GAL

  • Des citoyens proposent leurs services, d’autres en reçoivent sur la plateforme «Villages solidaires »

    Lien permanent

    La plateforme Villages solidaires, créée par le « Gal Pays des Condruses », est en plein essor depuis le début du confinement lié au coronavirus.

    Des citoyens proposent leurs services, d’autres en reçoivent.
    Avec les mesures de confinement, de nombreux réseaux de solidarité ont vu le jour un peu partout dans notre région. Et notamment dans le sud de l’arrondissement de Huy-Waremme.
    La plateforme « Villages solidaires », mise en place par le « Gal Pays des Condruses », connaît un succès grandissant depuis le début des mesures de confinement. Inauguré l’année dernière, ce site est accessible dans les six communes du Gal, à savoir Anthisnes, Clavier, Marchin, Nandrin, Ouffet et Tinlot.


    Le système est assez simple : les habitants proposent des services et en reçoivent. « On voit un effet lié au coronavirus. Des gens proposent par exemple de faire des courses. Il y a beaucoup d’offreurs. Il y a même plus d’offres que de demandes », indique Chantal Courard, chargée de mission au Gal.


    Ainsi, on peut lire sur la plateforme des descriptions d’offres comme « Aide pour les courses en période de coronavirus » ou encore « Aide aux seniors qui ne peuvent plus sortir ».


    Actuellement, une trentaine de personnes ont effectué des demandes via ce site. Les organisateurs sont également en contact avec des services sociaux, qui peuvent désormais utiliser le site pour trouver des bénévoles. « On travaille avec les communes et les assistants de vie.

    On peut par exemple envoyer le Taxi Condruses, et les chauffeurs vont faire les courses » explique Chantal Courard.

    Rédaction de l'article par Ro.Ma.

    Source 

  • Soyons Solidaires !!! Des personnes ont besoin de vous et de nous !!!!

    Lien permanent

    Soyons solidaires !

    http://www.villages-solidaires.be/

    Un outil d'entraide gratuit qui existe pour promouvoir l'entraide entre voisins.
    Si vous pouvez vous déplacer, vous pouvez aider des personnes âgées vulnérables et seules. (Faire des courses, proposer un service, prendre des nouvelles,...)
    Villages Solidaires est là pour vous mettre en relation.

    http://www.taxicondruses.be/

    Notre service de transport social T'Condruses reste accessible pendant les semaines à venir pour vous aider à vous déplacer.
    Nous adaptons notre service. Nous pouvons faire les courses alimentaires ou pharmaceutiques pour les personnes obligées de rester à domicile.

    Un réseau d’assistant(e) de vie - « Jamais seul »

    En cas de besoin, une aide pour les 60 ans et plus peut être apportée par les assistants de vie, les communes, CPAS.
    Des professionnels de terrains commune par commune peuvent vous aider pour toutes autres demandes.

    Pour tous renseignements :
    Appelez le 085 / 27 46 10
     
     

  • Le SEL un nouveau réseau de solidarité se développe

    Lien permanent

    Un nouveau réseau de solidarité voit le jour

    Un nouveau réseau de solidarité se développe à Modave. Le SEL est un système pour rendre des services et en recevoir, grâce à une monnaie virtuelle (les étoiles). Une initiative de solidarité qui apparaît au même moment que la plate-forme « Villages solidaires ».


    Ces dernières années, de nombreux citoyens se sont lancés sur la voie de l’économie alternative. Une manière de contourner les circuits économiques traditionnels et de retrouver un aspect concret dans les échanges. Cette tendance se voit à travers les monnaies locales, les plateformes citoyennes… et également le SEL (le Système d’Échange local).


    Quelques citoyens décident de lancer cette initiative dans la commune de Modave. L’idée est simple. Vous offrez un service (par exemple donner une heure de cours particulier) et vous recevez une sorte de jeton virtuel. Avec ce jeton, vous pourrez recevoir un autre service, comme une heure de repassage par exemple.

     

    Amandine Dupret habite à Modave depuis deux ans. Elle a déjà été très active dans un SEL lorsqu’elle habitait à Esneux. Avec ses nouveaux voisins, elle a voulu relancer l’expérience.

    « On veut créer du lien, partager, de l’entraide… Par exemple, je donne mes œufs, un autre fait du baby-sitting…», confie la jeune femme.


    Le système est basé sur le principe de réciprocité. En d’autres termes, le don appelle le don. « L’outil est une monnaie virtuelle appelée “étoile”. Une étoile équivaut à une heure. Ça peut être de la couture, du ménage… On offre deux étoiles de bienvenue », explique l’organisatrice. Il est également possible d’être « en négatif » par moment. Mais, en voyant les SEL des autres communes, on s’aperçoit que les excès sont assez rares. Les interactions se déroulent sur un site (http://nandrin.communityforge.net/). Pour plus de facilité, le SEL de Modave utilise, de manière temporaire, la plateforme du SEL de Nandrin. Mais le nom sera modifié dans peu de temps.


    L’idée n’est pas de faire de la concurrence avec l’économie locale. Mais uniquement rendre des services. « On ne veut pas faire de la concurrence aux commerces », explique l’organisatrice du projet. Ainsi, toutes les activités peuvent être proposées : faire du jardinage, donner des cours, faire les courses, cuire du pain, faire du babysitting, prêter une machine, tenir compagnie à un malade, envoyer des mails…


    Souvent les gens oublient ce qu’ils sont capables de faire. « On a tous quelque chose à offrir… et souvent on l’oublie. On peut tous repasser, nourrir un animal, aller chercher les courses de quelqu’un… », explique la jeune dame.


    Par Ro.Ma.

     

    Source

     

  • L’inauguration de la plateforme « Villages solidaires » aujourd'hui, aussi un projet d’entraide basé sur le volontariat

    Lien permanent

    Une autre initiative sociale va bientôt voir le jour à Modave et également dans six autres communes des environs (Anthisnes, Clavier, Marchin, Nandrin, Ouffet et Tinlot).

    Il s’agit de la plateforme « Villages solidaires », organisée par le « Gal Pays des Condruses » et le service « Jamais seul à Modave ».

    « C’est un projet d’entraide citoyenne basé sur le volontariat, sur l’ensemble des 7 communes.

    On veut redévelopper la solidarité au sein des villages », explique Chantal Courard, chargée de mission au Gal.


    Le système est assez similaire au Sel : les habitants proposent des services et en reçoivent.

    La grande différence avec le SEL se trouve au niveau de la monnaie.

    Ici, pas de monnaie et pas de compte. Les services reçus ne doivent pas obligatoirement être rendus.

    « On a besoin de toutes les générations. Il y a des demandes pour tenir compagnie, transporter du bois... », explique Chantal Courard.


    La plate-forme veut vraiment privilégier les échanges entre les générations. Une aide pour les seniors va ainsi être organisée.

    Un projet pilote avait d’ailleurs été mené à Anthisnes l’année dernière.


    L’inauguration de la plateforme « Villages solidaires » se fera ce mardi 11 février à 18h30, salle Bois Rosine.

     

    Par Ro.Ma.

     

    Source

  • Bar-débat café philo à l'Atelier(s) de Clavier le lundi 17 février 2020 à 20h

    Lien permanent

    GAL Pays des Condruses

    Liberté individuelle et transport responsable : incompatible ?
    Venez en discuter lors d'un bar-débat / café philo à l'Atelier(s) de Clavier le lundi 17 février 2020 à 20h. 

     

  • Inauguration du SEL Modave / Nandrin le 8 février 2020 à 20 h

    Lien permanent

     

     

    Inauguration du SEL Modave / Nandrin le 8 février 2020 à 20 h

    Salle Bois Rosine à Strée Modave 

    AL Pays des Condruses

  • Bilan de Villages Solidaires aujourd'hui 3 février 2020 à Anthisnes par le GAL

    Lien permanent

     Aujourd'hui lundi 3 février!
    https://www.galcondruses.be/evenements/villages-solidaires-a-anthisnes-le-bilan/

    GAL Pays des Condruses ASBL
    085 27 46 10
    Rue de la Charmille, 16
    B-4577 STREE (MODAVE)

     

  • Invitation découvrir le projet Villages Solidaires le 11 février 2020 Modave Strée

    Lien permanent

    11 fev mod .jpg

     

     
  • Devenir un village solidaire «idéal» dans le Condroz , Vidéo !!!

    Lien permanent

    Pour mener à bien ces idées, le GAL Pays des Condruses travaille en collaboration avec les  communes .


    « Ce n’est pas un service communal seul qui doit porter le projet »


    « Le GAL aide les citoyens à mettre des actions en place mais cela doit aussi venir de l’impulsion des citoyens » annonce Chantal Courard, chargée de mission au GAL.


    Cette dernière se réjouit également de la participation des Anthisnois.


    « C’est rare de voir autant d’engouement au sein d’une commune » confie-t-elle.


    Une trentaine de personnes avaient pris part aux discussions l'année passée.


    Ensemble, ils avaient établi une définition de ce qu’était pour eux la solidarité.


    « Pour nous, la solidarité c’est des échanges vivants, une façon d’être, un geste vers l’autre, agir.


    Un village solidaire idéal apporte, selon eux, du bien-être aux citoyens qui s’y sentent en sécurité, du lien social et de la convivialité.


    Il inclut aussi la différence et intègre toutes les catégories de la société en étant intergénérationnel.
    Cette base a permis aux citoyens présents de relancer les discussions.


    Concrètement, une page Facebook par le groupe afin d’informer tous les Anthisnois sur le projet mais aussi de rassembler les personnes qui veulent y prendre part.


    « On aimerait aussi développer une plateforme de solidarité locale pour faciliter les échanges entre les personnes qui veulent être bénévoles et celles qui en cherchent » souligne Chantal Courard.


    La commune d’Anthisnes devient ainsi précurseur en tant que « village solidaire » avec pour objectif premier : créer du lien au sein du village.


    Par la suite, il n’est pas exclu que ce concept voie le jour dans d’autres communes voisines telle que Nandrin etc ....

    Des infos clic ici 

  • En préparation, d'une charte urbanistique relative à la division d'immeubles en plusieurs logements au GAL

    Lien permanent

    En préparation : une charte urbanistique relative à la division d'immeubles en plusieurs logements

    La structure de la population est en constante évolution sur nos communes. Nous constatons de nouvelles demandes de logement par des ménages plus petits : personnes seules, jeunes ménages sans enfants, familles monoparentales, personnes vieillissantes n’ayant plus besoin d’un grand logement. Nous constatons aussi une diminution de la capacité financière des ménages.
    L’idée de diviser des bâtiments existants pour y créer plusieurs logements est une solution pour fournir de nouveaux logements.

    La suite sur le site du GAL :

    https://www.galcondruses.be/2020/01/15/en-preparation-une-charte-urbanistique-relative-a-la-division-dimmeubles-en-plusieurs-logements/

     

    Ce document présentera des recommandations pour créer des projets de qualité, on y aborde :
    – La conception et l’aménagement intérieur des immeubles
    – La gestion des logements une fois ceux-ci créés
    – Le respect de l’architecture de l’immeuble
    – Les raccordements aux réseaux
    – Le stationnement et la voirie
    – Les locaux de rangement et autres équipements (vélos, buanderie, bornes de rechargement)
    – La salubrité et la sécurité
    – Les aménagement extérieurs
    – Les aspects énergétiques
    – Les autorisations à demander (permis d’urbanisme, permis de location)

    Lire la suite

  • C'était le 21 novembre 2019, Vous souhaitez écouter ou réécouter la conférence "Vieillir à la campagne!

    Lien permanent

    Vous souhaitez écouter ou réécouter la conférence "Vieillir à la campagne!

    Les vidéos clic ici 

     

    GAL Pays des Condruses clic ici

     

     

  • Ciné-débat sur l'Energie et le climat - Watt If le 20 janvier 2020 à Clavier

    Lien permanent

    Ciné-débat sur l'énergie et le climat avec projection du film "Watt If" (40 min) suivi d'un débat animé par l'Ecran des Possibles.
    Evénement convivial et gratuit.
    Inscriptions souhaitées via energie@galcondruses.be ou au 0486/34.81.41

     

     

    GAL Pays des Condruses

    Ciné-débat sur l'Energie et le climat - "Watt If"

  • Repair Café Clavier le 18 janvier 2020

    Lien permanent

    Au plaisir de vous retrouver à l'école Les Avins pour pouvoir mieux vous accueillir dans des locaux plus grands nous permettant à l'avenir de vous offrir plus de services divers et variés.

    Derniers objets inscrits à 16h30 selon l'affluence

     

     

    Repair Café Clavier

    Repair Café Clavier

  • Formation de commis de cuisine et de salle de collectivité

    Lien permanent

    CONDROZ. Formation de commis de cuisine et de salle de collectivité. Réalisation de repas pour des écoles primaires et maternelles à partir de produits locaux, issus un maximum de l’agriculture biologique et de saison !



    N'hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations (Devenirs CISP au 085/41.31.91 idéalement en matinée ou sur l’adresse mail : info@devenirs.be

     

    Devenirs ASBL

  • Formation de commis de cuisine et de salle de collectivité

    Lien permanent

    CONDROZ. Formation de commis de cuisine et de salle de collectivité. Réalisation de repas pour des écoles primaires et maternelles à partir de produits locaux, issus un maximum de l’agriculture biologique et de saison !



    N'hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations (Devenirs CISP au 085/41.31.91 idéalement en matinée ou sur l’adresse mail : info@devenirs.be

     

    Devenirs ASBL

  • Le GAL vous aide à faire des économies d’énergie le 5 novembre 2019 à Nandrin

    Lien permanent

    Le GAL Pays des Condruses en partenariat avec la coopérative CORENOVE propose une série de séances d’informations pour réaliser des économies d’énergie chez vous.

    Sept communes sont concernées.


    « Les résidences représentent un tiers des émissions des gaz à l’effet de serre », indique Geoffroy Germeau, chargé de projet énergie au GAL Pays des Condruses.

    Des séances d’information en partenariat avec CORENOVE se dérouleront dans sept communes différentes et s’inscrivent dans l'opération Renov'Énergie.

    Cette seconde édition, gratuite, constitue un appui aux propriétaires de bâtiments du territoire qui souhaitent effectuer des rénovations énergétiques.


    Ceux qui veulent aller plus loin peuvent déposer une caution de 80 euros. « Un expert en bâtiment viendra alors identifier les caractéristiques de votre bâtiment », développe Geoffroy Germeau.

    « Depuis juin de cette année, il y a une obligation pour obtenir une série de primes de faire un coûteux audit. Cela revient autour de 1.000 euros : c’est une difficulté supplémentaire pour beaucoup de monde. »


    Audit et devis


    Avec cette caution de 80 euros, la coopérative CORENOVE propose de faire un audit puis d’envoyer des devis à différentes entreprises « présélectionnées pour leur qualité, leur sérieux et leur engagement et situées dans un rayon de 20km », dit le chargé de projet. « Suite à l’obtention des devis, on organise une réunion d’aide à la décision qui permet d’identifier des scénarios de financement pour différents types de travaux à réaliser pour les personnes qui viennent. »


    Ainsi, sur base des infos énergétiques de votre habitation et des devis, « Si vous isolez votre toit, ça va vous coûter plusieurs milliers d’euros. Mais en parallèle, vous allez pouvoir économiser 20% de la consommation d’énergie au sein de votre foyer. Cela deviendra ainsi rapidement rentable. »
    L’an dernier, plus de 180 personnes ont participé à la première édition de cette opération Renov'Énergie. Plus de 80 d’entre elles se sont inscrites et ont pu bénéficier d’un accompagnement. « Si vous réalisez les travaux, vous récupérez votre caution de 80 euros », ajoute Geoffroy Germeau.


    Les séances d’infos


    L’opération se déroulera le 4 novembre à la salle du conseil communal de Marchin, le 5 novembre à la salle du conseil communal de Nandrin, le 6 novembre à la salle du conseil communal de Tinlot, le 7 novembre à la salle du conseil communal de Clavier, le 12 novembre à la maison de village Lagrange à Anthisnes, le 13 novembre à la salle du conseil communal d’Ouffet et le 14 novembre à la petite salle Bois Rosine de Modave.


    Par Jérôme Guisse

     

    Source 

  • Un vélo pour sensibiliser au climat

    Lien permanent

    Geoffroy Germeau, chargé de projet énergie au GAL Pays des Condruses, a amené un vélo insolite à l’événement. Celui-ci était relié à un pied de home-trainer et un moteur pour alimenter divers objets.Avec un dispositif permettant de transformer le courant alternatif en continu, il pédale pour recharger son smartphone et alimenter un ventilateur. « Ici, c’est un système sécurisé. Si on pédale trop sur des installations similaires, on pourrait brûler certains objets », dit-il.

    Pendant que les gens pédalent, le chargé de projet s’amuse à leur poser des questions sur le réchauffement climatique. « On réfléchit à une plus belle installation avec un professeur de menuiserie de Wanze », continue-t-il. « Et pourquoi ne pas l’installer dans des services communaux ou ailleurs pour alimenter une lampe de bureau ou autre chose ? »

    Le GAL du Pays des Condruses se penchera en détail sur ce projet dans les mois à venir.

     

    Par Jérôme Guisse

    Source

    Une machine originale et insolite. - JGUne machine originale et insolite.

  • L’aménagement d’un nouveau RAVeL en discussion

    Lien permanent

    ean-Benoît Graas, chargé de mission mobilité pour le GAL Pays des Condruses, indique que ce dernier planche sur un nouveau Ravel. « Nous voulons connecter Clavier, Hamoir et Ouffet en reliant la ligne 126 », explique-t-il.

    Le parcours de mobilité active (nouveau terme pour désigner le mode doux, NDLR) tentera de passer par un maximum d’écoles, d’administrations communales, mais aussi de commerces. « On essayera également de permettre aux cyclistes de rejoindre le nouveau bus WEL », continue Jean-Benoît Graas. « Bien sûr, on ne peut pas y entrer avec les vélos. Il faudrait songer à mettre des boxes. »

    Le tracé est défini, le projet à l’étude. « Il doit être validé par le SPW », dit-il. « On veut que ce Ravel ne soit pas seulement touristique, mais aussi économique.»

     

    Par Jérôme Guisse

     

    Source 

  • Le GAL des Condruses est en train de tester un site web nommé Smartmob.

    Lien permanent

    L e GAL est en train de tester un site web nommé Smartmob.
     
     
    Il permettra de planifier un trajet en utilisant tous les moyens de locomotion, en particulier les transports sociaux.
    Il devrait être opérationnel début 2020.

    La première fête du vélo se tenait pour ce samedi à Clavier.
     
    Organisée par le GAL Pays des Condruses, l'événement se déroulait au sein de l’Alter école.
     
    « Cet établissement propose un projet à contre-courant de ce qu’il se fait habituellement », indique Jean-Benoît Graas, chargé de mission au GAL. « C’était donc naturellement que l’on s’est associé à eux. »
     

    David Schuyten, informaticien au GAL, participait à l’événement. Voilà plus d’un an qu’il travaille à mi-temps sur Smartmob. Il s’agit d’un site web similaire à Google Maps mais qui inclut les services des communes du Pays des Condruses à savoir Anthisnes, Clavier, Modave, Marchin, Nandrin, Ouffet et Tinlot.

    « Smartmob permet de prendre en compte si les personnes sont à mobilité réduite, s’il est nécessaire de stocker des courses et de gérer les services de transports sociaux », explique-t-il.

    Ces services, avec lesquels le GAL veut travailler, sont l’Ouftibus, le Tinlot Bus et le Téléservice du Condroz. « On veut aussi y ajouter le covoiturage lancé par Clavier. » Des partenariats avec le TEC, le WEL et la SNCB sont également envisagés.

    Le far-west

    Le site web utilise les bases de données des différents services. Celles-ci proviennent d’un travail mis en place il y a trois ans. « Les chauffeurs des transports sociaux notaient les adresses des différents passagers sur un papier. Ils la recopiaient parfois de manière différente. C’était le far-west », indique David Schuyten.

    Petit à petit, l’idée d’un site web « couteau suisse » a émergé dans la tête de l’informaticien. « Il y a une vraie demande des services pour cela », explique-t-il. « On a essayé de dénicher des applications similaires à Google Maps, mais impossible d’en trouver pour moins de 15.000 ou 20.000 euros. » Le site est actuellement en phase de test.

    « On espère le lancer en janvier », détaille David Schuytens. « On est passé par la société ‘Deux points’ pour apporter plus de sécurité au niveau du site. J’ai dû retravailler mes bases de données suite à cela ces deux derniers mois. »
     
    L’informaticien a fait en sorte que Smartmob soit déjà accessible à tout le monde. Toutefois, ce ne sera que plus tard que tout le monde pourra l’utiliser. « On préfère d’abord que les services comme les communes l’utilisent. »
    Les communes voisines ont déjà montré leur intérêt. « Il faudra trouver des partenaires financiers pour pouvoir porter le projet », continue David Schuyten. Actuellement, le développement de Smartmob est pris en charge par le programme européen FEADER.
    Au fur et à mesure de son extension, le GAL passera petit à petit le relais, tout en gardant à un œil sur le projet.
    Par Jérôme Guisse
     
     

  • C'était le 16 octobre à l' Avouerie d'Anthisnes, le GAL et la commune d'Anthisnes ont inauguré la plateforme www.villages-solidaires.be

    Lien permanent

    Ce mercredi 16 octobre à l' Avouerie d'Anthisnes, le GAL et la commune d'Anthisnes ont inauguré la plateforme www.villages-solidaires.be co-construite avec les citoyens d'Anthisnes, Merci à eux!
    Beau moment partagé avec les 7 communes autour d'une Pinata !
    Villages-solidaires.be est ouverte aux 7 communes du Condroz, c'est ensemble que nous allons la faire vivre pour une belle entraide citoyenne

    Photos et infos

    GAL Pays des Condruses

     

     

     

  • Vous recherchez des bénévoles pour votre association dans le Condroz?

    Lien permanent

    Dans le cadre de son projet "villages solidaires", le GAL Pays des Condruses lance une plateforme d'entraide citoyenne avec l'aide du PCS Condroz.

     

    Cette plateforme est destinée à la fois :

    • aux échanges de services entre citoyens
    • aux associations et institutions qui recherchent des bénévoles

     

    Si ce dernier point vous intéresse, vous pouvez vous rendre sur la page https://www.villages-solidaires.be/ pour y inscrire votre association et éventuellement déjà lancer une annonce ("demande").

     

    Le PCS s'occupe plus particulièrement de la mise en relation entre les bénévoles et les associations donc si vous avez une question, vous pouvez me joindre au 0474 77 45 10.

     

    Je vous invite par ailleurs à venir découvrir cette plateforme en ligne lors de son inauguration officielle le mercredi 16 octobre à 18h au Château de l'Avouerie à Anthisnes (Avenue de l'Abbaye, 19)

    -> Réservations auprès de Chantal Courard via chantal.courard@galcondruses.be ou bien par retour de ce mail.

  • Villages-solidaires du GAL voir la vidéo

    Lien permanent

     GAL :Groupe d'Action Locale Pays des Condruses
    Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot

     

    Villages-solidaires
     
    ANTHISNES, commune pilote du GAL pays des Condruses,
    Inaugure la plateforme d'entraide citoyenne #villages-solidaires#
    #Citoyens et associations Anthisnoises# découvrez en primeur ce projet de #solidarité# dans votre commune.

    Villages solidaires à Anthisnes!
    Un projet né d’une réflexion avec l’ensemble des acteurs du territoire de nos 7 communes, citoyens, CCCA, communes,Plan de Cohésion sociale, associations en lien avec la solidarité (énéo, SEL,…)! Plus de solidarité dans nos villages pour nos aînés est un souhait. L’intergénérationnel, une envie partagée!
    Les éléments fédérateurs pour ce type de projet nous paraissaient suffisamment présents à Anthisnes que pour pouvoir y débuter un projet pilote.
    En collaboration avec la commune d’Anthisnes et plus précisément le CPAS d’Anthisnes et sa présidente Yolande Huppe, nous avons répondu à l’appel à projet “Quartiers solidaires” en matière d’aide et de soins.
    Un appel à citoyen a été lancé et notre première réunion citoyenne a eu lieu le 11 décembre, 34 citoyens Anthisnois étaient présents.

    Lors de cette rencontre ensemble nous avons défini notre vision de la solidarité:
    C’est quoi pour moi la solidarité ? ”
    “Quel serait pour moi mon village solidaire idéal ?”

    Beaucoup sont venus avec l’envie d’apporter leur aide, leur service aux autres :
    Jardinage, co-voiturage, déplacement, accompagnement à un rendez-vous /une activité, petits travaux de bricolage, prêt d’outils, courses, babysitting, aide numérique, tenir compagnie, aide au rangement divers, aide à la relecture de travaux scolaires, aide scolaire, petite préparation culinaire (pâtisserie…), conseil en cuisine.

    D’autres rencontres ont succédé, le 28 janvier, le 5 mars, le 1 avril. Elles nous ont permis de prendre des décisions tous ensemble quant à la façon dont nous voulions mettre en place cette solidarité. Deux chartes ont vu le jour!
    Charte réseau de solidarité à Anthisnes
    La charte du Volontariat aide à la personne

    Le 3 juin, nous avons présenté la plateforme d’entraide citoyenne et le flyer de présentation du projet Villages solidaires.

    La plateforme et le flyer sont en cours de développement. La plateforme permettra à tout citoyen de nos 7 communes de demander de l’aide et/ou d’offrir son aide.

    Si vous voulez être utile au projet et tester la plateforme faites-vous connaître!

    Vous souhaitez que ce projet Villages solidaires soit également présent à Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot! Contactez-nous et parlez-en autour de vous!

     

     
     
  • la Semaine européenne de la Mobilité 16 au 22 septembre 2019

    Lien permanent

    Chaque année, la Wallonie propose au grand public de se mobiliser du 16 au 22 septembre, lors de la Semaine européenne de la Mobilité.

    Il y a certainement une organisation pas loin de chez vous, 

    L’objectif ?

    Démontrer les avantages des modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle comme la marche, le vélo, le covoiturage et les transports en commun. Il est important d’agir en faveur d’une mobilité plus efficace, plus respectueuse de notre cadre de vie et qui s’inscrive dans le développement durable.

    Le concept ? En 2019 : on bouge pour le climat !

    Notre mobilité a un impact sur le changement climatique. 25% des émissions de gaz à effet de serre en Wallonie pour être exact ! La part la plus importante par rapport aux autres causes. Alors, bouger mieux, c’est bon pour notre portefeuille, notre qualité de vie, notre santé… mais aussi pour le climat. Pour en savoir plus, cliquez ici.

    Comment participer ?

    Faites le plein d'idées et de conseils via la rubrique "Organiser une action" et inscrivez-vous au Défi Mobilité.

    Retour sur les Workshops de préparation de l'édition 2019

    À destination des communes : retrouvez les différentes présentations de la matinée en cliquant ici.

    Source

    http://mobilite.wallonie.be/home/agenda/semaine-de-la-mobilite.html

     

    Téléchargez le guide pratique des communes

     

    guide-communes-semob-2019.png

    Contact

    Direction de la Planification de la Mobilité

    Tél. 081/ 77 31 33

    EMail: semaine.mobilite@spw.wallonie.be

    ou

     

     

  • Une capsule vidéo tourné par Le GAL Pays des Condruses trajet Marche-Liège aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du car Well

    Lien permanent

    Le GAL Pays des Condruses a tourné une capsule vidéo

    On s’en souvient, la liaison rapide entre Marche et Liège était réclamée depuis plus de dix ans par plusieurs communes du Condroz mais aussi par le GAL Pays des Condruses, un des maillons à l’initiative de la mise en place de ces cars dénommés « WEL ».

    S’il est heureux de la création de cette ligne, ce dernier reste néanmoins sur sa faim concernant la mise en œuvre du projet, notamment à Nandrin et Tinlot, malgré les réunions de concertation menées avec les TEC. « Tinlot constitue réellement un noeud multimodal du Condroz. Sans arrêt à Tinlot, le car WEL perd tout un potentiel d’utilisateurs provenant de Hamoir, Ouffet, Anthisnes, Modave et Tinlot », relève Jean-Benoît Graas, chargé de mission mobilité au sein du GAL et conseiller en mobilité.

    Inquiet lui aussi du faible succès actuel du WEL Marche-Liège (ce qui pourrait signifier sa suppression à terme si la situation ne s’améliore pas), le GAL va mener, en août, une enquête de satisfaction en parallèle de celle des TEC. N’est-ce pas faire double emploi? « Non car l’enquête des TEC concerne les 6 lignes du WEL, c’est plus généraliste. Nous, nous voulons axer sur les communes condruziennes couvertes par le GAL car les réalités territoriales sont fort différentes. Cela se fait en concertation avec les TEC, et nous souhaitons qu’ils utilisent nos résultats pour apporter des modifications à la ligne », explique-t-il. Une capsule vidéo a même été tournée. « Nous avons filmé, à la mi-juillet, un trajet Marche-Liège aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du car, avec l’accord des TEC. Nous avons interviewé les utilisateurs. Cette vidéo sera mise en ligne en août ou en septembre, en même temps que l’enquête de satisfaction que nous sommes en train de concevoir. Elle prendra la forme d’un questionnaire en ligne à destination des passagers actuels, des voyageurs potentiels et des communes du Condroz. »

    PAR ANNICK GOVAERS

     

    Source 

     

  • Vous souhaitez que ce projet Villages solidaires soit également présent à Nandrin ?

    Lien permanent

    Villages solidaires à Anthisnes, une aventure qui se poursuit.. Le groupe de travail est en réflexion !
    Si vous voulez être utile au projet et tester la plateforme d'entraide citoyenne, - Faites-vous connaître!-

    https://www.galcondruses.be/2019/06/25/villages-solidaires/

    Vous souhaitez que ce projet Villages solidaires soit également présent à Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot! 
    -Contactez-nous et parlez-en autour de vous!-
    chantal.courard@galcondruses.be
    085/27 46 12

     

  • Formation aux P'tits travaux mardi 28 mai 2019 de 9h à 12 h

    Lien permanent

    Vous habitez Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave,Nandrin, Ouffet et Tinlot!
    Vous avez 50 ans et +!
    Vous souhaitez pouvoir réaliser les petits travaux domestiques (Bricolage) vous-même!
    Cette formation est pour vous!
    Inscription obligatoire : 0499/89 11 00

  • Séance d'aide à l'inscription sur Moncondroz jeudi 24 janvier 2019 à Nandrin

    Lien permanent

    Ce jeudi 24 janvier, nous serons à Nandrin, pour aider les indépendants et entrepreneurs qui le souhaitent à s’inscrire sur le site Moncondroz.be

    Rendez-vous de 8h00 à 9h00, à l’administration communale, Place Ovide Musin 1, dans la salle du conseil.

     

    Pourriez-vous relayer l’info sur le blog de Nandrin ? (photo en annexe) : https://www.facebook.com/monCondrozBE/

     

    Moncondroz.be est un portail entièrement gratuit, mis en place par le GAL Pays des Condruses, dans le cadre de sa mission de soutien à l’économie locale.

    Plus qu’un simple répertoire, MonCondroz.be donne l’opportunité aux commerçants, artisans, indépendants, entrepreneurs, …  de communiquer sur leur entreprise en personnalisant leur propre page avec une présentation de leur activité, leurs actuali­tés, nouveaux produits et ou services, promotions, horaires, photos et vidéos…

     

    Kathleen Vanhandenhoven

    Chargée de mission Economie

    Rue de la Charmille, 16 - 4577 Strée

    085 27 46 17 du lundi au jeudi

    www.galcondruses.be