Incendie

  • Incendie route de Dinant à Nandrin

    Lien permanent

    Route de Dinant à Nandrin aujourd'hui 12 août 2020, plus ou moins 9h00 

    Incendie toiture maison à appartement .

    L' incendie est maitrisé ......

    Plus d'infos dans nos éditions Sudinfo H-W

     

    https://huy-waremme.lameuse.be/

  • Les incendies : Un arbre en feu à Clavier , un feu de broussailles à Hamoir !!!!

    Lien permanent

    Dimanche 9 août 2020 en début d’après-midi, une scène surprenante a eu lieu à Clavier, route de Paille.


    Vers 12h30, un éclair s’est abattu sur un arbre qui a pris feu.

    Les pompiers de la zone de secours Hemeco ont réglé la situation en moins d’une demi-heure.

    Plus de peur que de mal.

     

    A Comblain-la-Tour (Hamoir), un feu de broussailles a repris samedi 8 août 2020 dans le courant de la journée.

    Les pompiers de la zone Hemeco sont retournés sur place, rue de la Chéra.

    Un camion-citerne a été mobilisé. L’incendie a rapidement été maîtrisé. 

    Source

  • Incendie en cours aujourd'hui vendredi 31 juillet 2020 à Nandrin

    Lien permanent

    Incendie en cours Rue de la Halète à Nandrin , pompiers et police sur les lieux .

    Il semblerait qu'un champs serait en feu .

    Reportage photos Loris D 

     

    Plus d'infos dans nos éditions 

    116515923_751505738943718_2997570842684478970_n.jpg

    116637123_395861071381449_5395053519418304918_n.jpg

    116420326_511766029595258_1969832601740584411_n.jpg

    116512514_756645571771407_6445128774806853897_n.jpg

     

  • Incendie en cours à l’aéroport de Liège visible de la route du Condroz à Nandrin

    Lien permanent

    Incendie en cours à l’aéroport de Liège: des fumées visibles depuis l’autoroute

    Un incendie est en cours à l’aéroport de Liège ce mercredi soir : des fumées visibles depuis l’autoroute E42 qui passe à côté.

     

    Photo de l'incendie visible de Nandrin route du Condroz Par PM

    Toutes les infos à venir ici

     

    incendie 8.jpg

    incendie 7.jpg

    incendie 4.jpg

    incendie 1.jpg

    incendie 2.jpg

    incendie 3.jpg

  • Incendie mortel à Neupré: l’émouvant message de la famille du pompier amputé

    Lien permanent

    Souvenez-vous, dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 mai, un homme perdait la vie dans l’incendie de son habitation, avenue des Frênes, à Neuville-en-Condroz (Neupré).

    Alors qu’il se trouvait au premier étage de son habitation, Joël Landerwyn, 61 ans, n’avait pu s’extraire du bâtiment en flammes.

    Le geste désespéré avait été écarté, puisque Joël avait pu parler avec ses voisins en expliquant qu’il était coincé. L’intervention d’un tiers avait également été évincée. Il s’agit donc vraisemblablement d’un accident.

    Ses nombreux livres et sa collection de revues avaient probablement contribué à alimenter le feu, accélérant ainsi la propagation des flammes, avions nous écrit.

     

    Le plancher s’est effondré

    Lors de l’intervention, l’un des pompiers avait été blessé, alors qu’il tentait de sauver l’occupant, au péril de sa vie. Le plancher en feu s’était en effet effondré sur le sapeur alors qu’il se trouvait au rez-de-chaussée du bâtiment. L’homme du feu était resté coincé sous les décombres avant d’être secouru par ses collègues.

    Il avait fallu une quinzaine de minutes pour que ses collègues le libèrent.

    Le pompier avait ensuite été intubé et transporté dans un hôpital liégeois.

    Il avait pu être extubé une semaine plus tard. Un de ses bras avait été touché dans l’effondrement des décombres. Et décision avait été prise de l’amputer.

    Un accident qui rappelle à quel point les hommes du feu risquent chaque jour leur vie et/ou leur intégrité physique pour sauvegarder la nôtre.

    Touchée par son état de santé, la bourgmestre de la commune de Neupré, Virginie Defrang-Firket, a décidé de rédiger une lettre de reconnaissance et de soutien au nom de la population de Neupré, à son attention.

    « J’ai eu beaucoup de réactions des citoyens, j’ai alors proposé d’écrire une lettre en soutien et en réconfort en leur nom», raconte-t-elle.

    « Les hommes du feu prennent souvent de gros risques au péril de leur vie pour préserver la nôtre, c’est vraiment un héros, je me suis mise dans sa peau, sa vie est brisée », a-t-elle ajouté.

     

     

    A la surprise de la bourgmestre, la famille du pompier lui a alors répondu ainsi qu’à tous les Neupréens afin de les remercier de cette marque de soutien et de ce beau geste : « Au nom de Julien, de ses parents et de tous ses proches, nous tenons à vous remercier pour votre lettre qui nous a tous émus et donné un peu de réconfort dans la terrible épreuve que nous vivons », ont-ils écrit.

    « Bien sûr, le métier de pompier demande une abnégation et un certain courage pour se mettre à la disposition des autres en risquant sa vie.

    Pour Julien, son rêve de gamin, d’être pompier, s’était réalisé et le plus dur, maintenant, est de comprendre qu’il ne pourra plus l’être, du moins, comme il le concevait.

    Néanmoins, Julien a une volonté incroyable.

    Malgré les circonstances, il nous donne à tous, chaque jour, une leçon de courage qui nous permet de croire qu’il rebondira.

    Certes, dans une autre vie avec des hauts et des bas ».

    Julien a 34 ans.

    Article et rédaction par LC 

    Source

    Le pompier blessé dans l’incendie de Neuville (Neupré) a été amputé clic ici

    L’incendie mortel chez Joël Landerwyn à Neuville-en-Condroz est accidentel clic ici

  • Le pompier blessé dans l’incendie de Neuville (Neupré) a été amputé

    Lien permanent

    Un homme avait perdu la vie dans l’incendie de sa villa, et un pompier avait été grièvement blessé

    Dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 mai dernier, un incendie a ravagé une villa de l’avenue des Frênes, à Neuville-en-Condroz (Neupré).

    Un drame qui avait coûté la vie à Joël Landerwyn, 61 ans, l’occupant des lieux.

    Alors qu’il se trouvait au premier étage de son habitation, il n’avait pu s’extraire du bâtiment. L’escalier était embrasé et Joël avait tout simplement été piégé.

    Ses nombreux livres et sa collection de revues avaient probablement contribué à alimenter le feu, accélérant ainsi la propagation des flammes. Le parquet avait envoyé un expert pour tenter de déterminer les circonstances du drame.

    Le geste désespéré avait été écarté, puisque Joël avait pu parler avec ses voisins en expliquant qu’il était coincé.

    L’intervention d’un tiers avait également été évincée de la liste des hypothèses. Restait alors la piste accidentelle, privilégiée…

    Sur place, l’incendie avait finalement été maîtrisé par les pompiers de Liège.

    L’un d’eux avait été grièvement blessé en tentant de sauver la vie du sexagénaire.

    Lors de l’intervention, le plancher en feu s’était effondré sur le sapeur alors qu’il se trouvait au rez-de-chaussée du bâtiment.

    L’homme du feu était resté coincé sous les décombres pendant de longues minutes avant d’être secouru par ses collègues.

    Professionnalisme à souligner

    Le pompier avait ensuite été intubé et transporté dans un hôpital liégeois. Une semaine plus tard, il avait pu être extubé. Tout le monde se réjouissait alors de son état de santé.

    Mais un de ses bras a été lourdement touché dans l’effondrement des décombres. Décision a donc été prise de l’amputer, cette semaine.

    Sur les réseaux sociaux, l’information a créé l’émoi au sein de la communauté des services de secours.

    D’aucuns soulignent le professionnalisme du pompier et sa passion pour son métier.

    Un métier qu’il ne pourra évidemment plus exercer sous cette forme-là.

    Un accident qui rappelle, s’il le fallait encore, à quel point les pompiers risquent chaque jour leur vie et/ou leur intégrité physique pour sauvegarder la nôtre.

    Le pompier blessé est particulièrement bien entouré dans cette épreuve. Par ses proches, mais aussi par la grande famille des pompiers de Liège.

    Article et rédaction ALLISON MAZZOCCATO

    Source

  • Clavier Incendie dans une ferme hier mardi 23 juin 2020

    Lien permanent

    Les pompiers de la zone Hemeco ont été appelés pour un incendie rue du centre à Clavier ce mardi en début d’après-midi.


    Des ballots ont pris feu mais l’incendie a été rapidement maîtrisé par le fermier, qui a tout de même, par précaution,
    préféré appeler les hommes du feu .

    Source

  • Le château de Vervoz s’est embrasé dans la nuit de jeudi à vendredi , la compagne du baron décède

    Lien permanent

    Un incendie s’est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi au château de Vervoz à Clavier.

    Les pompiers de la zone Hemeco ont été appelés sur place. Les dégâts sur place sont importants et une personne est décédée.

    Il s’agit de la compagne du baron de Tornaco.

    Dans la nuit de jeudi à vendredi, les pompiers de la zone Hemeco ont été appelés, vers 2h45, pour un incendie au château de Vervoz à Clavier.

    Une personne est décédée. Il s’agit de la compagne du baron de Tornaco, propriétaire du château.

    Victor de Tornaco a été pris en charge par les services de secours mais il est actuellement hors de danger.

    Le bourgmestre de Clavier, Philippe Dubois s’est rapidement rendu sur place. «Le baron âgé de 89 ans a pu s’extraire du château, il se trouvait au rezde-chaussée.

    Il a entendu l’alarme incendie». Le major Hervé Fanuel de la zone Hemeco est rapidement intervenu avec ses équipes. «Les policiers sont arrivés en premier sur place. La dame se trouvait au 1er étage à la fenêtre.

    Les policiers ont exhorté à la dame de se déporter vers la gauche du bâtiment.

    Et puis elle a malheureusement disparu.

    Quand nous sommes arrivés, nous avons déployé une équipe pour la localisation de la victime, et on l’a retrouvée décédée, intoxiquée par les fumées.

    Le baron dont le lit se situe au rez-de-chaussée avait pu sortir mais il a malgré tout inhalé des fumées.

    Il a essayé de prévenir sa compagne mais il ne savait plus monter», rapporte le major.


    «ELLE DORMAIT À L’ÉTAGE»

    La compagne du baron, originaire de Wavre, n’a pas eu cette chance.

    Âgée d’environ 85 ans, elle dormait à l’étage, quand le feu s’est déclenché.

    «Le feu aurait pris dans un feu de bois.

    Il y a énormément de boiseries à l’intérieur. Le feu s’est propagé rapidement», explique le bourgmestre.

    Les dégâts à l’intérieur de cette magnifique propriété sont importants mais ne sont pas spectaculaires.

    Très touché par ce drame, le bourgmestre apporte tout son soutien aux familles endeuillées.

    «J’ai grandi à proximité du château. J’étais sur place quand les proches sont arrivés pendant la nuit.

    C’est vraiment dramatique».

    Le baron de Tornaco est arrivé dans le château, datant du 18ème siècle, au lendemain de la deuxième guerre mondiale.

    «C’est une famille bien connue dans la région.

    Le frère du baron habite également dans la commune.

    Le château n’est pas classé mais le hameau de Vervoz fait partie d’un patrimoine exceptionnel», ajoute Philippe Dubois. L’intervention s’est terminée ce vendredi matin à 8h.

    Quelques sapeurs hamoiriens sont restés sur place pour éviter une éventuelle reprise du feu.

    Le bourgmestre tient d’ailleurs à féliciter les hommes du feu de la zone Hemeco, ceux de Huy et de Hamoir ainsi que les pompiers de Marche venus en renfort.

    «Les pompiers ont fait du très bon travail pour empêcher que le feu ne monte dans la toiture».

    Philippe Dubois tient aussi à souligner le travail de l’assistant social de la police du Condroz ainsi que la police.

    «Il y a tout un accompagnement qui s’est organisé.

    Ils ont pris en charge les familles pour, malheureusement, leur annoncer la très mauvaise nouvelle».

    À ce stade, la piste accidentelle est privilégiée.


    «ILS ÉTAIENT TRÈS ACTIFS»

    À l’annonce de cette bien triste nouvelle, les Claviérois sont très affectés. Annie Luymoeyen, conseillère communale et ancienne bourgmestre, a côtoyé plus d’une fois la famille de Tornaco.

    « Ils venaient régulièrement aux excursions organisées par le comité culturel.

    Ils étaient très intéressés! Ils étaient très discrets sur leur vie de famille.

    C’est en tout cas bien triste», nous confie-t-elle.

    Régulièrement, le couple se rendait également à des activités dans le village.

    «Ce qui arrive est bien triste pour Victor de Tornaco.

    Ils étaient très attentifs à la commune et à de nombreuses choses».

    Article et rédaction de A.D.

    Source

     

    Lire la suite

  • Grosse intervention sur l'incendie du château de Vervoz à Clavier pour les sapeurs de notre Zone de Secours

    Lien permanent
     
     
     
    Zone de Secours Hemeco  l'annonce sur leur page 

    Grosse intervention sur incendie de bâtiment (château) pour les sapeurs de notre Zone de Secours cette nuit.
    Appelés vers 3h du matin, chaque poste a envoyé un départ complet ainsi que des moyens supplémentaires. Le gros de l'intervention s'est terminé vers 8h. Quelques sapeurs hamoiriens sont restés sur place pour eviter une éventuelle reprise du feu.
    On retrouvait sur place :
    Zone Hemeco :
    - Véhicule Officier : VC310 BMW X3 2.0D
    Zone Hemeco - Poste de Hamoir :
    - Autopompe Semi-Lourde 4x4 : PX303 Mercedes Atego 1630 AF E6 4x4 Vanassche
    - Auto-échelle 24m : E301 MAN 14.220 LC Magirus DLK 18-12 CC Fire Technics
    - Citerne 8000L : C303 Renault G260.17 Rosenbauer
    - Citerne 4500L 4x4 : CX307 MAN TGM 18.240 4x4 Plastisol / Fire Technics
    Zone Hemeco - Poste de Huy
    - Autopompe Semi-Lourde : P301 Mercedes Atego 1429 F Vanassche
    - Auto-Echelle 32m : E303 Mercedes Atego 1529F Metz DLAK 23/12 Somati
    - Citerne 8000L : C304 Scania G360 LB MSZ Vanassche
    - Citerne 8000L : C302 Volvo FM9.340 Plastisol / Fire Technics
    - Matériel : V331 Mercedes Sprinter 414 Rosenbauer Belgium
    Zone Luxembourg - Poste de Marche-en-Famenne
    - Citerne 13000L : C309 MAN TGA 26.430 6x2 A1Group
    Police du Condroz
    - Combi Volkswagen T5
    Aide Médicale Urgente
    - Ambulance HAMOIR 1 : Mercedes Sprinter 319CDI Ambucar
    - Ambulance HUY 1 : Mercedes Sprinter 519CDI NCV3.1 Ströbel / Ambucar
    - Ambulance AMAY : Mercedes Sprinter Autographe

    Zone de Secours Hemeco

     

    Important incendie au château de Vervoz à Clavier: une personne décédée !!! Article SudInfo clic ici 

     

  • Sécheresse ? Attention à la sécheresse de la végétation !!!

    Lien permanent

    Sécheresse: la distribution d’eau quasi normale en Wallonie, malgré des restrictions dans deux communes

    La distribution publique de l’eau se déroule quasi normalement sur tout le territoire wallon, malgré les très faibles précipitations de ces dernières semaines et une hausse générale de la consommation à la suite du confinement et du beau temps.

    Les communes de Gouvy et de Rochefort ont toutefois déjà dû prendre des arrêtés de police imposant des mesures de restriction de l’usage de l’eau pour garantir un approvisionnement suffisant à moyen terme, indique lundi le Centre régional de crise.

     

    Attention 

    Enfin, la sécheresse de la végétation favorise les départs de feux de broussailles et de forêt, qui se sont multipliés ces derniers jours, constate le Centre régional de crise, qui rappelle qu’« en forêt particulièrement, la vigilance doit rester de mise et les règles de prudence sont à respecter : ne pas fumer, ne pas jeter de déchets qui pourraient provoquer un effet de loupe, ne pas allumer de barbecues sauvages ou de feux d’artifice. »

    Temps sec, vent soutenu et du monde en forêt. Une seule recommandation : la vigilance. Merci

     

    Source

     

     

  • Incendie à Villers le Temple Nandrin aujourd'hui samedi 30 mai 2020

    Lien permanent

    Aujourd'hui matin  samedi 30 mai 2020 incendie à Villers le Temple Nandrin dans la rue Nicolas Dardenne .

    Les pompiers sont sur place , d' épaisses fumées visibles de loin .

    Route bloquée et citerne supplémentaire

    Infos et photos Loris Demarteau 

    Photo de HD 

     

    101380486_456260848568259_688410393428623360_n.jpg

    101202453_275937540195353_8978126608229466112_n.jpg

    78144644_279380070098002_6465108245106130944_n.jpg

    101638918_1188509394829064_6094067845765791744_n.jpg

     

  • Incendie Rue Tige Pâquette à Nandrin aujourd'hui jeudi 28 mai 2020

    Lien permanent

    Le feu a pris dans une prairie et une haie à côté d'une habitation en construction dans la rue Tige Pâquette à Nandrin .

    Les pompiers sont venus rapidement, il semblerait qu'un coffre électrique aurait également été touché par le Feu .

     

    Reportage photos par BS et LF 

    Sources infos BS ,LF ,LD 

    99161631_274629823736222_8102705259899518976_n.jpg

    99424102_635809240342583_2865022793097936896_n.jpg

    100089052_560194784932632_6713073264203137024_n.jpg

    lf.jpg

     

     

     

  • Photos des dégats de l'incendie au magasin Extra de Nandrin reportage de Loris Demrteau

    Lien permanent

    Hier mardi 14 janvier 2020  aux alentours de 19h30, un incendie s'est déclaré à l'arrière du magasin Extra de Nandrin, plus exactement aux abords de la réserve à l'arrière du  magasin.

    Le magasin est actuellement fermé pour une durée indéterminée.
    Voici les photos qui montre l'importance du sinistre, un reportage photos de Loris Demarteau pour le Blog de Nandrin .

     

    Suite à l'incendie le magasin Extra de Nandrin restera fermé pour une durée encore indéterminée. clic ici

    Le réveil va être difficile aujourd'hui dans le zoning commercial après l'incendie de cette nuit au magasin Extra clic ici

    Incendie en cours dans le zoning commercial au 4 bras de Nandrin, important déploiement de pompiers clic ici

    15 incendie 2 .jpeg

    extra.jpg

     

  • Suite à l'incendie le magasin Extra de Nandrin restera fermé pour une durée encore indéterminée.

    Lien permanent

    Suite à un incendie qui s'est déclaré cette nuit dans notre magasin Extra de Nandrin, nous vous informons qu'il restera fermé pour une durée encore indéterminée.

    Extra est à Extra (Extra Nandrin).

     

  • Le réveil va être difficile aujourd'hui dans le zoning commercial après l'incendie de cette nuit au magasin Extra

    Lien permanent

    Le réveil va être difficile aujourd'hui dans le zoning commercial après l'incendie de cette nuit au magasin Extra le long de la N 63 route du Condroz 

    Il était début de soirée quand un important déploiement de pompiers est arrivé sur les lieux , il semblerait que le feu avait pris dans la réserve à l'arrière du bâtiment.

    Il semblerait également qu'il n'y a pas de blessé.

    Pour rappel, l’enseigne Extra est présente sur le zoning depuis octobre 2015.

    Incendie en cours dans le zoning commercial au 4 bras de Nandrin, important déploiement de pompiers clic ici

     

    Plus d'infos dans les éditions Sudinfo La Meuse Huy-Waremme

    Infos et vidéo ici 

    https://huy-waremme.lameuse.be

    Source Google Maps 

    extra.jpg

    1 extra.jpg

     

    Photos de Lydia D pour le Blog de Nandrin 

    1 inc .jpg

  • Incendie en cours dans le zoning commercial au 4 bras de Nandrin, important déploiement de pompiers

    Lien permanent

    Important déploiement de pompiers, il semblerait que le feu ravage à l'arrière du magasin Extra , dans le zoning commercial près des 4 bras de Nandrin le long de la N 63 .

    De nombreux pompiers sur place  !!! 

    Plus d'infos demain dans les éditions Sudinfo La Meuse H-W https://huy-waremme.lameuse.be

    Photos de Lydia D pour le Blog de Nandrin 

    14 j 2.jpg

     

    extra.jpg

     

     

  • Incendie à Nandrin aujourd'hui 23 août 2019 début soirée en photo et vidéo

    Lien permanent

    incendie.jpgFin d'après midi, début de soirée aujourd'hui vendredi 23 août 2019 ,  un feu dans les champs de Favence Nandrin.

    Non loin du Home 

    Pompiers sur place

    Photos et vidéo  Jérôme Merli .

    Flash info 1.jpgIl semblerait qu'il y aurait également le feu dans les champs de St Dona Yernée - Saint-Séverin 

    non vérifié 

     

     

  • Point de collecte des canettes trouvées dans la nature à Nandrin

    Lien permanent

    Le service est en place depuis lundi dernier. Il n’y a pas encore foule. « Jusqu’à présent, seuls deux Nandrinois sont venus. Le premier a apporté 85 canettes et le deuxième 240. Ce sont des particuliers, pas des associations, qui se soucient de l’environnement et de la propreté », recense Philippe Dessers, contremaître du service travaux à Nandrin. Ce dernier est présent deux jours par semaine (au Thier des Raves, à 50 mètres de l’administration communale) pour réceptionner les canettes: le lundi de 14h30 à 16h30 et le mardi de 14h30 à 17h30.

    Pour rappel, seuls les Nandrinois peuvent rapporter des canettes. Celles-ci ne peuvent pas venir de sacs PMC, elles doivent avoir été ramassées dans la nature ou sur le bord de la route. « Les deux Nandrinois ont par exemple « nettoyé » la rue Tige Paquette et la rue de la Gendarmerie », précise-t-il. En échange, vous recevez un bon d’achat valable dans quelques commerces locaux, à savoir Q8 Shop & Go, Intermarché, Joué Club, Mazout Prévot, Hair Concept et Deux pois, deux mesures. Un bon d’achat de 5 € est acquis après le dépôt de 100 canettes, avec un maximum autorisé de 200 canettes par mois (pour les associations, le quota est de 1.000 canettes par mois). « Nous sommes en train de réfléchir à proposer une prime supplémentaire pour motiver les troupes, surtout les associations. On sait que les scouts notamment avaient envie de participer », annonce Michel Lemmens.

    Dans les mois à venir, Nandrin devrait recevoir la fameuse machine qui permettra le calcul automatique du nombre de canettes déposées. « Mais nous n’avons eu aucune info à ce jour... », glisse le mayeur.

     

    Article PAR ANNICK GOVAERS

    Source

    Alberte ,une volontaire afin de maintenir son quartier de Nandrin propre.

  • Le Nandrinois sort ses voitures du hangar en feu

    Lien permanent

    Jeudi, à 7 heures 45, un début incendie s’est produit dans un hangar situé rue d’Esneux à Nandrin. Le hangar, indépendant de toute habitation, abritait des voitures. Le propriétaire est parvenu à sortir la plupart des véhicules et l’outillage afin qu’ils soient épargnés par les flammes.

    Grâce à la rapidité de son intervention, la plupart des voitures sont intactes. D’après les premières constatations, l’origine du sinistre est accidentelle.

    L’incendie aurait pris suite à un court-circuit survenu dans une radio posée sur l’établi.

    Les pompiers de la zone Hemeco et ceux de Liège se sont rendus rapidement sur place.

    Les dégâts sont limités : le bâtiment est intact mais a subi quelques dégradations dues à la fumée et à la suie.

    La police du Condroz a procédé au constat. Personne n’a été blessé.

    Article - A.BT

    Source 

     

  • Incendie en cours à Nandrin aujourd'hui 21 mars 2019

    Lien permanent

    Incendie en cours rue d'Esneux à Nandrin !!!! plusieurs camions de pompiers , police sur place !!!! 

    Attention difficulté de circulation , il semblerait que des bonbonnes risqueraient d'exploser .

    Plus d'infos dans la journée 

    Une solidarité de voisinage,signalisation sur la voie publique etc .!!! 

  • Un arrêté du Gouverneur pour lutter contre les risques d'incendie

    Lien permanent

    Outre les feux de camp sont interdits dès aujourd'hui : toute manipulation de feu tant en zone forestière qu'en dehors des zones forestières, l'utilisation de désherbeurs thermiques ou assimilés ou encore le lâcher de lanternes célestes. Les barbecues chez les particuliers demeurent autorisés moyennant le respect des élémentaires règles de prudence : (utilisation de cloches à barbecue, ne pas utiliser de produitsaccélérants hautement inflammables tels white-spirit, thinner, essence, etc. pour procéder à l'allumage, dégager les abords immédiats du feu de toute végétation sèche, ne pas stocker de matières inflammables à proximité).

    Ces mesures aussi exceptionnelles que la météo que nous connaissons actuellement sont dictées par le souci de garantir la sécurité de tous. Dans le courant du mois de juillet, les pompiers de la province de Liège (soit les 6 zones de secours) sont intervenus près de 400 fois pour des départs d'incendie. C'est 5 fois plus qu'habituellement à la même période. Pour en savoir plus : http://gouverneur.provincedeliege.be/fr/evenement/80?nid=7644&from=actu

    gouvern.JPG

  • Début d’incendie rue des Martyrs à Nandrin

    Lien permanent

    Les pompiers ont éteint un début de feu, samedi entre 4 et 5h, dans une chambre.

    Probablement un court-circuit.

    Source clic ici 

  • Les pompiers rue de la gendarmerie à Nandrin mardi 4 avril 2017 , c'était un feu de jardin

    Lien permanent

    feu.jpgUn feu de jardin rue de la Gendarmerie Les pompiers de la zone de secours Hemeco sont intervenus ce mardi vers 16h pour un feu de jardin qui s’est propagé à l’abri de jardin. Selon le bourgmestre de la commune, le feu était sous contrôle vers 17h. Il n’y a pas eu de blessé.

    (A.G) 

    1147395687.25.JPG

  • Feu de cheminée à Fraineux Nandrin

    Lien permanent

     

    feu.jpgVendredi en fin de soirée les habitants d'un quartier de Fraineux ont été alertés par les sirènes des pompiers .

    Un feu était déclaré dans la cheminée d'une habitation de la rue tige des saules non loin du parc du CPAS .

    Fort heureusement pour les propriétaires les dégâts sont limités ,intervention des pompiers de la zone Hemeco et constat de la police de la Zone Condroz.

  • Un camion de chez Mailleux Nandrin en feu!

    Lien permanent

    Maillieux source Sudinfo CL.JPG

    Le cuisiniste Pierre Mailleux est en colère, il a perdu près de 25.000 euros dans ce sinistre.

    Surprise plutôt désagréable ce mardi matin pour Pierre Mailleux (frère de Robert, spécialiste des meubles). Ce cuisiniste qui tient une boutique sur la route du Condroz à hauteur de Nandrin a été réveillé par la police de la zone parce que son camion était en feu. En tout ce sont près de 25.000 euros qui sont partis en fumée. «Les pompiers et la police écartent la piste criminelle», explique Pierre Mailleux.

    Une thèse que son assureur a du mal à croire. Une enquête est en cours. 

     

    «Mes clients n’auront pas leur salle de bain pour les fêtes », s’inquiète Pierre Mailleux. Et pour cause, ce cuisiniste nandrinois a été victime d’un sinistre plutôt désagréable ce lundi matin. En effet, les pompiers de la zone de secours de Liège et les policiers du Condroz ont été appelés à 4h35 pour intervenir sur une camionnette en feu à hauteur du bâtiment qui jouxte les cuisines Mailleux sur la route du Condroz à hauteur de Nandrin. Il s’agissait en réalité de la camionnette de Pierre Mailleux.

    « On avait tout préparé pour nos clients. Il y avait de quoi installer une salle de bain entière. Il y avait également deux relax à l’intérieur », explique le Nandrinois. « En tout, il doit y en avoir pour plus ou moins 25.000 euros de pertes si vous comptez 10.000 pour le petit camion et 15.000 pour le reste .»

    Mais en plus des dégâts sur le véhicule, qui par ailleurs a été retiré par le dépanneur Rigot, le bâtiment à côté duquel le camion était garé, a notamment subi quelques dégâts. Un système de ventilation a été touché.

    À l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, impossible d’affirmer qu’il s’agit d’un incendie criminel ou non. « Lorsque la police m’a prévenu à 6 heures, l’incendie était déjà terminé. Pour eux, il pourrait s’agir d’une origine électrique, ils parlent notamment d’une auto combustion.

    Mon véhicule était assez âgé, il avait une bonne dizaine d’années. »

    Une thèse que son assureur a du mal à croire.

    « C’est la première fois que nous sommes confrontés à ce genre de situation et que nous entendons parler d’une combustion soudaine.

    Cela peut arriver, certes, mais en général il s’agit d’un cas de vandalisme », explique le bureau d’assurance du Nandrinois.

    Seule l’issue de l’enquête pourra déterminer qui a raison et qui a tort.

    Une chose est sûre, les fêtes de la fin de l’année 2016 n’auront pas porté chance à Pierre Mailleux.

    Le préjudice est très important pour le Nandrinois. En effet, même si son véhicule était assuré, le contenu, lui, ne l’était pas. « Le véhicule en question datait de 2003.

    Dans une telle situation, le contenu est difficilement assurable contre le vol ou l’incendie etc. En effet, l’âge du véhicule fait partie des critères d’acceptabilité »

    Article de .C.L. source Sudinfo 

  • L'ancienne discothèque brasserie La Masure a brûlé cette nuit

    Lien permanent

    DSC_0723.JPG

    Un important incendie s’est déclaré samedi vers 2 heures 30 du matin à Amay, dans un immeuble de la rue Gaston Grégoire.

    C’est immeuble, a abrité l’ancienne discothèque La Masure devenue le Goldeneye, autrefois bien connue dans la région.

    Les pompiers hutois et des renforts des pompiers de Liège sont intervenus durant plus de quatre heures sur les lieux. Les dégâts sont conséquents, mais personne n’a été blessé. Le logement était inoccupé au moment du sinistre dont l’origine est a priori accidentelle.

    Photo Blog de Nandrin info Belga et Sudinfo CC 

     

    Benoît Fouarge et Émilie Naharro ont perdu leur bien le plus précieux durant la nuit de vendredi à samedi: leur nouvelle brasserierestaurant, le Mary’s bar située place Sainte-Ode à Amay. Un feu pour le moins violent s’est déclaré à l’étage du bâtiment à 2h40 et l’a complètement ravagé. «Je suis perdue, c’est mon projet, mon boulot qu’il y avait là-dedans. Avant j’étais aide-soignante à temps plein et je travaillais comme serveuse dans un bar les week-ends.

    C’était mon rêve d’ouvrir cette brasserie. On a pris du temps pour le mettre en place et à peine réalisé… tout est parti en fumée» , exprime Émilie Naharro. La brasserie allait fêter son premier mois d’ouverture ce dimanche 4 décembre. «C’était une ancienne discothèque, le Goldeneye, un endroit très connu et populaire. On a eu du mal à contenir le feu, c’était vraiment conséquent. C’est pourquoi les pompiers de Liège sont venus en renfort» , détaille un pompier de la zone Hemeco.

    Fort heureusement, les lieux étaient inoccupés, il n’y a donc eu aucune victime. C’est le bourgmestre, Jean-Michel Javaux, qui a prévenu les propriétaires. «Une Saint-Nicolas était organisée ce samedi et les Amaytoises s’organisaient juste en face histoire aussi de mettre à l’honneur ce nouveau commerce qui était partenaire de l’événement. Ça l’aurait bien mis en valeur» , ajoute le maïeur avec tristesse.

    Vu l’ampleur du feu, les pompiers ont dû faire un trou dans la toiture de l’immeuble mitoyen, pour l’empêcher de se propager. Le locataire habitant l’appartement sera relogé, le temps que les réparations se fassent. L’enquête est toujours en cours mais le parquet n’enverra pas d’expert. «Selon les éléments en notre possession, il n’y a rien de suspect, la cause semble être accidentelle.»

    Article de CYNTHIA CHAROT

     

  • Nandrinois Que faire en cas de nuage radioactif?

    Lien permanent

    CLIN-D-OEIL.jpgL’exercice, mis au point par le centre de crise, a impliqué 17 communes et de nombreux services

    Ce mardi a eu lieu un exercice simulant un incident radiologique à la centrale nucléaire de Tihange.

    Organisé par le centre de crise, dépendant du SPF Intérieur, il a mobilisé les services de secours et 17 communes situées dans un rayon de 10 km autour de la centrale. La Protection civile s’est déployée à Engis afin d’établir un camp de base pour procéder à des mesures de radioactivité. 

     

    Le scénario imaginé par le centre de crise fait froid dans le dos: un nuage radioactif, relativement limité, s’est échappé de Tihange 3. L’air contaminé se dirige de Huy vers Namur. Les communes de Marchin, Modave, Andenne et Ohey sont particulièrement impactées.

    Voilà pour la catastrophe imaginaire. Reste les mesures à prendre. Comment informer la population? Quelles sont les mesures de confinement à prendre?

    Quels services de secours faut-il alerter en priorité? Faut-il également confiner le bétail? Autant de questions auxquelles a été confronté, à des niveaux différents, l’ensemble des participants. L’exercice était baptisé «TIHEX 2016» et organisé par le centre de crise, en collaboration avec l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire, les Services fédéraux auprès des Gouverneurs de Liège et de Namur, les 17 communes situées ainsi que l’exploitant Engie.

    «Lors de cet exercice, nous avons fait un focus particulier sur l’impact de cet incident radioactif en matière de mobilité, précise Benoît Ramacker, porte-parole du centre de crise.

    Les TEC, mais aussi Infrabel et le service de navigation fluviale de la Région wallonne, ont également participé.» Ce mardi, bus, trains et bateaux ont donc été théoriquement arrêtés en urgence suite à l’incident. L’exercice avait pour objectif principal de tester les flux d’information, il n’a pas engendré de réel déploiement des services de secours sur le terrain. À une exception: les services de la Protection civile se sont rendus à Engis pour établir un camp de base afin de mesurer sur place le taux de radioactivité.

    « Ce déploiement des unités de la Protection civile à Engis n’a pas suscité de vent de panique, assure Benoît Ramacker, les riverains étaient bien informés de la tenue de l’exercice.» Du côté des bourgmestres impliqués, on se réjouit du déroulement des opérations: «C’est un exercice sain et utile qui permet de mieux coordonner les services» assure le hutois Christophe Collignon.

    À Marchin, Éric Lomba se montrait également très satisfait: « Cela nous permet d’avoir de bons réflexes et de mettre en place des bases de données nécessaires, comme la liste des agriculteurs ou des personnes à contacter dans chaque école» précise-t-il.

    Et même s’il ne s’est heureusement jamais produit de catastrophe nucléaire, ces exercices se sont déjà révélés bien utiles: «Lors des problèmes électriques liés à la tempête de neige, nous avons appliqué certaines des procédures rodées lors de ces exercices…»

    Article de AURÉLIE BOUCHAT

  • Début d’incendie dans une bergerie de Nandrin

    Lien permanent

    feu.jpgCe mercredi, un incendie s’est déclaré, route d’Ombret à Nandrin, à 19h05 dans une bergerie. Le feu aurait pris à cause d’une surchauffe d’un appareil qui devait réchauffer les agneaux. Celui-ci a rapidement été maîtrisé, limitant les dégâts. La police de la zone du Condroz a constaté.

    Article de C.L.

  • Incendie à Nandrin,Alain et sa maman de 99 ans l’ont échappé belle

    Lien permanent

    incendie.JPG

    « J’ai porté maman dans mes bras »

    Mardi en fin d’après midi, un important incendie s’est déclaré dans une maison Thier du Marnave, à Villers-leTemple (Nandrin).

    La remise est détruite et le toit s’est effondré.

    Alain Haidon, qui vit avec sa maman presque centenaire, a eu une belle frayeur.

    Mère et fils ont dû être relogés, le logement est inhabitable.

    Ce mercredi, Alain Haidon, encore sous le choc, ne pouvait que constater les dégâts.

    La maison de ses parents, qu’il a rachetée et qu’il était occupé à retaper à son rythme, est à présent inhabitable.

    « J’ai contacté les assurances et j’ai fait le nécessaire pour bâcher au plus vite le toit , nous confie Alain Haidon (59 ans).

    Mardi à 16h40, son voisin est venu l’alerter que de la fumée sortait de son annexe, une sorte de remise.

    Ni une ni deux, Alain a évacué les lieux avec sa maman Pélagie, presque centenaire.

    « J’ai pris maman dans mes bras jusque dans la voiture et je l’ai vite conduite chez ma sœur.

    Mon voisin avait déjà prévenu les secours », raconte-t-il.

    Sur place, les pompiers de la zone Hemeco ont eu fort à faire pour venir à bout des flammes, d’autant qu’une cuve de mazout se trouvait au milieu du brasier et perçait.

    La protection civile et SOS pollution ont été appelés en renfort.

    Les hommes du feu ne sont rentrés à la caserne qu’à 21h30.

    La police et le bourgmestre de Nandrin sont également descendus sur place.

    « Michel Lemmens nous a proposé un logement d’urgence mais nous sommes pour l’instant hébergés dans la famille.

    Avec maman qui est âgée, je préfère que quelqu’un soit là avec elle quand je dois m’absenter. »

    Toute la famille est ébranlée par ce sinistre dont on ignore pour l’heure l’origine.

    « J’ai pleuré car il s’agit quand même de la maison de mes parents qui était en feu… Je n’ai pas dormi ni mangé, mon frère non plus.

    Quelle affaire », glisse Irène Haidon (75) qui habite à un jet de pierre de la maison sinistrée.

    Heureusement, personne n’a été blessé.

    « Maman, qui se déplace à l’aide d’un déambulateur, ne réalise pas ce qui s’est passé, je pense.

    Mardi soir, elle ne comprenait simplement pas qu’elle devait aller chez sa petite-fille.

    Ce mercredi, elle m’a demandé si tout est foutu, alors on la rassure, elle est bien entourée », assure Irène Haidon.

    « Elle n’a pas vu les flammes donc elle n’a pas eu peur », ajoute Alain Haidon.

     

    indendie s.JPG

     

    Article de  ANNICK GOVAERS  source Sudpresse du 14/01/2016

    http://journal.sudinfo.be/

  • Incendie au home La Châtelaine à Nandrin: huit résidents évacués

    Lien permanent

    incendie 18 dec.JPG

    Un incendie s’est déclaré dans une des chambres d’une annexe du home La Châtelaine, rue Petit Baimont à Nandrin. Les pompiers ont dû évacuer une pensionnaire restée dans sa chambre enfumée.
     
    Ce jeudi, les pompiers de Huy ont été appelés à 14h24, au home La Châtelaine, situé rue Petit Baimont à Nandrin.
    On leur annonçait que l’annexe d’une maison de repos était en feu.
    Effectivement, le bâtiment est construit en deux parties.
     Il se compose d’un corps principal et d’une aile.
     C’est dans cette annexe que le feu s’est déclenché.
    «Nous sommes arrivés sur place et nous avons trouvé 7 personnes à l’extérieur.
     Ils nous ont dit qu’il y avait peut-être encore un ou deux pensionnaires à l’intérieur », explique le lieutenant Jadot.
    «Nous avons donc formé deux équipes, une pour éteindre le feu, une autre pour rechercher les éventuelles personnes coincées.
    Effectivement, mes hommes ont découvert une personne, qui se trouvait dans son lit, dans la chambre voisine de celle qui a pris feu ».
    La personne avait inhalé des fumées et a été tout de suite transférée au CHR de Huy. 
    Mais son état n’était pas jugé sérieux.
    Les pompiers n’ont mis que quelques minutes à éteindre les flammes. 
    L’incendie est parti d’une garde-robe dans une chambre. 
    Il est possible qu’un mégot oublié soit à l’origine de l’accident. 
    Le parquet de Huy a été prévenu.
    Au départ, par précautions, les autorités ont pris la décision de déclencher le plan blanc pour éventuellement reloger les pensionnaires.
    Finalement, les locataires de La Châtelaine n’ont pas eu à déménager, le corps principal du bâtiment était vide et il a été complètement épargné par les flammes. 
    Le plan blanc a rapidement été levé.
    « En fait, La Châtelaine n’est plus une maison de repos depuis trois mois », explique le bourgmestre Michel Lemmens. 
    « Le lieu était loué par une ASBL qui accueillait des adultes handicapés français.
    Mais ils ont déménagé il y a trois mois. 
    Depuis, le bâtiment est en vente.
     Mais le propriétaire qui possède d’autres biens, loue les chambres à des personnes en difficulté.
    Ce sont eux qui étaient logés dans l’annexe ».
    Les pompiers de Huy sont restés une heure sur place, le temps de sécuriser les lieux.
     Les dégâts les plus importants sont dus aux fumées qui se sont dégagées.
    « Finalement, plus de peur que de mal », commente Michel Lemmens. 
    « On peut aussi dire que pour nous, ça a été un bon exercice.
    Nous avons pu voir les réactions de chacun dans le cas de ce type de plan. 
    Et on sait qu’il y a des choses à améliorer. 
    Certaines personnes ne savaient pas trop quel était leur rôle.
     On va pouvoir travailler ça, au cas où, un jour, une vraie catastrophe se produise ». 
     
    Article de NOÉMIE BOUTEFROY La Meuse