décès - Page 3

  • Nandrinois Cimetières saturés : tarifs à la carte dans les communes

    Lien permanent

    80%.jpgLe problème de saturation des cimetières est devenu tellement important dans certaines communes de Wallonie que certains locaux risquent, à terme, de ne plus pouvoir être enterrés dans leur propre village.

    Le signal d’alarme, qui touche de nombreuses communes, a été tiré au parlement wallon par le député Dimitri Fourny (cdH), qui s’inquiète également de la capacité financière de certaines entités à pouvoir construire de nouveaux cimetières.

    « C’est vrai », confirme le ministre Paul Furlan (PS), « la saturation des cimetières est un problème que des villes et communes rencontrent de manière trop fréquente ».

    En cause, estime le ministre, « le manque de suivi des sépultures en état d’abandon ou dont la concession a expiré, le travail de relevé des sépultures permettrait à bon nombre de communes de retrouver les espaces nécessaires ».

    Pour Paul Furlan, il n’est pas question d’interdire l’accès aux sépultures à certaines catégories, comme les personnes non domiciliées dans la commune.

    Par contre, le ministre rappelle aux communes qu’il est possible d’octroyer des conditions financières plus intéressantes à leurs habitants, notamment en les exemptant du paiement de la taxe d’inhumation.

    « Mais les communes peuvent également prévoir des tarifs différents par catégorie à travers leur règlement redevance », poursuit-il.

    Le ministre cite notamment les personnes habitant dans la commune ou l’ayant été ou qui y ont un lien familial.

    « Il est probable que les communes les plus touchées adaptent le plus leurs prix mais je veillerai à ce qu’une proportion raisonnable soit maintenue, puisqu’il s’agit d’un service rendu », conclu Paul Furlan.

    NON LOCAUX : PRIX DOUBLÉS

    À Charleroi par exemple, on n’a pas attendu les consignes du ministre pour adapter les prix. Ainsi, les concessions pour les personnes n’ayant pas vécu deux tiers de leur vie sur le territoire de la commune seront deux fois plus chères que pour un local.

    Or, le tarif de base s’élève déjà à 1.020 euros pour une concession dans un caveau pour un corps et pour trente ans.

    C’est que l’entretien des cimetières a un coût pour les communes. Dans la première ville de Wallonie (Charleroi) on compte 25 cimetières et 34 fossoyeurs, pour un coût annuel de 1,2 million d’euros.

    Article de - D.SCA Source Sudpresse Sudinfo http://journal.lameuse.be/ 2 juin 2016 page 15 

  • Nandrin dramatique accident de la route une jeune fille perd la vie

    Lien permanent

    Source sudpresse accident Nandrin.jpg

    Dramatique accident de la route à Nandrin: une jeune fille perd la vie, les quatre autres occupants du véhicule sont grièvement blessés 

    Ce dimanche, vers 5h du matin, un accident est survenu rue de Berleur, à Nandrin. Une voiture, avec cinq personnes à son bord, a quitté la route avant de terminer sa course sur le toit, dans un petit ruisseau. Les circonstances sont inconnues jusqu’à présent, mais le bilan est lourd : une jeune fille est décédée, les quatre autres jeunes sont grièvement blessés.

    Photos: de Sophie KIP article de A MA 

    Voir article complet et plus de photos clic ici  

    Plus d’informations à venir.

  • Un t-shirt en hommage à Antoine Demoitié de Nandrin au Tour des Flandres

    Lien permanent

    blog revue.JPG

    Photo et info sur Cyclisme Revue Clic ici le Blog 

    Page Facebook Cyclisme Revue 

    Ils se sont alignés sur le podium du Grote Markt, à Bruges. Tous vêtus d’un T-shirt noir sur lequel se détachait le visage d’Antoine Demoitié, dont la bouille éternellement souriante semblait inviter chacun à conserver optimisme et foi en la vie.

    Les équipiers du coureur nandrinois, tragiquement décédé dimanche passé après avoir été percuté par une moto lors de Gand-Wevelgem, lui ont rendu hommage hier matin, au départ du Tour des Flandres. Et tout au long d’une journée que le groupe, pourtant meurtri au plus profond, a superbement animée (Dimitri Claeys a fini 9 e  du Ronde !). Le manager Jean-François Bourlart et tout le team Wanty-Groupe Gobert avaient le cœur gros et le moral en berne, appelant les milliers de spectateurs massés sur la superbe esplanade brugeoise à respecter une minute de silence, bien vite applaudie. «  J’avais hésité à prendre le départ  », admettait Kevin Van Melsen, ami d’Antoine. «  Mais à la veille des funérailles, je lui devais de tout donner sur le Tour des Flandres… »

    Les funérailles d’Antoine Demoitié (25 ans) seront célébrées ce lundi, à 11 heures, en l’église du petit village condrusien des Avins (Clavier, province de Liège).

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

  • Les funérailles de la Nandrinoise Mélanie Defize, tuée dans le métro à Maelbeek, ont eu lieu vendredi

    Lien permanent

    Melanie D Source Sudpresse TVA.JPG

    Ce vendredi se sont déroulées les funérailles de Mélanie Defize, Nandrinoise de 29 ans, victime de l’attentat du métro à Maelbeek le 22 mars dernier.

    Une centaine de personnes sont venues lui rendre un dernier hommage.

    Tel un adieu, son violon a retenti pour la dernière fois dans l’église Saint Martin de Nandrin.

    Les attentats de Bruxelles du 22 mars dernier ont tué une trentaine d’innocents. Ce vendredi, se déroulaient les funérailles de deux victimes liégeoises : Aline Bastin, 29 ans, de Bassenge, et Mélanie Defize, 29 ans, originaire de Nandrin, décédées toutes deux dans l’attentat du métro à Maelbeek.

    Pourquoi ?

    Pourquoi Mélanie n’a-t-elle pas eu la chance de survivre aux attentats ? La question hantait l’esprit de tous ses proches ce vendredi dans l’église Saint-Martin de Nandrin.

    «Tu étais au mauvais endroit, au mauvais moment », souffle, ému, un cousin de Mélanie, qui prend lui aussi le métro à Bruxelles pour aller travailler.

    « Ce jour-là, j’ai couru pour prendre le métro afin de ne pas être en retard au travail, tu as pris le même métro mais moi, j’étais à l’arrière, toi tu étais au milieu.

    As-tu couru aussi pour prendre le métro ? »

    Une interrogation qui malheureusement restera sans réponse, tout comme la lettre d’un ami de France avec qui Mélanie Defize entretenait une relation épistolaire. C’est Thomas, le frère de Mélanie, qui a eu le courage de lire cette missive.

    «Il y a trois semaines, j’ai écrit à ma Mélanie que j’aimais tant appeler ma très chère petite Belge », lit-il, la gorge nouée, avant de reprendre : « Le 22 mars, dès l’annonce des attentats, j’ai essayé d’avoir de tes nouvelles, mais comment faire ?

    Hier la presse annonçait qu’on avait identifié ton corps, le corps de ma petite Belge...» Ses proches ont loué les nombreuses qualités de la Nandrinoise.

    «Elle était cultivée, ouverte d’esprit, passionnée, elle aimait la période de la Renaissance et des Lumières.

    À défaut de vivre à cette époque, tu auras au moins illuminé nos vies et nos cœurs avec ta propre lumière », exprime Bertrand, un ami avec qui Mélanie avait passé ses années de secondaire à l’Institut Sainte-Marie de Huy.

    Tout le monde pensait à Mélanie hier, mais ses proches ont également eu une pensée pour les autres familles endeuillées.

    « Prions ensemble, pour toutes les victimes des attentats, du racisme, de la violence, de l’obscurantisme, soit tout ce que Mélanie détestait », souligne l’équipe ecclésiastique.

    Employée au label Cypres à Bruxelles, Mélanie Defize avait une formation de musicologue et entamait une formation en psychothérapie.

    Elle travaillait aussi l’université Paris Descartes, en France à l’institut d’histoire de la médecine. « Elle travaillait sur l’influence de la musique classique sur le rythme cardiaque », précise un collègue.

    La Nandrinoise chérissait la musique classique et jouait du violon baroque. Un instrument qui a résonné une dernière fois dans l’église.

    « C’était une très belle cérémonie, émouvante et parfaitement orchestrée.

    L’interpétration de musiciens en direct a rendu l’hommage encore plus poignant », confie le bourgmestre de Nandrin, Michel Lemmens.

    Article de  C.L Source Sudpresse http://journal.sudinfo.be/

  • Antoine Demoitié a été élève à l’école libre Saint-Martin de Nandrin

    Lien permanent

    St Martin AD Source Sudpresse.jpg

    Antoine Demoitié a été élève à l’école libre Saint-Martin de Nandrin où sa maman, Annick Résimont a fait toute sa carrière comme institutrice primaire. Elle est aujourd’hui retraitée. « En septembre dernier, juste avant son mariage », se souvient le directeur de l’établissement scolaire, jean-Claude Wilmes,il est revenu à l’école. Je crois que c’était pour relever un pari dans le cadre de l’enterrement de sa vie de garçon ». Le directeur en a profité pour le photographier avec les petits de l’école. L’image a été ensuite publiée sur le site internet de l’école. http://www.saintmartinnandrin.be/ecole/

    Article de  M-CL.G Source Sudpresse http://journal.sudinfo.be/

  • Les amis d'Antoine Demoitié sont en deuil

    Lien permanent

    Meurisse F Source Sudpresse.JPG

    Nandrin pleure un de ses enfants.

    Le cycliste professionnel Antoine Demoitié (25 ans) a perdu la vie suite à une chute, dimanche, lors de la course Gand-Wevelgem.

    Il laisse derrière lui Astrid, son épouse, ses parents, trois frères et sœurs et de nombreux amis.

    Parmi les compagnons de route de toujours, il y a François Meurisse et Jérôme Demarteau, deux amis d'enfance, de son village, avec lesquels il a partagé de longues heures de selle lors de ses sorties d'entraînement sur les routes du Condroz qu'il appréciait tant.

    « Sa joie de vivre et son insouciance ont forgé d'inoubliables souvenirs », s'accorde à dire les deux potes.

    « J'étais un an plus jeune qu'Antoine, mais nous nous voyions presque chaque jour, à l'entraînement », continue Meurisse, lui aussi Nandrinois et ancien coéquipier à l'UC Seraing.

    «Comme ses parents avaient un mobilhome, nous partions régulièrement ensemble sur les courses. Lors des stages collectifs, nous partagions la même chambre.

    Et pendant l'hiver, nous nous aventurions avec son papa dans les bois, en VTT. Je me souviens de centaines d'anecdotes avec Antoine.

    Ainsi, en pleine canicule, nous sommes passés devant un étang. Ni une ni deux, Antoine a enlevé son casque, ses chaussures et a plongé, poursuivant les canards à la nage. Outre sa gentillesse et son sourire, je retiendrai éternellement son caractère aventurier, insouciant. »

    Car si François, 24 ans, a délaissé le cyclisme pour décrocher son diplôme universitaire en kinésithérapie, il a toujours conservé de forts liens avec son meilleur pote.

    « Grâce aux réseaux sociaux, à snapchat, … », sourit-il.

    « Et parfois, nous partions encore pour quelques kilomètres ensemble sur les routes.

    On habitait chacun d'un côté de la route du Condroz, et on se donnait toujours rendez-vous au même endroit, à l'Intermarché, à 17 heures.

    J'y suis retourné aujourd'hui(lisez hier) et je suis tombé en pleurs en me rendant compte que tout ça, c'était fini. »

    Même émotion du côté de Jérôme Demarteau, son ancien équipier au Pesant, en 2010. « Antoine m'a appris à rouler à vélo, m'a donné goût à la compétition », témoigne le natif de Nandrin, désormais installé à Marchin.

    « Travaillant comme étudiant dans l'entreprise de son papa, j'ai sympathisé avec Antoine. Il m'a convaincu de me lancer en compétition, et a fait de ma présence une condition à son transfert au Pesant.

    Avec Antoine, c'était impossible de se disputer, il avait toujours la banane. Je ne peux toujours pas y croire... »

    Article  de - MAXIME SEGERS source Sudpresse 

    Retrouvez d’autres témoignages dans la Meuse Huy-Waremme de ce mardi 29 mars.

  • Le Grand Prix de l’Administration communale de Nandrin annulé par respect pour Antoine Demoitié

    Lien permanent

    3193345530.jpgSuite au décès tragique du Nandrinois Antoine Demoitie, le Royal Sporting Club Cycliste Nandrinois a décidé de l annulation des courses pour débutants et juniors « Il s’agit de deux courses en circuit pour débutants (15-17 ans) et juniors (17 et 19 ans)qui devaient avoir lieu le dimanche 10 avril à Nandrin.
    Tout le Club présente ses sincères condoléances à toute sa famille, ses amis et ses équipiers et leur souhaite beaucoup de courage dans ces moments dramatiques.

    Annonce de la Secrétaire Andrée Paulus  

  • Les articles SP sur Antoine Demoitié de Nandrin décédé des suites d'un dramatique accident

    Lien permanent

    antoine demoitié ,nandrin ,décès ,don d'organe ,nandrin ,accident ,Antoine Demoitié était donneur d'organes clic ici : il aurait déjà sauvé trois vies

    Décès de Antoine  Demoitié clic ici : les coureurs rendent hommage et appellent à une action contre les motards

     

    Décès de Antoine Demoitié clic ici : l’UCI est prête à coopérer pour enquêter sur les circonstances de l’accident

    Décès de Antoine Demoitié clic ici: encore combien d’accidents avant que l’UCI ne réagisse?

    Un commissaire UCI après le terrible accident d'Antoine Demoitié: «Personne ne prend le départ d'un Gand-Wevelgem l'esprit serein» 

    Le cycliste nandrinois Antoine Demoitié, clic ici , fauché en pleine course à Gand-Wevelgem, est décédé

     

    Gand-Wevelgem clic ici : le Nandrinois Antoine Demoitié est décédé

     

    D'autres articles sur Antoine parution sur le Blog depuis 5 ans 

    Rencontre avec Antoine Demoitié de Nandrin  clic ici et Gaëtan

    Antoine Demoitié de Nandrin clic ici « Fantastique de passer chez

    Notre Antoine Demoitié de Nandrin clic ici  11 ème à Nokere Koerse

    Le Nandrinois Antoine Demoitié a terminé clic ici 3e de la 1re

    Encore une victoire pour Antoine Demoitié -clic ici  Nandrin

    Notre Antoine Demoitié recalé! - clic ici Nandrin

    Antoine Demoitié n'arrête plus de gagner -clic ici  Nandrin

    Antoine Demoitié Nandrinois clic ici remporte le Tour du Finistère

    Article sur Cyclisme Revue de chez Sudinfo Blog 

    Adieu Antoine

    Des photos D'Antoine voir l'article 

     

    Des photos d'Antoine dans l'article clic ici 

     

  • Nandrin pleure ses enfants

    Lien permanent

    cc_hk_070001.jpg

    Aujourd'hui dur réveil sur Nandrin .

    Révolte ,stupeur , peine , tristesse , émotion , colère , et combien d'autres qualificatifs .....

    Sur une semaine , deux jeunes de notre village nous quittent en perdant la vie dans des circonstances tragiques .....

    Deux anciens élèves de Saint-Martin !!!

    Une dans l'attentat de la semaine passée,l'autre dans un triste accident dans le milieu sportif , qui était pour lui une passion.


    JlcC4Mm28a73I-gKKK7ZvNwQNF0@500x382.pngEn mon Nom et au nom du Blog, nous présentons nos plus sincères condoléances aux familles .

     

     

    Décés,attentat,demoitié ,antoine ,antoine demoitié ,accident ,courses ,attentat bruxelles ,école ,saint martin nandrin ,nandrin D'autres articles lié au décès de Antoine Demoitié Clic ici 

  • L’ex-échevin Marcel Frère de Nandrin est décédé

    Lien permanent

    MF Source Sudpresse.JPGÉchevin (notamment des sports) sous François Polet au sein de la majorité IC entre 1986 et 1994 puis conseiller communal d’opposition sous Joseph Nandrin de 1995 à 2000, l’humaniste Marcel Frère s’est éteint ce jeudi 3 mars à l’âge de 81 ans.

    Connu pour sa jovialité et sa convivialité, cet habitant de Yernée-Fraineux ne manquait pratiquement jamais le rendezvous dominical de la messe.

    Ancien chauffeur de bus, puis routier, il rendait régulièrement service à Tony Evelette en conduisant bénévolement les machines à réparer.

    « Il était estimé de tous et parlait à tout le monde. Chaque semaine, il faisait le tour des maisons de repos pour rendre visite à des connaissances.

    Depuis que je suis veuf, c’est-à-dire 30 ans, il venait me dire bonjour à la maison tous les jours. Nous étions très attachés », confie tristement son frère Albert Frère.

    Politiquement, le Nandrinois était proche de Robert Marchant, ancien échevin lui aussi avec lequel il avait d’ailleurs siégé.

    «À l’époque, je menais l’opposition ce qui n’était pas gai pour la majorité mais en dehors du conseil, je n’ai jamais eu aucun souci avec Marcel.

    C’était un homme affable, sympathique », se souvient Joseph Nandrin, l’ancien bourgmestre socialiste. Marié à Irène Sprumont, Marcel Frère était papa de trois enfants, il était également un heureux grand-père.

     

    Le défunt repose au salon Vermeer du Centre Funéraire Dubois & Tanier, rue de Tantonville, 10 à Tinlot où les visites sont souhaitées ces samedi 5, dimanche 6 et lundi 7 mars de 16 à 19 heures.

    La liturgie des funérailles avec eucharistie, suivie de l’inhumation au cimetière de Nandrin, sera célébrée en l’église Saint Martin à Nandrin le mardi 8 mars à 10 heures 30.

    Le jour des funérailles, levée du corps au funérarium à 10 heures.

    Article de ANNICK GOVAERS source info Sudpresse http://journal.sudinfo.be/ 05/03/2016

  • Décès de l’organiste Roland Bontridder de Saint- Séverin Nandrin

    Lien permanent

    RB source Sudpresse.JPGLes villages de Nandrin et de Tinlot viennent de perdre un très grand musicien. En effet, l’organiste Roland Bontridder a été découvert sans vie, samedi soir, à son domicile.

    D’après nos informations, il est décédé d’un arrêt cardiaque.

    Âge de 67 ans et à présent retraité (il avait travaillé dans l’éducation sociale), Roland Bontridder laisse derrière lui deux filles, dont l’une est musicienne.

    Dans le Condroz, les paroissiens s’en souviendront comme d’un homme passionné par les orgues. « Il est né à Etterbeek, à 100 mètres de chez moi, à l’époque.

    Il avait à peine 10-12 ans, qu’il jouait déjà à l’église de SainteGertrude.

    Puis, le hasard a fait que nous nous sommes retrouvés il y a cinq ans de cela », nous raconte Henri Dehareng, 4e échevin à la commune de Nandrin.

    L’échevin explique que Roland Bontridder habitait à côté de l’église de Saint-Severin, et que, tous les jours, il jouait de la musique.

    « Il était tellement enthousiaste. Il nous a aussi donné une voie artistique dans le cadre de l’asbl Saint-Severin Musique. Il connaissait tous les orgues de Wallonie et était continuellement sur ses instruments.

    Il donnait vraiment une animation musicale forte.

    Il avait aussi toujours besoin d’apprendre aux autres quelque chose sur sa passion. Avec ce décès, c’est un personnage important que nos villages ont perdu », confie Henri Dehareng.

    À Seny (Tinlot), il était connu sa musique mais également car c’était lui qui avait entrepris la réfection des orgues tinlotois. Son œil d’expert avait suivi ces travaux de près et ce spécialiste avait réalisé les derniers ré- glages mécaniques et de tonalité. Roland Bontridder repose au funérarium Georis de Neuprè.

    La messe de ses funérailles se déroulera à l’église de Saint-Severin, jeudi à 11 heures. Celleci sera suivie de l’inhumation au cimetière du village nandrinois.

    David Lemoine, un jeune organiste que Roland Bontridder connaissait, lui rendra hommage en accompagnant l’office religieux aux orgues de l’église. - Article de D.T AVEC A.L source Sudpresse 

    http://journal.sudinfo.be/

    La messe de funérailles aura lieu en l'église de Saint-Severin jeudi à 11h et sera suivie de l'inhumation au cimetière du village.

  • Avis de décès Monsieur Michaël PHILIPPE (31 ans) de Nandrin

    Lien permanent

    7x0rg8ta.2.gifMonsieur Michaël PHILIPPE (31 ans) de Nandrin, décédé le 01/09/2015. Centre funéraire Georis - 04 336 25 76

     

     

    décès,michaël philippe,nandrin

     

     

    En mon nom et au nom du Blog Nandrin Sudinfo, je présente nos sincères condoléances à la famille.

  • Michel Wessels de Villers le temple Nandrin a été gravement touché avant de succomber à ses blessures à l’hôpital

    Lien permanent

     

    Michel W dans le journal La Meuse.JPG

    Michel Wessels, une de figures bien connues de Nandrin, a été écrasé par un arbre alors qu’il effectuait des travaux d’abattage chez un de ses voisins dans le village de Villers-le-Temple.

    Il est décédé dans la nuit de samedi à dimanche, des suites de ses blessures.

    C’est l’émoi à Nandrin et dans le village de Villers-le-Temple, où Michel Wessels a été grièvement blessé, samedi, sur le coup de midi. Il est décédé dans la nuit des suites de ses blessures.

    Michel Wessels, qui était connu pour avoir le cœur sur la main, donnait un coup de main à un de ses voisins pour abattre un arbre.

    Toutes les mesures de sécurité avaient été prises pour que le feuillu tombe à un endroit dégagé.

    C’est d’ailleurs ce qui s’est produit, mais dans sa chute, l’arbre en a heurté un autre.

    C’est ce deuxième arbre qui a touché Michel Wessels et qui l’a blessé gravement.

    Très vite, les pompiers de Huy ont été dépêchés sur place. Ils ont transféré celui qui était considéré comme l’une des figures les plus appréciées de l’entité, vers un hôpital liègeois.

    Malheureusement, il y a eu des complications et le Nandrinois y est décédé au cours de la nuit de samedi à dimanche.

    Michel Wessels avait 50 ans, il était le compagnon de Claudine Baltus, elle aussi bien connue dans l’entité condruzienne (elle a notamment été conseillère communale dans la majorité Nandrin 2000).

    Il laisse une petite fille de huit ans qui fréquente l’école primaire de Villers-le-Temple.

    JNandrin.JPG« C’était un homme gentil, qui ne faisait pas beaucoup parler de lui, mais qui avait le cœur sur la main, surtout avec son entourage et ses voisins.

    Ce qui lui est arrivé est un accident.

    C’est vraiment la faute à pas de chance, personne ne doit en porter la responsabilité », raconte Joseph Nandrin, ami de la famille et ancien bourgmestre de la commune.

    Aux côtés de sa compagne, qu’il soutenait en toutes circonstances, Michel Wessels se rendait utile. Il avait notamment tissé de fortes amitiés avec les Bretons du petit village de Saint-Père-Marc-en-Poulet, jumelé avec Nandrin.

    «J’ai eu des contacts ce matin avec des Bretons, membres du comité de jumelage.

    Il a bien fallu que je leur confirme la triste nouvelle.

    Mes interlocuteurs étaient sous le choc », confirme l’ancien mayeur.

    « Claudine est la trésorière du comité, Michel l’aidait dans la plupart de ses activités.

    C’est sans doute ainsi qu’il est tombé amoureux de la Bretagne car ils y allaient souvent en famille ».

    Michel Wessels avait plusieurs passions, il aimait sa famille et s’occupait beaucoup de petits travaux dans la maison. Passionné de moteur il avait eu une moto, mais avait préféré s’en défaire au profit d’un véhicule ancêtre à quatre roues, un cabriolet sportif à deux places.

    FUNÉRAILLES VENDREDI Les funérailles auront lieu le 15 mai au cimetière de Villers-leTemple à 11 h. La dépouille de Michel Wessels repose au funérarium Tanier, rue de Tatonville à Tinlot où les visites sont attendues les mercredi 13 et jeudi 14 mai de 16 à 19 h.

    Source Sudpresse la Meuse H-W  

    Article de ALAIN DEMARET

    Autres articles

     

    Avis de décès Monsieur Michel Wessels de Villers le Temple Nandrin Compagnon de Madame Claudine BALTUS clic ici 

    Emoi à Nandrin: Michel Wessels (50) décède en coupant un arbre

     

     

    Journal en PDF

    Vendredi 8 Mai 2015

    Vendredi 8 Mai 2015

     

  • Avis de décès de monsieur Paul Dartienne de Nandrin

    Lien permanent

    32061617559_condoleancecard.jpg

    Avis de décès de monsieur Paul Dartienne 

    Né(e) à Fexhe-le-Haut-Clocher le 16/06/1932

    Décédé(e) à Nandrin le 04/01/2015

    Domicilié(e) à Nandrin

     

    En mon nom et au nom du Blog Nandrin Sudinfo, je présente nos sincères condoléances à la famille

  • Marcel Gouverneur de Nandrin retrouvé mort le jour de Noël

    Lien permanent

    Gouverneur.JPG

    Le corps sans vie de Marcel Gouverneur a été découvert par son frère, à son domicile, le jour de Noël.
     Le Nandrinois avait fêté son 80e anniversaire l’été dernier.
    Fervent supporter du Standard de Liège, il était également très impliqué dans la vie associative locale, notamment en tant que membre actif du club cycliste de Nandrin.
    Sa santé ne lui permettait plus d’officier comme signaleur lors des courses cyclistes organisées. 
    Marcel Gouverneur était aussi un membre très assidu de l’amicale nandrinoise des pensionnés.
    L’octogénaire repose à présent au funérarium Georis à Neupré où les visites sont attendues ce lundi de 17H00 à 19H00. Ses funérailles seront organisées demain mardi.
     L’absoute est prévue à 8h30 et l’inhumation à 13h15 au cimetière de Nandrin. 
     
     
    Article de D.DH. dans La Meuse 

    Journal en PDF

    Lundi 29 Déc. 2014

    Lundi 29 Déc. 2014

  • Il était un visage bien connu de Nandrin, Victor Fraiture nous a quittés

    Lien permanent

    Victor fraiture.JPG

    Une bien triste nouvelle, il était un visage bien connu de Nandrin, Victor Fraiture avait 79 ans et il nous a quittés samedi 20 décembre 2014 . 

    Nandrin perd une mémoire du village, Victor n'était pas un géant en taille, mais il fait partie des grands hommes dans la mémoire du village . 

    Toujours le sourire avec un petit mot gentil pour tout le monde . 

    Il a été un père et un grand-père exemplaire . 

    Et derrière tout cela,il était un homme avec des conseils de sage !!! 

    Au revoir Victor 

     

    7x0rg8ta.2.gifEn mon nom et au nom du Blog Nandrin Sudinfo, je présente nos sincères condoléances à la famille

  • Avis de décès Madame Léonie Decleve de Nandrin

    Lien permanent
     

    7x0rg8ta.2.gif

     
     
    Madame Léonie Decleve

    Née à Seraing le 05/03/1933

    Décédée à Nandrin le 06/12/2014

    Domiciliée à Nandrin

     

     

    décès,nandrin,condroz

     

     

     

    En mon nom et au nom du Blog Nandrin Sudinfo, je présente nos sincères condoléances à la famille 

     

     

  • Avis de décès Madame Adrienne Graindorge veuve Halleux de Nandrin

    Lien permanent

    7x0rg8ta.2.gifMadame Adrienne GRAINDORGE VEUVE HALLEUX (90 ans) de Nandrin, 
    décédée le 09/09/2014.
    Centre funéraire Georis - 04 336 25 76
     
     
     
     
     
     
    En mon nom et au nom du Blog Nandrin Sudinfo, je présente nos sincères condoléances à la famille

  • Au revoir l'ami Claudy

    Lien permanent

    au revoir claudy,décèsNandrin: le fontainier Claudy s’en est allé !!!

    Il affichait en permanence un large sourire. 

    Il aimait la vie,ses amis et surtout, rendre service.

    Claudy Lurquin s’est hélas éteint.  

    Il était de toutes les fêtes, de tous les événements comme bénévole.

    À la piscine de Huy, à la piscine de Rotheux,aux courses cyclistes et surtout au coeur de son village natal de Saint-Séverin. 

    Là, il était le barman attitré des fêtes de pensionnés, des expositions d’art au village, de la kermesse locale, des manifestations patriotiques...

    Claudy Lurquin compte parmi les fondateurs des Amis de la Romane,du jumelage entres son village et St-Séverin en Charente.

    Mais Claudy, c’est aussi “ le ” fontainier de Nandrin, Tinlot,...

    Il a fait carrière à l’IDEN(service des eaux alimentaires de Nandrin et environs),où il était le roi de la cartographie. 

    Âgé de 56 ans, il s’en est allé, entouré de sa maman Raymonde, de son beau-père Roméo et de ses nombreux amis. 

    Article de JP et Sonia K dans la Meuse de samedi 26 mai 2012

    au revoir claudy,décèsAu Revoir Claudy, Au revoir mon ami ,Au revoir l'ami de beaucoup de monde et au passage  si tu croises l'ami Léon buvez un coup à notre santé .

    Jeannick Piron 



    claudy par BlogNandrin