Bpost Nandrin

  • Qui fait le pont ?

    Lien permanent

    15 août : pas de courrier classique vendredi

    Bpost proposera un service adapté lors du week-end de l’Assomption.

    Tous les bureaux de poste seront fermés jeudi, vendredi, ainsi que dimanche.

    Ils seront en revanche ouverts samedi.
    Vendredi, les clients pourront compter sur une distribution ordinaire des journaux, magazines et colis.

    Il n’y aura toutefois pas de distribution du courrier classique.

    Tous les bureaux de poste seront fermés.

    Les points poste et points Kariboo seront ouverts.

    Les distributeurs automatiques de paquets seront également
    opérationnels, selon bpost.
    Les banques seront ouvertes vendredi mais fermées le 15 août, précise Febelfin. 

    Source 

  • C'était un lien avec l'extérieur parfois !

    Lien permanent

    Dès mars 2020, le facteur ne passera plus que… deux fois par semaine!

    Dans le temps, le facteur était le lien avec l'extérieur, dans nos vertes campagne !!! et maintenant ? 

    À partir de mars 2020, Bpost limitera la distribution des lettres affranchies avec un timbre normal à raison de deux fois par semaine, peut-on lire dans les colonnes de La Dernière Heure mardi.

    En revanche, le courrier timbré « prior », les paquets et les journaux continueront à faire l’objet d’une distribution quotidienne.

    Cette mesure se justifie car si en 2011, on distribuait encore 12 millions de lettres par jour, ce chiffre était tombé à 7,7 millions à peine en 2018, indique l’entreprise publique.

    Cet été, bpost va tester le système dans quelques bureaux. « Les clients ne vont rien remarquer pour l’instant. C’est seulement une enquête discrète qui vise à comprendre comment nous organisons les tournées, comment s’effectue la distribution du courrier ».

    Les syndicats vont suivre le projet avec vigilance. « Nous devons bien sûr évoluer mais le citoyen a le droit de conserver un accès total au service postal. Ce que l’on constate est qu’il faudra payer plus pour bénéficier d’un service rapide. Et le personnel doit lui aussi conserver son statut ».

    Les syndicats plaident en particulier pour maintenir groupées les distributions du courrier et des colis. « Autrement, la direction ne va pas tarder à créer une entreprise séparée qui s’occupera uniquement des colis et pour laquelle on engagera du personnel avec des contrats précaires. »

    La disparition du passage quotidien du facteur est un point très sensible vu qu’il s’agit d’une obligation qui figure dans le contrat de gestion de bpost.

    D’autres pays ont cependant déjà expérimenté le futur système belge. En Italie ou aux Pays-Bas, la distribution de courrier a été limitée. Et au Danemark, le courrier non urgent n’est même plus distribué qu’une seule fois par semaine.

    Extrait de la source ici 

  • Le facteur est obligé de frapper ou sonner à la porte ?

    Lien permanent

    Nous avons recueilli plusieurs témoignages de citoyens mécontents de leur facteur… Chaque fois, c’est la même histoire. Ils attendent un colis de bpost. Ils sont chez eux, attendent la venue du facteur mais celui-ci ne se manifeste pas. Et quand, en fin de journée, ils s’en inquiètent, ils découvrent un petit papier glissé dans la boîte aux lettres, où le facteur explique être passé à telle heure, mais que « vu votre absence », il vous faudra retirer le colis le lendemain, dans tel bureau de poste, entre telle et telle heure.

    « Un jour », nous raconte un témoin qui habite en région hutoise, « j’ai vu arriver la voiture du facteur. Le temps que je descende pour lui ouvrir, il était déjà reparti et avait glissé un papier dans la boîte ! J’ai dû me rendre à la poste le lendemain. Là-bas, la préposée m’a expliqué que si la sonnette de la maison n’était pas à rue, le facteur n’était pas obligé d’entrer dans la cour pour se présenter ».

    Nous avons questionné bpost sur cette « règle ». L’entreprise dément. « Si un colis n’entre pas dans la boîte aux lettres ou si un envoi donné requiert une signature, le facteur doit sonner à la porte », déclare la porte-parole Barbara Van Speybroeck.

    Sonnette pas obligatoire

    « L’installation d’une sonnette sur la porte d’entrée n’est pas une obligation légale. S’il n’y a pas de sonnette, le facteur tentera dans la mesure du possible de signaler clairement sa présence en frappant à la porte ou à la fenêtre. Ces procédures sont valables pour tous les facteurs et pour autant que le facteur puisse atteindre la porte d’entrée de manière sûre et efficace ».

    « De manière sûre et efficace ». C’est peut-être sur cette notion fort subjective que certains facteurs s’appuient pour éviter de frapper aux portes qui ne sont pas à rue et qui pourraient être rendues moins accessibles par cause de neige par exemple. Il faut dire aussi que ces facteurs sont tenus à un timing serré et que glisser un avis de passage dans la boîte peut lui faire gagner du temps.

    Selon bpost, 10 % des livraisons à domicile des paquets sont manquées lors de la première tentative parce que personne n’est présent pour réceptionner le paquet.

    Article de F. DE H.

    Source 

  • Vous avez effectué un achat en ligne mais vous n’êtes pas certain d’être chez vous ?

    Lien permanent

    Deux fois plus de colis dans les casiers Cubee

    Bpost ambitionne de passer de 183 à 250 distributeurs de paquets d’ici fin 2019

    Les casiers Cubee (lancés sous ce nom fin 2017) sont des distributeurs automatiques de paquets, accessibles jour et nuit et 7 jours sur 7. Ils sont répartis un peu partout sur le pays, et surtout à des endroits fort fréquentés. On en trouve, par exemple, au CHU de Liège, au shopping de Nivelles, au parc commercial Hydrion à Arlon, à la station Q8 d’Ath, près du Spar de Couvin ou près des Carrefour de Huy et de Montigny-le-Tilleul.

    « Notre réseau de distributeurs de paquets Cubee compte actuellement 183 distributeurs en Belgique », précise Barbara Van Speybroeck, porte-parole de bpost. « C’est un réseau ouvert, c’est-à-dire qu’il est utilisé par plusieurs partenaires logistiques, dont bpost ». Les plus petits distributeurs comprennent 23 casiers, les plus grands en comptent 110. Les casiers XL font 50 sur 60 cm et le poids du colis est limité à 30 kg.

    Ces distributeurs automatiques sont donc une alternative à la livraison à domicile et à la livraison dans un point d’enlèvement. L’intérêt numéro 1, c’est qu’il n’y a pas d’horaire à respecter. Je viens retirer mon paquet quand je veux.

    Caméras de surveillance

    Comment ça marche ? Lors de ma commande en ligne, je choisis ce mode de livraison, en cliquant sur « livraison via bpost ». Je sélectionne le distributeur de paquets qui me convient le mieux. Celui situé sur la route de mon travail par exemple. Une fois que le paquet est disponible, j’en suis informée par SMS ou par mail. J’ai alors 5 jours pour retirer le paquet, grâce au code QR que bpost m’a envoyé et que je dois scanner sur place.

    Vous pouvez aussi utiliser les casiers Cubee pour déposer votre colis. Cela peut-être le produit que vous avez acheté mais dont vous n’êtes pas satisfait. Cela peut aussi être un tout autre colis. Vous devez cependant utiliser une étiquette spéciale à télécharger sur bpsot.be.

    « Le nombre de colis dans les distributeurs Cubee a doublé l’année dernière et continue de croître », se réjouit Barbara Van Speybroeck.« La facilité d’utilisation et les grandes plages d’ouverture expliquent certainement cette croissance. C’est un service très complet envers le client ». Selon bpost, les cas de vols demeurent très rares. « La manière dont la sécurité des Cubees est garantie dépend de l’emplacement. Certains sont surveillés par caméras ».

    Bpost veut étendre son réseau de magasins en ligne proposant la livraison dans un Cubee.

    Article de PAR FRANÇOISE DE HALLEUX

    Source 

  • La Poste a annoncé la suppression prochaine de boîtes aux lettres, 3 à Villers le temple 1 à Nandrin les voici

    Lien permanent

    La Poste a annoncé la suppression prochaine de boîtes aux lettres dans de nombreuses communes. A Huy-Waremme, 25 entités sont concernées pour un total de 66 boîtes supprimées. Découvrez celles qui vont disparaître dans votre commune.

     

    NANDRIN

    ROUTE DE FRANCE 11, 4550 VILLERS-LE-TEMPLE

    RUE DE CLÉMODEAU 19, 4550 VILLERS-LE-TEMPLE

    RUE DE LA BOUHAIE 45, 4550 NANDRIN

    RUE SUR LES COMMUNES 35, 4550 VILLERS-LE-TEMPLE

     

     

    AMAY

    RUE BOIS DU SART 2, 4540 AMPSIN

    RUE DU TAMBOUR 4, 4540 JEHAY

    ANTHISNES

    LAGRANGE 67, 4161 VILLERS-AUX-TOURS

    ROUTE DES MOULINS 60, 4163 TAVIER

    CLAVIER

    FONTENOY 5, 4560 BOIS-ET-BORSU

    RUE BOIS DE LA TOMBE 2-4, 4560 LES AVINS

    RUE DU CENTRE 4, 4560 LES AVINS

    SAINT-FONTAINE 5, 4560 PAILHE

     

    MARCHIN

    EREFFE 42, 4570 MARCHIN

    RONHEUVILLE 14, 4570 MARCHIN

    RUE DE VYLE 1, 4570 MARCHIN

    RUE EMILE VANDERVELDE 6A, 4570 MARCHIN

    MODAVE

    RUE DE LINCHET 6, 4577 MODAVE

    OUFFET

    RUE MOGNÉE 24, 4590 OUFFE

     

    Source 

  • Bpost déménage à la maison communale de Nandrin aujourd'hui 21 janvier 2019, les horaires !

    Lien permanent

    Dès ce lundi 21 janvier, le bureau de poste de Nandrin se trouvera sur la place Ovide Musin dans le même bâtiment que l'administration communale.

    En mai dernier, lors d’un dernier conseil communal, le bourgmestre Michel Lemmens avait déjà informé les conseillers de ce déménagement. Voici ce qu’il expliquait à l’époque :

    « Pour rappel, il y a quatre ans, bpost voulait fermer toute une série de bureaux de poste et créer des points poste. C’était ce qui était prévu à Nandrin. Nous avons alors rencontré les autorités régionales de la Poste car nous ne voulions pas que le bureau de poste nandrinois soit supprimé. Nous avons trouvé un accord pour le conserver, en le déménageant au sein de la future maison communale ».

    Le bureau bpost offrira tous les services habituels, de même qu’ un distributeur de billets.

    Source 

     

  • Nandrin 4 boîtes aux lettres seront supprimer en mars 2019 Bpost l'a annoncé

    Lien permanent

    «Depuis 14 ans, le réseau de boîtes aux lettres rouges – dans lesquelles le courrier est déposé par les citoyens pour être envoyé Ndrl- n’avait pas été modifié, commente Barbara van Speybroeck, la porte-parole de bpost, or le volume de courrier a diminué de 60%. Nous devions impérativement restructurer ce réseau.»

    Dans quatre mois, le nombre de boîtes aux lettres va donc passer de 13.000 à 10.000. On sait désormais quelles boîtes devraient passer à la trappe. Sur l’arrondissement de Huy-Waremme, 66 boîtes aux lettres vont disparaître. Les communes de Huy et de Hannut comptent le plus grand nombre de suppressions, mais certains villages sont aussi fort impactés, comme Clavier qui devrait perdre 4 de ses 17 boîtes rouges ou Marchin qui doit perdre un quart de ses boîtes. Pour justifier ces suppressions, bpost évoque la chute de fréquentation.

    Une boîte peu fréquentée n’est cependant pas forcément vouée à disparaître : elle ne peut être enlevée que si une autre existe à une distance de 500 mètres en zone urbaine ou de 1,5 km dans la campagne. La porte-parole affirme : « Par rapport aux pays voisins, le taux de couverture du réseau de boîtes aux lettres de bpost reste l'un des meilleurs en Europe. »

    Barbara van Speybroeck précise encore que la liste des boîtes qui feront l’objet d’une suppression a été communiquée aux communes début novembre mais que «certaines négociations sont toujours en cours avec certains bourgmestres.» Elle insiste : «  Ces listes sont donc susceptibles d’évoluer. »

    « Regrettable »

    Une remarque qui étonne le bourgmestre de Huy Christophe Collignon: «Nous n’avons pas eu de contact préalable avec bpost concernant ces suppressions. Pour moi, aucune possibilité de négociation n’était ouverte.» La mesure sera donc appliquée telle quelle: «S’il y a une grosse réaction de la population, on verra ce que l’on peut faire», ajoute le bourgmestre qui n’approuve pas cette diminution. «On propose toujours moins de service public à la population, c’est regrettable.»

    Un avis partagé par Eric Dosogne, qui réside au Bois des Rois, là où une boîte va être supprimée. «Personnellement, je n’utilise pas cette boîte, mais je regrette que ce soit toujours les personnes qui habitent dans les endroits les plus isolés qui trinquent… »

    Article de AURÉLIE BOUCHAT

     

    Nandrin 4 boîtes à supprimer/ 14 actuelles 

    Source 

    Les chiffres pour l’arrondissement

    Berloz 2 boîtes à supprimer/ 6 actuelles ,

    Waremme 7 à supprimer / 27 actuelles ,

    Braives 1/ 12,

    Faimes 2/ 7,

    Fexhe 1/ 6,

    Geer 1/ 8,

    Hannut 9/ 34,

    Oreye 1/ 6,

    Remicourt 1/ 9,

    Wasseiges 1/ 8,

    Amay 2/ 15,

    Anthisnes 2/ 12,

    Burdinne 2/ 10,

    Clavier 4/ 17,

    Engis 3/ 11,

    Hamoir 2/ 9,

    Huy 8/ 33,

    Marchin 4/ 12,

    Modave 1/ 10,

    Nandrin 4/ 14,

    Ouffet 1/ 10,

    Tinlot 1/10,

    Verlaine 2/ 10,

    Villers-le-Bouillet 2/12,

    Wanze 2/15.

    Communes pas impactées  :

    Crisnée,

    Donceel, Lincent,

    Saint-Georges-sur-Meuse,

    Ferrières, Héron.

     

  • Pénurie de facteurs des tournées annulées et ras-le-bol total dans le personnel de bpost! Et à Nandrin ?

    Lien permanent

    La semaine dernière, le courrier n’a pas été distribué pendant trois jours dans une bonne partie du Brabant wallon. Les facteurs en ont marre de leurs conditions de travail et ce ras-le-bol se ressent un peu partout en Belgique.

    l y a deux semaines, bpost annonçait qu’elle recherchait 300 nouveaux facteurs. Un avis qui concernait surtout la Flandre où on constate une pénurie de facteurs.« Cela concerne plusieurs régions de la Flandre. Dans certaines zones, le marché est saturé. C’est le cas par exemple d’Anvers où le port offre beaucoup d’emplois», admet Barbara Van Speybroeck, la porte-parole de bpost.

    Pour Marc De Mulder, le président du SLFP Groupe Poste, ce n’est pas 300 facteurs qu’il faut mais une centaine de plus. « Surtout en cette période d’élections. Puis, il y aura la période des fêtes de fin d’année ».

     Faute de facteurs, certains bureaux de poste ont connu des arrêts de travail de quelques jours.

     Aujourd’hui, faute de personnel et de bon management, les facteurs sont à bout.

     

    Et  à Nandrin ? 

     

    Source 

  • La Poste a l’intention d’ouvrir un centre de distribution dans le Condroz, à Nandrin ou à Tinlot

    Lien permanent

    Le dossier est venu sur la table du conseil communal nandrinois mardi soir, en question d’actualité. Le chef de file de PNc, Marc Evrard, a demandé des précisions quant au projet de construction d’un centre de bpost près du futur parking de covoiturage, sur la route du Condroz. « Nous sommes en discussion avec la direction générale de la Poste pour la création d’un centre de distribution qui générerait entre 50 et 250 emplois directs », a confirmé le bourgmestre, Michel Lemmens. Ce centre de distribution couvrirait plusieurs communes du Condroz. « Bpost hésite entre Nandrin et Tinlot, nous avons évoqué la situation du futur rond-point de Saint-Séverin et la facilité d’accès à la N63. Nous n’en sommes qu’au stade des négociations, rien n’est encore fait, nous avons encore une réunion cette semaine », a tempéré le mayeur. Il faudrait notamment régler le problème du plan de secteur puisque le terrain, qui appartient au CPAS de Nandrin, se trouve actuellement en zone agricole.

    De l’emploi à la clé

    Marc Evrard s’est réjoui de ce projet, qui assurerait un service supplémentaire sur la route du Condroz. « Le parking de la place de Nandrin s’en trouvera-t-il amélioré si toutes les camionnettes de la Poste vont route du Condroz? », a-t-il questionné. Michel Lemmens a répondu que le futur bureau de poste à l’administration communale et le centre de distribution route du Condroz étaient deux choses différentes. « Pour rappel, il y a quatre ans, Bpost voulait fermer toute une série de bureaux de poste et créer des points poste. C’était ce qui était prévu à Nandrin. Nous avons alors rencontré les autorités régionales de la Poste car nous ne voulions pas que le bureau de poste nandrinois soit supprimé. Nous avons trouvé un accord pour le conserver, en le déménageant au sein de la future maison communale. Il sera maintenu dans un premier temps. A côté de cela, Bpost avait l’intention de louer le local de la fanfare pour stocker ses sacs de courrier, avec l’obligation de se garer sur le parking de Saint-Martin. Aujourd’hui, elle a changé de stratégie et projette un centre de distribution régional. »

    Ce bâtiment, d’une superficie de 1.000 à 2.000 m², verrait la création de 50 à 250 emplois directs, selon le mayeur. Avec un trafic de 50 à 100 camionnettes. « Nous espérons aussi que cela servira de déclic pour la création du rapidobus », a-t-il encore commenté.

    Du côté de bpost, on évoque quelques visites informelles mais pas encore de décision. La porteparole insiste sur le fait qu’on parle ici d’un centre de distribution, pas de tri.

    ANNICK GOVAERS

    Article complet clic ici 

  • Elle est revenue à Nandrin !!!

    Lien permanent

    boite aux lettres place arthur botty.JPGElle est revenue !!!

    Elle est à sa place !!!

    Hier mardi 15 novembre 2016, elle est de retour ,dans l'herbe, place Arthur Botty à Nandrin .

    Non loin de la Maison communale , l'Administration O Musin, ainsi que l'église !!!

    Face à l'ancien tribunal également salle du conseil communal .

    La boite aux lettres est enfin accessible !!! à pieds ou en voiture !!!

     

     

    Mais où est-elle ? clic ici avis de disparition à Nandrin