Artistes

  • Deux Hutois lient l’amour du bois et la conscience écologique pour créer des meubles de récup’

    Lien permanent

    Camatches crée des meubles éco-design

    Le projet Camatches est né de deux artisans hutois passionnés de création et soucieux de l’environnement. Dans son atelier de Vyle-Tharoul, le duo transforme des objets de récupération en meubles design et écoresponsables. Une démarche professionnelle qui fait écho aux initiatives citoyennes pour préserver l’environnement.
    « Brol », bazar, objets dont on ne sait que faire, … c’est ce que désigne le terme wallon « camatches », qu’ont logiquement choisi Martin (28 ans) et Jérôme (38 ans) pour leur nouvelle affaire, lancée en septembre. Dans leur grange du 18e siècle située à deux pas de l’église de Vyle-Tharoul, ces deux passionnés s’adonnent à la création de meubles et décorations « eco-design ». Leur philosophie ? S’interdire d’utiliser des matières premières neuves et revaloriser des objets voués à être jetés. « On pratique l’upcycling, explique Jérôme. On veut donner une seconde vie à des objets désuets, pour en faire des meubles uniques, de meilleure qualité que ce qu’on peut trouver dans les grands magasins. »
    Au départ, Martin était couvreur et photographe « urbex ». Il a ensuite suivi une formation sur les métiers techniques à Marchin, qui lui a ouvert les portes de l’Opéra Royal de Wallonie, pour lequel il a conçu des décors. « L’opéra n’utilise que des matières premières neuves. Ils dépensent un fric monstrueux. Ça m’a dégouté. » De son côté, Jérôme a une formation d’ébéniste et il est passsionné de peinture. Après avoir exercé comme maitre verrier, il est devenu formateur en éco-rénovation à l’ASBL Devenirs. C’est là qu’il a croisé la route de Martin. « J’avais envie de changer, de revenir à mon premier amour : le bois. Et Martin avait justement un petit atelier dans son jardin où il retape des meubles. On est très complémentaires. Je suis plus à l’aise avec le bois, et Martin a plus d’aptitudes avec le métal. » Là où Jérôme a parfois l’esprit débordant d’expression créative, Martin se montre plus « au taquet pour le côté administratif et le marketing ».
    Leur atelier se veut ouvert à tous. Il est même possible de venir choisir dans leur caverne d’Ali baba le meuble que vous souhaitez qu’ils rénovent, et leur donner vos instructions. « Il y en aura pour toutes les bourses, explique Martin. On ne fait pas ça pour devenir riches, on veut que ça reste abordable, réduire notre marge au profit de la création. »
    Camatches vient de lancer sa page Instagram et aura bientôt un site web sur lequel seront exposées les créations. Après avoir démarché plusieurs magasins de la région de Huy pour y exposer, ils comptent faire appel aux communes pour mettre en place des pop-up stores (boutiques éphémères) dans des cellules commerciales inoccupées. « Notre objectif est d’ouvrir un showroom à Huy. On est attachés à la région. »
    Par Pierre Targnion

    Source 

    Camaches crée des meubles uniques sur demande, mais peut également réparer ou rénover votre mobilier ancien

    >Retrouvez les créations et leur prix sur www.facebook.com/Camatches

    >Pour visiter l’atelier, fournir des encombrants ou poser une question, contacter le 0496/98. 78.14

    >Camatches est pour le troc . Les meubles massifs et les métaux sont recherchés.

     

    meub.JPG

  • Grand Concert de Noël par l'Elan Vocal de Nandrin le 7 décembre 2019 à Durbuy

    Lien permanent

    Grand Concert de Noël par l'Elan Vocal de Nandrin le 7 décembre 2019dès 19h  à l'église de Durbuy

    7 elan.jpg

  • Les Nandrinois de MeyaxN reçu par l’équipe des Colocs de la Radio Compile.net

    Lien permanent

    MeyaxN , ils ont nandrinois, voici l'interview sur Radio Compile.net

    Pour entendre l'interview clic ici 


    L’équipe des Colocs recevait le groupe Meyaxn, qui se lance doucement dans la musique. Un groupe de la région qui a mis en avant sa musique dans une interview intimiste.

    Date: 23 novembre 2019

    Emission: Les Colocs

    Equipe: Thomas Nardese, Arthur Longrée et Lew Jadot

    http://www.radiocompile.net/

    MeyaxN ils sont Nandrinois, auteurs, compositeurs et interprètes clic ici  MeyaxN avec Simplement t’aimer

     

    Nandrin Terre de Musique avec son célèbre musicien, le violoniste Ovide Musin, ainsi que depuis 25 ans le Nandrin Festival, pour ne pas  déroger à la règle voici deux Nandrinois, des jeunes talents.
     
    74323825_768952536861559_8124620223153176576_n.jpgPrésentation :
    Ils chantent tous les deux  !!!
    Au piano (Joachim Vandervoort) nom de scène est Meya à la guitare ( Alexis Henn) nom de scène xN
    La combinaison des deux donne le nom du groupe MeyaxN

     Ils ont appris la musique séparément pour xN il a étudié à Intermezzi Scuola et Meya lui à Amay, tout en étant amis depuis la maternelle. 
    Ils revendiquent être autodidactes
    Ils ont commencé à partager leur passion très jeune.
    Actuellement en rhéto à Flône (Amay)  ils ont présenté leur compo au spectacle organisé par l'école.
    Retenez bien le nom du groupe MeyaxN sans oublier qu'ils sont auteurs, compositeurs et interprètes.
    ils nous passent un message afin de pouvoir continuer à les suivre......
    Sic" MeyaxN
    Nous sommes un duo belge qui vient seulement de débuter dans la musique.
    En espérant que notre son vous donne l’envie de faire un tour sur notre page insta qui contient plusieurs covers.
     
    Félicitations et bonne continuation  dans leur passion 
     
     
    La Compo
     
  • Une idées cadeau ,décoration ? Il réalise des boules de Noël en cuir

    Lien permanent

    lors que les premières ambiances hivernales se font ressentir un peu partout, on commence déjà à penser aux fêtes de fin d’année. Et qui dit fêtes de fin d’année, dit célébrations en famille ou entre amis. Et comme le veut la tradition, un sapin de Noël est souvent installé dans les chaumières.
    Et le moins qu’on puisse écrire, c’est que le Marchinois, Simon Halleux, a eu une idée plutôt originale pour décorer son sapin. Il a créé des boules de Noël en cuir.
    « J’utilise des chutes de cuir pour rentabiliser ce textile devenu coûteux. Je coupe des morceaux de sept à huit centimètres pour les créer », nous explique le créateur qui regorge d’imagination. « Mon épouse m’a donné l’idée. C’est la première année que je réalise les créations, j’espère qu’elles auront du succès », ajoute-t-il. En manipulant le cuir, Simon Halleux met l’accent sur la récupération. « C’est vraiment dans un esprit de récupération et de valorisation que je réalise les boules en cuir. J’essaie de contrer la consommation à l’extrême », précise le Marchinois.
    Le créateur marchinois regorge d’imagination. « Il n’y a pas deux boules qui sont les mêmes. Cela prend entre 35 et 45 minutes pour les réaliser », souligne Simon Halleux.
    Il sera présent sur le marché de la Saint-Catherine à Huy, sur le marché de Noël à Hannut et à Andenne ainsi qu’au chalet des artisans à Huy. Les prix des boules varient entre 5 et 7 euros selon le temps de réalisation et les matières utilisées.
    Par A.D.

     

    Source

  • L'équipage des Nandrinois Busin -Fraiture fini le rallye du Condroz à la 16 ème place du général

    Lien permanent

    Comme il est annoncé sur le Facebook de Jean-Louis Fraiture , l'équipage Cédric Busin , Jean-Louis Fraiture sur la  Skoda r5 termine  le rallye du Condroz 2019 à la 16 ème place au général .

    Félicitations et belle performance cette année encore . 

     

  • MeyaxN ils sont Nandrinois, auteurs, compositeurs et interprètes MeyaxN avec Simplement t’aimer

    Lien permanent

    Nandrin Terre de Musique avec son célèbre musicien, le violoniste Ovide Musin, ainsi que depuis 25 ans le Nandrin Festival, pour ne pas  déroger à la règle voici deux Nandrinois, des jeunes talents.
     
    74323825_768952536861559_8124620223153176576_n.jpgPrésentation :
    Ils chantent tous les deux  !!!
    Au piano (Joachim Vandervoort) nom de scène est Meya à la guitare ( Alexis Henn) nom de scène xN
    La combinaison des deux donne le nom du groupe MeyaxN

     Ils ont appris la musique séparément pour xN il a étudié à Intermezzi Scuola et Meya lui à Amay, tout en étant amis depuis la maternelle. 
    Ils revendiquent être autodidactes
    Ils ont commencé à partager leur passion très jeune.
    Actuellement en rhéto à Flône (Amay)  ils ont présenté leur compo au spectacle organisé par l'école.
    Retenez bien le nom du groupe MeyaxN sans oublier qu'ils sont auteurs, compositeurs et interprètes.
    ils nous passent un message afin de pouvoir continuer à les suivre......
    Sic" MeyaxN
    Nous sommes un duo belge qui vient seulement de débuter dans la musique.
    En espérant que notre son vous donne l’envie de faire un tour sur notre page insta qui contient plusieurs covers.
     
    Félicitations et bonne continuation  dans leur passion 
     
     
    La Compo
     

  • Annaëlle Joassin, jeune sportive Nandrinoise et championne de Belgique 2019 pour la 3e fois

    Lien permanent

    aj.jpgElle est Nandrinoise et championne de Belgique pour la 3 ème fois

     Annaëlle Joassin

    Championne de Belgique 2019 en catégorie Junior Dame depuis le 03/11
    En bonne passe de gagner le challenge 2019 de la province de Liège en catégorie Junior Dame
    1er et 2 deuxième dans différentes finales au Master de Montpellier (10/2019) malgré une carabine défectueuse (rencontre internationale)

    Club de tir : CTC (club de tir Comblenois)
    Discipline pratiquée : Carabine à air 10m, discipline 9
    Catégorie : Junior Dame pour la Belgique,Junior en international,Espoir sportif depuis septembre 2015
     
    Son palmarès
     
    3ième au championnat régional 2019
    Classée par défaut championnat régional 2019 (suite à une compétition à l’étranger)
    1er prix pour la meilleure progression 2018 (Prix Lucienne Baudouin)
    2ième au championnat de Belgique à Gand 2018, en finale
    3ième au championnat de Belgique à Gand en 2018, en match
    A gagné plusieurs finales au Masters de Montpellier en octobre 2018
    2ième  junior belge au Grand Prix de France Fleury 2018
    2ième  junior belge à l’Intershoot Denhague 2018
    3ième au championnat de Belgique 2017, finale junior
    2ième au championnat de Belgique 2017, match junior
    1er  master Montpellier  2017 en junior
    1er  master Montpellier  2017 en équipe
    2ième au championnat régional 2017
    2ième au championnat provincial 2017
    2ième au championnat de Belgique 2016, cadet
    2ième au Fémina 2016
    2ième  junior belge à l’ISAS Dortmund 2016
    1er au championnat régional 2016
    1er au championnat provincial 2016
    2ième au championnat de Belgique 2015, cadet
    1er au championnat de Belgique 2014, benjamin
    1er au championnat de Belgique 2013, benjamin
     
    Félicitations  Annaëlle Joassin au nom de l'équipe du Blog et bonne continuation 

    aj1.jpg

    aj2.jpg

  • Derniers domiciles connus !!! par Thierry Luthers

    Lien permanent

    Thierry Luthers propose une version augmentée de « Derniers domiciles connus »

    Le célèbre journaliste sportif et chroniqueur, Thierry Luthers, est un taphophile, littéralement « qui aime les tombes ».
    Il a édité un guide intitulé « Derniers domiciles connus » aux Editions Luc Pire.
     
    Le premier guide était consacré à la Province de Liège puis il y en a eu un sur Bruxelles, un sur les provinces de Namur et du Luxembourg et dernièrement un sur le Brabant wallon. Les éditions liégeoise et bruxelloise sont épuisées.
     
    Il a donc décidé, en cette période de la Toussaint, de proposer une nouvelle édition augmentée de pas moins de 250 noms !
     
    « C’est le fruit de mes recherches complémentaires.
    Vous y retrouverez Robert Waseige, notre ancien sélectionneur national et entraîneur du Standard et du RFC Liège, qui repose désormais au cimetière de Sainte-Walburge; Jean-Pierre Grafé, Docteur en droit de l’ULiège, avocat, député fédéral, Ministre wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui est enterré au cimetière de Robermont, aussi grand que le Père-Lachaise à Paris et aussi le grand architecte belge Charles Vandenhove, décédé à Liège à 91 ans en janvier dernier, à qui on doit le CHU notamment.
     
    Charles Vandenhove a été enterré dans le cimetière de Saint-Gilles, l’un des 22 cimetières liégeois », rappelle Thierry Luthers.
     
    Il vous propose des promenades dans les cimetières avec un plan et des références chiffrées par allées, parcelles et tombes dans les grandes nécropoles liégeoise, hutoise et verviétoise.
     
    Attention, tirage limité pour cette nouvelle édition augmentée.
     
    Et Thierry Luthers espère aller un jour se recueillir sur la tombe de son idole, Johnny Hallyday, à Saint-Barthélemy où se trouve aussi la tombe anonyme du joueur qui a joué le plus grand nombre de matches au Standard, Henri Thellin.
    En attendant, Thierry Luthers vous fixe rendez-vous le 5 décembre au Forum de Liège pour un concert exceptionnel en hommage à Johnny.
     
    Par MARC GÉRARDY
     
  • Une caricature du Nandrinois Renaud Verreydt Rallye du Condroz 2019

    Lien permanent

    renaud.JPG

     

    C'était samedi dans le journal La Meuse Huy-Waremme du 2 novembre 2019 

    https://huy-waremme.lameuse.be/

    Renaud Verreydt et Bruno Thiry

    Par © Mathieu Gauthy

    Renaud Verreydt et Bruno Thiry  Clic ici dans le journal La Meuse Huy-Waremme du 2 novembre 2019

    Source clic ici 

     

     

     

  • Renaud Verreydt de Nandrin et Jean-Michel Hubin sur une Porsche 997 GT3 au rallye du Condroz photo de Loris Demarteau

    Lien permanent

    Une  photo du Nandrinois Renaud Verreydt et la Porsche 997 GT3 Condroz 2019 par Loris Demarteau pour le Nandrin Blog  .

    Comme vous le savez, Renaud Verreydt et Jean-Michel Hubin sont sur une Porsche 997 GT3 sous le numéro 34 pour ce Condroz Rallye .
    Renaud venant de fêter ses 60 ans va marquer le coup  se faire plaisir, mais vous faire plaisir par la même occasion.

    Suivre les infos sur la page Facebook

    Fan de Renaud Verreydt alias Goupil clic ici

    Ou

    Driver's clic ici

     

     

    Bon Week-end Rallye aux concurants !!!

     

  • À l’instar du célèbre Hollywood boulevard à Los Angeles, la ville de Liège vient d’installer ce mardi onze pavés en pierre bleue

    Lien permanent

    «Hollywood sur Meuse»

    À l’instar du célèbre Hollywood boulevard à Los Angeles, la ville de Liège vient d’installer ce mardi onze pavés en pierre bleue, reprenant les noms des principaux artistes présents au festival de Comédie de Liège depuis quatre ans. L’idée est d’en faire un « hall of fame » progressif au fil des ans.
    Ce mardi matin, la rue Pont d’Avroy était fermée à la circulation. Des ouvriers descellaient des pavés à onze endroits à partir de la salle du Forum.
    Et l’après-midi, ils plaçaient dans les trous des dalles de pierre bleue de Sprimont avec, gravés en lettres d’or, les noms de dix artistes présidents de jury ou invités d’honneur des quatre premières éditions du Festival International du Film de Comédie de Liège (le FIFCL).
    En pierre du pays
    « Oui l’idée vient bien sûr de Hollywood boulevard à Los Angeles, explique Samuel Danas, le responsable opérationnel du FIFCL. Nous aussi, nous voulons ancrer le festival dans le sol de Liège, juste en face du Forum et du Palace, là où se déroulent nos principales soirées. »
    Et avec toujours cette idée de travailler local. « Effectivement, les pavés en pierre bleue de Sprimont ont été offerts par Pierre et Marbres de Wallonie. Un pied de nez aux pavés irlandais achetés pour réaliser les quais du tram », glisse-t-il avec un clin d’œil. « Et c’est la sculptrice attitrée de la carrière, Jozia Gozdz, qui les a réalisés. »
    Nul doute aussi que ces pavés constitueront un plus pour l’attractivité touristique du centre-ville tout au long de l’année et « une fierté pour les Liégeois de voir qu’un événement culturel de niveau international ait son épicentre en cité ardente. »
    En leur présence
    Concrètement, vous découvrirez ainsi les noms des dix artistes suivants : Thierry Lhermitte, Josiane Balasko, Eric (et Ramzy) Tudor, Stéphane Guillon, Mylène Demongeot… « Et le onzième ne sera dévoilé que lors de la soirée de clôture le samedi 9 novembre car il s’agit d’un invité surprise… »
    Deux séances d’inauguration sont ainsi programmées durant le festival en présence des heureux nominés : le mercredi 6 novembre pour ceux d’Elie Semoun, Mylène Demongeot et Stéphane Guillon. Et le samedi 9 novembre pour ceux de Thierry Lhermitte, Clovis Cornillac et… l’invité-surprise.
    Et bien sûr, cette liste est destinée à s’allonger chaque année puisque le FIFCL prend de plus en plus d’ampleur.
    Chapiteau place Cathédrale
    Pour cette quatrième édition qui se tiendra du 6 au 10 novembre prochain, un flot de vedettes est à nouveau annoncé. « Les prochains pavés seront installés au pont d’Avroy et se poursuivront ensuite sur la place et dans la rue Cathédrale », poursuit Samuel Danas. Sur la place Cathédrale où, en effet, se trouvera à nouveau le chapiteau du festival qui va bientôt être monté.


    Par Luc Gochel

     

    Source

     

    30 liege.JPG

  • Il est encore possible de réserver au Souper Rallye Dal Molin Nicolas le 12 octobre 2019 à Saint-Séverin

    Lien permanent

    Afin de finaliser ma participation au rallye du Condroz  ils organisent un sympathique souper a la salle de st Séverin Nandrin rue Engihoul 

    menu :

    adulte: 2 boulettes + frites = 12 euros
    enfant : 1 boulette + frites = 10 euros

    Suivi d'une soirée dansante .

    Réservation : 0493/305421 jusqu'au 10 octobre 2019

    Souper Rallye Dal Molin Nicolas

    Public
     · Organisé par Nicolas Dlm
  • Melanie Duchesne'S Band en concert samedi 2 novembre 2019 à vos agendas

    Lien permanent

     vivre un super concert en compagnie du groupe  Mélanie Duchesne's Band

    Répertoire pop rock œuvres originales et reprises

    Une soirée festive comme on les aime dans un cadre sécurisant . Toutes les places sont assises.

     

    Concert Melanie Duchesne's Band

    Public
     · Organisé par Libère T asbl
  • C'était Nandrin et son Bourgmestre aujourd’hui 2 octobre 2019 à l'émission 71 de RTL, le Bourgmestre a-t-il gagné ?

    Lien permanent
    Aujourd'hui mercredi 2 octobre 2019, et le mercredi est le jour des bourgmestres dans l'émission 71 de RTL animée par Jean-Michel Zecca .
     
    Nandrin les participants et leur Bourgmestre Michel Lemmens sur le plateau d'RTL .

    Jean-Michel Zecca ainsi que le Bourgmestre ont fait une sympathique présentation du Village et de ses richesses en patrimoines.

    Ainsi que des cadeaux représentatifs, avec une mise à l'honneur d'artistes vivants ou malheureusement disparus tragiquement du village.

    Le but est de gagné l'émission et les gains vont à une association,  pour Nandrin le Bourgmestre annonce le bénéficiaire sera l'organisateur du Nandrin Festival et grand feu.

    Organisation qui réunit entre 10 000 et 15 000 festivaliers .

    Le Bourgmestre ne laisse pas un grand doute sur l'issue du résultat de l'émission, et déclare que l'opposition lui dit toujours qu'il a réponse à tout.
     

    Un parcours sans faute avec pratiquement tout le public éliminé, sauf 71312287_438286406820700_1473974398791712768_n.jpgLaurent qui réalise depuis le début un parcours sans faute également comme le Bourgmestre.
     

    Le Bourgmestre  va-t-il  faire partie des réusites total du 71 ? 
     

    Que Nenni !!!  voila que le Bourgmestre chute sur la dernière question, Laurent le Nandrinois empoche les 2100 € , par contre l'organisation du Nandrin Festival devra se contenté de 690 €
     

    Mais ne dit-on pas le principal est de participer .
     
     
     

    71335920_404237323622299_6437535512843517952_n (2).jpg

    71912567_668289556999982_3902110936697143296_n.jpg

    71312287_438286406820700_1473974398791712768_n.jpg

    71907869_506902146814073_7842535296661979136_n (2).jpg

    Revoir la vidéo Clic ici 

     

    https://www.rtlplay.be/septante-et-un-p_8533/emission-du-02-10-c_12512053

     

  • Le 30 septembre 2011 David Guetta était à Nandrin, souvenir en photos ici !!!

    Lien permanent

    #LEGENDZREMEMBER En 2011, Legendz débarquait à Nandrin (Liège) avec le plus grand chapiteau d'Europe pour le concert de David Guetta !  

    L'Album photos de 2011 David Guetta à Nandrin Clic ici  

    getta.JPG

     

    Photo : SONY DSC

    Photo : Méga Méga Fuel

    Photo : Ouffff

    Photo : Interview de Michel Lemmens sur RTL

    Photo : David Guetta

    David Guetta met le feu 16.000 personnes vendredi soir, sur le site du Pery à Nandrin des chiffres !!!

    Voir l'album des photos clic ici

    Le compte à rebours est en marche pour la méga soirée The Legendz David Guetta à Nandrin

    Des photos de la soirée David Guetta The Legendz à Nandrin 30 septembre 2011

    Le matin suivant le Syndrome Festival et le The Legendz David Guetta

    Récapitulatif des dernières infos pour la soirée The Legendz David Guetta à Nandrin

    legendz.jpg

     

     

  • Avec son 1er album en tête des ventes, Jean-Baptiste Guégan, sosie vocal de Johnny, se fait un nom

    Lien permanent

    Il est venu au Nandrin Festival.

    Jean-Baptiste Guegan, quelque chose en lui de Johnny au Nandrin Festival

    Photo de Loris Demarteau 

    « Oui, je me devais de dire merci à Johnny »

     

    Jean-Baptiste, comment vivez-vous le succès fulgurant de « Puisque c’est écrit » ?

     

    Je le vis très bien ! Avec amour et plaisir. Et j’avoue : je suis un peu surpris par l’engouement que ça a pris. Ce succès-là n’a rien changé pour moi, c’est médiatiquement que ça change. Et puis, oui, financièrement aussi, il ne faut pas le nier ! (sourire)

    Sur cet album, il y a des chansons qui étaient dévolues à Johnny, et d’autres que Michel Mallory, son ancien auteur-compositeur, a conçues spécialement pour vous aussi, comme le titre « Merci »…

    Pour le titre « Merci », il fallait que je remercie Johnny pour m’avoir appris énormément de choses au cours de ma vie. Qui d’autre que Michel Mallory pouvait comprendre ça ? Ce n’est pas anodin, les changements qui se passent en ce moment… Bien évidemment, dans cet album, il y a des chansons que Michel avait écrites et que Johnny avait adoubées aussi, comme « Retourner là-bas », puisqu’il voulait enregistrer à nouveau à Nashville.

    Votre histoire avec Johnny, quand a-t-elle commencé ?

    Depuis que je suis tout gosse. Je ne me suis pas levé un matin en me disant : « Ah tiens, je vais faire ça ! ». Je pense que c’était écrit. Il m’a montré le chemin…

    Mais vous vous êtes trouvé beaucoup de points communs avec lui, non ? Un chemin de vie pas facile ?

    J’ai été très heureux dans mon enfance. Après, les circonstances de la vie ont fait que… Je suis très fier au final de ce qu’on a accompli. J’ai connu, comme beaucoup, des moments où j’étais dans le creux de la vague. J’ai vécu ça, la solitude, etc. Mais on trouve la force de se relever.

    Ces derniers temps, on a beaucoup évoqué le fait que certains, comme Laeticia, vous mettait des bâtons dans les roues. C’est difficile à affronter ?

    Oh, vous savez, quoi qu’on dise ou quoi qu’on fasse, il faut se battre au quotidien pour rester debout, pour rester au top. C’est comme ça qu’on avance, qu’on parvient à réussir…

    Johnny, vous ne l’avez jamais rencontré mais il savait que vous existiez, comme son meilleur sosie vocal…

    Oui, il savait que j’existais bien sûr mais Johnny, c’était un monde à part. Un monde inaccessible.

    Sur votre album, vous vous appelez tout simplement Jean-Baptiste Guégan, sans la mention « La voix de Johnny ». Exister par votre seul nom, c’est un objectif difficile à atteindre ?

    Non, ce n’est pas un travail compliqué, je l’accepte d’ailleurs volontiers. Mais on est en train de passer un cap. Je deviens un artiste à part entière et pas celui qui fait Johnny. C’est quelque chose d’important qui est en train de se produire. Mais je continuerai toujours à chanter du Johnny, en dehors de mes chansons à moi.

    Cette suite, comment l’envisagez-vous ?

    Si je pouvais faire une dizaine d’albums ! Et si Michel Mallory veut continuer à m’écrire des chansons, oui, volontiers ! Et si d’autres veulent aussi m’en proposer.

    Justement, Michel Mallory, qui connaissait Johnny par cœur dans les années 60 et 70, que vous a-t-il appris ?

    La sagesse ! C’est un sage qui m’a fait confiance, des liens d’amitié se sont créés. Il m’a tout raconté sur Johnny. On s’est rencontré par le biais d’un ami de sa femme qui lui a parlé de moi. Il a accepté de me rencontrer et je l’ai rejoint chez lui, en Corse. Là, on a beaucoup discuté, je lui ai parlé de moi, de Johnny et ça a matché ! Ça passe ou ça casse. Et ça a fonctionné !

    Par CHARLOTTE VANBEVER

    Source 

  • Renaud Rutten fête ses 30 ans de scène politiquement incorrects, une vidéo tournée à Villers le Temple avec des Villersois

    Lien permanent

    Renaud, ce sera une des plus grandes salles où vous vous serez produit, non ?

    J’ai créé ce spectacle au Country Hall à Liège devant 4.700 personnes. C’est comparable, mais si je fais 3.500 personnes à Charleroi, je serai ravi.

    C‘est vos 30 ans de scène que vous fêtez ?

    C’est long, j’ai 56 ans, je deviens vieux, mais ce ne sont pas encore mes adieux !

    Le meilleur et le pire moment de votre carrière ?

    Des bons moments, il y a eu notamment à l’époque où j’ai gagné le Festival du rire de Rochefort. Le pire, c’était une fois à Welkenraedt, je faisais une pièce pour un homme seul qui s’appelait « La solitude du gardien de but ». Je m’étais bien amusé à mettre en scène ces 2X45 minutes entrecoupées par une mi-temps avec un faux gazon sur scène et tout… Mais une pièce dramatique alors que j’étais dans « la bande de Contact » à la radio, ben, les gens ne m’attendaient pas là. Je ne l’ai jouée que deux fois, cette pièce… Ça arrive de tomber mal, c’est comme quand Pirette s’est mis à la chanson.

    Encore le sentiment d’être cantonné à un style ?

    Pas du tout. Là, j’ai mûri. Après, j’ai fait un truc sur les rapports entre un père et une fille ou une comédie policière interactive où les gens me font évoluer dans l’enquête au moyen de leur boîtier. Sans problème : les gens sont maintenant avec moi, même si le spectacle n’a pas la vocation à être drôle. Entre-temps, j’ai fait plein de trucs, comme « Braquo » ou « Zone blanche » à la télé, et des petits rôles dans « Dikkenek » ou « Le petit Nicolas ».

    Là, ça s’appelle « Mégalo Man Show ». Pour qu’on ne vous reproche pas… d’être mégalo ?

    C’est pour me foutre de ceux qui en sont de vrais. Les humoristes, on n’a pas inventé une fusée non plus. Il faut de l’autodérision. Je me pointe sur une petite Honda dont le moteur ne va pas… à côté de deux potes en Harley !

    C’est très belge, ça, non ?

    Exactement et je suis fier de ça, je revendique ma belgitude. Rire à ses dépens, un Belge le fait, un Français moins. Mais si les productions françaises s’intéressent de plus en plus aux acteurs belges, c’est aussi pour ça : on est moins « divas ».

    Avez-vous le sentiment d’être aussi libre qu’avant ?

    Monter sur scène, c’est un métier à risques, on n’est pas pilote de F1, mais on n’est pas comptable non plus. Quand on travaille avec une scie, il arrive qu’on se coupe ! Ce qui a changé, c’est les réseaux sociaux : certains profitent lâchement de l’anonymat pour déverser de la haine. On a traité Bigard de « porc » pour une blague qu’Alain Soreil et moi, on raconte aussi. Il m’arrive à présent de faire signer une charte à ceux qui viennent de me voir où ils s’engagent par exemple à ne pas porter plainte contre moi ou à ne pas m’en raconter une bien bonne après le show. C’est sur le ton de l’humour, mais ça dit quelque chose de notre époque. Ça fait référence aussi à ce qui est arrivé à Jean-Marie Bigard ou Laura Laune. On ne doit pas aller dans le politiquement correct, l’assistanat social et le regain de pudibonderie… Mais je reste persuadé quand je regarde le Grand Cactus que la liberté de ton, on l’a, faut juste la prendre.

    L’autre grande question, c’est le plagiat. Qu’on cherche des poux à Gad Elmaleh, vous comprenez ?

    Oui. On n’est pas des millions à faire ce métier ! C’est quand même dommage d’aller piquer des idées sans le dire. Moi aussi je raconte une blague de Coluche, mais je le dis ! On ne peut pas monter un meuble Ikea et puis prétendre être ébéniste, ça va pas ! Bien sûr, les spectacles de blagues, on sait ce que c’est, jamais je n’ai déposé une blague ! Et je n’ai aucun droit d’auteur dessus, normal, c’est un spectacle que j’ai écrit, mais qui est influencé par les autres…

     

    Par SAM CHRISTOPHE

     

    Source 

     

     

     

    Superbe vidéo tournée à Villers le Temple avec des Villersois clic ici

     

    Une vidéo d'annonce , tournée à Villers le Temple, avec la participation du café des Sports Sandrine et Renaud .

    Renaud Rutten s'est fait kidnapper !!!!!

    Libération prévue le 4 octobre au Dôme - Spectacles dans un show exceptionnel à Charleroi ! 
     Infos & Réservations : https://bit.ly/RenaudRuttenCharleroi 

    Source  Createvent

  • Loris Demarteau de Nandrin et Les Testeurs au Nandrin festival sur RTC en vidéo

    Lien permanent

    Le Nandrinois et les Testeurs ont découvert le Nandrin Festival de cet été 2019  

     

    https://www.rtc.be/video/culture/les-testeurs-nandrin-festival-2-_1502775.html

    Source RTC  https://www.rtc.be/video/culture/les-testeurs-nandrin-festival-2-_1502775.html#

  • Il a fait ses débuts sur le Blog !!! le voilà au journal La Meuse H-W

    Lien permanent

    Le jeune Nandrinois Loris Demarteau, rédacteur photographe que vous avez pris l'habitude de lire ou voir sur le Blog villageois .

     

    Signe la couverture de l'article sur le Festival de Modave , avec reportage photos ainsi qu'interview page 8 aujourd'hui 2 septembre 2019 du journal La Meuse Huy-Waremme.

    Kid Noize a fait vibrer Modave: il a avoué venir souvent à Huy…

  • Mattys, 10 ans de Nandrin, pose pour des publicités

    Lien permanent

    Il y a 3 ans, l’aventure commence pour Mattys, un Nandrinois scolarisé à l’école Saint-Martin. Âgé alors de 7 ans, il entre dans une agence de mannequinat à Bruxelles, Mini star. « La fille d’une amie était déjà entrée dans l’agence et posait pour des publicités. Elle m’en a parlé », nous explique Alexandra Seke, la maman de Mattys.

    « Je suis fier de moi et très content »

    C’est à ce moment que le petit se lance dans le mannequinat. « Depuis tout petit, notre fils aime les photos. Lorsqu’il était en âge de choisir, il était partant pour réaliser des shootings photos. Nous avons dû envoyer 3 clichés de lui sans artifice et la réponse positive de l’agence a été très rapide », ajoute Alexandra Seke.

    Quelques mois plus tard, les choses s’accélèrent pour Mattys. «J’ai fait mon premier shooting avec la marque JBC. J’étais impatient de découvrir comment cela se passait. Il y avait énormément de monde autour de nous mais tous étaient très gentils. Ils essayaient de nous déstresser », nous confie Mattys.

    Fier de ses débuts, le garçon âgé de 10 ans s’amuse de la situation avec ses amis. «Il arrive que des amis me disent dans la cour que je suis mannequin. Je suis fier de moi et très content », poursuit le Nandrinois.

    Maisons du Monde, JBC, Chaussea, le jeune garçon enchaîne les shootings photos pour les marques. Une expérience qui a changé Mattys. « Il était plutôt introverti. Cela lui permet de rencontrer des adultes et de s’ouvrir aux autres. Il est plus beaucoup plus à l’aise qu’au début. Il y trouve un certain épanouissement », explique Alexandra Seke.

    Lille, Bruxelles ou encore Paris deviennent des endroits dans lesquels Mattys se rend régulièrement pour poser. « Je peux voyager grâce aux shootings », se réjouit-il. Si le jeune garçon ne sait pas encore ce qu’il veut faire plus tard, une chose est sûre, il est passionné de mannequinat.

    A.D.

    PAR AMÉLIE DUBOIS

    Source 

     

  • Melanie Duchesne'S Band en concert samedi 2 novembre 2019 à vos agends

    Lien permanent

     

     

     

  • Loris Demarteau, originaire de Nandrin a retrouvé le portefeuille de Corine Bastide Disparue mercredi dernier, elle a été retrouvée vivante ce lundi soir

    Lien permanent

    Loris Demarteau, originaire de Nandrin a retrouvé le portefeuille de Corine Bastide. Ce mardi en matinée, le jeune homme s’est rendu à proximité du talus à Saint-Georges où l’on a retrouvé Corine. « Lorsque je suis arrivé près du fossé, où je voulais faire des photos pour un journal local, j’ai retrouvé les papiers de la dame. » Sans plus tarder, le jeune homme a rapporté sa trouvaille à la police. Le jeune Nandrinois nous a fait part de sa joie de savoir Corine hors de danger. « C’est une heureuse nouvelle ! C’est incroyable quand on sait qu’elle est restée 6 jours sans manger et pratiquement sans boire ». Le Nandrinois, passionné par le journalisme, essaie d’être au bon endroit, au bon moment dès qu’un événement se passe. Sa réactivité permettra à Corine de ne pas devoir faire toutes les démarches administratives nécessaires au renouvellement de ses papiers…

    A.D.

     

    Source 

  • Un Nandrinois gagne à 71 sur RTL aujourd'hui vendredi 26 juillet 2019

    Lien permanent

    Aujourd'hui vendredi 26 juillet 2019 , un nandrinois ( Philippe ) et deux autres personnes gagnent la cagnotte du 71 sur RTL .

    Émission animée par Jean-Michel Zecca à 18 h 30 jusqu'au journal de RTL TVi de 19 h 

    Pour voir ou revoir l'émission

    https://www.rtlplay.be/septante-et-un-p_8533/emission-du-26-07-c_12442949

    Source 

    Jeu télévisé "71" de RTL-TVI clic ici

    Groupe public

     

    1 phil.jpg

    2 ph.jpg

  • Sarah Bovy au micro pour Total Racing, Circuit de Spa-Francorchamps en vidéo

    Lien permanent

     

    TOTAL 24H Spa, en vidéo avec Louis et Sarah qui ont hâte de vous emmener à la découverte du circuit national et de sa course préférée ! 

     

    Total Racing,  à Circuit de Spa-Francorchamps.

     

    La  page Facebook de Sarah Sarah Bovy Racing Driver

    Sarah Bovy (Nandrin), pilote automobile

    Sarah Bovy (Nandrin) pilote automobile à la parole aujourd'hui samedi 9 mars à Huy

    Sarah Bovy, jeune femme qui a grandi à Nandrin sera dans la course des 24 h de Spa

     

    Interview de la Nandrinoise Sarah Bovy en vidéo

  • Notre Jeune reporter bénévole dans l'équipe du blog, Loris Demarteau, est diplômé , félicitations à lui

    Lien permanent

    Notre Jeune reporter bénévole dans l'équipe du Blog Sudinfo , Loris Demarteau , connu sur le Blog , pour les articles des rencontres avec les stars , articles sur les inondations à Nandrin ,le Nandrin Festival ,article également à risque, la venue des gitans ,interviews ,photos .
    Toujours à saisir la balle au bond.
    Finit une scolarité Brillante , le voici diplômé !!! 

    Au nom de l'équipe du Blog Sudinfo Félicitations à lui 

     

    Bonne route pour la suite 

    L 'Album Photos clic ici 

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/le-nandrinois-loris-demarteau-rencontre-les-stars-a-liege/

    1 loris.jpg

     

  • Rencontre avec Woody Allen à Bruxelles par le Nandrinois Loris Demarteau

    Lien permanent

    C'était une première  depuis 10 ans que Woody Allen se produit à  Bruxelles à la clarinette.

    Une rencontre qui restera encore longtemps dans la mémoire de notre Nandrinois Loris Demarteau .

    Source  Loris Demarteau  clic ici Sur Facebook et Instagram

    Autographe et selfie 

    Les apparitions sur scène de Woody Allen sont rares en Europe.

    Un  concert improvisé, un large panel de chansons, hymnes et blues du   début du 20e siècle, inspirés par le travail d'artistes légendaires tels que Sidney Bechet, George Lewis, Johnny Dodds, Jimmie Noone et Louis Armstrong.

     

     

    Plus d'info 

     

     

  • Exposition de Charles Skorus artiste local à Nandrin en photos sur le Blog

    Lien permanent


    L'Art avait élu domicile pour le week-end sur la place de Nandrin, plus exactement dans la salle du conseil communal .

    Charles Skorus est passionné d’arts plastiques depuis toujours.

    L'artiste Nandrinois Charles Skorus a exposé son art dans la salle du conseil de l’Administration communale de Nandrin le week-end passé le 7 ,8 et 9 juin 2019 .

    Cet artiste local a plusieurs expositions à son actif.

    Le Nandrinois dessine depuis aussi longtemps qu’il peut s’en souvenir .


    Il a développé un intérêt sérieux pour la peinture il y a seulement dix ans.

    Conducteur de travaux dans la restauration et à la retraite il a toujours cultivé une sensibilité artistique.


    Constamment à la recherche d’un nouveau mode d’expression, le sculpteur prône la spontanéité.


    Il ne dessine rien au préalable et se laisse porter par son instinct, la sensibilité et l'humeur .
    Il a commencé très jeune, il sait aussi qu’il n’arrêtera pas de créer de sitôt : il avait dit dans une autre interview que  Sic « L’art, c’est une maîtresse qui vous oblige à toujours aller plus loin.
    Il dit être  animé par un besoin d’expression ».
    Que nous retrouvons dans de belles réalisations, par exemple, un personnage qui regarde vers le haut représente l’optimisme.
    Le boxeur, c’est la puissance.
    Les femmes aux courbes généreuses, c’est l’idée que j’ai de la féminité » dit-il .

    Les œuvres sont à découvrir sur son site internet : http://www.apon.be/ -

    L’Album photos clic ici 

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/exposition-de-charles-skorus-artiste-local-a-nandrin/

  • Aujourd'hui 8 et 9 juin 2019 exposition à Nandrin de Charles Skorus artiste local

    Lien permanent

    « L’art est comme une maîtresse »

    Charles Skorus est passionné d’arts plastiques depuis toujours

    Charles Skorus montrera son art dans la salle du conseil de l’Administration communale de Nandrin au mois de juin 2019.

    Cet artiste local a plusieurs expositions à son actif. 

    Le Nandrinois Charles Skorus dessine depuis aussi longtemps qu’il peut s’en rappeler. Mais il a développé un intérêt sérieux pour la peinture il y a seulement dix ans.

     À 66 ans, ce conducteur de travaux dans la restauration à la retraite a toujours cultivé une sensibilité artistique. Constamment à la recherche d’un nouveau mode d’expression, le sculpteur prône la spontanéité. Il ne dessine rien au préalable et se laisse porter par son instinct. Si il a commencé très jeune, Charles Skorus sait aussi qu’il n’arrêtera pas de créer de sitôt : « L’art, c’est une maîtresse qui vous oblige à toujours aller plus loin. Je suis animé par un besoin d’expression ».

    Ses œuvres sont à son image : imposantes et marginales. Il s’agit souvent de personnages, hommes ou femmes, aux formes généreuses, voire disproportionnées.

    « Ces figures sont l’idée que je me fais d’un sentiment. Par exemple, un personnage qui regarde vers le haut représente l’optimisme. Le boxeur, c’est la puissance. Les femmes aux courbes généreuses, c’est l’idée que j’ai de la féminité », développe Charles. Et cette originalité fonctionne, même si les proportions énormes de ces sculptures rebutent parfois la clientèle de passionnés.

    Charles Skorus prépare une exposition en solo pour le mois de juin 2019.

    Elle devrait aussi se dérouler dans la salle du conseil, Place Ovide Musin à Nandrin.

    En attendant, ses œuvres sont à découvrir sur son site internet : http://www.apon.be/ -

    Article et photo de ESTELLE FALZON

    Source 

     

    Déjà 40 ans pour le club de Villers-le-Temple le club de céramique expose

    8j.jpg