Incivilités

  • De nouvelles espèces de champignons bleus apparaissent dans les bois de Villers le Temple ? LE MASCUS CORONAVIRUS

    Lien permanent

    124104442_351013729328153_166334835783162841_n.jpg

    Un habitant me fait parvenir des photos, il est scandalisé par le nombre de masques dans les bois.

    Si le titre a une touche d'humour !!! le constat en a moins !!!

    Les enfants sont dispensés de masques donc, l'acte d'adultes.

    Le mot civisme,  respect, Incivilités etc.... donne toute son importance, depuis de nombreuses années, les plus jeunes nous rappellent l'importance de l'héritage que l'adulte laisse aux générations futures.

    "Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants". C'est un proverbe africain cité dans "Terre des Hommes" de Saint-Exupéry (ouvrage paru en 1939)"

    S'il vous arrive de penser aux autres voici comment vous débarrasser de vos masques !!!

    124018948_3865482550140166_1739182467657545934_o.jpg

    Attention Ils sont interdits dans les PAPIERS/CARTONS de vos recyparcs & en collecte porte-à-port info ici

  • PENSONS À L’ENVIRONNEMENT, LA SANTÉ, LA SÉCURITÉ ET À LA BONNE ENTENTE AVEC LES VOISINS

    Lien permanent

    CESSEZ LE FEU DANS LES JARDINS !

     

    L’incinération de déchets ménagers tels que papiers, cartons, emballages bouteilles en plastique ou autres déchets toxiques est STRICTEMENT interdite par la loi, sous peine de sanctions pénales.


    Les feux de jardins sont source d’émissions de polluants dangereux pour la santé publique et pour ’environnement.


    PENSONS À L’ENVIRONNEMENT, LA SANTÉ, LA SÉCURITÉ ET À LA BONNE ENTENTE AVEC NOS VOISINS !


    Il y a d’autres alternatives : LE RECYPARC, LE COMPOSTAGE, LE SERVICE DE BROYAGE DE VOTRE COMMUNE


    Intradel

  • Des citoyens ont nettoyé le cimetière de la Buissière

    Lien permanent

    Belle solidarité: 13 citoyens ont nettoyé le cimetière de la Buissière à Huy

    Comme annoncé la semaine dernière, les trois modérateurs du groupe «  « T’es un vrai Hutois » étaient présents ce samedi après-midi dans le cimetière de la Buissière à Huy pour une opération de nettoyage.

    Ils répondaient ainsi à Sylvie et ses amis qui avaient posté des photos et des vidéos d’ossements et de tombes cassées sur Facebook.

    Le bourgmestre de Huy, Christophe Collignon, était présent au lancement de l’opération tout comme l’échevin des Travaux, Eric Dosogne qui a aidé aussi à enlever les mauvaises herbes de 13h à 15h.

    « Il y a 10 cimetières à Huy et celui de la Buissière est un des plus anciens. Il s’étend sur cinq hectares avec des personnages illustres (Joseph Lebeau, la famille Nestor Martin, la famille Vierset, ...). La Ville de Huy n’utilise plus de produits phytosanitaires pour nettoyer les allées des cimetières. Dès lors, au lieu de deux passages par an, il y en a six ou 7 par an avec des désherbeurs thermiques. La Ville fait ce qui lui incombe mais de nombreuses familles n’entretiennent plus les tombes », précise Eric Dosogne.

    Materiel à disposition

    « Pour cette opération, nous avons mis à disposition des citoyens bénévoles trois membres du personnel et le matériel pour nettoyer et évacuer les mauvaises herbes », ajoute-t-il.

    « Nous avons embrayé sur l’idée lancée par certaines personnes pour nettoyer le cimetière. Nous avons pris nos renseignements avec la Ville pour l’organiser et nous sommes là ! Je suis déçu car nous comptions sur 30 ou 40 personnes et seulement 10 nous ont rejoints, Pierre Bertrand, Laurent Piquin et moi-même, les trois modérateurs des groupes « Huy dire » et « T’es un vrai Hutois »«. Je regrette aussi l’absence de celles qui ont lancé l’idée », indique Jean-Luc Riga.

    Ces 13 citoyens hutois ont nettoyé ce samedi une des neuf fosses communes du cimetière de la Buissière en enlevant à la main ou avec les outils adéquats toutes les mauvaises herbes.

    « Nous menons une action utile et c’est plaisant de travailler ensemble pour une bonne cause », se félicite une des participantes.

    « Nous remercions l’Intermarché de Huy qui nous a fourni 120 bouteilles d’eau pour cette opération », ajoute Jean-Luc Riga.

     « Nous venons de vider un autre champ commun de ce cimetière pour les mettre dans un ossuaire et il y a ainsi 200 places disponibles », explique un des fossoyeurs mobilisés ce samedi.

    « Nous essayerons de relancer cette action durant les vacances de la Toussaint », concluent Jean-Luc Riga et les bénévoles.

     

    Article et rédaction Par Marc Gérardy

     

    Source

    cimetière buisse .jpg

  • Les vaches ne digèrent pas les canettes, et la nature ne les apprécie pas vraiment non plus

    Lien permanent

    Un message de 

     
     
    Les vaches ne digèrent pas les canettes, et la nature ne les apprécie pas vraiment non plus... Pour info, il faut jusqu'à 100 ans pour qu'elles se décomposent.
     
    Face aux nombreux dommages engendrés par ce type d'incivilités, la FJA s'associe à la campagne menée par la
     
    Pour info, une pétition circule actuellement en faveur d'une consigne sur les canettes et bouteilles en plastique en Région Wallonne via le lien suivant: https://bit.ly/3lolpSA
     

    vache meure.jpg

  • Ce week-end a eu lieu le premier événement en collaboration avec Be WaPP (Wallonie Plus Propre )

    Lien permanent

    Ce week-end a eu lieu le premier événement en collaboration avec Be WaPP depuis le mois de mars.


    Un petit événement qui respectait les recommandations en matière de distanciation sociale mais qui a gardé tout son intérêt pour notre environnement.
    Vous aussi, n'hésitez pas à introduire une demande pour organiser un ramassage de déchets, de mégots, un plogging ou encore une marche plus propre.


    Vous recevrez gratuitement du matériel pour vous y aider.

     

    Ensemble, rendons la Wallonie plus propre

    Voici le lien : https://bit.ly/2Cd9mFo

    Wallonie Plus Propre dynamisé par Be Wapp asbl

     

     
  • Des tonnes de détritus jetés dans les bulles à vêtements

    Lien permanent

    Pas moins de 75 tonnes de déchets clandestins ont été récupérées dans les bulles à vêtements en Belgique francophone pendant la période de confinement.

    Entre déchets verts, pots de peinture, langes ou encore animaux morts, le «nettoyage de printemps» a un impact coûteux sur les différentes asbl chargées de la gestion de ces 5.600 bulles présentes en Belgique francophone.


    C’est ce que l’on peut lire dans L’Avenir.


    Si deux des trois principales asbl actives dans la collecte de vêtements par l’entremise de bulles à textile ont pu maintenir leurs services en adaptant leurs stratégies de collecte et de stockage, Ofxam a, quant à elle, opté pour un service minimal. En effet, l’association a choisi de fermer ses 600 bulles à vêtements dans le pays.


    «En général, les dépôts clandestins ont lieu dans des zones mal entretenues, où il est plus facile de passer inaperçu. Certaines personnes s’octroient le droit d’y entreposer leurs déchets», affirme Valérie Cartiaux, porte-parole de l’asbl Be WaPP, contactée par Belga.


    Si les dépôts clandestins ne relèvent pas d’un phénomène propre à la crise sanitaire, cette dernière semble pourtant bien l’avoir accentué.

    «Clairement, la fermeture des recyparcs a une incidence sur la gestion des déchets pour certains particuliers», indique à L’Avenir Geneviève Godard, porte-parole de l’association Terre, qui gère près de 2.500 bulles.

    «Les dépôts clandestins coûtent très cher aux asbl chargées de séparer les déchets des vêtements», ajoute par ailleurs Mme Cartiaux

    Source