique communale, le Collège a annoncé sa volonté de faire une zone de loisirs au port de Statte, avec l’aménagement de haltes fluviales, pour que les bateaux puissent s’arrêter facilement et d’un espace destiné aux mobile-homes. Ce projet est-il compatible avec la foire à 1 euro ? Voire avec le projet d’aménagement du parc permanent à Statte ? Ce sont les questions qu’a posées Grégory Vidal (Défi) lors du conseil de mardi soir. « Nous tenons à cette foire comme de nombreuses personnes, il faut les soutenir » a-t-il souligné.

    Le bourgmestre a répondu que, dans l’immédiat, il n’y avait en tout cas pas d’opposition à ce que la foire à 1 euro perdure à cet endroit, qui reste la propriété du port autonome de Liège. « La foire à 1 euro on y tient. C’est un projet social qui participe au développement de la ville » a déclaré Christophe Collignon (PS). Pour le projet de parc permanent, par contre, rien n’est encore décidé. « Nous ne voulons en tout cas pas à cet endroit d’une activité industrielle comme cela a déjà été envisagé par le passé. Pour le reste, il faut obtenir l’accord du port autonome et analyser le projet. Il est trop tôt pour se prononcer. Il faut étudier les législations en vigueur pour ce type de matière ; l’éventuel impact sur le quartier… Je ne suis pas fermé à la réflexion, mais tout reste à étudier… »

    Article de AURÉLIE BOUCHAT

    Source