Foot

  • Quel avenir pour le football amateur ?

    Lien permanent

    Nous avons réalisé un grand baromètre auprès de nos coaches via 4 questions sur l’avenir de leur foot 

     
    À l’arrêt depuis le 13 octobre, le football amateur vit - comme beaucoup d’autres secteurs - à nouveau une période noire. Si, officiellement une potentielle reprise est toujours prévue début janvier, bien malin celui qui pourrait prévoir la suite des événements. Nous avons profité de cette nouvelle trêve forcée pour sonder tous les coaches de l’arrondissement Huy-Waremme (73 au total), de la D2 ACFF à la P4. Avec, comme on pouvait l’imaginer, des avis parfois très différents.  

     

    Le monde entier vit, depuis près d’un an, une crise sanitaire et économique quasiment sans précédent. Parmi les très nombreux secteurs touchés, les clubs amateurs n’échappent pas aux coups durs. Vecteur de lien social, le football manque à la majorité de nos footeux, qu’ils évoluent avec une bande de potes en 4 e provinciale, ou à un niveau quasi semi-professionnel en D2 ACFF.
    Alors que les derniers chiffres montrent que le virus perd en intensité ces derniers jours, le flou est encore total quant à une reprise dans les séries nationales et provinciales. Quand ? Comment ? Pour combien de temps ? Autant d’interrogations qui taraudent l’esprit de nombreux acteurs du ballon rond.
    P3-P4 favorables à 
    une saison blanche
    Nous avons ainsi posé quatre questions aux entraîneurs actifs dans notre arrondissement, afin de voir si une ou plusieurs tendances se dégagent, avec plusieurs possibilités de réponses et l’occasion, évidemment, d’y apporter des nuances et précisions. Ces réponses sont pour le moins partagées, comme vous pouvez le constater dans nos quatre graphiques. Nous avons aussi pu remarquer que les entraîneurs de P3 et P4 sont davantage favorables à une saison blanche, mais, paradoxalement, sont aussi ceux qui souhaitent le plus une reprise des entraînements dans les prochaines semaines.
    Changement de formule, matches en semaine, manque du football, mais aussi avenir du football amateur : nos coaches n’ont éludé aucun sujet. S’il est impossible de retranscrire les avis de chacun, nous avons sélectionné plusieurs déclarations pour chacune des questions. En attendant, espérons-le, un retour à la vie normale dans les prochains mois dont le foot amateur se délectera - enfin - à coup de fêtes et autres enlaçades, sans lesquelles ses semaines ne sont décidément plus les mêmes.
     
    MAXIME HENDRICK
    (AVEC C.R., G.T. ET L.B.)
     
     

    Faut-il reprendre  les championnats ?  

    C’est la question qui est sur toutes les lèvres et où les avis divergent pas mal. Faut-il décréter une saison blanche ? « Non, la moins mauvaise des solutions, pour moi, serait de jouer tous les matches, même en semaine, si c’est possible », rétorque Marc Segatto, le coach de Verlaine. « Nous aurions moins d’entraînements, on jouerait à la place. Je n’ai pas non plus envie de jouer 15 matches, ce ne serait pas normal. » Son de cloche semblable chez son homologue stockali, Philippe Caserini, qui évoque une autre formule. « On pourrait faire des mini play-offs, mais si on sait tout jouer, autant le faire. Jouer en semaine ou à Pâques ne me dérange pas, à mon époque à Eupen on avait disputé 7 ou 8 matches sur un mois à cause des remises. Pour jouer en nationale, il faut parfois se sacrifier. »
    À Hamoir, Raphaël Miceli a une nouvelle formule bien en tête pour la reprise en nationale.
    « Deux séries de 8 »
    « On pourrait faire deux séries de 8 équipes, par zone géographique, en recommençant à zéro. Ça ferait 14 matches à jouer, ça ne surchargerait pas le 2 e tour et ce serait équitable, avec des matches à domicile et à l’extérieur. C’est pour moi la moins mauvaise solution. » Pas question pour lui de tout le temps jouer en semaine. « Ce serait voué à l’échec total, dès qu’il y aura des cas de Covid il faudra reporter deux matches. Si l’ACFF n’est pas prête à changer de formule, on se dirige à mon avis vers une saison blanche. » Du côté de Warnant, Stéphane Jaspart ne souhaite pas non plus jouer en semaine. « Il ne faut pas déconner, ce n’est pas pareil qu’un entraînement, il faut être là plus tôt et nous n’avons pas des éclairages de D1. C’est juste une solution d’appoint. Le championnat est de toute façon faussé, on ne joue pas une saison sur 4 mois. Il faudrait peut-être changer la formule, avec un genre de play-offs après 15 matches. »

    Faut-il reprendre  les entraînements ?  

     

    Faut-il reprendre les entraînements dans les prochaines semaines ? Là aussi, le débat est très disputé, avec 50,7 % des coaches répondant « Non, ce n’est pas la priorité », même si beaucoup apportent des nuances à leur réponse. « Égoïstement j’aimerais reprendre assez vite, mais j’ai envie de dire non », souffle Steve Dessart, joueur-entraîneur de Waremme. « Aller au foot mais ne pas pouvoir vraiment fêter Noël en famille n’est pas cohérent. » Un avis que partage Stéphane Jaspart. « Ce serait absurde de se retrouver bientôt à 25 sur un terrain, mais de ne pouvoir fêter Noël qu’à 5 ou 6. Et puis, vis-à-vis des restaurateurs et des gens au chômage, je ne nous vois pas reprendre avant janvier, ce ne serait pas juste pour ces gens-là. » Thierry Deprez, mentor de Fize, abonde au niveau sanitaire. « Reprendre les entraînements n’est pas la priorité, c’est la santé, nous n’en avons qu’une. Les chiffres sont toujours alarmants malgré la légère amélioration. »
    « des prises de sang »
    Reste que si une reprise des championnats est officiellement fixée par l’ACFF, plusieurs semaines d’entraînements seront nécessaires en amont. « Même s’il ne faudra pas refaire une préparation de six semaines car elle a déjà été faite », indique Marc Segatto. « Reprendre trois semaines avant la compétition serait super, mais si je pouvais je reprendrais maintenant en respectant les précautions sanitaires. J’ai d’ailleurs prévu, avec un docteur, de faire des prises de sang aux joueurs pour voir s’ils ont fait des anticorps et séparer les vestiaires en fonction des résultats. » Philippe Caserini aimerait lui reprendre mi-décembre, si le contexte sanitaire le permet. « J’espère retrouver les entraînements le 14 décembre, nous en avons aussi besoin pour le moral. Nous sommes des compétiteurs, mais il ne faut pas non plus aller contre la crise sanitaire. Reprendre voudrait dire qu’on contrôle la pandémie. »
     
     
     

    Lire la suite

  • Pas mal de clubs sportifs amateurs sont en souffrance financière.

    Lien permanent

    « Suspendez le prix des locations, svp »  

    Pas mal de clubs sportifs amateurs sont en souffrance financière. Sachant qu’une part non négligeable des budgets est généralement consacrée à la location d’infrastructures (souvent communales), deux députés invitent les communes à suspendre partiellement ou totalement le payement de ces loyers pour assurer la survie des clubs.
     
     
    « Dès la première vague, nous avons réclamé de l’aide pour les clubs amateurs », explique le député liégeois de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) Philippe Dodrimont (MR), qui mène cette action avec sa collègue bruxelloise Françoise Schepmans.
     
    « Un premier sondage avait estimé les besoins financiers des clubs amateurs à 64 millions lors de la première vague. Depuis lors, sept millions ont été dégagés par la FWB, mais ce n’est pas suffisant pour enrayer la crise. »
     
    Certaines montrent l’exemple
     
    Le duo réclame, comme l’AISF, un coup de main des autres niveaux de pouvoir et soutient les idées énumérées par Serge Mathonet.
     
    « La Wallonie a augmenté la dotation des communes d’un pourcent pour faire face aux nouvelles dépenses liées à la crise. Avec cette aide, les communes pourraient peut-être exonérer les clubs de payer le loyer de leurs infrastructures : halls de sports, terrains, buvettes, piscines, etc.
     
    Parce que très souvent, les infrastructures louées par les clubs appartiennent aux communes », suggère encore Philippe Dodrimont.
     
    Certaines communes ont déjà fait le pas en suspendant partiellement ou temporairement les loyers.
     
    L’idée est d’encourager toutes les autres à faire de même.
     
    Article de Michel Royer 
     
     
     

     

  • Les finances des clubs en danger Leurs budgets dépendent trop des cotisations et des buvettes

    Lien permanent
    En juin, une enquête avait révélé les besoins financiers des clubs de sport amateur en fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) après la première vague : 64 millions d’euros.
     
    Aujourd’hui, une autre enquête révèle à quel point ils sont dépendants du payement des cotisations et des buvettes.  
    C’est sans doute la première enquête du genre : l’Association interfédérale du sport francophone (AISF) a sondé les clubs amateurs pour étudier leurs dépenses et leurs recettes.
     
    L’idée était de voir à quel point la crise actuelle les met en danger.
     
    Et les conclusions sont sans appel.
     
    Cotisations et buvettes
     
    Les recettes viennent essentiellement des cotisations, des buvettes et du sponsoring : des postes qui sont mis à mal en ces temps de crise où la population est mise sous pression financière et les buvettes sont fermées.
     
    Les dépenses sont essentiellement liées aux montants à verser aux fédérations mais aussi aux loyers, au personnel et au matériel. Des postes très difficiles à comprimer.
     
     
    « Beaucoup de clubs amateurs sont en difficulté financière », explique Serge Mathonet, président de l’AISF.
     
    « Pour les soutenir, il est essentiel de changer leur modèle financier. Les subventions publiques ne représentent que 7,5 % des recettes des clubs en Fédération Wallonie-Bruxelles pour 25 % en France.
     
    D’où la fragilité financière des clubs de notre pays. »
     
    Le patron de l’AISF a sondé les 7.000 clubs de la fédération et 882 ont répondu.
     
    Et, explique-t-il, les répondants sont plutôt représentatifs des fédérations existantes.
     
    « En les interrogeant sur leur modèle économique, on s’est surtout rendu compte qu’ils ne le connaissaient pas : ils étaient incapables de nous donner la répartition de leurs dépenses et de leurs recettes.
     
    D’où l’intérêt de ce sondage, qui tord le cou à certaines croyances, notamment sur le coût souvent présenté comme exorbitant de la rémunération des joueurs. »
     
     
    Pour Serge Mathonet, il est nécessaire de renforcer les aides publiques aux clubs amateurs, non seulement en cette période Covid mais aussi de manière structurelle.
     
    moins de membres
     
    « La crise actuelle fait perdre des pratiquants à certaines disciplines comme les sports indoor de contact (nous le révélions dans notre édition d’hier), mais aussi des arbitres et des sponsors.
     
    Sans aide, certains clubs mettront la clé sous le paillasson. Plus nombreux seront ceux qui devront réduire la voilure : accepter moins de membres, réduire le personnel d’encadrement et les formations, réduire leurs activités, renoncer à la gratuité…
     
    C’est une catastrophe car l’existence de ces clubs et leur dynamique sont essentielles : le sport amateur est pratiqué par 700.000 personnes en FWB, auxquelles il faut ajouter 120.000 bénévoles.
     
    Il touche ainsi une personne sur quatre ! La FWB a fait un effort financier mais elle dispose de moyens financiers très limités. Les clubs doivent être aidés par d’autres niveaux de pouvoir. »
     
    Soutien aux buvettes
     
    Pour Serge Mathonet, il faut faire preuve de créativité : « Pour sauver des clubs, on pourrait débloquer des aides compensatoires aux pertes des buvettes comme on le fait pour l’Horeca. On pourrait alléger la fiscalité sur le sponsoring. Les Régions, plus riches que la Fédération, pourraient renforcer le soutien aux infrastructures sportives.
     
    Les pouvoirs locaux pourraient alléger ou même suspendre les loyers. Le ministère de la santé pourrait dégager des budgets pour encourager la reprise du sport, qui sera capitale pour la santé publique. »
     
    Comme on le voit, les idées ne manquent pas. Mais l’inquiétude de Serge Mathonet ne s’arrête pas là : « À 15-16 ans, beaucoup de jeunes abandonnent le sport et l’interruption actuelle pourrait accentuer le phénomène.
     
    Il est donc essentiel que les clubs disposent de moyens au moment de la reprise et que les autorités soutiennent le retour au sport par des campagnes de communication ambitieuses. »
     
     
     
    Article de Par Michel Royer 
     
     
     

    club.jpg

  • Templiers-Nandrin et Killian Adam sont enfin lancés

    Lien permanent

    Débarqué au sein du club nandrinois lors du dernier mercato, l’ancien joueur de Wanze/Bas-Oha s’est vite installé dans le onze de Fabrice Piters, en témoigne son but du week-end qui offre la première victoire de la saison à son équipe.
     
    Après deux défaites survenues lors des deux premières journées de championnat, le matricule 0392 avait l’occasion d’obtenir ses premiers points lors d’un déplacement tout de même périlleux sur la pelouse de Huccorgne.
     
    Cela n’a pas été une mission facile, mais Templiers-Nandrin y est enfin parvenu (1-2), grâce en partie à un but de son jeune joueur à la 83 e minute.
     
    Une victoire qui fait du bien. « Sur l’ensemble du match, nous méritons notre victoire. En première période, nous avons eu un tas d’occasions mais nous n’avons pas été assez efficaces devant le but adverse.
     
    C’était un match vraiment difficile car Huccorgne n’est pas un adversaire évident à jouer. Ils jouent beaucoup de longs ballons et provoquent beaucoup de duels, mais nous avons su trouver la faille », raconte l’offensif de 21 ans.
     
     
    But de la victoire
     
     
    Cette fameuse faille, c’est lui-même qui l’a trouvé en inscrivant le but de la victoire dans les derniers instants d’une frappe sur le côté droit qui a lobé le gardien huccorgnois.
     
    Un très joli but, même s’il avoue avoir eu un peu de chance. « Honnêtement, je ne le fais pas vraiment exprès. C’était plutôt un centre-tir, je visais le point de penalty en espérant que quelqu’un dévie la trajectoire.
     
    Cependant, le ballon a fait un saut juste avant que je le touche et ma frappe s’est un peu dévissée, mais elle a surmonté le gardien et s’est logée dans les filets. Tant mieux pour nous, cela nous offre nos premiers points. »
     
     
    Avec une équipe complètement remaniée par rapport au défunt championnat, Templiers-Nandrin va devoir prendre le temps pour que les choses se mettent en place. « En effet, il y a eu beaucoup de départs inattendus.
     
    Nous sommes un nouveau groupe, mais nous avons une super entente et sommes très solidaires.
     
     
    Au fil des semaines, nous sentons que nous évoluons et que la cohésion ne fait que s’améliorer.
     
    Nous avons débuté la compétition face à Hannut, l’un des favoris, et nous méritions de prendre un point.
     
    La semaine suivante face à Verlaine B était plus difficile, mais ces premiers points contre Huccorgne nous mettent sur la bonne voie.
     
    Espérons pouvoir confirmer ce dimanche contre Clavier », ponctue Killian Adam, déjà auteur de deux buts cette saison.
     
     
    Article par GUILLAUME TIRION
     

  • Nos filles cartonnent déjà !

    Lien permanent

    Au terme de la première journée de championnat, nos deux formations locales n’avaient pas su s’imposer : partage 3-3 à Manhay pour les Geeroises et défaite 5-2 à Templiers-Nandrin pour Verlaine.
     
     
    Les deux équipes avaient donc à cœur de se relever ce week-end et elles l’ont fait de la plus belle manière.
     
     
    Pour les premières, elles ont réussi à décrocher une première victoire en s’imposant 1-0 contre Minerois. Un joli succès face à une équipe qui devrait jouer les premières places.
     
    « C’est une superbe victoire.
     
    Nous débutons en réalisant un bon 4/6 en ayant affronté deux clubs qui visent le haut du tableau donc c’est très bien.
     
    Je suis très satisfait de la performance de mes joueuses », s’exclame Ludovic Blockman, le coach.
     
    Geer découvre la P1
     
    Un bilan d’autant plus honorable qu’il s’agit de la première saison du club en P1.
     
    « Les filles ont l’air de vraiment bien s’adapter au nouveau championnat, je suis heureux de voir leur évolution.
     
    C’est une compétition plus physique et plus technique que la P2 mais elles voulaient tellement évoluer à cet échelon qu’elles donnent vraiment tout.
     
    C’est un groupe soudé qui évolue sans pression et une équipe joue toujours mieux quand elle est libre. Elles auraient même pu faire le 6/6.
     
    Malheureusement, notre adversaire est revenu au score à trois minutes du terme lors de la première journée. »
     
    Verlaine ne s’emballe pas
     
    Du côté de Verlaine, c’est une solide victoire sur le score de 13-0 contre Seraing Athlétique qui vient marquer les trois premiers points de la saison.
     
    « Nous essayons de pratiquer du beau football et c’est ce que nous avons réussi à faire cette fois-ci.
     
    Je pense même que les joueuses avaient les capacités de marquer plus mais je leur ai demandé de faire circuler un maximum et de bien combiner.
     
    Il faut profiter de ces rencontres pour trouver les automatismes », nous dit Fabian Brisbois.
     
    Le T1 des Verts reste cependant les pieds sur terre.
     
    « L’adversaire ne fait pas partie des grosses cylindrées de la compétition. C’est une équipe qui vient d’être fondée donc il faut du temps pour qu’elle se mette en place.
     
    Le football féminin est en plein essor, de bonnes équipes vont se créer au fil du temps. C’est aussi notre objectif de former les jeunes.
     
    Nous aurions pu aller en P1 mais j’ai demandé au club qu’il refuse car cela n’aurait pas été un bon choix sur le long terme.
     
     
    J’ai des filles de 14 ans dans mon noyau et en P1, elles n’auraient pas eu beaucoup de ballons et on aurait probablement pris quelques lourdes défaites, je ne veux pas les dégoûter de ce sport.
     
    En P2, nous avons le temps de mettre les choses en place et de les faire grandir pour le futur. »
     
     
    Dans la même série, Templiers-Nandrin s’est également très largement imposé sur le score de 0-20 au Sart Tilman.
     
    Une sacrée performance qui place les hommes de Florian Jehoulet en tête et qui confirme que le club est bien le favori de la compétition aux côtés du RFC Liège.
     
    Article par G.T.

  • Le CP liégeois adapte son calendrier !!!

    Lien permanent

    Suite au message du CA de l’ACFF de vendredi dernier décidant le report d’une semaine de la reprise des championnats provinciaux, le Comité Provincial de Liège a adapté ses calendriers.

    Pour les équipes premières : on commencera le week-end du 13 septembre par la journée 2 et la journée 1 est reportée au mercredi 11 novembre à 14h30.

    Pour les équipes réserves et de jeunes à 11/11 : le week-end du 20 septembre par la journée 2 et la journée 1 est reportée au week-end du 13 décembre.


    Pour les jeunes à 8/8 et 5/5 : le week-end du 27 septembre et un nouveau calendrier seront réalisés (comme prévu initialement) pour novembre après avoir pu supprimer tous les forfaits et après que les clubs aient pu réévaluer le niveau de leurs équipes qui jouent sans classement.

    « Bien évidemment, toutes ces dates restent sous réserve de nouvelles modifications qui pourraient surgir suite à l’évolution de la pandémie », précise le comité provincial.

     

    Source

  • FOOTBALL PROVINCIAL : La première journée du calendrier est reportée

    Lien permanent

    Comme l’a communiqué l’ACFF ce vendredi, le début de la compétition dans les Divisions 2 et 3 ACFF est fixé au 20 septembre alors que le début de la compétition pour les championnats provinciaux est fixé au 13 septembre.

    Les jeunes, eux, reprendront à partir du 20 septembre.

    Mais quid du calendrier des équipes premières provinciales, qui avait été publié à la mi-juin par le CP liégeois ?

     
    Son président Marc Collard-Bovy nous éclaire : « Nous allons reporter la première journée, initialement programmée le week-end du 6 septembre, à une date qui doit encore être choisie, lors de notre prochaine réunion (NDLR : qui se tiendra le 27 août).
     
    C’est une solution qui nous permet de conserver le programme, qui tenait compte des demandes des différents clubs régionaux au niveau des terrains, de l’alternance, des équipes de jeunes, etc. »
     
    En espérant que la situation sanitaire n’empire pas et que tout pourra se dérouler sans le moindre arrêt des compétitions…
     
     
  • À un mois du début des championnats, rien n’indique que ceux-ci ne vont pas être reportés

    Lien permanent

    Le virus semble se répandre de plus belle tandis que les compétitions officielles doivent reprendre leurs droits dans un mois, de quoi remettre en cause la reprise tant attendue par tous les amateurs du ballon rond.  

    Le week-end du 05 et 06 septembre, voilà quand sont censés se tenir les premiers matches de championnat de l’exercice 2020-2021, soit près de six mois après l’interruption du championnat passé.
     
    Seulement voilà, en l’espace de quelques jours, Geer, Verlaine, Fize, Stockay, Solières ou encore Huy ont été touché par le Covid-19 qui semble ne vouloir faire aucun cadeau à nos sportifs.
    Une situation très délicate qui pourrait amener les personnes compétentes à repousser la reprise des championnats.
     
    C’est du moins l’avis de plusieurs figures de notre football régional.
     
    « Très sincèrement, je n’ai pas du tout la certitude que les compétitions reprendront début septembre comme c’est initialement prévu.
    J’espère que ce sera le cas car on attend cela depuis très longtemps désormais, mais ce n’est pas évident de se positionner sur le sujet.
    Surtout que si c’est pour le reporter de deux ou trois semaines cela n’a pas beaucoup d’intérêt, soit on joue en respectant tous les mesures sanitaires qui s’imposent, soit on arrête tout jusqu’à ce qu’un vaccin soit trouvé.
     
    Et puis si le championnat peut reprendre en D1, pourquoi pas nous ?
     
    Ils sont testés régulièrement mais cela n’empêche pas qu’un joueur d’un club puisse l’attraper à n’importe quel moment », s’exclame Steve Dessart (Waremme)
     
    Un dernier argument repris par Eric Kerstenne (Momalle), qui souhaite vraiment que les premiers matches soient disputés comme prévu.
     
    « La Jupiler Pro League recommence ce week-end donc si c’est bon pour eux, je pense que cela devrait l’être pour nous aussi.
     
    D’autant plus que nous n’aurons pas 300 supporters au bord du terrain, il est tout à fait possible de s’organiser pour que les consignes sanitaires soient bien respectées.
     
    J’espère que l’on va pouvoir reprendre car en plus chez nous, tout se passe bien.
     
    Il n’y a aucun cas a déploré et chacun se protège. Cependant, si un club voit plusieurs cas être révélés positifs au sein de son équipe, cela risque de compliquer les choses.
     
    J’ai la crainte que le début de notre championnat soit retardé. »
     
    Cette peur de voir le championnat décalé, ils ne sont pas les seuls à l’avoir.
     
    « Je me prépare tous les jours à l’idée que l’on va devoir arrêter notre préparation et que le championnat ne puisse se tenir dans les conditions initiales.
     
    Je souhaite vraiment que l’on n’en arrive pas là, mais je regarde les infos quotidiennement en me disant que c’est peut-être ce qui va être annoncé.
     
    Nous pratiquons un sport de contact donc ce n’est pas évident, mais je pense que si chacun fait bien attention aux mesures sanitaires, cela peut le faire. Mais bon, c’est une situation tellement compliquée, nous allons bien voir ce que l’avenir nous réserve », déclare Bertrand Marler (Jehay).
     
    Jean-Yves Mercenier (Wanze/Bas-Oha) ainsi que Luc Ernes (Faimes) semblent, quant à eux, encore plus sceptiques que leurs collègues.
     
    « Le plus important reste la santé de tout le monde, surtout lorsque l’on évolue à un niveau amateur.
     
    L’idéal serait de reprendre en étant sûr qu’il n’y ait aucun risque mais ce n’est pas le cas.
     
    S’il faut postposer le championnat pour le bien de tous, alors on se pliera à la règle », indique le premier. Le second poursuit.
    « Vu le nombre de club à l’arrêt pour le moment cela me paraît très difficile de reprendre les championnats début septembre. »
     
    Article et rédaction par DE GUILLAUME TIRION
     

  • Les transferts TEMPLIERS-NANDRIN

    Lien permanent

    Coach : Fabrice Pieters


     Arrivées :

    Jérôme Delmal (Sprimont),

    Kilian Adam (Wanze/Bas-Oha),

    Nikola Pepic (Marloie),

    Jordan Yerna (Odeigne),

    Julien Delville (Luxembourg),

    Julien Rentmeister (Herstal),

    Allan Vrijdags (Verlaine),

    Larbi Bekkar (Wincrange),

    Eric Teumdie (Marloie)


     Départs :

    Steve Bawin (Braives),

    JeanPhilippe Morsat (Braives),

    Nicolas Burton (URSL Visé),

    Kevin Deblaere (Momalle),

    Anthony Bertels (Clavier),

    John Henry (Ouffet),

    Michaël Janin (Tilleur),

    Jean Damsin (Fize)

    Source

    templiers transf .jpg

  • Pluie de transferts à Templiers-Nandrin

    Lien permanent

    Fabrice Piters comptera sur 13 joueurs de moins de 23 ans

    Dès leur première saison au sein de l’antichambre de l’élite provincial, les Nandrinois ont réalisé une très belle
    saison et étaient en lutte pour une place au tour final avant l’arrêt des compétitons.

    Après une saison amplement réussie, même si elle n’a pas pu être concrétisée, le coach se réjouit de pouvoir retrouver ses hommes et d’entamer une nouvelle campagne.

    « C’est vrai que cela fait très longtemps que nous ne nous sommes pas retrouvés.


    Cela me manque bien évidemment, mais je pense que c’est surtout les joueurs qui ont le plus dur à ce niveau-là.

    Pour ma part, je vais préparer la reprise de manière tout à fait classique et comme les autres saisons. »


    Une préparation qui se fera avec un groupe assez différent par rapport à l’été dernier.

    « Il y a eu beaucoup de mouvements.

    Si tout se passe comme prévu, nous allons comptabiliser 13 départs et faire signer 11 nouveaux joueurs.

    Nous devons encore avoir des réunions et fixer des accords avec certains clubs pour que les transferts soient officiels.


    C’est une période difficile et cela se ressent beaucoup, il est plus difficile que d’habitude de faire signer les joueurs et de trouver des arrangements avec les autres formations », annonce le T1.


    Pour combler les nombreux départs, la direction nandrinoise veut miser sur la jeunesse et a recruté avec cette philosophie.


    « Nous allons avoir un noyau de 21 joueurs et parmi ceux-ci, 13 hommes seront âgés de moins de 23 ans.

    C’est bien d’avoir des jeunes mais faut les accompagner, c’est pourquoi il est très important à mes yeux de les encadrer par des joueurs d’expérience et c’est ce que nous allons faire. Certains ont déjà donné leur accord mais une fois de plus, il faut concrétiser cela avec leurs anciennes formations. »


    Une saison 2020-2021 qui s’annonce difficile et durant laquelle les nouvelles arrivées vont devoir s’adapter à leur nouvelle équipe.


    « Même si on aura pas mal d’expérience dans le groupe, la future saison pourra être considérée comme une année de transition au vu des nombreux changements que l’effectif a subis.


    Nous avons tout de même transféré des valeurs sûres à mes yeux comme Jérome Delmal qui débarque de  Sprimont (P1) ainsi que Julien Delville qui arrive du Luxembourg mais qui a déjà évolué en D3 et en P1 avec Cointe.


    Nous avons donc de la jeunesse et de l’expérience, ce qui devrait faire un bon mélange », poursuit Fabrice Piters.


    DÉBUT EN FANFARE


    Un entraineur qui a faim de football et qui ne cache pas ses ambitions.

    « Nous avons le même objectif que la saison dernière, c’est à-dire décrocher le top 5. Nous savons que cela va être compliqué car nous avons une nouvelle équipe mais aussi parce que nos concurrents se sont très bien renforcés.

    Je pense notamment à Flémalle mais également à Momalle, qui s’apparente comme le grandissime favori ainsi que
    Hannut qui a recruté de très bons joueurs. »


    Comble du hasard, Templiers Nandrin se rendra à Momalle lors de la première journée avant d’accueillir Hannut une semaine plus tard.

    De quoi entamer le nouvel exercice en entrant immédiatement dans le vif du sujet.


    « Ce n’est pas plus mal de rencontrer deux gros morceaux directement.

    Même si pour moi, cela ne change pas grand-chose.

    Nous allons joueur notre jeu quel que soit l’adversaire et allons toujours monter sur la pelouse avec l’envie de l’emporter.

    Nous avons une philosophie de jeu à laquelle nous devrons nous tenir.

    Nous n’aurions rien à perdre face à ces deux équipes-là », ponctue l’entraineur.


    Plusieurs officialisations sont donc attendues dans les jours à venir pour venir compléter le noyau de Templiers-Nandrin qui reprendra les entrainements fin juillet. 


    Article et rédaction GUILLAUME TIRION 

    Source

  • Des blocs de sécurisation anti-intrusion installé à Fraineux Nandrin sur l'infrastructure du RES Templiers- Nandrin

    Lien permanent

    Un dispositif anti-bélier, lourds et résistants,  conçus pour une sécurisation optimale bloquera l'accès à tous les véhicules , gens du voyage ou pas tentant de forcer un passage .

    Les villageois et riverains seront soulagés, la commune de Nandrin est prévoyante pour l'avenir.

    Les gens du voyage laissent de nombreux dégâts, les autorités communales ont fait mettre en place un dispositif anti-bélier.

    Soucieux de la sécurité et de tous dépôts !!!

    Car il semblerait, que samedi les dégâts et détritus étaient nombreux .

    Félicitations aux personnels voiries, qui ont rendu les lieux  parfaitement propre aujourd'hui dimanche 21 juin 2020 .

    Une semaine après l'arrivée des gens du Voyage à Fraineux Nandrin.

    105033871_267637507783335_5126414422698033641_n.jpg

    105563567_274552606936406_2087424189204527527_n.jpg

    105405537_1004221793355970_1412281406931055076_n.jpg

     

     

    Témoignage et photo d'un Nandrinois utilisateur du Club de Foot Templiers Nandrin et d'un riverain après le passage des gens du voyage à Nandrin

    Photos d'un riverain !!!

     

    83678995_3913807498694608_8967622488111857050_n.jpg   104655278_270162064190991_9007156173472355758_n.jpg  105833556_710477976422072_2057394826554621962_n.jpg 105043358_549423402392913_5083210890694410438_n.jpg 105588251_1198877363776823_8457011866769879778_n.jpg

     

    Les riverains soulagés du départ des gitans à Nandrin clic ici article de 2018

    Photo archive de de 2018

    Article complet et des photos clic ici 

     

     

  • Témoignage et photo d'un Nandrinois utilisateur du Club de Foot Templiers Nandrin et d'un riverain après le passage des gens du voyage à Nandrin

    Lien permanent

    Voici le témoignage d'un des utilisateurs des implantations de foot qui dès le début à noué le dialogue avec les gens du voyage .

     

    Sic "

    Aucun dégât (j'ai vérifié ce matin).

    Tout était nickel mis à part la chaîne coincée sous un bloc de béton communal.

    C'était même plus propre que quand il y a matches ou entraînements à Templiers (je ne vous dis pas les gobelets, bouteilles etc.

    que les coaches, délégués et autres ramassent à chaque fois).

    Et je pense qu'avoir une démarche constructive dans ce cas de figure est la meilleure approche.

     

     

    Article complet et des photos clic ici 

     

    temoignage.jpg

    git20 juin.jpg

     

    gif-nouveau.2.gifPhotos d'un riverain !!!

     

     

    83678995_3913807498694608_8967622488111857050_n.jpg

    104629021_587513928635712_8760059153397521320_n.jpg

    104655278_270162064190991_9007156173472355758_n.jpg

    105833556_710477976422072_2057394826554621962_n.jpg

    105043358_549423402392913_5083210890694410438_n.jpg

     

     

     

     

     

    105588251_1198877363776823_8457011866769879778_n.jpg

     

     

    Les riverains soulagés du départ des gitans à Nandrin clic ici articler de 2018

     

    Parfois le mot  "stigmatisé"  mérite de rappeler la définition !!!

    Dénoncer, critiquer publiquement quelqu'un ou un acte que l'on juge moralement condamnable ou répréhensible : Stigmatiser les responsables .

    Attribuer à l'ensemble d'un groupe social les défauts d'une minorité dans un but  .

  • R.E.S Templiers Nandrin Section Féminine RECRUTE !!! "Parce que le Foot n'est pas qu'un sport de garçon"

    Lien permanent

    R.E.S Templiers Nandrin   Section Féminine RECRUTE !

     

    Dans le cadre de son nouveau projet, l'équipe féminine de Templiers Nandrin est à la recherche de joueuses pour renforcer son noyau.


    Le club souhaite promouvoir le Football Féminin et se veut de voir le projet grandir dans leurs installations.
    Une équipe de jeunes motivée vous attend les mardis et jeudis de 19h à 20h30 sur le terrain qui se situe (rue du Pery, 4450 Yernee-Fraineux) reprise des entraînements le mardi 14 juillet.

    L'âge requis pour intégrer l'équipe dames est de 14 ans.

    Le club veut préparer le futur et cherche également des jeunes ladies pour les équipes de jeunes.

    Pour tous renseignements n hésitez pas à contacter le responsable de la section féminine :


    Jehoulet Florian 0496/85.77.81


    (Mail: florianjehoulet@gmail.com)

     

    104101106_265870761365855_3247391268781007711_n.png

    103843300_687921308731095_3370197205657467358_n.png

    103435808_268018634545357_3034622847310426112_n.png

  • "Parce que le Foot n'est pas qu'un sport de garçon" R.E.S Templiers Nandrin Section Féminine RECRUTE !

    Lien permanent

    R.E.S Templiers Nandrin   Section Féminine RECRUTE !

     

    Dans le cadre de son nouveau projet, l'équipe féminine de Templiers Nandrin est à la recherche de joueuses pour renforcer son noyau.


    Le club souhaite promouvoir le Football Féminin et se veut de voir le projet grandir dans leurs installations.
    Une équipe de jeunes motivée vous attend les mardis et jeudis de 19h à 20h30 sur le terrain qui se situe (rue du Pery, 4450 Yernee-Fraineux) reprise des entraînements le mardi 14 juillet.

    L'âge requis pour intégrer l'équipe dames est de 14 ans.

    Le club veut préparer le futur et cherche également des jeunes ladies pour les équipes de jeunes.

    Pour tous renseignements n hésitez pas à contacter le responsable de la section féminine :


    Jehoulet Florian 0496/85.77.81


    (Mail: florianjehoulet@gmail.com)

     

    104101106_265870761365855_3247391268781007711_n.png

    103843300_687921308731095_3370197205657467358_n.png

    103435808_268018634545357_3034622847310426112_n.png

  • Un transfert cinq étoiles pour le désormais ancien milieu de Templiers-Nandrin

    Lien permanent

    Burton (Templiers) file à l’URSL Visé

    Un transfert cinq étoiles pour le désormais ancien milieu de Templiers-Nandrin.

    Âgé de 20 ans à peine, le jeune Nicolas Burton a été l’une des révélations de cette saison en P2A et a vu ses excellentes prestations récompensées.

    En effet, il a signé à l’URSL Visé, en D1 Amateurs. Un grand pas en avant dans la carrière du médian.
    « Le club a un super projet avec les jeunes, cela me plaît beaucoup.

    Dans un premier temps, je vais m’entraîner avec l’équipe première et disputer les matches avec l’équipe réserve.

    Ensuite, nous verrons bien. J’espère recevoir ma chance et grappiller du temps de jeu avec l’effectif de José Riga. Je suis prêt à me battre en tout cas », témoigne le jeune homme.


    Si l’écart entre le P2 et la D1 Amateurs semble grand, cela ne fait pas peur à Nicolas, qui peut déjà compter sur son expérience. « Non, je ne suis pas inquiet à ce niveau-là.

    J’ai déjà eu l’occasion de jouer avec une équipe réserve en D1 Amateurs lorsque j’étais à Seraing.

    Je ne vais pas cracher dans la soupe, mais à l’époque, je n’avais pas vraiment l’impression que j’allais recevoir ma chance. Ici, d’après le projet mis en place, je pense que les choses peuvent être différentes. Du moins, je l’espère. »

     

    S’il avait pourtant donné son accord pour rester une saison supplémentaire au sein du noyau nandrinois, Nicolas Burton a finalement changé d’avis. Fabrice Piters, le T1 du club semble même l’avoir encouragé à prendre cette décision.

    « Je voulais prolonger mais ensuite, j’ai appris que plusieurs cadres allaient s’en aller donc je n’étais plus très sûr de mon choix. J’ai parlé de l’offre de Visé à ma famille ainsi qu’à Fabrice et tout le monde m’a dit d’y aller. C’était une occasion qui n’allait peut-être plus jamais se présenter à moi. »


    Débarqué au sein du club visétois cet hiver, l’ancien joueur du Standard et d’Anderlecht, Jonathan Legear, aura joué un rôle important dans le transfert.

    « En fait, je suis assez proche de l’un de mes coéquipiers, Steve Bawin, qui est lui-même un ami de Legear. Il lui a parlé de moi et a loué mes mérites car il savait que le club était à la recherche de jeunes joueurs.

    J’ai ensuite rempli un formulaire d’inscription proposé par Visé et les choses se sont concrétisées », poursuit Nicolas.


    Malgré le beau challenge qui l’attend, il n’a pas été facile pour lui de quitter Templiers-Nandrin. « C’est un super club avec une superbe ambiance. Mais bon, il y a certaines offres qui ne se refusent pas. Je suis impatient de débuter l’aventure avec mon nouveau club. »


    Là-bas, il y retrouvera notamment l’ex-soliérois Sernane Segniagbeto.


    Article et rédaction de Guillaume Tirion

    Source

  • La D2 à la P4, football amateur et chez les jeunes suspendu jusqu’au 31 mars 2020

    Lien permanent

    BREAKING CORONAVIRUS: toutes les compétitions de l'ACFF sont à l'arrêt. Plus d'informations vont suivre sur www.acff.be

    L’ACFF annonce la suspension des compétitions de football amateur en Belgique.

    L’ACFF vient d’annoncer la suspension des compétitions de football amateur en Belgique de la D2 à la P4. Les matches des jeunes sont aussi impactés par cette décision.

     

     

    Source

  • TEMPLIERS-NANDRIN 2 - FAIMES 5

    Lien permanent

    L’un des chocs du week-end en P2A opposait Templiers (5e) face à Faimes (2e). Avant la rencontre, on s’attendait à un match spectaculaire et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas été déçus.


    Templiers-Nandrin2   Faimes5


    Les buts : 10e Eeke (0-1), 40e Morsat (1-1), 43e Vanstechelman (1-2), 48e Delbrassine (1-3), 68e Parthoens (1-4), 73e Parthoens (1-5), 85e Burton (2-5).

    Templiers : Hanosset, Velter (62e Gillard), Bawin, Mare, Damsin, Sougnez, Burton, Depouhon, Janin, Luymoeyen, Morsat.
    Faimes : Filipovic, Pier, Pirquinne, Delbrassine, Vanderveck, Hauteclair (80e Restiglian), Simon, Frantim, Eeke, Vanstechelman (87e Moor), Parthoens (87e Izzi).
    Cartes jaunes : Hauteclair (49e).
    Arbitre : M.Henquet.
    Le CP avait beaucoup hésité avant de finalement décider de maintenir les matches de ce dimanche. Et c’est tant mieux, car sinon, nous n’aurions peut-être jamais assisté à cette partie très spectaculaire entre deux formations qui prônent un jeu offensif. « C’était un duel fou », déclare Luc Ernes. « Cela allait dans tous les sens et il y aurait même pu y avoir quelques buts supplémentaires. »
    Il n’aura fallu que dix petites minutes pour que Jordy Eeke lance les hostilités en ouvrant la marque pour Faimes. À cinq minutes de la fin de la première période, Janin rétablit l’égalité, mais Vanstechelman profite ensuite d’un ballon mal dégagé pour remettre les siens aux commandes et permettre à Faimes de rentrer aux vestiaires en menant à la marque.
    En seconde mi-temps, les Faimois ont prouvé à quel point ils étaient réalistes devant le but. François Delbrassine, le solide défenseur des Verts, inscrit un but dès la reprise et sera imité 20 minutes plus tard par l’inévitable Damien Parthoens. Le buteur s’offrira même un doublé quelques instants plus tard et inscrira par la même occasion son 25e but de la saison.
    Le jeune Nicolas Burton réduira la marque juste avant la fin du match, mais n’effacera pas la solide victoire des hommes de Luc Ernes, qui font un nouveau pas vers le tour final. « On fait une belle opération en augmentant l’écart au classement avec notre adversaire du jour. Cette belle victoire montre que l’on est prêt pour les échéances de fin de saison. Nous avons un petit noyau mais depuis quelques semaines, je ne peux que constater l’excellent état d’esprit de mes joueurs », poursuit le T1 de Faimes.
    En face, Fabrice Piters est déçu du résultat mais retient tout de même du positif. « Un score un peu forcé. Ils ont transformé presque 100 % de leurs occasions et nous, nous avons presque tout loupé. Je ne suis pas mécontent de la prestation de mes hommes dans l’ensemble, il y a eu des bonnes choses. On a tout essayé pour inverser la tendance, mais nous n’y sommes pas arrivés », ponctue le coach nandrinois.


    Rédaction de l'article  Guillaume Tirion

    Source 

  • Steve Bawin à Templiers-Nandrin depuis plusieurs saisons, quitterait pour Braives la saison prochaine

    Lien permanent

    À Templiers-Nandrin depuis plusieurs saisons, Steve Bawin nous a annoncé ce jeudi qu’il quitterait son équipe la saison prochaine pour rejoindre Braives, autre pensionnaire de P2A. Un joli renfort pour les Sang et Or, mais un choix qui peut surprendre certains.

    « Quand j’ai évoqué l’offre de Braives et que j’ai confié aux gens du club que je souhaitais l’accepter, ils n’ont pas vraiment compris ma décision », déclare le principal intéressé. C’est pourtant, à 33 ans, l’une de ses dernières opportunités de relever un beau challenge.

    « C’était le bon moment pour tenter une nouvelle expérience.

    Je me sens très bien à Templiers et avec mon expérience ici, je fais partie des cadres.

    C’est peut-être un risque de quitter un club dans lequel je joue 30 matches par saison et qui joue le haut du classement, mais le discours de Jofray Hella (NDLR : Coach de Braives) m’a très vite plu.

    Il veut jouer le top 3 la saison prochaine et il est en train de bâtir une équipe capable de le faire. »

    Il ne sera pas le seul à troquer le maillot nandrinois pour celui du matricule 4308. En effet, Jean-Philippe Morsat prendra la même direction que Steve Bawin.

    « Je suis content que Jean-Philippe m’accompagne dans cette aventure.

    C’est l’un de mes meilleurs amis. Nous avons été contactés par plusieurs clubs et nous nous étions dit que si nous partions, nous irions dans le même club.

    C’est désormais chose faite », poursuit le joueur très polyvalent. Avant de rejoindre Braives, il reste toujours une fin de saison à disputer, à commencer par la réception de Faimes (2e), ce week-end.

    « On connaît les qualités de notre adversaire, mais le résultat de 2-2 au match aller prouve qu’on a de quoi les inquiéter.

    Un bon résultat nous rapprocherait encore un peu plus du tour final, qui est notre objectif depuis le début de la campagne. Si l’on ne se qualifie pas, ce sera un réel échec.

    Je vais tout donner jusqu’au bout pour atteindre nos objectifs et terminer mon passage à Templiers de la plus belle des manières », ponctue Steve Bawin, impatient de relever le challenge qui l’attend à Braives.
    Rédaction de l'article par Guillaume Tirion

    Source

  • Remise générale de tous les matches officiels et amicaux les 28, 29 février et 1er mars 2020

    Lien permanent

    Le Comité Provincial de Liège a décrété pour ce week-end les 28, 29 février et 1er mars 2020 une remise générale de tous les matches officiels et amicaux.


    Les matches de la RIL sont également remis.


    Les matches amicaux sur terrain synthétique sont autorisés pour autant qu’ils soient déclarés.

  • Templiers-Nandrin fonde sa pemière équipe féminine !!!

    Lien permanent

    Des dames ambitieuses à Templiers-Nandrin

     

    Templiers-Nandrin fonde sa pemière équipe féminine, qui devrait évoluer en P2 l’année prochaine. Avec des ambitions.


    « Nous avons créé une équipe à Templiers, le club désirait construire un projet pour les dames. J’ai donc postulé et amené des joueuses avec moi. Nous bénéficions de superbes installations, comme un terrain synthétique, ce qui est très rare dans le football féminin », déclare Florian Jehoulet, coach de l’équipe féminine.


    « Nous avons créé une équipe compétitive et très jeune (14 à 19 ans). Nous avons actuellement 11 joueuses qui ont évolué dans des divisions de niveau Nationale. Nous avons aussi, 2,3 autres qui sont en test. Nous sommes également en contact avec d’autres joueuses qui sont intéressées de rejoindre notre équipe l’année prochaine, mais qui veulent finir la saison avec leur club. Cependant, nous recherchons toujours des filles pour compléter notre noyau », poursuit le T1.


    Matchs amicaux


    Les footballeuses sont déjà actives avec le club. « Nous jouons déjà des matchs amicaux pour préparer la saison prochaine. Les rencontres que nous avons effectuées sont très satisfaisantes. Nous organisons d’ailleurs un tournoi féminin le 23 mai, le Ladies Cup Challenge, il nous permettra de lancer notre saison », déclare Florian.

    Templiers profitera des services d’un entraîneur qui connaît déjà le monde du football féminin. « L’année passée, j’entraînais les dames à Grâce-Hollogne, nous évoluions en P1 et avions disputé la finale de la coupe de la province. C’était ma première expérience dans le football féminin, avant ça j’entraînais des jeunes. J’ai commencé à Montegnée, puis je suis allé à Oreye. Ensuite, j’ai eu la chance d’entraîner les jeunes d’une équipe qui évolue en Nationale à Seraing », commente le coach ambitieux.


    Le niveau national comme objectif


    Pour sa première année, le club nandrinois a déjà de beaux objectifs.

    « Nous voulons monter le plus vite possible au niveau national.

    Cette année nous devrions jouer la tête pour monter en P1, nous avons un noyau de qualité.

    Nous organisons également un stage lors de la 2e semaine de Pâques, pour les filles de 6 à 14 ans.

    Le club veut déjà préparer le futur en cherchant des jeunes. » conclut Florian Jehoulet.

    Par Roman Masuy

     

     

    1stage fille .jpg

     

    Source

  • Aujourd'hui dimanche 16 février 2020 Soutenir l'équipe des Ladies de Templiers Nandrin - Ladies d'Engis

    Lien permanent

    Aujourd'hui Dimanche 16 février 2020 à 18 h 00  Les Ladies Templiers - Ladies d'Engis rue du Pery à Yernée-Fraineux 

    N'hésitez pas de venir soutenir l'équipe !!!

    1equipe fille.jpg

  • Le le Standard organise deux journées de détection pour repérer de jeunes joueuses

    Lien permanent

    FootFeminin.be l'annonce sur son site clic ici

     

    Le Standard Femina est réputé pour former de jeunes talents.

    10 rouches sont également reprises dans les sélections nationales U19 et U16.

    le Standard organise deux journées de détection.

    Elles se tiendront le lundi 24 février et le mercredi 26 février.

    Toutes les infos clic ici 



     https://www.footfeminin.be/news/2020-02-11/le-standard-de-liege-organise-des-journees-de-detection-pour-reperer-de-jeunes-joueuses#ixzz6DpCTLSFb

  • Soutenir dimanche 16 février 2020 l'équipe des Ladies de Templiers Nandrin - Ladies d'Engis

    Lien permanent

    Dimanche 16 février 2020 à 18 h 00  Les Ladies Templiers - Ladies d'Engis rue du Pery à Yernée-Fraineux 

    N'hésitez pas de venir soutenir l'équipe !!!

    1equipe fille.jpg

  • Stage de Pâques 2020 Parce que le Foot n'est pas qu'un sport de garçon à Templiers Nandrin

    Lien permanent

    Stage de Pâques 2020 Parce que le Foot n'est pas qu'un sport de garçon à Templiers Nandrin

    1stage fille .jpg

  • Les U 12 de Templiers Nandrin à l'émission La Tribune sur la RTBf lundi 10 février 2020

    Lien permanent

    Chaque lundi, Michel Lecomte et son équipe de chroniqueurs décortiquent pour vous la journée de championnat.
      Plus d'infos sur rtbf.be/t
    v

    Source  info et photo EriK Vanhove

     

    Revoir l'émission https://www.rtbf.be/auvio/detail_la-tribune?id=2599421

     

    https://www.rtbf.be/auvio/detail_la-tribune?id=2599421&jwsource=cl

  • Tous les matches officiels et amicaux ainsi que D1A et D1B de dimanche, dont Standard-Bruges, sont annulés

    Lien permanent

    Toutes les rencontres de Jupiler Pro League et de Proximus League prévues dimanche ont été reportées à cause du passage de la tempête Ciara.


    L’Institut royal météorologique a émis samedi une alerte orange pour le vent pour la journée de dimanche, avec un risque de dégâts élevé sur tout le pays. Elle débutera à 10h00 pour prendre fin lundi matin à 11h00. La force du vent augmentera rapidement dimanche et l’IRM prévoit déjà dans l’après-midi des rafales de 80 à 110 km/h et un risque de dégâts par endroits.


    L’Union belge de football a donc décidé, en concertation avec l’IRM, de reporter l’ensemble des matches, dont le choc entre le Standard de Liège et le Club de Bruges. Deux autres matches de D1A étaient prévus dimanche : Antwerp – Genk et Waasland-Beveren – Courtrai. En D1B, le match Westerlo – Lokeren était au programme.

    Les rencontres de D1, D2 et D3 amateurs ont également été reportées

    Suite aux dernières informations météorologiques et l'alerte orange décrétée dès 10 h 00, le comité Provincial décide la remise de tous les matches officiels et amicaux de Dimanche 9 février 2020 

    Source 

     

     

  • U15 Provinciaux série B (Liege) : égalité 2-2 entre le R.E.S. Templiers-Nandrin et le Seraing Athlétique R.Football Club

    Lien permanent

    16ème journée : le R.E.S. Templiers-Nandrin et le Seraing Athlétique R.Football Club se sont quittés dos à dos au Complexe rue du Pery, sur le score de 2 à 2...
    Note importante : cet article a été rédigé sur base des données officielles de l'URBSFA

    Au Complexe rue du Pery, Raymond Neven a arbitré le match entre le R.E.S. Templiers-Nandrin et le Seraing Athlétique R.Football Club, dans le cadre d'un match de série B des U15 Provinciaux (Liège). La rencontre s'est achevée avec un score de 2 à 2. Aucune équipe n'a réussi à prendre l'avantage.

    L'arbitre a sorti une carte pour Tery Tegue.


    R.E.S. Templiers-Nandrin et Seraing Athlétique R.Football Club : les prochains matches

    Le R.E.S. Templiers-Nandrin jouera contre le Royal Club Sportif Sart Tilman au Complexe rue du Pery le 9 février à 11h30 pour la prochaine journée. Le Royal Stade Waremmien Football Club sera face au Seraing Athlétique R.Football Club le 16 février à la même heure, au Stade de la Plaine des Sports.


    La rencontre en bref

    R.E.S. Templiers-Nandrin - Seraing Athlétique R.Football Club : 2-2
    Complexe rue du Pery, le 5 février, coup d'envoi à 19h

    Composition du R.E.S. Templiers-Nandrin : Hugo Melon, Bastien Giltaix, Aurelien Martinus, Romain Champon, Simon Pirard, Sacha Rasir, Jonas Resmini, Loris Lebrun, Enzo Schmetz, Nicola Anastasi, Elliot Minne, Nicolas Moreau, Mathias Licata, Florian Collin, Cylvain Goffin, Krystian Okulski
    Composition du Seraing Athlétique R.Football Club : Sacha Willems, Civan Sesen, Batuhan Abike, Celal Can Odemis, Rinosh Jeyssen Mariampillai, Charly Thewissen, Nolan Kockelkorn, Mathis Tiquet, Mohamed Nabil Essellami, Jafet-Uthudi Omenoke Kutshakoy, Theo Poncin, Idjoudin Diallo, Corenthin Monisse, Tery Tegue, Gabriel Corthals
    Avertissement : Tery Tegue (42ème) pour le Seraing Athlétique R.Football Club
    Aucun joueur expulsé
    Arbitre : Raymond Neven

     

    Tous les articles "Foot amateur et chez les jeunes" sont en accès libre jusqu'au 28 février. clic ici 

    Vous pouvez les consulter gratuitement et découvrir ce nouveau produit foot innovant et de proximité.

  • Les résultats du week-end Templiers-Nandrin

    Lien permanent

    FLEMALLE – TEMPLIERS NANDRIN 2-0

    Les buts: 19e De Nuccio (1-0), 52e Falise (2-0)
    Union Flemalloise: Dentz, Didier (90e Légaz), Kalam, Falise, Vazzana, Dotrenge (82e Gaspar Koke), De Nuccio, Topal, Russotto (70e Militello), Baglio, Jabbari.
    Templiers Nandrin: Hanosset, Henry, De Cuyper (46e Di Pasquale), Janin, Damsin, Mare, Bawin, Velter, Barbay (64e Carrier), Morsat, Luymoeyen (81e Gaspard)

    Cartes jaunes: Russotto (27e), Jabbari (44e), Henry (51e), Morsat (62e), Gaspar Koke (85e), Militello (90e +1)
    Arbitre: M. Jamar

     

    TEMPLIERS/NANDRIN B – HUCCORGNE 0-1
    Le but: 6e Gratia (0-1)
    Templiers/Nandrin B: Piette, Dessart, Renglet, Marchal (76e Gruslet), Gaspard, Bernard, Ernest (79e Pahaut), Hardenne (73e Hossay), Sauvage A., Castagne, Sauvage L.
    Huccorgne: Couscheir, Devilez, Gartia, Larock, Preud’Homme (72e Frisque), De La Cruz Robla, Willems, Duchesne (86e Heine), Puits (57e Paulo Da Silva), Moureaux, Derenne.

    Cartes jaunes: Puits (44e), Dessart (45e)
    Arbitre: M. Battaglia

  • Les Nandrinois sont venus à bout de Momalle dans les arrêts de jeu via un but controversé

    Lien permanent

    L’un des chocs du week-end opposait Templiers-Nandrin (5e) face à Momalle (2e). Au terme d’un match engagé et disputé, ce sont les hommes de Fabrice Pieters qui se sont imposés sur un but probablement hors-jeu.
    Templiers3
    Momalle2
    Les buts : 15e Morsat (1-0), 24e Knuts (1-1), 53e Luymoeyen (2-1), 73e Sabetta sur pen (2-2), 91e Janin (3-2).
    Templiers : Hanosset, Damsin, Mare (92e Licata), Bawin, Velter, Sougnez (45e Bertels), Burton, Barbay, Luymoeyen (88e De Cuyper), Janin, Morsat.
    Momalle : Musick, Bouveroux, Diomande, Julin, Heine, Koussantas (66e Sabetta), Esser, Brems (56e Frerot), Sidari (75e Rossi), Knuts, Leseur.
    Cartes jaunes : Brems (29e), Morsat (58e), Luymoeyen (69e), Burton (76e), Diomande (89e).
    Artbitre : M. Baeke.

    Ce dimanche, Momalle avait comme ambition de se relever après la défaite du week-end dernier à Faimes.

    Mais en face, les Nandrinois qui se sont aussi inclinés lors de leur dernier match (2-3 contre Jehay), devaient s’imposer pour ne pas se laisser distancer au classement par leurs adversaires du jour.

    Une partie qui s’accélère après 15 minutes de jeu. Michaël Janin déborde sur le côté droit et adresse un centre parfaitement repris par Jean-Philippe Morsat. Kevin Musick touche le ballon mais celui-ci frappe le montant et finit sa course derrière la ligne de but.

    Les locaux mènent donc 1-0. Momalle n’aura cependant eu besoin que de neuf minutes pour revenir à la marque via Dylan Knuts. L’ailier dribble toute la défense adverse et ponctue son superbe solo d’un plat du pied. Le score au repos sera de 1-1.

    « La première période était partagée. Aucune des deux équipes n’a vraiment pris l’ascendant », confie Fabrice Pieters.
    Son équipe va parvenir à reprendre les commandes très tôt en seconde période grâce à Basile Luymoeyen, sa frappe croisée laissant sur place le gardien momallois.

    Mais une nouvelle fois, les jaunes et noirs vont recoller au score. Leseur s’écroule après un contact dans le rectangle avec Hanosset. Le penalty est transformé par Sabetta, tout juste monté au jeu.

    On pense alors se diriger vers un match nul, mais dans les dernières secondes de la partie, Bawin lance Janin qui contourne Musick et fait 3-2.

    Un but contesté par Momalle qui estime que l’attaquant adverse était très nettement hors-jeu. « Nous nous sommes fait voler », déclare Eric Kerstenne, furieux.

    « Leur dernier but n’était pas valable. C’est dommage car nous ne méritions pas de perdre. Mes joueurs ont bien joué, même s’il y a eu du déchet par moment. Selon moi, au vu des circonstances, ce n’est même pas une défaite. Nous sommes frustrés », termine le T1 de Momalle.


    En face, le coach de Templiers reconnaît que la pièce aurait pu tomber des deux côtés.

    « C’était une partie avec beaucoup d’intensité. Ils ont eu les occasions pour repasser devant mais ne l’ont pas fait. Je ne sais pas si notre dernier goal est hors-jeu ou pas, mais pour une fois, les faits de match sont en notre faveur », conclut-il.


    Par Guillaume Tirion

    Source