Foot

  • Les résultats du week-end Templiers-Nandrin

    Lien permanent

    FLEMALLE – TEMPLIERS NANDRIN 2-0

    Les buts: 19e De Nuccio (1-0), 52e Falise (2-0)
    Union Flemalloise: Dentz, Didier (90e Légaz), Kalam, Falise, Vazzana, Dotrenge (82e Gaspar Koke), De Nuccio, Topal, Russotto (70e Militello), Baglio, Jabbari.
    Templiers Nandrin: Hanosset, Henry, De Cuyper (46e Di Pasquale), Janin, Damsin, Mare, Bawin, Velter, Barbay (64e Carrier), Morsat, Luymoeyen (81e Gaspard)

    Cartes jaunes: Russotto (27e), Jabbari (44e), Henry (51e), Morsat (62e), Gaspar Koke (85e), Militello (90e +1)
    Arbitre: M. Jamar

     

    TEMPLIERS/NANDRIN B – HUCCORGNE 0-1
    Le but: 6e Gratia (0-1)
    Templiers/Nandrin B: Piette, Dessart, Renglet, Marchal (76e Gruslet), Gaspard, Bernard, Ernest (79e Pahaut), Hardenne (73e Hossay), Sauvage A., Castagne, Sauvage L.
    Huccorgne: Couscheir, Devilez, Gartia, Larock, Preud’Homme (72e Frisque), De La Cruz Robla, Willems, Duchesne (86e Heine), Puits (57e Paulo Da Silva), Moureaux, Derenne.

    Cartes jaunes: Puits (44e), Dessart (45e)
    Arbitre: M. Battaglia

  • Les Nandrinois sont venus à bout de Momalle dans les arrêts de jeu via un but controversé

    Lien permanent

    L’un des chocs du week-end opposait Templiers-Nandrin (5e) face à Momalle (2e). Au terme d’un match engagé et disputé, ce sont les hommes de Fabrice Pieters qui se sont imposés sur un but probablement hors-jeu.
    Templiers3
    Momalle2
    Les buts : 15e Morsat (1-0), 24e Knuts (1-1), 53e Luymoeyen (2-1), 73e Sabetta sur pen (2-2), 91e Janin (3-2).
    Templiers : Hanosset, Damsin, Mare (92e Licata), Bawin, Velter, Sougnez (45e Bertels), Burton, Barbay, Luymoeyen (88e De Cuyper), Janin, Morsat.
    Momalle : Musick, Bouveroux, Diomande, Julin, Heine, Koussantas (66e Sabetta), Esser, Brems (56e Frerot), Sidari (75e Rossi), Knuts, Leseur.
    Cartes jaunes : Brems (29e), Morsat (58e), Luymoeyen (69e), Burton (76e), Diomande (89e).
    Artbitre : M. Baeke.

    Ce dimanche, Momalle avait comme ambition de se relever après la défaite du week-end dernier à Faimes.

    Mais en face, les Nandrinois qui se sont aussi inclinés lors de leur dernier match (2-3 contre Jehay), devaient s’imposer pour ne pas se laisser distancer au classement par leurs adversaires du jour.

    Une partie qui s’accélère après 15 minutes de jeu. Michaël Janin déborde sur le côté droit et adresse un centre parfaitement repris par Jean-Philippe Morsat. Kevin Musick touche le ballon mais celui-ci frappe le montant et finit sa course derrière la ligne de but.

    Les locaux mènent donc 1-0. Momalle n’aura cependant eu besoin que de neuf minutes pour revenir à la marque via Dylan Knuts. L’ailier dribble toute la défense adverse et ponctue son superbe solo d’un plat du pied. Le score au repos sera de 1-1.

    « La première période était partagée. Aucune des deux équipes n’a vraiment pris l’ascendant », confie Fabrice Pieters.
    Son équipe va parvenir à reprendre les commandes très tôt en seconde période grâce à Basile Luymoeyen, sa frappe croisée laissant sur place le gardien momallois.

    Mais une nouvelle fois, les jaunes et noirs vont recoller au score. Leseur s’écroule après un contact dans le rectangle avec Hanosset. Le penalty est transformé par Sabetta, tout juste monté au jeu.

    On pense alors se diriger vers un match nul, mais dans les dernières secondes de la partie, Bawin lance Janin qui contourne Musick et fait 3-2.

    Un but contesté par Momalle qui estime que l’attaquant adverse était très nettement hors-jeu. « Nous nous sommes fait voler », déclare Eric Kerstenne, furieux.

    « Leur dernier but n’était pas valable. C’est dommage car nous ne méritions pas de perdre. Mes joueurs ont bien joué, même s’il y a eu du déchet par moment. Selon moi, au vu des circonstances, ce n’est même pas une défaite. Nous sommes frustrés », termine le T1 de Momalle.


    En face, le coach de Templiers reconnaît que la pièce aurait pu tomber des deux côtés.

    « C’était une partie avec beaucoup d’intensité. Ils ont eu les occasions pour repasser devant mais ne l’ont pas fait. Je ne sais pas si notre dernier goal est hors-jeu ou pas, mais pour une fois, les faits de match sont en notre faveur », conclut-il.


    Par Guillaume Tirion

    Source

  • Les résultats du Week-end foot TEMPLIERS/NANDRIN

    Lien permanent

    Templiers-Nandrin (5e) face à Momalle (2e).

    Les buts : 15e Morsat (1-0), 24e Knuts (1-1), 53e Luymoeyen (2-1), 73e Sabetta sur pen (2-2), 91e Janin (3-2).
    Templiers : Hanosset, Damsin, Mare (92e Licata), Bawin, Velter, Sougnez (45e Bertels), Burton, Barbay, Luymoeyen (88e De Cuyper), Janin, Morsat.
    Momalle : Musick, Bouveroux, Diomande, Julin, Heine, Koussantas (66e Sabetta), Esser, Brems (56e Frerot), Sidari (75e Rossi), Knuts, Leseur.
    Cartes jaunes : Brems (29e), Morsat (58e), Luymoeyen (69e), Burton (76e), Diomande (89e).
    Artbitre : M. Baeke.

     

     

     

     

     

     

    HUY B - TEMPLIERS/NANDRIN B 3-1
    Les buts : 45e et 57e Picchietti (2-0), 60e sur pen. Roba (3-0), 85e sur pen. Gaspard (3-1)
    Huy B : Craisse, Roba, Renard, Pinchart chart, Henry (68e Szecel), Huysmans, Houmard, Rob (77e Beduin), Dawance, Stiers (37e Picchietti), Dubus.
    Templiers/Nandrin B: Piette, Dessart, Renglet, Hossay (65e Castagne), Gelmini, Marchal, Gaspard, Bernard (75e Calabon), Carrier (60e Gruslet), Sauvage A., Sauvage L.
    Cartes jaunes: Henry (30e), Rob (50e), Hossay (63e), Castagne (81e)
    Arbitre: M. Tibo

  • Les petits clubs de foot ont intérêt à passer au LED

    Lien permanent
    De nombreux petits clubs de foot ont du mal avec leur facture d’électricité. Des clubs qui ne vivent (financièrement) que grâce aux cotisations de leurs joueurs et, surtout à leur buvette. Le poste éclairage représente donc un coup non négligeable, surtout en cette saison.
    Ainsi, le FC Vacresse, à Jurbise, la commune de la députée MR Jacqueline Galant. « Rien qu’en éclairage, ça coûte 3.100 à 3.200 euros par an », nous dit Madame Galant, qui est aussi bourgmestre de Jurbise. « C’est la commune qui prend en charge mais ce n’est pas possible dans tous les petits clubs. »
    Éclairage problématique
    Et des « petits clubs », ce n’est pas ça qui manque, comme le relève la députée, qui a interpellé ce lundi le ministre wallon des Infrastructures, Jean-Luc Crucke. « Comme vous le savez, la Fédération nationale compte environ 1.800 clubs de football, plus de 425.000 membres et 7.000 arbitres. Pour de nombreux petits stades et infrastructures sportives, l’éclairage devient problématique, ce qui nuit évidemment à la pratique du football nocturne. Des fiches Infrasports sont disponibles pour le football comme pour d’autres disciplines sportives afin de connaître le niveau d’éclairage requis. Des subsides seront-ils disponibles afin d’éclairer les nombreux terrains de football en Wallonie ? Disposez-vous d’un cadastre concernant les infrastructures sportives où l’éclairage est défaillant ? »
    « Je puis confirmer que les travaux d’installation, de renouvellement ou de rénovation de l’éclairage des terrains de football sont, depuis toujours, éligibles aux subsides « Infrasports » à concurrence de 75 % », a répondu M. Crucke (MR lui aussi).
    Le ministre précise toutefois : « Il est à noter que seul l’éclairage LED est éligible à l’octroi d’une subvention d’Infrasports, eu égard aux économies d’énergie qu’il génère. » Quant à la question d’un éventuel cadastre des terrains où l’éclairage serait défaillant, il n’existe pas. L’homologation de l’éclairage est du ressort de la Fédération de foot.
    Les économies d’énergie sont un souci constant. En réponse à une autre question, du député Écolo Jean-Philippe Florent, le ministre Crucke a encore précisé qu’une enveloppe de 10 millions avait été dégagée afin de « financer la remise à niveau énergétique des infrastructures sportives wallonnes ».
    Économies d’énergie
    On parle ici de rénovations nécessaires pour répondre aux critères énergétiques modernes. Les premiers projets rentrés auprès des services de M. Crucke seront analysés début 2020. Les projets de rénovation concernent notamment l’isolation des bâtiments, mais aussi leur éclairage.
     

    PAR BENOÎT JACQUEMART

     
     
  • Oreye surpasse Templiers-Nandrin ainsi que les résultats du week-end

    Lien permanent

    Oreye 5  - Templiers-Nandrin2
    Les buts : 20e Gaspard (csc, 1-0), 39e Gaspard (1-1), 46e Gaspard (csc, 2-1), 54e Lantin (sur pen, 3-1), 60e Dessart (sur pen, 3-2), 87e Lantin (4-2), 90e Naveaux (5-2).
    Oreye : Grosmann (90e Leurquin), Tsalikis (69e Laffut), Lenoir, Mignolet, Coletti, Leloup, Nguiamba Mofoza, Ngon, Durwael (85e Liebens), Naveaux, Lantin.
    Templiers-Nandrin : Pahaut, Castagne, Hardenne, Dessart, Renglet, Gaspard, T’Jean, Marchal, Gelmini (62e Torfs), Calabon (69e Calabon), Demoulin.
    Cartes jaunes : Dessart (22e), Mignolet (35e), Tsalikis (58e), Torfs (67e), Coletti (90e).
    Arbitre : M. Bourguignon.
    Avant cette rencontre, Orétois et Nandrinois devaient l’emporter car ils ne pointaient qu’à 6 et 5 unités de Racour, premier relégable. La partie commençait très mal pour les visiteurs. Après avoir concédé de nombreuses occasions, le gardien nandrinois, qui n’est autre que… Laurent Pahaut, commettait une énorme boulette et offrait le premier goal à Oreye. « Gaspard fait une passe en retrait, et le ballon passe en dessous de mon pied… ». Parti à la limite du hors-jeu, Gaspard rétablissait l’égalité entre les deux formations (1-1). Gaspard, encore lui, marquait de nouveau d’une belle remise de la tête, mais, pas du bon côté. Le malheureux plaçait Oreye aux commandes malgré lui (2-1).
    Penalty sur Lantin
    Après deux autogoals, Templiers allait cette fois être victime d’un penalty, après une faute sur Lantin à l’entrée du rectangle. « Le défenseur me pousse, mais pour être honnête, je pensais que c’était hors du rectangle », souriait l’attaquant. Le buteur local se chargeait lui-même de la conversion en trompant Pahaut (3-1). Dessart réduisait l’écart sur penalty et redonnait de l’espoir à Templiers-Nandrin. Mais en fin de match, les visiteurs laissaient trop d’espaces et concédaient deux nouveaux buts des œuvres de Lantin et Naveaux (5-2).
    Après 4 matches sans défaite, c’est donc une série qui s’arrête pour les hommes de Laurent Pahaut. « Le score est sévère mais je n’ai rien à reprocher à mes joueurs. Il me manquait de nombreux garçons, qui étaient repris en P2, blessés, ou qui étaient en vacances… » commentait Laurent Pahaut gardien du jour. « Quand tu dois composer avec un gardien comme ça, normal de s’en prendre autant (sourires). »
    « J’étais Frustré avec cescore de 1-1 à la pause »
    Les Orétois, eux, ont livré une prestation complète, mais se sont tout de même fait peur. « On a eu un gros moment de flottement à la fin de la première période », avouait le coach orétois. « J’étais frustré avec ce 1-1 à la pause car le score devait être plié bien avant. On a remis les choses en place et dans le second acte, on a déroulé. »
    Grégory Vandermael voulait même s’offrir quelques minutes mais il a préféré laisser Leurquin rentrer dans les derniers instants. « C’était pour faire plaisir au jeune. Puis comme cela, il aura sa prime de match (rires). »
     Par Lucas Beauduin
     
     

    TEMPLIERS NANDRIN - JEHAY 2-3
     Les buts: 12e et 20e Pirotte (0-2), 38eVelter (1-2), 45e Derenne (1-3), 46e Morsat(2-3)
     
    Templiers Nandrin: Hanosset, Luymoeyen,Janin, Burton, Damsin, Mare,Bawin, Velter (80e De Cuyper), Barbay(84e Grégoire, 90e +1 Bertels), Morsat,Henry.
     Jehay : Breuer, Leroux (51e Meyer),Destexhe, Belme, Pirotte (88e Simonet),Derenne, Petitpre (87e Delgombe), Rizzo,Lokola, Mommen, Pizzinato.

     Cartes jaunes: Mare (20e), Petitpre(32e), Henry (51e), Lokola (54e), Barbay(57e), Meyer (76e)
     Arbitre: M. Clermont

  • Templiers-Nandrin semble s’être lancé avec un beau bilan

    Lien permanent

    Templiers s’invite sur le podium

    Après un début de saison compliqué, Templiers-Nandrin semble s’être lancé avec un beau bilan de 13 sur 15. La victoire à Ferrières (1-2) a même permis aux hommes de Fabrice Piters de s’emparer de la 3e place au classement, au détriment de Faimes qui compte une victoire de moins.
    Cette bonne forme, l’ailier Steve Bawin l’explique notamment par la stabilité défensive de l’équipe : « Nous n’étions pas très solides derrière en début de saison. Depuis 5 matches, nous n’avons encaissé que 3 buts. Le replacement de Jean Damsin dans la charnière centrale a amené de la discipline. »
    Le secteur offensif semble lui en pleine bourre avec pas moins de 14 buts lors des 5 dernières oppositions, dont 5 buts lors de la rencontre contre Clavier. Avec 33 buts, Templiers est la troisième meilleure attaque de la série.
    Malgré un statut de promu, Templiers fait forte impression avec cette troisième place. Les Nandrinois ont pris des points contre des équipes comme Beaufays, Faimes ou encore Momalle. Peut-on considérer Templiers-Nandrin comme une grosse équipe de la série  ? « Oui je pense bien. Mais à la différence de certains clubs, nous n’avons pas parlé de remporter le titre en début de saison. Même en tant qu’équipe promue, nous savons que notre noyau est assez solide pour pouvoir participer au tour final », déclare Steve Bawin.
    Accrocher le quator de tête
    Ce dimanche, c’est le leader Jehay qui se déplace à Nandrin. En cas de victoire, les Templiers pourraient revenir à 4 unités de la première place. Mais Steve l’affirme, l’objectif n’est pas de s’emparer du leadership : « Nous voulons accrocher le quatuor de tête pour avoir la possibilité d’accéder au tour final. On va donc essayer de garder notre bonne forme actuelle pour éviter d’être distancé de 10 ou 12 points. »
    Le programme des hommes de Fabrice Piters s’annonce compliqué car, après Jehay, ils recevront Momalle. Si Templiers négocie bien les deux prochaines oppositions, le club pourrait peut-être revoir ses objectifs à la hausse...
    Par R.M.

    Source

  • Les résultat Templiers -Nandrin du week-end

    Lien permanent

    FERRIERES – TEMPLIERS NANDRIN 1-2

    Les buts: 4e Morsat (0-1), 33e Janin (0-2), 86e Lognoul (1-2)
    Ferrières: Milcamps J., Beaujean, Linder (46e Limet), Pirnay D., Neuville (46e Milcamps T.), Meuleman (81e Jeunechamps), Lognoul, Baiwir, Franchi, Kersten, Wilmet.
    Templiers Nandrin: Creppe, Sougnez, Janin (75e Depouhon), Burton, Damsin, Mare, Bawin, Barbay, Morsat, Degbomont (46e Velter), Henry.
    Cartes jaunes: Wilmet (33e), Sougnez (38e), Pirnay (84e), Lognoul (88e), Depouhon (90e+1)
    Arbitre: M. Kyalumba
     
     
    TEMPLIERS NANDRIN B – RACOUR 1-1

    Les buts: 14e Van LAeken (1-0), 53e Vanderweye (1-1)
    Templiers Nandrin B: Piette Q., Dessart, Hossay, T’Jean, Van Laeken (29e Gelmini), Marchal, Luymoeyen, Sauvage A., Renglet (53e Gruslet), Gaspard, Sauvage L. (83e Bernard).
    Racour: Bertrand, Cahrles, Demain, Vansinte, Bauwin, Gallo Roffo, Vanderweye (90e Ben Atra), Diaz Boldu, Lange, Darte, Villani (65e Kinamunzo Makengo).
    Cartes jaunes: T’Jean (11e), Kinamunzo Makengo (70e)
    Arbitre: M. Kourouma

  • Tous les articles "Foot amateur et chez les jeunes" sont en accès libre jusqu'au 31 décembreles infos ici

    Lien permanent

    Tous les articles "Foot amateur et chez les jeunes" sont en accès libre jusqu'au 31 décembre.

    Vous pouvez les consulter gratuitement et découvrir ce nouveau produit foot innovant et de proximité.

    À partir du 1er janvier, tous ces articles seront inclus dans l'offre numérique de nos éditions digitales (abonnement à 1euro par mois pendant 3 mois)

     

     

    Les infos R.E.S. Templiers-Nandrin clic ici 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Les résultats Foot Templiers-Nandrin du week-end

    Lien permanent

    TEMPLIERS NANDRIN - BEAUFAYS 3-0

    Les buts:21e Barbay (1-0), 44e Philippe (csc, 2-0), 83e Degbomont (3-0)
    Templiers Nandrin: Creppe, Di Pasquale (26e Morsat), Grégoire (80e Velter), Sougnez, Janin (81e Gillard), Burton, Damsin, Mare, Barbay, Degbomont, Henry.
    Beaufays: Vullo, Bosson, Gérard (75e Haleng), Hanoset, Carvalho-Fernandes, Kileba (50e Thans Mar.), Turco T., Presti, Turco F. (62e Thans Mat.), Temsamani, Philippe.
    Cartes jaunes: Philippe (14e), Gérard (30e), Janin (34e)
    Arbitre: M. Chouffart
     

    HANEFFE - TEMPLIERS NANDRIN B 0-5
    Les buts: 6e Sauvage L. (0-1), 19e Sauvage A. (0-2), 25e T’Jean (0-3), 27e Marchal (0-4), 31e Sauvage L. (0-5)
    Haneffe : Gregoire, Renson, Raffa (46e Nurkowski), Delville (46e Piette S.), Smolders, Sluse (67e Nurkowski), Loumrhari, François, Jaco, Augusto Marcos (46e Van Mechelen), Bollette.
    Templiers Nandrin B: Piette Q., Dessart, Hossay, T’Jean (54e Gruslet), Van Laeken (67e Calabon), Gaspard, Luymoeyen (75e Gelmini), Renglet, Marchal, Sauvage A.,, Sauvage L.
    Arbitre: M. Scan

    Gilles DANDUMONT

  • La Meuse Huy-Waremme vous propose un tout nouveau module pour suivre votre club de foot au plus près

    Lien permanent
    C’est nouveau : La Meuse Huy/Waremme vous propose un tout nouveau module pour suivre votre club de foot au plus près, de la P1 aux U14, U15, U16,... Sans oublier les équipes réserves, le foot amateur...
    Eden Hazard, Kevin De Bruyne, Thibaut Courtois… Ces idoles ont toutes foulé les pelouses de Braine-le-Comte et d’ailleurs, là où se forment les futures stars de la Ligue des Champions. Vous êtes d’ailleurs des centaines de milliers, chaque week-end, à vous y rendre avec vos enfants. Ou pour y passer un chouette moment sportif avec vos amis. Au total, 6.500 rencontres de foot se tiennent du samedi au dimanche, de la P1 aux U14, en passant par les U15, U16,… Ou encore les équipes réserves. Sans oublier le foot féminin.
    Depuis quelques jours, www.lameuse.be/sports vous permet, via un nouveau module, d’accéder à l’ensemble des articles compte-rendu pour tous ces matches, à partir des U14. Résumé des matches, composition des équipes, nom des buteurs, nombre de cartes jaunes et/ou rouges… : vous ne manquerez rien !

    TOUTES LES EXPLICATIONS DANS CETTE VIDEO  :
     

    Ce nouveau module est très simple d’utilisation : il suffit de rechercher, via notre moteur, votre équipe préférée et vous trouverez des centaines d’articles !
    Et dès les U8 jusqu’au U14, nous mettons, en bonus, à votre disposition le calendrier complet des équipes de vos enfants.
    Cette nouvelle offre, nous vous la proposons en collaboration avec l’Union belge de football et l’ACFF. Tous ces articles sont d’ailleurs rédigés sur base des informations fournies par leur application BBF. Un partenariat stratégique pour La Meuse, qui renforce son positionnement et son ancrage régional.
    « Mettre en lumière ces milliers de jeunes et de très jeunes sportifs et sportives, partout en Wallonie et à Bruxelles, c’est une mission prioritaire pour un média local comme le nôtre », souligne Demetrio Scagliola, rédacteur en chef des éditions Sudpresse (La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale). « C’est même une fierté pour nous d’être aux côtés de tous ces pratiquants, de toutes ces familles, de toutes ces personnes qui, chaque semaine, vivent leur passion au bord des terrains », poursuit-il. « A nos yeux, ces jeunes et ces amateurs sont tout aussi importants que les grandes stars du football belge, et notre média se doit d’être le partenaire proche, naturel et digital de tous ces jeunes, des clubs dans toutes les régions du pays, pour mettre en avant le travail des formateurs, des bénévoles, des parents, des passionnées qui font vivre le sport, au sens le plus noble du terme »
    Une seule adresse à retenir. Et à tester tout de suite :www.lameuse.be/sports
     
    Nous saluons cette initiative ! »

    Cette nouvelle offre du groupe Sudpresse (La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale), qui souhaite renforcer son positionnement et son ancrage régional, l'ACFF la soutient entièrement. « En tant qu'organisateurs des compétitions les plus populaires en Wallonie et à Bruxelles, mais surtout parce que tout ce qui concerne la pratique du sport par les jeunes doit être mis en évidence, nous ne pouvons que saluer cette initiative qui vise à valoriser le travail fourni par tous les joueurs, entraîneurs et clubs affiliés à notre fédération", se réjouit Thomas Rodrigues Pereira, senior operations manager de l'ACFF. "Nous sommes heureux que l'information générée par toutes ces rencontres soit traitée par un groupe de presse réputé pour sa rigueur et son indépendance."

    Source

     

  • Un label pour moins arroser la 3e mi-temps .....

    Lien permanent
    «Un enfant ne voit pas si un adulte a un peu trop bu»
     
    Le foot, c’est la fête autour du terrain, mais aussi à la buvette avec parfois trop d’alcool.

     L’Agence wallonne pour la sécurité routière et l’Association des
    clubs francophones de football ont signés mercredi 6 novembre une convention pour favoriser les retours à la maison en toute sécurité.
     
    « Un accident est vite arrivé.
    C’est important de sensibiliser les gens au risque de l’alcool.
    J’ai déjà interpellé des parents à la buvette pour leur dire de ne pas repartir.
    Cela dit, il y a tellement de monde. Ce n’est pas facile de tout voir.
    Si on peut faire réfléchir les gens avec nos actions, ce sera déjà cela », se félicite André Richard, directeur sportif du RDC Cointe-Liège, l’un des 23 clubs de football labellisé Backsafe.
    Il accueille 575 jeunes répartis dans 35 équipes, « sans compter les filles et les premières.
    Nous avons des dizaines de matches chaque week-end », notre interlocuteur.
    « Un adulte voit si quelqu’un a trop bu.
    Un enfant ne détecte pas ces signes, d’autant qu’il a continué à taper dans le ballon, tandis que les grands étaient à la buvette.
    Il monte donc dans la voiture en toute confiance », analyse André Richard.
    « Les débordements arrivent parfois et nous voulons conscientiser les parents.
    Si on parvient à le faire, ce sera déjà une petite victoire étant donné que notre pouvoir est forcément limité », commente de son côté Arnaud Dewinter de l’Olympic Charleroi Farciennes qui a également rallié la cause.
    Il reconnaît que c’est un sujet très sensible: « Qui sommes-nous pour refuser un verre à quelqu’un au comptoir ? ».
     
    Article complet clic ici 
     

    Par Yannick Hallet avec P.N.

    |
     
     
  • Le label Backsafe va inciter les parents de 7.200 jeunes footballeurs à moins boire lors des matches

    Lien permanent

    Un label pour moins arroser la 3e mi-temps

    Le foot, c’est la fête autour du terrain, mais aussi à la buvette avec parfois trop d’alcool.
     
    L’Agence wallonne pour la sécurité routière et l’Association des clubs francophones de football signent ce mercredi une convention pour favoriser les retours à la maison en toute sécurité.
    « Les clubs de football drainent énormément de monde.
     
    Ce sont des endroits où il y a de l’alcool lors des matches du week-end, mais aussi en semaine après les entraînements.
     
    Pour nous, c’était très important d’y étendre le label Backsafe déjà présent dans d’autres événements festifs », souligne Pierre-Laurent Fassin, porte-parole de l’Agence wallonne pour la sécurité routière.
     
    Ce mercredi, l’AWSR signe avec l’ACFF, l’Association des clubs francophones de football, une convention pour labelliser une première série de 23 clubs en Wallonie.
     
    « Nous avons pris des clubs disposant d’écoles de jeunes assez importantes », précise notre interlocuteur. Toutes les régions de Wallonie sont représentées.
     
    « En tout, ce projet va concerner 7.216 jeunes formés dans nos clubs, et leurs familles », chiffre Antoine Rustin, responsable des projets sociaux au sein de l’ACFF.
     
    Et de constater : « La troisième mi-temps fait partie du folklore. En matière d’alcool, c’est l’un des lieux de sortie les plus complexes à gérer.
     
    L’objectif est d’enrayer la consommation excessive.
     
    Nous visons particulièrement les parents qui viennent assister au match ».
     

    Une bière à la mi-temps, une autre après le coup de sifflet final et une troisième pour fêter la victoire et encore une autre…
     
    Certains dépassent bien le taux légal d’alcoolémie au moment de reprendre le volant pour rentrer à la maison, voire de reconduire chez eux les copains pris en covoiturage.
     
    « Au-delà de l’entourage des jeunes qui évoluent dans nos clubs, nous comptons bien dans la foulée sensibiliser les joueurs des équipes premières », assure Antoine Rustin.

    D’autres sports

    Même si l’AWSR ne dispose pas de statistiques d’accidents lors de rentrée du foot, l’Agence rappelle qu’entre 2014 et 2018, 17 % des jeunes de 18 à 34 ans impliqués dans un accident corporel en tant que conducteur avaient trop bu.
    « Ce taux grimpe à 43 % les nuits de semaine et à 55 % les nuits de week-end.
     
    Pour la tranche des 35-54 ans, ces taux sont de 41,9 % les nuits de semaine et de 51,6 les nuits de week-end », détaille Pierre-Laurent Fassin.
     

    Le message délivré par l’Agence et la fédération est limpide : « Vos enfants ont géré leur match alors gérez le retour ».
     
    « Le label backsafe prévoit diverses mesures à mettre en œuvre par les clubs. L’une d’elles permettra d'organiser un système de Bob.
     
    Des adultes s’engagent à tour de rôle s’engagent à ne pas boire et à ramener plusieurs enfants », explique Antoine Rustin.

    « D’ici quelques mois, on devrait doubler ou tripler le nombre de clubs de football labellisés Backsafe.
    Ce n’est qu’un début.
     
    D’autres fédérations sportives pourraient emboîter le pas. Je pense notamment au basket, au hockey ou encore au tennis.
     
    J’en oublie bien évidemment. En étant présent dans les buvettes avec nos banderoles, on suscite la discussion parmi les personnes présentes », conclut Pierre-Laurent Fassin de l’AWSR.
    Mettre en place une politique de boissons n/a à la buvette
     
    En devenant labellisé Backsafe, le club de foot s’engage à prendre plusieurs initiatives.
    « Il faut notamment prévoir des tarifs attractifs pour les boissons non-alcoolisées. Dans la mesure du possible, l’idéal sera de proposer de l’eau gratuite », explique Pierre-Laurent Fassin de l’ASWR.
     
    « La solution serait une pompe à eau, mais ce n’est pas toujours possible », reconnaît Antoine Rustin de l’ACFF. D’autres mesures sont plus faciles à mettre en œuvre, comme des réglettes pour calculer le taux d’alcool dans le sang ainsi que la mise à disposition de gobelets pour doser les quantités d’alcool servies.

    « L’Agence peut aussi dispenser à un membre du club une formation sur l’alcool, son impact sur les différentes morphologies et son influence sur la conduite d’une voiture.
     
    Cette sensibilisation sera ensuite répercutée à d’autres personnes du club », détaille Antoine Rustin.
    « Il faut aussi afficher des messages de prévention dans le club et la buvette, comme des brochures informatives, des fanions ou des badges. On peut également promouvoir des transports alternatifs en indiquant les bus à proximité ou les numéros des sociétés de taxis des environs », complète Pierre-Laurent Fassin de l’AWSR.


    «Un enfant ne voit pas si  un adulte a un peu trop bu»

    « Un accident est vite arrivé. C’est important de sensibiliser les gens au risque de l’alcool. J’ai déjà interpellé des parents à la buvette pour leur dire de ne pas repartir.
     
    Cela dit, il y a tellement de monde. Ce n’est pas facile de tout voir.
    Si on peut faire réfléchir les gens avec nos actions, ce sera déjà cela », se félicite André Richard, directeur sportif du RDC Cointe-Liège, l’un des 23 clubs de football labellisé Backsafe.
    Il accueille 575 jeunes répartis dans 35 équipes, « sans compter les filles et les premières.
    Nous avons des dizaines de matches chaque week-end », notre interlocuteur.
    « Un adulte voit si quelqu’un a trop bu.
     
    Un enfant ne détecte pas ces signes, d’autant qu’il a continué à taper dans le ballon, tandis que les grands étaient à la buvette. Il monte donc dans la voiture en toute confiance », analyse André Richard. « Les débordements arrivent parfois et nous voulons conscientiser les parents.
    Si on parvient à le faire, ce sera déjà une petite victoire étant donné que notre pouvoir est forcément limité », commente de son côté Arnaud Dewinter de l’Olympic Charleroi Farciennes qui a également rallié la cause.
     
    Il reconnaît que c’est un sujet très sensible: « Qui sommes-nous pour refuser un verre à quelqu’un au comptoir ? ».

    André Richard de Cointe pointe, lui, les rentrées financières que la buvette représente pour certains clubs. La décision ne sera pas toujours facile à prendre.
     
    A l’Olympic, on a une solution.
     
    « Nous avons décidé de développer le covoiturage. Nous allons demander aux parents de le privilégier un maximum et que de faire en sorte que la personne désignée ne boive pas. Un parent qui met la vie de son enfant en danger, c’est déjà inacceptable, mais s’il le fait également avec ceux des autres, c’est encore plus inadmissible », martèle Arnaud Dewinter, Référent Vivons sport au sein du club carolo.
    Lors du prochain grand tournoi de jeunes, il compte bien faire venir des spécialistes de la sécurité routière pour faire de la prévention.

    « De notre côté, on va voir si on ne peut pas financer un badge ou un pin’s que les gens pourraient mettre. Nous allons aussi essayer de sensibiliser les premières », s’engage André Richard du RDC Cointe. 

    56 événements disposent du label Backsafe en Wallonie

    Depuis le mois de juin 2015, le label Backsafe est octroyé, en Wallonie, aux événements festifs qui prennent des initiatives pour favoriser le retour à domicile de leurs participants en toute sécurité. Les 23 clubs de football rejoignent 56 événements labellisés.
    Parmi ceux-ci figure des festivals comme les Francofolies, les Ardentes, le Verdur Rock ou encore le Nandrin Festival, des centres culturels ou des lieux de concert comme l’Eden à Charleroi, l’Entrepôt à Arlon ou le Belvédère à Namur.
    Il y a aussi des guindailles estudiantines comme le Bal des Moflés et la Saint Toré à Liège. 
     
    Par Y.H. et C.C.
     
  • Fraiture – Templiers B a été arbitré par le coach nandrinois, Fabrice Pavone se sent lésé...

    Lien permanent

    Dimanche, aucun arbitre n’était présent pour diriger le derby Fraiture – Templiers Nandrin B.

    Du coup, l’entraîneur visiteur Laurent Pahaut a pris le sifflet et vu son équipe s’imposer 0-1.

    En face, Fabrice Pavone a un sentiment de frustration après des phases litigieuses à l’encontre des siens.


    Un arbitre qui ne se présente pas à un match de P3 ou P4, cette situation devient malheureusement récurrente.

    Ce week-end, ce fut le cas à Fraiture Sports qui accueillait Templiers B pour tenter de poursuivre sa bonne spirale.

    « Ne voyant pas arriver le referee, nous avons demandé à celui qui devait arbitrer la P4 s’il pouvait nous dépanner, mais il n’a pas accepté », raconte l’entraîneur fraiturois, Fabrice Pavone, qui a déjà pris le sifflet en dépannage quelques fois, dont cette saison contre Burdinne.

    « On m’a alors dit que l’entraîneur adverse voulait arbitrer. Je lui ai demandé d’être honnête. »


    C’est ici que les avis divergent. Laurent Pahaut a arbitré son équipe lors de ce derby assez « chaud » et explique s’en être bien sorti, malgré la nervosité présente et une phase dans le rectangle qui a prêté à polémique.

    « J’avais déjà arbitré 4 ou 5 fois nos matches en P4 la saison dernière et ça s’était toujours très bien passé. Je suis impartial et honnête », explique le coach nandrinois.

    « À Fraiture, je ne voulais pas que quelqu’un de ce club arbitre sinon nous nous serions fait avoir car c’est une équipe rivale. La 1re mi-temps était très tendue, les joueurs fraiturois étaient fort nerveux.

    J’aurais pu sortir plus de cartes jaunes (NDLR : il n’en a donné qu’une seule à un joueur de Fraiture), j’ai reçu quelques insultes.

    En 2e période, ça s’est calmé.

    Je sais que Fraiture dit qu’il y a un penalty non-sifflé dans le 1er acte, mais après vérification du règlement j’ai bien fait de ne pas l’accorder car le ballon touche d’abord la cuisse de mon joueur, avant de rebondir sur son bras.

    Dans ce cas, il ne faut pas siffler hands. Mais pour faire comprendre cela à Fraiture… »


    Faute de main ?


    De son côté, Fabrice Pavone se sent frustré même s’il est conscient que ses joueurs n’ont pas livré un grand match. « Je ne cache pas notre défaite derrière des décisions arbitrales, mais il y a clairement penalty sur cette faute de main. Je suis formel : le ballon ne touche pas la cuisse du joueur et va directement sur son bras qui n’est pas le long du corps.

    Les 150 spectateurs l’ont vu et même Quentin Piette et Jean Sauvage (NDLR : deux joueurs de Templiers) admettaient qu’il y avait penalty.

    Laurent Pahaut est un menteur et un malhonnête, car il m’a dit après le match qu’il n’avait rien vu sur cette phase.

    Il avait besoin de points et il y est arrivé. Son arbitrage n’était pas mauvais mais tout le temps tendancieux, il a aussi fermé les yeux sur une main de son gardien en dehors du rectangle et un accrochage sur Vincent Dodeigne.

    Mon délégué voulait même reprendre le sifflet à la mi-temps.

    Sa conscience ne doit pas être tranquille. »


    Le match retour, prévu au 22 mars, s’annonce à nouveau chaud.

    « Si l’arbitre ne se présente pas, c’est moi qui prendrai le sifflet et j’arbitrai comme lui afin d’équilibrer la balance.

    » Ambiance, ambiance…


    Par Maxime Hendrick

     

    source

  • Les résultats Foot du Week-end Templiers Nandrin

    Lien permanent

    TEMPLIERS NANDRIN – HANNUT 2-0
    Les buts: 68e et 80e Grégoire (2-0)
    Templiers Nandrin:Creppe, Bertels (46e Henry), Di Pasquale (63e Morast), Grégoire (81e Gillard), Sougnez, Janin, Burton, Damsin, Mare, Barbay, Degbomont.
    Hannut: Graczyk, Hodeige, Devierman (38e Dodion), Geuns, Vandenberg, Vanhaeren, Renson, Pluymers, Mailleux, Spadaro (76e Bonomi), Pasteels.
    Cartes jaunes:Pluymers (35e), Pasteels (60e), Vanhaeren (73e)
    Arbitre: M. Vitiello

    FRAITURE – TEMPLIERS NANDRIN B 0-1
    Le but: 12e T’Jean (0-1)
    Fraiture: Stoklosa, Winters, Hautecler, Marino (54e Cocilovo), Warin, Olivieri, Boukidar, Tokak (46e Gretry), Yilmaz, Dodeigne, Vanesse.
    Templiers Nandrin B: Piette, Dessart, Hossay, T’Jean, Van Laeken, Gaspard (72e Gelmini), Luymoeyen, Calabon, Renglet, Marchal (64e Gruslet), Sauvage L. (82e Sauvage L.)
    Arbitre: M. El Baraka Halhoul
     

  • Les résultats Templiers Nandrin du Week-end

    Lien permanent

    FAIMES – TEMPLIERS NANDRIN 2-2

    Les buts:20e Janin (0-1), 26e Parthoens (1-1), 37e Degbomont (1-2), 68e Eeke (2-2)

    Faimes: Filipovic, Pirquinne, Moor, Delbrassine,Vanstechelman, Parthoens (76e Esposito), Restiglian (55e Hauteclair), Vanderveck, Eeke, Pier, Venner (55e Mertens).

    Templiers Nandrin: Hanosset, Bertels, Di Pasquale (70e Henry), Grégoire (66e Morsat), Sougnez, Burton, Janin, Damsin, Bawin (30e Mare), Barbay, Degbomont.

    Cartes jaunes: Venner (39e), Hauteclair (57e), Mare (59e), Henry (80e), Mertens (81e)

    Arbitre: M. Mancini VYLE

     

    TEMPLIERS NANDRIN B – FIZE B 4-0

    Les buts: 15e Luymoeyen (1-0), 51e Sauvage J. (2-0), 62e Sauvage L. (3-0), 71e Sauvage J. (4-0)

    Templiers Nandrin B: Piette, Marchal (65e Van Laeken), T’Jean, Gaspard, Luymoeyen (75e Gelmini), Sauvage J., Gruslet (62e Marchal), Renglet, Hossay, Sauvage A., Castagne (35e Gruslet), Sauvage L.

    Fize B: Delmelle, Dony (75e Bolly), Gratien, Dony (46e Degembe), Mattart, Grommen (55e Delcommune), Mayanga, Reuter, Thyssen, Jadin, Ramadani.

    Cartes jaunes: Sauvage J. (32e), Gaspard (55e), Dony (59e), Bolly (89e)

    Arbitre: M. Nzeyimana

  • Les résultats Foot Templiers du week-end

    Lien permanent

    TEMPLIERS NANDRIN – CLAVINOISE 5-0

    Les buts: 13e Burton (1-0), 50e Degbomont (2-0), 63e Grégoire (3-0), 75e Sougnez (4-0), 85e Degbomont (5-0)

    Templiers Nandrin: Hanosset, Bertels, Di Pasquale (70e Henry), Grégoire (73e Morsat), Sougnez, Burton, Janin (73e Depouhon), Damsin, Barbay, Degbomont.

    Clavinoise: Frère, Perez, Jadin (60e Sciulara), Pirnay F., Martin (64e Dykmans), Van Esch, Pessotto, Coune, Bayonnet, Delgoffe, Duchesne (60e Pirnay L.).

    Cartes jaunes: Duchesne (30e), Janin (33e), Pirnay F. (35e), Bayonnet (48e)

    Arbitre: M.Leroy

     

     

    WASSEIGES -TEMPLIERS NANDRIN B 3-2

    Les buts: 10e Sauvage J. (0-1), 56e Belin (1-1), 68e Luymoeyen (1-2), 77e sur pen. et 82e Lignon (3-2),

    Wasseiges: Lambié, Gardin, Landrain, Rosmeulen, De Benedictis, Hay, Dirick, Boxus (83e S’Heeren), Courtois, Matterne, Belin (46e Lignon).

    Templiers Nandrin B: Piette, Gelmini, Gaspard, Luymoeyen, Calabon (68e Licata), Sauvage J., Gruslet (62e Marchal), Renglet, Hardenne, Sauvage A., Sauvage L.

    Cartes jaunes: Sauvage A. (37e), Matterne et Renglet (71e), Courtois (80e)

    Arbitre: M. Graindorge

     

     

     

  • Les résultats du week-end Templiers Nandrin

    Lien permanent

     

    SERAING ATHLETIQUE - TEMPLIERS NANDRIN 4-14

    Les buts: 5e Dheur (1-0), 10e Lundula (2-0), 40e Bertels (2-1), 83e et 88e Kita (4-1)

    Seraing Athletique: Sahin, Ozverdi, Micha, Marinacci (57e Doudou), Kita, Mathot, Morana (88e Gabiam), Lundula (55e Sefu), Dheur, Mlih, Jansen.

    Templiers Nandrin: Creppe, Bertels (65e Gillard), Di Pasquale, Grégoire, Sougnez, Burton, Bawin (75e Henry), Damsin, Barbay, Morsat (65e Depouhon), Degbomont.

    Cartes jaunes: Burton (7e), Barbay (12e), Jansen (16e), Morana (18e), Sougnez (66e), Bawin (70e)

    Arbitre: M. Konings

    Par Gilles DANDUMONT

    TEMPLIERS NANDRIN B – COUTHUIN 0-2

    Les buts:49e et 88e Verdière (0-2)

    Templiers Nandrin B: Piette, Hossay, Van Laeken, Gaspard (85e Calabon), Luymoeyen, Sauvage J., Gruslet, Renglet, Sauvage A., Castagne (72e T’Jean), Sauvage L. (65e Marchal)

    Couthuin : Matagne, Forêt, Declerc, Colon, La Placa, Garcia Pipa (85e Delannoy), Dezoppy (46e Verdière), Douhard, Fastré, Pilotta (46e Coulée), Godelaine. 2Burdinne: Werner, Petit V., Delhalle A., Thirion, Delhalle T., Zycha (82e Koch), Cornelis, Deltour, Van Reymenant, Petit B., Baillet (89e Wauters).

    Cartes jaunes: Coulée (75e), T’Jean (84e), 2Carte rouge: Declerc (2CJ, 52e et 53e)

    Arbitre: M. Karaba

     

    Source

  • Les résultats foot Templiers Nandrin du week-end 5 et 6 octobre 2019

    Lien permanent

     

    TEMPLIERS NANDRIN – VYLE THAROUL 3-2

    Les buts:4e et 10e Del Conte (0-2), 23e Janin (1-2), 70e sur pen. Grégoire (2-2), 90e Morsat (3-2)

    Templiers Nandrin: Hanosset, Di Pasquale (58e Morsat), Grégoire, Sougnez, Janin (71e Depouhon), Burton, Bawin, Damsin, Mare (17e Henry), Velter, Degbomont.

    Vyle-Tharoul: Mongelluzzi, Sternon (58e Ronveaux), Carrara, Delvaux A., Lierneux, Del Conte (65e D’Antuono), Boccar, Boieru, Gendebien, Marloye, Evans (77e Delvaux C.).

    Cartes jaunes: Janin (6e), Evns (22e), Sougnez (39e), Sternon (41e), Boieru (45e), Degbomont (51e), Gendebien (67e), Boccar (70e), Damsin (74e) 2Carte rouge : Lierneux (2CJ, 40e et 90e+4)

    Arbitre: M. Henikenne

     

    WARNANT B – TEMPLIERS NANDRIN B 0-3

    Les buts : 32e Sauvage L. (0-1), 42e Gaspard (0-2), 85e Van Laeken (0-3)

    Warnant B : Piot, Tchado Tchatchouang (56e Chode), D’Alessandro (80e Heptia), Fourneau, Heptia, Cox, Fays A. (46e Schoonbroed), Fays B., Izzi, Velghe, Adjevi.

    Templiers Nandrin B: Piette, Dessart, Hossay, Van Laeken, Gaspard, Luymoeyen (69e Demoulin), Marchal, Renglet, Sauvage A., Castagne (76e Pahaut), Sauvage L.

    Carte jaune: Heptia (72e) 

    Arbitre: M. Bourguignon

  • Les résultats du week-end en Foot 28 et 29 septembre 2019

    Lien permanent

    AMAY – TEMPLIERS NANDRIN 1-1

    Les buts: 33e Grégoire (0-1), 63e Henrot S. (1-1)

    Amay : Ancia, Vitoux, Carlozzi A., Andich (60e Henrot N.), David, Pirard (89e Jespers), Carlozzi R., Henrot S., Cutillo (60e Palluotto), Boutachdat, Da Fonseca.

    Templiers Nandrin: Hanosset, Bertels (85e Guizzetti), Di Pasquale (65e Henry), Grégoire, Sougnez, Burton, Damsin, Mare, Bawin, Velter, Barbay (70e Morsat).

    Cartes jaunes: Di Pasquale (15e), Cutillo (22e), Barbay (23e), Vitoux (58e), Bawin (64e), Henrot N. (65e), Velter (87e)

    Cartes rouges : Carlozzi A. et Henrot N. (70e) 

    Arbitre: M. Laforge Gilles DANDUMONT

     

    TEMPLIERS NANDRIN B – CRISNEE 1-3

    Les buts : 3e Sauvage L. (1-0), 31e Sprimont (1-1), 43e et 47e Rasquin (1-3)

    Templiers Nandrin B: Piette, Dessart, Hossay, Gelmini, Calabon (46e Van Laeken), Sauvage J., Gruslet (62e Gaspard), Renglet, Sauvage A., Castagne (46e Emonds Alt), Sauvage L.

    Crisnée: Rouge, Reuchamps, Dengis, El Mokhtari, Bellafqih (22e Rasquin), Sprimont, Bacus, Lasiri, Delisé, Marneffe (85e Delvigne), Annoe (80e Debens).

    Cartes jaunes: Delisé (28e), Lasiri (66e), Gelmini (67e), Rasquin (76e)

    Carte rouge: Sauvage J. (2CJ, 36e et 53e)

    Arbitre: M. Tibo

  • Confronté à une pénurie d’arbitres, le BRA de Liège peine à remplir toutes les désignations le week-end

    Lien permanent

    62047430arbitre-jpg.jpgL’arbitrage doit faire envie, pas pitié !

    Il faut les voir se démener, portés par la flamme de la passion et de la détermination, sur le terrain arrière du CREF de Blegny qui supporte les chocs de leurs multiples courses, au son des directives et des encouragements de leur préparateur physique et de son staff.

    Comme chaque mardi soir, les arbitres liégeois se retrouvent pour une séance d’entraînement collective durant laquelle les efforts répétés finissent inlassablement par les unir dans la souffrance.

    Le reflet de la société

    Souffrance, le mot est lâché, il résume parfaitement le quotidien de ces hommes en noir devenus cibles privilégiées, faciles des joueurs, des clubs et du public. Gonflées par les réseaux sociaux, les remarques et/ou les injures s’entassent et finissent par décourager les moins motivés, qui baissent vite les bras devant ce mur d’incivilité.

    Dernièrement, un jeune homme a encore été agressé – coup porté à la mâchoire par le frère d’un joueur qui venait de recevoir un… carton jaune – durant une partie en U14.

    Le constat est sans appel : ces dernières années, le nombre d’arbitres de la province n’a cessé de diminuer (ce qui est le cas partout en Wallonie, voir infographie) pour atteindre, aujourd’hui, un seuil critique. « Chaque week-end, une quinzaine de matches des équipes premières doit se dérouler sans referee », indique, fataliste, Joseph Fontaine, responsable des désignations.

    En compagnie de Jean-Noël Jacob, président du BRA liégeois, d’autres membres du service – Gaëtan Simon, Pino Mercato, Jacques Frisschen – mais aussi d’Eric Romain, directeur de l’arbitrage à l’ACFF, nous avons évoqué cette pénurie qui touche le monde de l’arbitrage. « Une déficience qui n’est pas propre uniquement à notre discipline, elle est visible dans tous les autres domaines sportifs », notent-ils. « C’est compliqué d’accrocher les gens, notamment les plus jeunes pour qui il s’agit d’une occupation parmi tant d’autres. Ils sont plus vite découragés ou ne prennent pas toujours cela au sérieux. C’est le reflet de la société actuelle. Heureusement que les anciens sont encore bien présents pour poursuivre leur travail… » Le football diffuse – malheureusement – la même chanson au bord des terrains, une cacophonie rythmée par les remarques et les critiques injustes, violentes. Un manque de respect qui se remarque même dans les catégories d’âge. « Le devoir d’exemplarité a disparu », expliquent nos différents interlocuteurs. « L’arbitre représente l’autorité et on a trop tendance à se révolter face à ses décisions. Il faut changer les mentalités. »

    Un sport à part entière

    En attendant, le nombre de désignations continue de croître et les cellules responsables de l’arbitrage peinent à remplir toutes les cases. Des limites qui auraient pu les inciter à revoir leurs critères de sélection, mais tous s’y opposent catégoriquement : « Ce n’est pas une raison pour faire n’importe quoi, nous avons un rôle à assumer. Les représentants du corps arbitral doivent réussir deux examens – un physique, un écrit – et s’ils n’y parviennent pas lors des trois sessions ouvertes, ils ne peuvent pas – ou plus – entrer en ligne de compte. Certains clubs se plaignent de l’absence d’un homme en noir les week-ends de match, ils doivent comprendre que si nous les recrutons et que nous les formons, l’enrôlement des arbitres fait aussi partie de leurs devoirs puisqu’ils doivent affilier des personnes. C’est un souci que nous partageons et que nous devons régler ensemble. »

    Comment, justement, contrer le phénomène d’érosion ? « Il faut rendre l’arbitrage plus attractif en considérant qu’il s’agit d’un sport à part entière. Nous devons nous ouvrir davantage vers le monde extérieur, cela passe par de la communication, du marketing. Nous devons faire envie, pas pitié ! Récemment, les meilleurs sifflets provinciaux se sont retrouvés pour un petit stage à Tubize, dans les installations des Diables rouges, c’est une initiative de ce type qui peut inciter les jeunes à s’orienter vers une carrière et à en parler autour d’eux. Il y a évidemment peu d’élus, mais quand on évoque les chiffres des rémunérations mensuelles – plusieurs milliers d’euros – que peuvent percevoir les arbitres de D1A et D1B, sans oublier ceux qui ont le statut international, on sent déjà que certains y voient un autre intérêt… »

    Gaëtan Simon, qui jouit d’une expérience de trente années dans le domaine et qui a officié en première division, l’assure : « Il n’y a pas beaucoup de sports où on est aussi bien suivi par des formateurs, il faut profiter de cette assistance, des moyens dont nous disposons afin de faire bouger les choses. »

    Parce que l’idée générale est de susciter des vocations, l’ACFF plaide pour la création d’un attrait via l’identification à un matricule bien spécifique. « L’idée est de devenir arbitre d’un club, que ce soit le Standard, le RWDM, etc. », précise Eric Romain. « Il s’agit d’une fonction bien déterminée qui peut inciter les gens à partir plus vite dans le créneau. »

    S’il souffre et panse ses plaies – le Footbelgate a jeté l’opprobre sur l’intégrité des referees, même si les répercussions négatives ne se sont pas fait ressentir au sein de la corporation –, l’arbitrage continue de (sur)vivre. Mais si le vent tourne encore plus vite que les girouettes en football, il serait temps de mettre un terme à cette carence, pour le bien de tous les acteurs et du jeu.

    Par YOUNG KRUYTS

     

    Source

  • La polémique avait fait rage en 2018 : les terrains de sport synthétiques sont-ils dangereux pour la santé ?

    Lien permanent

    Terrains synthétiques: moratoire prolongé

    La polémique avait fait rage en 2018 : les terrains de sport synthétiques sont-ils dangereux pour la santé ? Ou plutôt, les petites billes de caoutchouc (des pneus recyclés) qui servent à amortir les chocs et à tenir les brins « d’herbe » sont-elles nocives ? Pour les utilisateurs des terrains, en particulier les plus jeunes, et pour l’environnement.

    La Wallonie compte largement plus de 150 terrains synthétiques et il s’en crée de nouveaux des dizaines chaque année en Belgique.

    À l’heure actuelle, on ne sait toujours pas si ces billes sont dangereuses pour la santé. Une étude commandée par la ministre des Infrastructures sportives précédente, Valérie De Bue, se voulait rassurante.

    Mais les scientifiques ne sont pas d’accord entre eux. Jean-Luc Crucke, qui avait décidé de prendre aux frais de sa commune le nettoyage du terrain synthétique de Frasnes, est un adepte du principe de précaution. « Je vais prolonger le moratoire sur les billes en caoutchouc », nous dévoile-t-il.

    « Autrement dit, les subsides seront toujours refusés pour ce type de terrain avec ces granules aussi appelées SBR. » Le but est aussi de favoriser les alternatives à ces billes de caoutchouc : le coco ou, mieux, le liège. Le coco aurait tendance à s’envoler avec le vent…

    Étude environnementale

    À côté de la santé des utilisateurs, il y a donc aussi l’environnement. « On n’a pas encore d’idée sur l’impact environnemental exact », reprend M. Crucke.

    « Par exemple sur les terres et sur l’eau. Des analyses avaient été annoncées par Carlo Di Antonio (ministre sortant de l’Environnement, NDR).

    L’étude n’a pas été faite ou, en tout cas, je ne l’ai pas. Céline Tellier (Écolo, nouvelle ministre de l’Environnement) va demander une étude d’impact à l’Institut scientifique de service public. »

    En attendant, les subsides seront donc uniquement octroyés aux terrains recourant au coco et au liège, ce dernier présentant un autre avantage : « C’est un produit wallon », conclut le ministre Crucke.

    Par B.J.

     

    Source

  • Grâce à cette victoire, les visiteurs dépasse Templiers Nandrin au classement

    Lien permanent

    Les hommes de Michaël Lèbe restaient sur deux défaites et devaient réagir. En face, Templiers restait sur un six sur six et devait confirmer. À la fin d’un match tendu, ce sont finalement les visiteurs qui s’imposent 1-3

    TEMPLIERS-NANDRIN........1

    XHORIS.....................3

    Les buts: 7e Djaouaoua (0-1), 22e Burton (1-1), 55e Longnoul(1-2), 82e Barankiewicz sur pen (1-3).

    Templiers-Nandrin: Hanosset, Damsin, Bertels (65e Janin), Barbay, Velter (45e Mare), Sougnez, Burton, De Blaere, Di Pasquale, Bawin (71e Henry), Grégoire.

    Xhoris: Hoferlin, Banneux, Prieto, Clotuche, Bernard, Mack, Sacre, Barankiewicz (90e Ghafghaf), Djaouaoua (60e Mackels), Lawarrée, Lognoul (75e Jacot).

    Cartes jaunes: Sacre (40e), Banneux (55e), Bernard (59e), Lognoul (60e), Burton (64e), Barbay (75e), Henry (80e).

    Cartes rouges: Janin (80e), Velter (90e).

    Arbitre: M. Kizedioko

    Ce dimanche, Templiers recevait Xhoris sur son terrain synthétique. Une rencontre sous haute tension qui a été lancée dès la 8e minute de la partie avec l’ouverture du score de Djaouaoua qui dribble son adversaire et trompe tranquillement le gardien pour donner l’avantage à Xhoris. Par la suite, les visiteurs auront encore quelques belles opportunités mais c’est finalement Templiers qui, contre le cours du jeu, parvient à égaliser via le jeune Burton qui pousse le ballon de la tête au fond des filets. Ce sera le score au repos. «Notre première mitemps n’a pas été bonne du tout. Je pense qu’on peut s’estimer heureux de rentrer aux vestiaires avec ce résultat», déclare Fabrice Pieters, le T1 de Templiers. En seconde période, Templiers revient avec de meilleures intentions et le match s’accélère. À la 50e minute, Hoferlin, qui a été préféré à Paulus dans les cages, repousse le penalty de Steve Bawin. Quatre minutes plus tard, Lognoul, bien lancé en profondeur, contourne Hanosset et redonne l’avantage à Xhoris.

    Dans une fin de match très tendue, Barankiewicz assure la victoire des siens en transformant un penalty à la 80e minute. «C’est une victoire qui fait du bien, elle nous permet d’évacuer la frustration des semaines précédentes. Nous avons eu la main mise sur quasiment l’entièreté du match, je pense que cette victoire est bien méritée», déclare Michaël Lèbe, le coach de Xhoris ravi de prendre les trois points.

    De son côté, Fabrice Pieters reconnaît que l’adversaire a été supérieur. «Nous avons fait quelques ajustements en seconde période mais le 1-2 nous a fait mal. Nous ne parvenons pas à tenir un bon niveau durant 90 minutes, il va falloir corriger cela rapidement car nous n’avons pas de match référence.» Au classement, Xhoris compte 10 unités et prend la 4e place, tandis que Templiers-Nandrin retombe à la 7e position.

    Par GUILLAUME TIRION

    Maxime Mare (Templiers): «Il faut se remettre en question»

    Cette défaite reflète le début de saison de Templiers qui fait preuve d’une grande irrégularité. «Il nous faut du temps avant de rentrer dans le match à chaque fois et à la fin, on le paie cash. Les faits de match n’ont pas été en notre faveur mais je pense que nous devons nous remettre en question et trouver des solutions.» Le latéral gauche reconnaît la supériorité de Xhoris. «Nous sommes tombés sur une belle équipe qui mérite sa victoire. Le championnat est relevé, il va falloir continuer à travailler à l’entraînement», termine le joueur, un peu abattu après cette 3e défaite de la saison.

    G.T

    Source

  • Résultat du week-end pour BURDINNE – TEMPLIERS NANDRIN

    Lien permanent

    BURDINNE – TEMPLIERS NANDRIN B 3-1

    Les buts: 12e Calabon (0-1), 34e sur pen. Petit V. (1-1), 60e Zycha (2-1), 72e Petit V. (3-1)

    Burdinne: Werner, Koch, Petit V., Delhalle A., Thirion, Delhalle T., Cornelis, Deltour, Van Reymenant, Petit B., Zycha.

    Templiers Nandrin B: Piette, Dessart (66e Renglet), Hossay, T’Jean (66e Gaspard), Calabon, Sauvage J., Gruslet (73e Gelmini), Emonds Alt, Sauvage A., Castagne, Sauvage L.

    Cartes jaunes: Thirion (55e), T’Jean (59e), Emonds Alt et Petit B. (64e)

    Arbitre: M. Henquet

  • Résultat du week-end TEMPLIERS-NANDRIN-XHORIS

    Lien permanent

    TEMPLIERS-NANDRIN........1

    XHORIS.....................3

    Les buts: 7e Djaouaoua (0-1), 22e Burton (1-1), 55e Longnoul(1-2), 82e Barankiewicz sur pen (1-3).

    Templiers-Nandrin: Hanosset, Damsin, Bertels (65e Janin), Barbay, Velter (45e Mare), Sougnez, Burton, De Blaere, Di Pasquale, Bawin (71e Henry), Grégoire.

    Xhoris: Hoferlin, Banneux, Prieto, Clotuche, Bernard, Mack, Sacre, Barankiewicz (90e Ghafghaf), Djaouaoua (60e Mackels), Lawarrée, Lognoul (75e Jacot).

    Cartes jaunes: Sacre (40e), Banneux (55e), Bernard (59e), Lognoul (60e), Burton (64e), Barbay (75e), Henry (80e).

    Cartes rouges: Janin (80e), Velter (90e).

    Arbitre: M. Kizedioko

  • Aujoud'hui Templiers-Xhoris, le choc du week-end

    Lien permanent

    Ce dimanche, Templiers accueillera Xhoris pour la 6e journée de championnat de P2A. Une rencontre entre deux équipes candidates au tour final. Du côté de Templiers, c’est avec le plein de confiance que les hommes de Fabrice Pieters aborderont ce match. « Bien sûr que nous sommes confiants. Nous jouons à domicile et nous restons sur deux victoires consécutives », déclare l’un des hommes en forme de ce début de saison, Steve Bawin.

    Xhoris, quant à lui, reste sur deux défaites de rang et doit à tout prix relever la tête. « Nous irons à Templiers avec un bon état d’esprit et avec l’envie de jouer notre football. Nous devons effacer les récentes défaites », commente l’ancien fizois, Karim Ghafghaf. Ces défaites, il les explique par un enchaînement de petits détails. « C’est un mélange de pleins de choses. Un peu un manque de concentration par certains moments, un manque de chance, un manque de justesse. Nous allons travailler pour gommer tous ces petits défauts. »

    Pour Templiers, la situation est opposée. Après des résultats un petit peu décevants au début, Fabrice Pieters et ses hommes restent sur deux succès face à Braives et Waremme B. Deux bons résultats qui placent l’équipe sur le podium du classement. Une position au championnat qui n’étonne pas Steve Bawin. « Je m’attendais à cela car, même si l’on vient de P3, presque l’entièreté du noyau a déjà joué au moins en P2. Je savais que le temps d’adaptation dont nous allions avoir besoin serait relativement court. Nous avons perdu face à Flémalle et Verlaine B, deux équipes à notre portée. C’est dommage car nous menions au score les deux fois. Sans cela, nous serions leader du championnat. »

    À l’image de son équipe, le joueur offensif est en grande forme. « J’ai disputé 4 matches sur 5, et j’ai marqué lors de chacun d’entre eux. Je suis satisfait de mon début de saison. J’ai connu quelques blessures l’an passé, j’espère que c’est terminé et que je vais pouvoir vivre une saison pleine. »

    Pour l’expérimenté Karim Ghafghaf, cette saison est peut-être la dernière de sa carrière. « Après la fin de saison passée, je me suis déjà posé la question de savoir s’il fallait encore continuer ou pas. J’avais une belle proposition pour devenir T2 à Durbuy, mais l’offre de Xhoris m’a convaincu et j’ai décidé de continuer à jouer. Je ne vais pas me prononcer trop tôt, mais il est possible que ce soit ma dernière saison en tant que joueur. Je verrai bien en fin d’année comment je me sens », ponctue le joueur de 38 ans.

    Par GUILLAUME TIRION

     

    Source

  • Une nouvelle technique d’entraînement Foot a été présentée à Clavier

    Lien permanent

    lundi 16 septembre 2019, une nouvelle technique d’entraînement a été présentée à Clavier.

    L’entrainement a été donné à 5 jeunes joueurs de La Clavinoise âgés entre 6 et 8 ans, sous l’œil attentif de José Huynen, qui commentait l’entraînement en détail aux 26 formateurs présents afin de leur expliquer sa façon de faire. « L’enfant ne joue pas pour apprendre, il apprend en jouant. »

    Telle est la philosophie adoptée par le pédagogue.

    Celle-ci se ressent rapidement dès le début de l’entraînement. En effet, si certains coaches font légèrement courir leurs joueurs ou préparent des exercices techniques et difficiles à comprendre pour l’enfant, ce n’est pas le cas de l’ancien entraîneur. Il entre vite dans le vif du sujet et permet aux enfants de se retrouver en situation de matches et de duels.

    Au cours de cette démonstration, on va y retrouver uniquement des formes d’un contre un, deux contre deux ou trois contre trois avec des contraintes. Soit en jouant avec des ballons de tailles différentes, soit en obligeant l’enfant à faire une passe à son camarade afin de lancer le duel ou encore en les faisant faire un sprint pour aller chercher le ballon et ainsi lancer la phase de match. Pas question de faire des exercices de dribbles, de passes ou de frappes au but. « Cela ne sert à rien. L’enfant va développer lui-même sa psychomotricité en faisant des petits matches. Il va, au fil du temps, apprendre à gérer ses passes, doser ses frappes et ses courses... A cet âge-là, les petits viennent au football pour jouer et faire des matches, rien d’autre. »

    aider les formateurs

    L’ACFF a décidé il y a quatre ans, de supprimer les matches à 5 contre 5 pour les enfants et a opté pour une formule de duels à un contre un, deux contre deux ou trois contre trois. « Cette réforme est excellente selon moi. Je suis là pour tenter d’apporter un complément à cette formule et pour essayer d’aider les formateurs des équipes U6, U7 et U8 qui sont parfois un peu perdus et ne savent pas quoi faire. Les autres pays n’utilisent pas cette formule, il n’y a pas de modèle sur lequel s’inspirer », poursuit-il.

    Cette démonstration fut la première donnée par José Huynen et il n’a pas choisi Clavier par hasard. « J’avais envie de travailler dans un plus petit club qui progresse bien et qui fait du bon boulot. C’était un peu l’occasion de les mettre en lumière. Cette région est un petit peu désertique au niveau des clubs, cela m’a motivé encore plus. »

    Par GUILLAUME TIRION

     

    Source 

  • U16 : RES TEMPLIERS-NANDRIN - VERVIERS Le 15 septembre 2019 à 11h30 Un match fou et un score de 5-4 !

    Lien permanent

    Une fois n’est pas coutume de relater un match d’équipes de Jeunes.

    ü Pourtant, quoi de plus normal que de parler du futur d’un club qui revendique la qualité de son « École de Jeunes » et ici, en l’occurrence, celle de TEMPLIERS-NANDRIN qui compte près de 300 jeunes inscrits.

    L’occasion était belle ce dimanche de mi-septembre pour assister au 2ème match de championnat des U16 Provinciaux qui recevaient l’A.S. Verviers à 11h30’.

    L’équipe de Templiers, majoritairement construite autour de purs produits de « l’École de Jeunes » est véritablement le fruit d’un travail commencé dès le premier touché de ballons.

    Depuis lors, les « gamins » ont grandi et fameusement progressé !

    Que l’avenir leur ouvrir les portes des équipes fanions (à l’instar des 3 frères SAUVAGE et d’autres) afin que le Club puisse rentabiliser son long travail de formation avec l’aide d’entraineurs de mieux en mieux formés.

    ü  Le match

    En montant sur le terrain, pour la 1ère fois en championnat cette saison, dans ses installations et surtout devant son copieux public fort en voix, on sent Templiers motivé pour aller cherche cette première victoire.

    Malgré le départ de 2 de ses joueurs, durant la semaine, et au moins un blessé, Templiers prend Verviers de vitesse et est largement dominateur. Après un bon quart d’heure et une toute grosse occasion ratée, les supporters enthousiastes voient la victoire au bout de la rencontre.

    C’était peut-être prétentieux puisqu’en 120 secondes, Verviers plante 2 buts dont le premier sur un pénalty bien tiré. L’engouement au bord du terrain baisse d’un ton, seulement un court instant puisqu’avant la pause, Templiers revient au score pour rentrer aux vestiaires sur un 1-2 ne reflétant pas la physionomie du match.

    L’entraineur local, Christophe LUNARDI (Ex Standard Fémina) devait trouver une parade tactique pour faire émerger les pensionnaires Nandrinois face aux Verviétois au physique plus imposant et nettement plus rusés dans les duels.

    Ce discours se traduit sur le terrain et Templiers, avec un positionnement remanié, se sent plus à l’aise mais, c’est Verviers qui score une 3ème fois !

    Et puis… le match s’emballe pour en affoler le marquoir 2-3, 3-3, 3-4, 4-4 !

    Après un match dingue et digne d’un « mano a mano » et une grosse intervention du gardien, tout Templiers croise les doigts pour ne plus prendre de but.

    La tension est à son comble et les supporters portent véritablement les joueurs qui retrouvent leurs jambes de l’entame du match pour… et bien, comme dans les contes de fées, planter ce 5ème but qui offre la victoire et les 3 points à Templiers. Score final, 5-4.

    ü  L’après match

    2.jpg

    L’entraineur Christophe LUNARDI accompagné d’Oliver LEMMENS son délégué, avant de féliciter leurs joueurs, s’empressent d’aller saluer leurs homologues Verviétois. Une marque de Fair-Play comme on aimerait voir dans toutes les rencontres sportives.

    Pendant que ses joueurs s’élancent pour un tour de terrain de « décrassage » afin de relâcher les muscles et, surtout, de recevoir les applaudissements des parents et des supporters, après un rapide débriefing discret avec son délégué, il prend le temps de me « lâcher » une petite phrase, toute simple mais qui expliquait facilement le chemin de la victoire…

    « En foot, tout est important … mais la force pour vaincre, vient de la tête ! ».

    La satisfaction de ce premier succès en championnat et de ce premier avec Templiers, C. LUNARDI souhaite le partager avec ses joueurs, sur le terrain de la victoire avant de quitter le terrain pour une douche bien méritée.

    ü  Au balcon

    Aussi bien Paul HENRTAY (C.Q.) que Thierry COULEE (R.T.J.F et Directeur Technique) après avoir vécu la rencontre aussi intensément qu’au bord du terrain, ne cachaient pas leur satisfaction de voir pratiquer un beau football basé sur un véritable fond de jeu.

    Élément autant important que les victoires pour le futur du Club Nandrinois.

    ü  Au calendrier

    Si vous voulez suivre et supporter les U16, ils se rendent à ET. Elsautoise le 22 à 11h30 pour affronter d’autres « Verts et Blancs », puis recevront le RFC. LIEGE le 29 à 11h30’, Club emblématique de la province de Liège et leader actuel du championnat.

    3.jpg

    Article et photos de GyM.

    Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager pour en faire profiter d’autres 

  • Les résultats Foot Templiers Nandrin

    Lien permanent

    WAREMME B – TEMPLIERS NANDRIN 2-3

     Les buts: 20e Formica (1-0), 34e Di Pasquale (1-1), 49e Fraccari (2-1), 61e Bawin-2), 67e Degbomont (2-3)

    Waremme B: Poisquet, Dumoulin, Dorval (46e Corin), Fraccari, Sylla, Formica,Davodoun (58e Berrabah), Ngombowabelo,Defawes (69e Lucania), Cagnoni, Lo Monte.

     Templiers/Nandrin: Hanosset, Bertels (63e Janin), Di Pasquale, Sougnez, Burton,De Blaere (63e Grégoire), Bawin (80eGuizzetti), Velter, Barbay, Degbomont,Damsin.

    Carte jaune: Janin (65e)

    Carte rouge: Formica (37e)

    Arbitre : M. Toussaint

     

    TEMPLIERS NANDRIN B – LIMONT 3-2


     Les buts: 38e Sauvage A. (1-0), 40e et 44e Sauvage J. (3-0), 71e et 75e Van Bylen(3-2)

    Templiers Nandrin B: Piette, Dessart (60e Renglet), T’Jean, Van Laeken (30eSauvage L.), Henry, Hardenne, Sauvage J.,Sauvage A., Gelmini, Castagne, Gruslet (70e Ernest).

     Limont : Vanvinckenroye, Coumont (70e Gudelj), Carbonneau M., Champon,Solinas, Stiernon, Van Bylen, Grisard, Bertrand,Wattiez, Pillon (46e Carbonneau U.).


     Cartes jaunes: Grisard (32e), Van Bylen(80e)

     Arbitre: M. Dinang Kwayep

     

    Source

  • Début de saison en dents de scie à Templiers Nandrin

    Lien permanent

    Vainqueur de Braives (3-1) ce week-end, Templiers Nandrin réalise un début de saison en dents de scie. « C’est une victoire qui nous fait du bien après les deux défaites consécutives.

    C’est un succès qui, je l’espère, va pouvoir enfin lancer notre saison. Jusqu’à présent, nous n’avons pas encore montré notre vrai visage, il va falloir continuer à travailler », commente Maxime Maré, le capitaine de l’équipe.

    Avec un bilan deux de victoires et de deux défaites, Maxime juge le début de saison de Templiers mitigé. « C’est un championnat relevé, avec 7 candidats au titre. Cela ne va vraiment pas être facile. L’an dernier, nous avons remporté le championnat de P3 assez facilement. Cette saison, il va nous falloir un petit temps d’adaptation je pense, le niveau est plus intense. »

    Dans un coin de sa tête, il pense au tour final. « L’objectif prioritaire, c’est avant tout le maintien. Mais il est vrai que nous nous sommes dit que se mêler à la lutte pour le top 5, ce serait vraiment bien. Il faut prendre match par match car tout peut arriver », ponctue l’expérimenté défenseur.

    Par G.T

    Source 

  • L'équipe B de Templiers Nandrin a pris un bien mauvais départ en P3A

    Lien permanent

    P3A - Malgré le 0/12 à Templiers B, Laurent Pahaut reste confiant

     

    « Je ne suis pas inquiet, mais il va falloir rapidement prendre des points », confie le président, Francis Dupont. « Il y aura par contre une petite crise si on ne gagne pas dimanche contre Limont. »

    Ce dernier n’a, lui non plus, pas encore engrangé la moindre unité en quatre rencontres. « Ce sera LE match à gagner », embraye l’entraîneur nandrinois, Laurent Pahaut. « Si l’on perd, on pourra avoir de sérieux doutes. Beaucoup disent que Limont est l’équipe la plus faible de la série, mais chaque match est différent. En attendant, je suis confiant car pas grand-chose n’a tourné de notre côté ces dernières semaines. Les blessés, les joueurs en vacances, le manque de réussite… Nous avons eu un calendrier compliqué pour commencer, avec des équipes comme Huccorgne, Ouffet et Huy B qui jouent le top 5. Notre dernière défaite (NDLR : 4-1) à Wanze/Bas-Oha B est regrettable, il y a surtout eu un manque de concrétisation en 1re période. Nous aurions dû mener 4-1 à la mi-temps, même l’adversaire l’avouait. On a ensuite encaissé le 2-0 et on a eu le moral dans les chaussettes. Nous avons manqué de hargne, car je suis certain qu’on peut remonter deux buts en 20 minutes. »

    Une bande d’amis

    Le mentor de Templiers B ne cède toutefois pas à la panique. « Dès qu’on va prendre ne serait-ce qu’un point, notre saison sera lancée. Cela fait des années que nous ne sommes plus en P3 et nous n’avions plus l’habitude de perdre. Je suis confiant car nous nous entendons tous très bien, nous sommes des amis en dehors et on sait se dire les choses. Nous allons bien travailler cette semaine et nous concentrer sur la prochaine rencontre contre Limont, qui vaudra six points. »

    Par M.H.

     

    Source