Bénévolat

  • Organiser des activités pédagogiques, pour petits et grands, afin de découvrir les richesses de notre environnement B.A.S.E

    Lien permanent

    Objectifs :

    La solidarité n’existe plus quand les gens se replient égoïstement sur eux-mêmes.

    Qui se soucie du sort de tous ceux qui n’ont pas de quoi se nourrir, de quoi se loger, de quoi se protéger ?

    Il est grand temps de mettre en lumière les petits gestes de ceux qui travaillent dans l’ombre pour aider les autres.

    Notre autonomie a montré ses limites durant la pandémie du coronavirus : l’importation de masques en provenance de Chine en est l’illustration.

    Nous devons fabriquer et consommer « local » afin de dépendre le moins possible des pays lointains pour des produits vitaux.

    La biodiversité est hélas la première victime de la mondialisation et de la pression de l’homme sur son environnement. La préserver est notre devoir à tous.

    Montrer la voie à suivre aux plus jeunes est indispensable.

    C’est même une question de survie, pour nous, pour eux et pour leurs descendants.

    L’éducation à l’environnement concerne un large public que nous voulons sensibiliser à travers toutes nos actions.

    La sagesse, c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit (Oscar Wilde).

    Toutes les infos clic ici https://www.b-a-s-e.com/

     

  • Toutes les infos sur le volontariat (Bénévolat )

    Lien permanent

    Quand êtes-vous volontaire ?

    Vous êtes considéré comme volontaire au sens de la loi du 3 juillet 2005, si vous exercez une activité :

    sans rétribution ni obligation ;

    organisée par une organisation en dehors de votre cadre familial ou privé ;

    au profit :d'une ou de plusieurs personnes sans but lucratif ;

    d'un groupe sans but lucratif ;

    d'une association de fait sans but lucratif ;

    d’une personne morale de droit public ou privé, sans but lucratif ;

    de la collectivité dans son ensemble.  

    A condition :

    que vous n’exerciez pas cette même activité professionnellement, pour la même organisation et

    que vous exerciez vos activités de volontariat sur le territoire belgeou

    que vous les exerciez à l’étranger pour autant :

    que ces activités soient organisées à partir de la Belgique, et

    que vous ayez vous-même votre résidence principale en Belgique.

    Période de volontariat

    Le volontariat n’est en principe pas lié à une quelconque période : le volontaire peut mettre fin à son engagement à tout moment.

    Il ou elle devra alors en informer l’organisation correctement et à temps.

     

    Quand êtes-vous volontaire ?

    Période de volontariat

    Procédure pour devenir volontaire

    En tant que volontaire, puis-je accepter des indemnités de défraiement ?

     

    Le régime fiscal des bénévoles – régime général

    https://finances.belgium.be/fr/asbl/benevoles/

     

  • Un partenariat avec Colruyt concernant la mise à disposition de 1800 colis de matériel d'hygiène anti-covid pour Les Scouts Baden-Powell de Belgique

    Lien permanent

    Des colis hygiène à ta disposition pour épargner aux animateurs le tracas de dénicher le matériel nécessaire au respect des mesures d’hygiène pendant les camps.


    Pour que les camps puissent se vivre dans les meilleures conditions, il a été demandé à chaque groupe de disposer de matériel spécial covid-19 (voir point 4 de notre vade-mecum).


    Bonne nouvelle : une solution créative a été trouvée pour épargner aux animateurs le tracas de dénicher le matériel nécessaire au respect des mesures d’hygiène pendant les camps.

    Nous avons en effet conclu un partenariat avec Colruyt concernant la mise à disposition de 1800 colis de matériel d'hygiène anti-covid !

    Chaque bulle de 50 participants aura ainsi droit gratuitement à son colis hygiène contenant :
    1 boite de 50 masques buccaux jetables
    5 savons liquides pour les mains de 500 ml
    1l de gel hydro-alcoolique
    3 boites de mouchoirs en papier
    2 rouleaux de papier essuie-tout 275 m
    4l de produit nettoyant multi-usages
    3 sprays nettoyants toutes surfaces
    Ce colis hygiène sera à récupérer dans un point central de distribution fin juin.

    Nous planchons actuellement sur l'organisation de cette distribution et reviendrons prochainement vers toi avec des informations plus précises.


    Nous nous réjouissons de voir aboutir ce partenariat et de pouvoir soulager un peu les animateurs dans la préparation de ces camps exceptionnels.

     

    Source info 

    https://lesscouts.be/

  • Condrusiens connaissez-vous B.A.S.E ? une association pour faire bouger le monde et bannir les mauvaises habitudes de notre société

    Lien permanent

    Comment est né B.A.S.E  ?

    Voici  la réponse :

    Suite à un échange sur facebook avec quelques amis, convaincus eux aussi par la nécessité de faire un pas en avant et de ne pas attendre les bras croisés que l’orage passe, nous avons décidé de créer une association pour faire bouger le monde et bannir les mauvaises habitudes de notre société.

    L’objectif principal est de redonner confiance aux citoyens en partageant des gestes quotidiens qui respectent quatre valeurs fondamentales : la biodiversité, l’autonomie (savoir-faire), la solidarité (entraide) et l’éducation à l’environnement.

    C’est la B-A-S-E.


    Pour parvenir à nos fins, nous avons créé un site internet (histoire de garder notre indépendance vis-à-vis des réseaux sociaux) pour diffuser des reportages qui mettront en valeur les citoyens lambda qui font des gestes positifs suivant le sens de nos objectifs.

    Beaucoup de personnes passent leur vie sur terre dans l’anonymat le plus total alors qu’elles ont peut-être des talents, des compétences, des savoirs à faire connaître, des richesses à partager…


    C’est peut-être un voisin, un jardinier qui connaît les trucs pour avoir des beaux légumes, un amoureux des insectes, un passionné de photographie, un pensionné qui ramasse les canettes le long des routes, un petit cuisinier qui fait son pain bio, un enfant qui partage la recette de sa grand-mère pour faire des bonnes gaufres, une personne qui passe ses journées à porter des colis aux démunis, une petite fille qui soigne les escargots blessés etc…


    C’est à cet égard que nous contactons la presse, afin que vous puissiez relayer l’info et faire en sorte que les citoyens qui ont des talents puissent se faire connaître.

    Toutes les générations nous intéressent…


    Nous avons également des projets très concrets.

    En collaboration avec l’administration communale de notre village, nous avons également l’intention de créer un potager collectif, pédagogique, à vocation sociale.

    Les légumes seront destinés entre autres à tous ceux qui ne peuvent pas se permettre d’acheter bio. Nous en ferons écho ultérieurement sur notre site.



    Au nom de la B-A-S-E,
    Paul Eloy
    Site internet : https://www.b-a-s-e.com/

  • Pour les responsables des unités scoutes de la région, il est impossible à l’heure actuelle de confirmer si les camps se tiendront ou non.

    Lien permanent

    Les scouts pas sûrs de maintenir les camps

    C’était une décision très attendue pour les milliers de jeunes qui fréquentent un des mouvements de jeunesse de l’arrondissement Huy-Waremme.

    Vendredi, le fédéral et les entités fédérées ont donné leur accord pour que les stages et les camps d’été puissent avoir lieu à partir du 1er juillet.


    À ce jour, 2 conditions ont été énoncées :

    1. Un camp ne pourra pas accueillir plus de 50 personnes, animateurs compris.

    2. Les contacts avec l’extérieur devront être limités au strict minimum, afin de préserver la bulle sanitaire (aussi appelée « silo »). Les hikes (randonnées en patrouille) seront interdits.

    En attente de précisions


    Pour les responsables des unités scoutes de la région, il est impossible à l’heure actuelle de confirmer si les camps se tiendront ou non, faute de précisions.

    À l’unité de Waremme (groupe Hesbaye Est), on s’inquiète de devoir faire respecter la distanciation sociale entre les animés.


    « La limitation à 50 personnes n’est pas problématique pour nous.

    Nous avons une vingtaine de baladins, une trentaine de louveteaux et une vingtaine d’éclaireurs, » détaille Olivier Gerardy, membre du staff d’unité.

    « On attend d’autres infos de la fédération scoute pour savoir si on saura faire les camps en respectant les conditions imposées. P

    our dormir la nuit, par exemple, les animés sont habituellements dans un dortoir avec des lits les uns à côté des autres. Si on impose une distance de sécurité, ça ne sera pas possible. »


    Si les conditions ne peuvent pas être respectées, les animateurs envisagent de transformer le camp en un stage de jour lors duquel les jeunes rentrent dormir chez eux le soir.

    Cette solution pourrait également rassurer les quelques parents qui ont révélé leur crainte de laisser partir leur.s enfant.s.


    Mais la grande majorité espère pouvoir partir, comme à Verlaine (groupe Val Mosan-Huy), où les 150 membres de l’unité retiennent leur souffle. « Il y a trop d’incertitudes pour le moment, » regrette le chef d’unité Thierry Kellens.

    « On attend la communication officielle de la fédération pour réaliser une analyse détaillée des contraintes. On discutera ensuite avec les animateurs pour voir s’ils sont toujours d’accord de faire les camps dans ces conditions. » Selon l’animateur d’unité, il serait impossible d’imposer un camp scout sans contacts entre les enfants.


    Lucie Rethy est animatrice fédérale en charge de la région Hesbaye Est (1.500 animés et 275 animateurs) et elle reçoit beaucoup de coups de fil en ce moment. « La fédération est en train de rédiger un protocole complet qui répondra à toutes les questions. »


    D’après Adrien Mogenet, porte-parole de la fédération, ces informations seront publiées jeudi ou vendredi.

    On sait déjà que la distanciation sociale ne devra pas être respectée au sein de la bulle, ce qui peut rassurer plusieurs unités.


    Article et rédaction par P.Tar.

    Source

  • Envie d’aider votre commune à mettre sur pied sa stratégie de lutte contre la malpropreté ?

    Lien permanent

    Votre avis compte !

    Envie d’aider votre commune à mettre sur pied sa stratégie de lutte contre la malpropreté ?

    Faites le lui savoir en partageant vos idées via la plate-forme… Attention, les délais sont courts, réagissez vite ! ici : https://bit.ly/2ZlTry5

    Une initiative de la Wallonie en collaboration avec RDC Environment, Espace Environnement asbl et Wallonie Plus Propre dynamisé par Be Wapp asbl

     

     

    Wallonie Plus Propre dynamisé par Be Wapp asbl

     

     

  • Les animateurs vont devoir faire face à une situation exceptionnelle, Les stages et camps de jeunesse sont autorisés à partir du 1er juillet

    Lien permanent

    La décision est tombée hier. Les stages et camps de jeunesse sont autorisés à partir du 1er juillet. Mais sous certaines conditions… Les mouvements concernés réagissent.

    Les mouvements de jeunesse attendaient impatiemment une décision des autorités quant au maintien ou non des camps d’été. Cela est désormais chose faite.

    Les Scouts, les Guides, le Patro, les Scouts et Guides Pluralistes et les Faucons Rouges ont suivi les recommandations des autorités et sont donc libres de se positionner sur le maintien des camps d’été.

    L’aspect social a été un élément déterminant dans cette prise de décision, même si les experts de la santé et les autorités ont jugé qu’il n’y avait que très peu de risques pour la santé des enfants.

    «Il est important que les enfants puissent revenir peu à peu à leur vie sociale normale ainsi qu’aux valeurs de partage, d’échange, d’amusement et de découverte», expliquent les associations dans un communiqué.

    Romain Castelet, animateur chez les Guides, a quant à lui ressenti un gros manque chez les animateurs et enfants: «Du jour au lendemain, il n’y a plus eu aucune activité et ça a été difficile pour eux», affirme-t-il. Les parents restent évidemment libres de laisser participer ou non leur enfant.


    DES MESURES EXCEPTIONNELLES

    Un camp pourra s’organiser sous forme de «bulle» rassemblant un maximum de 50 participants. Si la taille des infrastructures le permet, plusieurs bulles sont possibles sur un même endroit de camp, mais celles-ci ne peuvent pas avoir d’interactions entre elles.

    «Il va falloir s’adapter au niveau de l’animation et nous devrons faire parler notre créativité», explique Romain Castelet.

    Autre condition majeure: aucun jeune, animateur ou intendant, ne pourra participer au camp s’il présente des symptômes ou s’il a été en contact avec une personne porteuse du virus dans les jours avant le départ.

    En cas de doute, un médecin décidera si l’enfant peut participer au camp.

    Pendant le camp, en cas de suspicion d’infection ou de détection d’un ou plusieurs symptômes chez un participant, les animateurs suivront un protocole strict pour gérer la situation rapidement et en toute sécurité.

    «Nos animateurs sont formés et tout à fait capables de faire face à une situation inhabituelle.

    Un grand travail d’accompagnement et de communication sera mis en place par les fédérations des mouvements de jeunesse.

    Ceux-ci travaillent main dans la main pour outiller au mieux leurs animateurs dans l’adaptation de leur camp et dans le respect des règles données. Hygiène, santé et sécurité avant tout. Un rappel accru des règles d’hygiène sera mis en place afin de limiter au maximum les risques de contamination», indiquent-ils.

    Article de PAULINE GOVAERT

    Source

     

    Camp itinérant 2012 pour les Pionniers de Villers le temple. Clic ici

     

    Camp du Patro ”Les 4 Horizons” clic ici  du 1 au 10 août à Longlier

     

  • Un message du Patro 4 Horizons de Nandrin

    Lien permanent

    Le message du  Patro 4 Horizons de Nandrin

     

     

    Chers parents,


    Nous espérons que vous vous portez tous bien en ces temps particuliers 


    Nous supposons que vous avez tous vu la nouvelle annonçant que les camps d’été étaient autorisés dès le 1er juillet sous certaines conditions. 


    Nous savons pour l’instant que le camp peut être maintenu par bulles de 50 personnes ne rentrant jamais en contact lors du séjour, sauf avec le port d’un masque. 


    Ces réglementations nous conduisent à repenser le camp dans sa totalité et ce de manière réfléchie et approfondie.

    C’est pourquoi, nous ne pouvons vous donner de réponse définitive dès maintenant.

    Nous aurons une réunion entre animateurs dès la fin de nos examens et reviendrons vers vous le plus vite possible.
    Merci de votre compréhension,
    A très vite

    Les animateurs du Patro de Nandrin

    Patro 4 Horizons de Nandrin

     

     

  • Soutenir ELA Belgique asbl dimanche 3 mai 2020 vente aux enchères, Didier Boclinville animera cette vente

    Lien permanent

    ELA Belgique asbl

    Avec Didier Boclinville Suite 

    Page Didier Boclinville


    Aide et soutien aux familles et patients atteints par une Leucodystrophie.
    Favoriser la recherche sur les Leucodystrophies.

    Les leucodystrophies sont des maladies génétiques qui détruisent la myéline (la gaine des nerfs) du système nerveux central (cerveau et moelle épinière). Lorsque cette gaine est abîmée, le courant ne passe plus et les messages nerveux sont interrompus. Perte des mouvements et de l’équilibre, perte de la vision et de l’ouïe, perte de la parole et de la mémoire : les leucodystrophies paralysent toutes les fonctions vitales. Chaque semaine en France, 3 à 6 enfants naissent atteints de ces terribles maladies (20 à 40 en Europe).

    Fondée en 1992, l'Association Européenne contre les Leucodystrophies (ELA) est une association de parents et de patients motivés et informés qui se partagent les responsabilités au sein d'ELA et unissent leurs efforts contre les leucodystrophies et les maladies de la myéline (leucomalacies et sclérose en plaques).

    Les objectifs d'ELA sont clairs :
    - Aider et soutenir les familles
    - Financer la recherche médicale,
    - Informer les professionnels de santé,
    - Sensibiliser l’opinion publique
    - Développer son action au niveau international.

    ELA est présente en Belgique, en Espagne, en France, au Luxembourg, en Italie, et en Suisse

    ELA Belgique asbl

     

  • Des sentiers propres pour l'été ? Un blogueur lutte contre les déchets !!!

    Lien permanent

    Trekking et Voyage • Inspiration rando, voyage & outdoor

     

    SENTIERS PROPRES 
    En cette période de confinement, nombreuses sont les personnes à se balader dans leur région. La nature fait en effet un bien fou et redécouvrir les alentours est passionnant... Malheureusement j'ai dernièrement constaté de nombreux déchets sur les sentiers...  Ça me révolte et j'en ai marre de me sentir impuissant ! 
    J'ai donc décidé d'agir avec les moyens que j'ai tout simplement en relançant une campagne de sensibilisation et d'action (la première avait eu lieu en 2017 : https://www.trekkingetvoyage.com/mobilisation-sentiers-pro…/) afin de nettoyer nos sentiers pour l'été 
    Mais tout seul, je n'y arriverai pas, J'AI BESOIN DE TOI !
    Je t'invite donc à prévoir un sac poubelle et une paire de gants la prochaine fois que tu iras te balader. Si malheureusement tu tombes sur des déchets, ramasse ce que tu peux et fais une petite photo que tu m'enverras.
     Attention : il reste important de respecter les mesures de confinement en vigueur (pas de rassemblement, distanciation) et de prendre soin de bien se protéger (gants, masques) avant de ramasser quoi que ce soit ! Note aussi que cette campagne n'incite pas à sortir de chez soi mais plutôt d'anticiper un ramassage en cas de déchet pendant une balade près de chez soi ! En tout cas pendant la période de confinement.
     Certaines administrations communales distribuent des sacs poubelles gratuitement et acceptent même de récupérer les sacs remplis de déchets ramassés en balade (sinon une poubelle publique si elle n'est pas déjà remplie) ! 
     Je m'engage de mon côté à :
    - faire pareil lorsque je me balade près de chez moi,
    - t'envoyer un petit cadeau via mes partenaires (surprise) pour te remercier (sur le territoire belge),
    - tenir une carte des déchets ramassés pour avoir une idée du boulot effectué.
    ENSEMBLE je suis persuadé que nous pouvons rendre à la nature son plus bel appareil grâce à cette action simple et concrète Je compte sur toi pour PARTAGER le message et surtout, jouer le jeu !
     N'OUBLIE PAS D'ENVOYER TA PHOTO ici ou sur maxime@trekkingetvoyage.com
    Et si tu représentes un organisme touristique, une marque, une agence ou une société belge sensible à la nature et qui a envie de faire partie du projet en offrant quelques goodies, n'hésite pas à me contacter !

    Info de Trekking et Voyage • Inspiration rando, voyage & outdoor

    Un blogueur hutois lutte contre les déchets !!!

    Article et rédaction dans le Journal La Meuse de Huy Waremme par Ro.Ma.

     

    Avec le confinement, le nombre de promeneurs sur nos sentiers a augmenté. Ce qui entraîne à certains endroits une accumulation de déchets !


    Le blogueur hutois Maxime Alexandre, spécialisé dans les vidéos de randonnée, est inquiet face à l’état actuel de nos forêts. Il a publié une vidéo pour sensibiliser les promeneurs et propose une campagne « sentiers propres » : il appelle les marcheurs à se munir d’un sac et de gants pour ramasser les déchets trouvés lors des promenades.

    « J’ai décidé de me servir de la puissance des réseaux sociaux pour tenter une petite action citoyenne, un appel à la mobilisation », explique le Hutois qui compte plus de 30.000 « j’aime » sur sa page Facebook « Trekking et Voyage. Inspiration rando, voyage & outdoor ».

    « Si tout le monde ramasse des déchets, on pourra vraiment rendre les sentiers plus propres pour l’été », espère le randonneur.


    Des cadeaux et une carte


    Maxime Alexandre demande qu’on lui envoie les photos des déchets trouvés à l’adresse maxime@trekkingetvoyage.com.

    Il réalisera ensuite une carte afin de montrer le travail accompli.

    « Depuis ce dimanche, j’ai déjà reçu quelques photos.

    J’espère que la mayonnaise va prendre ».

    De plus, le blogueur, qui travaille avec des sponsors, va également contacter différents organismes touristiques pour obtenir des cadeaux (des « goodies ») à offrir aux participants, comme des cartes postales, des plans, etc.
    Le randonneur rappelle l’importance des mesures de confinement en vigueur.

    Il préconise l’usage de gants et de masques. « Cette campagne n’incite pas à sortir de chez soi, mais plutôt à anticiper un ramassage de déchets pendant une balade près de chez soi », assure le Hutois.


    Article et rédaction par Ro.Ma.

    Source

     

     

  • Mathieu Magain, un DJ de Nandrin, a offert une animation musicale aux résidents de La Seniorie des Ardennes

    Lien permanent

    Un DJ nandrinois fait danser les résidents d’un home à Ferrières

    Mathieu Magain, un DJ de Nandrin, a offert une animation musicale aux résidents de La Seniorie des Ardennes (Werbomont)


    Ce vendredi, les résidents de la maison de repos et de soins « La Seniorie des Ardennes » à Werbomont (commune de Ferrières) ont eu droit à une animation un peu particulière. Mathieu Magain, un DJ de Nandrin, est venu avec son matériel de sonorisation et a fait danser les résidents et les membres du personnel pendant deux heures !

     

    « C’était génial. Toutes les personnes présentes ont pu profiter de l’animation. On a fait la chenille, on a chanté… Les résidents sont très demandeurs de ce genre d’activité. On essaie alors de mettre en place un maximum d’initiatives et d’idées pour les divertir », nous indique la directrice Christelle Gietzen, qui rappelle que les résidents du home sont confinés depuis le 5 mars.

    Un appel sur Facebook


    Tout est parti d’une initiative du Liégeois Tony Di Sciascio : depuis deux semaines, cet ancien DJ du Monastère de Nandrin propose des animations gratuites aux maisons de repos en cette période de confinement.

    Le home ferrusien a alors vu l’annonce sur Facebook et a contacté le DJ liégeois, qui avait déjà reçu beaucoup d’autres demandes.

    Tony Di Sciascio a alors lancé un appel aux autres DJ de la région pour pouvoir satisfaire toutes les résidences qui font une demande.


    Mathieu Magain, qui gère la société « MAD Sonorisation Éclairage Événementiel » à Nandrin, a vu l’annonce et est alors entré en contact avec La Seniorie des Ardennes.


    Des chansons connues


    Ce vendredi, le DJ de Nandrin a diffusé des chansons de Brel, de Bourvil, de Johnny Hallyday… Le personnel de la résidence avait d’ailleurs demandé aux résidents de faire une liste avec leurs chansons préférées.

    Pendant environ deux heures, le personnel a dansé avec les résidents. La directrice tient à rassurer : « Le personnel portait des masques et on essayait de respecter au maximum les distances.

    Par exemple, pour danser avec les chaises roulantes, il n’y avait pas de problème. De plus, le personnel se lavait les mains régulièrement et les désinfectait entre les danses avec les résidents », assure Christelle Gietzen.


    Le DJ de Nandrin est d’ailleurs prêt à recommencer l’expérience avec un autre home.

    « Ça m’a vraiment fait plaisir de rendre service », témoigne le jeune homme.


    Notons aussi que ce n’est pas la seule initiative du home ferrusien ces derniers temps. Ainsi, on vous parlait récemment de l’installation de la « bla bla room », un parloir « made in Werbomont » pour permettre aux résidents de voir leur famille malgré les mesures de confinement (voir La Meuse du 24 avril 2020).

    Article et rédaction Par Ro.Ma. 

    Article complet et photos ici 

     

     

  • Des stars du sport belge ont distribué des repas aux SDF à Liège

    Lien permanent

    Des stars du sport belge, réunies autour du collectif « Les souliers du cœur », ont préparé et distribué des repas pour les plus démunis de la Cité ardente. Cette opération de solidarité a été organisée aux Guillemins en collaboration avec le Grand Café de la Gare qui a déjà réalisé pas moins de 10.000 repas depuis le début de la crise. Reportage.
    Comme tous les jours depuis un mois, le Grand Café de la Gare installé dans la gare des Guillemins prépare et distribue des centaines de repas pour les plus démunis. Depuis le début de cette initiative, l’établissement a distribué pas mois de 10.000 repas ! Ce mercredi, les cuistots et bénévoles ont dû faire un peu de place au sein de leur cuisine, et pas à n’importe qui…

    60 stars du foot


    Ils ont reçu la visite du collectif

    « les Souliers du Cœur ». Ce groupe réunit une soixantaine de personnalités du football belge et contribue à l’achat et à la distribution de matériel sanitaire dans des structures actives dans le secteur hospitalier, d’aide à la jeunesse et d’accompagnement aux personnes précarisées.
    Lancé il y a 10 jours, le collectif en est déjà à sa 45ème opération. Ce mercredi, il était en visite en Cité ardente, et en a profité pour offrir 1.000 masques et gants au Grand Café de la Gare ainsi qu’aux différents acteurs sociaux de la ville de Liège. Mais ce n’est pas tout.
    Pendant quelques heures, les stars du ballon rond comme Maxime Busi (Sporting Charleroi), Nicolas Raskin (Standard de Liège), Joris Kayembe (Sporting Charleroi), Noé Dussenne (Standard de Liège), ont donné un coup de main en cuisine.

    Ils ont préparé des dizaines de repas, distribués ensuite aux plus démunis devant la gare. Les footeux étaient accompagnés par la star liégeoise du tennis de table Jean-Michel Saive, mais aussi par le cycliste Loic Vliegen.
    Tous, ont décidé de donner un peu de leur temps pour aider dans la lutte contre le coronavirus. « C’est normal d’être là, lance Noé Dussenne, défenseur du Standard de Liège. Ça nous permet d’aller sur le terrain et de voir de plus près ce qui se passe chez les gens qui doivent vivre au jour le jour. Nous, on a la chance de pouvoir manger quand on le veut et d’aller au restaurant, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Ça nous fait redescendre sur terre ».
    Nicolas Raskin, son coéquipier chez les Rouges, poursuit : « On ne voit pas souvent ce que les acteurs sociaux de la ville font pour toutes ces personnes. Pour tout le travail qu’ils font, ils méritent de la reconnaissance ».

    « Nous continuerons »
    Dans la cuisine, Stephan Uhoda, patron du Grand Café de la Gare se réjouit : « Nous avons des VIP aujourd’hui en cuisine ! C’est super qu’ils soient présents pour nous aider. Nous avons commencé l’aventure le 26 mars en disant que l’on continuerait jusqu’à la réouverture et la fin du confinement. Pour le moment, on distribue plus ou moins 400 repas par jour. Et je peux assurer que nous continuerons parce que c’est fondamental de partager en ces temps difficiles. »
    L’opération de solidarité s’est terminée face à la gare où une vingtaine de personnes attendaient impatiemment leurs délicieux boulets liégeois.

     

    «Mettre en avant le travail des acteurs sociaux»


    Les repas réalisés par le Grand Café de la Gare sont ensuite distribués à différentes associations. Celles-ci s’occupent de les amener aux plus démunis. Parmi celles-ci, on retrouve l’armée du Salut, le CPAS de Liège, le Relais social mais aussi la Province de Liège : « Nous distribuons les repas devant la gare, mais aussi à domicile et à Chênée. On voit que c’est entré dans le quotidien des bénéficiaires. Ils demandent même le menu du jour ! C’est important pour eux », explique Esther Braive, coordinatrice pour l’armée du Salut.
    « Une journée comme celle-ci met en lumière l’énorme travail réalisé par les acteurs sociaux de la ville. On ne se rend pas compte des efforts qu’ils fournissent pour les plus démunis malgré le coronavirus », explique Jean-Paul Bonjean, président du CPAS de Liège.

     

     


    « Maintenant que les sans-abri sont plus « statiques », ça nous permet de travailler davantage sur la recherche de logement. On essaie de voir le positif. Ça n’a pas été facile de s’adapter mais on continue le travail », termine Joëlle Houben, pour le Relais social.

    «Ça me permet de manger»


    Dans la file, Alaine attend son repas chaud de la journée. Chaque jour il reçoit un repas distribué par l’Armée du Salut. « Depuis le début de la crise, tout est fermé. C’est difficile de trouver un moyen de gagner de l’argent et donc de pouvoir manger. Cette distribution me permet de pouvoir me nourrir au moins une fois par jour. Sinon, ce ne serait pas possible. On doit vraiment se débrouiller. Heureusement que ce genre d’actions est organisé. »

    Rédaction de l'article Stefano Barattini

    Source

  • Ils ont créé un répertoire des fabricants de masques !!!

    Lien permanent

    Trouvez un masque artisanal en quelques clics

    Trouver des masques en quelques clics à quelques kilomètres de chez soi, c’est désormais possible !

    Sylvie Terwagne et Olivier Désir, deux Wanzois, viennent de lancer MaskFinder, une plate-forme internet proposant un annuaire communautaire regroupant les fabricants belges de masques en tissu.


    « Je souhaitais me procurer des masques pour ma famille, mais impossible d’en trouver sur Wanze », se remémore Sylvie Terwagne.

    « J’ai observé qu’énormément de personnes étaient aussi à la recherche de masques.

    Seulement, en raison de la pénurie actuelle, les masques chirurgicaux et FFP2 sont prioritairement réservés aux professionnels de la santé et aux personnes les plus exposées », comprend la Wanzoise.


    Désireuse d’aider, Sylvie Terwagne a eu l’idée de créer une plate-forme où il serait possible, en quelques clics, de trouver des masques près de son domicile. Un outil qui a pu voir le jour grâce au savoir-faire de son compagnon, Olivier Désir, graphiste de formation.


    « Mask Finder est un outil facile d’utilisation, qui permet de géolocaliser les couturiers qui se sentent prêts à répondre à la demande des citoyens », explique la Wanzoise. « Notre volonté est de permettre aux habitants de trouver facilement des masques artisanaux à proximité de leur domicile, sans avoir besoin de se déplacer en voiture. »

    Cet acte solidaire et sans but lucratif vise à aider la population à endiguer l’épidémie de Covid-19. « Alors que les autorités sont en train de préparer le déconfinement, nous pensons que tout le monde devrait, dès maintenant, porter un masque lors de chaque sortie afin d’éviter un futur effet rebond de la maladie », souligne-t-elle.
    déjà 50 couturiers


    La plate-forme vient tout juste d’être mise en ligne. « Nous comptons désormais sur l’inscription, entièrement gratuite, des couturiers afin de le rendre effectif », précise Sylvie Terwagne.


    En s’inscrivant, les couturiers peuvent ajouter un descriptif de ce qu’ils proposent : type de masques, prix, livraison ou encore délais de fabrication. «Nous sommes là pour faire le relais entre couturiers et citoyens, mais chaque couturier est libre de s’organiser à sa convenance », précise la Wanzoise.


    Une cinquantaine de fabricants belges sont déjà inscrits sur la plate-forme. « Je tiens à remercier chaque couturier pour son implication et son énergie », conclut Sylvie Terwagne.


    Pour les personnes souhaitant aider mais n’ayant pas la possibilité de coudre des masques, il est également possible d’offrir du tissu, du polyester ou encore des élastiques. Pour ce faire, elles peuvent envoyer un mail Sylvie Terwagne et Olivier Désir qui se chargeront de les mettre en contact avec les couturiers de leur région.

    Plate-forme :  https://maskfinder.net Facebook: Mask Finder E-mail: info@maskfinder.net

    Rédaction de l'article par Fiona Sorce

    Source

  • LISTMINUT ET SUDPRESSE PROMEUVENT LES ACTIONS SOLIDAIRES

    Lien permanent

    1.600 bénévoles sur la plateforme solidaire

    On a tous besoin d’un coup de main, surtout en cette période difficile.

    En collaboration avec ListMinut, Sudpresse a souhaité promouvoir les actions solidaires en participant au lancement d’une plateforme d’aide aux particuliers (dans le respect des mesures de confinement bien sûr), celle-ci compte désormais plus de 1.600 bénévoles !

    Sortir les chiens, faire les courses, réparations d’urgence ou encore garde d’animaux, tels sont quelques-uns des services proposés par la plateforme www.listminut.be/fr/coronavirus.


    « Le service le plus populaire reste celui des courses alimentaires et en pharmacie », nous indique Géraldine Vandamme, de chez Listminute.

    « Nous avons chaque jour une dizaine de nouvelles demandes.

    Certaines personnes âgées souhaitent aussi simplement discuter et nos bénévoles se font un plaisir de les appeler pour prendre de leurs nouvelles ».


    « Il est venu en fusée ! »


    À Wanze, Anita, 70 ans, a fait appel aux services de la plateforme solidaire : « J’ai reçu les services d’un bénévole vraiment génial, il s’appelle Jérôme et il est venu en fusée », nous raconte-t-elle.

    « Il est d’une gentillesse incroyable et il est allé faire toutes mes courses ! ».

    Les enfants de la Wanzoise habitent le Brabant-Wallon et n’ont donc pas la possibilité de l’aider : « Pour une personne comme moi vivant seule, ça fait vraiment du bien d’avoir quelqu’un de serviable et de convivial qui est là pour nous aider.

    On voit que c’est quelqu’un qui aime rendre service aux personnes âgées. J’ai voulu lui donner une dringuelle de 5 euros et il a refusé ! ».

     

    Anita fait état d’un service à l’écoute et félicite sa réactivité : « Ils se sont assurés que j’allais être bien servie, et c’était le cas ! ».


    En ces temps de confinement et de distanciation sociale, Listminut et Sudpresse se veulent rassurants et les règles imposées par le Conseil National de Sécurité seront bien entendu respectées.


    Si vous avez besoin d’un coup de main, rendez-vous sur www.listminut.be/fr/coronavirus. Des centaines de bénévoles de votre région vous attendent pour vous rendre service.

    Et si vous souhaitez être bénévole, il n’est pas trop tard !

     

    Rédaction de l'article P.G.

    Source

  • Retour de l'info assidu sur le Blog de Nandrin dès aujourd'hui jeudi 23 avril 2020

    Lien permanent

    Effectivement il y a quelques semaines votre blogueuse vous annonçait devoir lever le pied .

    En raison de souci d'ordinateur et d'informatique la rédaction du blog dans des bonnes conditions n'était plus possible.

    Enfin grâce à des indépendants locaux j'ai pu solutionner cette situation .

    Donc plus que jamais, je vous reviens motivé à la rédaction du blog Sudinfo villageois Nandrin.

    Merci de votre fidélité

    Pour le Blog Jeannick

    Retrouvez nous 

    https://nandrin.blogs.sudinfo.be

    La Meuse "Blog villageois " .

  • Un Appel du Gouverneur de la province de Liège Monsieur Hervé Jamar,

    Lien permanent

    Hervé Jamar, Gouverneur de la province de Liège

     

    MATERIEL DE PROTECTION SANITAIRE
    Nous vivons une crise sanitaire sans précédent pour laquelle l’ensemble des autorités publiques est mobilisé, afin d’y mettre fin aussi rapidement et efficacement que possible.
    Malgré tous ces efforts, bon nombre d’institutions d’hébergement et/ou de soins accusent de grands besoins en matériel de protection sanitaire. Face à ces manques, il faut plus que jamais être solidaires !
    C’est pourquoi la cellule de crise provinciale que je préside a constitué une réserve stratégique. Afin de l’approvisionner, et d’équiper au mieux les institutions les plus en difficultés, je fais appel à votre générosité : citoyens, associations, entreprises, services clubs, nous avons besoin de vous !
    Nous recherchons activement :
    - Sur-blouses blanches ;
    - Tabliers à usage unique ;
    - Charlottes ;
    - Gants en latex et gants en nitrile ;
    - Lunettes de protection / visières ;
    - Tyvek – combinaisons de protection (salopettes à capuche) ;
    - Masques chirurgicaux ;
    - Masques FFP2 ;
    - Masques en tissu réutilisables ;
    - Gel hydroalcoolique.
    Si vous pouvez nous aider en nous fournissant ce matériel, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : communication.gouverneur@provincedeliege.be. Nous nous chargerons bien entendu de l’enlèvement des fournitures.

     

    Pour tous renseignements : Jean-Yves Segers, Porte-parole du Gouverneur – 04/279.33.30.
    Et n’hésitez pas à partager cette publication massivement !
    De tout cœur, merci !

  • Sans matériel informatique, le confinement est plus dur, la Teignouse récolte du matériel informatique dans le Condroz

    Lien permanent

    La Teignouse est une ASBL active sur 11 communes de la région liégeoise, dont les communes condruziennes de Ferrières, Anthisnes Hamoir, Nandrin, Ouffet et Tinlot.

    L’association s’investit dans la lutte contre toutes les formes d’exclusion sociale.


    Elle propose un accompagnement adapté aux personnes fragilisées à travers un suivi individuel ou des actions collectives comme les « ateliers papote ».


    Depuis le début du confinement, ces ateliers en petits groupes de maximum 5 personnes, accompagnées d’un ou deux travailleurs sociaux, sont passés en mode virtuel.

    La Teignouse poursuit ses activités en visioconférence et invite ses membres à se rencontrer en live sur Messenger.

    « Ces ateliers rencontrent beaucoup de succès parce qu’ils répondent à une demande forte des personnes, d’évacuer le stress et de maintenir des contacts sociaux, » explique Martin Attout, chargé de communication de l’ASBL.


    Sans matériel informatique, le confinement est plus dur


    En commençant à proposer ces ateliers vidéo-papote, les travailleurs de l’ASBL ont réalisé que tout le monde ne bénéficiait pas du même accès à la technologie, ce qui devient un frein important au maintien de la vie sociale en période de confinement.

    « C’est dans ce cadre que nous avons ouvert la récolte de matériel à un public large. Nous cherchons des webcams, PC portables ou tablettes en bon état.

    Ce n’est pas grave s’ils sont vieux, mais ils doivent pouvoir s’allumer. Beaucoup de vieux ordinateurs traînent au fond des greniers parce qu’ils sont obsolètes ou plus adaptés à notre usage.

    Nous pouvons leur donner une seconde vie et en faire bénéficier des personnes qui n’ont aucun accès au numérique. »

     

    Ces dons bénéficieront aux personnes les plus vulnérables accompagnées par La Teignouse.

    « Que ce soit pour participer à nos activités vidéo-papote ou pour pouvoir communiquer avec sa petite-fille par vidéoconférence, ces dons doivent permettre à tous de créer davantage de lien en cette période, » détaille Martin Attout.


    Contacter La Teignouse : 04 384 44 60 | info@lateignouse.be.

     

    Rédaction Par P.Tar

    Source

  • Le blog Villageois de Nandrin et la blogueuse vont lever le pied et laisser les réseaux officiels vous informer

    Lien permanent

    Les pages réseaux sociaux des communes du Condroz, sont bien remplis d'informations actuellement en cette période de confinement, donc le blog n'est plus d'utilité première.


    Merci aux fidèles lecteurs, le blog continuera à vous fournir certaines informations, donc n'hésitez pas de passer un petit peu tous les jours.


    Néanmoins, je reste à votre disposition dans le cadre de votre actualité ou activité ainsi que les informations qui pourraient avoir une publication sur le blog.


    Soit par Email soit par téléphone : 

    nandrin.blog@gmail.com ou 0476/211775 

    1djea.jpgJeannick

     

     

     

     

     

    Pour les infos officielles 

    Commune de Nandrin http://www.nandrin.be/

  • PENURIE DES BLOUSES OPERATOIRES APPEL à DES COUTURIERES, LE CHU DE LIEGE CENTRALISE UNE OPERATION DE SOLIDARITE

    Lien permanent

    PENURIE DES BLOUSES OPERATOIRES : LE CHU DE LIEGE CENTRALISE UNE OPERATION DE SOLIDARITE
    LES COUTURIERES PEUVENT S’INSCRIRE à couture@chuliege.be


    On parle souvent des masques, rarement des blouses de protection qui sont aussi vitales pour protéger le personnel dans les salles d’opération, les soins intensifs et la première ligne Covid. La pénurie guette et la date des prochaines livraisons sont incertaines.

    Le CHU de Liège a encore du stock mais souhaite répondre positivement pour coordonner la réponse à un appel de solidarité provenant des différentes couturières. Le travail est de réaliser des blouses, à partir de la toile utilisée pour champ de stérilisation utilisés dans les salles d’opération.

    Un prototype a été validé par les services du CHU. Une couturière professionnelle a réalisé un exemple cousu et un patron. La société Techni-Voile à Alleur va découper les différentes pièces que les couturières n’auront plus qu’à assembler. Ces toiles prédécoupées vont arriver la semaine prochaine au CLC de Chênée (le centre de logistique du CHU), emballée par unité.


    L’idée est de créer une réserve de couturiers/couturières qui seraient prêtes à réaliser, chez elles (dans le respect du confinement), les fameuses blouses. Il y en a quelque 6000 à coudre dans un premier temps. Et il ne s’agit pas de tissu mais d’une fibre synthétique.

    Les couturières de l’Opéra Royal de Wallonie sont également mobilisées.

    Si nous parvenons à accroitre notre volume de toile –un produit lui-même fort sollicité-, nous pourrions poursuivre l’effort vers d’autres destinataires dans le besoin, en Belgique ou ailleurs.


    Vous avez une machine à coudre, vous habitez dans la région liégeoise, vous avez du temps (coudre une blouse dure 30 minutes) et envie de vous rendre utile pour soutenir la chaine de soins ?

    Alors envoyer un mail à couture@chuliege.be


    Vous recevrez en retour un formulaire d’inscription à remplir. Nous vous informerons alors de la façon de rentrer en possession des modèles prédécoupés à coudre qui seront livrés selon les quantités souhaitées, avec la note technique.


    Le CHU de Liège remercie Techni-Voile pour son soutien, les couturières qui répondront à cet appel et l’Opéra Royal de Wallonie pour son soutien direct !


    MERCI A TOUS POUR CETTE SOLIDARITE

    CHU de Liège

  • Et pourquoi pas ? ramasser les déchets lors des courtes sorties !!!

    Lien permanent

    Le grand nettoyage de printemps organisé par Be WaPP a été reporté suite à la crise sanitaire. Cependant, il y a quelques jours, le bourgmestre de Hamoir, Patrick Lecerf, a lancé sur son profil Facebook une initiative citoyenne : ramasser les déchets lors des courtes sorties.


    « On a proposé cela car les riverains sont nombreux à sillonner les chemins et sentiers de la commune. Avec le confinement, beaucoup ne savent plus quoi faire pour s’occuper.

    De ce fait, pourquoi ne pas se munir d'un sac poubelle et rendre notre commune plus propre lorsqu’on sort prendre l’air ? », souligne le bourgmestre.

    « À la sortie de l’hiver, les accotements regorgent de déchets et même si nous agissons de notre côté, nous ne sommes pas contre l’aide citoyenne ».


    Toutefois, Patrick Lecerf tient à rappeler les règles en vigueur suite au confinement. « Il ne faut pas en profiter pour se rassembler.

    Il faut agir avec prudence. Soyez précautionneux en utilisant des gants et des pinces. Il est important de lutter pour l’environnement mais en prenant les mesures nécessaires pour se protéger, ainsi que les autres ».


    Pour des gants ou des pinces, vous pouvez vous adresser au service travaux de la commune de Hamoir via le 086/21.99.47. Une fois votre sac rempli, celui-ci doit être déposé près d’une poubelle publique avec un ruban et signaler l’emplacement du sac aux agents communaux.

    Cette idée est également réalisable dans d'autres communes !!!

    Rédaction Par LaMa |

    Source

     

  • Mobilisons-nous !!! Les conseils, le tuto et le patron du SPF Santé pour la réalisation des masques buccaux

    Lien permanent

    Pour faire face la pénurie de masques qui frappe les prestataires de soins, des citoyennes et des citoyens s’activent en nombre sur leur machine à coudre pour fabriquer des protections aux soignants. Mais, quelle est la technique de confection la plus efficace ? Quel tissu faut-il privilégier ? Quel patron faut-il suivre ? Quand faut-il laver ces masques ?

    Le SPF Santé a fait le point.
    Vous voulez fabriquer vos propres masques buccaux ?

    Tenez compte des consignes diffusées par le SPF Santé afin de maximiser leur efficacité :

    Différentes couches de tissu offrent une meilleure protection qu’une seule couche.
    - Utiliser des matériaux filtrants tels que le sac d’un aspirateur est une bonne idée.
    - Les essuies de cuisine offrent une meilleure protection que certains tissus en coton. La soie et les tissus synthétiques protègent moins bien.
    - Des couches de tissu très épaisses rendent la respiration plus difficile et sont désagréables à porter longtemps. Evitez les masques épais qui vous font transpirer davantage, vous démangent car ils vous feront toucher (inconsciemment) votre visage.
    - Il est essentiel de laver régulièrement ces masques buccaux à la machine à haute température.
    - Assurez-vous que le masque buccal est bien ajusté autour du nez et du menton, vous devez respirer, tant par la bouche que par le nez, à travers le masque buccal.

    Le modèle de ce masque tient sur une feuille A4 : cliquez ici pour télécharger le patron. Vous n’avez donc pas besoin de papier de format spécial. Le masque fonctionne comme une "mini taie d’oreiller". En bas, il y a une ouverture avec une couverture. Dans cette ouverture, un filtre remplaçable peut être glissé de manière à être bien maintenu en place.

    Les rubans sont suffisamment longs pour que le masque puisse être facilement noué et détaché. Le retrait du masque peut donc se faire avec les mains à une distance sûre de la tête.

    Les infos complètes clic ici 

    Tuto masque clic ici .pdf

    Source

     

  • Des élèves de l’atelier couture d'Anthisnes fabriquent des masques

    Lien permanent

    Depuis lundi, les ateliers couture organisés par le comité local des FPS (Femmes Prévoyantes Socialistes) d’Anthisnes sont à l’arrêt.

    Afin de continuer à coudre et pour se montrer solidaire face au Covid-19, une quinzaine d’élèves (toutes générations confondues) s’affairent à la fabrication de 160 masques de protection, pour rentabiliser leur confinement.


    « Ça répond à une demande qui vient des infirmières de Waremme et des aides familiales d’Anthisnes, explique Manuela Tarabella, organisatrice de l’atelier couture. Chaque élève fabrique entre 10 et 15 masques à son domicile. Pour l’instant, on en a fabriqué une centaine. »

    En moyenne, il faut compter une heure de travail pour réaliser correctement un masque lavable, conformément au tutoriel du SPF Santé. Le coût de production est légèrement supérieur à 1€/pièce.

    Distribués gratuitement


    « Le projet est financé par l’école des FPS de Waremme et de Hannut, avec une aide du comité FPS d’Anthisnes.

    Les masques sont donnés gratuitement.

    C’est une idée de la professeure de couture, Guylaine Kinet, qui est amie avec des infirmières de Waremme. »

    Il y a dix jours, la couturière a senti arriver la pénurie de masques liée au coronavirus.

    Elle décide alors d’acheter du tissu adapté en quantité, pour se préparer. Le masque comprend un tissu filtre en polyester, un tissu en coton et des cordons. Il faut lier le tout à l’aide de fil à coudre.

     

    « Ça nous permet d’entretenir un lien social à distance, explique Manuela Tarabella. On se conseille les unes les autres. L’atelier couture existe depuis 4 ans, à Anthisnes. On y retrouve aussi bien des mamies que des jeunes filles. »


    En temps normal, les ateliers ont lieu à la salle de Lagrange les lundi de 17h à 22h et les mercredi de 14 à 22h.

    Si jamais, une fois cette épidémie terminée, vous seriez intéressé d’y prendre part, vous pouvez contacter le comité local FPS d’Anthisnes au 0473/40.14.02.

    Rédaction de l'article par  P.Tar. 

    Source

    Photo prétexte 

  • Proposez vos services !!! Comment faire? Voici quelques pistes

    Lien permanent

    À la maison, mais connecté ?

    Proposez vos services. Comment faire ?

    Voici quelques pistes…


    Pour aider les plus vulnérables.

    Après avoir lancé un appel à mobilisation pour assurer la garde d’enfants du personnel des établissements de santé, le réseau Yoopies étend l’appel à bénévoles pour les services aux personnes âgées et dépendantes, ainsi qu’au soutien scolaire, partout en Belgique.

    Les volontaires peuvent s’inscrire sur

    https ://yoopies.be/info/besoin-de-vous.

     

    Une fonctionnalité « Bénévole » a été mise en place et plus de 3.000 personnes ont déjà répondu favorablement à l’appel.


    Rendre service comme on peut. Dans la même lignée, la plate-forme Solidare-it !, gratuite, met en contact de manière simple et flexible les personnes qui ont besoin d’un soutien avec ceux qui souhaitent aider. Dans ce chaos, certaines personnes sont isolées et ont besoin de soutien.

    On peut les aider sans les voir ou les fréquenter tout en respectant les mesures de sécurité.

    Concrètement ?

    Vous pouvez déposer un puzzle devant la porte des voisins pour occuper les enfants, téléphoner à une voisine pour papoter, faire du soutien scolaire par skype, faire les courses pour les personnes âgées, proposer son aide pour baby-sitter les plus petits… Les citoyens peuvent s’inscrire sur

    www.solidare-it.org.

     

    Les messes sur Facebook.

    L’idée a été émise par l’évêque de Liège, Jean-Pierre Delville et semble se généraliser dans les régions (comme à Arlon notamment).

    Plusieurs messes seront célébrées ce dimanche sur Facebook.


    Rédaction de l'article M.SP.

  • Proposition en vidéo d'aide pour personnes âgées ou en difficultés sur le Condroz par un ancien nandrinois

    Lien permanent

     

    Un ancien nandrinois propose son aide aux personnes âgées ou en difficultés sur le Condroz entre Boncelles et Nandrin 

    Il a fait un message vidéo et voici son numéro de GSM  0474/42 59 12 bénévolement !!!!

     

  • Soyons Solidaires !!! Des personnes ont besoin de vous et de nous !!! Villages-Solidaires !!!

    Lien permanent

    Soyons solidaires !

    http://www.villages-solidaires.be/

    Un outil d'entraide gratuit qui existe pour promouvoir l'entraide entre voisins.
    Si vous pouvez vous déplacer, vous pouvez aider des personnes âgées vulnérables et seules. (Faire des courses, proposer un service, prendre des nouvelles,...)
    Villages Solidaires est là pour vous mettre en relation.

    http://www.taxicondruses.be/

    Notre service de transport social T'Condruses reste accessible pendant les semaines à venir pour vous aider à vous déplacer.
    Nous adaptons notre service. Nous pouvons faire les courses alimentaires ou pharmaceutiques pour les personnes obligées de rester à domicile.

    Un réseau d’assistant(e) de vie - « Jamais seul »

    En cas de besoin, une aide pour les 60 ans et plus peut être apportée par les assistants de vie, les communes, CPAS.
    Des professionnels de terrains commune par commune peuvent vous aider pour toutes autres demandes.

    Pour tous renseignements :
    Appelez le 085 / 27 46 10
     
     

  • Comment notre rédaction s’organise pour vous informer ?

    Lien permanent

    Les sonneries de téléphone qui rebondissent d’un poste à l’autre, les chasseurs de scoops qui hurlent et demandent la Une, les éditeurs digitaux qui « pushent » les infos, le rédac chef qui rappelle les troupes pour tout changer…

    Depuis des années, nos rédactions générales et locales ressemblent à de véritables ruches bourdonnantes.

    Mais, depuis ce vendredi, le coronavirus et les mesures de distanciation sociale prônées par le gouvernement ont aussi bouleversé la vie de nos médias.


    Aujourd’hui, à la rédaction générale mais aussi dans nos 14 sièges locaux, les journalistes sont passés en mode télétravail.

    Nous avons mis au point de nouvelles procédures pour limiter la contagion, pour montrer l’exemple, tout en gardant la dynamique rédactionnelle, locale et digitale qui nous est largement reconnue.


    Dans les faits, à part les responsables d’édition et plusieurs fonctions de soutien, tous les journalistes travaillent à la maison. Évidemment, les nouvelles technologies, comme les réseaux sociaux, Skype ou Face Time, réduisent les distances virtuelles entre nous.

    Et si on fait bien notre boulot – ce qu’on espère bien entendu – vous ne devriez pas voir la différence.

    C’est vrai, on s’appelle plus souvent, les souris et les claviers chauffent, mais jusqu’ici tout va bien.

    Bien entendu, il faut faire attention à bien ranger son bureau avant les vidéoconférences.

    On doit aussi, c’est une évidence, repenser notre manière de couvrir le terrain, en privilégiant les interviews par téléphone.

    Ce qui ne nous empêchera pas, on vous le promet, de rester les spécialistes de l’info de proximité.


    Rédaction de l'article par Demetrio Scagliola

     

    Source

  • Des nandrinoises proposent de l'aide aux personnes âgées ou simplement des personnes plus sensibles à Nandrin

    Lien permanent

    Léa et Zoe lance un message via le Blog Villageois de Nandrin aux nandrinois et nandrinoises

    Sic"

    Au vue de tout ce qu’il se passe en ce moment, moi Léa (20 ans) et ma sœur Zoe (25 ans) avons énormément de peine et de compassion pour les personnes plus âgées de notre village.


    C’est pourquoi on aimerait leur amener notre soutien afin de les protéger.


    Étant étudiante infirmière je sais les risques qu’ils encourent rien qu’en allant faire leurs courses...
    Pour aider en faisant leurs courses par exemple.


    Je ne sais pas si vous connaissez des gens dans le besoin, mais nous lançons la pierre pour la communauté, n’hésitez pas à nous contacter ou à donner notre nom et numéro à ceux qui auraient besoin de nous!


    Voici mon numéro: 0472624898


    Cela concerne des personnes âgées ou simplement des personnes plus sensibles, toutes personnes que l’on peut aider

  • Salon du Volontariat les 6 et 7 mars 2020 à Liège

    Lien permanent

    Vous  souhaitez partager votre temps et votre savoir, venez à la rencontre d'associations en recherche de volontaires !

    Programme
    https://www.provincedeliege.be/fr/volontariat/salon

     

    Affaires sociales Province de Liège

    Salon du Volontariat

     

     

     

     

  • Le Blog Villageois de Nandrin fête ses 9 ans aujourd'hui 3 mars 2020 et 14755 articles et 2 849 464 visiteurs

    Lien permanent

    Merci à vous

    de votre fidélité


    3 mars 2011- 2020


    14755 articles


    2 849 464 visiteurs

    Par 187 pays 

     

    Vous avez même permis au Blog Villageois Nandrin

    d'être premier du classement des Blogs les plus lus !!!

    Le Blog est une réalisation bénévolement 

     

     

    "C'est il y a tout juste 9 ans, après la première formation à la Sudpresse Academy à Namur, que les premiers posts de nos blogs locaux ont été lancés, se souvient Xavier Lambert, responsable éditorial des sites de Sudpresse à l'époque .

    On a enregistré quelques échecs ou renoncements, mais la qualité de cette première fournée était impressionnante..."

    Nos blogs locaux Sudinfo soufflent leur première bougie article dans SudInfo

     

    Blog:

    (1999) Mot emprunté à l’anglais blog, lui-même aphérèse créée par Peter Merholz de weblog, celui-ci composé de web (« Web ») et de log (« journal ») créé par Jorn Barger.

    (Anglicisme informatique) (Internet) Site Web, ou partie de site Web, personnel dans lequel l’auteur note, au fur et à mesure de sa réflexion sur un sujet qui lui importe, des avis, impressions, etc., pour les diffuser et susciter des réactions, commentaires et discussions. Les articles ou contributions individuels sont connus comme billets.

    • Avec l’augmentation du nombre de blogs, le phénomène du pollupostage (spam), à l’origine associé seulement au courrier électronique, pénètre aujourd’hui la blogosphère. (Perspectives des technologies de l’information de l’OCDE 2006, p.308)

    Blogueuse:

    Personne de sexe féminin utilisant Internet comme un moyen de communication pour s’exprimer et diffuser de l’information sur différents sujets pour lesquels il a une expertise ou une passion.

    La liberté d'expression consiste à pouvoir s'exprimer librement sans craindre la censure. Elle est garantie par l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948. John Stuart Mill, De la liberté, 1859 Mais ce qu'il y a de particulièrement néfaste à imposer silence à l'expression d'une opinion, c'est que cela revient à voler l'humanité : tant la postérité que la génération présente, les détracteurs de cette opinion davantage encore que ses détenteurs. Si l'opinion est juste, on les prive de l'occasion d'échanger l'erreur pour la vérité ; si elle est fausse, ils perdent un bénéfice presque aussi considérable : une perception plus claire et une impression plus vive de la vérité que produit sa confrontation avec l'erreur. De la liberté (1859), John Stuart Mill

     

    Source Clic ici 

     

    Via Facebook La Meuse "Le Blog Villageois clic ici

     

     

    Mode d'emploi du blog de Nandrin clic ici

    Alors organisateurs Nandrinois, Nandrinoise , animateurs de groupe de jeunesse, religieux et autres n'hésitez pas à me faire savoir vos organisations pour que l'annonce soit faite sur le blog, mais également des reportages en photos et vidéo. 
     
    Je répondrai toujours présente dans la mesure du possible !!! 
     
    il n'y a aucune obligation juste mettre en valeur, notre ,votre beau village et vos organisations manifestations ou messages à passer . 
     
    L'information sur le blog est gratuite donc ,tous les lecteurs peuvent se connecter et voir la vie à Nandrin  ou de Nandrin.
     
    Renseignez le blog à vos amis afin qu'ils bénéficient également des annonces et reportages de leurs activités .
     
    La blogueuse a un contact très fréquent avec la rédaction du journal La Meuse Huy-Waremme et ce qui peut être un article version papier est en version papier avec souvent un résumé sur le blog . 
     
    Voilà je vous ai donné le mode d'emploi du blog, si par quelques circonstances un oubli, un boycotte de ma personne ou autre vous ne communiquez pas vos infos c'est le village et votre organisation qui en est la victime pas moi! 
     
     
    Je suis et je reste la titulaire du Blog de Nandrin !!!!
     
     
    Piron Jeannick 
     
    GSM 0476/211775
     
    nandrin.blog@gmail.com
  • Vous avez été plus de 50.000 à venir consulter l'actualité sur le blog Villageois de Nandrin en février 2020

    Lien permanent

    C'était en janvier 2020 

    Vous avez permis en janvier 2020 au Blog villageois de Nandrin d'être le Blog le plus consulté chez SudInfo

     

    Merci une fois de plus

    vous avez battu le record  des visites de janvier 2020 

    Merci à VOUS par vos visites vous avez permis au Blog Villageois de Nandrin d'être le Blog le plus consulté du mois de février 2020.



    Je vous remercie de cette reconnaissance pour le travail produit bénévolement afin de tenir informé nos villages gratuitement.


    Une belle motivation pour la suite .

    Merci
    Votre Blogueuse Jeannick