Bénévolat

  • Les petites histoires sur le Blog : Le bénévolat

    Lien permanent

    Le bénévolat,
    c'est l'art de la gratuité du coeur,
    du geste et du temps.

    Le bénévolat
    ne connaît d'autres lois
    que le besoin de l'autre,
    percevoir avec lui et trouver ensemble les solutions nécessaires.

    L'engagement bénévole,
    ne serait-ce pas là une façon d'humaniser
    une société qui s'individualise
    de plus en plus?

    Le bénévolat,
    c'est une fleur que l'on s'offre.

    Le bénévolat,
    c'est un cheminement personnel :
    c'est une fenêtre ouverte sur le monde.

    Le bénévolat
    a tellement de valeur
    qu'il n'a pas de prix.

    (Auteur inconnu)

  • Afin de financer un pré camp de 3 jours en Belgique, les alpines vous proposent de laver votre voiture

    Lien permanent


    Afin de financer un pré camp de 3 jours en Belgique, les alpines vous proposent de laver votre voiture pour un prix de 10 euros sachant qu’elles seront 3 pour la faire briller.

    Cela se déroulera le samedi 19 octobre sur le parking de l’église de Nandrin et se fera par tranche de 20 minutes (nous serons divisés en plusieurs équipes).

    Si cela vous intéresse, veuillez nous contacter :
    Par mail :
    louise.dosimont@gmail.com
    denis.beaumont@protonmail.com
    Par gsm :
    0476/ 252 451
    0493/ 174 492
    Nous comptons sur vous pour nous soutenir dans cette activité innovante !
    Merci d’avance pour votre participation à ce financement 
    Les alpines
    Tranches horaires :
    14h-14h20
    14h20-14h40
    14h40-15h00
    15h00-15h20
    15h20-15h40
    15h40-16h00
    16h00-16h20
    16h20-16h40
    16h40-17h00

    annonce patro de Nandrin.clic ici pdf

  • La grande soirée Cap48, c’est ce soir

    Lien permanent

    Ce dimanche soir aura lieu la grande soirée Cap48.

    Depuis le 4 octobre, vous avez peut-être croisé des bénévoles qui vendaient les désormais traditionnels post-it au profit de l’opération.

    Les bénéfices permettent de financer des projets au profit des personnes handicapées, mais aussi des jeunes en difficulté.

    La campagne se terminera donc ce soir avec un plateau de choix: Yannick Noah, Christophe Maé, Black M, Typh Barrow, mais aussi James Blunt seront présents. La soirée sera ponctuée de rencontres exceptionnelles, de portraits inédits, de témoignages et de reportages qui feront la lumière sur les projets soutenus par Cap48.

    À cette occasion, la ministre wallonne de la Santé et de l’Action sociale, Christie Morreale, pointe les grandes priorités du gouvernement wallon en matière de handicap. La ministre entend notamment soutenir les formules innovantes et alternatives à la prise en charge institutionnelle en visant notamment le maintien à domicile.

    «Il existe en Wallonie environ 8.000 places d’accueil et d’hébergement agréées et subventionnées. L’AVIQ travaille à la finalisation de la mise en œuvre d’une liste unique d’attente d’admission dans les services: soit environ 1.500 personnes inscrites», indique sa porte-parole.

    Même si toutes ces personnes ne sont pas demandeuses d’une admission immédiate, offrir des solutions pour aider les personnes en situation de handicap à rester chez elles permettrait de répondre en partie à la demande.

    Christie Morreale souhaite également renforcer les moyens pour la prise en charge des cas prioritaires.
    «Pour les situations urgentes, l’AVIQ dispose d’une cellule dite des «Cas prioritaires» chargée de gérer toutes ces situations avec les familles.

    Chaque année, un budget est dégagé pour faire face à ces situations.»

    On nous demande de vous informer de l'opération CAP 48 à Nandrin

    Source

  • Un chantier participatif pour construire une yourte dans le Condroz

    Lien permanent

    Un chantier original a débuté mercredi dans un lieu secret.

    Il s’agit d’une yourte en construction… dans le Condroz.

    Mais vous n’aurez pas plus d’explications sur l’endroit où se situe cette yourte!

    C’est un chantier participatif qui a débuté dans le Condroz.

    L’ASBL Devenirs, qui est une structure d’intégration socioprofessionnelle et de développement sociale, accompagné de L’ASBL Le Foyer l’Aubépine et l’AMO Le Cercle, ont lancé un appel aux habitants des communes du Condroz pour terminer la construction d’une yourte.

    L’occasion pour les participants de découvrir la construction éco-responsable avec des matériaux de récupération. Ce sont les habitants d’Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot qui sont visés, «mais on a eu des personnes de Bruxelles aujourd’hui» sourit Dieudonné Lequarré, l’organisateur du chantier.

    UNE IDÉE ORIGINALE

    «L’idée, c’est d’aller plus loin dans l’éco-construction.

    On a déjà repris des bois de scierie, des déchets, et du papier recyclé pour isoler par exemple», explique Dieudonné. Le gros œuvre de la yourte étant terminé, c’est plutôt un travail de finition qui débute. Mais pourquoi ce lieu doit-il rester secret?

    Ce sont les diverses ASBL créatrices du projet qui veulent rester discrètes pour mettre en place un foyer pour des jeunes en difficulté, «un endroit pour sortir du système scolaire, un lieu de méditation et de retraite.

    Les jeunes du Foyer pourront s’y rendre pour se déconnecter».


    C’est un grand espace de 6 mètres de diamètre très contemporain en ossature bois, qui attend encore de la main-d’œuvre!

    ENTRE 3 ET 5 PERSONNES

    Pour l’instant entre 3 et 5 personnes s’y sont rendues, «entre 6 et 8 personnes ce serait bien, le but est aussi d’apprendre et d’échanger avec les participants, de les former aux éco-matériaux et à ce travail qui est très expérimental», ajoute Dieudonné. Le chantier pourrait durer plus longtemps que prévu, en fonction du nombre d’aidants. Pour participer: Dieudonné Lequarré 0484/26.03.03

     

     

    Par AM 

    Source

  • Vous recherchez des bénévoles pour votre association dans le Condroz?

    Lien permanent

    Dans le cadre de son projet "villages solidaires", le GAL Pays des Condruses lance une plateforme d'entraide citoyenne avec l'aide du PCS Condroz.

     

    Cette plateforme est destinée à la fois :

    • aux échanges de services entre citoyens
    • aux associations et institutions qui recherchent des bénévoles

     

    Si ce dernier point vous intéresse, vous pouvez vous rendre sur la page https://www.villages-solidaires.be/ pour y inscrire votre association et éventuellement déjà lancer une annonce ("demande").

     

    Le PCS s'occupe plus particulièrement de la mise en relation entre les bénévoles et les associations donc si vous avez une question, vous pouvez me joindre au 0474 77 45 10.

     

    Je vous invite par ailleurs à venir découvrir cette plateforme en ligne lors de son inauguration officielle le mercredi 16 octobre à 18h au Château de l'Avouerie à Anthisnes (Avenue de l'Abbaye, 19)

    -> Réservations auprès de Chantal Courard via chantal.courard@galcondruses.be ou bien par retour de ce mail.

  • On nous demande de vous informer de l'opération CAP 48 à Nandrin

    Lien permanent

    12 jaino.jpg

  • Journée des bénévoles le 3 octobre 2019 au Télé service du Condroz en photos

    Lien permanent

    Le Télé service du Condroz l'annonce sur la page Facebook : Télé Service du Condroz

    Une très belle journée ce jeudi à l'occasion de la journée des bénévoles organisée avec le soutien de la Province de Liège.
    Après l'accueil des bénévoles, certains ont fait la visite guidée du château fort et d'autres la visite du musée. Tout le monde a été enchanté de la prestation des guides.
    Après un bon apéro ( prolongé d'une heure suite au retard pour le bbq), un bon repas suivi du spectacle des rapaces.
    Une journée sous le soleil avec des bénévoles extraordinaires!

     

    Toutes les photos clic ici 

     

     

     

     

     

    JOURNEE DES BENEVOLES clic ici 03/10/2019.

     

  • Les aidants proches doivent encore patienter

    Lien permanent

    Les aidants proches, ce sont ces citoyens qui en arrivent parfois à mettre de côté leur vie professionnelle pour offrir des soins et de l’aide à leurs proches aux capacités réduites. En avril dernier, ils se réjouissaient de l’annonce faite par la ministre Maggie De Block : ils allaient enfin être reconnus et pourraient accéder, sous certaines conditions, à un congé pour assistance médicale. « L’aide qu’ils fournissent est inestimable. Ils doivent dès lors pouvoir compter sur la sécurité sociale », expliquait la ministre à l’époque.

    Seulement voilà : annoncée pour le 1er octobre, la mesure se fait attendre. Deux arrêtés royaux doivent être rédigés pour que la loi puisse être mise en œuvre. À quelques jours de la date annoncée, l’ASBL Aidants Proches perd patience. « Nous avons évité d’alerter les aidants proches, le public et les médias afin de laisser le temps au cabinet de Madame De Block de régler le problème. Mais il n’a rien fait. C’est une catastrophe. Nombre d’aidants nous appellent, nous et les mutuelles, et nous sommes désormais obligés de leur dire que la reconnaissance ne se fera pas. C’est une trahison portée à un million de Belges. »

    Qu’ils se rassurent : la mesure se fera. Mais il faudra encore faire preuve de patience. « L’administration est en train de travailler sur les arrêtés », explique le cabinet de Maggie De Block. « Le texte n’est pas jeté aux oubliettes. »

    Aucune date n’est toutefois communiquée pour le moment : « C’est une demande du secteur et nous avons estimé que la mesure méritait de voir le jour. Nous faisons au plus vite. L’idée n’est absolument pas de faire traîner les choses. »

    Le cabinet précise également qu’il est important de s’assurer que le terrain soit prêt à accueillir la mesure. Ce qui ne serait visiblement pas encore le cas.

    Rappelons enfin que le nombre de citoyens qui font dans notre pays appel d’une manière ou d’une autre à des soins informels est estimé à 800.000.

    Par S.B.

     

    Source

  • INNER WHEEL HUY-OCQUIER BALADE GOURMANDE ILS ONT MANGÉ DANS DES LIEUX INEDITS

    Lien permanent

    Ce dimanche, il était possible d’effectuer une balade dans les rues de Huy et de profiter de bons plats lors de chaque halte. Au départ de la Grand-Place de Huy, le club « Inner Wheel Huy-Ocquier » proposait une balade à travers les lieux prestigieux et typiques de la ville : « À l’aide d’un guide, les participants pouvaient (re)découvrir Huy et son passé. C’est également l’occasion de pouvoir manger dans des lieux inédits », explique Patricia Carrette. À la base de l’idée, la présidente pour un an : Anne Albesa Dura-Fossépré : « J’avais cette idée en tête depuis le mois d’avril. Je viens de Huy, il me semblait inconcevable de ne pas organiser un événement en lien avec la ville ».

    Après la Grand-Place, le parcours emmenait les curieux au Cloître des Frères Mineurs, la Maison Batta, l’Eglise Saint-Mengold, pour terminer par un petit tour sur le Val Mosan. En tout, 132 adultes et 4 enfants ont répondu présents. cet événement était l’occasion au groupe de se faire connaître : « Historiquement, Inner wheel provient d’Angleterre. Lors de la guerre 14-18, les femmes de Rotariens ont dû reprendre le flambeau. Mises de côté au retour des hommes, Margaret Golding a décidé de créer un mouvement uniquement réservé aux femmes de Rotariens dès 1924 », précise Francine Poncin. « À Huy, le club a vu le jour en 1984 et s’est au fur et à mesure ouvert à toutes les dames intéressées. Actuellement, il y a 32 membres dans notre club ».

    Cadeaux de Saint-Nicolas pour les enfants

    En Belgique, il existe 3 districts regroupant 2010 membres. Les objectifs de chaque club et leurs membres sont semblables à ceux du Rotary : promouvoir l’amitié sincère, encourager l’idéal de service personnel et stimuler l’entente internationale. Pour ce faire, l’« Inner Wheel Huy-Ocquier » collabore avec différentes associations : « Nous sommes en contact constant avec l’ASBL « L’Espoir » à Couthuin. L’association accueille des enfants placés par le juge et sont donc entourés d’éducateurs. Nous offrons par exemple chaque année un cadeau pour la Saint-Nicolas. Nous collaborons aussi avec l’ASBL Le Cartel à Comblain-au-Pont et avec Au fil de l’eau. Ce que nous récoltons nous sert à offrir des choses à ces enfants », termine Francine Poncin.

    La balade gourmande fut un véritable succès et une autre activité sera organisée au printemps prochain. Les membres de l’« Inner Wheel Huy-Ocquier » participeront également à un voyage humanitaire au Sénégal, au mois de mars prochain, dans le but d’amener du matériel pour les enfants.

    Par MAXIME GILLES

    Source

    22 am.JPG

  • Attention, si vous êtes en ASBL, il ne vous reste que 7 jours pour enregistrer vos bénéficiaires effectifs dans le registre UBO !

    Lien permanent

    REGISTRE UBO Registre UBO les infos clic ici

    1. Comment encoder des informations dans le Registre UBO ?

    Vous disposez d’un délai étendu au 30 septembre 2019 pour encoder vos bénéficiaires effectifs pour la première fois. Vous pouvez d'ores et déjà enregistrer vos bénéficiaires effectifs en vous connectant à l'application prévue à cet effet(link is external) sur le portail MyMinfin.
     
     
     
     
    1 DEFINITION D’UN BENEFICIAIRE EFFECTIF (UBO)
    Le terme UBO ou bénéficiaire effectif désigne la ou les personnes physiques qui, en dernier ressort, possèdent
    ou contrôlent un Redevable d’information. Différentes catégories de UBO existent en fonction du type de
    contrôle qu’ils possèdent, du rôle de la personne concernée, et du type de Redevable d’information concerné.
    La définition de bénéficiaire effectif est reprise à l’article 4, 27° de la Loi du 18 septembre 2017.

    Échéance : 30 septembre.

    Pour toute question >

    https://aisf.be/registre-ubo/ ou contactez notre conseiller juridique : conseiller@aisf.be

  • Recherche chauffeurs accompagnateurs volontaires

    Lien permanent

    Vous habitez Anthisnes, Tinlot, Nandrin, Ouffet, Clavier (Liège), Ocquier, Liege, Belgium ou Hamoir ?

    Nous recherchons des chauffeurs volontaires ! 

     

    Solumob Volontaires ASBL

    www.solumobvolontaires.be

  • Demain Vélo et Marche gourmands du Rotary club Amay-Villers-le-Temple

    Lien permanent

    Entre fermes et châteaux du Condroz, balades gourmandes et touristiques à la découverte du patrimoine régional.
    Nouvel itinéraire vélo de +/- 40km, accessible à toutes et tous.
    Inclus petit-déjeuner dès 8h30 à la salle du D'Zy, cuisine sympathique et savoureuse en repas de midi et du soir.
    Départ vélo à partir de 9h.
    Départ marche à partir de 10h (en groupe).
    Où :Salle du d'Zy Rue Gommeray, 9 à Fraiture 4550 Nandrin
    Téléphone :0475/28 18 95 - Réservation obligatoire
    Tarif :Repas inclus, hors boissons - Vélo : 40€ (enfants de moins de 12 ans : 15€) - Marche : 30€ (enfants de moins de 12 ans : 15€)
    Public :à partir de 11 ans
    Internet : http://www.rotaryamayvillersletemple.be

    Source

  • Poils et Moustaches cherche des professionnels bénévoles

    Lien permanent

    Pour finaliser son projet, l’Engissoise d’adoption se donne cinq ans. Avec l’aide d’une vingtaine de bénévoles, dont dix réguliers, « on a fait venir les entrepreneurs pour installer la clôture anti-fugue qui était la première phase du projet, on a abattu les sapins malades, débroussaillé le terrain et nettoyé l’animalerie au Karcher », confie Patricia.

    « Une entreprise est également venue vider la fosse à purin » ; la future chatterie étant une ancienne porcherie.

    À l’heure actuelle, environ la moitié du terrain est clôturé sur les 230 mètres à placer. « Après, il faudra installer les retours car c’est une clôture sécurisée. » Il ne faudrait pas que la vingtaine de chats qui investiront le refuge « fin septembre, voire fin octobre » puissent grimper au grillage afin de s’échapper.

    « On commence maintenant à rentrer les fournitures pour réaliser les travaux de l’animalerie », ajoute le responsable de l’ASBL.

    Avec peu de budget en poche, Patricia en appelle à la générosité des citoyens. « On a déjà contacté des entreprises qui vont nous donner de la peinture pour la totalité du bâtiment. Une société d’Engis nous a aussi offert du carrelage. » À côté des bénévoles « qui sont les petites mains » et de la nécessité de trouver du matériel, l’Engissoise recherche également des corps de métier professionnels pour notamment poser bénévolement les châssis, carreler, installer l’eau et l’électricité. « Ils sont les bienvenus pour donner de leurs temps une journée ou un week-end. Un ferronnier va réaliser toutes les parties cage qui sont obligatoires pour le bien-être animal. »

    À terme, Patricia aimerait mettre sur pied des ateliers au cœur du refuge et aménager une cafétéria. « Par exemple, un atelier palettes pour réaliser le plaine de jeux des chats. » Le but est de faire passer au public un moment avec les félins.

    Source 

  • Ils ont traqué les balsamines

    Lien permanent

    Comme chaque été, les coordinateurs du Contrat Rivière Meuse Aval (CRMA), aidés par 7 étudiants jobistes, ont chaussé leurs bottes et enfilé leurs gants pour traquer les balsamines de l’Himalaya, une « Espèce Exotique Envahissante ».

    Pour rappel, les balsamines de l’Himalaya sont des plantes annuelles dynamiques qui produisent de petites graines adaptées à la dispersion par l’eau. Chaque plante peut produire jusqu’à 800 graines qui peuvent rester jusqu’à 4 ans en dormance dans la terre. Celles-ci peuvent atteindre de 2,5 à 4 mètres de haut et forment des massifs denses qui étouffent la flore indigène. Leur système racinaire, peu développé, joue également un rôle dans la fragilisation des berges de nos cours d’eau.

    Durant cet été, l’équipe du CRMA a presté des heures sur des propriétés privées car aucune gestion n’est menée par les propriétaires de ces sites malgré les sollicitations du CRMA et l’obligation européenne. Ces chantiers de gestion menés à l’échelle du bassin, sont coordonnés par le Contrat de Rivière Meuse Aval depuis 2012, et les résultats sont probants. Au fil des années, les populations sont de moins en moins denses et pas mal d’entre elles ont complètement disparus.

    Source 

  • Luna, une fillette nandrinoise de 9 ans, est atteinte du syndrome de Noonan, elle réalise son rêve

    Lien permanent

    C’est la belle histoire de la semaine. Elle commence au début de l’été lorsque Luna, une petite Nandrinoise atteinte du syndrome de Noonan, décide d’adopter un chaton. Sa maman prend connaissance d’une ASBL de Flémalle, « Générosité pour les Sans Voix », via les réseaux sociaux. Toutes les deux partent alors à la rencontre de deux petits chatons abandonnés qui cherchent une nouvelle famille.

    Sans trop hésiter, Luna jette son dévolu sur un petit chaton roux, porteur d’un léger handicap. En effet, il ne possède que trois pattes. Ce geste touche beaucoup Logan Putzeyse, président de l’ASBL. « Il y avait aussi un autre chaton gris, mais elle a choisi celui-là tout de suite. On sentait qu’elle avait un vrai feeling avec les animaux même si elle restait très timide avec nous », se souvient le jeune homme. Et la maman d’enchaîner : « Elle a eu un coup de foudre car le chaton était handicapé comme elle, elle s’est sentie liée ».

    Après cet émouvant épisode, Logan et Luna se lient d’amitié. « Elle n’était pas très bavarde au début mais sa maman m’a raconté son histoire et parlé de son handicap. Elle m’a aussi expliqué que son rêve c’était d’avoir une mini-ferme », raconte le président de l’ASBL.

    Il n’en faut pas moins à Logan pour qu’une idée lui trotte dans la tête…Il partage l’histoire de Luna autour de lui et décide de se mobiliser pour aider la gamine à réaliser son rêve. « J’ai décidé de lui offrir deux poules qu’on avait recueillies, ainsi qu’un lapin abandonné. Des amis éleveurs ont aussi donné deux poules, un coq et deux canards », précise Logan. Le tout avec l’accord de la maman bien sûr.

    Un beau cadeau auquel la petite Luna ne s’attendait pas. En effet, c’est le 1er août que Logan décide de lui faire la surprise. « On lui a apporté les animaux quand elle est rentrée chez elle, mais elle ne le savait pas  », continue le jeune homme. La magie opère directement. La petite fille saute de joie, enlace chaleureusement Logan avant porter toute son attention à ses nouveaux compagnons. « Elle voulait les nourrir et leur lançait tellement de graines qu’il y en avait assez pour trois jours. Elle était vraiment très contente », ajoute-t-il.

    Un projet grandissant

    Et la petite basse-cour de Luna va continuer de croître. Sa maman compte bien dédier la moitié du jardin à leur nouvelle mini-ferme. À termes, la famille souhaite accueillir deux ou trois lapins en plus, deux cobayes ainsi qu’une chèvre. Un projet auquel ses frères et sœurs prennent part : chaque enfant nourrit les animaux et aide dans la construction des enclos.

    L’ASBL « Générosité Sans Voix » lance d’ailleurs un appel aux dons pour aider Luna à poursuivre son rêve. À votre bon cœur !

    Une ASBL lance un appel aux dons pour agrandir la mini-ferme

    L’ASBL « Générosité pour les Sans Voix » a décidé de lancer un appel aux dons pour aider la famille de Luna à agrandir la mini-ferme. « On veut développer les infrastructures », explique Logan Putzeyse, le président. « On cherche du matériel, de récupération ou neuf, comme du treillis ou des piquets par exemple ».

    Cela pour permettre notamment la création d’un enclos pour la future chèvre. « Et en bonus, si quelqu’un a un petit bac d’étang à nous offrir, ce serait vraiment génial ! On pourra l’enterrer pour que les canards pataugent dedans ou bien y mettre des petits poissons par exemple », ajoute le jeune homme.

    Pour l’instant, une dame au grand cœur a déjà décidé d’offrir une cage mobile pour les lapins ou les poules afin de pouvoir leur faire découvrir d’autres parties du jardin.

    Tout le reste est encore à trouver. Pour les intéressé(e)s, toutes les informations se trouvent sur la page Facebook de l’ASBL « Générosité pour les Sans Voix ».

    « Les animaux calment Luna »

    Luna, 9 ans, est atteinte d’une maladie rare. Le syndrome de Noonan l’empêche de se développer comme les autres enfants. La fillette est en effet atteinte d’une forme de nanisme mais éprouve également des difficultés à s’exprimer ainsi qu’un léger retard mental.

    «  On a d’abord cru à la trisomie 21. Un mois et demi après la naissance, le cardiologue a finalement détecté la maladie  », explique Muriel Bougard, sa maman. Luna a déjà subi deux opérations, dont une au niveau du cœur qui ne s’est pas bien déroulée. Une troisième opération à cœur ouvert est prévue.

    La vie de Luna est donc stressante. Les animaux sont une bonne thérapie. « Les animaux la calment, et la réconfortent. Malgré tout ce qu’elle a subi, elle se fait beaucoup de mal pour les autres et pour les animaux. C’est une jeune fille très empathique », ajoute la maman.

    La mobilisation pour Luna touche toute sa famille. Sa mini-ferme lui permet de se réfugier dans son univers. « Avec eux, elle parle beaucoup plus facilement. Elle est très attachée, ça a toujours été sa passion. Quand il pleut, elle veut tous les rentrer. Je ne serais pas étonnée si un jour on se retrouvait avec les poules dans la maison », rigole Muriel.

    Luna, qui a sans cesse besoin de contact, a trouvé refuge auprès des animaux. Aujourd’hui, grâce à sa famille et l’ASBL « Générosité pour les Sans Voix », elle réalise son rêve.

    PAR AMÉLIE DUBOIS ET VICTORINE MICHEL

    Source 

  • Votre Blog Villageois compte 1000 J’AIME ! Sur Facebook !

    Lien permanent

    16387201_1588251314523372_1329969358623068375_n.pngVotre Blog Villageois compte 1000 J’AIME ! 

    La Meuse "Blog villageois " .

    https://www.facebook.com/BlogNandrin/

    Ce n’est pas un objectif en soi mais atteindre ce fameux chiffre rond pour une petite commune comme Nandrin qui compte moins de 6000 habitants est un exploit.

    Cet indicateur n’est pas le reflet du nombre de lecteurs puisque vos partages permettent à beaucoup de personnes de lire le contenu du Blog.

    Ceci est aussi la preuve que vous avez besoin d’une information filtrée pour vous tenir au courant de la vie de votre commune.

    C’est donc avec fierté que l’équipe du Blog Villageois Nandrin partage avec vous ce nouveau pallier franchi !

    Avec vous et pour vous, nous sommes partis pour le suivant !

    Merci 1000 fois !

     
  • Toujours libre, toujours indépendant, toujours partant. Le Blog Sudinfo grandi encore par vos messages, vos appels et vos commentaires !

    Lien permanent

    Sur un air de Renaud, sans vouloir être aussi rebelle, l’équipe du Blog SudInfo Nandrin vous remercie vous, qui nous avez contactés personnellement par commentaires, par SMS ou plus intimement par téléphone, sachez que toute l’équipe en a profité. Merci à vous et soyez assurés que votre anonymat sera respecté.

     

    Vous avez toutes et tous mis en avant le côté ouvert du « Blog » en y lisant des commentaires, pour ou contre, des droits de réponses, sans jamais de discrimination, ni de censure (à l’exception de propos contraires aux rigueurs et à l’éthique du « Groupe Sud Info » ou pour les anciens, du Journal « La Meuse »).

    Aussi, vous avez étés une large majorité à nous demander de revenir sur un mot en particulier qui semble manquer dans notre région et en particulier dans notre commune, le mot « DÉMOCRATIE » (à lire ci-dessous).

    Tout ceci coïncide avec une enquête sur « Quelle communication souhaitez-vous à Nandrin ? ». Un budget de 10.000 €uros est prévu dans le PST pour l’améliorer et ce montant est jugé faible par certains "« Améliorer la communication à Nandrin pour 10.000€, c’est trop peu» clic ici ", tellement l’information officielle semblerait absente dans la commune de Nandrin, malgré la présence d’un info-conseillé ?.

    Forcément, vous l’aurez compris, le blog cité dans l’enquête comme source d’information quotidienne (voire en direct) à Nandrin, s’abstiendra de remarques durant la période de l’enquête, puisqu’étant uniquement constitué de bénévoles et n’ayant aucuns subsides ni liens avec l’autorité communale Nandrinoise.

    ü Pour en arriver à votre questionnement sur la démocratie. En voici une définition :

    La démocratie en philosophie selon le philosophe Paul Ricœur : « Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c'est-à-dire traversée par des contradictions d'intérêt et qui se fixe comme modalité, d'associer à parts égales, chaque citoyen dans l'expression de ces contradictions, l'analyse de ces contradictions et la mise en délibération de ces contradictions, en vue d'arriver à un arbitrage ».

    ü Oui mais … ce n’est pas bien clair pour moi, le contraire, c’est quoi ? C’est « DICTATURE » !

    Etymologie : du latin dictatura, magistrature exceptionnelle de la République romaine attribuant tous les pouvoirs à un seul homme pour un mandat strictement limité.

     

    La dictature est un régime politique arbitraire et coercitif dans lequel tous les pouvoirs sont concentrés entre les mains d'un seul homme, le dictateur, ou d'un groupe d'hommes. Le pouvoir n'étant ni partagé (pas de séparation des pouvoirs), ni contrôlé, les libertés individuelles n'étant pas garanties, la dictature s'oppose à la démocratie. Elle doit donc s'imposer et se maintenir par la force en s'appuyant sur l'armée, sur une milice, sur un parti, sur une caste, sur un groupe religieux ou social.

     

    La dictature du prolétariat est, dans la doctrine marxiste, la première étape de l'évolution vers le socialisme.

     

    ü Une fois encore, le « Nandrin Blog Sudinfo » aura répondu à vos demandes … sans aucun délai, nous sommes là pour vous informer et vous êtes presqu’un millier à l’affirmer et largement plus de 100.000 à nous lire régulièrement !

     

    ü Sources

    • Google en cherchant « Démocratie et son antonyme ».

    Article de GyM.

    Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager pour en faire profiter d’autres !

  • URGENT !!!!!! Une précision s’impose ! Merci de bien lire jusqu’au bout….

    Lien permanent

    ü L’annonce de la Fête ou Frairie pour le premier Week-end qui suit le 2 juillet concerne bien les festivités de nos jumeaux Charentais… en France.

    1.jpg

     

    Ici en Condroz, alors que la kermesse était une des plus anciennes de la région, il ne se passera rien, il ne se passera plus rien plus rien.

    Son passé, vieux d’au moins nonante ans, s’est arrêté NET et doublement NET.

    La raison est simple, deux plaintes successives des habitants de la place contre les nuisances de ce week-end de fête du village.

    ü Note historique :

    • La kermesse est ou était, à un village, le lieu de rencontre annuel qui avait pour but de rencontrer les villageois et surtout de faire connaissance avec les nouveaux arrivants.
      Avec le temps, et les coquelicots fanés, certains ne se montraient plus ou d’autres exprimaient leur volonté de ne pas s’ouvrir aux anciens en exprimant le souhait de venir trouver une quiétude sans tenir compte des traditions en place ou sur la place.
      Nous apprendrons, ici comme partout ailleurs, qu’ils avaient aussi l’intention de les adapter à leur goût urbain ! Et ils y sont arrivés !

    ü Et alors ?

    Si vous souhaitez cette ambiance foraine qui fait ou faisait rêver et sourire les enfants, il faut regarder les programmes de la fête de Scry ou de Neuville vers le 21 juillet et celle de Villers le Temple, le week-end à cheval sur juillet et août. Ou, plus tard dans les vacances, vers Huy le 15 août ou encore Liège à la Toussaint.

    Par contre, si la musique vous branche, vous devez regarder du côté de Nandrin pour le festival où le bruit est encore autorisé dans notre commune.

    Je suis d’accord avec tous ceux qui ne comprennent pas tout, moi non plus !

    Article de GyM.

    Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager pour en faire profiter d’autres !

  • Appel aux bénévoles pour la distribution de colis alimentaires

    Lien permanent

    Qu’est-ce que l’aide alimentaire ?

    Partout en Belgique, les volontaires Croix-Rouge se mobilisent pour renforcer la solidarité. L’aide alimentaire, est un axe d’intervention à la Croix-Rouge. Plus qu’une simple distribution, elle est un moyen pour favoriser la solidarité et l’inclusion des personnes. Une attention particulière est consacrée au relationnel. L’aide alimentaire se concrétise par différentes formes : épiceries sociales, colis alimentaires, …

    Dans ce cadre, la Maison Croix-Rouge Liège – Angleur, recherche un responsable d’activité et des volontaires pour la distribution des colis alimentaires.

    Quelle aide pouvez-vous apporter ?

    En tant que responsable d’activité, vous serez amené à:

    • gérer une équipe composée d’une quinzaine de volontaires,
    • tenir des stocks,
    • passer des commandes,
    • gérer la comptabilité de l’activité,
    • veiller au respect des normes d’hygiène.

    Êtes-vous fait.e pour cette activité ?

    • Vous êtes capable de montrer de l’empathie, de la bienveillance et de l’ouverture d’esprit
    • Vous aimez le travail social
    • Vous êtes une personne structurée et organisée
    • Vous adhérez aux Principes et valeurs Croix-Rouge
    • Vous êtes disponible environ 20 heures par semaine

    En tant que volontaire, vous serez amené.e à :

    • accueillir et informer les bénéficiaires
    • participer à la collecte des produits, à la gestion du stock, à l’étiquetage, à l’organisation et au rangement du local
    • Tout au long de l’activité, vous veillez au respect des normes d’hygiène.

    Êtes-vous fait.e pour cette activité ?

    • Vous avez le sens de l’accueil et de l’écoute et vous pouvez faire preuve de discrétion
    • Vous aimez travailler en équipe
    • Vous adhérez aux Principes et valeurs Croix-Rouge

    Où pouvez-vous intervenir ?

    Vous ferez partie de l’équipe de la Maison Croix-Rouge de Liège – Angleur, située à rue Darchis, Liège.

    Quand devez-vous être disponible ?

    Votre présence peut varier suivant vos disponibilités, tout en dédiant le temps nécessaire à la bonne gestion de l’activité.

    Quelle formation serez-vous amené à suivre ?

    Tout.e nouveau.elle volontaire participe à un module d’introduction à la Croix-Rouge (3h).

    Vous recevrez également une formation Croix-Rouge en lien avec votre activité qui vous permettra d’acquérir des outils qui vous aideront dans votre rôle et vous serez encadrés dans votre activité !

    Tenté.e?

    Veuillez prendre contact avec Vinciane Ernst par téléphone au 04/2209533 ou par mail à MCR.Liege-Angleur@croix-rouge.be

     

    Source 

  • Et si vous deveniez volontaire ?

    Lien permanent

    DESCRIPTION

    Bénévoles pour la vestiboutique

    Qu’est-ce qu’une vestiboutique?

    La vestiboutique est un lieu convivial et ouvert à tous où sont collectés, triés, distribués et vendus des vêtements de seconde main.

    Grace à la générosité des habitants de la commune, les personnes en situation précaire peuvent acheter des vêtements à moitié prix ou gratuitement. Les tarifs accessibles, permettent à tous les habitants à participer à la lutte contre le gaspillage et donner une deuxième vie à des vêtements parfois très beaux.

    Les fonds récoltés grâce à cette activité sont utilisés pour financer des activités de solidarité.

    La Maison Croix-Rouge de Liège-Angleur recherche un responsable de l’activité « boutiques solidaires », un responsable de vestiboutique et des volontaires pour la vestiboutique.

    Quelle aide pouvez-vous apporter ?

    En tant que responsable de l’activité « boutiques solidaires », vous serez amené à:

    • gérer l’organisation générale  et commerciale de deux vestiboutiques et, éventuellement, de la brocante
    • promouvoir les vestiboutiques et la brocante
    • évaluer régulièrement l’activité
    • procéder à la vérification des comptes

    Êtes-vous fait.e pour cette activité ?

    • Vous êtes une personne structurée et organisée
    • Vous êtes capable de gérer une équipe de bénévoles (15 à 20 personnes)
    • Vous adhérez aux Principes et valeurs Croix-Rouge
    • Vous êtes disponible de 10 à 12 heures par semaine

    En tant que responsable de vestiboutique, vous serez amené à:

    • Accueillir, encadrer et motiver les bénévoles dont vous êtes leur point de contact
    • Assurer la gestion opérationnelle de l’activité (la collecte et le tri des vêtements, la gestion du stock, l’étiquetage (taille et prix)
    • Assurer l’organisation et le rangement de la boutique
    • Veiller à la bonne tenue de la caisse

    Êtes-vous fait.e pour cette activité ?

    • Vous êtes capable de motiver une équipe et vous aimez prendre des responsabilités
    • Vous avez un bon sens de l’accueil, le sens du service et vous savez faire preuve de discrétion
    • Vous adhérez aux Principes et valeurs Croix-Rouge
    • Vous êtes bien organisé.e

    Une bonne connaissance du monde associatif sur le territoire de la Maison Croix-Rouge de Liège est un atout.

    En tant que volontaire vestiboutique, vous serez amené à:

    • Accueillir et donner des conseils aux clients
    • Collecter et trier les vêtements, les articles ménagers et les jouets reçus, etc
    • Participer à la gestion du stock, à l’étiquetage (taille et prix), à l’organisation et le rangement de la boutique
    • Participer à la tenue de la caisse.

    Êtes-vous fait pour cette activité ?

    • Vous avez du sens de l’accueil et du service, tout en sachant faire preuve de discrétion
    • Vous aimez travailler en équipe
    • Vous adhérez aux Principes et valeurs Croix-Rouge

    Où pouvez-vous intervenir ?

    Vous ferez partie de l’équipe de la Maison Croix-Rouge de Liège – Angleur. Les deux vestiboutiques sont situées respectivement à rue Darchis et rue de la Régence.

    Quand devez-vous être disponible ?

    Votre présence peut varier suivant vos disponibilités, tout en dédiant le temps nécessaire à la bonne gestion et à la promotion de la vestiboutique.

    Quelle formation serez-vous amené à suivre ?

    Tout.e nouveau.elle volontaire participe à un module d’introduction à la Croix-Rouge (3h).

    Vous recevrez également une formation Croix-Rouge en lien avec votre activité qui vous permettra d’acquérir des outils qui vous aideront dans votre rôle et vous serez encadrés dans votre activité !

    Tenté.e?

    Veuillez prendre contact avec Vinciane Ernst par téléphone au 04/2209533 ou par mail à MCR.Liege-Angleur@croix-rouge.be

    Source 

     

    Croix-Rouge de Belgique

     

    croix rouge.JPG

  • Le Comité des Fêtes et des Amis de la Romane de Saint-Séverin jette l’éponge à Nandrin !

    Lien permanent

    Suite à un long entretien avec une partie des derniers membres du Comité des Fêtes et des Amis de la Romane de Saint-Séverin, voici ce qu’il en ressort.

    Le texte est long mais par respect pour eux, prenez la peine de le lire dans son entièreté !

    Merci à eux pour le temps consacré, aujourd’hui et durant de si nombreuses années.

     

    Voici :

    Après plus de 30 ans et plus de 220 activités, le Comité des Fêtes et des Amis de la Romane de Saint-Séverin s’arrête sur un magnifique record d’affluence pour sa dernière activité ( ?), le dimanche 26 mai. Lire l’article : « Record d’affluence pour la marche ADEPS d’Yernée : 1286 marcheurs. » clic ici

     

    Pour n’oublier personne, ni pour mettre en avant certains, les derniers membres du Comité souhaitent qu’aucun nom ne soit mentionné !

    Chacun ayant participé à une ou plusieurs activités se reconnaîtra et qu’il en soit remercié pour son dévouement et sa bonne humeur.

    ü  Les débuts du Comité des Fêtes

    Il est difficile de trouver la date exacte de la création du Comité des Fêtes de Saint-Séverin, ni le nom de son fondateur !

    Des bribes d’informations retrouvées (affiches et articles de presse) remontent aux années 1990-1991. Ceci tout en sachant que les anciens de 50 et 60 ans venaient déjà en culottes courtes à la fête foraine sur la place du village, autour de l’étang.

    Depuis toujours, un des objectifs majeur du Comité était de récolter des fonds pour offrir aux Saint-Séverinois un magnifique feu d’artifice et des activités pour les enfants lors de la kermesse locale, lieu de rassemblement de tout le village.

    Pour votre bonne information la kermesse ou fête foraine se tenait autour du premier dimanche de juillet qui suit le 2 ; le jour de « Notre Dame d’el plovinette ». Raison pour laquelle, il y avait chaque année au moins un jour de pluie durant les 5 puis 4 puis 3 jours de fête ! Le village y était préparé !

    ü  La journée du timbre mettant en avant l’Église pour son 900ème anniversaire est un premier tournant dans la vie du Comité des Fêtes

    Lors de la journée du timbre, organisée (par d’autres) en grande pompe sur la place du village, le Comité des débuts s’essouffle et manque de bras, de manière fortuite, avant de s’éteindre, de nouvelles personnes viennent renforcer les rangs et relancer, avec de nouvelles idées, les activités au centre du village. Le Comité renforcé se forme à temps pour participer aux jeux populaires qui opposaient les anciens villages de Nandrin à Villers le Temple.

    ü  1999, le Comité des Fêtes devient « Le Comité des Fêtes et les Amis de la Romane »

    Pour « coller » un peu plus avec l’esprit du Comité qui visait à promouvoir le village, les membres adoptent une bière dont l’étiquette représente l’Église Romane et s’habillent en moines pour la présenter au public lors des manifestions à Saint-Séverin et lors des rassemblements de confréries.

    Ce sont sans conteste les plus belles années du Comité, peu importante son nom, des années où chaque activité rencontrait un immense succès, des années où les comitards prenaient du plaisir à se retrouver et voir les sourires sur les visages des plus jeunes jusqu’aux grands parents.

    C’était les années bonheur !

    ü  En 2013, au Comité des Fêtes et les Amis de la Romane s’ajoute la relève sous le nom de « Saint-Séverin New-Génération ».

    Les enfants des membres du Comité du départ ont grandis avec le virus dans la peau, et avec d’autres jeunes, ils lancent le « Saint-Séverin New-Generation » en proposant des activités appropriées à leur âge.

    Ce lifting haut en couleurs et en nouveautés n’a pas fait l’effet de « Boost » au sein du village, que du contraire ! Pourtant à l’époque le village comptait de nombreux adolescents qui avaient aussi le droit de s’exprimer sur la place publique.

    ü  En 2016, le Comité des Fêtes et les Amis de la Romane sauve les dernières activités en se tournant vers d’autres villages en ne gardant que des organisations silencieuses.

    Seuls la marche ADEPS et le VTT sont maintenus à l’extérieur. La marche ADEPS à Yernée et le VTT à Fraineux pour continuer à faire connaitre notre beau village sans perturber la quiétude de Saint-Séverin. Les bénéfices des dernières activités ont été versés à d’autres associations ayant les mêmes objectifs que le Comité Saint-Séverinois.

    ü  Pour rappel quelques activités phares organisées au cours des ans

    Il est impossible de reprendre la liste des activités organisées au cours de ces nombreuses années, seules certaines sont citées ci-dessous.

    Mais en voici une partie :

    • Animation de la fête foraine avec le feu d’artifice.
    • Bourse aux fleurs.
    • Brocante à Saint-Séverin et à Fraineux dans le parc de l’ancien CPAS.
    • Carnaval pour petits et grands.
    • Cinéma pour petits et grands.
    • Corso de brouettes fleuries.
    • Course de caisses à savon.
    • Course de cuistax.
    • Course en vélos sur routes et dans les bois (VTT).
    • Décoration de Saint-Séverin pour la période de Noël.
    • Fleurissement de Saint-Séverin du printemps à l’automne.
    • Marche ADEPS à Saint-Séverin, Fraineux et Yernée.
    • Participation aux animations programmées par d’autres et dans d’autres communes.
    • Théâtre de marionnettes en français pour les petits et en Wallons pour les aînés.
    • Projection sur grand écran de la coupe du monde de Football.
    • Rallye Touristique pour voitures anciennes et de prestige avec le comité des Fêtes des Awirs.
    • Saint-Séverin village fleuri.
    • Souper dansant.
    • Souper spectacle.
    • Spectacle en hommage à Jacques Brel.
    • Visite du Père Noël et distribution de cadeaux.

    ü  Quelques souvenirs marquants

    Chaque activité à son ou ses souvenirs, mais nous en avons épinglé quelques-uns pour vous. Certains d’entre vous se reconnaîtront peut-être dans l’album photo proposé en fin d’article.

    • La course de caisse à savon à la période des élections de 1999 avec la participation massive des candidats et la victoire donnée à François POLET. Et pour la petite histoire il remportait aussi ses dernières élections.
    • Le cortège des brouettes fleuries en musique et en animation au départ du « Jour de Mai » suivi bal du dimanche soir qui s’est terminé à 6 heures du matin pour permettre aux derniers de se rendre au travail.
    • Les concerts apéritifs à la sortie de l’Église en collaboration avec les frères RENWA et le bar de la Romane, les « marchands du Temple », qui accueillait des cars entiers de spectateurs.
    • Les endurances du Vevray avec des endurances de 4, 5, 12 et 24 heures et plus particulièrement celle remportée par Axelle DOISY de Saint-Séverin, championne de Belgique dans sa catégorie à l’époque.

    Dans les souvenirs les plus noirs les comitards retiennent :

    • Les inondations de 1999 où chacun riait debout sur les tables pour retenir le chapiteau avant de se rendre compte de l’ampleur des dégâts dans les maisons du village. Laissant tout sur place, abandonnant leur Fête, chaque villageois a reçu l’aide du comité pour effacer les traces de boue entassée dans leur maison et ce durant toute la nuit. Le lendemain à 16h, la fête tournait comme si de rien n’était !
    • La pétition de 17 personnes de la place contre la Fête qui fut la dernière.

    ü  Le Comité a perdu des braves partis trop tôt

    Au fil du temps, certains membres parmi les plus actifs sont partis trop tôt, trop vite !

    D’autres pour diverses raisons ont quittés Saint-Séverin ou ont fondé une famille laissant peu de temps libre pour le consacrer aux autres.

    Il est certain que ces membres partis chacun à leur tour ont érodé le groupe sans jamais trouver de nouveaux pour les remplacer.

    Aujourd’hui, les bénévoles, les vrais, les motivés se font rares à Saint-Séverin comme partout ailleurs.

    La mentalité et l’esprit de nos villages ont fortement changés, pas à pas, comme les maladies vicieuses qui vous rongent de l’intérieur.

    ü  Les raisons de ce jet d’éponge ?

    De la même manière que vous ne retrouvez aucun nom dans cet article, les derniers membres ne souhaitent pas évoquer en détail les raisons de ce jet d’éponge.

    Ils se limitent à dire, qu’ils sont comme le boxeur qui doit, à contre cœur, jeter l’éponge parce qu’il a reçu trop de coups par de trop nombreux adversaires…

    C’est donc avec une immense tristesse que les comitards ont rangé définitivement les gants, les projets au placard et vidé les agendas.

    Seule fierté qu’ils peuvent légitimement arborer est d’avoir résisté plus longtemps que le champ de petite aviation (Piste de modélisme rue Saint-Donât), que les courses en vélos des services publics (qui se déroulaient pratiquement chaque semaine du calendrier cycliste), que les courses en vélos du club cycliste Nandrinois, que les Rallye du Condroz et du Micky… et bien d’autres organisations aujourd’hui disparues.

    ü  Et pour l’avenir ?

    Aujourd’hui, la seule chose de certaine est que la 27ème Nandrinoise se tiendra à Fraineux, reprise par le Club du RESTN (Football), le 28 juillet 2019.

    Pour le reste, les derniers comitards souhaitent longue vie aux comités survivants de Saint-Séverin.

    Comme le prévoit les statuts, aucune reprise ne peut être envisagée et les derniers deniers seront versés à un ou plusieurs comités, prioritairement de Saint-Séverin ou consommés lors d’une dernière activité en hommage à Saint-Séverin.

    ü  Pure coïncidence… quoi que !

    En même temps que l’arrêt de notre Comité nous lisons ce geste fort posé par le Maire de Gajac (Gironde), à 70 km au sud de Bordeaux (pas loin de chez nos amis Charentais), un petit village Français, le Maire a demandé que « le chant du coq, la cloche de l'église, le meuglement des vaches soient proclamés patrimoine national ».

    Voici un extrait que vous pouvez retrouver sur le site « actu.fr » :

    « Les ruraux n’ont jamais fait de mal à personne.

    Et des gens, qui arrivent de l’extérieur, débarquent en disant :

    « Votre vie d’avant ne nous plaît pas. On va vous obliger d’en changer ! »

    Le pire, c’est que bien souvent, les petites communes se retrouvent face à des emmerdeurs qui vont jusqu’au bout, des procéduriers qui ont les moyens.

    C’est le pot de terre contre le pot de fer.

    »

    Si nos représentants communaux tiennent tant à défendre l’étiquette « Nandrin, Commune Rurale », le Blog ne se prive pas de demander aux Nandrinois qui sont proche du chapeau de notre commune de leur suggérer de suivre l’exemple du Maire de Gajac.

    Article de GyM.

    Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager pour en faire profiter d’autres !

    Les amis de La Romane de Saint-Séverin clic ici

    Point Vert Les Amis de la Romane de Saint-Séverin clic ici

    Des anciens albums photos clic ici

    Album photos clic ici 

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/le-comite-des-fetes-et-des-amis-de-la-romane-de-saint-severi/

     

    Les 10 ans de la Romane de Saint-Séverin en 2009 

     

     

  • Télé Service du Condroz au salon du volontariat

    Lien permanent

     

    Nous vous attendons au salon du volontariat 
    Où: RTBF MEDIA RIVES Bld Raymond Poincare, 15 4020 Liège.
    Ce vendredi, samedi et dimanche entre 10h et 18h.

     

     

  • 11ème Salon du Volontariat - Du 17 au 19 mai 2019 à RTBF Média Rives

    Lien permanent

    Vous souhaitez donner de votre temps pour venir en aide aux autres ? Vous recherchez des activités de volontariat ? 83 associations vous attendent avec impatience au Salon du Volontariat !

    En Belgique, 1 personne sur 8 s'est engagée dans une activité de volontariat, soit 1,2 millions de personnes[1]. Cependant, le besoin en volontaires reste une nécessité et le secteur associatif est constamment à la recherche de nouvelles personnes pour l'aider à remplir ses missions.

    Afin de mettre en relation les associations demandeuses et les personnes qui souhaitent donner de leur temps, le département des Affaires sociales de la Province de Liège et l'asbl Centre d'Etudes et de Documentation Sociales (C.E.D.S) organisent, pour la onzième année consécutive, le Salon du Volontariat.

    Cette année, le Salon prend ses quartiers à RTBF Média-Rives, à côté de la Médiacité. Plus de 80 associations y seront présentes, dont certaines pour la première fois, pour informer les futurs volontaires sur leurs activités. Différentes animations et séances d'informations sont également au programme de cette édition.

    Le Salon du Volontariat connait toujours autant de succès. En onze années, il a accueilli plus de 600 associations, actives dans divers secteurs en province de Liège, et quelques 60.000 visiteurs. Il a surtout permis l'engagement de plus de 7.000 volontaires.

    PROGRAMME

    • Samedi 18 mai
      • 14 h : Conférence « Le travail associatif : état des lieux de ce statut encore peu connu » par Mme Clara DETIFFE, juriste à l'UCM.
      • 15h15 : Séance info programme de parrainage citoyen/réfugié par Live In Color

        Live In Color propose un programme de parrainage encadré pour les citoyens de la province de Liège souhaitant construire un lien personnel et affectif avec un jeune réfugié. Cette séance d'information permettra de vous présenter le projet de parrainage et répondre à toutes vos questions.

        https://www.liveincolorassociation.com/parrainage

    • Pendant toute la durée du Salon
      • Exposition photos « Contre sens » mettant en lumière le volontariat des personnes en situation de handicap présentée par l'asbl RELIEH.

    [1] Selon une étude réalisée en 2015 par la Fondation Roi Baudouin en collaboration avec les Universités de Gand et de Liège.

    INFORMATION(S) PRATIQUE(S)

    Horaire : 10 à 18 h

    Entrée gratuite

    Accessible aux PMR

    Informations : 04/279 76 29 - volontariat@provincedeliege.be - www.provincedeliege.be/volontariat/salon

     

    Source 

  • Reprise des canettes abandonnées ou à Nandrin ?

    Lien permanent

    Le système manuel sera testé pendant un an à Amay, avant de passer au système automatique actuellement testé à Nandrin. Les deux communes sont effectivement en binôme. Très attendue, la machine est arrivée à Nandrin ce lundi. Elle est installée au coin de l’atelier du service voirie, rue Thier des Raves. Plus besoin d’employé communal dans ce cas, c’est le citoyen qui insère les canettes une à une dans l’appareil. « La machine les écrase, quand elle sera pleine, je m’occuperai de les mettre dans des sacs bleus et de les déposer pour le ramassage du camion PMC », explique Philippe Dessers, contremaître du service travaux. Pour ne pas prendre de retard dans le projet, en l’absence de machine, la majorité avait décidé, le 4 février, de débuter la collecte manuellement. Le bilan se chiffre à 116,850 kg, soit 5.037 canettes.

    Par PAR A.G. ET JU.MA.

     

     Source 

  • L’entente Hesbaye Condroz la conférence " le Volontariat dans le Monde de l’Associatif"

    Lien permanent

    Mardi soir la conférence débat sur le volontariat avec Benoit Tilman, Entente Sportive Hesbaye Condroz, intervenant principal : Monsieur Stéphane COUDYZER, Juriste .

    Informations utiles dans le milieu sportif mais également dans le bénévolat .

    Informer, accompagner et outiller pour un volontariat de qualité
    http://www.levolontariat.be/informer-accompagner-et-outiller-pour-un-volontariat-de-qualite
    La loi relative aux droits des volontaires

    Le statut des bénévoles (ou volontaires) est encadré par la loi du 3 juillet 2005 relative aux droits des volontaires. Celle-ci définit les droits et devoirs des bénévoles mais aussi les obligations des organisations qui les accueillent.
    Consulter le texte de loi dans sa version actuelle

    volon.jpg

     

    Fondée en 1950 la Royale Entente Sportive Hesbaye Condroz, enregistrée sous le matricule 6312 auprès de l’Union Belge de Football, a pour but d’aider les clubs de football affiliés auprès d’elle dans leur vie quotidienne.
    Elle organise notamment tous les ans plusieurs challenges destinés aux équipes de jeunes, ainsi qu’un trophée réservé aux équipes premières et doté de nombreux prix offerts par les différents sponsors de l’Entente.
    De plus, l’Entente représente également ses clubs affiliés auprès des différentes instances provinciales telles que le « Comité Provincial » ou la « CPE » (Commission Provinciale d’Etudes).

    Monsieur Tilman, comment vous êtes-vous retrouvé à la présidence de l’Entente Sportive Hesbaye-Condroz ?

     

    J’étais déjà membre de l’assemblée générale et du conseil d’administration depuis quelques années. Depuis quelques semaines, un vent de renouveau souffle sur l’Entente Sportive Hesbaye-Condroz. Lorsque Marc Derenne, l’ancien président a annoncé qu’il se retirait, j’ai proposé ma candidature et je me suis finalement engagé pour un mandat de trois ans. Vu l’expérience et l’expertise que j’ai pu acquérir lors de ma fonction de président à Jehay, ce poste m’intéressait car j’estime que le réseau de l’ancrage local des clubs peut amener des possibilités de développements sociosportifs en touchant le plus possible de jeunes.
    Quels sont justement les objectifs que vous vous êtes fixés avec l’Entente Sportive Hesbaye-Condroz ?

     

    La première chose que nous avons faite est de mettre en place des commissions de travail. Ensemble, nous avons défini plusieurs priorités. Nous désirons, par exemple, nous rapprocher des clubs via une communication plus moderne. Nous aimerions relancer des sélections Hesbaye/Condroz pour les jeunes car cela fait déjà quelques années que ces dernières n’ont plus eu lieu. Nous essayerons aussi d’organiser des tournois tout en essayant de nous répartir équitablement sur le territoire. Dans ce cadre d’idée, nous avons déjà prévu deux journées sportives fin mars et début avril en collaboration avec le club de Verlaine. Le but est d’encadrer les enfants et de les faire progresser d’un point de vue sportif. Il y aura également des actions fair-play et défenses des valeurs du sport.

     

    Doit-on également s’attendre à des changements au niveau du Challenge Hesbaye-Condroz ?

     

    Pas fondamentalement. Mais il y aura peut-être quelques petits changements dans le règlement de la compétition. C’est justement un point que nous examinerons lors de notre prochaine réunion. Cette compétition doit tenir compte des périodes de préparation des clubs qui, en début de saison, sont souvent demandeurs de matches amicaux.

    https://nandrin.blogs.sudinfo.be/archive/2019/02/08/benoit-tilman-la-presidence-de-l-entente-sportive-hesbaye-co-272906.html

  • L’entente Hesbaye Condroz organise une conférence aujourd'hui 2 avril 2019 à 19h30 , le Volontariat dans le Monde de l’Associatif

    Lien permanent

    L’ENTENTE HESBAYE CONDROZ organise une conférence le mardi 2 avril 2019 à 19h30

    « Le Volontariat dans le Monde de l’Associatif : Nouveautés et Actualités »

    Intervenant principal : Monsieur Stéphane COUDYZER, Juriste

    Lieu : Centre Culturel d’AMAY, Salle 2 (1er étage), Rue Entre Deux Tours 3, 4540 Amay

    Infos : Daniel Vanwaeyenberge

     0485/347113
     daniel.vw@skynet.be

    Avec le soutien de :

     L’Echevinat des Sports d’AMAY
     L’Echevinat de la Culture d’AMAY
     Le Centre Sportif Local Intégré « AMASPORTS »

    Lieux de parking conseillés :
    - Parking de la Poste (rue Emile Vandervelde)
    - Parking de l’Académie (rue Albert 1er)

    Centre Culturel d’AMAY, Salle 2 (1er étage), Rue Entre Deux Tours 3, 4540 Amay

    Source info

  • Wallonie plus propre 31 mars 2019 reportage photo et vidéo dans les bois de Amay ,Ombret , Nandrin

    Lien permanent

    La 5e édition du « Grand nettoyage de printemps » en Wallonie est en passe de battre tous les records ce week-end. Pas moins de 163.055 citoyens répartis en 6.000 équipes se sont inscrits à l’opération, pour nettoyer bords de route, parcs et places publiques.

    En famille, avec les voisins, avec la troupe scout, avec le conseil communal , avec l’école, en solitaire… : toutes les formules étaient bonnes pour participer au grand nettoyage de printemps, lancé par la Région wallonne. Cette 5e édition a battu tous les records .

    Sur les photos une initiative spontanée de Pascal Jamsin conseiller communal d'Amay  rejoins par Isabelle Hallut  conseillère de l'action sociale à Amay , ainsi que Anaïs Masillon ,Steven Cabu et sa famille , Geneviève de Groot ainsi que les enfants .   

    Dans le bois Ombret , Amay , Nandrin 

    Les photos clic ici 

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/wallonie-plus-propre-31-mars-2019/

    Photos et vidéo par Piron Jeanine Jeannick 

     

     

    «Wallonie plus propre»: record battu! article de FRANÇOISE DE HALLEUX clic ici 

     

     

  • Recherche de nouveaux membres « Conférence Saint Vincent de Paul »

    Lien permanent

    Une « Conférence Saint Vincent de Paul » existe au cœur de nos villages condruziens pour soutenir les personnes en difficulté.

    Elle recherche de nouveaux membres.

    Intéressé(e) ?

    N’hésitez pas à contacter : Anne-Marie Nihoul (04 371 50 71) ou Josy Noiset (085 51 26 46). Vous souhaitez soutenir financièrement ce projet ?

    Un don est possible sur les n° de compte suivants : - BE31 1030 3712 0655 (conférence de St-Séverin).

    - BE91 7326 1625 3276 (confér. de Nandrin-Tinlot).

    - BE02 3100 3593 3940 (confér. de Bruxelles) pr les pers. qui souhaitent obtenir la déduction fiscale (don supérieur à 40€) (indiquer « en faveur de la confér. 257 Nandrin-Tinlot » en communication).

    Source 

  • Nandrinois : Qui est une blogueuse ?

    Lien permanent

    Petit rafraîchissement et définition Blog, Blogueur ,Blogueuse .

     Blogueuse:

    Personne de sexe féminin utilisant Internet comme un moyen de communication pour s’exprimer et diffuser de l’information sur différents sujets pour lesquels elle a une expertise ou une passion. 

    Dans mon cas Nandrin est le village qui a vu naître ma maman, Nandrin son histoire et les habitants sont une passion pour moi.

    Je Blog sur Nandrin, depuis mars 2011 plus de 10000 postes et plus de 2000 commentaires 

    Oui il m'arrive d'écrire des *postes(*Articles) de Bulgarie ,de Crête, de Paris, de Huy, d'Amay ou d’ailleurs .

    N’empêche, l'information avertit bien souvent les Nandrinois, d'une situation qu'eux même sur place n'étaient pas au courant.

    Oui je fais des fautes d'orthographes, mais je crois que le principal est le temps offert bénévolement à la population.

    Non je ne suis pas une journaliste, je n'ai jamais prétendu l'être.

    Oui j'ai des défauts, ma seul qualité sur le blog, est d'aimer plus que tout le village, ainsi que faire de mon mieux, pour vous satisfaire, lors de vos visites sur le Blog de Nandrin .

    Nous ne pouvons pas plaire à tout le monde, la critique est facile pour celui qui ne fait rien, ou ne propose pas mieux . 

    J’espère que toutes les informations d'aujourd'hui, permettrons de mieux comprendre , qui ,quoi ,pourquoi.

    Je ne me justifie pas, je partage avec vous, un concept bien maîtrisé en France et au Canada.

    Il existe des Blogs de modes ,de maquillages ,de musiques ,et puis les blog Villageois.

    Il n'est nullement obligatoire d'être à Nandrin 24h/24h et 7 / 7 pour prouver aimer Nandrin.

    Merci à Sudinfo pour la plate forme Blog Villageois, ça ne fait pas de nous des journalistes ,mais un endroit ou l'info et le partage est gratuit.

     

    https://fr.wiktionary.org/wiki/blogueuse

     

    Blogueur ,Blogueuse  :

    sur Internet, celle qui tient un blog, sorte de carnet de bord dans lequel elle exprime ses points de vue, ouvrant son espace aux réponses d'internautes


    https://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/blogueuse

     

    Blog :

    Un blog, anglicisme pouvant être francisé en blogue et parfois appelé cybercarnet ou bloc-notes, est un type de site web – ou une partie d'un site web – utilisé pour la publication périodique et régulière d'articles personnels, généralement succincts, rendant compte d'une actualité autour d'un sujet donné ou d'une profession. À la manière d'un journal intime, ces articles ou « billets » sont typiquement datés, signés et se succèdent dans un ordre antéchronologique, c'est-à-dire du plus récent au plus ancien.

    Au printemps 2011, on dénombrait au moins 156 millions de blogs et pas moins d'un million de nouveaux articles de blog publiés chaque jour. On recensait, en 2012, 31 millions de blogs aux États-Unis alors que dans le monde on estime à 3 millions le nombre de blogs qui naissent chaque mois. Toutefois, le nombre de blogs inactifs demeure élevé. Rares sont en effet ceux qui affichent une grande longévité et la majorité d'entre eux est abandonnée par leurs auteurs.

    Un blogueur a aujourd'hui loisir de mélanger textes, hypertextes et éléments multimédias (image, son, vidéo, applet) dans ses billets ; il peut aussi répondre aux questions des éventuels lecteurs-souscriveurs (littéralement, « écrivant dessous »), car chaque visiteur d'un blog peut laisser des commentaires sur le blog lui-même, ou bien contacter le blogueur par courrier électronique.

     

    Information https://fr.wikipedia.org/wiki/Blog

     

    Merci à vous lecteurs, Lectrices du Blog de Nandrin

     

    blog.JPG

    1557590_10202801805956477_95694440_n.jpg

    1601567_10202801804716446_1861754868_n.jpg

    Lire la suite