Artistes

  • Nous pourrions faire encore mieux pour soutenir Valérie Gyse de Villers le Temple Nandrin à The Voice Belgique

    Lien permanent
    Valérie Gyse   l'annonce !!!
    je me lance à nouveau dans l'aventure THE VOICE,

    https://campagne.rtbf.be/…/6…/190413_TVB_VotesAuditions.html

    Mais pour cela il me faut des votes...


    Des votes et encore des votes....


    LE PLUS POSSIBLE,


    pour être sur d'aller plus loin.


    partager un maximum

    Il faut appuyer sur les 9 petits carrés rechercher Gyse


    Puis appuyer sur ma vidéo puis sur le petit Cœur 


    Et puis compléter ou vous connecter avec Facebook

    vous avez droit de voter une fois par jour, tous les jours

    Valider le mail dans votre boite mails ou dans les publicité ou dans les Spam , sans la validation mail le vote est nul !!!!


    un tout grand merci d'avance à vous tous...

     

    Valérie Gyse de Villers le Temple Nandrin Chanter pour traverser le confinement, vidéo dans l'article

    Valérie Gyse (36) chante depuis l’âge de cinq ans.

    Une passion qui aide cette Nandrinoise à traverser le confinement, et qu’elle n’hésite pas à partager sur Facebook.


    « Depuis le confinement, je ne suis pas au top de ma forme », confie-t-elle.

    « Mon papa a eu une greffe de foie en décembre, mais à cause du confinement, je ne pouvais pas le voir alors qu’il vit juste à côté ! »


    Valérie Gyse enregistre ainsi tous les soirs des reprises qu’elle partage sur Facebook grâce à l’application Smule.

    « C’est une application sur smartphone qui permet de faire gratuitement des duos filmés », indique-t-elle.

    « Mon conjoint m’a offert l’inscription à l’année, ce qui me permet de chanter seule. »

     

    La Nandrinoise choisit un titre qu’elle a envie de chanter, cherche l’instrumental de la chanson et chante les paroles qui défilent. « Ça me libère de chanter », confie-t-elle. « Des gens m’écoutent sur les réseaux sociaux, ce qui les sort de cette crise du coronavirus dont on entend tout le temps parler. »


    Son répertoire de prédilection : la chanson française. « J’adore Lara Fabian, Balavoine ou encore Goldman », sourit-elle. « Le français me permet plus facilement d’exprimer mes émotions que l’anglais. »
    « Faire plaisir aux gens »
    La Nandrinoise a également tenté The Voice, et a chanté dans plusieurs groupes de cover comme Miss Singer. « Chanter sur scène, c’est très spécial est merveilleux. Je retrouve un peu ce sentiment quand je reçois sur Facebook les messages des gens qui sont contents de m’entendre. »
    Car des internautes apprécient les reprises de Valérie Gyse et le font savoir. « On me dit parfois que mes chansons sont vraiment magnifiques, c’est dingue ! Je n’imaginais pas que ça pouvait faire autant plaisir aux gens », sourit-elle. « Ces personnes peuvent elles-mêmes partager mes chansons, ça les libère aussi peut-être. »
    Son conjoint la soutient, tout comme son jeune fils. « Quand il m’entend enregistrer une chanson, il est tout content et me dit que je chante encore mieux que l’interprète originale », dit-elle. « Il touchera aussi à des instruments, je pense, car il aime beaucoup la musique et provient d’une famille de musiciens. »
    Vous pouvez retrouver les vidéos de Valérie Gyse sur son profil Facebook éponyme.

    Rédaction de l'article J.G.

     

    Retrouvez les chansons de Valérie Gyse ici 

    Une des chansons de Valérie 

     

     

     

  • Des originaires de Remicourt, Nandrin et Burdinne figurent au top du classement du concours « Talent du Web » de l’émission The Voice Belgique.

    Lien permanent

    Trois artistes de Huy-Waremme dans le top 6 du casting The Voice en ligne

    Comme l’été dernier, l’émission ertébéenne The Voice propose à tous les chanteurs qui rêvent de donner de la voix devant les caméras de participer au concours « Talent du Web », afin d’obtenir un pass pour accéder directement aux Blinds (auditions filmées en studio) sans passer par l’étape préliminaire du casting.

    Le principe est simple, vous publiez une vidéo de vous en train de chanter un morceau de votre choix sur le site internet du concours.

    Celui qui obtient le plus de « likes » - on peut voter une fois par jour - gagne sa place pour les auditions télévisées. Les votes seront clôturés à la fin de l’été.

    Parmi le millier de personnes qui ont tenté leur chance, on retrouve trois musiciens de l’arrondissement Huy-Waremme qui se sont hissés dans le top 6 du classement.

    Même s’ils ne terminent pas premier, cette visibilité leur permettra peut-être de recevoir une invitation au casting préliminaire (non filmé) et d’intégrer eux-aussi les auditions télévisées - en étant jugé sur la prestation vocale et non plus sur le nombre de votes.

     

     

    Luigi Franco, 3e avec 4675 voix

     
    Originaire de Momalle (Remicourt), Luigi Franco est le candidat de la variété française.
    Agé de 56 ans, il est arrivé par hasard dans la musique à l’âge de 30 ans suite à un karaoké.
    Il a chanté dix ans pour le Cabaret de Kemexhe avant de créer sa propre troupe, « J’aime la Variété », avec laquelle il a rempli de nombreuses salles de la région.
     
    En mai, il a terminé à la 3e place de la Fête du bruit de la RTBF avec un morceau dédié au confinement.
     
    Son objectif avec The Voice ? Pouvoir enregistrer un CD avec ses compositions.

    « Je me sens vraiment soutenu, » souligne-t-il. « Il y a un jour où j’ai reçu 400 votes.

    Si je ne finis pas 1er, le nombre de votes pourra être un plus pour faire partie du casting. »

    Pour sa vidéo, Luigi Franco a choisi de reprendre « On se retrouvera », de Francis Lalanne, morceau dédié à son petit-fils.

    D'autres articles sur le Blog Villageois 

    Un Ouffetois de 22 ans fan de Johnny Hallyday aux Estivales de Nandrin clic ici

    Ils sont originaire d'Ouffet, Romain Paquet et Vanessa Paquet au casting de «The Voice» clic ici

     

     

     

    Romain Paquet, 5e avec 3832 voix

    À 27 ans, Romain Paquet est le candidat de la jeunesse et du pop rock.

    Le Nandrinois joue de la guitare depuis ses dix ans mais il s’est réellement lancé dans la musique il y a 6 ans en créant le personnage de Tom Smet.

    Bercé par le rock français, de Johnny à Noir Désir, il écrit aujourd’hui pour la chanteuse Laura Ciffa, ancienne participante de The Voice.

    « Je fais un break depuis un an et demi.

    Je voulais me lancer un challenge en m’inscrivant à l’émission. »

    Romain Paquet a occupé la 1ère place du classement pendant plusieurs jours grâce à la communauté qui le suit, notamment à travers un groupe de soutien sur Facebook.

    « C’est juste magnifique. Si j’arrive à leur rendre sur un plateau TV ça serait fantastique.

    J’adore m’exprimer en public, je n’ai pas de stress lié au fait de monter sur scène. »

    Pour sa vidéo, le musicien a repris le célèbre morceau Dance Monkey à la guitare.

     

     

    Stélio Gollas, 6e avec 3449 voix

    Le Burdinnois de bientôt 42 ans a commencé la musique à l’âge de 17 ans.

    Passionné de new wave et des groupes emblématiques des années 90, il ne rentre pour autant dans aucune catégorie. Candidat d’expérience, il a actuellement 4 groupes qui tournent : Black City (tribute d’Indochine), Be 80’s (reprises des années 80), Out of Time (tribute de R.E.M.) et SixSeven (projet de compositions).

    Son 3e album indépendant sera prêt pour la fin d’année.

    Grand amateur de balades, Stélio Gollas a choisi de reprendre le titre Sign of the Times de Harry Styles pour sa vidéo

    Pourquoi The Voice ?

    Au début du confinement, il diffuse des lives sur Facebook avec un répertoire varié qui fait évoluer son placement de voix. « Je ne me suis jamais senti comme un chanteur à voix mais là j’ai eu un déclic.

    Je me suis dit que c’était l’année pour essayer car je n’ai pas grand chose à faire avec la pandémie.

    C’est aussi pour l’adrénaline que me procure le fait de monter sur scène. »

    Pour aller soutenir un des 3 candidats de Huy-Waremme, rendez vous sur le site : cutt.ly/Sos53tr

     

    Article et rédaction par Pierre TAR 

     

    Source

  • Un reportage photo dans la campagne condruzienne

    Lien permanent

    Habitué à photographier les événements sportifs, le mouvement et la vie, le photographe tihangeois Sébastien Roquet a décidé de consacrer un reportage au thème d’une journée en famille dans la campagne condruzienne, le 5 juillet à Vierset (Modave).

    « J’ai toujours habité la région du Condroz et souhaitais promouvoir nos campagnes dans une mise en scène de pique-nique familial », explique le Tihangeois.

    « Les participants pourront demander à être photographié avec leur voiture, moto, vélo, ou encore cheval », ajoute Sébastien Roquet. « Je m’adapterai aux souhaits de chacun. »

    Capturer les émotions

    Le photographe précise qu’il prendra le temps de réaliser ce shooting calmement.

    « Mon but est d’écouter les envies des participants, les mettre à l’aise pour capturer leurs émotions et essayer qu’ils se retrouvent dans la photo », révèle le photographe.

    « J’aime l’image de la grand-mère qui dit « Ça, c’est bien mon gamin », en découvrant le cliché de son petit-fils. »

     

    Une fois cette expérience photographique réalisée, les participants seront invités à se retrouver au pub Deux ours (2 Place Georges Hubin – 4577 Vierset-Barse) où ils pourront découvrir l’atypique tanière de Fred Macquet, tout en dégustant des mets locaux.

    Réservez votre shooting sur www.rszoom.org ou la page Facebook RS Zoom.

    Article et rédaction de FIONA SORCE

    Source

  • Lou Deprijck le producteur et chanteur belge venu à Nandrin va mieux, il est doublement dans l’actu avec un clip et une rencontre avec la Première ministre

    Lien permanent

    Lou Deprijck: «Sophie Wilmès connaît mes chansons»

    Hier, Lou a eu la surprise de recevoir la visite de Sophie Wilmès « Chez René », le bar dont il est propriétaire à Lessines, ville de naissance du peintre René Magritte.

    « Mon copain Jean-Luc Crucke (ministre wallon des Finances, du Budget, des Aéroports et des Infrastructures sportives) m’a appelé pour me dire qu’elle était à Lessines et qu’ils allaient passer prendre un verre ».

    Ce que confirme le Ministre wallon.

    « Je devais me rendre à Tournai. Je me suis dit qu’on ne pouvait pas ne pas se voir ! Car oui, même en politique, on a des amis. J’ai demandé à Pierre-Yves (Jeholet) si on n’irait pas manger un morceau ensemble ».

    À ce trio politique est donc venu se joindre l’artiste lessinois Lou Deprijk… qui n’imaginait pas vraiment la Première ministre comme ça : « Elle est beaucoup plus grande que ce que j’imaginais. On a bu une bière ensemble.

    Elle a pris une bière flamande, une Brugse zot.

    Elle m’a dit qu’elle était contente d’avoir fait du bon travail et qu’elle sentait que le regard des gens sur elle était très positif. Elle est restée 15, 20 minutes. C’était un moment en toute simplicité.

    Elle m’a dit qu’elle connaissait mes chansons mais elle croyait que j’habitais à Pattaya toute l’année. »

    « L’occasion fait le larron »

    Sophie Wilmès s’est également montrée très intéressée par l’histoire de René Magritte.

    « Elle m’a demandé pour voir son acte de naissance. ».

    « En wallon on dit que l’occasion fait le larron et c’est tout à fait ça », sourit Jean-Luc Crucke qui a profité de la météo pour manger un bout et boire un verre en terrasse avec ses amis.

    Car depuis le déconfinement et l’élargissement de la bulle, Jean-Luc Crucke, Sophie Wilmès et Pierre-Yves Jeholet n’avaient pas encore eu l’occasion de se retrouver entre amis.

    « Ça nous a fait du bien !

    Pour moi, c’est ça la définition du libéralisme : bosser, réformer, s’amuser et être libre ! » Et de conclure : « Nous aussi on a le droit de faire des pauses. »

    Article et rédaction Nicolas Dewaelheyns et Sabrina Berhin

    Source

     
  • Nandrin terre de musique et d'artistes, soutenir Meya Vandervoort de Nandrin à The Voice

    Lien permanent

    Deux articles sur le Blog Villageois annonçaient les jeunes artistes nandrinois  .

    MeyaxN ils sont Nandrinois clic ici , auteurs, compositeurs et interprètes MeyaxN avec Simplement t’aimer

     

    Les Nandrinois de MeyaxN reçu par l’équipe des Colocs de la Radio Compile.net clic ici

     

     Cliquez sur le lien et tapez Meya dans la barre de recherche. Cliquez sur j'aime pour voter. Aidez les, partagez

    Clic ici 

     

    MeyaxN , ils sont nandrinois, voici l'interview sur Radio Compile.net

    Pour entendre l'interview clic ici 


    L’équipe des Colocs recevait le groupe Meyaxn, qui se lance doucement dans la musique. Un groupe de la région qui a mis en avant sa musique dans une interview intimiste.

    Date: 23 novembre 2019

    Emission: Les Colocs

    Equipe: Thomas Nardese, Arthur Longrée et Lew Jadot

    http://www.radiocompile.net/

    MeyaxN ils sont Nandrinois, auteurs, compositeurs et interprètes clic ici  MeyaxN avec Simplement t’aimer

     

    Nandrin Terre de Musique avec son célèbre musicien, le violoniste Ovide Musin, ainsi que depuis 25 ans le Nandrin Festival, pour ne pas  déroger à la règle voici deux Nandrinois, des jeunes talents.
     
    74323825_768952536861559_8124620223153176576_n.jpgPrésentation :
    Ils chantent tous les deux  !!!
    Au piano (Joachim Vandervoort) nom de scène est Meya à la guitare ( Alexis Henn) nom de scène xN
    La combinaison des deux donne le nom du groupe MeyaxN

     Ils ont appris la musique séparément pour xN il a étudié à Intermezzi Scuola et Meya lui à Amay, tout en étant amis depuis la maternelle. 
    Ils revendiquent être autodidactes
    Ils ont commencé à partager leur passion très jeune.
    Actuellement en rhéto à Flône (Amay)  ils ont présenté leur compo au spectacle organisé par l'école.
    Retenez bien le nom du groupe MeyaxN sans oublier qu'ils sont auteurs, compositeurs et interprètes.
    ils nous passent un message afin de pouvoir continuer à les suivre......
    Sic" MeyaxN
    Nous sommes un duo belge qui vient seulement de débuter dans la musique.
    En espérant que notre son vous donne l’envie de faire un tour sur notre page insta qui contient plusieurs covers.
     
    Félicitations et bonne continuation  dans leur passion 
     
     
    La Compo
     
  • Nandrinois nous pourrions faire beaucoup mieux pour soutenir Valérie Gyse de Villers le Temple Nandrin à The Voice Belgique

    Lien permanent
    Valérie Gyse   l'annonce !!!
    je me lance à nouveau dans l'aventure THE VOICE,

    https://campagne.rtbf.be/…/6…/190413_TVB_VotesAuditions.html

    Mais pour cela il me faut des votes...


    Des votes et encore des votes....


    LE PLUS POSSIBLE,


    pour être sur d'aller plus loin.


    partager un maximum

    Il faut appuyer sur les 9 petits carrés rechercher Gyse


    Puis appuyer sur ma vidéo puis sur le petit Cœur 


    Et puis compléter ou vous connecter avec Facebook

    vous avez droit de voter une fois par jour, tous les jours

    Valider le mail dans votre boite mails ou dans les publicité ou dans les Spam , sans la validation mail le vote est nul !!!!


    un tout grand merci d'avance à vous tous...

     

    Valérie Gyse de Villers le Temple Nandrin Chanter pour traverser le confinement, vidéo dans l'article

    Valérie Gyse (36) chante depuis l’âge de cinq ans.

    Une passion qui aide cette Nandrinoise à traverser le confinement, et qu’elle n’hésite pas à partager sur Facebook.


    « Depuis le confinement, je ne suis pas au top de ma forme », confie-t-elle.

    « Mon papa a eu une greffe de foie en décembre, mais à cause du confinement, je ne pouvais pas le voir alors qu’il vit juste à côté ! »


    Valérie Gyse enregistre ainsi tous les soirs des reprises qu’elle partage sur Facebook grâce à l’application Smule.

    « C’est une application sur smartphone qui permet de faire gratuitement des duos filmés », indique-t-elle.

    « Mon conjoint m’a offert l’inscription à l’année, ce qui me permet de chanter seule. »

     

    La Nandrinoise choisit un titre qu’elle a envie de chanter, cherche l’instrumental de la chanson et chante les paroles qui défilent. « Ça me libère de chanter », confie-t-elle. « Des gens m’écoutent sur les réseaux sociaux, ce qui les sort de cette crise du coronavirus dont on entend tout le temps parler. »


    Son répertoire de prédilection : la chanson française. « J’adore Lara Fabian, Balavoine ou encore Goldman », sourit-elle. « Le français me permet plus facilement d’exprimer mes émotions que l’anglais. »
    « Faire plaisir aux gens »
    La Nandrinoise a également tenté The Voice, et a chanté dans plusieurs groupes de cover comme Miss Singer. « Chanter sur scène, c’est très spécial est merveilleux. Je retrouve un peu ce sentiment quand je reçois sur Facebook les messages des gens qui sont contents de m’entendre. »
    Car des internautes apprécient les reprises de Valérie Gyse et le font savoir. « On me dit parfois que mes chansons sont vraiment magnifiques, c’est dingue ! Je n’imaginais pas que ça pouvait faire autant plaisir aux gens », sourit-elle. « Ces personnes peuvent elles-mêmes partager mes chansons, ça les libère aussi peut-être. »
    Son conjoint la soutient, tout comme son jeune fils. « Quand il m’entend enregistrer une chanson, il est tout content et me dit que je chante encore mieux que l’interprète originale », dit-elle. « Il touchera aussi à des instruments, je pense, car il aime beaucoup la musique et provient d’une famille de musiciens. »
    Vous pouvez retrouver les vidéos de Valérie Gyse sur son profil Facebook éponyme.

    Rédaction de l'article J.G.

     

    Retrouvez les chansons de Valérie Gyse ici 

    Une des chansons de Valérie 

     

     

     

  • La discothèque « Zone 51 » à Nandrin (exMonastère) a décidé de sortir du confinement, elle organise une soirée ce samedi 19 juin 2020

    Lien permanent

    Afin de vous préparer à notre réouverture lointaine ...  la zone organise un live Facebook en direct de la zone 

    Pour se faire n’oubliez ps de rejoindre vos écrans ce samedi 20 juin à partir de 20h et de danser  avec nous a distance bien sûr 

    Le live sera animé par Gaëtan bartosz 

    Voici notre programme :


     20h-21h00 DJ you nasty ( holà que tal )

     21h-22h00 DJ ale el cubano 

    22h-23h00 DJ Thierry von der warth

    23h-00h00 DJ Bryan

    00h-1h00 ever L

    1h-1h30 Ever L vs Bryan

    1h30-2h Bryan vs Serge

    Ça va vraiment être le feu on espère que vous serez nombreux à nous suivre en attendant avec impatience la réouverture !
    #teamzone51

    Aucun public admis à l’intérieur de la zone .

     

    Live Facebook

    Public  · Organisé par ZONE 51 Discothèque Nandrin
    Une soirée samedi à la Zone 51 avec Gaetan Bartosz
     
    La discothèque « Zone 51 » (exMonastère) a décidé de sortir du confinement, du moins virtuellement.

    Elle organise ce samedi une soirée en live sur Facebook de 20h à 2h du matin avec six DJS, réduits au chômage mais qui se déplacent bénévolement pour remettre à l’honneur l’événementiel.
    C’est le dernier secteur qui rouvrira ses portes, sans doute début septembre !

    Au programme de ce samedi : 20h-21h DJ you nasty ( holà que tal ) ; 21h-22h DJ ale el cubano ; 22h-23h DJ Thierry Von der warth ; 23h-0h DJ Bryan ; 0h-1h Ever L ; 1h-1h30 Ever L vs Bryan et 1h30-2h Bryan vs Serge.
    À l’animation, le Hannutois Gaetan Bartosz, animateur Radio Contact, élu meilleur animateur de l’année.
    Tout cela avant de vous recevoir dans un nouveau décor de la Zone 51. 
     
    Article et rédaction de Marc .G.
  • Nandrinois nous sommes capable de faire mieux pour soutenir Valérie Gyse de Villers le Temple Nandrin à The Voice Belgique

    Lien permanent
    Valérie Gyse   l'annonce !!!
    je me lance à nouveau dans l'aventure THE VOICE,

    https://campagne.rtbf.be/…/6…/190413_TVB_VotesAuditions.html

    Mais pour cela il me faut des votes...


    Des votes et encore des votes....


    LE PLUS POSSIBLE,


    pour être sur d'aller plus loin.


    partager un maximum

    Il faut appuyer sur les 9 petits carrés rechercher Gyse


    Puis appuyer sur ma vidéo puis sur le petit Cœur 


    Et puis compléter ou vous connecter avec Facebook

    vous avez droit de voter une fois par jour, tous les jours

    Valider le mail dans votre boite mails ou dans les publicité ou dans les Spam , sans la validation mail le vote est nul !!!!


    un tout grand merci d'avance à vous tous...

     

    Valérie Gyse de Villers le Temple Nandrin Chanter pour traverser le confinement, vidéo dans l'article

    Valérie Gyse (36) chante depuis l’âge de cinq ans.

    Une passion qui aide cette Nandrinoise à traverser le confinement, et qu’elle n’hésite pas à partager sur Facebook.


    « Depuis le confinement, je ne suis pas au top de ma forme », confie-t-elle.

    « Mon papa a eu une greffe de foie en décembre, mais à cause du confinement, je ne pouvais pas le voir alors qu’il vit juste à côté ! »


    Valérie Gyse enregistre ainsi tous les soirs des reprises qu’elle partage sur Facebook grâce à l’application Smule.

    « C’est une application sur smartphone qui permet de faire gratuitement des duos filmés », indique-t-elle.

    « Mon conjoint m’a offert l’inscription à l’année, ce qui me permet de chanter seule. »

     

    La Nandrinoise choisit un titre qu’elle a envie de chanter, cherche l’instrumental de la chanson et chante les paroles qui défilent. « Ça me libère de chanter », confie-t-elle. « Des gens m’écoutent sur les réseaux sociaux, ce qui les sort de cette crise du coronavirus dont on entend tout le temps parler. »


    Son répertoire de prédilection : la chanson française. « J’adore Lara Fabian, Balavoine ou encore Goldman », sourit-elle. « Le français me permet plus facilement d’exprimer mes émotions que l’anglais. »
    « Faire plaisir aux gens »
    La Nandrinoise a également tenté The Voice, et a chanté dans plusieurs groupes de cover comme Miss Singer. « Chanter sur scène, c’est très spécial est merveilleux. Je retrouve un peu ce sentiment quand je reçois sur Facebook les messages des gens qui sont contents de m’entendre. »
    Car des internautes apprécient les reprises de Valérie Gyse et le font savoir. « On me dit parfois que mes chansons sont vraiment magnifiques, c’est dingue ! Je n’imaginais pas que ça pouvait faire autant plaisir aux gens », sourit-elle. « Ces personnes peuvent elles-mêmes partager mes chansons, ça les libère aussi peut-être. »
    Son conjoint la soutient, tout comme son jeune fils. « Quand il m’entend enregistrer une chanson, il est tout content et me dit que je chante encore mieux que l’interprète originale », dit-elle. « Il touchera aussi à des instruments, je pense, car il aime beaucoup la musique et provient d’une famille de musiciens. »
    Vous pouvez retrouver les vidéos de Valérie Gyse sur son profil Facebook éponyme.

    Rédaction de l'article J.G.

     

    Retrouvez les chansons de Valérie Gyse ici 

    Une des chansons de Valérie 

     

     

     

  • Valérie Gyse de Villers le Temple Nandrin Chantait pour traverser le confinement, maintenant soutenons son aventure THE VOICE

    Lien permanent
    Valérie Gyse   l'annonce !!!
    je me lance à nouveau dans l'aventure THE VOICE,

    https://campagne.rtbf.be/…/6…/190413_TVB_VotesAuditions.html

    mais pour cela il me faut des votes...
    des votes et encore des votes....
    LE PLUS POSSIBLE,


    pour être sur d'aller plus loin.


    partager un maximum

    Il faut appuyer sur les 9 petits carrés rechercher Gyse


    Puis appuyer sur ma vidéo puis sur le petit Cœur 


    Et puis compléter ou vous connecter avec Facebook

    vous avez droit de voter une fois par jour, tous les jours


    un tout grand merci d'avance à vous tous...

     

    Valérie Gyse de Villers le Temple Nandrin Chanter pour traverser le confinement, vidéo dans l'article

    Valérie Gyse (36) chante depuis l’âge de cinq ans.

    Une passion qui aide cette Nandrinoise à traverser le confinement, et qu’elle n’hésite pas à partager sur Facebook.


    « Depuis le confinement, je ne suis pas au top de ma forme », confie-t-elle.

    « Mon papa a eu une greffe de foie en décembre, mais à cause du confinement, je ne pouvais pas le voir alors qu’il vit juste à côté ! »


    Valérie Gyse enregistre ainsi tous les soirs des reprises qu’elle partage sur Facebook grâce à l’application Smule.

    « C’est une application sur smartphone qui permet de faire gratuitement des duos filmés », indique-t-elle.

    « Mon conjoint m’a offert l’inscription à l’année, ce qui me permet de chanter seule. »

     

    La Nandrinoise choisit un titre qu’elle a envie de chanter, cherche l’instrumental de la chanson et chante les paroles qui défilent. « Ça me libère de chanter », confie-t-elle. « Des gens m’écoutent sur les réseaux sociaux, ce qui les sort de cette crise du coronavirus dont on entend tout le temps parler. »


    Son répertoire de prédilection : la chanson française. « J’adore Lara Fabian, Balavoine ou encore Goldman », sourit-elle. « Le français me permet plus facilement d’exprimer mes émotions que l’anglais. »
    « Faire plaisir aux gens »
    La Nandrinoise a également tenté The Voice, et a chanté dans plusieurs groupes de cover comme Miss Singer. « Chanter sur scène, c’est très spécial est merveilleux. Je retrouve un peu ce sentiment quand je reçois sur Facebook les messages des gens qui sont contents de m’entendre. »
    Car des internautes apprécient les reprises de Valérie Gyse et le font savoir. « On me dit parfois que mes chansons sont vraiment magnifiques, c’est dingue ! Je n’imaginais pas que ça pouvait faire autant plaisir aux gens », sourit-elle. « Ces personnes peuvent elles-mêmes partager mes chansons, ça les libère aussi peut-être. »
    Son conjoint la soutient, tout comme son jeune fils. « Quand il m’entend enregistrer une chanson, il est tout content et me dit que je chante encore mieux que l’interprète originale », dit-elle. « Il touchera aussi à des instruments, je pense, car il aime beaucoup la musique et provient d’une famille de musiciens. »
    Vous pouvez retrouver les vidéos de Valérie Gyse sur son profil Facebook éponyme.

    Rédaction de l'article J.G.

     

    Retrouvez les chansons de Valérie Gyse ici 

    Une des chansons de Valérie 

     

     

     

  • Ils sont originaire d'Ouffet, Romain Paquet et Vanessa Paquet au casting de «The Voice»

    Lien permanent

    La nouvelle saison de « The Voice », l’émission de la RTBF destinée à découvrir de nouveau talents de la musique, est lancée. Les auditions via internet sont ouvertes. 

    L'espoir : décrocher le plus de voix pour être directement qualifié pour les auditions à l’aveugle, les fameux « Blind ».

    Le casting via internet avait très bien débuté pour Romain. « Pour le moment, je suis dans le top 4 des votes. La première semaine, j’ai même été en tête puis des gens ont trouvé une faille dans le système et le compteur de certains candidats a décollé. C’est revenu à la normale. Ce ne sera pas facile car je suis en concurrence avec la fille d’Ali Lukunku, qui reçoit pas mal de soutien. »

    Et c’est avec un titre qui a tourné sur toutes les radios il y a quelques mois que notre footballeur-chanteur compte séduire le public : « Dance Monkey », de « Tones and I ». « J’ai fait de ce titre électro une version acoustique. Ce n’est pas la chanson qui met le plus en valeur ma voix mais les gens seront plus réceptifs à une musique qu’ils connaissent. A la base, mon répertoire est plutôt Indochine, De Palmas ou pop-rock français… et Coldplay quand j’essaie d’être plus international. »

    De temps en temps, Romain peut aussi compter sur quelques conseils de David Hallyday en personne. « C’est mon mentor. J’ai eu l’occasion de le rencontrer suite à un concours il y a quelques années et les gagnants devaient l’interviewer via deux questions. Il a ensuite dédicacé ma guitare et son producteur a pris mes coordonnées. Je fais partie de son fan club, sans pour autant faire partie de ceux qui « grattent » pour obtenir quelque chose. »

    Si vous souhaitez soutenir nos deux chanteurs, rien de plus simple. Il suffit d’un petit vote sur le site internet de la RTBF...

    Extrait d'un article de LAURENT MAES

    Article complet sur le sujet clic ici 

     

    Ils sont frère et Sœur et originaire d'Ouffet  !!! ils sont du Condroz , ils n'attendent que vos votes !!! soutenons nos locaux 

     

     

  • La relation mère-fils au coeur du deuxième roman de la Nandrinoise Pascale Gillet-B

    Lien permanent

    Dans le roman « Le salon de coiffure », Pascale Gillet-B plonge dans les souvenirs de ses jeunes héros sur fond de guerre.

    Indirectement, elle évoque aussi son fils tragiquement disparu.


    En 2015, Pascale Gillet-B, professeur de français retraitée, sortait un premier roman « Aiguillage », en hommage à son fils Mathias, géographe de 24 ans et demi, happé par un train alors qu’il circulait le long des voies à Floreffe pour rejoindre le camping du festival Esperanzah!, le 31 juillet 2009.


    Une écriture thérapie, une façon de faire revivre son grand et beau garçon, même si rien n’effacera jamais la douleur de la disparition.


    Quatre ans plus tard, la Nandrinoise a repris la plume, par défi.

    « Je voulais voir si j’étais encore capable d’écrire.

    J’ai de suite retrouvé le plaisir des mots et mon imaginaire m’a portée », nous confie-t-elle.

    Après un an de travail et de réécriture, le roman est terminé, il vient d’être publié par la maison d’édition Chloé des Lys, basée dans la région de Tournai, la même qui avait sélectionné « Aiguillage ».

    « Le salon de coiffure », c’est son titre, prend pour décor un salon de coiffure qui change de fonction au fil du temps. De lieu de travail d’une mère résistante, de refuge, de repère et de salon de reliure pour son fils Charles et de son ami Richard, enfants, adolescents puis jeunes adultes.

    Les deux compères remontent chacun dans leur passé, l’un en retrouvant des écrits de sa mère décédée, l’autre en discutant avec sa maman. Ils découvrent alors que la famille de l’un a combattu dans la résistance alors que la famille de l’autre est tombée dans la collaboration.


    « Il ne s’agit pas d’un roman historique, mais d’un roman de vie dans un décor historique. C’est en partie autobiographique car je me suis inspirée des histoires que mon père me racontait sur la Guerre 40-45 et qui m’ont toujours très intéressée.

    Pour être crédible et ne pas commettre d’erreurs, je me suis beaucoup informée pour vérifier les dates, les événements. Et j’ai brodé cette histoire tout autour », nous explique Pascale Gillet-B, 61 ans.


    Un roman basé sur la relation mère-fils aussi.

    « Je m’en suis rendue compte après. Ce sont les mères qui guident leur fils sur le chemin du souvenir.

    Il y a forcément une part de Mathias dans mon livre, il ne me quitte jamais. Les caractères des héros s’inspirent de lui, dans l’enfance ou l’adolescence par exemple », glisse-t-elle.

    Pour découvrir le deuxième roman de Pascale Gillet-B, plusieurs possibilités : vous pouvez vous rendre sur le site internet https://www.editionschloedeslys.be/ où le livre se commande en ligne, le commander en librairie, vous en trouverez à la librairie « P’tits Bouquins et cie » à Herve, à la Librairie des Vennes à Liège et bientôt à La Dérive à Huy. Le prix de vente est de 20,60 euros.

    Un exemplaire a aussi été déposé à la bibliothèque de Nandrin.


    « Je n’ai pas retrouvé le conducteur de train »


    Lors de notre premier entretien au sujet d’Aiguillage, Pascale Gillet-B nous avait confié son espoir de retrouver le conducteur de train qui avait accidentellement tué Mathias.

    « J’aimerais pouvoir rencontrer le conducteur ou lui écrire car c’est la dernière personne à avoir vu Mathias vivant… », nous avait-elle dit. Malgré les démarches entreprises, cela n’a jamais pu se faire.

    « La SNCB m’a répondu qu’elle ne communiquait jamais de noms car les conducteurs de train ont beaucoup de mal à se remettre d’accidents de la sorte.

    J’ai appris que le monsieur avait fait une dépression alors j’ai préféré le laisser tranquille même si c’est une grande tristesse pour moi ».

    Précisons qu’il s’agit bien d’un accident.

    mathias .jpg« Mathias ne savait pas que les trains roulent à gauche, il se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment, dos au train, trop près du bord. J’ai eu accès au p-v. de police », précise-t-elle.


    L’écriture aide la Nandrinoise mais ne pourra jamais guérir sa plaie.

    « Je ne me suis pas relevée de la mort de Mathias.

    Cela m’a aidée de recréer mon fils à travers les mots, j’ai appris à vivre sans lui, j’ai trois filles et des petits-enfants que j’adore.

    Mais je n’accepterai jamais son décès, c’est un déchirement qu’aucune mère n’est prête à vivre. »

     

     

    Article et rédaction d'Annick Govaers 

    Source

    pascale gillet b.jpg

     

     

  • L’ancien défenseur du Standard et patron du tennis club de Nandrin envisage un come-back

    Lien permanent

    Philippe Garot, ancien international belge qui compte plus de 220 matchs à son actif avec le Standard de Liège et a été champion avec Beveren en 1983, envisage un come-back inédit sur les terrains de foot.

    Du haut de ses 71 ans, celui qui gère un club de tennis dans le Condroz aimerait en effet retrouver un club de P3 ou de P4 pour la saison prochaine.

    Et ce, pour jouer en tant que libero.


    Pour une annonce surprenante, c’est une annonce surprenante !

    « Oui », assume totalement Philippe Garot, ancien Diable rouge (2 caps en 1979) et joueur du Standard, du RWDM et de Beveren, entre autres.


    Cette annonce, relayée par nos confrères de la RTBF, c’est qu’il a envie de recommencer à jouer au foot et de retrouver un club en P3 ou en P4 en vue de la saison prochaine, alors qu’il aura 72 ans en novembre !

    Mais voilà, il se sent en pleine forme et le foot lui manque.


    « Ce retour, cela fait longtemps que j’y pense. Pourquoi je veux revenir ?

    L’envie, tout simplement », confie le Verviétois, qui a aussi porté le maillot du RCS Verviers puis de l’AS Eupen durant sa carrière de joueur et qui a quitté le foot pro à 38 ans, en 1986.

    À 53 ans, il évoluait encore à Templiers, en P3, en tant que libero.

    « J’ai terminé à l’Étoile Dalhem, en P3.

    C’était il y a 7 ou 8 ans, je crois.

    Il m’est arrivé de temps en temps de jouer en réserve, mais pas souvent.

    Et là, je veux revenir dans une équipe première », souligne Philippe Garot, affûté, déterminé et convaincu que ce come-back est possible.


    Il veut jouer comme libero


    S’il n’a pas encore de contact concret pour cette reprise, il a par contre déjà un plan en tête.

    « Je pense que je ferai comme la dernière fois : j’attendrai que le championnat recommence, je regarderai les équipes qui prennent beaucoup de buts et j’irai me proposer.

    En tant que défenseur, évidemment. Je suis libero et je resterai libero. »


    On peut tout de même se demander s’il n’a pas de crainte à l’idée d’être opposé à des joueurs de 40 voire 50 ans de moins que lui.

    « On verra », répond-il calmement.

    « C’est pour cela aussi que je désire reprendre en P3 ou en P4 et pas en P1.

    Ce que je pourrai apporter à mon futur club, c’est mon expérience.

    Si un club me sollicite, et pas nécessairement en province de Liège, je serai là sans trop de problème. »


    Si cette reprise se confirme, on aura sans nul doute affaire à un cas de figure unique en son genre.

    « Déjà quand j’avais 45-50 ans, j’étais un des rares de mon âge sur la pelouse, si pas le seul », embraye celui qui gère le Tennis Club du Condroz, à Nandrin mais ne joue pas au tennis.


    L’ancien international belge, s’il se sent apte à rejouer au foot, ne compte par contre pas aller s’entraîner en semaine dans son futur club.

    « Non, car si je joue le dimanche, il me faudra bien une semaine pour récupérer afin de rejouer le dimanche suivant.

    Mais du moment que je tiens la baraque derrière et qu’on me laisse le temps de récupérer entre deux matchs, je suis prêt à tenir 90 minutes.

    Il n’y a pas de problème pour reprendre et la remise en condition, ça viendra tout seul. Le sport me manque. »


    Quid toutefois des automatismes avec les équipiers, de la condition physique, etc. sans participer aux entraînements ?

    Là non plus, cela ne l’effraye pas.

    « Je ne crois pas qu’il y aura un manque si je ne m’entraîne pas », reprend avec assurance Philippe Garot, qui est né à Verviers et y est resté jusqu’à ses 20 ou 21 ans, mais a depuis lors quitté l’ancienne cité lainière.

    Après avoir résidé à Bruxelles, il est installé du côté de Liège depuis un moment.


    Champion avec Beveren


    C’est aussi l’occasion de revenir avec lui sur quelques lignes de sa belle carrière pro, lui qui a notamment connu la fusion entre le Daring Molenbeek et le Racing White qui a abouti à la naissance du RWDM.

    « J’y suis resté un an puis je suis allé six ans au Standard.

    Mais les plus belles années de ma carrière, cela a été à Beveren », confie encore notre interlocuteur, qui a notamment remporté une Coupe de Belgique et un titre de champion avec Beveren.


    Le Verviétois a ensuite embrassé une carrière de joueur-entraîneur, notamment au RWDM puis aux Francs Borains, avant de passer par Mons, la Côte d’Ivoire, Seraing ou encore le Standard Fémina en tant que coach.


    Le voilà à présent prêt à ouvrir un nouveau chapitre de sa carrière. En tant que joueur, à nouveau…


    Article et rédaction Olivier Delfino

    Source

  • Le Condroz filmé depuis le ciel ......

    Lien permanent

    François Gabriel est un jeune Ferrusien de 22 ans passionné par l’audiovisuel.

    Éducateur le jour et photographe amateur la nuit, ce mordu de prise d’images est également un amoureux de la commune de Ferrières et de ses environs.

    Dans un premier temps, il s’est associé avec son meilleur ami, Baptiste Breulet, pour fonder le compte Instagram « Ferrières en photo ».

    On y retrouve aussi bien des clichés des monuments de la commune que des couchers de soleil colorant les plaines agricoles du village.


    Il y a deux semaines, François a décidé de passer à la vitesse supérieure en investissant 500€ dans l’achat d’un drone.

    « J’y pensais depuis un bon moment. La hauteur permet de voir énormément de choses !

    On a une vue bien plus lointaine, parfois jusqu’à Durbuy et même Aywaille. C’est hallucinant. »


    Cette passion qu’il vit après son travail, le jeune Ferrusien a choisi de la partager en créant la page Facebook « Drone_up », sur laquelle il publie ses vidéos.

    « J’ai également lancé une chaîne YouTube du même nom, précise-t-il. Je ne veux pas garder pour moi les images que je filme, le but est de les partager. »


    Le travail des fermiers


    Beau-fils de l’agriculteur sprimontois Alain Collienne, il a profité de la récolte de foin pour aller tester son drone.

    « Il m’a dit que ça serait un plus pour lui d’avoir une vidéo qui montre les étapes du fauchage, le travail d’un agriculteur. J’ai également été filmé la ferme de Christian Verdin, à Werbomont.

    Ça me permet de m’entrainer pour le montage. »


    Même s’il fait tout ça par pure passion, François Gabriel n’exclut pas de travailler un jour comme vidéaste professionnel, avec du matériel de qualité.

    Une vidéo faisant la promotion de la commune de Ferrières « sous tous ses angles » sera publiée dans la semaine à venir sur la page Facebook Drone_up. Drone_up

    Drone_up

    « Il y a plein de choses magnifiques à filmer et à photographier à Ferrières.

    Les paysages en début de soirée offrent une palette de couleurs extraordinaires, » assure avec envie le jeune vidéaste.


    Article et rédaction par P.Tar.

     

    Source

     

     

     

  • l'ex-Diable rouge Philippe Garot de Nandrin cherche un club pour...rejouer au football !!! annonce la RTBF

    Lien permanent

    L'ex-défenseur du Standard, de Beveren et du RWDW, Philippe Garot, qui ne fait absolument pas son âge, a répondu à une interview de Pierre Capart de la RTBF .

     

    Il gère le club de tennis à Nandrin, il n’attend plus que l’appel d’un club de provinciales pour effectuer un come-back .

     

    Interview clic ici 

     

    Source info RTBF 

    Article complet clic ici 

     

     

     

  • Un deuxième roman pour la nandrinoise Pascale Gillet B, présentation et vidéo !!!

    Lien permanent

    Un deuxième roman pour la nandrinoise Pascale Gillet B !!!

    Elle est auteur, elle est nandrinoise, elle a  à son actif déjà deux romans "Aiguillage" et "Le salon de coiffure".

    Elle a participé cette hiver 2019 au salon de la petite édition au Grand Curtius.

    LE SALON DE COIFFURE est  référencé.....


    Cela signifie qu'il existe officiellement et que,  vous pourrez le commander sur le site de Chloé des Lys.

    Aiguillage et Le salon de coiffure édités aux Editions Chloé des Lys.

    Le salon de coiffure

    Auteur : Pascale Gillet-B

    Dans ce roman, deux amis, Charles et Richard, vont remonter le fil du temps et ainsi retrouver leur adolescence bouleversée à la fin du conflit meurtrier de 1940-45, puis traverser les années de cette guerre désastreuse jusqu’à leur petite enfance et leur première rencontre.
    Leur mère respective les guide l’un et l’autre sur le chemin de ces souvenirs, parfois compliqués, souvent douloureux.
    Blessé par le décès récent de sa mère, Charles fera ce retour en arrière, à son rythme, à travers les mille et mille papiers entassés dans des cartons et noircis de la belle écriture maternelle qu’il lira avec émotion et passion.
    Richard affrontera sa mère au cours de rencontres de plus en plus ardues mais également de plus en plus intimes où elle se livrera sans pudeur et avec beaucoup d’amour.
    Les deux amis arriveront transformés au plus profond d’eux-mêmes au terme de ce cheminement très particulier.
    N° ISBN : 978-2-39018-108-8
    Auteur : Pascale Gillet-B
    Année de parution : Janvier 2020

    Clic ici pour le commander 

    https://www.editionschloedeslys.be/

     

    Bonne lecture à vous !!!

    Rencontre avec l'auteur Pascale Gillet-B

     

    roman2.jpg

    La vidéo clic ici 

  • Lou Deprijck venu à Nandrin il y a quelques années a été hospitalisé en urgence pour inflammation de la gorge.

    Lien permanent

    J’ai perdu ma voix, je ne suis audible qu’à 5%

    Le producteur et artiste belge de 74 ans a fait peur à son public, jeudi, en publiant une photo de lui, sur un lit d’hôpital. Test coronavirus négatif, a rassuré Lou qui vit tout de même le « cauchemar du chanteur » : il est aphone.

    De retour chez lui, il doit suivre « un traitement pendant 10 jours avant de retourner à l’hôpital », nous dit-il… du bout du clavier.


    Le cliché a de quoi faire peur : Lou Deprijck, masqué sur un lit d’hôpital.

    Mais non, a vite rassuré le créateur de « Ça plane pour moi », il n’était pas hospitalisé, jeudi, après avoir ressenti les premiers symptômes du Covid.

    Mais pour de problèmes de gorge.


    Moins inquiétant donc, mais reste que perdre sa voix demeure « le cauchemar du chanteur », souligne Lou.

    Devenir aphone, un comble tout de même pour celui qui avait « prêté » sa voix à… Plastic Bertrand – qui naîtra alors – pour son tube planétaire.


    retour hosto dans 10 jours


    Souriant, vivant à 100 à l’heure, Lou Deprijck a vécu son confinement, dans un premier temps, en Thaïlande. Il en avait même profité pour tourner un clip, à Pattaya, sa deuxième maison.

    Là-bas, il s’est fait un ami belge, Max Dienst, devenu gérant d’un restaurant et manager d’un club de gogos danseuses.

     

    Mais Lou avait réussi à trouver un vol, fin avril, pour revenir dans le plat pays.

    Depuis chez lui, à Lessines, il postait de temps à autre quelques vidéos de lui réinterprétant l’une ou l’autre chanson.

    Et puis, sa voix est partie.

    Presque totalement.


    « Il me reste 5 % de ma voix, elle a à peine audible », nous confiait Lou hier, du bout du clavier. Il était rentré chez lui pour se soigner.

    « Je dois être de retour à l’hôpital dans 10 jours ! »


    cordes vocales touchées


    En attendant, il doit suivre un traitement pendant trois semaines. « Je dois prendre des médocs, c’est trop enflammé », continue l’excentrique producteur, devenu aphone.

    « La gorge et les cordes vocales sont touchées ».


    C’est de patience, et comme à son habitude, de plein d’optimisme, que Lou, qui a fêté en début d’année ses 74 ans, devra s’armer.

    On lui souhaite un bon rétablissement et que tout plane à nouveau pour lui !


    Article et rédaction Charlotte Vanbever

    Source

  • Au Présent, Boutique et Espace Boncelles présente le cheminement de Brigitte Bennaets de Saint-Séverin réalisation ses de masques en vidéo .

    Lien permanent

    Au Présent, Boutique et Espace

     

     

    Rue Reine Astrid 49/5

    Boncelles 

    0486 02 05 22

     

     

    Au Présent, Boutique et Espace

     

     

  • Marine Delmotte de Nandrin et quelques anciens Talents de The Voice Belgique et de The Voice Kids ont décidé de se le réapproprier "Volare"

    Lien permanent

    Quelques anciens Talents de The Voice Belgique et de The Voice Kids ont décidé de se le réapproprier.

    Vous aimez l'Eurovision Song Contest ?

    Alors rendez-vous pour une émission spéciale Eurovision, votre top 20 CE 14/05 | 20h35 | La Une et RTBF Auvio 

    En 1958, 'Volare' se classe 3ème au Concours Eurovision de la chanson (elle n'a même pas gagné !) et pourtant, ce titre de Domenico Modugno reste l'un des plus emblématiques du concours !

    Vous aimez l'Eurovision Song Contest ? Alors rendez-vous pour une émission spéciale Eurovision, votre top 20 CE 14/05 | 20h35 | La Une et RTBF Auvio

    The Voice Belgique - RTBF

    Pour soutenir Marine Delmotte de Nandrin aujourd'hui mardi 4 avril à The Voice

     

    L'aventure continue pour Marine Delmotte de Nandrin ce soir au Live de The Voice

    C'était le 3e live et l'aventure The Voice s'arrête pour notre Marine Delmotte de Nandrin, nous la retrouverons sur d'autres scènes

    The Voice Belgique - RTBF

     

    Lire la suite

  • Gauthier de Nandrin annoncait la météo locale sur la RTBf aujourd'hui mardi

    Lien permanent

    Aujourd'hui, mardi 28 avril 2020,  un peu avant 13 h la météo  chez vous par Gauthier de Nandrin 

    Un passage remarqué sur la chaîne info de la RTBf 

    La météo chez vous : partagez vos vidéos météo à la télévision

    À partir de ce lundi 23 mars, l’équipe de la météo RTBF et l’équipe de l’émission " Quel Temps ! " souhaitent vous inviter à participer à un rendez-vous convivial qui va s’appeler " La météo chez vous ".

    Comment faire ? Clic ici 

     

    Source

     

  • BELGES À DOMICILE : QUELS TALENTS ! Envoyez-nous vos vidéos !

    Lien permanent

    Envoyez-nous vos vidéos !

    Le vendredi 1er mai, participez à l’émission

    BELGES À DOMICILE : QUELS TALENTS !

    Envoyez vite votre meilleure vidéo sur talents@rtl.be

     

  • BELGES À DOMICILE : QUELS TALENTS ! Envoyez-nous vos vidéos !

    Lien permanent

    Envoyez-nous vos vidéos !

    Le vendredi 1er mai, participez à l’émission

    BELGES À DOMICILE : QUELS TALENTS !

    Envoyez vite votre meilleure vidéo sur talents@rtl.be

     

  • Valérie Gyse de Villers le Temple Nandrin Chanter pour traverser le confinement, vidéo dans l'article

    Lien permanent

    Valérie Gyse (36) chante depuis l’âge de cinq ans. Une passion qui aide cette Nandrinoise à traverser le confinement, et qu’elle n’hésite pas à partager sur Facebook.


    « Depuis le confinement, je ne suis pas au top de ma forme », confie-t-elle.

    « Mon papa a eu une greffe de foie en décembre, mais à cause du confinement, je ne pouvais pas le voir alors qu’il vit juste à côté ! »


    Valérie Gyse enregistre ainsi tous les soirs des reprises qu’elle partage sur Facebook grâce à l’application Smule. « C’est une application sur smartphone qui permet de faire gratuitement des duos filmés », indique-t-elle.

    « Mon conjoint m’a offert l’inscription à l’année, ce qui me permet de chanter seule. »

     

    La Nandrinoise choisit un titre qu’elle a envie de chanter, cherche l’instrumental de la chanson et chante les paroles qui défilent. « Ça me libère de chanter », confie-t-elle. « Des gens m’écoutent sur les réseaux sociaux, ce qui les sort de cette crise du coronavirus dont on entend tout le temps parler. »


    Son répertoire de prédilection : la chanson française. « J’adore Lara Fabian, Balavoine ou encore Goldman », sourit-elle. « Le français me permet plus facilement d’exprimer mes émotions que l’anglais. »
    « Faire plaisir aux gens »
    La Nandrinoise a également tenté The Voice, et a chanté dans plusieurs groupes de cover comme Miss Singer. « Chanter sur scène, c’est très spécial est merveilleux. Je retrouve un peu ce sentiment quand je reçois sur Facebook les messages des gens qui sont contents de m’entendre. »
    Car des internautes apprécient les reprises de Valérie Gyse et le font savoir. « On me dit parfois que mes chansons sont vraiment magnifiques, c’est dingue ! Je n’imaginais pas que ça pouvait faire autant plaisir aux gens », sourit-elle. « Ces personnes peuvent elles-mêmes partager mes chansons, ça les libère aussi peut-être. »
    Son conjoint la soutient, tout comme son jeune fils. « Quand il m’entend enregistrer une chanson, il est tout content et me dit que je chante encore mieux que l’interprète originale », dit-elle. « Il touchera aussi à des instruments, je pense, car il aime beaucoup la musique et provient d’une famille de musiciens. »
    Vous pouvez retrouver les vidéos de Valérie Gyse sur son profil Facebook éponyme.

    Rédaction de l'article J.G.

    Retrouvez les chansons de Valérie Gyse ici 

  • le ROYAL ELAN Fondation Christian Blavier a décidé d'annuler les deux manifestations prévues

    Lien permanent

    En conformité avec les décisions prises par la Conférence des Elus de l'arrondissement, le ROYAL ELAN Fondation Christian Blavier a décidé d'annuler les deux manifestations prévues au cours du premier semestre

     

    1. Exposition des Ateliers d'Arts plastiques, qui devait avoir lieu à la salle de Saint-Séverin les  9 et 10 mai 2020
    2.  La balade nature prévue le 7 juin 2020

    Meilleures salutations et à des jours meilleurs.

     

    Albert LION

    Président

  • Le Modavien Pierre Lizée a été sélectionné pour faire partie d’une grande playlist destinée à promouvoir les artistes lors de cette crise sanitaire

    Lien permanent

    Le Modavien Pierre Lizée participe à la playlist solidaire

    Le chanteur Pierre Lizée s’est montré particulièrement créatif lors du confinement. Alors qu’il perfectionne son EP, le Modavien a été sélectionné pour faire partie d’une grande playlist destinée à promouvoir les artistes lors de cette crise sanitaire.


    Il y a deux ans, Pierre Lizée (24) sortait son premier single, Chemical Love. Depuis, le Modavien n’a pas chômé : il a en effet écrit plus de 30 compositions. « Je ne vais pas les garder toutes », prévient-il.


    Il travaille toujours avec le Liégeois Grégoire Gerstmans, avec qui il s’accorde artistiquement. « Il n’y a toujours pas de date de sortie pour mon EP. » S’il veut le sortir le plus tôt possible, il se dit assez perfectionniste. « J’ai envie de sortir ce que j’aime. Je me bats un peu avec moi-même à ce niveau-là », confie Pierre Lizée.


    L’ancien candidat de The Voice a toutefois récemment sorti un nouveau clip nommé « I’m sorry ». Il s’agit d’une ballade qui donnera le ton du reste de son EP. Des titres qui seront toujours en anglais. « J’ai du mal à composer en français », admet-il. « Je viens plutôt de la britpop, le rock anglais. »


    « I’m sorry » fait notamment appel à du piano et des violons. « On s’est lâché », sourit Pierre Lizée. « On a mis beaucoup de silence, très peu de batteries.

    Beaucoup de mes titres sont dans cette veine, même s’il y aura aussi des morceaux qui claquent un peu plus. »


    Déjà disponible sur YouTube, cette chanson intègrera la playlist d’une centaine d’artistes belges signée Stream ! t Belgium. Cette initiative, qui sera lancée le 10 avril, a pour but de promouvoir une série d’artistes belges pour les aider en cette période de confinement.


    « La playlist sera disponible sur Spotify, Apple Music et Deezer », continue Pierre Lizée. « J’ai envoyé ma chanson parce que je connaissais les personnes qui l’ont lancée. Ils ont accepté mon titre I’m Sorry. »


    L’objectif est de créer un événement autour de cette liste de chansons pour inviter tout le monde à l’écouter. Certains artistes sont plus renommés que d’autres, comme Alice on the roof et Konoba.


    Une période créative


    Pour ses textes, le Modavien s’inspire de sa vie, mais aussi de séries et de films. Dès lors, il est particulièrement créatif pendant le confinement. « Je n’ai rien d’autre à faire, vu qu’on ne peut pas bouger », dit-il. « Je me permets de créer un maximum. Je n’ai pas arrêté de composer pendant ces deux semaines. Je travaille à distance avec Grégoire Gerstmans, avant de retravailler le studio à la fin de cette crise. »


    Il n’écrira pas de chanson en lien avec le coronavirus, ne voulant pas surfer sur une vague qu’il considère marketing. Il garde contact avec des candidats de The Voice et ses coaches, les Cats on Trees. « Je continue à leur envoyer mes chansons », dit-il.


    Un bachelier en communication, il se consacre totalement à la musique. « C’est maintenant ou jamais. C’est mon rêve », conclut-il.


    Rédaction de l'article par Jérôme Guisse

    Source

  • Le Blog Villageois de Nandrin fête ses 9 ans aujourd'hui 3 mars 2020 et 14755 articles et 2 849 464 visiteurs

    Lien permanent

    Merci à vous

    de votre fidélité


    3 mars 2011- 2020


    14755 articles


    2 849 464 visiteurs

    Par 187 pays 

     

    Vous avez même permis au Blog Villageois Nandrin

    d'être premier du classement des Blogs les plus lus !!!

    Le Blog est une réalisation bénévolement 

     

     

    "C'est il y a tout juste 9 ans, après la première formation à la Sudpresse Academy à Namur, que les premiers posts de nos blogs locaux ont été lancés, se souvient Xavier Lambert, responsable éditorial des sites de Sudpresse à l'époque .

    On a enregistré quelques échecs ou renoncements, mais la qualité de cette première fournée était impressionnante..."

    Nos blogs locaux Sudinfo soufflent leur première bougie article dans SudInfo

     

    Blog:

    (1999) Mot emprunté à l’anglais blog, lui-même aphérèse créée par Peter Merholz de weblog, celui-ci composé de web (« Web ») et de log (« journal ») créé par Jorn Barger.

    (Anglicisme informatique) (Internet) Site Web, ou partie de site Web, personnel dans lequel l’auteur note, au fur et à mesure de sa réflexion sur un sujet qui lui importe, des avis, impressions, etc., pour les diffuser et susciter des réactions, commentaires et discussions. Les articles ou contributions individuels sont connus comme billets.

    • Avec l’augmentation du nombre de blogs, le phénomène du pollupostage (spam), à l’origine associé seulement au courrier électronique, pénètre aujourd’hui la blogosphère. (Perspectives des technologies de l’information de l’OCDE 2006, p.308)

    Blogueuse:

    Personne de sexe féminin utilisant Internet comme un moyen de communication pour s’exprimer et diffuser de l’information sur différents sujets pour lesquels il a une expertise ou une passion.

    La liberté d'expression consiste à pouvoir s'exprimer librement sans craindre la censure. Elle est garantie par l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948. John Stuart Mill, De la liberté, 1859 Mais ce qu'il y a de particulièrement néfaste à imposer silence à l'expression d'une opinion, c'est que cela revient à voler l'humanité : tant la postérité que la génération présente, les détracteurs de cette opinion davantage encore que ses détenteurs. Si l'opinion est juste, on les prive de l'occasion d'échanger l'erreur pour la vérité ; si elle est fausse, ils perdent un bénéfice presque aussi considérable : une perception plus claire et une impression plus vive de la vérité que produit sa confrontation avec l'erreur. De la liberté (1859), John Stuart Mill

     

    Source Clic ici 

     

    Via Facebook La Meuse "Le Blog Villageois clic ici

     

     

    Mode d'emploi du blog de Nandrin clic ici

    Alors organisateurs Nandrinois, Nandrinoise , animateurs de groupe de jeunesse, religieux et autres n'hésitez pas à me faire savoir vos organisations pour que l'annonce soit faite sur le blog, mais également des reportages en photos et vidéo. 
     
    Je répondrai toujours présente dans la mesure du possible !!! 
     
    il n'y a aucune obligation juste mettre en valeur, notre ,votre beau village et vos organisations manifestations ou messages à passer . 
     
    L'information sur le blog est gratuite donc ,tous les lecteurs peuvent se connecter et voir la vie à Nandrin  ou de Nandrin.
     
    Renseignez le blog à vos amis afin qu'ils bénéficient également des annonces et reportages de leurs activités .
     
    La blogueuse a un contact très fréquent avec la rédaction du journal La Meuse Huy-Waremme et ce qui peut être un article version papier est en version papier avec souvent un résumé sur le blog . 
     
    Voilà je vous ai donné le mode d'emploi du blog, si par quelques circonstances un oubli, un boycotte de ma personne ou autre vous ne communiquez pas vos infos c'est le village et votre organisation qui en est la victime pas moi! 
     
     
    Je suis et je reste la titulaire du Blog de Nandrin !!!!
     
     
    Piron Jeannick 
     
    GSM 0476/211775
     
    nandrin.blog@gmail.com
  • EXPOSITION BALADE DANS L’ART ANIMALIER Sculptures et Aquarelles réalistes de Jeanne de Chantal NYCKEES de Nandrin

    Lien permanent

    Madame Jeanne de Chantal NYCKEES est Nandrinoise !!!

     

    Si vous voulez découvrir l’Art Animalier sous un angle original et classique à la fois, si vous aimez l’Art Figuratif, les animaux, la nature, l’humour, la poésie, la finesse des couleurs et la précision dans le travail, venez visiter l’exposition du Sculpteur et Aquarelliste-animalier, Jeanne de Chantal NYCKEES, qui se tiendra au château de Waroux à Alleur (Ans) du jeudi 21/05 au dimanche 28/06/2020.


    En donnant la parole aux animaux, l’artiste éveille le visiteur à la narration et à l’anecdote en laissant celui-ci libre de commencer ou de poursuivre chacune des œuvres présentées. Ce sont parfois des scènes humoristiques, parfois le regard fidèle ou interrogateur d’un chien, celui vif et clair des oiseaux, l’indifférence hautaine ou le jeu d’un chat, les rencontres de pêche ou de chasse des uns et des autres, les cabrioles d’un écureuil, l’attente du prédateur, un duel entre coqs ou la fougue des chevaux dans toute la majesté de leurs attitudes.


    En sculpture, le thème abordé est principalement l’animal, en particulier le cheval dont elle aime souligner la puissante musculature, la noblesse, la grâce des attitudes et le regard plein de sensibilité, mais l’être humain avec toute la palette de ses émotions et la complexité de sa musculature l’intéresse également.


    Jeanne de Chantal NYCKEES a réussi à maîtriser les embûches de l’aquarelle et de l’argile pour arriver à un degré de précision et de dextérité tout à fait intéressant. La finesse du dessin ou du travail de la terre, le souci du détail, la subtilité des nuances et des dégradés de couleurs et le rendu des attitudes sont remarquables alors que les regards de ses modèles sont pétillants de malice et de vie.


    N’hésitez pas un seul instant, venez visiter cette exposition unique, vous ne le regretterez pas.

    Style : Aquarelles animalières et Sculptures (Œuvres figuratives réalistes)

    Adresse de l’expo : « Château de Waroux », rue de Waroux, 301 à 4432 Alleur-Ans (Province de Liège)

    Dates de l’expo : Du jeudi 21 mai au dimanche 28 juin 2020

    Heures d’ouverture : Du mercredi au dimanche de 14 à 18 H

    Entrée : Gratuite

    Renseignements :  jdec.nyckees@skynet.be

    Site Web : www.jeannedechantalnyckees.be

  • Une belle palette d Artistes ce week-end Pour l'Art au Village à Saint-Séverin

    Lien permanent

    Une édition de plus ou la réussite était au rendez-vous !!!


    Une belle palette d'artistes entourait madame Yvette Gresse dans la salle de Saint-Séverin en Condroz .


    De la peinture en passant  par la photographie,  aux dessins , pliages, gravures et motifs de décorations.


    Il y en avait pour tous les goûts .


    Comme chaque année,  la Commune de Nandrin fait l'acquisition d' œuvres , cette année une des superbes œuvres de madame Marie Jeanne Breuskin les a séduits !!!

    L'Œuvre est une représentation bien locale de l'église Romane de Saint-Séverin .

    20200222_170407.jpg

    Félicitations à elle, ainsi que pour cette superbe organisation annuelle, qui réunit les artistes et fait partager l'art dans toutes ses définitions .

     

    L'Album photos Art au Village 2020 clic ici 

  • Le dessinateur nandrinois Benoit Ers surfe sur la vague du succès

    Lien permanent

    Un dessinateur nandrinois dédicace sa BD à... Josiane Balasko!

    Cela fait 5 ans que le dessinateur nandrinois Benoit Ers surfe sur la vague du succès suite à la publication du premier tome de sa bande dessinée « Les Enfants de la Résistance » coécrite avec Vincent Dugomier. La BD fait un tabac en Belgique et surtout... en France ! Au Festival d’Angoulême, l’actrice Josiane Balasko a admiré le résultat.


    La BD « Les Enfants de la Résistance », coécrite en 2015 par le Nandrinois Benoit Ers et Vincent Dugomier, cartonne en Belgique et en France avec plus de 500.000 exemplaires vendus. « Les Enfants de la Résistance » raconte l’histoire de trois jeunes enfants d’un petit village de France qui refusent de se soumettre à l’armée allemande durant la Seconde Guerre mondiale. Les cinq premiers tomes de la BD sont un succès et c’est pour cette raison que le dessinateur a décidé de publier le 24 janvier dernier le 6e tome de la BD. Dans ce tome intitulé « Désobéir ! », les trois enfants aident les travailleurs les plus récalcitrants à fuir les usines contrôlées par les Allemands mais une milice française fraîchement créée menace les aventures de ces trois enfants.


    Josiane Balasko émerveillée


    « Désobéir ! » a été présenté la semaine dernière au Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême, haut lieu de la bande dessinée en France.

    « Ce tome a été très bien accueilli par le public et nous en sommes ravis », souligne Benoit Ers.


    Mais ce n’est pas tout, l’actrice française Josiane Balasko, émerveillée par la bande dessinée, a même demandé une dédicace de Benoit Ers à l’intérieur de l’ouvrage. « J’étais très heureux que ma BD ait plu à une si grande actrice. Je l’ai trouvée extravertie et sympathique, elle se comportait comme madame tout le monde » précise le nandrinois, ravi de cette belle rencontre.

    La BD a également été feuilletée par Franck Riester, ministre français de la culture comme on peut le voir sur une vidéo publiée sur son compte Twitter.


    « Je n’ai pas rencontré personnellement Monsieur Riester mais la bande dessinée lui a été proposée par Christel Hoolans, directrice des éditions du Lombard. Le Lombard avait fait une sélection des oeuvres les plus prometteuses de sa gamme afin de les proposer au Ministre et je suis très honoré que ma bande dessinée lui ait plu » commente encore le dessinateur.


    Une passion depuis 30 ans


    Benoit Ers est un véritable passionné de bandes dessinées depuis plus de 30 ans « Je n’ai pas fait des études de dessin ni de littérature mais je me réfugie souvent dans le dessin et l’écriture. Il m’arrive de me réserver des week-ends complets pour avancer dans l’illustration de mes bandes dessinées. J’ai besoin de cela » nous confie t-il.
    Benoit Ers travaille aujourd’hui sur la création du 7e tome de sa BD « Les Enfants de la Résisitance ».

    A noter que le dessinateur sera présent au Salon du Livre de bruxelles en mars prochain.

    Par  Loris Demarteau 

    Source

  • Exposition de peinture, sculture d'artistes et artisans locaux le 9 février 2020

    Lien permanent

    Dans nandrinois dans les exposants le 9 février 2020 à Fairon salle des Amis Réunis

    9fev.jpg

     

  • L’agence NK Casting lance un appel à figuration pour tourner au château de Modave et les alentours de Liège et Liège-ville

    Lien permanent

    La production d’une série sur les 40 premières années de la vie du philosophe Voltaire, figure emblématique des Lumières, va bientôt poser ses caméras en Cité ardente et alentours.

    Pour l’occasion, l’agence NK Casting lance un appel à figuration.


    Si vous êtes un homme d’entre 19 et 60 ans, que vous portez les cheveux longs ou mi-longs, et que vous n’avez pas de piercing ou de boucles d’oreilles, vous pourrez apparaître dans la prochaine série diffusée sur France 3 consacrée aux 40 premières années de la vie du philosophe Voltaire.

    Et bien évidemment, les figurants seront payés à hauteur de 60€ par jour (ou nuit) de travail.


    Une série ambitieuse
    Co-produite par Siècle production et uMedia, la série reconstituera des décors du 18ème siècle.

    Au niveau des localisations exactes, Bastien Sirodot, producteur belge de la série pour uMedia, explique : « Nous allons probablement tourner au château de Modave, dans les alentours de Liège et Liège-ville ».
    « Je ne peux toutefois pas donner plus de précisions », tempère-t-il. « Premièrement parce que nous sommes encore en négociation avec des potentiels lieux de tournage, mais aussi par respect des populations et pour faciliter la production, nous préférons éviter que des curieux se rendent sur place », détaille le producteur. « En plus, la reproduction sera de taille : en plus des nombreux figurants, il y aura notamment des calèches et des combats d’épée. Ça aura une certaine ampleur » affirme-t-il.

    Du reste, les retombées devraient être positives pour la région : « Un tel tournage a forcément des retombées positives : on utilise des équipes locales, on requiert les services d’hôtels et restaurants locaux, puis ça met en valeur le patrimoine », conclut-il.
    Pour les intéressés, les annonces concernant la figuration sont disponibles sur la page Facebook de l’agence NK Casting.

    La production posera ses caméras du 25 février au 13 mars prochain en région liégeoise.


    Par Clément Manguette

    Source